sombre
Le Deal du moment :
Logitech Souris Gamer G502 Hero + Tapis de souris G240
Voir le deal
39.99 €


It's not fine ((AMARA))

Choi Ha Neul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Choi Ha Neul
Pseudo, pronom(s) : Megxo/Elle
Célébrité : Kim Taeyeon
Crédits : Ralhiel
Messages : 125
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25458-choi-ha-neul-losing-mehttp://www.shaketheworld.net/t25593p10-choi-ha-neulhttp://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
It's not fine ((AMARA)) | Lun 15 Aoû - 0:40
Citer EditerSupprimer



« Sometimes I just move
Feeling like I can't handle it
Or like I have to do something »

Si ces dernières années ses sourires avaient été rares, ils étaient depuis quelques jours inexistants. Les cernes, elles, s’étaient atténuées et, ses joues s'étaient creusées. Elle se forçait pourtant pour tenir mais son corps avait du mal à tenir le rythme avec le poisson qu’elle consommait dans l’espoir d’oublier. Dans l’espoir de fuir la douleur qui rongeait son être tout entier. Son organe vital souffrait en silence mais constamment et les larmes menaçaient de couler le long de ses joues. Elle luttait. Elle luttait alors qu’elle observait son reflet dans le miroir. Dans l’intimité de la salle de bain, sous l’eau brulant sa peau, elle avait laissé couler ses larmes ; son visage la trahissait. Ses yeux étaient rouges, il était facile de deviner qu’elle avait pleuré et elle détestait se voir ainsi. Elle avait affreusement mal mais, elle ne souhaitait pas que les autres le devinent même si elle était seule. Elle l’avait été avant de s’enfermer dans la salle de bain pour craquer…

Haneul ne travaillait pas et se voyait mal se noyer dans l’alcool devant ses colocataires alors elle devait se contenter de quelques bières pour ne pas ressentir un manque en plus du vide dans son cœur. Kuan Ti ne faisait plus parti de sa vie. Elle ne cessait de se répéter cette phrase, histoire de l’accepter et de passer à autre chose mais elle ne parvenait pas à aller de l’avant. Elle faisait semblant. Constamment. Depuis trop longtemps et, elle se trouvait dans une impasse. Pourquoi ne pouvait-elle pas se défaire de cette histoire ? Elle avait connu une douleur insurmontable par le passé et elle s’était plus ou moins relevée. Sa précédente relation avait été un enfer alors pourquoi se sentait-il aussi mal pour une rupture qui n’en était pas vraiment une ? Après tout, elle l’avait dit elle-même, elle n’avait jamais été en couple avec le jeune homme… Mensonge.

Elle soupira, alors qu’elle retenait de nouvelles larmes et qu’elle évita son reflet. Lui, il ne mettait pas. Il lui montrait la réalité de sa vie et celle-ci n’était pas belle à voir. Haneul se sentait pitoyable et son reflet le lui prouvait avec un regard vide et déchiré. Tout comme son cœur.
Attrapant la canette qu’elle avait embarqué avec elle, elle termina celle-ci d’une traite avant de quitter la salle de bain et de rejoindre la chambre. Elle n’avait qu’une seule envie : disparaitre le temps de quelques heures dans un monde sans douleur, loin des souvenirs. Elle avait perdu un pilier et avait depuis l’impression d’avoir fait une centaine de pas en arrière. Au lieu de chercher à sortir la tête hors de l’eau, elle n’avait qu’une envie : ce comprimé magique qui pouvait la faire voyager et oublier. Elle avait les poches vides, devait-elle sortir ? La tentation la tiraillait, elle ne voulait pas s’en sortir de cette manière mais à force de repousser la douleur, elle flirtait avec un chemin dangereux.
Assise sur son lit, la jeune barmaid sursauta en se rendant compte qu’elle n’était plus seule : « Amara ! » Elle passa une rapide main sur son visage, effaçant toute larme s’étant échappées : « J’espère que je n’ai pas été trop longue dans la salle de bain, elle est tout à toi » Comme si de rien n’était, elle essaya de sourire. Certes, elle n’avait pas cœur à offrir un sourire sincère mais une chose était sûre, savoir Amara présente lui fit déjà du bien. « Ça a été ta journée ? » Concentrée sur la belle, Haneul ne voulait pas que son état soit remarqué mais pouvait-elle cachée une telle évidence ?

vmicorum.

________________________________

You whispered to me that you’d protect me, I believed you ; but without a single goodbye ; without anything remaining, you got so far away ▵ endlesslove.
Sohn Amara
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Sohn Amara
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : lisa ((blackpink))
Crédits : ralhiel ((ava)) siren charms ((sign))
Messages : 106
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26508-sohn-amara-before-it-kills-yhttp://www.shaketheworld.net/t26534-sohn-amara#1022576http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1022452
Re: It's not fine ((AMARA)) | Dim 2 Oct - 10:07
Citer EditerSupprimer


Le corps lourd, tu marchais machinalement dans ce couloir, longeant avec agilité les murs, les doigts frôlant ce dernier comme pour te repérer. Alors que tu n'en avais pas besoin, connaissant le chemin par cœur pour l'avoir déjà effectué de bonnes centaines de fois – si ce n'était plus. Baillant discrètement, tu passas une main sur ton visage, un soupir contre les lèvres alors que tu levais le regard, observant les lumières un instant. T'étais fatiguée – pas à cause des études, non. Les études te convenaient et tout était parfait. Tu adorais apprendre, savoir, connaître. Tu adorais découvrir, ta passion pour l'océan grandissant de jour en jour. C'était là-dedans que tu voulais travailler. C'était dans ce domaine-là que tu voulais t'épanouir, et grandir. Pas dans le mannequinat. Tu ne pouvais pas t'épanouir, là-dedans. Comment le pourrais-tu ? T'étais en cage, bloquée par des barres épaisses. Il t'était impossible d'avancer, impossible de reculer – impossible de fuir. Tu devais rester où tu étais, et attendre sagement. Attendre quoi ? Peut-être qu'on ne voulait plus de toi. Que ton image ne rapporte plus. Que ton image ne vaille plus rien. Que ton visage soit si quelconque qu'on ne voulait plus le voir. Dans le fond, t'attendais que ça. T'avais hâte qu'on ne te trouve plus aucune qualité. Que ton visage fatigue. Qu'on ait plus envie de le voir. Mais ce n'était que l'inverse qui se produisait cependant. On te demandait, ici et là. Et l'agence disait oui. Elle s'accordait de bons contrats – elle t'accordait de bons salaires. Mais à quel prix ? Ton bonheur ? Ta santé ? Ton moral ? T'étais pas certaine que cela soit quelque chose que l'on puisse acheter. Peu importait le nombre de zéro sur le chèque, t'étais pas heureuse dans ce métier.
Tu n'avais guère le choix, cependant. Ton père avait besoin de toi. Il avait besoin de ce travail. Il avait tellement changé. Il était tellement heureux désormais... tu ne pouvais pas lui briser tout ça.

Un autre souffle aux lèvres, tu entras dans le dortoir, une grimace au visage, un son plaintif résonnant à peine dans le fond de ta gorge. Tu avanças sans aucune hésitation vers le lit, où tu te laissas tomber dans un bruit sourd, et un autre soupir. Tu remarquas que ce n'était pas ton lit mais tu ne bougeas pas pour autant. La salle de bain était prise, tu devais attendre ton tour alors tu resteras là quelques instants avant de te motiver à bouger. Tu gesticulas étrangement, t'enveloppant presque un peu dans les couvertures. Un faible « Moui ? » vint s'échapper de sous la couette. Couette que tu pourras sur le côté pour offrir une vision de ton visage à Ha Neul, un sourire idiot aux lèvres. « Je t'ai faite peur ? Désolée », tu eus un bref rire, l'observant en silence, le sourcil faiblement haussé. « Non t'en fais pas je viens d'arriver. Je me suis mise sur le premier lit qui passait. C'est tombé sur ton lit, sorry », tu agitas un peu la main, te redressant pour t'asseoir, soufflant sur une mèche de cheveux rebelle. « Longue. Epuisante. Très longue. Epuisante. Supra longue », dis-tu, le regard dans le vide, avant de bouger les épaules dans un sourire. « Et toi ? Bonne journée ? », lui retournas-tu la question, les pupilles traînant sur son visage. « Tu as pleuré ? Tu as les yeux rouges », ton doigt vint frôler sa joue dans une mine soucieuse. Tu te tournas, avançant vers elle, prenant place à ses côtés, ta tête venant se poser sur son épaule alors que tes bras encerclaient le sien. « La journée ne s'est pas bien passée ? », demandas-tu, manière détournée de savoir ce qui n'allait pas. Tes bras changèrent de cible ensuite, passant autour d'elle alors que tu redressais le visage. « Tu peux m'en parler si tu veux. Je t'oblige pas, mais je suis là si jamais », offris-tu, tes doigts passant dans ses cheveux, l'esquisse fine et douce, avant que tu ne viennes planter un baiser sonore contre sa joue.
vmicorum.

________________________________

— but we're still looking for love
Choi Ha Neul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Choi Ha Neul
Pseudo, pronom(s) : Megxo/Elle
Célébrité : Kim Taeyeon
Crédits : Ralhiel
Messages : 125
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t25458-choi-ha-neul-losing-mehttp://www.shaketheworld.net/t25593p10-choi-ha-neulhttp://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: It's not fine ((AMARA)) | Ven 18 Nov - 11:14
Citer EditerSupprimer



« Sometimes I just move
Feeling like I can't handle it
Or like I have to do something »

Haneul se demandait si elle aimait la solitude ou si elle la détestait. Elle avait du mal à sourire alors que son cœur saignait mais être entourée lui donnait presque la force de repousser la peine. Lorsqu’elle se retrouvait seule, face au silence, il lui était difficile de lutter contre les émotions instables qui l'accablaient. Elle n’avait pas envie de se confronter à la réalité, une réalité qui lui donnait envie de tout abandonner et d’arrêter ses efforts. A quoi bon ? Elle finissait toujours au même point, face à un reflet qu’elle ne reconnaissait pas et qu’elle détestait. Et face à ses addictions. Un nouveau soupir passa entre ses lèvres alors qu’elle tentait de prendre sur elle mais elle sentit les larmes au bord de ses yeux. Elle avait tant envie de s’écrouler un bon coup et laisser ses larmes couler ne serait-ce que quelques minutes. Pour se sentir un instant plus légère même si la douleur n’allait pas s’estomper si vite. Elle n’aurait jamais dû se rapprocher de lui. Elle n’aurait jamais dû laisser une nouvelle chance à l'amour. Pourtant, comment pouvait-elle regretter les bons moments qu’elle avait vécu avec Kuan Ti ? Pour la première fois de sa vie, elle avait gouté à une relation saine, même si elle n’avait pas été suffisamment bien dans sa tête pour la conserver. La douleur ne devait pas effacer le bonheur auquel elle avait pu goûter. Mais, c’était le cas.

Elle pensait être seule mais Amara était arrivée entre-temps. Haneul, surprise, essaya de masquer la peine qu’on pouvait deviner dans son regard. Elle priait une présence inconnue pour que sa larme soit passée inaperçue. Elle voulait se concentrer sur la jeune femme se trouvant devant elle, heureuse de la retrouver. La blessure était vive mais elle pouvait enfin se focaliser sur autre chose, grâce à sa présence. A aucun moment Haneul ne fut étonnée de découvrir qu’elle s’était installée sur son lit. Au contraire, elle sourit à la remarque de Amara : « Ça ne me surprend pas. » Et ça ne la dérangeait pas. Pas quand il s’agissait de Amara. « Tu devrais te reposer dans ce cas… tu vas bientôt avoir des jours plus calmes ? » Haneul n’aimait pas la réponse de la jeune femme et elle aimait encore moins le regard vide qu’elle avait eu en répondant. « Um, je dois avoir une uh, une allergie » Le mensonge était évident, elle le savait pertinemment. Elle baissa les yeux et soupira, sentant sa gorge se nouer davantage. Elle ne voulait pas craquer mais elle était au bord du précipice ces derniers jours.

Haneul n’était pas fan du contact physique mais avec certaines personnes, les gestes étaient rassurants et confortables. C’était ainsi qu’elle se sentait auprès de Amara, en sécurité et dans une bulle. Elle était reconnaissante mais elle luttait contre les larmes menaçant de lui échapper. La tête baissée, elle eut du mal à reprendre la parole. « Un peu compliquée » Elle n’arrivait pas à fuir sa peine et n’avait aucune échappatoire en cette soirée, la peur de perdre pied la rongeait. « Je.. » Les mots n’arrivaient pas à sortir facilement, alors qu’elle se concentrait sur le fait de ne pas pleurer. Elle détestait pleurer devant les autres. Pourtant en sentant les bras de Amara l’entourer, les larmes qu’elle retenait passèrent la barrière et coulèrent le long de ses joues. Presque en silence mais son corps trembla légèrement sous la pression des pleurs. « Je suis désolée » Elle ne voulait pas imposer son état à la jeune femme mais il fallait croire qu’elle avait eu besoin de cette étreinte. « Je ne vais pas t’embêter avec mes problèmes, qui ne sont même pas importants » Elle releva les yeux, à la recherche d’un bout de tissu pour sécher son visage. « Tu devrais te reposer au lieu de t’occuper de moi. Tu en as grandement besoin mais… merci » Elle avait pour habitude de s’éloigner des gens, même ceux qu’elle appréciait alors même qu’elle avait besoin de se confier.

vmicorum.

________________________________

You whispered to me that you’d protect me, I believed you ; but without a single goodbye ; without anything remaining, you got so far away ▵ endlesslove.
Contenu sponsorisé
 
Re: It's not fine ((AMARA)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas