Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Viens vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Ouverture des Gumiho
C'est portes ouvertes chez les Gumiho.
N'hésites donc pas à les rejoindre si tu le souhaites !
Ils sont attendus
Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Examen d'entrée :: Suneung :: Fiches validées
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Hwang Kelea ▲ This freaking love is came

Hwang Kelea
Hwang Kelea
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Empty Lun 1 Juin - 16:33
Hwang Kelea
CARTE D'IDENTITÉ

DATE + ÂGE : 24 / 06 / 1992
NATIONALITÉ : Coréenne
ORIENTATION + STATUT : Koujisexuel. En couple avec Hideki Kouji depuis 3 ans
CLASSE SOCIALE : Moyenne
ÉTUDES/MÉTIER : Arts plastiques, appliqués, design
CODE DU RÈGLEMENT : Code ok !

TU VEUX T'INVESTIR ? : OF COURSE JE VEUX ! Et of course que je retourne chez mes panthères chéries ♥️

rumour has it
A été victimisée par son frère pendant toutes son enfance. (vrai mais hé ... c'est son rôle de grand frère qu'il a rempli !) + A une maman sourde, elle connait donc la langue des signes (vrai ! mais ça n'a pas toujours été rose) + Est fan des winx ! (Fa.... ok c'est vrai. mais c'est un secret !) + Dors toujours nue ! (Faux, elle dort au moins avec une culotte) + Est une maniaque des poils et s'épile tout le temps (Faux, si elle pouvait rester poilu toute sa vie elle le ferait, mais elle tient à rester jolie un minimum) + A eut la leucémie pendant près d'un an, elle est aujourd'hui en rémission (Vrai buddy) + Est fan des sensations fortes (VRAI VRAI VRAI) + Adore tester ses masques pour la peau sur Kouji et l'oblige a rester avec pendant de longue minute (Vrai, bébé je t'aime huhu) + Pleure chaque fois qu'elle regarde bambi ou le roi lion (Faux, takru ! Je pleure quand je rate les soldes cest tout.) + A eut une relation avec le doyen Shim Sang Hoon (Faux ! Il l'a juste dragué) + Est mariée à Im Cheyenne ... tout du moins à Las Vegas (Vrai ! Je t'aime ma femme !) + Son teint anciennement blafard et terreux est dû à une consommation de drogue trop importante (Faux, elle était malade) + A donc passé un an en désintox (Faux, elle été à l'hôpital et chez elle) + Possède pleins de photos de Park Jin Hyun qu'elle collectionne dans un albume photo. (V...F... ah je sais pas hinhinhin) + Son passe temps favoris serait de faire chier Jin Kyung ~ (Demandez au premier concerné:04: )

#JOYEUSE #GARCE #AMUSANTE #FOLLE #COURAGEUSE
#CAPRICIEUSE #INTELLIGENTE #TÊTUE #BAVARDE #JALOUSE

caractère

Je suis émotive, sensible, intuitive, pour commencer. J’ai la fâcheuse tendance à être réceptive à toutes les émotions qui m’entourent. Les tensions, la colère des gens, leur peine, j’ai tendance à tout prendre en pleine tête sans filtre. Alors oui, j’affiche un air relax et parfois même peu concerné, mais j’ai toujours cette boule au ventre et cette tension qui me raidit la nuque. Mais ce qu’il faut retenir de moi c’est que je suis d’un naturel euphorique. J’aime la vie et j’aime la partager avec mes proches. J’ai toujours une blague à raconter ou une idée loufoque à proposer. Je suis pleine de vie, trop peut-être au grand dame de mes amis et de ma famille qui me juge parfois un peu trop hyperactive. Je déborde d’énergie et j’ai toujours un million de choses que j’aime faire en même temps. Mais tout ce temps que je passe à me dépenser me demande une énergie conséquente, je passe donc pas mal de temps à glander sous ma couette, ou à trainer en petite culotte chez moi. À quoi bon s’habiller ca fait perdre du temps et on n’est pas à l’aise !
 
Je suis charmeuse, à vrai dire j’aime surtout plaire, mais je ne cours jamais après les hommes. Je préfère quand c’est l’inverse au grand désarroi de Kouji. Mais il a le mérite de m’avoir aujourd’hui, alors ça valait le coup pas vrai chéri ? Et puis il parait que je suis pleine de charmes, et de sensualité, comment voulez vous que je ne doute pas de mes atouts féminin avec ce genre de compliment ! Je suis l’alliance parfaite entre l’adorable et le sexy. Ce n’est pas moi qui l’est dit ~  En outre, je ne suis pas dépourvu de charme et de séduction... Bien que pouvant apparaître superficielles et légères, je suis plutôt idéaliste autant pour mon physique que pour la vie que je mène ! Je suis parfois même utopiste, et je cherche à trouver un sens à ma vie pour me sentir exister pleinement. C'est pourquoi j’ai ce besoin d’explorer le monde autour de moi, que ce soir au travers de groupes sociaux, de ma fibre artistique, ou en rencontrant tout un tas de personnes aux idéologies différentes des miennes. J’adore voyager ! Chacun de mes voyages ont été noté dans un carnet à la indiana jones que je garde comme une relique précieuse.
 
Je crois que j’ai surtout besoin d'émotions intenses et d'expériences nouvelles qui sauront chasser une existence routinière qui me fait peur. Fantaisistes et bohèmes, la vie doit être une représentation théâtrale pour être digne d'être vécue, et comme je dis toujours, quitte à vivre, autant le faire jusqu’à m’en bruler les ailes. Je suis  faite pour le bonheur, la vie facile, et j’exècre les difficultés. Pour moi il n’y a jamais de problèmes, que des solutions.
 
Je veux faire preuve d’une grande maîtrise de moi, de créativité intense, de force morale, de détermination et désire construire à grande échelle les rêves les plus fous que j’ai en tête. J’ai des aspirations élevées et une intuition forte, doublée d'importantes capacités de travail, qui m’embarquent toujours sur des chemins peu fréquentés. Mais je veux allez jusqu’au bout de mes envies, je n’ai pas peur de l’échec. La mort est le seul point final à l’histoire de ma vie.
 
Mon esprit farceur souvent teinté d'humour caractérise le plus gros de mon caractère jovial. J’apprécie les joutes oratoires dans lesquelles les pics et la répartie m’amusent au plus haut point ! Enfant je me suis toujours sentie fortement influencé par mon entourage familial à qui je voulais absolument plaire. Mais j’ai finis par ne plaire qu’à moi même et faire accepter la princesse que j’étais à ceux qui m’entouraient. Je suis capricieuse et rebelle. J’ai mes idées et j’ai difficilement envie de les changer. Je suis têtue et ce n’est pas mes proches qui pourront dire le contraire. Je crois que le mot juste c’est que je rends fou les gens. Surtout mon cousin. Jin Kyung cassedédi mon chou à la crème. Je suis aussi immature que je peux me donner des airs de grandes filles. Si je donne l’impression d’être arrogante et de me donner plus d’importance que j’en ai c’est juste pour m’amuser avec vos nerfs. C’est tellement mignon de vous voir froncer des yeux agacés. Au moins j’aurais la fierté d’avoir causé des rides sur vos petits fronts botoxé tout lisse.
 
Je n’ai pas peur de dire tout haut ce que je pense tout bas et ça m’attire même parfois des ennuies. Mais ma liberté je la goute sous toutes ses formes. Je n’ai pas froid aux yeux. Je veux vivre ma vie à 200% ! Il m’arrive d’être méchante mais c’est que j’oublie parfois que la sensibilité des autres n’est pas aussi haut placé que la mienne. Et si ce que je balance peut vous choquer ou vous blesser, sachez que c’est juste de la taquinerie –et ok parfois je me fou ouvertement de votre gueule je le reconnais- Engagée pour l’écologie ce n’est pas rare de me voir défilé dans l’université en distribuant des tracts pour sauver les baleines ou empêcher la fonte des glaces ! Je suis engagée et pleines de motivations. Quand je veux monter un projet je le fais de A à Z avec une énergie à revendre. Appelez moi si vous avez besoin d’un coup de main !  
 
 

Once upon a time
×Never trust a hoe×


J’AI EU MON BAC. A MOI LA BELLE VIE. Les plaques du fer à lisser chauffent sur mes cheveux pour mieux les raidir. Une petite fumée blanche s’en échappe, je suis concentrée sur ce que je fais. Ce soir je sors avec Cheyenne ! Encore comme le dirais ma mère avec une mine exaspérée. La musique en fond craché par les enceintes de mon ordinateur met un peu d’ambiance dans ma petite chambre vide. Des tonnes de cartons jonchent le sol en attendant que je les déballe mais l’envie me manque. Aucunes de ses affaires n’est vraiment à moi. Le nouveau copain de ma mère s’est simplement chargé de me faire une montagne de cadeau pour décorer cet appartement qu’il a lui-même choisi. Tout ce qui m’appartenait réellement est encore enfoui dans ce gros sac Kaki à mes pieds. Je dois recevoir le reste de mes meubles sous peu et j’ai peur qu’ils aient abîmé ma télé. C’est con, c’est une vieille télé et je capte plus que trois chaines, mais j’y tiens à cette télé même si … même si je l’ai boudé elle aussi parce qu’elle me rappelait trop lui. Et dans mon gros sac il me reste des vêtements, des objets personnels dont je ne me sépare jamais. Quelques photos qui passent le plus clair de leur temps enfermées dans une boîte à verrou, avec une poupée et un bâton de barbe à papa mangé depuis bien longtemps ... Mes biens les plus précieux n’ont pas de valeur monétaire mais je crois que j’aurais tué quiconque me les aurait pris. Ma chaine pèse lourd autour du cou à cette pensée. Je ne m’en sépare jamais bien que l’envie de détruire ce bijou m’ait traversé l’esprit un bon million de fois. Mais je crois que c’est la dernière chose qui me rattache encore à lui … Et si au début je le gardais pour me rappeler combien il me manque et combien je l’aimais, aujourd’hui, ce bijou, me rappelle amèrement que faire confiance est la chose la plus idiote qui soit … J’ai continué d’espérer après son départ, je me suis dit que je pourrais lui pardonner s’il venait simplement me trouver en me donnant une raison ou sans m’en donner.  Alors j’ai attendu.  Longtemps. Très longtemps qu’il revienne. Je me suis assise chaque soir sur le pas de ma porte en fixant la ruelle. Je regardais les gens aller et venir sans se soucier de ce que je pouvais vivre. Mais à quoi bon leur en vouloir ? Le monde entier n’était qu’une immense toile couverte de peinture et de tâche. Les seuls traits finement dessiné que je pouvais reconnaitre étaient ceux de mon père, mais il n’est jamais réapparut. Il n’a jamais monté les marches de cet escaliers, ni même foulé le sol de cette rue où il aimait tant s’amuser avec moi quand j’étais enfant. Tant pis. J’ai repris le cours de ma vie. Sans lui. De toute façon dans 3 semaines je vais à l’université. Je suis pressée.
 

Tu m’as rendu amère papa. Je n’ai plus envie de faire confiance. Je n’ai plus envie d’être gentille.
 
LES ANNEES COLLEGES ET LYCEES. CETTE PERIODE CHIENNE POUR TOUT LE MONDE. J’ai une relation compliquée avec ma mère. Je l’aime de tout mon cœur, mais nous avons toutes ces tensions qui caractérisent si bien le lien mère-fille … surtout qu’elle m’a élevé seule moi et mon frère. Ma mère est la meilleure de toutes les mamans. Et en grandissant je me dégoute d’avoir été aussi dur avec elle à mon adolescence. Ma mère est parfaite sous tous les rapports à un seul détail près. Elle est sourde. Et si ce n’est pas tant un défaut ce fut longtemps une honte que j’avais du mal à cacher. Parce que ma mère a toujours voulu passer au dessus de son handicap, parce qu’elle a toujours voulu se montrer impliqué dans ma vie. elle est sourde, pas muette, alors chaque fois qu’elle rencontrait des amis à moi elle tenait à leur parler, à s’adresser à eux. Et les sons qui sortaient de sa bouche sonnaient toujours … bizarre. Et quand on a 14 ans on a facilement honte de ces imperfections qui sont pourtant aujourd’hui, à mes yeux, la force de ma mère. Elle voulait juste se montrer impliquer, pouvoir communiquer avec mes amies comme le ferait n’importe qu’elle mère.  Mais les jeunes sont durs entre eux. et des moqueries j’en ai essuyé. « Haha Kelea tu descends du singe toi c’est sur », « mon dieu, tu veux qu’on se cotise et qu’on offre un dico à ta mère ? » Je l’ai toujours, toujours, défendu aux yeux des autres. Je prenais sa défense et je rendais au centuple les coups bas qu’on lui faisait, mais quand je rentrais chez moi le soir je refusais de lui parler, je la détestais pour sa différence et je me détestais d’avoir honte d’elle comme ça … La seule personne que j’autorisais à venir chez moi c’était Cheyenne. Ma femme. Mon amour. La meilleure amie que je pouvais imaginer avoir. Elle est parfaite et a toujours pris la défense de ma mère. Elle a essuyé mes larmes chaque fois que la situation me touchait trop. Et je le sais que c’est elle qui mettait la misère à toutes les personnes qui osaient s’en prendre à moi. Cette fille a grandit avec moi et je ne pourrais pas vivre sans elle. Je détestais d’ailleurs toutes ces fois où elle a du partie en déplacement avec son père. Elle me manquait tellement dans ces moments là. Comment j’étais supposée vivre sans mon roc ?
 
JY SUIS ENFIN. L’UNIVERSITE. Le rêve de tous les étudiants. Un pied dans le monde adulte. Je peux enfin vivre ma vie comme je le veux ! Je n’ai plus à supporter les remarques de ma mère et vivre sous ses règles trop strictes.  Couvre feu à 23H. QUI PEUT VIVRE AVEC UN COUVRE FEU A 23H QUAND ON A 18 ANS ? Elle croit encore que je vais à des boum ou quoi ? Et puis il y a cet idiot qui ne fait que me courir après … Kouji. Quelle idée de s’appeler comme ça ! Jamais je ne sortirais avec un mec comme ça … Il a dix ans d’âge mentale. Et il me drague comme un gros lourd … Non franchement ça craint mais c’est amusant ! Il est craquant quand il veut … Cheyenne passe sont temps à se foutre de moi à son sujet …. La garce de mon cœur. Je prends totalement mon pied dans mes études en arts. C’est une liberté d’expression que je n’avais jamais connu et bon sang qu’est-ce que c’est jouissif ! Je ne suis pas la meilleure de ma promotion mais mon art me plait et plait à ceux à qui je le montre, c’est tout ce don j’ai besoin ! Et puis ce Kouji passe son temps à me demander d’être mon model. Je suis bien forcé d’accepter devant tant d’insistance … n’est-ce pas ?
 
JAMAIS DIRE JAMAIS. Voilà. ca fait deux ans que je suis avec lui. Deux longues années de pur bonheur. J’ai 21 ans et je suis amoureuse. Je n’aurais jamais cru qu’il finirait par s’emparer de mon cœur. Mais je l’ai toujours dit, le mec qui m’aura, et qui aura au passage ma première fois, sera un mec qui m’aura traité comme une princesse. Et je l’ai bien fait galérer … des mois et des mois de refus avant d’accepter de lui accorder un rendez-vous. Un seul, avant de le faire courir encore et encore après moi. je ne pensais pas qu’il tiendrait aussi longtemps et force est d’avouer qu’il a finit par me faire craquer … Si au début c’était un jeu j’ai vite finis par tomber sous son charme. Et bon sang … qu’est-ce qu’il embrasse bien. Je crois que je suis la fille la plus comblée qui puisse être sur cette terre. Enfin, jusqu’à ce que j’apprenne ma maladie. Des tâches rouges sous la peau. Des bleus sans m’être cogné que je voyais apparaitre sur mes jambes. Mais surtout je saignais du nez abondamment, souvent. Je ne me suis pas inquiétée dans un premier temps, j’assimilais ça à un trop fort stress du au examen. Mais j’avais tort. Plus les jours passaient, plus je faisais des malaises, j’enchainais les angines et les bronchites. Mon corps ne supportaient plus rien, je me sentais faible, la peau pâle, des cernes sous les yeux. J’ai terminé aux urgences une nuit où la douleur que je ressentais dans mon abdomen était trop insupportable. La nouvelle est tombée alors que Kouji me caressait doucement les cheveux pour m’apaiser. Leucémie. A 22 ans. J’étais censée avoir une vie parfaite de petite princesse garce. Pourquoi ce foutu Karma joue-t-il avec moi ? De longs mois sont passé, les dettes avec. La maladie avec. J’ai été dans un état critique, j’ai cru que j’allais mourir. Si j’ai toujours eut une attitude dur avec Kouji, à cette période de ma vie il était ma bouée de sauvetage. Je m’accrochais à lui avec la force du désespoir. Je ne voulais pas mourir, je ne voulais pas le perdre. Je voulais vivre, vivre avec lui et être heureuse comme il me le promettait. Je dormais beaucoup, toute la journée et toute la nuit. Notre vie s’est rythmé sur mes heures de sommeil, mes rendez vous à l’hôpital, mes séances de chimio. Il a vécut à mon rythme sans jamais se plaindre, en supportant mes sauts d’humeur, mes crises de larmes, mes crises de jalousie qui n’avait pourtant pas lieux d’être … Je lui ai fait vivre un enfer mais il est resté … il est toujours resté … J’aurais du le remercier quand il a prit ce petit boulot d’host pour ce faire de l’argent facilement. Au lieu de ça … je l’ai engueulé, je l’ai embrouillé parce que je ne supportais pas l’idée que mon homme fasse le joli cœur au près d’autre femme parce que j’avais terminé à l’hôpital …
 
MAIS LA VIE CONTINUE. Et j’ai guéri. J’ai réussi. Je me suis battue et j’ai réussi à m’en sortir. Je suis maintenant en total rémission et je ne veux pas croire que je vais faire une rechute. Mais j’ai cette foutu épée de Damoclès sur la tête et j’ai l’impression que demain va disparaitre chaque fois que je me lève. Je vie ma vie sans faire attention, si j’étais tête brulée je le suis encore plus maintenant. Je ne veux plus avoir à faire attention. Je veux vivre à m’en brûler les ailes ! Et si je meurs demain, je mourrais sans regret. La présence de Kouji m’étouffe. Je l’aime, je l’aime à en crever, mais j’aime encore plus la vie et j’ai peur. J’ai peur de gâcher sa vie s’il reste avec moi encore. J’ai trop de pression, j’ai l’impression de lui pourrir la vie. Alors notre quotidien se résume à un jeu de défis. Il n’y qu’une règle qu’on doit respecter, celle de ne jamais refuser un défis. Jamais. Viendra le jour où je lui dirais alors : cap ou pas cap de me quitter ?



Poupou
POUPOU IS BACK ♥️ Pour la dernière fois promis :y: COUCOU CEST POUPOU :hot:
Prenez soin de moi :shy:




POUR UN PERSONNAGE INVENTÉ :
LEE CHAE EUN ✎ hwang kelea

Code:
[url=http://www.shaketheworld.net/u415][b]▲[/b][/url]▼ <taken>LEE CHAE EUN</taken> ✎ hwang kelea



MADE BY LIGHTLESS.TCHI




a night under the stars
maybe we’re just two stars born from different constellations, we were never meant to connect, oh, but we wanted it so bad
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Empty Lun 1 Juin - 16:34
a moi ! mon bébé d'amour :plz: enfin ! omg ça fait trop longtemps qu'on attend ce moment, ça va être orgasmique, fantastique, génialistique (fallait que ça rime), j'ai trop trop trop hâte de pourrir le monde avec notre love (lol), ma précieuse, l'amour de ma vie :han:

EPOUSE MOI PUTAIN. ACCEPTE.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Empty Lun 1 Juin - 16:40
j'embrasse ton fessier
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Empty Lun 1 Juin - 16:59
Oh mais rebienvenue par ici :y: :y: :y:
:hi: :hi: :hi: :hi: :hehe: :hehe: :hehe: :hehe: :han: :han: :han: :cute: :cute: :cute: :cute: :aah: :aah: :aah: :aah: :aah: :heart: :heart: :heart: :heart: :heart: :heart: :heart: :heart: :heart: :heart: :heart: :heart: :heart: :heart: :sunah: :sunah: :blink: :blink: :blink: :blink: :blink:
Hwang Kelea
Hwang Kelea
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Empty Lun 1 Juin - 17:07
Kouji bébé :shy: .. MET PAS LA PRESSION COMME CA PUTAIN :oo:
maisoujeleveuxenfinpeutêtredanquelquesannéesquandmêmet'asvu.
:01: :love: :blink: bisoute :sunmi: Hwang Kelea ▲ This freaking love is came 330013756

Takuya quel homme direct ! J'aime :hum: :01:

HIROJI MON DOUBLE MON DEVIL MON CHOUCHOU :hot: ♥️♥️♥️
:06: :han: :plz:

Hwang Kelea ▲ This freaking love is came 3106810004
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Empty Lun 1 Juin - 17:10
roh punaise mais t'es juste trop mignonne comme ça poupou *-*
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Empty Lun 1 Juin - 17:13
t'aurais du prendre plus moche tiens.
bon j'ai pas d'asticot donc jpourrais pas te ken dzl !
mais je t'aime tout de même (untoutpetitpeu) :heart:
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Empty Lun 1 Juin - 17:29
POUPOUUUUUUUU :hot: :han: :cute: :aah:
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Empty Lun 1 Juin - 18:04
MON AMOUR MA FEMME MA VIE JE T'AIME MARIONS NOUS A VEGAS :plz:
Hwang Kelea
Hwang Kelea
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Empty Lun 1 Juin - 18:14
HAAAAAAN SHION TES TRO MIGNONNE TT *sautille partout comme une enfant* fdsklfjsqmfj je veux être trop mignonne pour toi :plz: ♥️♥️

BEBEDAMOUR ♥️ AIME MOI TAKRU  :oo:

NEIIIIR :hot: tu m'aimes sous cette forme aussi ? :plz: ♥️♥️

OMG OMG OMG TANT DE BEAUTE !!!!!!! FEMME DE MA VIE VEINS LA QUE JE TE FASSE DES BEBES TT ♥️♥️ MARIONS NOUS A VEGAS OUI :hot:
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Hwang Kelea ▲ This freaking love is came Empty
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !