Revenir en haut Aller en bas

TROUBLE MAKER HAS SOME NEW FOR YOU




 

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Nah Woori feat. Hwasa

 :: Examen d'entrée :: Suneung :: Fiches validées
avatar
Nah Woori
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 9 Aoû - 21:30

Nah Woori
when life gives you lemon, make a lemonade
Nom : Nah. Prénom(s) : Woori Surnom(s) : néant :( (mais un jour l'homme de sa vie l'appelera woo-baby (t'es prévenu minsoo !)) Âge : 26 ans Date et lieu de naissance : 18/01/92 en banlieue de Séoul Origines : coréennes Nationalité : coréenne Cursus universitaire : a foiré ses études de stylisme et ses études en cosmétologie (elle est pas faite pour étudier, cqfd) Métier : youtubeuse et bloggueuse beauté, se veut influenceuse, et maquilleuse pour la boîte starship (surtout pour le groupe Zeus) Orientation sexuelle : hétérosexuelle Classe sociale : moyenne, bien Tu veux t'investir dans une fraternité ?maintenant citi, woori a longtemps été chez les verts et elle les aime !
IDENTITY CARD
Il parait que...
Woori est maman  d'un petit garçon de presque 6 ans - Pendant longtemps elle n'a pas su qui était le père, c'est une dévergondée (enfin c'est ce que la rumeur dit) - On dit même qu'elle couche à droite à gauche c'est pour ça qu'elle se retrouve  avec un môme sur les bras ! (alors que c'st faux) -  L'abandon de ses études de stylisme et le fait qu'elle reste très discrète pendant deux ans vient du fait qu'une amie de son école de stylisme l'ait trahie sur sa grossesse, elle a été remercié de l'école et a pendant longtemps eu honte d'avoir son fils bien qu'elle en soit complètement folle - Son école de stylisme lui aurait demandé d'avorter ou alors de quitter l'école pour sauver leur réputation - Elle a vécu trois ans avec son fils dans les dortoirs des Sango - Elle est une accro au bio et végétarienne, tu sais les relou là qui jugent tout ce que tu manges - Elle a eu une relation d'un peu plus d'un an avec un ancien professeur de la Yonsei (pour sa défense, elle l'ignorait lorsqu'elle l'a rencontré !) -Des rumeurs ont dit qu'elle couchait avec le président des Sango aussi pour pas qu'il l'a balance à la direction lorsqu'elle y vivait avec son fils...
Dis nous qui tu es !
Ce qu'il y a à savoir avant tout c'est que chez moi il y a un avant et après. Avant ma grossesse, j'étais délurée, inconsciente, joueuse, bagarreuse, charmeuse, tête brûlée, bonne copine et tout les adjectifs pour dire que je croquais la vie à pleine dent sans réellement me pencher sur l'avenir, car l'avenir ça me semblait tellement lointain, ça me semblait être quelque chose pour « les grands » ce que je n'étais pas encore même si j'avais presque 20 ans.

Et puis je suis tombée enceinte et ma personnalité a complètement changé. Peut-être parce qu'il n'y a plus que ma petite existence qui compte mais celle de Yoon Woo aussi. Je suis toujours charmeuse et toujours bonne copine pour mes amis, mais pour le reste tout à changer. Je suis devenue responsable, et j'ai les pieds sur terre. Mon avenir est devenu important car celui de mon fils en dépend. Je suis très discrète et secrète. Je cache l'existence de mon fils la plupart du temps car je sais que les gens me jugeront et de la pire façon qu'il soit : je suis mère célibataire et je ne sais pas qui est le père de mon enfant... J'ai perdu beaucoup d'amis suite à ma grossesse et le fait que je me sois cachée chez mes parents. Je suis très loyale et dévouée à ma famille et aux quelques amis qui m'ont soutenu dans cette épreuve. Pour le reste, je suis sur la défensive lorsque je rencontre des gens du passé ou des inconnus, les gens me font peur. Et l'avenir m'angoisse un peu.
Pour moi, et pour mon bout de chou, je suis décidée à me battre pour nous assurer un avenir sûr. Passionnée de cosmétique et de mode, j'ai longtemps eu envie de créer ma propre marque en respect de l'environnement et non testé sur les animaux. J'ai ainsi commencé un blog beauté et face à son succès et au succès de mes vidéos, j'avoue que l'idée de devenir make-up artist m'attire de plus en plus. Peu importe ce que je décide de faire, je sais que j'y arriverais. Car oui, je suis une grande optimiste et toutes les difficultés que j'ai traversé ne m'enlèveront pas cette qualité.
Finalement je suis particulièrement coquette, j'aime être bien habillée, bien maquillée et plaire. Que ce soit plaire aux autres ou à moi même. Ma garde robe foisonne de tenues que j'ai récupéré dans des boutiques de secondes main et que j'ai remis en état. Pour les cosmétiques, étant pro bio, j'ai un blog avec mes trucs et astuces qui marche plutôt pas mal et certaines marques m'envoient leurs produits pour que je les teste, je n'ai donc presque rien à dépenser.
LENA
:hug:  :heart:

Si ton personnage est inventé, remplis ce petit code :
Code:
<taken>ahn hyejin (hwasa ; mamamoo)</taken> ⇝ [url=http://www.shaketheworld.net/u481]nah woori[/url]





It's my life...
et là une petite citation...
Le résultat du test s'est affiché et mon cœur s'est arrêté. Je ne savais pas si je devais pleurer ou rire car ça ne pouvait qu'être une mauvaise blague. La vie me faisait une mauvaise blague et là j'étais désespérée. J'aurais dû m'en douter, il y avait quelques signes avant coureurs mais j'étais dans le déni, dans le « ce genre de chose ça n'arrive qu'aux autres ». Mais non, j'étais bel et bien enceinte.

Après le rendez-vous chez le gynéco j'étais prête à me jeter sous un train ou dans la rivière Han. Sérieusement j'y ai vraiment pensé, mais ce n'était pas la solution. J'étais bien enceinte, notre cher pays interdisant l'avortement, et au vu de la supposée conception, j'ignorais qui était le père de ce bébé. A cette époque je m'étais faite larguée par celui que j'avais naïvement appelé « l'homme de ma vie », mon premier amour. Nous étions restés ensemble presque un an, Min Soo... Je n'avais jamais été amoureuse avant lui, je n'avais jamais couché avec un homme avant lui. Et aussi naïf cela soit-il, il avait fait de moi une femme, et je m'imaginais passer ma vie avec lui. Mais voilà, il m'a larguée, du jour au lendemain, et a coupé les ponts par la même occasion pour une raison que j'ignore. J'étais dévastée, le cœur en miettes. Par dépit mais aussi par vengeance au fond je crois, j'me suis jetée dans les bras du premier mec rencontré en boîte de nuit. J'y étais allée pour noyer mon chagrin, je l'ai noyé d'une autre façon. Pendant une semaine j'ai régulièrement rencontré ce bel inconnu et couché avec lui alors que je le connaissais à peine. Mais il me permettait de me changer les idées, de me sentir moins seule.
Le père était soit l'un soit l'autre.

La nouvelle n'a pas été très bien accueilli par ma famille, mais les choses auraient pu être bien pires, ils auraient pu me foutre dehors. Puis finalement, avec le temps, la froideur a fait place à la résignation, chez moi comme chez mes parents et mon frère aîné. Au début j'ai refusé d'y croire et j'ai joué à un jeu dangereux. Fêtes, alcool, tabac, je crois que par n'importe quel moyen j'essayais de me débarrasser de cette vie en moi mais il s'est accroché et j'ai fini par arrêter mes conneries, ça ne me menait nul part.
J'étais en école de stylisme à l'époque, j'ai eu le malheur de parler de ma situation à une amie en qui j'avais confiance. Elle a tout répété à ses parents, qui ont informé la direction de notre établissement. L'école étant assez prestigieuse, j'ai été convoqué au bureau, soit je me mariais avec le père, soit je faisais ce qu'il faut pour que « rien ne se passe », soit je quittais l'école. L'image de l'école prônait sur tout. Évidemment, je n'ai pas eu d'autre choix que de quitter l'école. Et j'ai passé le reste de ma grossesse à souffrir, morte de honte, cachée chez mes parents et à mentir à tous mes amis pour que personne ne sache ce que je vivais.

Je crois que ce qui m'a le plus traumatisée c'est l'accouchement. Ce n'était pas les contractions, le fait que je n'ai pas eu de péridurale ou la douleur en elle-même. Non le pire c'était les regards et les paroles des sages femmes et infirmières. Au bout de dix, j'ai arrêté de compter le nombre de fois où elles m'ont dit que d'assumer un enfant en tant que mère célibataire c'était de la folie, et que je ferais mieux de proposer l'enfant à l'adoption. En réalité, au moment même de l'accouchement je ne savais même pas ce que je voulais faire du bébé, mais la façon qu'elles avaient de me regarder comme une traînée était terriblement humiliant. En plus le garder me semblait impossible, je n'en avais pas la force et la maturité, enfin ça c'est ce que je croyais, jusqu'à ce que de force, on pose ce bébé sur ma poitrine, qu'on me force à le prendre dans mes bras.

Yoon Woo a aujourd'hui presque cinq ans et est la prunelle de mes yeux. Quand on l'a posé sur moi pour la première fois, j'ai eu la sensation que chaque once d'amour qui pouvait se trouver dans mon corps avait été aspiré par cette petite bouille fripée.

Après ça je suis restée deux ans chez mes parents à faire mes armes de maman. Mes parents m'aidaient dans ce que j'avais à apprendre parce qu'il y en a des choses à savoir avec un bébé... Et j'avais aussi un petit boulot dans un bar en tant que barmaid pour mettre de l'argent de côté. Au final mes parents adorent Yoon Woo et mon frère également. Lui et sa femme n'arrivent pas à avoir d'enfant pour le moment alors mon fils est la mascotte de la famille en attendant l'arrivée d'un cousin ou d'une cousine.

Lorsque Yoon Woo a eu deux ans, j'ai décidé de reprendre mes études. J'ai changé de cursus pour quelque chose qui me passionne et m'intéresse grandement : les cosmétiques. Je redouble en 2017 ma deuxième année de cosmétologie. Pour ma défense, l'année 2016 a été riche en rebondissement... J'ai eu une relation avec un enseignant de l'université qui s'est finie en chagrin d'amour. D'ailleurs je pense que plus jamais je ne dirais à un homme que je l'aime, ça les fait visiblement fuir. Également, des incendies ont touché la fac, Yoon Woo a été traumatisé pendant quelques semaines, ce qui pour moi a été un enfer d'un point de vu fatigue nerveuse et physique. A l'issu de ça, j'ai pu faire le test de paternité pour enfin savoir qui était le père de mon fils. Car oui, j'avais aussi réussi à reprendre contact avec les possibles pères de Yoon Woo, ce qui a été catastrophique dans un premier temps... Finalement, Min Soo est bien le père de Yoon Woo. Me dire que l'homme que j'ai aimé est bien le père de mon fils me rassure, je préfère ça que le mec de consolation... Mais les choses sont loin d'être gagnées.

J'essaie toujours de faire de mon mieux, pour être une bonne mère, une bonne fille, une bonne petite sœur, une bonne amie, une bonne makeup artist... Il ne faudrait pas que je finisse par faire un burn out avec mes conneries.
avatar
Lim Bo Bae
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 9 Aoû - 21:56
OMFG EST CE LENA ? GENRE LA MIENNE ? CELLE DAUJOURDHUI ? :plz: OH GOSH :hot:

ps: mon tel veut plus se rallumer :cry:

OMG OMG OMG omo AVEC WHASA EN PLUS JFDSLFMQ tellement de bon gout en toi TT


i'm not a paper doll


⋆ COME AND SAVE ME.

WHAT ABOUT BEING HAPPY FOR ONCE ?
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 9 Aoû - 21:59
bienvenue parmi nous avec la belle wha sa :bave:

j'ai hate de lire ce que tu vas nous faire comme perso :hot: courage :shy:
avatar
Nah Woori
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 9 Aoû - 22:02
Ca va pas ça rallume ton portable faut qu'on parle xD ou télécharge kakao pour PC ! Mais oui c'est moi 8D

Merci j'essaie de m'occuper de ma fiche dans les jours qui viennent !



your hot whisky eyes have fanned the flames. maybe i’ll burn brighter tonight.
avatar
Hwang Kelea
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 9 Aoû - 22:04
Kakao pc ca existe :plz:
Omg j'y vais de ce pas xD
Courage pour ta fiche j'ai hate de lire ca :heart:


I AM A CREATURE FROM THE UNDERWORLD
I CAN'T AFFORD TO LOVE
 #kejineverdie #LaReineDeCoeur & #LeChapelier 
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 9 Aoû - 22:07
OMG CE CHOIX DE VAVA
FAIS MOI L'AMOUR :( :( :(
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 9 Aoû - 22:10
bienvenuuuue :hi: merci babe de nous avoir apporter un nouveau membre :y: bon courage pour ta fiche :heart:
avatar
Moon Ji Hoon
❝ CRAZIEST ❣ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 9 Aoû - 22:23
WHA SA :hot: :hot: :hot:


I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close. — .
Pablo Neruda , 100 Love Sonnets.
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 9 Aoû - 22:34
bienvenue parmi nous :yiha: j'espère que tu te plairas ici ~
bon courage pour ta fiche :cute:
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 10 Aoû - 11:11
OH YES, HUM, OH, AH, YES :han:
bienvenue sur le forum, bon courage avec ta fiche !
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant