132 685 points ♛
18 membres
50 306 points
15 membres
104 827 points
20 membres
42 383 points
13 membres

TROUBLE MAKER HAS SOME NEW FOR YOU




 

Page 1 sur 5
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
Tan Kuan Yi » until we die ☆  Lun 24 Aoû - 19:58

tan kuan yi
state of the origin

#GENTIL
#MALADROIT
#INTELLIGENT
#CURIEUX
#INTROVERTI
#FRANC
#IMPULSIF
#SENSIBLE
#JALOUX
#OUVERT D'ESPRIT

NOM : tan. PRÉNOM : kuan yi. ÂGE : vingt quatre ans. ORIGINES : coréennes. NATIONALITÉ : coréenne. CLASSE SOCIALE : moyenne. ORIENTATION SEXUELLE : hétéroseuxel. CURSUS UNIVERSITAIRE : psychologie. MÉTIER : agent d'entretien (super-marché). Code du règlement : conchita wurst. TU VEUX T'INVESTIR? : oui  :aah:

“ Rumour has it : son père est en hôpital psychiatrique, il est schizophrène (v s'il n'avait pas eut toute ces voix, kuan yi n'aurait peut être pas été battu) + il fait de la boxe depuis qu'il a neuf ans (v il voulait apprendre à se défendre) + il est loin d'être bavard, si bien que quand il était petit ses professeurs le croyaient muet (v plusieurs de ses professeurs lui ont posé la question) + il a été dans un gang durant deux ans avant de tomber pour un de ses collègue (v il n'a pas bougé et s'est laissé attraper) + il a l'alcool mauvais (f il supporte assez bien l'alcool et n'en boit pas trop non plus en général)+ il a grandit dans la rue, se débrouillant comme il pouvait (f il a passé beaucoup de temps dans la rue, oui mais il n'a pas eut à se débrouiller pour survivre) + il a été violé plusieurs fois en prison (v, deuxième la deuxième il était à moitié inconscient) + il a déjà vendu son corps (v une fois, en prison) + il est très mal à l'aise en présence d'enfants (f il adore les enfants, c'est bien les ares avec qui il sourit presque naturellement) + il a un blocage physique avec les femmes depuis son viol en prison (v il est trop perturbé, bloqué) + il est gay (f mais il a une certaine attirance pour les hommes qu'il ne comprend pas, qu'il ne veut pas croire, voir) + il est allergique au lait (v heureusement il n'en boit pas) + il lui est déjà arrivé de ne pas dormir durant quatre jours (v en prison pour être au aguets si son voisin de cellule l'approcherait de trop près) + il sniffe de la colle (f il a déjà sniffé autre chose, une fois, mais c'est pas son kiff) + il essaie d'arrêter de fumer depuis un an (v il a commencé à fumer très jeune et n'arrive pas à se débarrasser de cette dépendance pour le moment) + il se déplace en skate et en transports en commun, il n'a pas le permis de conduire (v il n'a pas les moyens de payer le permis pour l'instant) + il est nyctalope (v ça peut être assez pratique le soir dans la rue) + il a peur de perdre complètement la vue (f il voit très bien) + si sa demie soeur ne l'avait pas hébergé il aurait été à la rue (v à sa sortie de prison elle est la seule à l'avoir réellement soutenu et à connaître toute l'histoire, il est allé vivre chez elle) + ça ne fait que depuis qu'il est à l'université qu'il mange avec des baguettes, avant il mangeait avec les doigts (v lorsqu'il était enfant les baguettes c'était pas son truc, à l'adolescence non plus et en prison, encore moins) + Le nom de famille qu'il porte n'est pas celui qu'on lui a donné à la naissance (v mais il ne vous révélera pas son vrai nom, il ne le connait pas lui même)

“ Caractère : il  a tendance à remplacer les mots par des sifflement quand il ne trouve pas son vocabulaire + il aime qu'on joue avec ses cheveux ça a tendance à l'apaiser. Bien qu'il ne soit pas quelqu'un de tactile c'est une des rares chose qu'il est capable d'apprécier pendant un long moments. Les câlins qui durent posés sur le canapé tout ça c'est vraiment pas son truc. + il a tendance à réagir vite, parfois trop vite. Si on le provoque il répond, il est capable d'en venir aux poings assez rapidement si on le cherche vraiment. il est assez sanguin et il y a des choses qu'il ne laisse pas passer. Trop habituer à se défendre et à répliquer à cause de son passé + il ne supporte pas qu'on lève la main sur un enfant +  il a la phobie des oiseaux, peu importe le type d'oiseaux + Il n'est pas le genre de mec à mentir en général. Il dira souvent tout haut ce qu'il pense tout bas. Pas de détour, pas de beaux mots pour cacher la vérité. Il lui arrive d'être un peu cru, mais c'est ça, la vie. + même s'il a l'air froid en apparence, Kuan Yi ne mord pas, enfin.. il n'est pas le genre à envoyer chier les autres, il sera toujours ouvert à la discussion. Il n'est pas non plus du genre à ignorer, ou à faire semblant. La gentillesse fait vraiment partie de ses qualités même si ça en à pas l'air, comme ça. Quand bien même il passe pas sa vie à sourire, ça lui arrive quand même. Toute cette froideur n'est qu'une carapace, au final. + il est du genre possessif, lorsqu'il sort avec une fille, elle lui appartient, et il vaut mieux éviter de l'approcher de trop près. Kuan Yi est jaloux et ne s'en cache pas vraiment. + il s'applique toujours lorsqu'il travail, il a toujours été sérieux en cours, il sait quand on peut rire et quand il faut être sérieux. Il n'aime pas spécialement être déconcentré et est capable d'envoyer chier les gens qui l'emmerde dans ses moments de concentrations.  + il lui arrive de passer du temps seul, il a besoin de ces moments de solitude, il a besoin de se retrouver parfois. être entre potes il aime bien, mais la solitude c'est un luxe qu'il se permet d'avoir. + on peut parler de tout avec Kuan Yi, il est ouvert d'esprit et est capable de comprendre énormément de chose, c'est un bon confident. Il sait garder un secret et n'est pas le genre à juger. + il lui arrive d'être trop protecteur envers ses soeur, quand bien même il y en a une qui ne sait pas qui il est, il la surveille de loin, la protège dans l'ombre. Il ne supportes pas qu'on fasse du mal aux personnes qu'il aime, réellement.

“ Once upon a time :
« JE N'AI JAMAIS SU LE GOÛT QU'AVAIT LA VIE,LA VRAIE » il disait toujours ça. Il n'a jamais su, il n'a jamais  voulu croire que ce qu'il vivait était réel. Il a toujours tout détruit. Il a toujours été froid, distant. Il a toujours été cruel. Une fois, une fois il a levé la main, mais tu n'as pas réagit. Non tu as laissé sa main s'écraser sur ta joue. Une fois. Deux fois. Tu ne sais plus. Tu ne comptes plus. Il disait que tu le méritait, que tout ça c'était de ta faute. Toi tu ne comprenais pas. Tout ce que tu as toujours fait. Prendre les coups en silence. Faire en sorte qu'ils ne pleuvent pas sur ta demie soeur. Surtout pas elle. Tu en avais déjà perdue une. Ta mère biologique était patie avec elle. Elle l'avait emmené loin de toi, sans que tu n'ai pas la connaître, sans que tu n'aies pu les connaître. Tu n'avais qu'un an et tu t'es retrouvé seul avec ton père. Le premier coups est tombé à tes quatre ans. Puis il s'est remarié, ça s'est calmé, un peu. Jusqu'à ce qu'il ait à nouveau besoin de se défouler. Et tu le laissait faire, tant qu'il ne touchait pas à elle. Tu n'avais que huit ans. Mais tu lui a promis. « SI TU LÈVES LA MAIN SUR ELLE, JE TE TUE, PAPA. » Tu ne parlais pas, tu n'as jamais vraiment prononcé un seul mot. Alors quand tu lui as parlé pour la première fois en huit ans. Il a comprit. Il a comprit que c'était important. Il a comprit à quel point tu étais sérieux. Oui il a sentit que tu tiendrais cette promesse. Alors sans que tu ne sache pourquoi, tu n'étais qu'un enfant de huit ans après tout, il la chérissait. Il l'aimait, elle. Ou du moins il faisait semblant. Et quand il te frappait, encore. Quand il se défoulait, il disait qu'il n'avait pas le choix. Qu'il était obligé. Que c'était la voix qui lui avait dit. Cette voix tu la détestais. Toi gamin de neuf ans. Tu as demandé à ta belle mère de t'inscrire à des cours de boxe. Non pas pour apprendre à frapper. Mais pour apprendre à encaisser, à éviter. Elle ne savait pas, elle n'a jamais su. Pourquoi tu fuyais ton père alors que ta demie soeur lui sautait dans les bras. Non elle n'a jamais su que c'était toi qui prenait, quand il avait besoin de se défouler. Et tu ne lui as jamais rien dit, parce que tu ne voulais pas voir la tristesse dans ses yeux. Tu n'as jamais rien dit. Parce que ton père était normal, quand il n'était pas seul avec toi, ou du moins, à peu près. Il avait des moments de colère, mais il ne levait pas la main sur elles, parce que sa voix lui disait qu'elles étaient son bonheur, pas comme toi. Toi tu as toujours été ce qui lui faisait mal, ce qui lui rappelait cette femme qui l'avait abandonné. Et elles n'ont jamais su. Jusqu'au jour ou c'est arrivé là, dans la rue. Sans que tu ne puisse le prévoir. Il s'est énervé, sans que tu ne saches pourquoi. Il a pété un plomb. Cette voix, encore, elle le torturait. elle le torturait tellement. Dix ans, c'était ton âge. C'était ton âge quand il a été interné en hôpital psychiatrique. Il est parti, et tout ce qu'il t'as laissé, à toi, une cicatrice sur le flan droit. Ta belle mère a su, et elle n'a rien dit. Pourquoi n'a-t-elle rien dit, tu n'en sais rien.

A l'école tes professeurs n'arrivaient pas à comprendre pourquoi, pourquoi tu ne parlais presque pas. Ils ont d'abord cru que tu étais muet, que tu en était incapable, que tu n'avais jamais apprit. Ce n'est que petit à petit que tu t'es mis à parler, sans pour autant devenir bavard. Tu ne parle jamais pour rien dire. Et tu ne supporte pas les gens qui parlent tout le temps, ces gens qui se sentent obligés de parler. Tu ne les supportes pas. Tu as continué à grandir, à surveillé ta soeur, à la protéger en silence. Tu ne sais toujours pas, si elle a comprit, si elle sait tout ce qu'il s'est passé avec votre père. Tu ne sais pas, et tu ne veux pas en parler. Tu ne lui en parleras pas de ça, jamais. Ton adolescence a été moins mouvementée que ton enfance, si l'on peut dire. Entre les cours, les amis et ta soeur, tu n'avais que très peu de temps pour toi, au final. Il n'y avait que sur un ring de Boxe que tu te sentais vraiment à l'aise, que tu te sentais vivre. Tu laisser ressortir la rage qui t'animait, tout ce que tu as gardé pour toi étant enfant. Tout ce qui t'énervait chaque jour, tu le gardais pour toi et tu l'extériorisais durant ces cours de sport. Tu as apprit à t'ouvrir, un peu, sans pour autant devenir un mec extraverti. Tu t'es mis à fumer t'avais quoi ? Quatorze ans, peut être treize. Tu sais plus exactement. Et tu t'en fous. Tu traînais dans la rue, souvent, très souvent, trop souvent. Ne laissant pas ta soeur te suivre. Tu t'enfuyais chaque jour de cours pour retrouver tes amis. Amis qui n'étaient autre qu'un gang. Ouais tu faisais des conneries dans la rue.  Dix sept ans. T'avais quinze ans le soir où les flics ont fait une descente au QG du gang. Vous étiez en plein trafique de drogue. Tout le monde à fuit. toi t'as pas bouger. Tu ne sais toujours pas pourquoi aujourd'hui. Quoiqu'il en soit tu t'es fait choppé. Et t'as été enfermé.

Centre de détention pour mineur. Ta belle mère t'en voulait. Elle t'en voulait d'avoir fait le con, comme si tu ne lui causais pas assez de soucis comme ça, qu'elle avait dit. Ta soeur, tu n'as jamais réussi à savoir. Tu ne sais pas si elle était triste, déçue ou dégoûtée de toi. Vous avez été proches, oui, mais tu as toujours fais en sorte de l'éloigner de tes conneries. Pour que ça la touche le moins possible. Tu pensais pouvoir purger ta peine sans problème. Faire des efforts et être relâcher plus tôt pour bonne conduite, peut être. Et t'étais bien parti. Oui tu t'en sortais bien. Ton voisin de cellule n'était pas chiant. Jusqu'à ce qu'il change. Jusqu'à ce que ce nouveau détenu débarque et fasse sa loi. Il voulait montrer à quel point il était fort. Toi tu le regardais avec détachement. T'en avais rien à foutre et ça l'énervait. T'avais seize ans, c'était ton anniversaire ce jour là, et tu l'as fêté seul. Tu n'en as pas parlé, à personne. Lui il en avait vingt ans, ça faisait déjà deux ans qu'il était là. Tu sais pas pourquoi il a pas été transféré dans une prison pour adulte. T'en sais rien et t'as pas cherché à savoir. Tout ce que tu savais toi, c'était qu'il fallait rester loin. L'éviter au maximum sinon tu risquais de lui mettre ton poing dans la figure. Tu risquais de rallonger ta peine. tu ne parlais pas. On t'appelait le muet. Et il passait son temps à te chercher à te charrier. Il avait envie. Envie de toi. Parce qu'il était en manque. Chaque nuit il tentait de venir s'allonger, de te prendre par surprise. T'as fini par ne plus dormir. Depuis t'es insomniaque. Deux ans c'est long dans une vie, quand on les passe enfermé. Tu voyais le soleil qu'à travers les barreaux.

Les années ont passé et t'as été relâché trois mois plus tard que prévu. Dix huit ans. Ta demie sœur était là. Ta belle mère, non. Elle t'a renié complètement. Allant  jusqu'à ignorer ton existence. Il t'as pas fallut trop de temps pour trouver un boulot, pour faire continuer les études que t'avais commencé au centre. La psychologie. T'as passé un test pour entrer à l'université. T'as entendu parlé de ta sœur biologique. Celle que t'as mère a enlevé en t'abandonnant. Tu ne sais pas exactement ce qu'elle a vécu depuis tout ce temps. Alors t'as fait des recherches. Tu sais à quoi elle ressemble. Tu sais à quels cours elle assistait. Tu sais qu'elle a arrêté les études ensuite, tu sais où elle travaille. Mais tu ne sais pas comment l'aborder quoi lui dire. Par où commencer. T'as trouvé un job. Tu comptais te payer un appartement ou un petit studio mais ta demie sœur tenait à ce que tu reste avec elle. T'as pas trop cherché et t'as accepté. T'essaies de mener une vie tranquille. A l'université comme au travail. T'as jamais passé ton permis de conduire, tu te déplaces en skate et en transports en commun. Pas franchement pratique. Mais pour le moment c'est comme ça. Et tu vis avec ce passé sombre qui te hante. Qui t'empêches de dormir parfois. Tu ne sais pas si tu pourras t'en détacher complètement un jour.

lightless.tchi
hold back the river
Il n'y a pas grand chose à savoir sur moi, j'ai vingt deux ans, je suis animatrice enfant. J'habite à Aix en Provence, dans le sud ouais ouais. Je fais du rp depuis pas mal de temps déjà, 2009/2010 un truc dans le genre. J'aime les m&m's et le dano, wtf, i duno. Je voudrais bien partir en Angleterre pour faire fille aupair, ou bien en Australie ou bien à Singapour.. Bref, partir.  J'suis une fana de série genre le mentalist, lie to me, fbi duo très spécial, tout ça quoi... j'me suis lancé dans la lecture de L'ombre du Vent de Carlos Ruiz Zafin en anglais. Ouai son s'en fout mais j'sais pas quoi dire. J'suis la soeur de oigni mais ça tlm le sait .. :erm: VOILA C'EST TOUT ! :y:

“ Help from my friend : un coup de main pour le bottin plz, remplis le code ci-dessous et essaye de ne pas gaffer keupin.

Code:
[url=http://www.shaketheworld.net/u501][b]▲[/b][/url]▼<taken>BENJAMIN KHENG (THE SAM WILLOWS)</taken> ✎ tan kuan yi

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
Re: Tan Kuan Yi » until we die ☆  Lun 24 Aoû - 20:03

oh mon dieu oh mon dieu oh mon dieu omo
welcome ici !
Je sais pas si Eli te l'as dit, mais je suis ta grande fane :03: ton graph, ton code, tu me connais pas mais moi je sais tout de toi :emo: ( trop pas mais je t'aime quand même )
Plein de love :han: et bonne chance pour ta fiche !

Revenir en haut Aller en bas
avatar

EQUIPE D'ANIMATION • have fun
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/
Re: Tan Kuan Yi » until we die ☆  Lun 24 Aoû - 20:04

ealjfd ldgclmefjegpoxmlekzrodjchrpamke
Je mouille ok ? :russe:

Non mais cet ava est tellement parfect :bave: bienvenue parmi nous, en espérant que tu t"y plaises :hot: et surtout : il nous faudra un lien :hot:


Un brin de toi, un brin de moi, un tout de nous

- COEUR A PRENDRE -

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
Re: Tan Kuan Yi » until we die ☆  Lun 24 Aoû - 20:06

OMG LE KHENG ILU
bienvenu ici hihi

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
Re: Tan Kuan Yi » until we die ☆  Lun 24 Aoû - 20:10

OMG j'y croyais trop pas :mdr::mdr::mdr:
bienvenue sur le forum omo si ça se trouv eon va re rp ensemble carrément t'imagines :y: welcome à la casa ! et j'ai hâte de voir ton zigoto :y:

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
Re: Tan Kuan Yi » until we die ☆  Lun 24 Aoû - 20:13

oh :02:

bienvenue parmi nous, grand maître du code et du graph :cute: bon courage pour ta fiche :heart:

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
Re: Tan Kuan Yi » until we die ☆  Lun 24 Aoû - 20:15

Tasyr → Aha quel honneur ! Oui elle m'a transmit le message l'autre jour :cute: je suis touchée :lick: Bref merci beaucoup !

Min Ri → Fais donc :hehe: Il est parfait oui huhu !  :y: En parlant de lien, j'ai fortement hésiter à prendre ton scénario mais j'voulais trop jouer Ben et.. en terme de caractère ça correspondait pas tout à fait mais c'est pas grave, on se fera un joli lien :cute:

Ollie → En personne :hehe: /out. Merci :y:

Lasoeur → MDRR Avoue je t'épate de jour en jour :y: Ohlala que d'émotions :aah:
Merci :lick:

Aliyyah → Ow quel beau surnom :y: merci :cute: :heart:

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
Re: Tan Kuan Yi » until we die ☆  Lun 24 Aoû - 20:17

omo je suis une couille apparemment je connais pas ton blaze u_u

(lynchez-moi les enfants)


Bienvenu sur ce fow et fighting pour ta fichette :cute:

Revenir en haut Aller en bas
avatar

BANQUIER • money money
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t10718-moon-ji-hoon-here-i-am-frozen-when-i-deserve-to-burn http://www.shaketheworld.net/t14668-moon-ji-hoon-i-m-only-human- http://www.shaketheworld.net/t1615-moon-ji-hoon-and-the-shade-fades-away http://www.shaketheworld.net/t14199-moon-ji-hoonEn ligne
Re: Tan Kuan Yi » until we die ☆  Lun 24 Aoû - 20:23

OH MON DIEU MALOU TU AS SUCCOMBE A LA TENTATION :hot: :hot: :hot:
BIENVENUE A LA MAISON JOTAIME FORT ET TOUT @@


I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close. — .
Pablo Neruda , 100 Love Sonnets.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STUDENT • too many wars
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6989-choi-ba-go-love-game#245710 http://www.shaketheworld.net/t6977-choi-ba-go-revolution http://www.shaketheworld.net/t3560-choi-ba-go#153230
Re: Tan Kuan Yi » until we die ☆  Lun 24 Aoû - 20:23

ILOVE TON AVATAR bienvenue :heart:
un lien moi je veux :plz:
aaaaah si j'avais une paire de seins j'enfouirais ta tête dedans :plz:
mais si tu veux je fais ça avec mes fesses :shy:
ilu :shy:


タトゥー人生を作ります◈
Il n'y a que le désert qui guérisse le désespoir : on peut y pleurer sans crainte de faire déborder un fleuve.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞
PLUS D'INFORMATIONS
Re: Tan Kuan Yi » until we die ☆ 


Revenir en haut Aller en bas

Tan Kuan Yi » until we die

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Sujets similaires

-
» Lee Kuan Yew, fondatè Singapore mouri a 91 zan
» Un petit verre? [Mei et Kuan]
» Tan Kuan Yi » until we die

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Examen d'entrée :: Identification Information – Présentations :: Monstres refoulés-