88 947 points
17 membres
71 463 points
12 membres
133 771 points♛
19 membres
23 783 points
9 membres



 
MAJ DE NOVEMBRE TERMINÉE ! TU VEUX EN SAVOIR PLUS P'TIT CANCRELAT ? BAM C'EST ICI QUE ÇA S'PASSE !

Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7098-nah-woori-feat-ahn-hye-jin-hwasa http://www.shaketheworld.net/t4587-nah-woori-feat-wha-sa http://www.shaketheworld.net/t4616-nah-woori


Sweet & Laugher feat. Do Min Guk & Min Yul ☆  Mar 22 Déc - 23:31

Sweets and Laughter
DO MIN GUK & DO MIN YUL & NAH WOORI & NAH YOON WOO


Woori's outfit & YW's outfit | Yoon Woo ne tenait plus en place depuis que sa mère lui avait annoncé le programme de la journée le matin-même. Il trépignait à l'idée de passer l'après midi avec son meilleur copain Min Yul au parc de jeux. Pour Woori le trajet en bus avait été long, très long. Toutes les deux minutes elle avait été obligée de répondre à son fils que oui ils étaient bientôt arrivés. Le parc de jeux étaient fait en deux parties, une grande intérieure et une plus petite extérieure qui au vu du froid saisonnier avait été fermée. Yoon Woo loin d'être déçu lorgnait déjà sur la piscine de boules et ses grands toboggans, le parcours du combattant et tous ses matelas et obstacles en tout genre et enfin les mini voitures électriques. Il avait hâte que Min Yul arrive car il était certain qu'il allait adorer les voitures et qu'ils pourraient faire la course.

Seule ombre au tableau, Min Yul et son père étaient un peu en retard. C'était dur pour Woori de faire patienter son fils qui n'attendait plus que son meilleur copain pour s'éclater comme jamais. La solution fut de le prendre par la main et de l'emmener vers le coin "café" pour acheter à boire et de quoi grignoter. Elle prit deux jus d'orange frais pour les petits, un grand café pour Min Guk et un thé citron pour elle. Elle acheta une salade de fruit et des cookies pour que les enfants aient de quoi grignoter. A son grand malheur rien de bio ou de végétalien dans ce genre de lieux, pour le coup l'amusement des enfants prenaient le pas sur ses convictions, elle donnerait tout pour ses éclats de rire. Elle donna pour mission à Yoon Woo de leur trouver une table ce qu'il fit avec un grand sérieux et un certain talent. La table était un peu reculée mais permettrait à Woori et Min Guk d'avoir une vue globale sur les jeux. À peine installés, Yoon Woo n'eut pas le temps de boire une gorgée de son jus qu'une autre boule d'énergie vint lui foncer dessus. Les deux petits étaient réunis et l’annoncèrent en éclatant de rire, arrachant un sourire à la jeune maman qui se leva pour accueillir Min Guk. « Heureusement que tu es arrivé je ne savais plus quoi inventer pour faire patienter Yoon Woo ! » Ce dernier en entendant son nom se tourna vers sa mère en sautant presque sur place. « Maman on peut y aller ?! » Elle sourit mais afficha un petit air contrarié. « Tu n'as pas oublié quelque chose avant ? Tu as dit bonjour au papa de Min Guk ? » Elle voulait bien le laisser courir partout pour l'après midi mais elle mettait un point d'honneur à ce que son fils n'oublie la politesse en aucune circonstance.
electric bird.



I CAN GET USED TO THIS

You will think that I’m always strong but I’m a woman too, baby. I love you, I’m getting weaker (and it's bittersweet). I’m hungry for your love, I'm a woman too.

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t5565-do-min-guk-born-to-be-dumb http://www.shaketheworld.net/t5554-do-min-guk-never-put-a-sock-i http://www.shaketheworld.net/t5564p10-do-min-guk#339174


Re: Sweet & Laugher feat. Do Min Guk & Min Yul ☆  Mer 23 Déc - 13:39

Sweets and Laughter
DO MIN GUK & DO MIN YUL & NAH WOORI & NAH YOON WOO


Min Guk & Min Yul | « Papaaaaa ! Dépêches toooooi ! ». Y a pas à dire, quand Min Yul est pressé, tout le quartier est au courant. Depuis qu'on est sorti de la maison, il n'arrête pas de rire comme un fou sorti de l'asile et de me tirer derrière lui à m'en décrocher le bras pour que j'avance plus vite. Mais bon, j'avoue, c'est ma faute. Je n'ai pas entendu le réveil ce matin et du coup, on est en retard. Pas le temps d'envoyer un sms à Woori pour la prévenir, Min Yul me l'interdit. « Plus viiite », qu'il me hurle dessus. Si seulement il pouvait être comme ça quand il est l'heure d'aller au lit. Mais non, au lieu de ça, il court partout dans la maison pour que je ne puisse pas l'attraper et il se cache dans les endroits où il sait que je ne pourrais pas l'atteindre. Tel père, tel fils, j'étais pareil étant gosse ! Sauf que j'avais au moins le mérite de sortir de ma cachette au bout de dix minutes. Lui, il est très bien capable de s'endormir dans le placard ...

Hier par contre, c'était la première fois qu'il est allé se coucher sans que je lui demande. En même temps, quand je lui ai annoncé que le lendemain, il allait passer la journée à la salle de jeux avec son meilleur ami Yoon Woo, il était à deux doigts d'aller se préparer dans les secondes d'après. Donc rien d'étonnant à ce qu'il soit le premier debout le jour-J. Mais comme son cher papa ronflait comme un ours, d'après ses dires, il n'a pas entendu le réveil. En voiture jusqu'à l'arrivée, la seule phrase qu'il a répété, c'était « Plus vite Papa ! ». Un jour mon grand, tu sauras que conduire, ce n'est pas pareil que jouer avec les petites voitures. Tu ne peux pas aller à la vitesse que tu veux. Même si à cet instant, j'aurais bien aimé.

Une fois garé, j'attrape tout d'un seul coup, puis avec sac et enfant sur le dos, j'accélère le pas avec un Min Yul plus survolté que jamais. « Fonce Papa, foooonce ! ». Alors je fonce. Mais pas trop quand même. Au loin, j'aperçois le café où Woo Ri m'attend. Elle a sûrement dû entendre les cris de Min Yul, vu comment il rigole haut et fort. Rien qu'à ça, je sais qu'il passera une bonne journée. Et moi aussi. Je le pose à terre à l'entrée et à peine eut-il les pieds par terre, qu'il est parti tel un bolide de course, 200km/h au démarrage ! L'espace de quelques secondes, j'ai eu la peur de ma vie en pensant qu'il allait se manger la porte vitrée !

Je rentre à mon tour, Woo Ri m'attendant autour d'une table. « Désolé du retard, j'ai pas entendu le réveil ! », lui avouais-je. Min Yul, tout aussi content de retrouvé son copain, éclate de joie. Je lui retire sa veste pendant que Yoon Woo demande à sa maman s'ils peuvent aller jouer. Après la petite réprimande de Woo Ri, le petit s'approche de moi pour me dire bonjour. Je le regarde avec un grand sourire avant de lui ébouriffer la crinière : « Salut mon grand ! ». J'en profite d'être à leur hauteur pour leur rappeler quelques consignes : « Soyez sages, ne vous bagarrez pas avec d'autres enfants et faites attention quand même ! ». Min Yul ne me regarde même pas, il est pressé d'aller jouer. Je prend sa bouille entre mes mains : « T'as compris Min Yul ? ». Il acquiesce avec son grand sourire de petit ange auquel je ne résiste jamais. Je lui fais l'un de ces gros bisous qui le fait toujours grimacer avant de le laisser partir avec son copain.

« Bon, on est tranquille pour deux heures grand max là ! », dis-je à Woo Ri en m'essayant. « Alors, comment tu vas ? Enfin les vacances ? ».

electric bird.


my little sunshine
You're the best thing that ever happened to me. There have been times when times were hard but always somehow I made it through cause for every moment that I've spent hurting, there was a moment that I've spent just loving you.(⚡) le chant des sirènes.

Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7098-nah-woori-feat-ahn-hye-jin-hwasa http://www.shaketheworld.net/t4587-nah-woori-feat-wha-sa http://www.shaketheworld.net/t4616-nah-woori


Re: Sweet & Laugher feat. Do Min Guk & Min Yul ☆  Sam 26 Déc - 11:11

Sweets and Laughter
DO MIN GUK & DO MIN YUL & NAH WOORI & NAH YOON WOO


Woori's outfit & YW's outfit | Heureusement que Min Guk avait fini par arriver, Woori ne savait plus comment faire pour que Yoon Woo patiente sans faire de scandale. Il était important que les enfants apprennent à attendre, mais des fois c'était trop compliqué de leur faire comprendre. Surtout lorsque le dit enfant était aussi excité que Yoon Woo depuis qu'il avait apprit qu'il allait passer l'après-midi avec Min Yul. Elle sourit à Min Guk qui semblait désolé d'être en retard, et qui semblait avoir eut à gérer un petit garçon surexcité comme elle. « Y a pas de mal, tu arrives juste à temps avant que Yoon Woo soit incapable d'attendre ! » D'ailleurs, le petit garçon ne voulait plus attendre et n'attendait plus qu'une chose, aller courir partout avec son meilleur copain. Mais Woori n'était pas du genre à dire oui, alors que son fils n'avait pas dit bonjour à Min Guk. Elle en profita pour de son côté attraper Min Yul. Elle le porta allongé, le secouant un peu pour le faire rire et lui déposa un bisou sur le front alors qu'il se tortillait en riant pour se libérer. Elle le reposa, et Min Guk leur donna les quelques règles à respecter en ce jour, elle adorait la façon dont même son fils écoutait le jeune homme. Ils finirent par partir en criant vers les jeux, ils avaient attendu ce moment depuis leurs réveils.

Les petits partis, ils les entendaient encore rire. Woori aimait cet endroit car ils pouvaient jouer dans un endroit sécurisé. « Deux heures ? Tu es optimiste, les batteries de Yoon Woo sont chargées à bloc et de ce que je vois celles de Min Yul aussi. » Dit-elle en riant. Elle hocha la tête en écoutant Min Guk, oui ça allait et oui elle n'avait plus cours. « Oui ça va. Je n'ai plus cours pour le moment, mais j'ai encore mon boulot au combini. » Elle sourit, en fronçant les sourcils légèrement, Min Guk avait les traits tirés et l'air fatigué, à croire qu'il avait beaucoup de boulot ces derniers jours. « Toi tu as l'air crevé par contre. Tu as beaucoup d'affaires à régler ? » Elle poussa le grand gobelet de café encore chaud. « Tiens, je t'ai pris ça tout à l'heure, je crois avoir visé juste. » Elle avait un petit sourire aux lèvres. Min Guk et elle étaient les deux plus jeunes parents du jardin d'enfants, et les deux seuls célibataires. Ils avaient souvent eu à gérer les commentaires des autres parents mais ils s'étaient toujours soutenus. Ils étaient devenus de très bons amis, après tout qui mieux que Min Guk pour comprendre parfaitement ce que vivait Woori au quotidien, et à l'inverse qui mieux que Woori pour comprendre le jeune papa ? Elle avait même finit par raconter à Min Guk pourquoi Yoon Woo n'avait pas de père, et pourquoi elle ne savait pas qui l'était vraiment. Il avait été surpris au début, mais lui avait assuré que ce n'était pas de sa faute et qu'il ne la jugeait pas. Elle avait été terriblement ému et à partir de là, leur amitié s'était renforcée. Elle joua avec sa tasse de thé, la faisant tourner sur elle-même. « Un hasard a fait que j'ai revu les deux hommes qui pourraient être le père de Yoonie... J'ai enfin eut le courage de leur en parler... Et ça a été catastrophique. » Elle eut un petit rire, elle ne savait pas lequel avait eu la réaction la plus blessante... Peut être Min Soo qui l'avait insulté en fait. Au loin, elle entendit Yoon Woo éclater de rire, suivi par le rire de Min Yul. A entendre son petit garçon rire ainsi, elle savait qu'elle avait fait ça pour lui mais la décision n'avait pas été facile, ni leurs réactions.
electric bird.



I CAN GET USED TO THIS

You will think that I’m always strong but I’m a woman too, baby. I love you, I’m getting weaker (and it's bittersweet). I’m hungry for your love, I'm a woman too.

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t5565-do-min-guk-born-to-be-dumb http://www.shaketheworld.net/t5554-do-min-guk-never-put-a-sock-i http://www.shaketheworld.net/t5564p10-do-min-guk#339174


Re: Sweet & Laugher feat. Do Min Guk & Min Yul ☆  Sam 26 Déc - 21:27

Sweets and Laughter
DO MIN GUK & DO MIN YUL & NAH WOORI & NAH YOON WOO


Min Guk & Min Yul | Après un dernier ébouriffage de crinière, je regarde les deux terreurs s'éloigner en courant et en rigolant avec toute cette insouciance qu'est la leur. Ah ça, y a pas à dire, j'aimerais bien avoir 4 ans encore une fois. C'était la belle vie à cet âge-là quand même : pas de factures, pas de problèmes d'argent, ni avec le boulot. Rien qu'à l'idée, je me laisse tomber plutôt mollement sur la chaise en laissant un soupir las s'échapper de mes lèvres. Ah oui, c'était la belle vie. C'est pour ça, qu'en tant que père, je ferais tout pour que mon fils profite au maximum de son enfance.

Je rigole à la remarque de Woo Ri : « Ça, j'ai pas de doute sur la capacité de leur batterie à tous les deux. Mais tu vas voir qu'au bout de deux heures, voire une, on va avoir le droit à « Maman, j'ai soif » et « Papa, j'ai faim ». Je les connais les deux petits monstres, pour les avoir eu à la maison ensemble, il y en a toujours un avec un boyau vide. Et le plus souvent, le second le suit toujours comme son ombre. Ces deux-là, ils sont inséparables, pire que des frères siamois. En tout cas, j'étais bien content que Min Yul ait un meilleur copain.

Je souris à la jeune maman : elle a bien du courage de jongler entre ses cours, son job et son fils. Moi j'étais bien content d'avoir fini la fac. Ça avait été la période la plus difficile de ma vie. Enfin pour l'instant. « Pas de répit pour les vacances alors ? Si jamais t'as besoin de faire garder Yoon Woo, Min Yul sera content d'avoir son meilleur copain à la maison ! ». J'adorais avoir Yoon Woo à la maison. Parce que Min Yul pouvait jouer avec un gamin de son âge, et non son vieux papa.

Au moment-même où Woo Ri me demande si je n'ai pas trop de boulot, j'étouffe un bâillement dans la paume de ma main et je regarde le gobelet de café comme la chose la plus formidable au monde. « Merci Woo Ri, t'es merveilleuse ! », remerciais-je la jeune femme d'une petite pression sur la main et d'un grand sourire. J'avale une longue gorgée de cette boisson chaude et sens d'un coup les forces me revenir. « Oui, c'est plutôt compliqué en ce moment au boulot. Être le petit nouveau, c'est pas évident. Mais j'ai pu avoir des vacances pour passer Noël avec le petit et aussi son anniversaire. J'arrive pas à croire qu'il va avoir 4 ans ... Je le revois encore dans sa petite grenouillère ». Instinctivement, je tourne la tête vers la salle de jeux où mon petit Min Yul s'amuse comme un fou. C'est dingue ce que le temps passe vite, on a traversé des choses lui et moi.

Puis la voix de Woo Ri m'interpelle à nouveau. A son intonation, je sens qu'elle est bouleversée. « Ça n'a pas dû être facile ... Tu regrettes ? ». Je connais l'histoire de Woo Ri et je sais que rien de ce qu'elle a vécu n'a été facile. Elle et moi, on s'était bien trouvé dans notre vie de jeunes parents célibataires. « Yoon Woo était avec toi à ce moment-là ? ». Yoonie et Yullie ne savent pas à quel point ils se ressemblent. Même si Min Yul ne me demande jamais pourquoi il n'a pas de maman, je sais qu'un jour je devrais lui en parler. Et il en est de même pour Yoon Woo. « C'était catastrophique à quel point ? ». Je n'ose même pas imaginer ce qu'elle a pu ressentir à ce moment-là. Si je revoyais la mère de Min Yul, je crois que ce serait horrible ...

electric bird.


my little sunshine
You're the best thing that ever happened to me. There have been times when times were hard but always somehow I made it through cause for every moment that I've spent hurting, there was a moment that I've spent just loving you.(⚡) le chant des sirènes.

Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7098-nah-woori-feat-ahn-hye-jin-hwasa http://www.shaketheworld.net/t4587-nah-woori-feat-wha-sa http://www.shaketheworld.net/t4616-nah-woori


Re: Sweet & Laugher feat. Do Min Guk & Min Yul ☆  Lun 28 Déc - 20:47

Sweets and Laughter
DO MIN GUK & DO MIN YUL & NAH WOORI & NAH YOON WOO


Woori's outfit & YW's outfit | Lorsque Yoon Woo et Min Yul étaient ensemble, il était impossible de les arrêter. Ils pouvaient jouer ensemble jusqu'à s’effondrer d'épuisement. Mais Min Guk avait raison, ils allaient très probablement prendre des pauses pour recharger les batteries. Un verre d'eau, un peu de jus d'orange, un cookie et ils repartiraient à fond. « C'est pour ce genre de demandes que j'ai anticipé ! » Elle pointa du doigt le plateau en riant, il y avait à boire et à manger, les petits pouvaient venir réclamer ce qu'ils voulaient, les parents étaient parés. Et elle avait prévu pour eux deux aussi. Elle avec son thé qu'elle sirotait déjà, et avec le café qu'elle avait prit pour Min Guk. « Mmh un peu de répit quand même, le rythme est moins soutenu. Mais je retiens ton offre, je te laisserais sans doute Yoon Woo à dormir un soir. » Elle profiterait de l'occasion pour passer la soirée avec Noam, autant profiter de cette proposition. Elle regarda son ami boire une gorgée de café, elle fronçait les sourcils d'un air inquiet à le voir si fatigué. Elle était cependant rassurée de savoir qu'il avait pu avoir des vacances. Il pourrait souffler, et passer du temps avec Min Yul. Elle aussi avait du mal à croire que le petite garçon allait avoir quatre ans. Lorsqu'ils s'étaient rencontré, Yoon Woo et lui parlaient à peine. Maintenant on ne pouvait plus les arrêter, ils parlaient sans cesse et courraient partout. « Arrête je vais déprimer. J'ai du mal à me dire que mon bébé aura quatre ans dans quelques mois... Tout passe tellement vite. En tout cas je suis contente de savoir que tu vas pouvoir te reposer et profiter de lui. » Elle affichait un sourire sincère, tournant les yeux vers la piscine de boules où les deux petits garçons s'en donnaient à cœur joie.

Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle avait parlé de ses « retrouvailles » avec Min Soo et In Su. Sans doute parce que Min Guk était sans doute un des mieux placés pour comprendre ce qu'elle ressentait, sa peur de devoir partager ce bébé qu'elle avait élevé toute seule. Elle continuait de jouer avec son gobelet, réfléchissant un instant, regrettait-elle ? « Je ne sais pas... Je me sens soulagée du secret, au moins il savent, mais leurs réactions n'ont pas été faciles, et je ne pense pas être prête à partager mon fils avec eux... Il est à moi. » Elle en aurait presque les larmes aux yeux à s'imaginer devoir déposer son fils chez son père et ne pas le voir pendant plusieurs jours... Ça la rendait malade. « Et oui c'était catastrophique... J'ai vidé mon café sur Min Soo, je lui ai jeté le gobelet au visage et il m'a plus ou moins insulté de pute, du moins, je l'ai pris comme ça... Sur une échelle de un à dix tu places ça où sur l'échelle du catastrophique ? » Elle préférait en plaisanter plutôt qu'en déprimer. De toute façon, l'existence de Yoon Woo n'était plus un secret pour eux, à eux de voir à présent ce qu'ils allaient faire de cette information. Elle n'avait plus à se cacher et c'était déjà pas mal. Elle poussa un soupir avant de boire une nouvelle gorgée de son thé. « Tu réagirais comment toi si elle revenait ? » Elle. La mère de Min Yul. Elle était au courant de toute l'histoire, mais au fond d'elle, elle ne cessait de se dire que cette femme devait penser à Min Yul constamment. Elle ne pouvait pas l'avoir porté neuf mois et ne pas se poser de questions à son sujet... Mais Min Guk le portait depuis quatre ans, à bout de bras il l'élevait. Alors devoir le partager ne serait sans doute pas facile.

Alors qu'ils parlaient, la jeune femme avisa Yoon Woo en train de se chamailler avec un autre enfant. Il le poussa et heureusement, l'enfant qui avait à peu près le même âge tomba sur un matelas du parcours du combattant. Il se mit quand même à pleurer. Woori fronça immédiatement les sourcils et se leva pour intervenir, elle s’accroupit devant son fils. « Nah Yoon Woo !! Tu veux que je t'aide ?! Aide le à se relever et excuse toi. » Yoon Woo au bord des larmes s'exécuta, Min Yul juste derrière lui regardait ce qu'il se passait. Une fois l'incident réglé, la jeune maman mit son fils en garde. « Si tu recommences tu es puni et tu restes avec nous à la table c'est comprit ? » Yoon Woo hocha tristement la tête, et elle se releva, s'excusant auprès de la mère de l'autre petite garçon. Elle retourna s'asseoir à côté de Min Guk. « Moi qui pensait qu'il avait comprit tes consignes. » Mais son fils n'écoutait pas toujours ce qu'on lui disait, ce serait trop simple sinon. Elle sursauta en riant doucement, voyant l'expression intriguée de son ami elle se justifia. « Tu sais ce que m'a dit Yoonie la dernière fois ? Qu'il aimerait bien que toi et moi on se marie pour que Min Yul soit son frère. » Elle eut encore un rire, son fils aimait beaucoup Min Guk, mais préférait encore plus l'idée de devenir frère avec son meilleur copain.

PS : Désolée de la qualité de cette réponse, la fatigue ne m'a pas lâché pendant que j'écrivais :(
electric bird.



I CAN GET USED TO THIS

You will think that I’m always strong but I’m a woman too, baby. I love you, I’m getting weaker (and it's bittersweet). I’m hungry for your love, I'm a woman too.

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t5565-do-min-guk-born-to-be-dumb http://www.shaketheworld.net/t5554-do-min-guk-never-put-a-sock-i http://www.shaketheworld.net/t5564p10-do-min-guk#339174


Re: Sweet & Laugher feat. Do Min Guk & Min Yul ☆  Mar 29 Déc - 20:43

Sweets and Laughter
DO MIN GUK & DO MIN YUL & NAH WOORI & NAH YOON WOO


Min Guk & Min Yul | Au début, quand j'étais venu m'installer à Séoul (ou plutôt quand je m'étais enfuit de Daegu) avec Min Yul, j'ai cru que ma vie allait être un vrai chaos, une belle catastrophe et que je serais reparti à toute vitesse dans les jupons de ma mère. Alors quand je regarde mon fils aujourd'hui, épanoui, en bonne santé et heureux, je me dis que j'ai bien fait de tenir le coup. Vous m'auriez demandé il y a quelques années auparavant si je recommencerais, j'auras répondu « non, c'est du suicide ». Alors que maintenant, je n'hésiterais pas une seconde. Et je n'aurais jamais pensé un jour rencontré quelqu'un comme moi. Et pourtant, la voilà en face de moi, son fils jouant avec le mien comme s'ils étaient des vieux copains qui se connaissaient depuis plus d'une vingtaine d'années.

« Heureusement que tu es prévoyante. C'est à peine si j'ai réussi à mettre mes chaussettes ce matin », lui dis-je en plaisantant. Oui, y a pas à dire, j'avais la tête encore baignée dans le brouillard. Mais ça ira mieux après un autre café. Mais avant, je finis celui que Woo Ri m'a gracieusement offert. Oui, très prévoyante. « Ça marche ! J'aime bien les avoir tous les deux à la maison. Et puis je te dois bien ça pour le café ». Je désigne le gobelet en le soulevant, comme pour lui porter un toast avant de finir le reste du breuvage d'un seul coup. Mais fallait pas non plus en abuser sinon j'étais bien parti pour être aussi excité que les gosses et Woo Ri n'avait pas besoin d'avoir la garde de deux gamins en plus.

Même si, nos deux garçons ont bien grandi depuis la première rencontre. Je revois encore le moment où nous nous étions retrouvé à côté lors de la réunion du jardin d'enfant, nos deux bambins sur les genoux, aussi à l'aise qu'un poisson rouge sorti de son bocal, avec les yeux des autres parents qui ne se gênaient pas pour nous dévisager comme des bêtes de foires. Je n'avais même pas vingt ans à l'époque et toujours aussi peu d'expérience dans l'éducation d'un enfant. Mais quand j'ai vu Woo Ri tout aussi perdue que moi, c'est bête à dire, mais je me suis senti rassuré. Rassuré de ne pas être le seul dans une situation que nombreux ont désigné comme honteuse, voire indécente. Je savais qu'il y aurait au moins une personne sur toute cette assemblée qui ne me jugerait pas.

« Eh oui, quatre ans. Mais si ça peut te rassurer, t'as pas pris une ride », ajoutais-je d'un clin d’œil. « Pas comme la directrice de l'école ! Tu l'as vu l'autre fois ? Elle s'est encore fait un lifting. On aurait dit qu'elle avait la tête prise dans du film plastique ». Cette vieille chouette a l'habitude de nous regarder de haut, avec son air pincé qui m’horripile. J'étais bien content qu'elle ne soit pas la maîtresse des garçons, j'en aurais fait des cauchemars sinon.

Mais pour Woo Ri, j'ai l'impression que ses pires craintes avaient resurgit en l'espace de quelques jours. A la voir triturer sa tasse de la sorte, je devine qu'en effet, rien ne s'est passé comme elle l'espérait. Bien loin même. Je peux comprendre qu'apprendre qu'on a un fils dont on ignorait totalement l'existence n'est pas une chose facile à encaisser. Mais quelque part, ils devraient s'estimer heureux d'avoir eu une réelle explication. Et pas juste un bout de papier. Alors même si la pilule est difficile à avaler, il y a des comportements qui ne sont pas pardonnables. « C'est un vrai enfoiré ce gars ». Sachez que d'habitude, je ne dis pas de gros mots. Mais les enfants ne sont pas là, alors je n'allais pas m'en priver. « T'as bien fait de lui balancer ton café à la tronche, il en méritait pas moins ». Woo Ri est une amie à laquelle je tiens beaucoup alors savoir qu'on la traite ainsi ne me plait pas du tout. « Dans un sens, s'il a réagit comme ça, ça veut peut-être dire - si c'est lui - qu'il n'assumera pas sa paternité et donc, tu n'auras pas à te soucier de partager la garde de Yoon Woo ».

Et puis, la question tombe. Qu'est-ce que je ferais, si j'étais à sa place. Mon regard cherche la petite tête brune de mon fils, rongé par la crainte qu'un jour, on me le prenne. Mais il est là, à rire à gorge déployée. « Honnêtement ? Je serais terrifié. Même si je sais qu'elle n'a aucune raison de revenir pour lui, j'ai toujours peur qu'elle vienne me le prendre. Je ne sais pas ce que je ferais si ça arrivait, ce que je ferais sans lui ... ». Mes lèvres se pincent alors que ces derniers mots quittent ma bouche. Woo Ri est la seule à comprendre ce que je ressens, à comprendre cette peur qui me ronge tous les jours, qui parfois, me réveille en plein milieu de la nuit pour aller vérifier si mon fils est toujours endormi paisiblement dans son lit. Ma petite bulle de bonheur.

Je suis d'ailleurs tellement focalisé sur mon petit garçon que la voix de Woo Ri qui s'élève, me fait sursauter sur ma chaise. Je pivote la tête vers Yoon Woo qui semble tout peiné, à côté de ce petit garçon qui pleure. Il ne me faut pas longtemps pour comprendre ce qui s'est passé et pourquoi Woo Ri le réprimande. Min Yul lui, semble perdu. Il regarde son copain avec ses grands yeux puis se tourne vers moi. D'un seul froncement de sourcils, je lui fais comprendre qu'il a tout aussi intérêt à écouter Woo Ri au risque de se retrouver à la table avec nous, à s'ennuyer. Il hoche la tête et part prendre la main de son meilleur ami pour l'entraîner de nouveau dans les jeux. Un sourire se dessine sur mes lèvres alors que je le vois tapoter dans le dos de Yoon Woo, comme il ferait avec son frère, s'il en avait eu un.

Mais j'avoue que la remarque de la jeune maman me surprend légèrement, puis me fait éclater de rire. « Ça les arrangerait bien, ces deux-là ! De vraies ventouses ! », rigolais-je de nouveau. « Ils seraient prêts à tout pour passer plus de temps ensemble ». Peut-être qu'un jour, Min Yul aura un petit frère ou une petite sœur. Mais certainement pas maintenant !

electric bird.


Spoiler:
 


my little sunshine
You're the best thing that ever happened to me. There have been times when times were hard but always somehow I made it through cause for every moment that I've spent hurting, there was a moment that I've spent just loving you.(⚡) le chant des sirènes.

Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7098-nah-woori-feat-ahn-hye-jin-hwasa http://www.shaketheworld.net/t4587-nah-woori-feat-wha-sa http://www.shaketheworld.net/t4616-nah-woori


Re: Sweet & Laugher feat. Do Min Guk & Min Yul ☆  Dim 3 Jan - 12:22

Sweets and Laughter
DO MIN GUK & DO MIN YUL & NAH WOORI & NAH YOON WOO


Woori's outfit & YW's outfit | Les choses avaient toujours été simples avec Min Guk. Dès qu'ils avaient compris qu'ils étaient dans la même situation, célibataires, avec un enfant qu'ils avaient eu jeunes, ils étaient devenus complices, puis de très bons amis. Ils n'avaient aucune difficulté à se parler de tout et de rien, que cela soit de leurs enfants, de leur boulot, de leurs amis (communs ou non) ou de choses plus intimes comme leurs histoires d'amour ou leurs flirts. Néanmoins, lorsque Min Guk proposa de garder Yoon Woo pour une nuit, elle garda pour elle qu'elle acceptait aussi facilement pour enfin honorer sa promesse de dîner avec Noam, même s'ils en avaient déjà parlé brièvement. « Okay alors c'est noté ! Je te préviendrais à l'avance pour te déposer mon petit monstre, et évidemment, c'est à charge de revanche. » Elle lui adressa une sourire sincère, elle avait toute confiance en lui et ne craignait pas de lui laisser son fils.

Ce ne serait d'ailleurs pas la première fois qu'elle le lui laissait. Comme il l'avait si bien rappelé, leurs enfants allaient avoir quatre ans, et ça faisait déjà deux ans que Yoon Woo allait au jardin d'enfants. Le temps était passé tellement vite, les bébés étaient devenus deux petits garçons impossibles à arrêter, et Min Guk et elle avait grandit dans leur rôle de parents. Elle avait prit la décision d'arrêter les petits boulots sans avenir pour reprendre ses études et lui était devenu ce superbe officier de police. « Aaaw t'es un amour ! Mais j'espère encore qu'à 23 ans je n'ai pas de rides ! » Elle avait éclaté de rire, elle ne se sentait pas vieillir, pas encore. « Toi en tout cas tu es comme Gorge Clooney ! De plus en plus beau avec le temps qui passe. » Elle avait un petit sourire moqueur mais elle le pensait sincèrement. Elle préféra ne pas parler de la directrice du jardin d'enfants, ils seraient partis pour des heures sinon. Il y avait tant à dire sur cette femme qui se permettait de les juger parce qu'ils avaient eut un enfant trop jeune et qu'ils avaient décidé de l'assumer seuls au lieu de le donner aux services sociaux.

Parler de ce qu'il s'était passé avec Min Soo et In Su n'était pas plus réjouissant, mais il était le seul qui pourrait parfaitement comprendre ce qu'elle ressentait. Le fait qu'elle leur en voulait d'avoir pu rester insouciant tout ce temps, mais aussi le fait qu'elle ait peur de devoir partager son fils, de devoir le laisser quelques heures voir même quelques jours à un autre en qui elle n'avait pas entièrement confiance. « Je m'en veux vraiment d'avoir réagit aussi violemment avec Min Soo... Il me provoquait c'est vrai, mais j'aurais voulu avoir le dessus, et ne pas agir comme ça devant Yoon Woo » Elle grimaça devant le regard de Min Guk « Il était dans mes bras... » Elle avoua ce fait timidement. Elle se battait pour apprendre le respect et la gentillesse à son fils, et elle avait été la première à péter un câble aussi violemment devant lui. « Je ne sais pas s'ils voudront en savoir plus ou non et si ils voudront assumer mais ne plus avoir à leur cacher est un soulagement. Surtout pour Min Soo vu qu'il vit aussi à la résidence universitaire. » Ce serait sans doute plus compliqué pour lui que pour elle finalement.

Elle ne savait pas trop pourquoi elle avait parler de la mère de Min Yul... Peut être pour entendre Min Guk exprimer une crainte qu'elle avait elle aussi. Et tout comme lui elle était terrifiée qu'on vienne lui prendre son fils un jour. Que ce soit le père enfin découvert qui demande la garde ou encore les services sociaux elle avait souvent cette crainte de voir son petit garçon lui être arraché. Il lui arriver la nuit de se réveiller et de le serrer plus fort contre elle dans ce lit qu'ils partageaient à la résidence. Elle posa sa main sur celle de son ami et la serra fort. « Je n'ai pas beaucoup de pouvoir mais je ne laisserais personne emmener le meilleur copain de mon fils où que ce soit. » Elle essayait de prendre un ton détaché mais tous les deux connaissaient très bien cette sensation de peur et d'appréhension. Sa propre mère lui avait dit qu'être parent c'était ça s'inquiéter au quotidien et Woori devait lui donner raison. Avoir Yoon Woo était son plus grand bonheur mais aussi la source de tant de craintes et d'angoisses.

Comme celle de ne pas lui donner l'éducation qu'il fallait. Elle reprit Yoon Woo lorsqu'il fit volontairement tomber l'autre enfant insistant sur le fait qu'il devait s'excuser. Elle vivait souvent le dédain et le mépris des autres à son égard, elle voulait que son fils, lui, ait la valeur du respect. Celui de l'autre mais aussi de leur sentiment. Elle ne plaisantait donc pas lorsqu'elle lui promit de le punir à la table s'il recommençait. Il partit penaud mais consolé par Min Yul, ce qui était absolument adorable. Ce qui lui rappela la proposition très sérieuse que lui avait faite Yoon Woo quelques temps auparavant, et la réaction de Min Guk fut la même qu'elle, il éclata de rire. « Tu l'as dit ! Tout pour pouvoir jouer encore plus ensemble ! » Elle les regarda jouer tous les deux en souriant, ils étaient inséparables, peut être parce que eux aussi comprenaient qu'au fond ils étaient pareils. Un seul parent, une situation un peu particulière... Woori poussa un petit soupir. « Je pense aussi que ça vient de ce qu'il voit au jardin d'enfants. Il se rend compte qu'il n'a pas de papa, et pas une famille comme les autres...» Il commençait à poser des questions, c'était normal, il voyait bien que sa famille n'était pas la même que ses petits camarades. « J'avais toujours eu l'espoir de rencontrer quelqu'un qui m'accepterait avec Yoon Woo avant qu'il ne puisse se rendre compte et se souvenir qu'il n'avait pas grandit avec un père au début... Mais je crois que j'étais trop idéaliste. » Elle eut une petite grimace, repensant à quel point elle était utopiste après son accouchement. Elle avait longtemps gardé espoir de rencontrer un homme qui lui dirait que ce n'était pas grave qu'elle ait un enfant, et qui accepterait de les aimer tous les deux. Elle se rendait compte que ce serait impossible, la société coréenne ne permettait pas aux gens d'accepter une jeune femme comme elle. C'est sans doute pour cette raison qu'elle ne se prenait pas la tête avec Noam, l'histoire n'irait pas bien loin parce que la vie de Woori était trop compliquée. Min Guk avait l'avantage en plus de savoir qui était la mère de Min Yul. Woori, elle, devait expliquer qu'elle avait couché avec deux hommes sur un laps de temps très court... Ce qui en refroidissait plus d'un. Mais plutôt que de parler de ça elle se tourna vers son ami en souriant, espiègle. « Et sinon, toi et la babysitter ça se passe comment ? » Oh oui, elle n'avait pas oublié quand il avait timidement dit que la babysitter de son fils lui plaisait, ce n'était pas tombé dans l'oreille d'une sourde.

PS : T'es un amour ♥
electric bird.



I CAN GET USED TO THIS

You will think that I’m always strong but I’m a woman too, baby. I love you, I’m getting weaker (and it's bittersweet). I’m hungry for your love, I'm a woman too.

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t5565-do-min-guk-born-to-be-dumb http://www.shaketheworld.net/t5554-do-min-guk-never-put-a-sock-i http://www.shaketheworld.net/t5564p10-do-min-guk#339174


Re: Sweet & Laugher feat. Do Min Guk & Min Yul ☆  Dim 10 Jan - 20:29

Sweets and Laughter
DO MIN GUK & DO MIN YUL & NAH WOORI & NAH YOON WOO


Min Guk & Min Yul | C'est sûr, élever moi-même Min Yul n'avait pas été tous les jours facile. Les premiers mois avaient été un désastre. Essayez de vivre dans une voiture avec un bébé d'à peine 5 mois et vous comprendrez que même quand on veut, on ne peut pas toujours. Il faut faire des choix qui ne sont pas faciles, qui pèsent lourds sur la conscience, mais que peu seraient capables de prendre. J'ai volé, fraudé pour donner à mon fils, une vie acceptable. Et si c'était à recommencer, je le referais. Parce qu'avec tous ces événements, je sais que j'ai grandi et mûri. Mais surtout, que je suis devenu un meilleur père. Certes, je ne mérite pas le trophée du père de l'année, il y a tellement de choses que j'aimerais pouvoir lui offrir, lui faire découvrir. Mais quand je réalise tout ce qu'on a accompli lui et moi, la vie que nous menons aujourd'hui, je me dis que ça en valait la peine, personne ne me fera dire le contraire. Et ça, Woo Ri est la seule personne que je connaisse qui soit capable de le comprendre. Et j'étais bien content de pouvoir la compter parmi mes amis, même si je pouvais les compter sur les doigts d'un main. Mais après tout, ce n'est pas la quantité qui fait la qualité. « Une soirée entre hommes pendant que Maman va s'amuser ! », lui répondis-je en plaisantant.

Je sais très bien que ces soirées, où nous n'avons pas à nous inquiéter pour notre progéniture, ne penser qu'à nous et à personne d'autre, sont précieuses. Même si rentrer à la maison et retrouver son petit bout est toujours le plus beau moment. Alors honnêtement, ce que faisait Woo Ri pendant ses sorties ne me regarde pas. Ce n'est le cas que lorsqu'elle m'en parle d'elle-même. A part ça, ce qui m'importe, c'est qu'elle aille bien. Et c'est tout.

« Hm, what else ? », lui dis-je accompagné d'un clin d’œil. J'essaie de faire comme si j'étais faussement touché, mais en vérité, ça me fait toujours quelque chose. Ce n'est pas souvent que je reçois des compliments alors, ça fait toujours plaisir. Ça voulait dire que même avec une moyenne de 5h de sommeil par nuit, on pouvait toujours plaire aux dames. Il y a quelques années et dans un autre contexte, Woo Ri aurait fait parti de ces filles que je draguais juste pour m'amuser. Mais elle est en vérité bien plus que cela. Elle est un peu comme une grande sœur depuis que je l'ai rencontré, une substitution à la mienne qui ne me porte pas beaucoup dans son cœur depuis que je me suis enfui de la maison avec le petit. Je lui ai retiré sa seule chance d'avoir un enfant, mais je n'aurais pas pu continuer à vivre en laissant mon propre enfant passer pour le sien et moi pour son oncle. Non jamais. J'aurais été bon à faire enfermer dans un asile de fou.

A vrai dire, j'avais plus peur que ma sœur vienne me l'enlever que Yeong Mi. Alors j'étais bien placé pour savoir ce que ressentait Woo Ri. « Tu as fait ce que tu as pu sur le moment. C'est normal d'avoir réagit comme ça, alors ne t'en veux pas. Surtout que ce gars l'a bien mérité. Personne n'a le droit de te traiter de la sorte, et encore moins devant ton fils ... ».

Le petit n'avait vraiment pas besoin qu'un père inconnu qui ne prend pas ses responsabilités au sérieux et qui traite sa mère ainsi, fasse partie de sa vie. Ni Woo Ri. Non, aucun d'eux ne mérite ça. « Tu sais, il y a de la place à la maison pour Yoon Woo et toi si tu as besoin. La porte sera toujours ouverte ». Je ne fais pas cette proposition à la légère. La dernière chose dont j'ai envie est qu'il arrive quelque chose à mon amie et à son fils ou qu'ils soient mis à la porte à cause d'un connard. Je veux juste qu'elle sache qu'elle aura toujours sa place à la maison, Mme Han connaît Yoon Woo et je sais que ça ne la dérangerait pas d'avoir un peu plus de monde chez elle. Si c'était le cas, Min Yul et moi ne serions plus là depuis quelques années déjà.

Je jette un coup d’œil aux deux loustics qui s'amusent à jouer aux requins dans la piscine à boules. « Ça donne envie d'avoir quatre ans une dernière fois non ? », lui demandais-je en souriant devant la mine radieuse des garçons. « Au moins, on avait pas à soucier de grand chose ... Et certainement pas à craindre que du jour au lendemain, on vienne détruire notre vie ... ». L'idée de les revoir, que ce soit Yeong Mi ou ma sœur, me terrifie. Même si mon ex ne serait pas en mesure de me le prendre, Min Ah aurait sûrement plus de moyens pour. Alors même si je n'ai pas eu de ses nouvelles depuis des années, ça ne m'empêche pas de redouter ce moment. Mais je ne vais certainement pas me laisser abattre par tout ça, bien au contraire. Pour mon fils, je serais capable de tout. Absolument tout.

« Il t'a déjà demandé pourquoi il n'avait pas de papa ? ». Ce qu'elle me dit m'attriste. Woo Ri est une fille géniale qui mérite plus que n'importe qui de rencontrer une personne qui la comprendra et qui l'aimera pour ce qu'elle est, en tant que femme et en tant que maman. J'espère vraiment qu'un jour, elle aura cette chance. « Ne sois pas si défaitiste ! T'es encore jeune et t'as tous les atouts pour trouver quelqu'un de super. Franchement, je ne vois pas pourquoi on ne voudrait pas de toi. Tu ne l'as tout simplement pas encore rencontré », essayais-je de la rassurer. « Au pire, on restera tous les deux célibataires jusqu'à la fin de nos jours ! », lui dis-je en plaisantant. Mais mon rire s'étouffe dans le fond de ma gorge lorsqu'elle mentionne la babysitter de Min Yul. A savoir Li Wei. Je sens mon visage chauffer tandis que j'essaie de noyer mon embarras dans le fond de ma tasse de café. Vide.

« Et bien, elle est géniale avec Min Yul, il l'adore, y a pas à dire ! Elle fait du super boulot, j'aurais pas pu trouver mieux je pense », lui répondis-je tandis que le reste de mes mots se réduisent dans un silence. Je sais qu'elle que ce n'était pas ce qu'elle entendait en me posant la question. Mais à vrai dire, c'était toujours mieux de lui répondre ça plutôt que rien. Parce que c'est ce qu'il y a entre elle et moi, rien. Et que ça restera sûrement comme ça.


electric bird.


Spoiler:
 


my little sunshine
You're the best thing that ever happened to me. There have been times when times were hard but always somehow I made it through cause for every moment that I've spent hurting, there was a moment that I've spent just loving you.(⚡) le chant des sirènes.

Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7098-nah-woori-feat-ahn-hye-jin-hwasa http://www.shaketheworld.net/t4587-nah-woori-feat-wha-sa http://www.shaketheworld.net/t4616-nah-woori


Re: Sweet & Laugher feat. Do Min Guk & Min Yul ☆  Jeu 14 Jan - 0:20

Sweets and Laughter
DO MIN GUK & DO MIN YUL & NAH WOORI & NAH YOON WOO


Woori's outfit & YW's outfit | L'idée d'une soirée pour elle, rien que pour elle en sachant son fils en sécurité chez Min Guk était plus que séduisante. La proposition de son ami tombait à point, et elle savait qu'elle s'en souviendrait dans les jours à venir, pour le plus grand bonheur des enfants d'ailleurs. Et elle ne culpabilisait pas un instant étrangement. Elle se donnait assez, elle savait que son fils avait, dans la limite de ses petits moyens, tout ce dont il avait besoin. S'accorder cette soirée, en sachant que le petit serait dans un lieu sûr, était comme une petite récompense pour tout les efforts qu'elle fournissait au quotidien pour son bout de chou. Ce genre de soirées était trop précieux et rare pour qu'elle refuse l'idée. « T'es un amour, et comme d'hab' à charge de revanche ! » Parce que lui aussi avait le droit à des petits break de sa paternité. Cependant, lorsqu'elle gardait Min Yul, elle ne restait pas au dortoir (un enfant dans la chambre était bien assez), elle allait chez ses parents qui étaient souvent ravis de voir leur petit fils se comporter comme un enfant normal.

Elle se mit à rire en voyant la pauvre imitation que Min Guk faisait de George Clooney. Elle leva les yeux au ciel dans une expression faussement exaspérée. Cependant, elle le pensait vraiment. Min Guk était un homme charmant et drôle. Si leurs vies respectives n'étaient pas ce qu'elles étaient, elle aurait pu craquer pour un homme comme lui. Mais ils n'étaient pas fait pour ce genre de relation. Au fond, leur amitié était bien plus profonde, car ils étaient le reflet l'un de l'autre. Min Guk était le seul à pouvoir comprendre les problèmes de Woori, ses peurs, ses doutes et ses remises en question. Et à l'inverse, elle était la seule qui pouvait comprendre ces mêmes émotions chez lui. Et c'était une bien plus belle affection qu'une simple amourette.

Elle lui était reconnaissante de se montrer compréhensif face à la réaction qu'elle avait vu avec Min Soo. Elle ne se pardonnait pas d'avoir perdu son calme, de l'avoir laisser avoir le dessus, d'avoir montré qu'il l'avait blessé en l'abandonnant à cette époque et ce jour-là en étant si méprisant. Elle se décrivait comme une lionne, une louve même, mais elle n'avait pas réussit à protéger son fils, ni elle-même, elle était finalement moins forte qu'elle ne le prétendait. « Je sais mais... J'aurais tellement aimé réagir autrement. Être celle qui a le dessus, être la plus maline des deux... Le pire c'est que je ne lui en veux pas d'avoir réagit comme il l'a fait, c'était lâche de le lui annoncer comme je l'ai fait. Et puis je ne le déteste pas, je ne souhaite pas le voir souffrir ou lui faire moi-même du mal. C'est juste... Le bordel. Un gros bordel. » Les petits étant loin, elle pouvait jurer à son aise, et c'était parfait car il n'y avait pas d'autre mot que celui qu'elle avait utilisé pour décrire la situation. Comme le disait Min Guk, à voir leurs deux petits garçons si insouciants, l'envie d'avoir leur âge à nouveau était dévorante. « Comme tu dis ! A leur âge le seul soucis qu'on a c'est de savoir si maman va nous crier dessus parce qu'on a sauté dans les flaques. » Elle eut un sourire penseur. « Ma plus grande peur c'est de tout foutre en l'air moi-même. D'être celle qui commettra l'erreur qui gâchera ce petit équilibre que je nous ai construit. » Parce qu'elle était loin d'être la mère parfaite, encore moins la femme parfaite, et loin d'être infaillible. C'était sa force car elle était poussée à toujours faire de son mieux, mais aussi sa plus grande faiblesse.

« Mmh pas textuellement. » Heureusement, Yoon Woo n'avait pas l'âge de clairement lui demander pourquoi il n'avait pas de papa ou où il se trouvait. Mais il était assez grand maintenant pour voir que sa famille ne ressemblait pas à celle de ses petits camarades du jardin d'enfants. « Mais il pose des petites questions maladroites sur la famille et sa maison, il se rend compte qu'il n'est pas un enfant vraiment comme les autres. » Mais elle se rendait bien compte qu'elle l'avait voulu et devait assumer. « Min Yul ne te demande jamais rien vis à vis de sa maman ou des mamans en général ? » C'était la technique de son fils, il parlait de généralité pour comparer son cas, c'était quelque chose qui la surprenait toujours. Elle se mit à rire en écoutant Min Guk parler d'elle, il était adorable. Elle posa sa main sur la sienne en signe d'affection. « T'es chou ! Allez, si à trente ans on est toujours célibataire, on se mariera tous les deux, c'est nos fils qui seront contents ! » Elle les imaginait déjà plus grands, sautant partout à cette idée.

Elle claqua sa langue à la réponse de Min Guk, lui lançant un regard de travers. Il savait très bien que ce n'était pas la question de Woori, et il savait aussi qu'elle savait très bien qu'il le faisait exprès. « T'es pas drôle... » Elle lui tira la langue en fronçant le nez. C'est à ce moment que les enfants, ayant choisi leur moment, revinrent vers eux. Évidemment, ils étaient à la fois choqués et amusés de voir Woori faire ce geste qu'on leur interdisait. « Han maman !! » Yoon Woo avait la main devant sa bouche mais ses yeux en croissant de lune ne cachaient pas son sourire. « Pourquoi tu lui tires la langue ? » La question de Min Yul était pleine de curiosité innocente, mais aussi d'un petit air menaçant si jamais elle osait en découdre avec son père. « Pour rien, je plaisantais ! » Dit-elle en levant les mains en l'air comme pour prouver son innocence. « Et vous les monstres ? Déjà fatigués ? » Il était surprenant de les voir revenir si tôt. « On a envie de faire pipi et on a soif aussi. » C'était drôle de les voir finir les phrases l'un de l'autre. Woori se tourna vers Min Guk. « Tu t'occupes des toilettes, je m'occupe des jus et des pailles ! Hey je peux pas rentrer dans les toilettes des garçons moi. » Se justifia-t-elle faussement pour échapper à cette tâche, et même le regard accusateur de son ami ne lui enleva pas son petit sourire satisfait.

[PS : Désolée du pavé hahaha ♥]
electric bird.



I CAN GET USED TO THIS

You will think that I’m always strong but I’m a woman too, baby. I love you, I’m getting weaker (and it's bittersweet). I’m hungry for your love, I'm a woman too.

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t5565-do-min-guk-born-to-be-dumb http://www.shaketheworld.net/t5554-do-min-guk-never-put-a-sock-i http://www.shaketheworld.net/t5564p10-do-min-guk#339174


Re: Sweet & Laugher feat. Do Min Guk & Min Yul ☆  Dim 24 Jan - 14:11

Sweets and Laughter
DO MIN GUK & DO MIN YUL & NAH WOORI & NAH YOON WOO


Min Guk & Min Yul | Quand on a 18 ans, on ne pense pas à devenir Papa. On ne pense à s'occuper d'un enfant alors qu'on en est encore un. On pense simplement à ce qui nous reste à vivre, les conneries qu'on pourra encore faire avant d'être trop vieux pour se cacher derrière des excuses bidons ou bien dans les jupons de sa mère.  On pense à l'entrée à la fac, aux filles, aux copains, à profiter de la vie. On pense à tout et à rien à la fois. Mais certainement pas à devenir parent. C'est vrai, j'avais imaginé ma vie différemment. Des nouvelles rencontres, des soirées avec les copains, des amourettes de passage avant de rencontrer la femme de ma vie, devenir avocat après avoir réussi mes études de droit puis faire ma vie avec ma petite amie de longue date. Vous vous étiez imaginés quoi ? Sous mes airs de clown de service, je suis un incorrigible romantique. J'étais élevé par une femme qui ne jure que par ses dramas, au côté d'une sœur qui, pendant toute sa vie, rêvait du prince charmant. J'étais élève comme ça. Mais comme vous le savez, ma vie ne s'est pas vraiment déroulé comme je l'avais souhaité.

Et pour Woo Ri non plus. Mais je pense que ni elle ni moi ne serions prêts à échanger notre quotidien pour un autre. Je me suis rendu compte que la simplicité, ce n'est pas pour moi et que ma vie serait trop morne et fade sans Min Yul. Il est ma plus grande fierté. Et même s'il ne vit pas comme les autres petits garçons de son âge, avec ses deux parents, pourquoi pas des frères et sœurs et une maison bien à lui, Min Yul est heureux. Je peux l'affirmer quand tous les matins, un grand sourire se dessine sur ses lèvres, quand il joue paisiblement dans sa chambre ou qu'il fait de toute la maison son terrain de jeux, quand on s'endort tous les deux après s'être raconté des histoires débiles, quand je le noie de bisous et qu'il fait mine de détester ça alors qu'il en redemande toujours après. Alors peut-être qu'il n'a pas tout ce qu'il faut, mais ça lui suffit et il est heureux. Tout comme Yoon Woo.

Je suis comme Woo Ri, toujours à s'inquiéter. Mais nos enfants sont heureux et c'est tout ce qui compte. Alors je peux comprendre qu'elle craigne les questions de son fils suite à la rencontre de son potentiel géniteur. Mais elle n'a en aucun cas à s'en vouloir pour avoir agit de la sorte. « T'en fais pas pour ça, Yoon Woo est un petit garçon intelligent et si tu lui expliques, il comprendra. Sinon, tu laisses Min Yul gérer, tu serais surprise de connaître les sujets de conversations profonds qu'ils peuvent avoir tous les deux. Tu les aurais vu une fois, on aurait dit deux hommes politiques autour d'une tasse de jus de fruits ! Manquait plus que la cravate », lui répondis-je en plaisant. Puis je lui prends la main, voyant son expression contrariée toujours collé sur son visage. « Écoutes Woo Ri, arrêtes de t'en faire pour ça. Si j'avais été à ta place, j'aurais pas réagit autrement. Ça aurait été pire qu'un café renversé. Puis quand ce gars aura repris ses esprits, il regrettera son geste aussi. J'ai pas été tendre avec mes mots envers la mère de Min Yul non plus quand j'ai découvert que j'avais un enfant. Mais ça passe. Ca finit toujours par passer. Mais si c'est pas le cas, tu m'appelles, je l'arrête et je le fous en cellule ! », lui dis-je avec le plus grand sérieux du monde. Il est hors de question qu'on fasse du mal à Woo Ri.

Je rigole quand elle avoue partager mon envie de revenir à l'âge de nos enfants. « Oui, ou de savoir si on pourra aller jouer au foot avec les copains après les cours ... ». En disant cela, j'ai une pensée pour ma mère, à qui j'en ai fait des frayeurs. Je ne l'ai pas revu depuis mon départ et parfois, je me demande ce qui arriverait si je rentrais chez moi, juste pour un instant. « On a déjà fait du chemin toi et moi et c'est vrai, la suite ne sera pas non plus facile. Mais j'ai aucun doute sur le fait que ça sera super ». Je presse une dernière fois sa main avant de dégager la mienne et la reposer sur mes jambes.

Les paroles me font réfléchir longuement et j'essaie de me souvenir d'une fois où Min Yul m'aurait posé des questions sur sa mère. Mais je n'en ai aucun souvenir. Ou peut-être parce que je ne veux pas m'en souvenir. « Disons que ... j'essaie de jouer les deux rôles. Mais je sais que je ne comblerais jamais ce vide. Mais il ne m'a jamais posé la question de savoir pourquoi lui il n'a pas de maman. Bien sûr qu'il voit ses autres copains avec leurs deux parents. Mais il sait aussi que Yoon Woo n'a que sa maman et lui, que son papa alors, je ne crois pas qu'il se dit que ça devrait être comme ça et que lui n'a pas une famille « normale ». Mais le jour où il me posera la question, je ne penses pas que j'aurais d'autres choix que de lui répondre... Mais comment tu dis à un gamin de 4 ans que sa mère n'a pas voulu de lui ? ». Mais ça, même moi je serais incapable de dire pourquoi.

Mais je remercie Woo Ri qui ne me laisse pas le temps de me plonger dans ce genre de réflexions déprimantes. J'éclate de rire à sa proposition : « Ça marche ! Mais ne fais pas exprès de rester célibataire juste pour te marier avec moi hein ? », plaisantais-je en lui adressant un clin d’œil. Mais je n'ai aucune crainte à avoir concernant mon amie, elle trouvera quelqu'un qui lui correspond et même plus vite que moi ! J'en suis sûr. Aux vus de ma relation non existante avec Li Wei, c'était quasiment sûre. Non, je ne suis pas en train de dire que c'était Li Wei ou personne d'autre. Pas du tout. D'ailleurs, la réaction de Woo Ri me fait bien comprendre qu'elle aurait voulu une réponse plutôt comme celle qui s'était formulé dans ma tête, plutôt que celle que je lui avais donné.

Mais sauvé par le gong, ou plutôt par les deux petits monstres, elle n'a pas le temps de m'interroger plus là dessus. J'ai une mission importante qui m'attend : les toilettes ! « Pas de soucis, je m'en occupe ! », lui dis-je en me levant. J'attrape les deux petits comme des sacs à patate et me dirige vers les toilettes, accompagné des rires des garçons. Heureusement qu'il y a des toilettes pour enfants, sinon, ça aurait tourné à la catastrophe. « Allez hop ! Et c'est pas endroit pour jouer d'accord ? », leur dis-je en leur lançant un regard sérieux. On est jamais trop prudent. Pendant que les garçons font leur business, j'en profite pour aller faire rapidement le mien. Le café, c'est efficace, mais pas quand il arrive plus bas ! Aussi rapide que l'éclair, je reviens alors que les garçons sont en pleine discussion. On les arrête jamais ces deux là ! « Bon les gars, c'est pas un salon de thé ici. Woo Ri vous attend à la table pour ça ! ». Je récolte de nouveaux rires qui étirent mon sourire un peu plus. Lavage de mains (sans faire de piscine !) et remontage de pantalons, je reviens avec les monstres affamés.

« J'ai faaaaim ! », s'exclame Min Yul en revenant vers la table et en se précipitant sur une chaise, prêt à manger ce qui lui tombe sous la main, mais je l'arrête à temps en haussant le ton. « Déjà jeune homme, on demande si on peut se servir et on attend tout le monde avant de commencer. Alors tu demandes à Woo Ri d'abord ! ». Il me regarde avec ses yeux de chiot battu et j'avoue que je suis à deux doigts de lui faire un grand sourire, mais ce n'est pas comme ça qu'il apprendrait les bonnes manières. D'un geste du menton, j'indique Woo Ri puis Min Yul se tourne vers elle, avec sa petite bouche boudeuse : « Est-ce que je peux avoir du jus s'il te plaaaait ? ».

Je lance un regard amusé à Woo Ri tandis que je m'assois à côté de mon fils. « Je crois qu'on a encore du boulot à faire là dessus ! ».


electric bird.


Spoiler:
 


my little sunshine
You're the best thing that ever happened to me. There have been times when times were hard but always somehow I made it through cause for every moment that I've spent hurting, there was a moment that I've spent just loving you.(⚡) le chant des sirènes.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞

PLUS D'INFORMATIONS


Re: Sweet & Laugher feat. Do Min Guk & Min Yul ☆  Aujourd'hui à 17:19


Revenir en haut Aller en bas

Sweet & Laugher feat. Do Min Guk & Min Yul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» I sure would like some sweet company... • Feat Lexa
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Voici le laeader Sweet Miki
» Quand Michel Martelly fait du Sweet Miki....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Défouloir :: Boîte à souvenirs :: Rp clos ou abandonnés-