Revenir en haut Aller en bas



 
Viens vite voir les nouveautés du mois !
Ce mois-ci c'est portes ouvertes chez les Gumiho ! N'hésites donc pas à les rejoindre si tu le souhaites ! Et tout ça sans passer pas la case propagande, n'est-ce pas génial ?
Au mois de Septembre, souviens-toi de filer !

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

cap ou pas cap? (#KEJI)

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
cap ou pas cap? (#KEJI) Empty Mer 10 Fév - 22:40



cap ou pas cap?


Kelea dans sa beauté la plus simple, la plus pure, la plus naturelle et sauvage me tournait le dos et feuilletait à magazine. Moi? Moi j'lisais un bouquin, mais j'ai arrêter y'as bien un quart d'heure et depuis je la regarde. J'entend les feuilles du magazine se tourner les unes après les autres, un peu brutalement, un peu nerveusement. On trouve ps le sommeil, on trouve pas les bras de morphée. Faire l'amour ne nous à pas épuiser (on pourrait recommencer?). Nus dans le lit, on attendait simplement la fatigue. Ne rien faire à deux, c'est faire quelque chose et parfois, ça nous fait du bien. Mais ce soir, ce soir j'ai pas envie de rien faire. ce soir je contiens pas mon hyper-activité, ce soir j'retiens pas ce besoin de bouger. Mes doigts, tout doucement, retrace la courbe du corps de ma fiancée, partant de son genoux pour remonter le long de sa cuisse, de sa fesse, de sa taille, venir glisser le long de son bras alors que je me rapproche en venant embrasser son dos en une envolée de petit bisous. Pas de musique, pas le bruit des voitures non plus, juste la respiration de ma femme, les bruits des pages, le crissement du drap bougeant son mon mouvement, et nos deux corps. Je me presse contre elle avec un sourire malicieux, enfantin. Je mordille avec tendresse la peau de son cou alors que ma main pousse l'air de rien le magasine. « cap ou pas cap de pas me laisser te faire l'amour avant... » je relève les yeux pour regarder l'heure. 23h42. « avant deux heures. » dit-je en me redressant un peu pour chercher son regard. J'avais lancé le jeu. Trop tard pour reculer. Une infime partie de moi priait pour que ça ne partes pas en drama. Je voulais juste m'amuser, profiter, vivre à en crever. Avec elle, rien qu'avec elle.

made by .reed
Hwang Kelea
Hwang Kelea
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
cap ou pas cap? (#KEJI) Empty Sam 13 Fév - 4:13



cap ou pas cap?



Le sommeil me fuit. Le sommeil nous fuit. Je lis ce magazines sans réellement voir les pages. Je me contente de tourner les pages les unes après les autres avec une moue boudeuse sur le visage. Ça me détends un minimum. J’aimerais pouvoir me laisser aller dans les bras de Morphée mais cette chien ne m’oublie. Tout comme elle oublié mon homme. Je fixe cet élastique enroulé autour de mon doigt. Je ne l’ai toujours pas retiré depuis que j’ai dis oui à Kouji. Qui retirerait sa bague de fiançailles ?  Et ce bout d’élastique nous correspond bien mieux qu’une bague hors de prix.  La simplicité. La force. Je souris quand je sens le draps du lit se mettre à bouger. Je mordille ma lèvre en sentant les doigts de mon amoureux se mettre à caresser mon corps l’air de rien. Je frissonne en mordillant ma lèvre.  Il remonte et moi je reste impassible. Tournant les page de ce magasine comme s’il pouvait être plus intéressant que le petit jeu que lançait mon homme. Je finis par me tourner vers lui alors qu’il se colle à moi en repoussant ce bout de papier. Il tombe au sol dans un bruit sourd amortie par le tapis. Je lâche un petit souffle et je ronronne, autant que peu le faire un humain. Féline j’enroule mes bras autour de ses épaules en le tirant vers moi. «  Mon amour … » je me glisse sous son corps pour enrouler mes jambes sur ses hanches «  Cap … » murmurais je avant d’éclater de rire et de pencher ma tête en arrière pour qu’il puis embrasser ce cou qui n’appartient qu’à lui. Je dessine du bout du doigt les contour de ses tatouages et sourit. «  tu aimerais me voir tatouer ? » demandais je soudain. J’étais l’opposé de Kouji sur bien des points et si j’étais le démon de notre couple j’étais aussi la pureté à son égard.  Et mon corps vierges d’encre en était la preuve. Embrassant ses lèvres que je ramenais à moi je caressais sa joue et avant qu’il n’ait pu répondre je lui murmurais «  cap ou pas cap d’aller manger avec moi. » taquine je pressait son corps nu contre le mien en becotant sa bouche.

made by .reed




a night under the stars
maybe we’re just two stars born from different constellations, we were never meant to connect, oh, but we wanted it so bad
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
cap ou pas cap? (#KEJI) Empty Sam 13 Fév - 12:43



cap ou pas cap?


Je sourit dans son cou, je sourit sur sa peau, je sourit contre elle, entre mille baisers. Ma féline qui se tourne entre ms bras, ma féline qui me domine autant que je la domine. son regard, mon obsession. Je la laisse m'attirer avec elle avec plaisir, soufflant contre ses lèvres avec un petit rire amusé, accentuant son baiser avec passion. Mon bas ventre rencontre le siens en de petites vagues de provocation alors que ms doigts glissent dans ses cheveux, dans sa nuque, l'autre main parcourant avec plaisir la peau de sa hanche, de sa cuisse alors que j'embrasse avec plaisir ce cou qu'elle me tend. Son rire est si communicatif, je l'aime tellement. Je mordille la peau de son cou avant de relever mes yeux brillants vers elle quand elle me pose la question du tatouage. Elle me coupa le souffle avant que je ne puisse répondre avec ce baiser, ces lèvres de diablesse, ces lèvres qui peuvent faire de moi ce qu'elles veulent. En y réfléchissant bien, j'pouvait imaginer ma femme avec des tatouages. Ou plutôt, un seul. Je rigole contre ses lèvres en répondant quasiment du tac au tac. « Cap. » avant d'attraper avec douceur sa lèvre inférieur entre mes dents en la provoquant du regard. Je me redresse néanmoins un peu, laissant glisser mes doigts sur son ventre, ses seins, son cou, suivant du regard mes gestes. « Un tatouage, ici, ça t'irais bien...» dit-je en retraçant l'espace sous ses seins, entre eux du bout des doigts, dans le but inconscient de la faire frémir, aussi. Je relève les yeux vers elle avec un sourire malicieux alors que je me penche vers elle pour passer un bras dans son dos, la relevant pour qu'on soit assis. Riant, amusé d'avance par ce qui me traverse la tête, j'ajoute avec un air malicieux « cap ou pas cap de sortir sans sous-vêtements? » en venant à nouveau marquer son cou, mes doigts glissant dans son dos, sur sa peau.

made by .reed
Hwang Kelea
Hwang Kelea
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
cap ou pas cap? (#KEJI) Empty Sam 13 Fév - 15:07



cap ou pas cap?





J’adorais cette façon qu’il avait de jouer avec moi. Si l’amour guidait ses gestes c’était la passion qui nous animait. Je riais en caressant ses épaules en baissant mon regard entre mes seins. Oh vraiment ? Il aimait voir un tatouage à cet endroit … ? J’allais le faire rêver alors. Je penche la tête sur le côté en le fixant amusée, suivant ses mains qui glisse sur mon corps. Mon homme est le plus beau, et mon homme est le seul homme a connaitre mon corps aussi bien. Assez pour savoir le faire frémir. Je mordille ma lèvre inférieure et vient l’embrasser, cherchant ses lèvres pour murmurer un «  cap. » sulfureux. Je glisse hors du lit et attrape un gros pull bordeaux que je mets le plus souvent pour trainer à la maison ; il recouvre mon corps négligemment. J’enfile mes bas et les faits glisser jusqu’à mes cuisses. J’enfile ensuite une paire de chaussures qui me tombent sous la main et passe une main dans mes cheveux avant de me tourner vers lui. « La tenue de madame plait-il à monsieur ? » Pour la taquiner remonte doucement mon pull, sous la limite du galbe de mes fesses avant un sourire malicieuse. Je saute sur le lit et relève le pull pour ne pas être gênée avant de venir m’asseoir sur lui « Cap ou pas cap de me faire un petit cône rapide bébé. » Je papillonnais des yeux pour le faire craquer. Je ne fumais jamais, rarement, mais c’est vrai que parfois ça pouvait faire du bien. Rien qu’un peu. Je roulais sur le côté et agita mes pieds en l’air bien décidé à sortir prendre l’air. Je lui claque les fesses pour l’encourager et lui lance d’une voix enjoué « Bébé il ne nous reste que .. » je regarde l’heure « 1h43 pour aller dehors, manger, et revenir avant que je ne puisse te faire l’amour … » Je lui lance un regard, féline, et ajoute «  tant pis pour toi si on est dehors. Tu m’as dit 2h, j’attendrais que deux heures. » ricanais-je un brin provoquante et innocente.


made by .reed




a night under the stars
maybe we’re just two stars born from different constellations, we were never meant to connect, oh, but we wanted it so bad
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
cap ou pas cap? (#KEJI) Empty Sam 13 Fév - 15:49



cap ou pas cap?




Ma déesse se lève et je peux pas m'empêcher de la suivre du regard, d'observer son corps bouger avec envie, avec passion. Je ne cache plus depuis longtemps être totalement accroc à son corps, ses formes, son regard, son tout. Ma main suit sa peau le plus longtemps possible, alors que je me tourne pour m'asseoir face à elle, face au spectacle qu'elle m'offre. Cette couleur lui va si bien. Je mordille ma lèvre en suivant le geste lent du bas remontant sur sa peau, ses mains remontant avec lenteur le pull. Mes yeux ne peuvent se détacher de la peau qu'elle me dévoile peu à peu, jouant avec mon sang froid, jouant avec mon cap. Mon regard fiévreux se relève vers elle lorsqu'elle saute sur le lit et je l'a serre contre moi en soupirant chaudement contre ses lèvres, rigolant. Une vraie tigresse. « parfaite. » dit-il en remontant les doigts sous son pull, titillant ses hanches, ses cuisses avec malice. « Cap ou pas cap de me faire un petit cône rapide bébé. » Je rigole un peu et hoche la tête, repoussant les cheveux qui me tombent dans le visage pour rouler de l'autre côté du lit alors qu'elle joue à l'accrobate avant de sentir la claque sur mes fesses, ce qui me fait contracter mes muscles en gémissant, surprit avant de rire un peu, tendant le bras vers la table de chevet pour attraper la boîte dans quoi traînait négligemment quelques têtes d'herbe et ce qu'il fallait pour rouler. A plat ventre dans le lit, je commence à rouler tout en l'écoutant parler, refusant exprès de la regarder pour ne pas craquer, mais un sourire malicieux sur les lèvres. « j'me dépêche j'ai compris » lâchais-je en effritant l'herbe dans le cône avant de le porter à mes lèvres pour le fermer. J'attrape le feu dans la boîte et roule sur le dos venant coller ma tête près de la cuisse de ma femme, l'embrassant au passage, ma main libre venant tirer sur le haut de son pull pour la faire se baisser, lui forçant un baiser, le sourire au lèvres. « t'es belle » soufflais-je sur ses lèvres avant de lui donner son joint et de me lever pour ramasser un jean et l'enfiler, le laissant retomber sur mes hanches nues. J'enfile chaussettes et chaussures avant de chercher un t-shirt du regard. « cap ou pas cap... » en vrai, j'étais trop attiré par kelea dans le lit pour réfléchir à quelque chose d'intéressant pour le moment. Je me force à chopper un t-shirt dans l'armoire et une grosse chemise et me retourner vers le lit, grimper dessus à quatre pate pour venir chercher un baiser. « t'es sur qu'on peut pas passer au stade faire l'amour tout de suite? » susurais-je, tentant de la faire craquer un cap avec un sourire malicieux.


made by .reed
Hwang Kelea
Hwang Kelea
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
cap ou pas cap? (#KEJI) Empty Sam 13 Fév - 16:07



cap ou pas cap?






Quand il tire sur mon col je ne peux que me pencher pour l’embrasser en riant. Impatiente j’embrasse ses lèvres et attrape ce cône qu’il m’a roulé et aspire longuement la fumée. Ça me brule la poitrine mais ça vaut largement le coup. Allongée dans le lit je prends une pose lascive, cambrée, le pull remontant sur mes cuisses pour le fixer avec un sourire en coin. Je veux le faire craquer mon homme, parce qu’il ne me résiste jamais. Et j’aime ça. Quand il vient grimper à quatre pattes sur le lit je l’accueil avec plaisir et lui offre mes lèvres avec délice. Ma main griffe doucement sa nuque avant qu’un rire ne s’échappe de mes lèvres. «  Dommage bébé … j’ai dis cap. » je souffle de la fumée sur son visage et le repousse en posant mes pieds sur son torse. Je le force à s’assoir sur ses fesses et roule le côté pour sauter du lit en riant. Appliquant une couche de gloss coca sur mes lèvres je replace mes cheveux me donnant un petit air sauvage et tire sur le cône, une longue bouffée qui fait tressaillir mes paupières fermées. Bon sang ça fait tellement de bien. Marchant jusqu’à Kouji je l’attrape par le col de sa chemise et le tire avec moi jusque dans le couloir où je le plaque contre le mur pour l’embrasser comme si je n’avais pas eu le droit de gouter à ses lèvres depuis une éternité. Je souffle un petit gémissement en fermant les yeux «  plus qu’1h31 » Je glisse ma cuisse contre son entre jambe et ondule légèrement du bassin pour lui réveiller quelques sensations. Mon regard brillant ancré au sien je le provoque de la plus pur des façons qui soit … « et j’ai déjà envie de toi … » je mordille sa lèvre inférieure en accentuant mes caresses. Bordel. C’est fou comme il me rend dingue de désir. Je le repousse brusquement en reculant en face, contre le mur du couloir. Je lâche un rire rauque que mon désir rend éraillée. « J’ai dit cap ! » répétais je plus pour moi que pour lui. J’attrape sa veste en cuir et la passe sur mes épaules avant de filer vers la sortie. « Tu m’invites !? » lançais-je comme si j’avais encore besoin de poser la question après toutes ses années avec lui.


made by .reed




a night under the stars
maybe we’re just two stars born from different constellations, we were never meant to connect, oh, but we wanted it so bad
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
cap ou pas cap? (#KEJI) Empty Sam 13 Fév - 16:22



cap ou pas cap?





« Dommage bébé … j’ai dis cap. » Par reflex, j'entre ouvre les lèvres pour aspirer la fumée qu'elle me jette au visage et sourit malicieusement. Je finis par me lever pour finir de me préparer mais bien vite ma déesse viens me rejoindre, sa force m'envoute, elle est si féline. Je retiens un gémissement quand elle me plaque contre le mur, ses mouvements me rendent dingue. Je cambre un peu le dos pour accentuer ses ondulations en venant l'embrasser avec un peu plus de sauvagerie. Je soupire contre ses lèvres avant qu'elle ne reparte, ma tête venant se poser contre le mur le temps de reprendre mes esprits, de reprendre conscience de mon corps. Je rit légèrement et fait les deux pas qui me séparent d'elle, la coursant dans le couloir avant qu'elle n'atteigne la porte, la surplombant de mon corps, plaquée contre le mur opposé. Ma main remonte le long de l'intérieur de sa cuisse alors que je soupire de désir contre elle.  « J’ai dit cap ! » je sourit, félin moi aussi.  « J’ai m'en fou! » avant de l'embrasser en rigolant, prenant entre mes doigts son pull pour le faire descendre un peu plus bas sur ses jambes. Je sort alors et passe mon bras autour des épaules de ma fiancée, montrant à chaque personne que nous allons croiser qu'elle est à moi. Fier, je ne peut que l'être, quand après 5 ans, la femme de ma vie à enfin dit oui. « On mange quoi? » Je tourne la tête vers elle et viens embrasser sa tempe avant de chuchoter comme un gosse « je t'invite. on paye pas? » Nous voilà dans les rues, sans dessus, dessous. Je lui pique la fin de son joint pour pouvoir fumer un peu moi aussi, le gardant hors de sa portée pour pas qu'elle ne me le reprenne en riant.
[/i]


made by .reed
Hwang Kelea
Hwang Kelea
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
cap ou pas cap? (#KEJI) Empty Sam 13 Fév - 18:16



cap ou pas cap?




Je souris en coin quand je le sens m’attraper et frémit en sentant ses doigts le long de ma cuisse. Cette soirée s’annonce parfaite. Je le laisse tirer sur mon pull, si l’indécence de nos caps rendent chacune de nos folies un peu plus lubrique, il n’en reste pas moins que ce petit jeu reste notre secret et qu’il n’a pas pour but d’exhiber sa femme. Je me blottis contre lui et pouffe de rire en acquiesçant « Heureusement que j’ai mis mes baskets. » répondis-je taquine en agitant mes pieds. Je lui laisse bédo en râlant mais ne peux quitter le sourire qui ourle mes lèvres. J’attrape sa main qu’il a glissée sur mon épaule et y entremêle mes doigts. J’avance fièrement dans la rue, exhibant cet élastique à mon doigt pour montrer à tous que j’étais sa femme. A toutes. Je ne peux m’empêcher de mordiller son menton quand nous marchons et lui vole des baisers pour le taquiner. Il fait froid ce soir mais je suis bien blottit contre mon homme. Soudain j’aperçois le bus. Je tire sur la main de Kouji et me met à courir à l’arrêt de bus pour l’arrêter à temps et grimpe dedans au dernier moment. J’éclate de rire en trainant derrière moi Kouji pour aller au cœur du bus sans payer. J’enroule mes bras autour de son torse et y cale ma tête, lui laissant le soin de se tenir au bar de la carlingue pour nous empêcher de tomber. Je niche mon visage dans le creux de son cou et me hisse légèrement sur la pointe des pieds. J’adore son odeur, j’adore tellement son odeur que je pourrais passer des jours à le respirer. Mordillant sa peau je me mets à sourire en murmurant « Cap ou pas cap de dire à tous ces gens dans le bus que je suis ta femme …. Et que tu t’en fou que je sois ta sœur ? » J’arquais un sourcil provoquant et ricanais de ma connerie en picorant ses lèvres de baisers humides.  J’aimais ca choqué les gens. C’était ce que je préférais. Encore plus quand c’était Kouji qui se donnait en spectacle.


made by .reed




a night under the stars
maybe we’re just two stars born from different constellations, we were never meant to connect, oh, but we wanted it so bad
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
cap ou pas cap? (#KEJI) Empty Sam 13 Fév - 19:18



cap ou pas cap?




On est lent, on s'emmêle, mais on s'aime tellement. Elle me mordille, je la garde jalousement contre moi, je l'enlace, on s'embrasse. Ma femme. Tout contre moi. qui d'un coup d'un seul file comme l'éclair, m'entraînant dans sa course. J'ai faillis trébucher du haut de mes grandes jambes mais je la suit en rigolant jusqu'à l'arrêt de bus ou nous montons. Vite avant qu'il ne ferme les portes, je finis le joint avant de jeter le cul dehors, tenant kelea par les hanches alors qu'on passe dans l'allée pour aller au milieu du bus. une main agrippe la barre alors que l'autre agrippe ma femme. Avec cette main autour d'elle, elle pourra jamais, jamais tomber. Je baisse la tête pour la regarder, embrassant son front, sourire, l'aimer. Putain de merde, je l'aime, je l'aime, je l'aime. J'espère qu'on pue bien les gens heureux, pour faire chier tout les malheureux du bus, pour crier au monde entier qu'elle est mienne, que je suis siens. Son cap me fait éclater de rire, sans gêne pour les personnes présentes. Je la regarde avec ce sourire de gamin, malicieux. Je répond à ses baisers avec passions, accentuant le dernier avant de lâcher la barre et d'entraîner kelea avec moi dans le spectacle. Je m'assoit à côté d'une vieille dame dans le bus et tire kelea vers moi pour qu'elle puisse s'asseoir sur moi. Avec un sourire bienveillant, je tourne la tête vers cette vieille femme qui n'as rien demandé, qui doit surement se sentir en danger face à un grand tatoué et sa tigresse de femme. « Bonsoir madame, j'espère que vous passez une bonne soirée. Nous, on s'amuse bien, on rigole bien. On s'aime beaucoup. » j'ai vu le sourire doux de la vieille dame se dessiner sur ses lèvres alors que je lui racontait notre idyle avec simplicité. Elle allait bientôt être moins contente de mon histoire. Je continue avec la même douceur, relevant les yeux vers le visage de kelea que je caresse du bout des doigts, enlevant une mèche de devant ses yeux. « Je l'aime vraiment beaucoup. elle à enfin accepté de se fiancer avec moi... et j'en suis encore plus heureux. Je savais bien qu'il n'y avait que ma soeur pour pouvoir devenir ma femme. » Et là, c'est le drame dans les yeux de la vieille dame qui commence à s'énerver, sa voix craque et elle lève son sac à main en notre direction alors je me lève rapidement et arque le dos en explosant de rire, protégeant kelea du coup de sac. Puis là, c'est le fanfaron en moi qui prend le dessus. Je prend la main de kelea et la porte a ma bouche pour l'embrasser alors que l'intention de tout le bus était tourné vers nous à cause de la dame. « N'êtes vous pas d'accord pour dire que ma soeur est la plus belle femme du monde? » Ajoutais-je avec un air dramatique en reprenant kelea par la hanche, me glissant dans son dos tout en me tenant à une barre pour pas qu'on ne tombe. Ma main posée possessivement sur son ventre j'embrasse son cou avec douceur, dégageant ses cheveux de l'autre côté. je pouffe de rire dans son cou et chuchote dans son oreille que je l'aime. Au prochain arrêt de bus, le chauffeur nous demande de descendre, un peu nerveux mais très professionnel, alors je courbe le dos pour m'incliner tel une fin de théâtre, saute du bus et tend les bras vers kelea pour qu'elle me rejoigne dehors. « cap ou pas cap de partir à gauche, moi à droite, et on se retrouve à l'autre bout du patté de maison? » dit-je en reculant avec un air malicieux.



made by .reed
Hwang Kelea
Hwang Kelea
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
cap ou pas cap? (#KEJI) Empty Sam 13 Fév - 20:16



cap ou pas cap?




Je dois me faire violence pour ne pas éclater de rire face à ses mots. Ils sont doux, ils sont tendres. Ils me touchent, ils m’hilares. Le sérieux de son expression, la douceur de ses mots, le tabou qu’il fait éclater, ce tabou faux et dangereux. Le regard courroucé des gens. Leur peur de voir cette différence qu’on pourrait assumer au grand jour. La seule différence que je pourrais avoir avec sa sœur sera ce futur nom de famille que je vais porter. Hideki Kelea. Ça sonne beaucoup mieux que n’importe quel nom ajouté à mon prénom. J’ai envie de leur crier que c’est l’amour qui triomphe. J’ai envie de leur dire qu’ils sont cons. Cons de nous juger pour des tabous qui n’ont rien d’interdit dans des parties du monde. Ils sont bêtes de s’enfermer dans leur quotidien morose et si similaire les uns aux autres. Et je me surprends de penser de cette façon. C’est mon homme qui m’a fait goûter à son monde, c’est mon homme qui m’embrasse dans ses pensées. C’est mon homme qui m’a donné, un jour, l’audace de croire que l’amour pouvait tout vaincre. Même le pire des cauchemars. J’éclate de rire en voyant leur visage se décomposer. Rien ce soir ne pourra venir gâcher notre amour. Rien. Notre bonheur on l’expose aux yeux des gens. Quand Kouji descend du bus, invité par le chauffeur, je le rejoins en lui sautant dans les bras de la dernière marche du bus. J’enroule mes jambes autour de ses hanches et viens l’embrasser langoureusement. « Cap. » susurrais-je avant de glisser hors de ses bras et de me mettre à courir sans me retourner. Je veux arriver la première et je ne mets que 5 petites minutes pour faire le tour de ce quartier. J’arrive et je me perds dans la foule. J’ai le souffle court et mes yeux fouillent déjà chaque corps … Je le cherche longuement avant que la panique ne commence à me gagner. Mais je la maitrise, je ne laisse rien paraitre, si ce n’est les tremblements de ma voix quand je crie son nom pour le retrouver. Nerveusement je me mets à tourner sur moi-même. «  Kouji ! T’es où ?! » Les gens se retournent sur moi et me fixe étrangement mais je m’en moque. Je monte sur un muret et tente de rester dans la même zone. « Bébé ! » criais-je mes mains en porte-voix. L’accent de panique qui pointu chacun de mes cries attirent quelques regards. Je saute de mon tremplin et me mêle à la foule à nouveau avant de crier en désespoir de cause «  Cap ou pas cap de ne pas me perdre dans cette foule idiot ! » Ne me perds pas Kouji … t’as pas le droit. Je tourne sur moi-même, incapable de poser mon regard quelque part. Je serre sa veste contre moi et tente de le retrouver.


made by .reed




a night under the stars
maybe we’re just two stars born from different constellations, we were never meant to connect, oh, but we wanted it so bad
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
cap ou pas cap? (#KEJI) Empty
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !