102 980 points
21 membres
75 328 points
18 membres
146 798 points♛
20 membres
29 193 points
12 membres



 
♡♥♡♥♡ C'est les grandes vacances scolaires à la Yonsei so have fun !!! ♡♥♡♥♡

Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant


ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t3968-hideki-kouji-love-lust-faith-dreams#171165 http://www.shaketheworld.net/t3930p10-hideki-kouji-unicorn-maste http://www.shaketheworld.net/t3996p10-hideki-kouji#309957


still breathing — 現存の (#keji) ☆  Lun 28 Mar - 22:24



still breathing — 現存の
ft. un amour éternel

musique — j'avais cru j'pensais vraiment j'ai cru pouvoir dire que c'était finis, j'voulais y croire on voulait y croire c'était parti et ça reviendrait jamais c'est bien ce qu'on voulait. comment, comment la vie, l'enfers le paradis n'importe j'm'en fou de qui, comment ça a pu revenir ? après tout ce qu'elle à vécu ? maintenant qu'elle est heureuse ? C'était dégueulasse, putain et ça m'rend dingue j'ai la rage. Je cours, je cours dans la rue, j'ai laissé le magasin à eun hye qui la pauvre ne faisait que passer, j'ai couru en oubliant mes clés, j'ai juste gardé mon téléphone en espérant qu'il ne sonne pas encore une fois pour annoncer pire.

Dans ma tête c'est que des belles images que je me force à imaginer, pour chasser le pire pour chasser la mort pour chasser la peur. L'amour, l'amour c'est ça qui me fera tenir qui me  donneras la force pour qu'elle puisse puiser en moi, pour toujours. ma vie, ma femme, mon amour, mon unique. pourquoi elle et pourquoi nous ? dans ces moments là on est forcément super égoïste, c'est comme ça. un taxi me hurle dessus en faisant éclater son klaxon alors que je traverse en trombe manquant de me faire écraser. ce serait trop con. mon coeur j'arrive, mais dans le lit à côté du tiens. ce serait trop con. Je m'arrête de l'autre côté de la route, serrant les poings sur mes genoux, reprenant ma respiration fermant très très fort les yeux. calme toi, mec, faut assurer. t'es un roc.

L'hôpital se dessine devant moi. je déteste cet endroit et son odeur de rien, d'alcool sale et de couloir qui représente trop bien le passage entre la vie et la mort. Oui, y'as aussi la vie dans un hôpital, mais beaucoup trop la mort. «  kelea, hwang kelea, s'il-vous-plait... »  le souffle cours, l'infirmière me regarde un instant avec un regard compatissant. j'ai l'air si terrifié ? A327. le comble, qu'elle se retrouve dans la même chambre que d'habitude. c'est pas ici sa maison c'est pas ici chez elle. Je monte les trois étages en courant, arrivant devant la porte, en vrac. deux pyobeoms sont assis sur les chaises pas très loin, ils me regardent mais honnêtement, j'ai même pas vu leur regard, pas voulu voir leur peine et leurs questions. j'ai ouvert la porte doucement pour sentir mon coeur se déchirer. encore. mon amour, ma vie dans ses draps blancs, les yeux fermées et le bip incessant. mon amour, ma vie, sa vie qui coule à travers un tube transparent. Ji hoon qui était assis à côté de son lit se lève en m'entendant entrer, boite doucement vers moi et m'offre ce regard compatissant, rassurant, qui veux surement dire je suis là, ça va aller. mais le monde entier sait qu'elle seule compte en ce moment. Ma main glisse sur l'épaule de mon cadet avant que je ne le contourne. plus rien ne compte si ce n'est kelea, couchée devant moi. Je m'assoit sur la chaise, prenant directement sa main dans une des miennes, l'autre venant débarrassé son visage d'une petite mèche de cheveux, caressant sa joue, fixant son visage le coeur serré. «  hé mon amour... » un léger rire nerveux s'échappe de mes lèvres alors que j'inspire longuement, essayant de calmer les battements de mon coeur. «  mon amour. » still breathing.




♡ when you steal me with your eyes ♡
long live pyobeom — hear us roar



Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t3963-hwang-kelea-my-world-stand-in-a-bead-of-sand http://www.shaketheworld.net/t3929-hwang-kelea-this-freaking-lov http://www.shaketheworld.net/


Re: still breathing — 現存の (#keji) ☆  Lun 28 Mar - 23:18



still breathing — 現存の
ft. un amour éternel

musique — Je touchais la vie du bout des doigts. Un sourire aux lèvres, j’avais réussi à croire Kouji. La mort ne faisait plus peur parce qu’il était là. Je pouvais être forte à présent, il avait fait de moi une femme capable de battre le destin puisqu’il avait fait de moi une femme qui croyait en l’amour. Après des années, après tant d’effort, il m’avait convaincu que l’amour était plus fort que tout, parce que c’était son amour à lui.  Mon amour … il avait fait tellement de sacrifice pour moi. Il avait enduré tellement d’horreur par ma faute. Mes sauts d’humeur, mon caractère exécrable. Il avait tenu bon. Il m’avait aimé, jour après jour. Il avait tenu bon. Comme un roc sur lequel j’avais fini par m’effondré. Il m’avait aimé. Il m’avait soutenu. Il m’avait forcé à affronter la réalité. Il m’avait forcé à reprendre mon traitement de prévention. Il m’avait forcé à faire face à la maladie, pour ne pas fuir, pour ne plus fuir. Il avait changé ses horaires de boulot pour être avec moi. Il m’avait laissé vivre chez les pyo pour que je sois toujours entouré. Il n’avait fait qu’agir que par amour. Que par amour pour la femme que j’étais devenu après 6 ans de ma vie passé avec lui. Qui aurait pu croire que ce hippie percé partout avec une coupe de cheveux si saugrenue aurait pu devenir l’homme de ma vie. Un homme si fort. Un homme si passionné. Kouji a besoin d’amour pour vivre. Mais il a surtout besoin de moi. De moi pour être heureux et j’avais fini par devenir accroc à cette idée. Cette obsession d’être son tout pour lui. Il comblait mes envies de grandeur. Il comblait ma vie avec ardeur. J’étais sa femme. Sa princesse. Son tout. J’étais son monde et plus encore. Il m’aimait à la folie et moi je l’aimais pour la vie. Personne ne pourrait comprendre à quel point je l’aime. Personne ne pourrait se douter de ce qu’il représentait pour moi. Certains pensent même que je me sers de lui. Ils ne savent pas eux, non, ils ne savent pas … à quel point je pourrais donner ma vie pour Kouji. Je ne sais juste pas encore le montrer au monde …
 
Mon élastique autour du doigt comme preuve d’amour, cette beauté sauvage est allongée sur le lit. Les cheveux épars. Son souffle lent et régulier fait écho au bip incessant qui remplit la chambre. Le visage grave du jeune homme assis à côté d’elle trahis la gravité de la situation. Il attend, il attend que l’homme qui aime cette beauté sauvage à demi éteinte entre dans la chambre. Elle est belle, allongée sur ce lit soudain familier. Sa peau est aussi blanche que les draps et ses cernes si foncés, mais rien ne pourrait gâcher sa beauté, pas aux yeux de Kouji. Elle aimerait lui dire que ça va, se réveiller pour le rassurer, lui prendre la main, mais elle est incapable de bouger. Ses yeux trésailles parce qu’elle rêve, elle se voit grimper ses escaliers, encore et encore, épuisée et le corps engourdi, elle sait qu’elle doit réussir, monter ses marches et le rejoindre … c’est ce qu’elle doit faire. Un médecin en blouse blanche entre dans la chambre, un air neutre et parfois si désagréable à voir. Il reconnait Kouji, il lui a si souvent parlé. Il relève son nez du dossier et pince ses lèvres. « Ca faisait longtemps … » amorce-t-il presque désolé de voir ce jeune couple revenir ici. « Je viens de recevoir les résultats de ses examens. » Dit-il sans détour, le suspens n’a pas sa place ici, encore moins les civilités. « La maladie est revenue, plus forte qu’avant j’en ai bien peur. 40% de ces cellules souches sont attaqués. A ce stade-là la chimio peut être un très long chemin douloureux avec un très faible taux de réussite. » Il marque une pause pour laisser le temps à Kouji de réaliser. « Il faudra sûrement penser à une greffe de moelle osseuse. » Et il sait, il sait que c’est compliqué et douloureux ce genre de greffe, mais il sait aussi que Kouji a toujours su prendre les décisions qu’il fallait pour Kelea. « Faut-il prévenir un membre de sa famille ? » Une mère sourde toujours perdue face à la maladie de sa fille, un vrai absent à cause de ses études et un père inexistant qui peine à envoyer une carte à chaque Noël. La vérité c’est que Kouji est sa famille, qu’il est le seule à savoir prendre des décisions pour sa petite amie. Pour sa fiancée.


Nothing can fall us apart

 #keji #LaReineDeCoeur & #LeChapelier

   

Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t3968-hideki-kouji-love-lust-faith-dreams#171165 http://www.shaketheworld.net/t3930p10-hideki-kouji-unicorn-maste http://www.shaketheworld.net/t3996p10-hideki-kouji#309957


Re: still breathing — 現存の (#keji) ☆  Mar 26 Avr - 11:39



still breathing — 現存の
ft. un amour éternel

musique —KELEA — La porte se referma derrière jihoon mais kouji ne l’entendait même pas, n’entendait pas non plus (ou plutôt ne voulait pas l’entendre) le bip du moniteur. Il ne regardait que kelea, n’entendait que sa respiration, lente mais régulière, ne voyait que sa peau pâle et le noir de l’élastique avec lequel il joue doucement, tout doucement sur la main de sa fiancée. Kouji inspire longuement en essayant de calmer son coeur, se relève à demi pour venir avec toute la douceur du monde embrasser les lèvres de sa belle endormie. Il a envie de l’emmener loin d’ici, loin, en haut d’une coline sous le soleil à la mer n’importe, ailleurs, ailleurs qu’ici et les murs blancs et les draps blancs et sa peau blanche.

c’est l’amour qui crève ses yeux, et ses gestes sont doux sur la corps inanimée de Kelea. Mais il n’a pas le temps de vraiment se calmer que la porte s’ouvre à nouveau, kouji se retourne d’un coup, voulant demander à jihoon de le laisser seul quelques minutes, mais… oh, cette blouse blanche et cet air fatigué sur un visage qu’il connait trop bien, qu’il n’aurait jamais voulu revoir. Le garçon ne fait que le saluer en se baissant légèrement, ne prenant pas la peine de se lever, le médecin ne lui en laisse pas le temps, de toute façon. Kouji, kouji qui crève rien qu’à l’idée de la perdre, écoute la sentence tomber. Lourde, sans détour. Il préfère ça de toute façon. il préfère qu’il crache tout qu’il dise tout. Mais il ne peut pas s’empêcher d’arrêter de regarder le médecin pour caresser doucement la joue de kelea, fixant son visage en retenant son souffle. Il a envie de crier, s’énerver. Comment ose t-il dire que les chances sont basses ? Kelea est une battante, une lionne une tigresse. Mais.

« Est-ce que je suis compatible? » la réaction se fit du tac au tac, le japonais tournant la tête pour planter son regard sérieux sur le visage las et désolé du médecin. « est-ce que je suis compatible? faites les nouveaux test. tout de suite, s’il faut! » Le ton de sa voix était partis trop haut, trop vite, incontrôlé. Le garçon baissa les yeux et vint prendre sa tête entre ses mains, quelques secondes, relevant les yeux vers Kelea, murmurant. « s’il-vous-plait… laissez moi le faire. » Le garçon hocha négativement la tête en réfléchissant à toute allure. « Non, c’est bon. Je m’en chargerais. De toute façon je suis la personne en charge sur son dossier… Pourquoi vous me posez la question à chaque fois qu’on viens ici? » Le médecin prit le temps de lui rappeler que le don de greffe est une opération douloureuse, et tout le panel d’informations médicales dont kouji n’as strictement rien à faire. Le garçon relève la tête vers Kelea, reprenant sa main dans la sienne. « On sait pourquoi c’est revenu ? Elle était guérie… » Kouji laissa son esprit voguer un peu, pensa à la famille de sa fiancée, à son frère qui lui, n'étais pas compatible, qui ne pouvait rien faire, qui n'était pas la.




♡ when you steal me with your eyes ♡
long live pyobeom — hear us roar



Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t3963-hwang-kelea-my-world-stand-in-a-bead-of-sand http://www.shaketheworld.net/t3929-hwang-kelea-this-freaking-lov http://www.shaketheworld.net/


Re: still breathing — 現存の (#keji) ☆  Jeu 5 Mai - 18:48



still breathing — 現存の
ft. un amour éternel

MUSIQUE  — Elle veut vivre, elle n’a jamais voulu autant vivre que ces fois où elle se retrouvait allongée dans ce lit, les yeux clos, le corps trop faible pour qu’elle puisse avoir conscience de ce qui se passait autour d’elle. Et elle veut vire, crier sa rage de vaincre au monde entier. Kelea veut vivre parce qu’elle l’a décidé. La mort l’effraie, la mort la rebute. La panique lui saisit le ventre quand elle voit qu’elle doit y faire face. Encore. Seule. Quoiqu’on puisse en dire. On sera toujours seul face à la mort. Quand son corps lâchera complètement. Quand elle sera trop faible pour lutter et qu’elle devra dire au revoir à son amour. Elle n’est pas prête pour ça, elle n’est pas prête pour cette vie. Elle veut user ses Prada à courir après la vie, à rire et faire l’amour avec son homme. Elle veut se marier avec lui et passer le reste de sa vie à crier qu’elle est Hideki Kelea. Parce qu’elle ne veut pas que s’affiche ce nom sur sa tombe. Parce que cet instant trop funèbre elle ne le mérite pas. Elle ne le mérite pas bordel. Sa rage de vivre elle veut le hurler à la face du monde et se sentir bruler de l’intérieure. Elle s’accroche à la vie avec la trouille au ventre et elle donnerait tout ce qu’elle pour sentir Kouji à ses côtés mais elle est seule, seule perdue dans le noir. Elle s’accroche pour ne pas sombrer. Elle veut vivre. Pour elle. Pour lui. Pour Eux. Elle veut vivre …

 
« Il faudra que vous passiez les test … » Le médecin affiche un air compatissant qui se veut encourageant. Le médecin note sur sa feuille que Kouji reste la première personne à prévenir en cas d’urgence et s’approche de lui pour poser une main sur son épaule «  Non. Certains malades font des rechutes … le corps de votre petit ami s’est affaiblie avec le temps et la maladie a profité d’un rhume pour s’immiscer à nouveau en elle. » Il marque une pause «  Elle était venue il y a deux mois. Pour faire des analyses. Elle le savait mais elle ne voulait pas qu’on vous le dise, je suppose qu’elle s’en est chargé elle-même ? Elle avait recommencé son traitement, est-ce qu’elle le prenait correctement ? » Demande-t-il à tout hasard sans savoir que Kouji avait deviné. Qu’il le voyait le corps de sa fiancée. Qu’il la voyait si fatiguée ces derniers temps. Il le savait qu’elle était malade. Parce qu’il l’avait vu s’affaiblir mais que Kelea refusait de croire que c’était revenu … comme ça, sur elle, si peu de temps après avoir vaincu la maladie. « Je vais vous chercher les papiers nécessaires … » Dit-il en quittant simplement la pièce, laissant Kouji au bip de sa fiancée. Kelea restait si calme, comme si elle dormait, dans ce lit trop grand pour elle. Son corps était froid et ses lèvres bleu. Si elle en avait la force elle aurait serré la main de son fiancé, mais la seule chose qu’elle pouvait faire c’était de se reposer pour avoir la force de rouvrir ses yeux plus tard. 


Nothing can fall us apart

 #keji #LaReineDeCoeur & #LeChapelier

   

Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t3968-hideki-kouji-love-lust-faith-dreams#171165 http://www.shaketheworld.net/t3930p10-hideki-kouji-unicorn-maste http://www.shaketheworld.net/t3996p10-hideki-kouji#309957


Re: still breathing — 現存の (#keji) ☆  Mer 11 Mai - 18:02



still breathing — 現存の
ft. un amour éternel

musique — kouji écoutait le médecin en soupirant doucement, se concentrant plutôt à nouveau sur les caresses qu’il faisait sur la main non perfusé de sa fiancée. Ce bip incessant, ces draps blancs, les bruits dans le couloir et l’odeur de désinfectant avaient de quoi rentre n’importe qui anxieux. mais Kouji saura être fort, pour deux. Ses lèvres pincées, il écoute le médecin, se tournant à demi pour lui jeter un regard désolé. Il savait. Il savait et n’avait pas insister pour qu’elle retourne chez le médecin. Il prenait soin d’elle du mieux qu’il pouvait, sans la brusquer, parce que la brusquer serait la rendre réticente sur les derniers quelques soins qu’elle s’octroyait. Elle ne voulait pas admettre qu’elle était encore malade, et lui non plus. Le garçon hocha doucement la tête « je crois qu’elle ne le prenait pas tout le temps… on voulait pas y croire, j’ai pas fait assez attention. » Kouji baissa les yeux, le dos arqué. Il avait l’air fatigué. Mais bien vite, il se redressa, quand le médecin dit aller chercher les papiers. Il redressa son dos pour s’étirer légèrement, inspirant longuement puis faisant la même chose en expirant histoire de garder son calme. Kouji regarda à nouveau sa princesse, un léger sourire sur les lèvres. « Mon amour… » Kouji prit sa main entre les deux siennes et la rapprocha doucement de ses lèvres pour l’embrasser longuement avant de la reposer doucement sur les draps blancs. « T’as interêt à te réveiller vite vite vite. » lâcha t-il avec un petit sourire las, se penchant au dessus de son corps pour embrasser ses lèvres bleutées, une fois, deux fois puis encore une fois, passant avec douceur une main dans ses cheveux.

Le médecin revint avec les papiers et le garçon resta assis près du lit de son amoureuse pour les remplir. Il avait appris ses codes de dossiers médicaux par coeur, au cas ou, et avait toujours sur lui ses papiers. Il dû remplir un questionnaire sur sa santé. Le temps passe au rythme incessant de la vie de Kelea. Au moins, au moins ce bip martèle dans le crâne du garçon qu’elle est vivante, battante. Kouji laisse tomber la pile de papiers sur la petite table à côté du lit et se cale un peu mieux, posant sa tête sur le ventre de son amoureuse, caressant sa main du bout des doigts d’une main, envoyant un texto à woori de l’autre. elle était bien la seule que kouji voulait bien voir dans la chambre en ce moment. Devait-il prévenir le frère de Kelea ? Il lui envoya un sms du style rassurant, que ça allait qu’il gérait les choses, qu’il ne devait pas s’inquiéter, comme d‘habitude. difficile de plus s’inquiéter que kouji de toute façon, même s’il s’efforçait d’être la force tranquille pour être fort, pour eux.




♡ when you steal me with your eyes ♡
long live pyobeom — hear us roar



Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t3963-hwang-kelea-my-world-stand-in-a-bead-of-sand http://www.shaketheworld.net/t3929-hwang-kelea-this-freaking-lov http://www.shaketheworld.net/


Re: still breathing — 現存の (#keji) ☆  Lun 20 Juin - 11:29



still breathing — 現存の
ft. un amour éternel

MUSIQUE  — Les minutes défilent bien vite remplacé par les heures. 3 pour être exacte. Il aura fallu 3h pour que Kalei débarque en courant. Il a les traits tiré par le stress et par l’inquiétude. Il a toujours redouté ce message, celui qui lui annoncerait que sa sœur n’est plus. Mais il sait. Il sait que c’est une battante. Mais il a peur. Peur de la perdre, cette peur irrationnelle qu’il ne saurait contenir. Des Pyo l’ont prévenu alors qu’il était à son entrainement de natation. Les championnats approchent et il se donne à fond. Tellement à fond qu’il n’a pas réalisé que ça faisait 3 semaines que sa sœur débarquait tous les midis pour lui apporter son repas et passer 15 minutes avec lui avant de disparaitre jusqu’au lendemain. 3 semaines qu’elle vient le voir tous les jours et qu’il ne voit rien, trop obnubilé par sa compétition. Il aurait dû voir que sa sœur allait mal, que sa Noona recommençait à flancher … Mais elle cache si bien la vérité derrière ses sourires. Elle manie ses charmes comme d’une arme qui empêche les autres de voir ses faiblesses. Elle passe une main dans ses cheveux et on oublie tout le reste. On ne voit que ses gestes gracieux et beaux. Il reprend son souffle avant d’entrer dans la chambre de sa sœur, celle qu’il a trop souvent foulé. Il aperçoit Kouji, il est toujours là Kouji, et il ne le remercierait jamais assez … Il n’a pas pris le soin de prévenir sa mère. Il veut d’abord connaitre son état. Mais rien que le visage pâle de sa sœur lui retourne le corps. Ses yeux s’humidifient et il s’approche doucement. Il salut Kouji d’un signe de tête trop sous l’émotion pour pouvoir aligner deux mots correct. Il s’assoit doucement sur la chaise qui traine de l’autre côté du lit et lui saisit la main. « Noona … » souffle-t-il faiblement pour lui montrer qu’il est là. Il caresse sa main et vient l’embrasser doucement. Il mordille sa lèvre et se courbe sous le poids de la tristesse. Il pensait s’en être débarrassé, c’est ce qu’ils pensaient tous. Mais la maladie revient et il ne comprend pas pourquoi le sort s’acharne ainsi. Et soudain il comprend. Il revoit sa sœur, sa détresse, cette jeune fille qu’elle avait malmené. Il revoit ses cheveux et cette paire de ciseau. L’agression et la colère de sa sœur, elle qui arborait le rôle du bourreau. Et il comprend. Il comprend sa colère, son amertume, elle qui n’avait voulu rien dire. « Elle … elle t’a parlé ? » demande-t-il faiblement à Kouji. Il veut savoir, savoir si Kouji avait compris la colère de sa sœur, sa cruauté soudaine, son amertume. Il veut savoir si Kouji a pu aider sa sœur quand lui, quand lui ne comprenait rien. Et il se revoit serrer sa sœur dans ses bras alors qu’elle se débat, qu’elle hurle. Il se revoit la contenir et la serrer si fort qu’il les blessait. Il ne savait pas quoi faire d’autre … alors il serrait sa sœur dans ses bras. « Qu’on dit les médecins ? » finalement il ose demander, de peur que ça ne soit que trop … que trop négatif. Il aperçoit les papiers de Kouji et se dit qu’il fera pareil. Il n’est sûr de rien. Il sait aussi que si il est compatible et qu’il peut se faire ponctionner il dira adieu au championnat pour lequel il s’entraine depuis 3 ans. Il le sait mais il n’hésitera pas une seule seconde …


Nothing can fall us apart

 #keji #LaReineDeCoeur & #LeChapelier

   

Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t3968-hideki-kouji-love-lust-faith-dreams#171165 http://www.shaketheworld.net/t3930p10-hideki-kouji-unicorn-maste http://www.shaketheworld.net/t3996p10-hideki-kouji#309957


Re: still breathing — 現存の (#keji) ☆  Mer 27 Juil - 16:17



still breathing — 現存の
ft. un amour éternel

musique — Kouji veillait Kelea, et qu'importe les minutes, les heures, les jours, il refusait de quitter le chevet de son amour plus de quelques heures, juste pour aller marcher un peu, chercher à manger, dormir deux heures, repartir. Il avait fait ça tout du long de son premier traitement et le referait s'il fallait. Kouji n'avait pas bougé, pas manger depuis qu'il était arrivé à l'hôpital aujourd'hui, et trois heures après, un visage changeant des infirmière entra dans la chambre. Kouji se redressa et passa une main dans ses cheveux pour dégager son visage et salua Kalei d'un petit sourire. Kouji le regarde s'installer de l'autre côté du lit, lisant toute l'émotion sur son visage. Il était triste pour lui, parce qu'avoir une sœur malade n'était pas aisé, ne pas savoir quoi faire pesant, et kouji était triste pour toutes les autres personnes touchés par la maladie de Kelea. Lui, lui était un roc, il était là pour elle, pour eux deux, et n'avait pas le droit de souffrir. Lui, il souriait dès qu'elle ouvrait les yeux, voulait l'entendre rire, pas la voir pleurer. Lui, voulait que son amour vive, vole, s'envole vers le soleil. Kouji est rappelé dans la chambre par la voix de Kalei, et comme un aîné il pose alors un regard rassurant sur lui. « Elle n'as pas voulu en parler, elle cachait tout. Elle voulait pas y croire... On a nier. » dit-il, ne se cachant pas. Kouji n'avait pas su forcer Kelea plus tôt à se rendre à l'hôpital, il avait flanché devant ses sourires et son envie de liberté, de vie. Il n'avait pas voulu croire, il avait fait comme elle. Kouji inspire puis expire longuement, reprenant la main de Kelea entre les siennes, regardant son visage endormie. « C'est revenu depuis deux mois, mais elle à pas prit son traitement. Il lui faut une greffe de moelle osseuse... C'est une chimio lourde qui l'attend, avec peu de réussite... Mais ta sœur est une battante, Kalei. » Kouji releva le nez vers Kalei pour le regarder, se donner du courage et lui en donner tout autant. « J'ai fait les papiers pour les analyses, si je suis compatible, je ferait l'opération... » Kouji laissa le silence remplir à nouveau la pièce. C'était dur à encaisser pour Kalei, pour lui aussi, mais kouji savait qu'il y arriverais. Pour elle.




♡ when you steal me with your eyes ♡
long live pyobeom — hear us roar



Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t3963-hwang-kelea-my-world-stand-in-a-bead-of-sand http://www.shaketheworld.net/t3929-hwang-kelea-this-freaking-lov http://www.shaketheworld.net/


Re: still breathing — 現存の (#keji) ☆  Dim 7 Aoû - 18:02



still breathing — 現存の
ft. un amour éternel

MUSIQUE  — Kalei regarde Kouji en pinçant ses lèvres. « Tu l’aimes ma sœur pas vrai ? » c’est pas vraiment une question, tout du moins elle attend pas de réponse. Il veut juste se rassurer, se dire que si lui n’est pas là, Kouji le sera. Quand il voit le visage blême de sa sœur il a mal au cœur, parce qu’elle lui manque, pas qu’aujourd’hui ni demain, non, tout le temps. « Elle me repousse sans arrêt. » et ça lui fait mal. Parce qu’avant ils étaient comme les cinq doigts de la main à eux tout seul. Mais maintenant il a l’impression de ne plus faire parti de sa vie, parce que Kelea fait toujours ca. Elle repousse les gens. Elle les blesse pour les faire fuir, pour les fatiguer de lui venir en aide quand ses appels au secours sont trop flagrant. « Je lui ai toujours dit que j’abandonnerais pas … » murmure Kalei douloureusement. « Pourtant c’est ce que j’ai fais. J’ai abandonné. Je pensais que … que c’était la meilleure chose à faire pour qu’elle se sente mieux, pour qu’elle soit heureuse. Parce qu’elle t’avais alors … alors j’ai cru que ca suffirait … mais la vérité c’est que je ne sais plus comment faire … » Kelea est si dur et si compliqué.  Elle cache à la terre entière ses mal êtres et n’explose que lorsque plus rien ne va. Elle est forte sa sœur mais trop, elle se cache derrière une carapace que Kalei n’arrive plus à comprendre. Ni a percer d’ailleurs. Il n’est plus le bienvenu dans la  vie d sa sœur ou tout du moins c’est c que Kelea a réussi à lui faire comprendre, comme si ne plus faire partie de sa vie rendra sa mort plus supportable. « Qu’elle idiote de croire qu’on va cesser de l’aimer parce qu’elle nous tourne le dos… » il caresse la joue de sa sœur et renifle piteusement. « Je ne voulais pas l’abandonner … elle ne mérite pas ça, c’est ma grande sœur et je sais que je ferais tout pour elle. J’ai été faible sur ce coup là. » Chuchote-t-il la voix pleine de remord. « Je savais qu’il se passait quelque chose mais … pas ça. » il embrasse la main de sa sœur et appuie sa joue dessus. « Je veux pas la perdre Kouji … » Ce n’est qu’un murmure. Il ferme les yeux et retient difficilement ses larmes. Seul Kouji peut sentir la pression de la main de Kelea sur la sienne et cette larme couler sur la  tempe de sa femme. Elle s’est réveillée, à moitié, et le discours de son frère lui  fait prendre conscience qu’elle n’a fait que blesser sa famille. Elle respire doucement et s’accroche à la main de son homme comme une prière silencieux ne me laisse  pas toute seule.


Nothing can fall us apart

 #keji #LaReineDeCoeur & #LeChapelier

   

Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t3968-hideki-kouji-love-lust-faith-dreams#171165 http://www.shaketheworld.net/t3930p10-hideki-kouji-unicorn-maste http://www.shaketheworld.net/t3996p10-hideki-kouji#309957


Re: still breathing — 現存の (#keji) ☆  Ven 12 Aoû - 18:20



still breathing — 現存の
ft. un amour éternel

musique — Kouji ne faiblissait pas, malgré son dos courbé et les cernes sous ses yeux, kouji ne faiblissait pas parce qu'il était la force pour eux deux. Il releva les yeux, pleins de sincérité, pleins d'amour et de force vers Kalei en répondant « plus que n'importe qui » . c'était simplement une évidence qui berçait son coeur depuis cinq ans maintenant, depuis le premier regard, le premier sourire niais, la première tentative. A un point peut-être toxique, mais pas toxique pour lui. Kouji laissait kalei vider son sac tout en couvant sa soeur du regard. Lui, caressait doucement la main pâle de sa vie en détaillant chaque morceau de peau de son visage, le coeur battant la chamade dans son corps. Parce qu'il comprenait Kalei sans vraiment l'accepter, il voulait partager sa douleur et l'aider à reprendre le dessus. Kelea était quelqu'un de complexe, et garder sa place dans son coeur, dans sa vie n'était pas chose aisée. Kouji ne pu s'empêcher de sourire doucement, tristement à une des phrases de son beau-frère. « Qu’elle idiote de croire qu’on va cesser de l’aimer parce qu’elle nous tourne le dos… »

Kouji allait parler, rassurer le plus jeune quand la pression sur sa main changea. Il releva les yeux vers Kelea, serrant lui aussi instinctivement la main de la plus belle des femmes sans pour autant faire de gestes brusques. Parce qu'il avait vu ses larmes. Doucement, il porta sa main droite au visage de Kelea pour doucement, d'une douceur infini, essuyer le coin de son oeil pour effacer cette goutte d'eau. Il avala sa salive pour stabiliser sa voix, ne quittant pas du regard le visage de la brune, rapportant doucement sa main à ses lèvres pour l'embrasser chastement. « Tu sais Kalei, elle t'aime. Très fort. Je pense... je pense qu'elle réagit comme ça parce qu'elle n'as pas envie que tu souffres si elle venait à .. s'envoler. Mais ta soeur t'aime vraiment très fort, n'en doute pas.  » Il détourna le regard pour couver Kalei, lui sourire doucement en ne laissant rien paraître. « tu es très fort pour elle. Continue à vivre et à l'aimer. Ne laisse pas la peur vous séparer. » La dernière phrase était quasiment chuchoté, mais il le crierais au vent pour que Kelea le comprenne s'il fallait. « Est-ce que tu veux aller marcher un peu pour-... » Kouji ne finit pas sa phrase alors que le téléphone du petit frère vibra. Il ajouta avec douceur « Répond si c'est important, kelea va pas se sauver, elle t'attend sagement ici. », avec un petit sourire doux, essayant de détendre l'atmosphère. Le japonais ne lâchait pas la main de sa petite-amie et avait même amplifié ses caresses sur sa peau, son bras.




♡ when you steal me with your eyes ♡
long live pyobeom — hear us roar



Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t3963-hwang-kelea-my-world-stand-in-a-bead-of-sand http://www.shaketheworld.net/t3929-hwang-kelea-this-freaking-lov http://www.shaketheworld.net/


Re: still breathing — 現存の (#keji) ☆  Jeu 18 Aoû - 16:19



still breathing — 現存の
ft. un amour éternel

musique — Il lui avait fallu plusieurs minutes pour se réveiller. Elle entendit la sonnerie du téléphone de son frère, et ses pas quitter la chambre. Elle n’avait pas eu envie de rouvrir les yeux maintenant. Pas maintenant que la réalité qui l’entourait lui rappelait un passé qu’elle aurait aimé bannir de sa vie. Elle déglutit et secoue la tête doucement en s’accrochant à la main de son fiancé. Elle doit bien se rendre à l’évidence qu’elle ne peut plus reculer devant la vie qui est la sienne … elle finit de dodeliner de la tête pour se poser sur l’oreiller. Elle finit par ouvrir les yeux pour voir le visage de son fiancé lui faire face. Il a l’air si … inquiet. Elle comprend. Ce n’est pas juste la fatigue, ce n’est pas juste un rhume. Ils ont fait l’autruche trop longtemps. Elle sait maintenant ce qui leur arrive … encore. Elle ferme les yeux et laisse échapper un sanglot. Elle pleure jamais, peu souvent à vrai dire, devant son fiancé parce qu’elle censée être forte Kelea. C’est ce qu’elle est, ce qu’elle veut être. Elle plaque faiblement sa main sous sa bouche pour camoufler le bruit de ses pleurs mais elle ne peut que se rendre à l’évidence que l’enfer vient de toquer à leur porte. Ils ont fait les fous biens trop longtemps. Il est temps d’assumer la vérité en face. Elle pleure Kelea, laissant échapper ses sanglots, elle chouine en tirant son fiancé à elle pour qu’il la prenne dans ses bras. « J’suis d’solée … » qu’elle lui murmure de sa voix cassée. Elle serre de ses faibles poings le t-shirt de son homme en renifle piteusement. Elle ne voulait pas de tout ça mais qu’importe ce qu’elle veut, son corps décide pour elle. C’est foutu. Elle n’a que ça comme vie maintenant et il faut qu’elle se batte encore pour survivre. Dans le fond elle sait qu’elle y arrivera. Qu’elle saura se battre et vaincre. Elle le sait mais ce soir c’est trop dur pour elle. Elle veut juste se reposer sur Kouji et pleurer. Pleurer toute sa colère et sa rage. Pleurer à s’en épuiser. Pleurer ce soir pour se battre demain. Elle n’en peut plus Kelea de ce quotidien, mais elle ne peut pas y échapper, alors elle va s’accrocher. S’accrocher. Pour vivre.


Nothing can fall us apart

 #keji #LaReineDeCoeur & #LeChapelier

   

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞

PLUS D'INFORMATIONS


Re: still breathing — 現存の (#keji) ☆ 


Revenir en haut Aller en bas

still breathing — 現存の (#keji)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» anubis ▬ breathing doesn't mean you're alive ; u.c'
» Ethan Nightingal - My head's underwater but I breathing fine
» Kan Ley - Just beacause you're breathing doesn't mean you're alive.
» Mady Riley Rivers-Wilson ;; If you are still breathing maybe it is not such a bad day after all.
» Audrick Randall, Breathing in snowflakes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Défouloir :: Boîte à souvenirs :: Rp clos ou abandonnés-