Revenir en haut Aller en bas



 
Viens vite voir les nouveautés du mois !
Ce mois-ci c'est portes ouvertes chez les Gumiho ! N'hésites donc pas à les rejoindre si tu le souhaites ! Et tout ça sans passer pas la case propagande, n'est-ce pas génial ?
Au mois de Septembre, souviens-toi de filer !

Aller à la page : 1, 2  Suivant

First, let me take a selfie ! - MISACHA

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
First, let me take a selfie ! - MISACHA Empty Dim 17 Avr - 20:02

Le teint pâle, les cheveux
grandement soignés, le regard
dénué d'émotion... Tu dois être une idole !
Ft Micha

Les cheveux relevés en un chignon brouillon et attachés par l'un de ses stylos bic, ses ongles parfaitement manucurés tapotant les bordures solides du manuscrit, Sacha poussa un soupire à fendre l'âme face à l'étendue incompréhensible de texte qui lui faisait face. La voir à la bibliothèque n'était pas vraiment inhabituel malgré ses grands airs de fille idiote. Elle tenait particulièrement à réussir ses études, trouver un emploi et pouvoir assurer un futur décent à sa potentielle famille ; mais pour cela, il lui fallait avant tout passer ce foutu TOPIK, et donc obtenir des notes satisfaisantes à ce devoir insurmontable. Des textes philosophiques. L'étude d'un texte écrit par un illuminé, le tout dans une langue qui n'était pas la sienne, à rendre pour le lendemain. Alors certes, elle aurait pu s'y prendre plus tôt, mais c'était une femme et comme toute femme digne de ce nom, elle avait eu des préoccupations beaucoup plus grandes jusque là. L'un de ses doigts se posa sur la page un peu vieillie pour suivre une ligne, écrite bien trop petit à son goût, tandis que son cerveau peinait à analyser le contenu de cette phrase trop complexe. « Sérieusement, j'ai l'impression que le seigneur me pisse à la raie. » Exaspérée, geignant comme un chien en supplice, elle gonfla ses joues pour souffler exagérément l'instant d'après. Promena son regard sur l'assemblée le temps d'une distraction infime. Ouvrit grand la bouche. Et gloussa comme un gallinacé.
Croyez-le ou non, si elle était aujourd'hui en Corée, c'était bien pour une affaire de kpop des plus banales : tombée sous le charme d'un danseur sans doute chirurgiqué, caprice d'enfant, envie d'nem, et pouf. Et ce même danseur-chanteur lui faisait face, ou plutôt lui montrait son dos. Mais elle l'aurait reconnu entre mille : elle le cherchait depuis trois ans maintenant pour lui déclarer sa flamme. Sacha attrapa rapidement son miroir de poche pour se refaire une beauté, passa un coup de gloss sur ses lèvres humides, et se redressa non sans attraper une feuille. « Excusez-moi, monsieur ! » Pleine d'entrain, mais aussi d'angoisse, mais aussi de fierté, mais aussi de timidité, mais aussi de panique, mais aussi d'euphorie, la blondine présenta sa feuille vierge face à l'asiatique plutôt affreusement craquant. « Oh mon dieu si vous saviez, je suis tellement FA-NE de vous ! Un autographe s'il vous plaaaaaaît ! Oh, une photo aussi. Ah mon dieu, dois-je vous appeler oppa ? » 

Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
First, let me take a selfie ! - MISACHA Empty Lun 18 Avr - 8:11

A... wait what ?

Sacha ✧ Micha

Il observe les regards qui le fixent non loin avant de juste secouer sa tête doucement, puis de poser sa joue sur son poing serré afin de soutenir sa tête un peu trop alourdie par le manque de sommeil récent. C'est pas vraiment qu'il est fatigué ou travaille trop. Non, c'est juste qu'il a passé un peu trop de temps à regarder Descendants of the Sun au lieu de penser à avoir un sommeil réparateur. Ah, les dramas, ça le perdra. Il baille un peu avant de voir une de ses collègues de classe arriver et lui faire les yeux doux. « Micha… Il est difficile ce devoir, enfin, tout ce chapitre. » Ah ah, non vraiment ? Ils sont en troisième année de médecine en même temps, elle s'attendait à quoi hein ? Il ne bouge pas, la regarde à peine, continuant d'écrire sur son exposé sans avoir à réellement consulter les deux livres devant son nez. « Tu pourrais me passer quelques réponses ou m'aider ? » « 20000 won. » « Hé ? » Il redresse la tête dans un petit sourire. « Mes cours particuliers, c'est  20000 won de l'heure. » « Hein ? » « Pourquoi toi tu aurais gratuitement ce que je fais payer à d'autres ? » « Mais... » « C'est illogique. » « YAH BABO ! » « CHUUUUUUUUUUUUUUUUT ! » Il observe les gens qui se sont retournés sur eux avant de sourire à nouveau en la regardant, puis de se remettre à travailler, comme si de rien n'était. Franchement, il en a marre qu'on vienne lui demander des choses comme ça, juste parce que c'est un petit génie et que ça serait dans la bienséance de ne pas refuser. Quand les gens ont de vraies difficultés, il est capable de faire un effort, lorsqu'ils ne veulent pas travailler, non. Il avale une gorgée de son jus de mangue avant de lécher ses lèvres, puis de continuer son travail, tout en jouant avec la ficelle de son sweat à capuche par ennui. Il aura fini dans peu de temps et pourra penser à s'amuser encore un peu. « Excusez-moi, monsieur ! » Il redresse encore la tête, regardant cette fois une blondinette encore inconnue au bataillon. Cette fois, il met son corps droit, s'installant rapidement mieux sur sa chaise afin de lui faire face et de ne pas passer pour un asticot amoindri. « Oh mon dieu si vous saviez, je suis tellement FA-NE de vous ! Un autographe s'il vous plaaaaaaît ! Oh, une photo aussi. Ah mon dieu, dois-je vous appeler oppa ? »  Fane ? Elle connaît sa chaîne youtube ? Wow… personne encore ne lui a parlé de Michaos concrètement depuis qu'il est ici, pourtant, il a pas mal d'abonnés. Tiens, faudrait qu'il fasse une vidéo sur les études de médecine, histoire de briser un peu les mythes et compagnie. Ouais, ça serait pas mal ça ! « Euh... » Il se frotte la tête doucement avant de prendre la feuille dans un sourire et de la signer un peu en totale improvisation et freestyle, n'ayant jamais fait ça. « Oppa si tu veux… Mais je m'appelle Micha. » Il lui parle dans un anglais impeccable, ayant reconnu son léger accent. « Et toi ? » Il sourit un peu et lui rend la feuille rapidement avant de regarder autour d'eux. « Viens... » Il ramasse ses affaires en vitesse et se lève pour aller vers les tables à deux qui sont mise dans des coins plus éloignés et tranquilles. Parce que bonjour la réputation si on les voit faire une selfie ensemble. Il repose tout sur la table et observe la fausse gothique avant de mettre ses mains dans les poches arrières de son jeans troué. « Tu… voulais une photo ? » Il rougit un peu avant de sourire en coin.
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
First, let me take a selfie ! - MISACHA Empty Lun 18 Avr - 9:38

Le teint pâle, les cheveux
grandement soignés, le regard
dénué d'émotion... Tu dois être une idole !
Ft Micha

Sacha, c'était une fille qui, depuis toujours, manifestait trop vivement ses émotions. Après tout, elle était du genre à considérer que l'on avait qu'une vie, et qu'il ne fallait pas la gâcher en non-dits et en secrets. Si elle possédait une langue et la parole, c'était bien pour laisser libre court à ses pensées, au plus grand damne de certains. Le regard pétillant d'une joie et d'une malice certaine, le sourire agrandit par la béatitude de voir l'un de ses idoles face à elle, elle remua discrètement le haut de son corps pour mettre en avant sa poitrine bien formée ( dont elle était extrêmement fière, soit-dit au passage ). En même temps, quelle fille n'aurait pas mis ses atouts en valeur dans une telle situation ? C'était OUFFISSIME de se retrouver face à lui après trois ans à lui courir après ( enfin à espérer le retrouver, blottie dans le confort de ses draps entre deux cris de Yi Ming ). Sa feuille sitôt signée, la blondinette se pencha pour la récupérer en réprimant difficilement un gloussement nouveau ( parce qu'il fallait quand même faire bonne figure, tout de même ). « Owh.. Micha oppa. Vous parlez anglais ? Quelle bonne surprise, voilà des lustres que je n'ai pas entendu un mot d'anglais, si l'on excepte les « fuck » et « oh god ». Quel plaisir, vraiment ! » Elle manqua de rire de nouveau, la petite Alexys Sacha, parce qu'à force de vivre avec son colocataire, elle avait parfois tendance à transformer les " god " en " oh moi-même " . La vanité à un nouveau stade.  
Le pas fluet, excitée comme une enfant en plein parc d'attraction, l'américaine le suivit jusqu'au coin reculé non sans babiller sa joie. « Nelson Alexys Sacha. Enfin, ici, on m'appelle plutôt Sacha, c'est beaucoup plus simple. » Une fois assise, elle attrapa son portable à la coque dorée pour pouvoir le lever et prendre LE selfie parfait. Si si, celui qui est vraiment magique : la langue dehors, le sourire plus grand que l'univers, les yeux plissés et le bras autour des épaules de son idole de ... de presque toujours. Une fois la photo prise, elle gratifia le presque-idole d'un baiser sur la joue bien chaleureux. « Merci Micha, vous êtes SU-PER ! En plus, la photo rend vraiment bien. Vous êtes tellement plus.. enfin moins.. Plus accessible je dirais, que ces foutus autres populaires ! A-DO-RABLE. » Elle parlait beaucoup, mais c'était comme ça, y'avait pas assez de place dans sa tête pour savoir ce qu'elle devait dire ou ne pas dire.

Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
First, let me take a selfie ! - MISACHA Empty Lun 18 Avr - 10:20

A... wait what ?

Sacha ✧ Micha

« Ah oui, ça je comprends... » C'est la même pour lui à vrai dire et c'est assez rare de pouvoir dialoguer parfaitement avec quelqu'un en anglais. Ça lui fait du bien, il faut l'avouer. Parce qu'à part les cours qu'il donne, il n'a pas vraiment de potos anglais et durant les cours, il doit donner ds leçons, donc les niveaux ne volent pas assez haut pour faire une réelle conversation. Elle lui colle un grand sourire aux lèvres, en même temps, vu la taille de sa bouche, ce n'est fondamentalement pas dur, mais il est on ne peut plus sincère. « Enchanté Sacha. » Il sourit en coin. « ça ne te manque pas de te faire appeler Alexis ? » Il sait bien qu'en Corée, ce genre de prénom semble un peu imprononçable. Il va à une table et s'installe gentiment, posant son sac dans un coin avant de se mette dos contre le mur, mais la tornade blonde se colle alors à lui rapidement pour prendre ZE seflie. Il se contente de sourire sagement, tout en se mordant la lèvre et en faisant un V avec l'index et le majeur. Le baiser le fait un peu rougir, mais il a l'habitude de ce genre de contact. Il n'est pas coréen à vrai dire, juste pour la gueule et il fait des efforts nucléaires ici souvent pour se souvenir de la bienséance et ne pas juste agir comme un néo-zélandais des bois. Il hausse les épaules lorsqu'elle le complimente, souriant encore avant de se passe une main dans ses cheveux bruns pour les mettre en pagaille. « C'est gentil. » En même temps, c'est juste une petite star de youtube (pas vraiment reconnu ici) et qui n'a pas trop d'ambition, alors il ne va pas jouer les cons franchement. Il range ses bouquins rapidement pour ne plus avoir à étudier ou autre et fourre ses mains dans les poches de son sweat. « Au fait, laisse tomber les formalités tu veux bien ? » Il lui sourit et baille un peu. « On s'en fout entre nous. » Il frotte ses yeux, puis la regarde encore en rangeant sa main. « Alors Sacha, qu'est-ce que tu fais en Corée ? » Il sort un paquet d'oréos de son sac et lui tend sagement avant d'en prendre un et le gober entier dans sa bouche.
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
First, let me take a selfie ! - MISACHA Empty Lun 18 Avr - 11:40

Le teint pâle, les cheveux
grandement soignés, le regard
dénué d'émotion... Tu dois être une idole !
Ft Micha

Le teint rendu radieux par le sourire qui la transperçait de part en part, Sacha se hâta de porter sous ses yeux le nouveau selfie pour vérifier sa perfection, ne manquant pas d'ajouter un filtre ou deux bien pétillants dont elle avait le secret afin de masquer les imperfections potentielles. Non seulement oppa -enfin Micha- était canon, mais il était aussi photogénique et puis, de son point de vue expert de femme, elle trouvait qu'il sentait fichtrement bon, et ça, c'était magique. parce qu'elle en avait croisé des gars, ici, et chez les gumiho par exemple, l'odeur, c'était pas quelque chose qu'ils prenaient soin de retoucher. quelle horreur. Lorsqu'elle fut satisfaite d'elle-même ( et dieu sait que c'était facile, elle n'était pas une petite perfection pour rien, diantre. ), elle prit soin de répondre à la question de son interlocuteur d'un air détaché. « Non ça va. On m'appelle Sacha depuis que je suis petite, alors c'est plus familier pour moi aussi. Pour dire vrai, c'est lorsqu'on m'appelle Alexys que ça me fout mal. c'est le nom qu'on me donne pour gueuler quand j'ai fais une connerie, c'est pas jojo. » Elle ricana de plus belle. En fait, elle cessait pas de rire, mais ça, c'était l'euphorie et l'excitation. Elle pioche dans le paquet d'Oreo en haussant les épaules, plutôt ravie et charmée par l'idée de le tutoyer, d'être un peu plus intimes  ( c'était l'idée, non ? ). « Bah en fait, c'est une histoire un peu banale mais.. c'est pour toi que je suis là. » Et elle lui coula un regard de biche terriblement.. inoubliable. Le genre de regard qui fait fondre, mais qui fait aussi un peu pitié, parce qu'il ressemblait plutôt à une vieille biche au cil coincé dans l'oeil. Osef : PAR-FAITE qu'elle était. « Je t'ai vu, un jour. J'me suis dit « woah.. Ce mec, il a du talent. » et tu m'as donné envie d'en savoir plus sur tout ce petit monde. J'dis pas ça pour me vanter, soyons d'accords, mais j'ai les finances suffisantes pour me permettre de changer de pays d'un claquement de doigts alors.. Hé bien alors TA-DAM, SACHA IS HERE ! » Elle accentua sa phrase d'un large mouvement de bras et d'un sourire colgate avant de détacher le biscuit en deux pour glisser sa langue sur le lait, comme dans les pubs. « Et franchement, je regrette pas. Merci à toi ! »  
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
First, let me take a selfie ! - MISACHA Empty Lun 18 Avr - 17:03

A... wait what ?

Sacha ✧ Micha
« Ah je vois. » Comme lorsque sa mère l'appelait Micha Henry Lee lorsqu'elle était vraiment en colère. C'est pas arrivé souvent faut dire, mais ça l'a assez marqué comme ça, il le reconnaît. Ça lui manque, il aimerait bien qu'elle l'appelle encore comme ça une fois. Il fixe le vide, un peu perdu dans ses songes alors que finalement, il se décide à se reconcentrer sur elle, et surtout, à manger pour oublier un peu tout ça. La nourriture, un des grands amours de sa vie. Il gobe un biscuit entier dans sa grande bouche, commençant à le croquer et avaler les petits morceaux qui se détachent jusqu'à entendre pourquoi elle est là et de manquer complètement de s'étouffer par surprise. Il pose sa main devant ses lèvres le temps de tousser et réussir à reprendre son souffle, puis de la regarder avec des grands yeux globuleux, tel un poulpe champêtre. « MOI ? » Il entend des chuts venant de plus loin et secoue sa tête, reprenant d'une voix plus basse, plus grave, plus sensuelle aussi. « Moi ? Genre sérieusement ? » Wow… Il est aussi bon que ça en vidéo ? « Talentueux ? » Elle est sérieuse ? « Ah c'est... » Ah quand même quoi. Elle a vraiment fait ça pour lui ? La vache… Il est tout chocapics, là, comme un con, posé sur sa chaise à la fixer sans savoir quoi dire. C'est juste ouffissime quoi. « Eh bah... » Un sacré truc à raconter à son père tient… Ou à une autre personne qui lui tient à coeur lorsqu'il ira à la boxe. Il se mord la lèvre en y pensant avant de fixer la blondinette. « Beh je suis... » c'quoi le terme déjà ? « honoré… ! » C'est juste dingue en fait. Il reprend un oréo et le croque. « Au moins, tu le regrettes pas, je m'en voudrai si tu le regrettais en fait. » Quoi que, au fond, il y est pour rien techniquement, c'était son choix à elle, mais ouais, quand même, il a eu un impact dedans. Truc de ouf, truc de ouf on vous dit ! Il secoue encore un peu sa tête avant de lui sourire en coin. « Tu t'en sors à la fac ? Je sais que c'est pas facile quand on vient pas d'ici, si t'as besoin d'aide, demande. »  
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
First, let me take a selfie ! - MISACHA Empty Lun 18 Avr - 17:15

Le teint pâle, les cheveux
grandement soignés, le regard
dénué d'émotion... Tu dois être une idole !
Ft Micha

La familiarité, c'était quelque chose de beaucoup plus aisé pour elle que pour certains : elle avait vécu dans une ambiance chaleureuse et sur cet aspect, les séries américaines ne mentaient que peu. Bises perdues, étreintes puissantes, chaleur et passion, c'était son univers. Et savoir qu'elle pouvait oublier toutes les barrières de respect à la coréenne pour s'adresser à celui qui la faisait autant vibrer que Zayn Malik, c'était quelque chose dont elle peinait à se remettre, mais qui lui faisait plaisir de ouf. « oui, oui, toi ! » Sous son embarras et sa réaction de merlin éberlué ( ou un truc comme ça ), elle ne put s'empêcher de lâcher un rire nouveau qui lui valut les foudres de la bibliothécaire à laquelle elle répondit d'un majeur levé dès qu'elle eut tourné le dos. Si elle avait su qu'elle tomberait sur lui aujourd'hui, elle se serait mieux apprêté, aurait tenté le gothique un autre jour. M'enfin. Elle n'y songea que très vaguement, trop prise dans sa contemplation. « Joue pas le humble, Micha, t'as du talent et je suis sûre que tu l'sais, ça s'voit à des kilomètres ! Quand je t'ai vu, j'étais avec des amies, elles ont TOUTES cra-qué ! » cette foutue manie de séparer les mots par syllabes pour les appuyer. En revanche, face à son sourire des plus charmeurs, c'était tout son instinct de femme chasseuse qui était attisé, éveillé. Le ton bas, le sourire de la même envergure étirant uniquement le coin de ses lèvres, elle se pencha vers lui en se moquant d'offrir une vue un peu trop plongeuse sur son décolleté. « Hé ! Si j'galère, ça veut dire que tu m'aideras gratuitement ? Parce que je préfère encore bosser des heures en plus que dépenser un centime pour obtenir des réponses déjà toutes faites. Non seulement j'ai mon honneur, mais mon compte en banque en a un aussi ! » Le pire avec Sacha, c'est qu'elle était toujours SIIII pleine de vie, de joie, que même lorsqu'elle se la jouait provocante avec ses grands sourires et ses seins presque exhibés, ça en paraissait naturel et involontaire, puisqu'elle ne portait rien de fille facile sur son attitude. « J'ai bien vu comme tu as failli la faire payer. C'était plutôt amusant à regarder, comme scène ! »
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
First, let me take a selfie ! - MISACHA Empty Mer 20 Avr - 11:45

A... wait what ?

Sacha ✧ Micha
Même ses amies ont craqué ? Il se demande quand même de quelle vidéo elle parle, faut bien l'avouer. P'têtre celle qu'il a tourné en filmant la grande barrière de corail, ou alors celle sur la boxe, ou sinon, celle sur les chatons de la voisine ? Nan… Et celle sur Queen et son amour inavoué et inavouable pour Freddie Mercury qui s'apparente à de la nécrophilie si on en croit la psychologie freudienne ? Hmm… Nan, sans doute pas. Il n'ose pas lui demander à vrai dire. Ça le fait juste sourire tout ça, parce que Sacha, elle ressemble à un bouchon de champagne prêt à exploser n'importe comment. Tu sais pas c'que ça va donner, mais ça te plaît quand même. Il ressent un peu ça face à elle. Posant sa joue contre soin poing fermé, croisant ses jambes, il observe la jeune femme mais surtout son décolleté affolant qu'elle lui offre sans aucune pudeur. Il reconnaît bien là, la pâte américaine dans sa façon d'être. Art de la subtilité peu subtile qui lui avait manqué ici. Il vient de s'en rendre compte. Rougissant un peu, il remonte son regard jusqu'aux yeux de la biche blonde. Un rire lui échappe lorsqu'elle parle de son compte en banque, puis de la scène qu'il a fait un peu plus tôt. Secouant la tête, il finit par croiser ses bras aussi et reposer l'arrière de son crâne contre la mur. « Non, c'est pas pareil. Ils profitent toujours et me demandent constamment de l'aide. Pendant deux ans, j'ai aidé sans rien dire ou demander et ça les a laissé abuser de la situation. J'ai juste plus envie que ça continue alors dès que je parle d'argent, ils repartent tous. » Il hausse une épaule. « Mais pour toi, il n'est pas question de ça. Je tiens à aider gentiment ma fan n°1. » Parce que bon, c'est tellement rare tout ça ! Il lui redonne un oréo et gobe le dernier en le croquant avec envie et paresse à la fois. « Et puis, je donne pas des réponses toutes faites, j'aide les gens à comprendre, c'est pas pareil, et si vraiment ça coince, j'aide un peu plus. » Il hausse les épaules nonchalamment et regarde le temps dehors. « On pourrait aller se poser sur l'herbe sous un arbre, avec ce soleil radieux, il fait quand même bon, j'en ai marre d'être enfermé. » C'est pas un gosse de la jungle pour rien faut dire.
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
First, let me take a selfie ! - MISACHA Empty Mer 20 Avr - 12:16

Le teint pâle, les cheveux
grandement soignés, le regard
dénué d'émotion... Tu dois être une idole !
Ft Micha

Lorsqu'il lui expose pour quelles raisons il en vient à faire payer ses cours, la petite blonde ne peut réprimer un rictus plein de fierté. Bien qu'elle n'en ait pas l'air, elle était une bosseuse acharnée, qui détestait prendre le moindre retard sur ses cours, qui détestait s'absenter sans raison au risque de ne plus rien comprendre à son retour, qui détestait les solutions de facilité. Derrière son masque de princesse, ses manières arrogantes, ses sourires trop étincelants, ses rires trop faciles, sa réputation de femme frivole et ses yeux de biches qui clignotaient trop souvent, elle avait le désir d'arriver à ses fins, de s'établir à un poste suffisamment élevé pour faire vivre sa petite famille future sans compter sur les finances de ses parents. Elle avait vécu dans un luxe durement obtenu par son père ( et sa mère, à sa façon ) et bien qu'elle en ait honteusement joui, elle avait toujours cette conscience du dur labeur. Elle préférait plancher six heures sur un devoir pour enfin le comprendre, qu'obtenir aisément des réponses toutes faites et ne pas suivre le semblant de correction que donnaient parfois ses professeurs. pour autant, elle n'était pas assez idiote pour dénigrer une aide potentielle. « Je comprends. C'est frustrant. J'en ai pas l'air, j'ai bien conscience, mais je préfère travailler mes cours et les comprendre entièrement plutôt que me satisfaire de réponses déjà trouvées par une personne plus intelligente. Au risque de me tromper, d'ailleurs. » Sacha, elle aimait bien l'avouer, le justifier, et le clamer, ne serait-ce que pour contrer ce côté pouffiasse oxygénée qu'elle se donnait. D'autant plus face à son idole. Surtout, face à son idole. Elle goba l'oréo rapidement en suivant son regard, mitigée à l'idée de traîner dehors alors qu'elle n'avait toujours pas saisi le sens de ce texte indéchiffrable. « Je.. Je sais pas ? Je suis venue pour travailler, et même si j'avoue que je n'y comprends pas grand chose, je préférerais ne pas prendre le risque de louper ce devoir. C'est assez décisif pour ce semestre. » Elle grimaça en passant ses doigts dans ses cheveux pour défaire ce chignon brouillon qui ornait sa tête, laissant ses mèches blondes et roses retomber sur ses épaules. « Cela dit, je crois bien que tu as un petit fan-club qui te dévore des yeux, monsieur muscles. Peut-être voudrais-tu l'éviter ? » Elle disait ça d'un ton léger, comme une plaisanterie, mais pour tout dire, si elle était à leur place, elle aurait fait la même chose : quand il avait soulevé son T-shirt au concert.. ouf le coup de chaud, mon dieu.  
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
First, let me take a selfie ! - MISACHA Empty Mer 20 Avr - 14:48

A... wait what ?

Sacha ✧ Micha
« Je trouve ça bien à vrai dire que tu sois aussi différente de l'image que tu donnes, ça permet d'en découvrir d'avantage. » Il sourit un peu plus. Et puis, en Corée, c'est un pays de bosseurs acharnés, ce qu'il n'est pas du tout, mais alors paaaaas du tout. Lui, c'est un GROS paresseux faignant et qui ne se cache pas. Surtout que son gros QI l'aide à tout faire rapidement, à ne presque jamais réviser et être vraiment tranquille pour glander en beauté. Il aimerait tellement installer un hamac dans sa chambre et avoir une vitre au plafond pour passer des heures à observer le ciel et prendre le temps de vivre sans avoir d'autres soucis que de calculer, à vue de nez, la taille des nuages. Il l'écoute alors parler de son devoir et de l'importance de ce dernier, hochant la tête en comprenant tout à fait, même si lui, étudie beaucoup dans l'herbe avec son casque sur les oreilles. Mais il sait que ce n'est pas le cas de tout le monde. Lorsqu'elle parle du fanclub, il redresse le nez en rougissant un peu avant de secouer la tête, puis de lever machinalement son t-shirt. Un sourire envahit alors sa grande bouche et il soupire doucement devant ses abdos bien dessinés. « Laissons-les baver et travaillons alors. » Il lâche son haut qui retombe négligemment sur lui avant de tendre la main. « Donne ton devoir. » Malgré la lenteur nouvelle de Sacha, il attrape la feuille et commence à lire en diagonal. « Ah, Heo Mok. Il était aussi connu sous le nom Misu et Daryungroin. J'ai jamais vraiment compris pourquoi le dernier pseudo, m'enfin. » Il hausse doucement ses épaules avant de la regarder. « En fait, dedans, il se demande à quoi résulte l'influence et le pouvoir d'un homme et prend pour exemple Han Myeong-Hoe qui était un homme de lettres et grand érudit des années 1400 ! Il est devenu un homme politique tellement influençant qu'il avait une maison de 99 pièces, alors que les résidences de plus de 100 pièces étaient uniquement réservées aux rois. Cet homme était petit, laid, détestable, incontestablement méprisé mais il était intelligent et ambitieux. Il a attiré l'attention du prince Suyang et PAF, son destin fut lancé. Mais du coup, Heo Mok s'interroge sur ce qui rend vraiment un homme puissant. Myeong-hoe n'était rien, et il est devenu tout parce qu'un seul homme lui a fait confiance et l'a introduit dans la fosse aux lions. » Il regarde le texte longuement, comme captivé. « Il est difficile à comprendre parce qu'Heo Mok a vécu dans les années 1600 et des bananes. » Lui et les dates… « Donc le vocabulaire est ancien et la façon de pensée différente, mais bien plus intéressante, à mon sens, que les philosophes de maintenant, parce qu'en s'attaquant à une question actuelle, en usant un homme du passé, il est devenu un visionnaire pour notre société actuelle alors que les philosophes de maintenant regarde ce qui se passe et l'analyse sans bien-fondé réel. » Un soupir lui échappe, il sourit et prend son crayon de papier pour commencer à écrire sur sa feuille tous les mots pouvant porter à confusion ou trop anciens et les traduire afin qu'elle puisse mieux comprendre. « Beaucoup de mots sont dérivés du chinois, on les comprend mieux si on arrive faire le parallèle avec le chinois. » Il sourit à nouveau, en coin, laissant sa pommette devenir un peu saillante.
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
First, let me take a selfie ! - MISACHA Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !