51 160 points ♛
24 membres
14 327 points
16 membres
36 701 points
19 membres
15 602 points
14 membres
Tweets by stw_gossip



 
// TU VEUX SAVOIR C'QUI SE PASSE CE MOIS-CI ? :hum: CHECK LES TOO FAB NEWS !! :hot: // N'OUBLIE PAS DE DONNER TON AVIS //

Page 1 sur 4
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

avatar

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7753-feng-lei-le-corps-exquis#266458 http://www.shaketheworld.net/t7713-feng-lei-dollhouse#265338 http://www.shaketheworld.net/t7769-feng-lei#267366
that's my boy ft. Lei x Jae ☆  Ven 22 Avr - 11:40

Il y avait une éternité que lei n’avait pas pénétré dans une université ou même dans une école. Une conférence sur l’exportation et la mondialisation. Le chinois était arrivé en grandes pompes dans sa limousine accompagné de quelques gardes du corps au cas où une attaque surprise d’un ennemi à travers un de ses minots arrivait. Tout ce manège n’était qu’un prétexte grotesque pour un but tout autre qu’instruire de jeunes étudiants qui n’étaient là que par politesse et qui n’en avaient strictement rien à faire du monde des affaires et de l’économie. Lei serra la main du directeur de l’université et s’enfonça dans un amphithéâtre en passant dans les couloirs. Du regard, il observait ces jeunes gens qui semblaient s’écarter sur son chemin. Malheureusement, il ne percevait aucune trace de son ancien amant, qu’il n’avait pas vu depuis des siècles et qui lui manquait affreusement. Est-ce que jae avait changé ? est-ce qu’il se souvenait de lui ? il ne savait pas. il était épris à un affreux doute, et alors qu’il prenait place face à un pupitre, il remarqua que la salle était, à sa grande surprise, bondée de monde. Pendant le discours d’un des étudiants, le chinois balada ses yeux dans la salle afin de repérer où pouvait être sangjae. Après quelques minutes et avoir détaillé les rangs du fond seulement, il abandonna la recherche aussitôt et poussa un soupir. Il fallait se rendre à l’évidence, pourquoi est-ce que son aimé se rendrait, déjà à une conférence sur un sujet qui ne l’intéressait pas plus que ça, et en plus il avait dû savoir que le chef d’entreprise qui présentait ce programme n’était autre que l’homme qui devait détester le plus au monde. Un tatoué se leva soudainement pour quitter la pièce, il était mince comme un clou et semblait perdu dans cette foule d’étudiants qui continuaient de s’engloutir dans la salle, ce pauvre enfant paumé arracha un sourire au plus vieux, un sourire qui tomba presque aussitôt qu’il repéra soudainement une tignasse or et un visage qui lui était familier. Alors il était venu, et il le dévisageait affreusement mal. Les pupilles noirs de l’homme se plantèrent dans celles du jeune garçon. Il avait toujours été le plus fort à ce jeu de regards, sangjae avait sans cesse fermé les yeux ou les avait baissé parce qu’il n’en pouvait plus. Ce souvenir arracha un frisson à lei alors qu’il se leva soudainement pour prendre la parole. Sa voix était toujours aussi puissante, si bien que le silence survint aussitôt qu’il commença à s’exprimer et son ton était grave et envoûtant. L’homme d’affaire commença donc sa conférence et son monologue qui allait durer une bonne heure, et, en ce début de discours, il continuait de fixer inlassablement jae, amusé de cette partie de jeu qui s’était installée malgré elle entre eux. « - bonjour à tous, je suis Feng Lei, certains d’entre vous me connaissent de renom, d’autres ont eu la chance de m’avoir côtoyé plus personnellement. » un clin d’œil fut offert à sa cible et visiblement il en était toujours accroc. On ne pouvait pas séparer des gens qui s’aimaient c’était impossible. En tout cas, lei fut heureux de constater que son protégé était toujours beau et cette couleur lui allait à merveille. Le PDG en ferait bien son diner ce soir.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/
Re: that's my boy ft. Lei x Jae ☆  Mar 17 Mai - 17:20

On m’avait dit qu’il viendrait. On m’avait parlé de sa conférence. J’ai eu le cœur niqué quand j’ai entendu son nom franchir les lèvres d’un autre étudiant. Je lui ai fait répéter, encore et encore, et encore … Feng Lei venait se pointer dans mon université et une rage folle me saisit le cœur en l’apprenant. Depuis que je l’ai appris j’ai été incapable de dormir imaginant un million de scénario possible. Le plus souvent il finit tué et moi heureux. Mais la vérité c’est que je n’ai pas la moindre idée de comment je vais réagir parce que mon cœur se fou de ma gueule. Parce que ce con est impatient, troublé, parce que j’ai beau avoir passé les 5 dernières années de ma vie à l’oublier je ne peux pas nier le fait qu’il me manque. Il me manque à en crever et ça fait mal. Mal de savoir qu’il se remet à jouer avec moi comme ça … parce qu’il le sait, il ne laisse jamais rien au hasard Lei. Il ne fait jamais rien sans avoir une idée derrière la tête. Il a toujours une longueur d’avance sur moi … Moi qui voulais le distancer. Je ferme les yeux douloureusement et tente de ne plus y penser … Je n’irais pas. J’arrive à m’en convaincre, pourtant … pourtant le jour J je suis là, dans le fond de l’amphi, debout contre le mur caché par quelques étudiants qui bavent déjà sur ca prestance et son physique. C’était moi qui le dévorait du regard avant ça … C’était moi qu’il regardait avec ce sourire nonchalant collé aux lèvres, et moi je n’attendais que ça. Putain. Qu’est-ce que je fou là ? J’ai le cœur défoncé. Je soupire et l’écoute parler. L’instant où il croise mon regard me brule la poitrine. Et j’aimerais agir comme si je m’en foutais. J’aimerais pouvoir agir comme si tout ça … c’était sans importance mais ce n’est pas le cas. Je retiens un gémissement douloureux en le fixant et tente de garder mon calme. Sa remarque me fait lever les yeux au ciel et son sourire me donne envie de la frapper. Putain … Pourquoi est-ce qu’il fait ça ? Ça lui plait ? Ça lui plait de me voir souffrir ? Il me fou les nerfs, il me fou la rage. Et je sais qu’à la prochaine allusion je me casse, je me casse parce que ça fait trop mal de le voir en rire, de le voir s’en amuser à jouer les hommes d’affaires concernés alors qu’il m’a piétiné le cœur il y a  5 ans. Parce que je ne supporte pas de le voir aussi calme. Putain mais merde ! Je serre le poing et je balise. Sa conférence me fait chier, le son de sa voix me tient en haleine et moi je veux le tuer. Le tuer pour ce qu’il m’a fait. Sale connard. Sale fils de pute. Elle est où ta chienne ? Celle qui te sert de femme ! Je suffoque et je tente de cacher mon trouble mais ça fait trop mal de le voir … sale fils de chien. J’espère que tu t’amuses bien parce que c’est la dernière fois.
 


sexdealer ● serial lover ● heartkiller

Revenir en haut Aller en bas
avatar

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7753-feng-lei-le-corps-exquis#266458 http://www.shaketheworld.net/t7713-feng-lei-dollhouse#265338 http://www.shaketheworld.net/t7769-feng-lei#267366
Re: that's my boy ft. Lei x Jae ☆  Sam 18 Juin - 17:08

Lei peinait à y croire et pourtant son amant, ou plutôt ancien amant, était bien là, dans cette pièce. Et, même s’il semblait amusé, ça n’était qu’un masque qu’il arborait devant les étudiants pour les convaincre que oui, même les hommes d’affaire les plus riches du pays savent rire et se détendre. Mais au fond de lui, le chinois n’avait jamais été aussi crispé. Et malgré ses efforts pour faire bonne figure, il avait du mal à cacher un certain désarroi. Déjà par le fait qu’il commençait à balbutier sur ses mots de la fin et ensuite parce qu’on pouvait renifler à des kilomètres qu’il n’avait fixé que sangjae tout le long de son discours. Lorsque le PDG eut fini son monologue, il ne proposa pas de questions. Non, lui ce qu’il voulait c’était coincer son aimé pour pouvoir s’excuser, à sa manière, de lui avoir demandé de quitter les lieux sans lui donner d’explications. Lei tourna le dos à son public et demanda à ses deux assistants de s’occuper des questions avec les élèves. Il n’avait pas le temps pour ça, il avait une autre priorité. Le plus vieux quitta l’estrade et sortit de la salle, prétextant devoir aller aux toilettes. Pourtant, ce fut devant l’autre sortie qu’il se planta, attendant que jae pointe le bout de son nez pour le prendre à part. il savait très bien que la furie coréenne allait se débattre, et peut-être même l’humilier devant ses camarades, mais, personne n’arrivait jamais à toucher lei au point de le voir perdre réellement tous ses moyens. Il restera de marbre, comme il l’a toujours fait, et même s’il est amoureux de ce gosse, il ne le laissera jamais penser qu’il est plus malin que lui. Lei s’adosse au mur, et quand il voit la chevelure rebelle de son ancien petit-ami, il se dirige vers lui, interrompu par ce même jeune garçon tatoué affreusement mince, qui vint se présenter à sangjae avant de partir, après quelques mots échangés, la tête baissée. Le chinois fronça les sourcils et vint marcher à côté de lui. « - qui c’était ? » demanda-t-il le plus simplement du monde, tentant de cacher la foudre dans ses yeux et l’agitation dans son cœur. Non pas qu’il n’en avait rien à faire de savoir qui était cet anorexique mais il voulait surveiller de près les relations qu’entretenaient le coréen. A ce moment-là, il n’avait qu’une envie, lui demander de rentrer avec lui, cette plaisanterie avait assez duré. Mais, fallait-il prendre le risque de perdre toutes ces entrées d’argent qui permettaient d’offrir à lui et ses garçons un train de vie confortable ? il ne pouvait pas. quitte à renoncer au seul être qu’il n’aimera jamais. Cependant, oui, il était à deux doigts de prononcer les mots suivants : je t’aime, rentre avec moi, je saurais me faire pardonner, je vais quitter ma femme pour toi. Mais il ne pouvait pas. non pas qu’il n’en avait pas le courage, mais simplement parce qu’il connaissait parfaitement les conséquences de ses actes et qu’il n’était même pas certain que sangjae ne se lassera pas de lui au vu de leur différence d’âge principalement. Mais lei le suit, et aujourd’hui, lei ne le lâchera pas. « - allons boire un verre tous les deux. »




you wanna be high for this
"you don't know what's in store. but you know what you're here for. close your eyes, lay yourself beside me. hold tight, for this ride. we don't need no protection. come on love, we don't need attention. ©endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/
Re: that's my boy ft. Lei x Jae ☆  Lun 20 Juin - 9:55

Le culot dont fait preuve Lei lui bousille le cœur. Il laisse Bago repartir sans avoir le cœur de discuter et la façon dont le Sango repart les épaules voûtés trahir l’accueil glaciale et peu chaleureux dont a fait preuve l’étudiant. Il aimerait pouvoir en faire de même avec Lei mais il n’arrive pas à ne serait-ce que je le regarder. C’est bien trop dur. Cette simple constatation fout en l’air les 5 ans que Jae a passé sans lui. ca fou en l’air toutes les convictions qu’il avait si durement construit pour fuir cet homme qu’il avait aimé à en crever. Sa simple présence à ses côtés ébranles tout ce qu’il avait pu croire jusqu’à maintenant. Il n’a jamais oublié Lei et qu’importe les grands airs qu’il peut se donner, il n’a jamais réussi à ne plus l’aimer. Ce choc lui pourri le cœur. Ce choc lui colle des nausées. Il a envie de fuir. De partir loin. De ne voir personne. D’oublier le monde pour oublier Lei. Mais il sait maintenant, qu’importe le temps qui les sépare, qu’importe qu’il soit au bout du monde, il pourra se convaincre de ce qu’il veut : il n’oubliera jamais Lei. Et ça lui fait mal. Ça lui tord le ventre. Ça le rend faible, si faible comme il le déteste. « Qu’est-ce que ça peut te foutre. » grogne-t-il la voix plein de rage. C’est la première fois qu’il lui parle comme ça depuis qu’ils se connaissent, c’est la première fois qu’ils se parlent en 5 ans et voilà tout ce qu’ils arrivent à échanger. Des banalités affligeantes empreintes d’une jalousie qui n’a plus lieu d’être. Il accélère le pas espérant vainement le semer. Mais il connait Lei, il connait son entêtement. Il veut juste le fuir pour tenter de rester debout. De ne pas flancher. Il est devenu si fort en 5 ans que le plus vieux ne saurait pas le reconnaitre et pourtant … il accélère le pas avant de se stopper brusquement pour lui faire face. Il aurait aimé garder son calme mais il est trop choqué. « Tu te fous ma gueule putain ?! » s’écrit-il attirant quelques regards vers eux. Ô non il n’aurait jamais osé avant. Il n’aurait jamais osé lui crier dessus, attirer les regards et risquer de lui faire une mauvaise pub. Avant il était à sa botte, à ses pieds, il suivait les règles comme un petit toutou bien obéissant. Il donnait son cul quand il fallait le donner. Il restait silencieux quand il le fallait et il savait même quand il avait le droit de parler avant qu’on ne l’autorise. Un soldat, un pantin, un ridicule gamin avec lequel Lei avait joué pendant un temps. Un jouet qu’il avait fini par délaisser en s’en lassant. Jae le repousse brusquement en arrière. Parce qu’il est devenu un homme, il a pris en muscle et en carrure, il a pris en assurance aussi, n’ne déplaise à son tuteur.  « Qu’est-ce que tu veux Lei ?! Ta femme t’a plaqué ? Tu te fais chier ? » Il jette un rapide coup d’œil à son doigt pour y voir l’alliance et serre les dents douloureusement. Il raille même en voyant l’anneau « Ah non, tu dois juste te faire chier alors. » Il serre les dents à faire crisper dangereusement ses muscles de la mâchoire et souffle « Lâche-moi si tu ne veux pas que je te fasse un scandale … » pourquoi est-ce qu’il l’averti ?! Jae n’avertit personne, il fait. Simplement au grès de ses envies. Mais peut-être, oui peut-être, qu’il est resté ce pantin qui ne ferait jamais rien pour déplaire à son Appa.
 

 

Revenir en haut Aller en bas
avatar

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7753-feng-lei-le-corps-exquis#266458 http://www.shaketheworld.net/t7713-feng-lei-dollhouse#265338 http://www.shaketheworld.net/t7769-feng-lei#267366
Re: that's my boy ft. Lei x Jae ☆  Mar 21 Juin - 14:23

Lei lève les yeux au ciel sans vraiment paraitre consterné du comportement puéril et enfantin dont fait preuve jae. Il essaye de le faire reculer sans le faire bouger d’un centimètre et tente en vain de le faire fuir en menaçant de lui offrir une honte phénoménale. Le chinois n’en a cure. Tout simplement parce que tous ses étudiants baissent la tête à son passage et que des deux, ils prendront plus sangjae pour un fou furieux que lui un connard. Alors il esquisse un sourire et lui prend le bras pour le ramener à lui, le fixant d’un regard sérieux et intense. « - tu es un grand garçon maintenant. Un homme. Alors cesse un peu de te comporter comme un gamin et suis moi. » ordonne-t-il de sa voix puissante. Cette même voix qui faisait plier le genou de l’enfant jadis. Et il sait parfaitement que jae n’a pas oublié ce ton. « - soit tu viens avec moi calmement, soit tu hurles et mes hommes te font évacuer, dans le même cas, tu seras dans mon véhicule. A toi de choisir si tu veux quitter cette université dignement ou non. » son regard le transperce à nouveau, l’air de dire : rend moi fier de toi, ce n’est pas de cette manière dont je t’ai élevé. Il se recule et prépare élégamment de quoi fumer ensuite, lui en tendant une en guise de proposition et d’accord. Si sangjae la prend il accepte de le suivre, s’il la refuse, il sait pertinemment que lei a toujours ce qu’il veut d’une manière ou d’une autre. « - je ne te propose pas ce rendez-vous pour abuser de toi. Je te propose ce rendez-vous pour qu’on mette cartes sur table, et je sens d’ici que tu as encore des choses à me reprocher. » il esquisse un sourire, un peu trop doux, un peu trop tendre, qui trahit encore la tonne de sentiments qu’il éprouve encore et toujours pour lui. Oui, il n’en avait rien à faire de la conférence sur la manière dont il fallait gérer une entreprise, lui, ce qui l’intéressait c’était de revoir son petit prodige, sa propriété qu’il avait un jour mis à la porte en donnant une raison stupide. La vie est étrange parfois, mais lei était un homme de parole. Il avait promis il y a des années de cela, à la vie, à la mort avec son épouse, du moins jusqu’à ce que l’entreprise périsse et il ne remettait jamais son deal en jeu. Jamais le chinois n’avait promis à jae qu’il continuerait avec lui. Jamais. Et pourtant les sentiments qu’il avait pour lui auraient pu le faire flancher, lui et tout son royaume. C’était certainement pour cette raison qu’il lui avait demandé de partir. Il ne fallait pas croire que le gosse avait été le seul à souffrir dans cette histoire. L’entrepreneur avait eu sa part de démons ce qui l’avait partiellement consumé. La seule preuve qu’il se présente à jae aujourd’hui semble dire qu’il a envie de prendre de ses nouvelles. Mais l’étudiant ne semble pas assez intelligent et perspicace pour le comprendre. « - viens maintenant sangjae. » commande-t-il d’une voix plus douce et posée. Il sait qu’il va flancher.




you wanna be high for this
"you don't know what's in store. but you know what you're here for. close your eyes, lay yourself beside me. hold tight, for this ride. we don't need no protection. come on love, we don't need attention. ©endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/
Re: that's my boy ft. Lei x Jae ☆  Jeu 21 Juil - 15:46

« Tu le sens d’ici ?! » Quelle ironie. Sang Jae le pousse brusquement en arrière pour le faire cogner contre les casiers. « Tu te fou de ma gueule ?! A quel moment tu m’as laissé m’exprimer hein ?! A quel moment j’ai eu mon mot à dire ?! » Il entend déjà Lei lui dire bah tu vois là je t’en laisse l’occasion alors cesse de faire l’enfant. Il serre les dents l’enfant rageur. Il exulte de le voir aussi calme alors que lui a le cœur encore défoncé de leur histoire. N’est ce qu’un jeu pour le plus vieux ?! S’il avait un tant soit peu d’indécence et d’empathie pour le blond jamais il ne le forcerait ainsi à lui faire face. Et pour quelles raisons ? Lui balancer à la gueule qu’il le hait, qu’il lui en veut, qu’il s’en ait jamais remis ? Et Lei fera quoi ? Il sourira ? Dans le pire des cas il s’excusera. Dans le pire des cas il le baisera et ui dira de partir. Lei s’attends à quoi ? A ce qu’ils recommencent leur connerie ? Au vu de l’alliance qu’il a autour du doigt sa vie n’a pas changé. Sang Jae a mal au cœur mais sa fierté et sa rage l’empêche de lui montrer. Il se détourne et au lieu de continuer sa route il prend le chemin jusqu’à la voiture parce qu’il sait que de toute façon Lei aura ce qu’il veut alors il préfère en finir au plus vite. Il envoie rapidement un sms à Bago qu’il vient pourtant de croiser. Viens chez moi ce soir à 21H. Et vu la froideur du blond le jeune tatoueur doit se douter que cette nuit sera douloureuse pour lui mais qu’il marquera plus de point dans sa relation avec Sang Jae. Le blond grimpe dans cette voiture en se murant dans le silence, fixant la route avec une certaine rage. Il ne supporte pas la proximité de Lei et il crève de la savoir si près de lui. il voudrait pouvoir fuir mais c’est ce que le blond fait depuis des années. Il en souffre de son absence, mais plus encore d’avoir été mis de côté aussi lamentablement. S’il prenait le temps de réfléchir il verrait que Lei réapparait dans sa vie des années après parce que le blond lui manque. Mais c’est trop dur de le comprendre, d’y croire, de l’accepter. Lei est le premier à avoir foutu leur vie en l’air alors s’il en souffre aujourd’hui c’est bien une maigre consolation pour Jae. Il souffre lui aussi, plus qu’il ne pourrait l’admettre. Il n’a pas souri depuis plus de 5 ans, comment Lei a-t-il pu lui faire ça ? Il acceptait tout Sang Jae. Il encaissait tout Sang Jae. Il respectait sa place t prenait le minimum que lui donnait Lei. Il en souffrait mais le bonheur d’être dans ses bras le récompensait ; il n’était qu’un Bago de plus dans la vie d’un Sang Jae. Il l’aimait ainsi son Appa. Oh oui il l’aimait à en crever et on l’a jeté comme un mal propre. Comme un chien galleux sans plus aucun intérêt. Alors si Lei en souffre, Jae n’a qu’une chose à lui. souffre file de pute.
 


sexdealer ● serial lover ● heartkiller

Revenir en haut Aller en bas
avatar

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7753-feng-lei-le-corps-exquis#266458 http://www.shaketheworld.net/t7713-feng-lei-dollhouse#265338 http://www.shaketheworld.net/t7769-feng-lei#267366
Re: that's my boy ft. Lei x Jae ☆  Ven 22 Juil - 13:35

Lei envie cette rage. L’innocence d’un monde qui n’est que gouverné par l’amour et la haine : et c’est dans ce monde-là que vit l’enfant face à lui. Mais si le chinois avait été dans le même univers, sangjae ne l’aurait jamais aimé comme il était, et lui ne l’aurait jamais mis dehors suite à une peur monumentale de perdre des années de sacrifice. Cependant, bien que le chef d’entreprise ait eu une confiance inégalée jadis, il ne pouvait s’empêcher de penser que son protégé était dans la possibilité de le quitter lui à cause de son âge, de sa violence, de son tempérament peut-être trop calme ou parfois trop excessif. Il aurait pu mettre en péril son mariage, son empire pour les beaux yeux du coréen mais c’était trop difficile et sa famille avait besoin de lui plus que tout. Lei fronce les sourcils et range la cigarette qu’il lui avait proposé, ne répondant à aucuns de ses reproches pour le moment. si jae était trop puéril pour désirer s’afficher en martyr, ça n’était pas lei que ça allait faire flancher. Lui il était amoureux du garçon qui souffrait discrètement, il aimait quand lui se glissait dans son lit certaines nuits pour consoler son petit. Lei passe tous les soirs devant cette chambre où ont pris vie rires et pleurs, gémissements et plaintes, tendresse et violence. Tous les jours il entre et touche les draps qu’il a l’impression d’encore sentir humides sous ses doigts vieillis. Cinq ans. Cinq ans ont passé depuis le moment le plus heureux de sa vie. Alors oui, tous les jours à la même heure, la gorge du chinois se serre, ses yeux humides se plissent et il quitte la pièce, éteignant la lumière en silence. S’il avait seulement assez de courage, assez de bravoure pour tenter de reprendre sangjae chez lui, pour l’aimer à nouveau, pour le prendre dans ses bras là tout de suite alors que l’enfant grimpe dans son véhicule ; mais que dirait-on de lui ? et qu’est-ce que les médias penseraient et écriraient sur lui ? lei le proxénète pédophile ? et dire qu’avant il osait s’afficher avec cet apollon à ses côtés et il était fier. Il était heureux. Lei grimpe à côté de lui, s’attache et pose ses yeux sur ce regard de feu, de haine et de tristesse qui fixe la route. Il ne sait pas pourquoi il s’obstine. Après tout, sangjae est jeune, il peut retomber amoureux alors que lui, ne se sent juste pas capable de passer à autre chose. Le plus jeune le déteste mais lui manque plus que tout alors oui, lei le cherche, le fait suivre, il veut savoir où il est et comment il va. Le chinois prend conscience, alors qu’il le savait déjà, de toute la souffrance qu’il a endurée et de toute la haine que jae a accumulée contre lui. Pour la première fois de la journée il baisse les yeux, s’avouant d’une part vaincu. « - sangjae…j’ai fait tellement d’erreurs dans ma vie, j’espère qu’un jour tu pourras comprendre ce choix que j’ai fait il y a cinq ans. » il tourne la tête sur le côté et pose une main sur sa cuisse, chose qu’il faisait sans cesse quand ils étaient ensembles, assis dans un véhicule. Il serre doucement sa jambe, trahissant le mal qu’il ressent dans tout son corps, dans son cœur et dans son être. « - j’essaye de me donner une raison, mais je persiste à croire que j’ai fait la pire connerie de ma vie, et que rien n’y changera quelque chose. » a-t-il tort ? il ne peut quitter son épouse, mais, ils pourraient revivre comme avant ?




you wanna be high for this
"you don't know what's in store. but you know what you're here for. close your eyes, lay yourself beside me. hold tight, for this ride. we don't need no protection. come on love, we don't need attention. ©endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/
Re: that's my boy ft. Lei x Jae ☆  Sam 6 Aoû - 15:28

« Tu me fatigues Lei. » soupire soudainement Jae en plantant son regard orage dans les yeux de Lei. C’est la première fois que son mentor se livre ainsi à lui et qu’il ose poser des mots sur ce qu’il lui a fait. Sang Jae a toujours cru que c’était ce qu’il attendait de lui. Des excuses, un pardon. Mais finalement il se rend compte que tout ça, ce ne sont que des mots factices. Que du vent, aussi sincère soit-il. Parce qu’il a raison, rien ne pourra jamais rien changé. Et s’il regrette aujourd’hui d’avoir mis à la rue son jeune amant, ce n’est qu’une maigre consolation face à la douleur qu’aura ressenti Sang Jae à l’aube ses 20 ans. Il l’aimait à en crever. Lei l’a fait crever de l’aimer. Sang Jae s’est endurci avec le temps et la panique qu’il a pu ressentir en voyant Lei pour la première fois en 5 ans s’est mué en un calme terrible. Il tourne son visage impassible vers le plus vieux en retirant sa main de sa cuisse. « Oui, rien ne pourra changer ça. Tu as fait ton choix, et tu le regrettes aujourd’hui. Disons qu’on est quitte. » Sang Jae se détourne et fixe la route en serrant son poing sous son menton pour le soutenir. Il n’a pas envie de discuter, ni de perdre du temps. il veut juste reprendre le cours de sa vie et ne plus penser que les bras de Lei lui manque. « C’est le passé » murmure-t-il autant pour lui que pour son ainé. Oui c’est un passé qu’il a longtemps choyé, qu’il a longtemps aimé puis qu’il a brutalement détesté. Du jour au lendemain il n’a eu plus rien. Rien de plus que des souvenirs douloureux dans lesquels ils ne trouvaient aucun réconfort. Il renifle doucement en se remémorant le passé, la façon qu’ils avaient de vivre et celle dans laquelle Sang Jae s’est perdu. Développant un attrait malsain pour la douleur, ne méritant que cette punition pour avoir flanché avec un homme qui n’était pas pour lui. Il a décidé de ne plus s’autorisé au bonheur puisque de toute façon le bonheur le fuyait. Sang Jae serait bien incapable de décrire la haine qu’il éprouve pour Lei, il n’y trouve d’égale que dans les sentiments qu’il éprouvait pour son mentor. Il n’aurait jamais cru possible que l’on puisse aimer à ce point une personne qu’on finit par détester. Mais sa naïveté lui a joué un bon nombre de tours. Il ne se souvient plus vraiment à quel moment il a totalement basculé. Mais i se souviendra toujours de cette douleur au cœur. Sang Jae se mure dans le silence et fixe la route avec un soupire long qui trahis ce poids qui pèse sur sa poitrine au souvenir de leur histoire.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7753-feng-lei-le-corps-exquis#266458 http://www.shaketheworld.net/t7713-feng-lei-dollhouse#265338 http://www.shaketheworld.net/t7769-feng-lei#267366
Re: that's my boy ft. Lei x Jae ☆  Dim 14 Aoû - 12:38

Le goût de l’amertume est un digestif dont lei se passerait bien. Derrière ses airs impassibles et sévères, les mots de sangjae sonnent comme une cloche du jugement dernier. Il marque la fin d’une course poursuite à la recherche d’un souvenir perdu depuis maintenant bien longtemps. Pourtant, dans une espérance que l’homme d’affaire ne s’était pas deviné, il pensait et désirait au fond de lui qu’ils restent au moins en bons termes. Mais le chinois savait parfaitement, que cette relation était vouée à l’échec, que jamais plus il ne pourrait le balader en voiture, le faire rentrer chez lui pour qu’il puisse goûter les nouveaux plats que sa gouvernante innove si bien. Peu importait, tout ça n’allait certainement pas lui manquer, et de toute façon, le jeune garçon était en train de marquer cette histoire au fer rouge comme une virée cauchemardesque au bras d’un monstre qui n’a pensé qu’à ses affaires professionnelles. Il n’a pas tort. Lei ne sacrifierai pas un travail de dur labeur pour les beaux yeux d’un gosse qui lui a bien servi cependant. Cependant, l’asiatique en vient à regretter son choix de jour en jour, comme si une boule grossissait au fond de lui et lorsqu’elle exploserait, lei perdrait tout, au risque de récupérer sangjae. Pourtant le patron sait qu’il ne doit pas craquer, que la vie de plusieurs personnes sont en jeu : ses employés, sa femme, ses associés. Ah ouais, il n’est pas si égoïste que ça lei, et jae ose le contredire. Mais il n’est qu’un gamin, un gamin dont il a été amoureux mais un gamin quand même. Il ne pourra jamais comprendre la valeur de l’argent et du labeur avant d’avoir travaillé lui-même et donc ne pourra pas comprendre tout de suite les choix que son mentor a pu faire. Mais il ne lui en veut pas, disons plutôt qu’il ne peut lui en vouloir. Il l’a juste déçu et s’est déçu lui-même de l’avoir poussé de la sorte et ensuite que sangjae réagisse de cette manière. Bordel, qu’est-ce que lei a pu lui montrer qu’il l’aimait vraiment, et toute cette haine déversée à son égard, bien qu’il sache que c’est certainement parce que son protégé ressent la même chose que lui, il n’en peut plus. La voiture s’arrête soudainement devant la somptueuse villa de lei. La porte du côté de sangjae s’ouvre alors que le plus âgé commence : « - voilà ton ticket de sortie, soit tu entres, soit tu pars. Alors si tu veux t’enfuir, va-t’en, je n’en serai que plus malheureux mais si c’est ce que tu désires. Me faire payer ? » il croise ses bras légèrement compressés par sa chemise. « - j’aurais espéré seulement que tu tires un trait sur le passé en te confrontant réellement à celui-ci. » que voulait-il dire par « confronter réellement le passé » ? il ne savait pas vraiment lui-même : est-ce que cela signifier faire un état des lieux, ou se dire au revoir de manière plus intime ? ou encore reprendre tout ce qu’il a pu laisser ici ?




you wanna be high for this
"you don't know what's in store. but you know what you're here for. close your eyes, lay yourself beside me. hold tight, for this ride. we don't need no protection. come on love, we don't need attention. ©endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/
Re: that's my boy ft. Lei x Jae ☆  Mer 17 Aoû - 14:37

« Tu sais c’est quoi le plus drôle dans cette histoire ? » Murmure Jae en fixant la route l’air lointain. « C’est que tu me reproches d’agir comme un enfant quant au final je refuse simplement d’être ton pantin. » Il tourne son visage vers Lei et s’enfonce un peu plus dans le siège de cette voiture, comme pour lui prouver qu’il ne partira pas. « Tu m’as laissé tomber pendant 5 ans et tu te pointes comme une fleur ? En pensant sincèrement que je vais te suivre et que je vais t’obéir. » Sa voix n’a rien d’agressive, elle semble juste amusée. « Tu t’énerves comme un enfant à qui on refuse un caprice et tu m’accuses en plus de vouloir fuir. Mais je ne fui pas Lei. Je ne suis pas comme toi. Je me tiens juste debout devant toi et je te dis non. Non à ton caprice. Non à ton autorité. Non à tes ordres. » Il fait mature Sang Jae, il a grandi, ce n’est plus un enfant. Et si lei pensait retrouver le même enfant qu’il a laissé sur le bord de la route, il est forcé de constater que Sang Jae n’est plus le même. Il est devenu un homme, on ne peut pas dire qu’il soit sage, au vu de ses récentes actions et de son quotidien torturés, mais face à Lei il a décidé de ne plus se laisser faire. Il fixe cette maison qui l’a si souvent abrité et sent son cœur se pincer. « J’ai déjà tiré un trait sur le passé. J’ai tiré un trait sur toi. Sur nous. Tu ne m’en as pas laissé le choix de toute façon pas vrai ? » Il voit la porte de la maison s’ouvrir sur cette vieille femme qui a été comme une mère pour lui. Il déglutit. Ca fait trop mal à son cœur de la voir ainsi. Elle guette la voiture en fronçant les sourcils, comme si elle savait. Sang Jae est persuadé que c’est Lei qui lui a demandé de sortir, qui a orchestré toute cette histoire, parce qu’elle semble ne pas savoir ce qui se trame mais attendre comme une surprise que Lei lui aurait promis ce matin avant de partir. « Tu l’as fait exprès pas vrai ? » murmura Jae en se rendant compte qu’il le connait encore par cœur … tout du moins assez pour lire dans son regard. Il devait se douter que si lui n’arriverait pas à faire sortir Sang Jae de la voiture, cette femme le saurait. Sang Jae soupire en ouvrant la portière. « Ce n’est pas pour toi que je fais ça. » dit-il en descendant de la voiture pour se diriger vers la maison. Il ment un peu l’enfant. Mais il est trop fier pour l’admettre. La vieille femme vacille comme après avoir vu un fantôme. Elle trébuche sur les marches et se précipitent vers Sang Jae qu’elle prend dans ses bras e qu’elle berce comme un enfant chéri qu’on n’a pas vu depuis bien trop longtemps. Sang Jae ne résiste pas à l’envie de se blottir contre elle. Elle lui a beaucoup trop, beaucoup trop manqué … et si pendant 5 ans il l’a déjà vu une ou deux fois cela remonte à beaucoup trop longtemps pour qu’il puisse ne pas être en manque de ses charmes maternels. Elle retient ses larmes et ne cesse de répéter mon petit …


sexdealer ● serial lover ● heartkiller

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞
PLUS D'INFORMATIONS
Re: that's my boy ft. Lei x Jae ☆ 


Revenir en haut Aller en bas

that's my boy ft. Lei x Jae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Campus Universitaire Yonsei :: Droit, Economie, Sciences Politiques & Sociales :: Amphis-