88 947 points
17 membres
71 463 points
12 membres
133 771 points♛
19 membres
23 783 points
9 membres



 
MAJ DE NOVEMBRE TERMINÉE ! TU VEUX EN SAVOIR PLUS P'TIT CANCRELAT ? BAM C'EST ICI QUE ÇA S'PASSE !

Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant


PRESIDENT • i'm your leader
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t2632-cho-su-nah-if-we-re-talking-b http://www.shaketheworld.net/


2SU ♥ I would go to your arms even if it hurts ☆  Mar 26 Avr - 15:34


You're the only one who stay with me
2SU ♥ tell me if it's wrong
[TENUE] Elle fixait son visage impassible, endormi, elle le fixait incapable de détourner son regard. Elle fixait son visage endormi en priant tous les Dieux, tous les Saints qu’il puisse rouvrir les yeux … qu’il se réveille. Enfin. Depuis qu’elle était arrivée à l’hôpital la jolie brune avait refusé de quitter son chevet. Ne lui laissant que le temps des soins pour qu’elle autorise un médecin à se charger de ses blessures à elle. Elle était sous oxygène, une partie de ses poumons brûlés par la fumée de l’incendie dans lequel elle était restée trop longtemps. Elle reste assise là, sur cette chaise trop inconfortable et trop rigide pour son corps encore malmené de l’accident. Elle reste assise les yeux dans le vague, tenant la main du Sango sans savoir quand il se sortira de cet enfer. Les médecins assurent que son état est stable, ils assurent que ce n’est qu’une question de temps avant que Min Soo ne rouvre ses yeux. Alors il attend quoi ? Son corps épuisé peine à retrouver les forces nécessaires pour le réveiller et la jeune femme a du mal à se dire qu’il ne fait que dormir. Elle s’accroche à ces bips qui résonnent dans la chambre comme un coup de poignards à son cœur chaque fois qu’elle les entend. Mais ils sont la seule certitude que Min Soo est toujours avec elle, qui ne l’a pas abandonné. Cette main qu’elle sert, cette main qu’elle embrasse, lui parait si lourde, si vide de vie. Elle retient ses larmes, trop fatiguée pour pleurer. Epuisée, refuse pourtant de quitter son chevet. Elle est incapable de s’éloigner de lui. Elle mange à peine, l’appétit la fuit et la simple idée de manger lui colle des nausées. Elle le regarde et sourit tristement en repensant à ces quelques mots qu’ils se sont échangés. Min Soo … Elle passe une main dans ses cheveux pour en lisser quelques mèches indisciplinées. Même ainsi il ne lui parait que plus beau. Elle se penche doucement vers lui et l’embrasse avec une tendresse à vous en tuer le cœur. « Réveille-toi … » souffle-t-elle douloureusement.  Elle caresse sa joue et enfoui son visage dans le creux de son cou. Maladroitement allongée contre lui en veillant à ne pas lui faire mal, elle reste ainsi de longues heures, sans bouger, sans dormir, sans réfléchir. Fixant le vide, lui apportant de sa chaleur. Ce n’est pas la culpabilité qui l’a fait rester, mais c’est la culpabilité qui l’empêche de dormir, qui l’empêcher d’être sereine. « Je suis tellement désolée … » ne cesse-t-elle de lui murmurer, si Min Soo était réveillé il lui aurait depuis longtemps dit de se taire, d’arrêter d’être aussi désolée. C’est bien la première fois que l’agacement de Min Soo lui manque … Elle est restée aussi longtemps que possible, contre lui, avec lui, pour lui mais la réalité la rattrape et Minah la vire de la chambre. Su Nah aurait pu insister, elle aurait pu faire aussi un scandale pour rester près de lui … mais elle ne se sent pas en droit de lutter contre la douleur de Minah. Elle se laisse échouer dans ce couloir, vide, froid, elle s’assoit à même le sol et serre contre elle son pull rouge. La chaleur de Min Soo lui manquait déjà, comme un besoin vital, un supplice qui vous colle à la peau. Il lui manque tellement qu’elle serre ses jambes contre elle pour faire taire cette impression de vide en elle. Elle fixe la porte de la chambre obstinément fermée. Elle n’est plus la bienvenue. Elle respecte cette décision qui à lui bousiller le cœur. De son téléphone elle n’entend que la sonnerie à laquelle elle répond à peine. Peut-être que le temps passerait plus vite … ? Elle sort son téléphone et réponds aux sms qu’elle reçoit. Elle a pris des nouvelles de ses proches et quand bien même elle sait que certains sont blessés elle est incapable de quitter ce couloir. Incapable. Elle ferme les yeux, enfoui son visage entre ses genoux et se protège de ses mains qu’elle pose sur sa tête. Elle a envie de pleurer mais elle garde tout pour elle. Ses yeux la brulent, la fatigue la guette. Elle a l’impression de ne pas avoir dormi depuis des jours et des jours … Si seulement ce n’était qu’une impression. Elle a peur, morte de trouille, elle se sent démunie face à cette situation et elle ne sait pas ce qu’elle peut faire …

 
CODES © LITTLE WOLF.


I repeated writing your name, ripping it off and crossing it off. My heart is messy just like the messed up paper. even if i smile it doesn't mean that everything is fine. i'm juste that kind of girl, fooling around to hide the truth.
#2SUSTAH #4LOREVER

Tu peux pas test ♥ #poupoushirei:
 

Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7105-lee-su-ah#250565 http://www.shaketheworld.net/t74-lee-su-ah-feeling-so-high http://www.shaketheworld.net/t156p20-lee-su-ah#271834


Re: 2SU ♥ I would go to your arms even if it hurts ☆  Mar 26 Avr - 22:31


You're the only one who stay with me
2SU ♥ tell me if it's wrong
Depuis l'incendie, je peine à dormir, et ce malgré la fatigue. Mes yeux luttent contre cette sensation à chaque instant car dés que je les ferme légèrement, je me revois dans ce théâtre parmi les braises. Et je suffoque, j'entends les cris, je vois les regards paniqués avant de repenser au vide que j'ai ressenti en me réveillant dans un couloir de l'université. Pourtant, mon sort est ridicule comparé à d'autres. Mais, mentalement, je suis à la dérive. Le traumatisme reste omniprésent et cela ne risque pas de s'arranger rapidement. Après tout, mes proches ne semblent pas aller mieux que moi, et puis, la faculté a pris des mesures qui vont m'empêcher sûrement de me vider la tête. J'entre dans l'hôpital tout en glissant ma main dans mes cheveux. Je suis fatiguée et je sais ce qui m'attend ne va pas me permettre de me sentir d'aller mieux. En effet, j'ai pris des nouvelles de Su Nah ces derniers jours et elles sont loin d'être réjouissantes. D'après mes informations, mon amie serait complètement anéantie, au fond du gouffre, dans la chambre de Kwon Min Soo. Clairement, la voir dans un état pareil va m'inquiéter encore plus mais également réveiller en moi une culpabilité que je tente de dissimuler jour après jour. Et je n'ai plus envie de me prendre la tête avec ça. Ce sentiment est trop lourd, ce sentiment d'avoir fauté ce jour-là m'énerve. Bien sûr, ces deux-là sont en vie mais je ne peux pas m'empêcher de me mordre les doigts. Si.. Si j'étais partie directement sans chercher à attendre Su Nah, peut-être qu'on aurait pu avoir une chance de sortir. La pyobeom ne serait pas là à pleurer et quant à Min Soo, il aurait pu mener sa petite vie tranquillement, hm. Lâchant un soupir résigné, je demande à la réceptionniste de m'indiquer la chambre du sango et pris finalement le chemin de celle-ci. Mais, je n'ai pas besoin de marcher très longtemps pour tomber sur Su Nah, assise contre le mur et recroquevillai sur elle-même. Pour être honnête, cette vision arrive à me surprendre. Je n'ai pas le souvenir de l'avoir vu aussi inquiète ou alors je suis juste trop déprimée pour m'en rendre compte ? M'avançant vers elle silencieusement, j'attends d'être à sa hauteur pour glisser ma main sur son épaule et pour m'accroupir devant elle. « Toujours pas réveillé ? » Je sais que je remue le couteau dans la plaie mais j'ai besoin qu'elle me parle pour une raison que j'ignore. Glissant ensuite une de ses mèches de cheveux derrière l'oreille, j'observe les cernes et poches sous ses yeux d'habitude joyeux. « Su... Tu t'es reposée aujourd'hui ? »

 
CODES © LITTLE WOLF.


i'm waiting for you ...
I’m still expecting something. Is this only happening to me ? I go back to you thinking about the time we had. Your scent makes me look back oh I am.  



Revenir en haut Aller en bas

PRESIDENT • i'm your leader
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t2632-cho-su-nah-if-we-re-talking-b http://www.shaketheworld.net/


Re: 2SU ♥ I would go to your arms even if it hurts ☆  Mer 27 Avr - 15:28


You're the only one who stay with me
2SU ♥ tell me if it's wrong
[TENUE] Recroquevillée sur elle-même, le cœur lourd et le corps frêle, Su Nah reste ainsi de longues minutes. Elle ne ressent pas la douleur physique, ni courbature, ni tensions. Elle se contente de penser qu’elle veut rester là, qu’elle veut le voir se réveiller. Elle reste là, assise, laissant les gens passer dans ce couloir sans la voir. Elle se fait petite, discrète. Elle attend simplement un miracle. Le visage fatigué, les lèvres pâles. Elle garde à côté d’elle sa bouteille d’oxygène et prend sagement, comme une automate, son traitement. Au moins elle se soigne mais elle refuse de se reposer. Comment pourrait-elle dormir alors que Min Soo, lui, est loin d’elle. Loin de se réveiller … elle ne supporte plus de le voir inerte sur ce lit. Elle ne supporte plus de le voir endormi, avec l’impression qu’il ne se réveillera plus jamais … Elle a fixé son visage si longtemps qu’elle pourrait le redessiner dans son esprit. Elle est fatiguée, épuisée, d’être aussi inquiète, d’être aussi concernée. La peur de perdre Min Soo la tient éveillé et la malmène. Elle attend que le temps passe, plus vite, pour atteindre le jour où le Sango ouvrira enfin les yeux. Alors elle attend. Elle sursaute en sentant la main de Su Ah sur son épaule, elle relève son visage tiré vers celui de sa meilleure amie. Elle secoue le visage comme une enfant perdue, comme une enfant apeurée. Elle secoue la tête alors que les larmes lui montent aux yeux. Pourquoi faut-il que ces fichues larmes pointe le bout de leur nez à l’instant où elle voit le visage de sa femme. Comme si Su Ah pourrait comprendre sa douleur, comme si Su Ah pourrait l’en libérer. Elle souffle pour chasser ce poids sur sa poitrine et détourne le regard. Elle ne sait pas reposer depuis trois jours et elle ne trouvera pas le repos tant que Min Soo ne se réveillera pas. Elle repose sa joue sur ses genoux et fixe à nouveau le couloir. Elle n’a pas parlé depuis plusieurs jours. Sa gorge lui fait mal et parler la brûle. Elle prend sa bombonne d’oxygène et aspire douloureusement en fermant les yeux. Elle boit aussi, beaucoup, pour hydrater sa gorge. Elle écoute les médecins, c’est au moins ça. Elle essuie ses lèvres doucement posant un regard remplie de tristesse sur sa meilleure amie. Sa douceur lui fait du bien. Elle se sent comme à la maison quand sa moitié est là. Elle tire doucement sur son poignet en réalisant que ce jolis minois elle a failli ne plus le revoir. Traumatisée par les évènements Su Nah n’arrive pas encore à réaliser l’ampleur de la situation. Min Soo s’en sort le plus gravement blessé, mais Su Nah n’oubliera jamais la panique qu’elle a ressenti en voyant le corps de sa meilleure amie inconsciente au sol … à cette pensée elle vient se serrer contre Su Ah et la serre contre elle en retenant ses sanglots. Elle enfouie son visage dans le creux de son cou et se blottit contre elle. Il y a tellement de choses qu’elle aimerait lui dire. Tellement de pensées qui l’a traversent … elle attrape la main de sa meilleure amie et entremêle leur doigt. J’ai eu peur de te perdre … Je n’arrive pas à oublier la vision de ton corps au sol … J’ai tellement eu peur Su Ah … Je ne peux pas vivre sans toi, je ne peux pas perdre mon roc … Je t’aime tellement et je me veux de ne pas te le dire aussi souvent que tu le mérites. Su Nah relève le visage simplement pour déposer un baiser sur la mâchoire de sa meilleure amie et resserre sa main autour de la sienne. « ‘Este ‘vec moi … » souffle-t-elle de sa voix cassée et abimée. « A va ? » demande-t-elle sur le même ton, inquiète en voyant le regard de sa femme être plus sombre que d’habitude.
 

 
CODES © LITTLE WOLF.


I repeated writing your name, ripping it off and crossing it off. My heart is messy just like the messed up paper. even if i smile it doesn't mean that everything is fine. i'm juste that kind of girl, fooling around to hide the truth.
#2SUSTAH #4LOREVER

Tu peux pas test ♥ #poupoushirei:
 

Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7105-lee-su-ah#250565 http://www.shaketheworld.net/t74-lee-su-ah-feeling-so-high http://www.shaketheworld.net/t156p20-lee-su-ah#271834


Re: 2SU ♥ I would go to your arms even if it hurts ☆  Lun 2 Mai - 23:47


You're the only one who stay with me
2SU ♥ tell me if it's wrong
Accroupie devant mon amie, je tente d'avoir des nouvelles même si son regard rempli de tristesse est facile à comprendre. J'ai besoin de l'entendre de sa propre bouche mais la jeune femme se contente d'un mouvement de tête pour me dire que Min Soo ne s'est pas encore réveillé. Avec ce qu'on vient de subir, je doute que son réveil soit suffisant pour elle. Forcément, le jeune homme gardera des séquelles physiques pendant un bon bout de temps. Et à mon avis, ma meilleure amie ne risque pas de se sentir mieux. Alors, je tente de la ménager en prenant soin d'elle parce que je ne peux pas faire autre chose. Je ne peux pas lui promettre que tout ira mieux car ça serait lui mentir. Une bonne partie de nos proches s'est retrouvée à l'hôpital ou complètement désorientée à la suite de cet incendie. Moi, la première. Je n'arrive définitivement pas à oublier ces moments, cette sensation de chaleur sur tout mon corps et je ne parle pas non plus de cette fumée qui m'a condamné à finir évanouie dans une salle plus qu'ardente. Pinçant doucement mes lèvres d'un air inquiet, je demande à Su Nah si elle prend soin d'elle un minimum. Mais, même un oui ne me poussera pas à la croire. Sinon, je ne serais pas venue ici. Sinon, je ne la verrais pas en train de prier tous les saints et les Dieux devant la porte de son ami. Son ami ? M'apprêtant à froncer les sourcils, je sens sa main exercer une légère pression sur mon poignet avant de la voir se blottir contre moi. Je glisse une de mes mains dans sa chevelure doucement. J'ai un peu peur de lui faire du mal. La pyobeom semble tellement exténuée et ce n'est certainement pas ses yeux humides qui m'empêcheront de la considérer comme une poupée fragile. Ma main désormais emprisonnée dans la sienne, j'abandonne ses cheveux pour frotter la sienne. « Je suis là. » murmurai-je alors qu'entendre sa voix si abîmée me fait encore plus mal au cœur. Je n'en peux plus. Je n'en peux plus de la voir comme ça, de constater à quel point mes proches souffrent et de mourir peu à peu sous le poids de la culpabilité. Alors, quand j'entends sa question, je me demande quand même si je ne dois pas mentir. La vérité risque de la tuer sur la place et lui porter un peu d'optimisme ne serait pas une idée ridicule. Mais, ça serait la prendre pour une imbécile. Parce que l'une comme l'autre, on se rend bien compte que nous nous ne sommes pas dans notre état normal. Alors, je finis par lâcher un simple: « Je tiens le coup. » suivi d'un haussement d'épaules. Rien de plus. Elle ne saura rien de  plus parce que cela ne sert à rien d'en parler.  Ou du moins, je n'arrive pas à me dire que cela m'aiderait. J'ai besoin de réfléchir à tout ça, seule. Mais est-ce que ça fonctionnera ? Hum, si je tiens à exploser dans plusieurs semaines, cela reste LA solution. Me réfugiant contre la jeune femme sans la compresser, les souvenirs remontent à la surface et me rappellent à quel point j'aurais aimé la serrer dans mes bras... Dans ce foutu théâtre ou au pire, avant qu'elle ne prenne la direction de l'hôpital avec Min Soo. Puis, je revois le visage de mon petit-ami dans le couloir, et son regard rempli d'inquiétudes. Ah, je n'en peux plus. Je glisse mon nez contre son cou et chuchote, la gorge un peu serrée. « Je ne sais même plus si je t'ai remercié. »

 
CODES © LITTLE WOLF.


i'm waiting for you ...
I’m still expecting something. Is this only happening to me ? I go back to you thinking about the time we had. Your scent makes me look back oh I am.  



Revenir en haut Aller en bas

PRESIDENT • i'm your leader
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t2632-cho-su-nah-if-we-re-talking-b http://www.shaketheworld.net/


Re: 2SU ♥ I would go to your arms even if it hurts ☆  Lun 30 Mai - 18:30


You're the only one who stay with me
2SU ♥ tell me if it's wrong
[TENUE] Su Ah est forte, aussi forte qu’elle le laisse croire. Elle est forte mais je ne peux pas imaginer qu’au fond d’elle la situation soit aussi facile à encaisser. Elle a vécu l’enfer à mes côtés.  La peur de mourir, de voir la personne qu’on aime mourir. Elle m’a vu à travers ses flammes et moi je l’ai vu au sol, inconsciente. Ce sentiment de frustration extrême, celui d’impuissance ou de rage me tiennent encore éveillés la nuit. Je n’arrive pas à me retirer cette vision de l’esprit, pourtant on va bien, toutes les deux, physiquement tout du moins. Quelques problèmes respiratoire mais rien qui nous oblige à rester dans cet hôpital et pourtant … J’aimerais avoir plus de force. Plus de courage. Je revois Su Hyuk débarquer le visage si fermé et si dur que j’ai pu y lire sa panique et sa peur de me perdre. Su Wun et mon père … jamais je n’ai autant aimé être entouré de mes hommes. Mon père a tellement eu peur qu’une mèche de cheveux blanc est apparue dans sa tignasse noire corbeau. Et désormais la vie doit reprendre son cours … on doit reprendre là on où s’est arrêté et on doit continuer d’avancer sans regarder derrière soi, parce qu’à trop ressasser les événements on devient dingue. Je deviens dingue. Quand ma meilleure vient se blottir contre moi je frissonne. Je passe une main dans ses cheveux et les caresses doucement. La sentir contre moi me fait un bien fou. Ça ira. Si je dois soutenir ma meilleure amie, derrière sa force, et voir sa faiblesse alors je le ferais. Parce que je sais qu’elle va tout garder pour elle, qu’elle est devenu aussi féroce aujourd’hui que grâce à son sang-froid … mais c’est ce qui blesse le plus. Je pose ma joue sur son front en soupirant d’aise. Min Soo va bien … il a juste besoin de temps pour se remettre, et je sais que je ne devrais pas m’inquiéter autant mais … je revois encore tout ce sang sur mes mains et si le voir dans les films peut m’écœurer le vivre en vrai me fait paniquer. C’est toujours plus grave … plus impressionnant. Je fixe mes paumes désormais si blanches et si propre. Je n’oublierais jamais. Ni les promesses que j’ai pu lui faire, ni l’instant … j’attrape doucement la main de Su Ah et y entremêle nos doigts. Le silence du couloir où seule la bribe de conversation lointaine nous parvient me donne l’impression que le temps s’est arrêté. Je m’accroche à elle pour la soutenir. Pour lui dire que je serais là, moi aussi, dès la seconde où elle aura besoin de moi. J’attrape une bouteille d’eau que je dévisse d’une main et redresse le visage pour boire. Ca brûle ma gorge mais je bois, pour hydrater il parait. Je prends mes anti douleurs et j’aspire dans ma bombonne pour soulage mes bronches. Je fais ce petit manège une fois par heure. Je n’ai pas lâché Su Ah, je ne la lâcherais plus jamais. J’embrasse son front et dégage son visage pour pouvoir la regarder. « Pas besoin … » murmurais-je faiblement en articulant du mieux que je peux. Mais malgré tout … « Me’ci … » Je lui souris, pour la première fois en trois jours. « J’suis … contente … qu’t’sois là … » Elle me parait pâlotte. « Mon père v’passer aujou’d’hui. Appo’ter à manger. » Il y en aura bien assez pour nous trois … J’ai toujours sa main dans la mienne et je serre un peu plus fort. Je ne veux pas paraître faible devant et pourtant…
 
CODES © LITTLE WOLF.




I repeated writing your name, ripping it off and crossing it off. My heart is messy just like the messed up paper. even if i smile it doesn't mean that everything is fine. i'm juste that kind of girl, fooling around to hide the truth.
#2SUSTAH #4LOREVER

Tu peux pas test ♥ #poupoushirei:
 

Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7105-lee-su-ah#250565 http://www.shaketheworld.net/t74-lee-su-ah-feeling-so-high http://www.shaketheworld.net/t156p20-lee-su-ah#271834


Re: 2SU ♥ I would go to your arms even if it hurts ☆  Mer 1 Juin - 21:18


You're the only one who stay with me
2SU ♥ tell me if it's wrong
Je suis en vie grâce à l’intervention de quelques personnes. Depuis l’incendie, je rêve de les remercier une par une dans l’unique but de me soulager et surtout de m’exprimer sincèrement. Toutefois, je doute que cela me permette d’oublier toutes ces affreuses choses à laquelle j’ai assistées pendant ce crime contre l’université.  Cela ne sera jamais le cas et à mon avis, ceux qui sont intervenus ce jour-là n’ont pas non plus envie de l’entendre. A quoi bon ? Nous sommes tous dans un sale état et nous n’avons peut-être plus la force d’écouter ce genre de discours. Il nous faut un temps pour nous reconstruire mais quelle durée ? Est-ce que ça se mesure en jour, en semaine ou alors est-ce que c’est définitivement impossible pour nous d’oublier ? Je me dois d’en faire une force mais l’émotion qui me submerge me prouve à quel point j’ai de nombreuses étapes à franchir. Je me blottis contre mon amie comme j’aurais aimé le faire dans cette salle embrasée. J’aurais aimé l’avoir dans mes bras ou tenir la moindre partie de son corps pour qu’on puisse se sauver sans encombre. Malheureusement, le retour en arrière n’est possible que devant son écran d’ordinateur ou bien encore dans des films de science-fiction. C’est pénible et je crois que ça l’est d’autant plus pour ma meilleure amie. Cette dernière dégage mon visage du sien avant de déposer un baiser sur mon front, me procurant un frisson. Depuis que je suis tombée dans les pommes, j’ai l’impression que tout le monde me cherche à me materner et ça ne fait qu’aggraver ma situation. D’ailleurs, cela me fait penser aux messages que ma mère m’a envoyée hier soir. Des messages, rien de plus. De toute manière, elle n’a jamais été du genre très concernée mais au fond je crois que cela vient de faire qu’elle ne sait plus du tout communiquer. Ou alors, elle pense que notre famille est invincible. Les meurtres n’arrivent qu’aux pauvres. Je passe douloureusement ma main sur mon cou. Ma gorge me fait également encore souffrir vu que j’ai inhalé trop de fumée et de suie. Je me rappelle ainsi mon arrivée à l’hôpital et leur manière irréfléchie de me lier à une machine pour que je puisse à respirer de nouveau correctement. Depuis, j’ai quasiment le même traitement que Su Nah sauf que l’état de la pyobeom doit être pire que le mien. Combien de temps elle est restée là-bas pendant que j’ai été prise en charge ? Je rêve de lui poser la question sauf que j’ai l’impression qu’il ne faut pas aborder le sujet. Je dois être sûrement le répit de la jeune femme, cette femme qui se fait du sang d’encre depuis plusieurs jours. Toutefois, à sa réponse, je ne peux pas rester calme. Franchement, je n’ai pas envie d’entendre un «  pas besoin ». C’est carrément tout l’inverse et je ne peux pas m’empêcher de lui en faire part. « Si, justement. C’est la moindre des choses et je n’ai pas envie que tu me penses que je m’en fous, que je ne suis pas concernée par tout ce qui se passe autour. Sans vous, j’aurais pu crever. » J’échappe un râlement douloureux et détourne le regard pendant plusieurs secondes. J’ai besoin que Su Nah m’accorde un peu de paix. J’ai besoin qu’on me rassure comme une gamine égoïste mais pas de cette manière et qu’elle sache que j’éprouve une tonne de culpabilité. Il ne faut pas minimiser la situation mais est-ce que  c’est la bonne solution pour consoler mon amie ? Loin de là. Alors, je m’excuse. « Pardon. » Je croise son regard et mordille ma lèvre inférieure avant de saisir son ouverture. « Au moins, tu seras obligée de manger. » Je dis ça mais j’ai l’appétit en berne depuis. « Il prend soin de toi, c’est mignon. » Je glisse ma main dans sa chevelure et ajoute. « On devrait s’installer sur les divans vers l’entrée du couloir. Tu veux bien ? » Un nouveau sourire prend possession de mes lèvres. C’est beau comment on essaye de faire des efforts alors que le moral est tout sauf là. Je murmure pour lui préciser mon objectif : ne plus la voir traîner ici, toute seule à côté de la chambre de Min Soo. « Tu ne vas pas rester ici éternellement.. »

 
CODES © LITTLE WOLF.


i'm waiting for you ...
I’m still expecting something. Is this only happening to me ? I go back to you thinking about the time we had. Your scent makes me look back oh I am.  



Revenir en haut Aller en bas

PRESIDENT • i'm your leader
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t2632-cho-su-nah-if-we-re-talking-b http://www.shaketheworld.net/


Re: 2SU ♥ I would go to your arms even if it hurts ☆  Jeu 23 Juin - 15:39


You're the only one who stay with me
2SU ♥ tell me if it's wrong
[TENUESi justement … et cette longue tirade qui s’en suis me sort de ma torpeur. C’est comme si soudain je réalisais que Su Ah allait mal. Je pouvais le voir, je pouvais le comprendre, mais je n’en avais pas réellement conscience. Je la regardais soudain désolée. Désolée de ne pas avoir compris sa détresse avant, désolée de n’avoir vu que Min Soo dans cette torpeur douloureuse et sombre. Un orage qui passe pour un éclairci qui me rends la vue. Aveugle et terrée dans mon trou je n’avais pas remarqué à quel point Su Ah avait pu être touchée par cet événement. Mon inconscient le savait, j’avais assez de cœur pour comprendre qu’elle avait dû être traumatisée et saisie par cette horreur mais je n’avais rien pour la soutenir, pour aller vers elle. Banalisant ses excuses par un sourire et un haussement d’épaule sans réaliser que ça pouvait être son fardeau à elle … Je la fixe, muette et coupable. Coupable de voir ma meilleure amie, soudain blottit contre moi comme si elle venait d’arriver. Réalisant qu’elle se collait à moi comme je m’accrochais à elle. Je n’étais celle, la seule, à m’accrocher à elle pour ne pas tomber, mais nous étions deux, à tenir debout bancale. Alors son pardon sonne comme un glaive qu’elle abat sur mon cœur. Je devrais être celle qui s’excuse, on s’aime beaucoup trop pour rester égoïste, si elle se voit égoïste, je ne vois que ma meilleure amie qui veut juste soulager sa conscience. Mais soulager de quoi ? De m’avoir trop aimé au risque de donner sa vie pour moi ? Je ferme les yeux et vient coller mon front au sien. « Bien sûr que je te pardonne mon bébé … et je suis désolée moi aussi … » je relève mon visage vers elle et caresse sa joue. Elle sourit, alors je souris, mais ça fait mal, ce n’est pas facile mais on essaye, on se force. On fait des efforts. J’avis les sièges qu’elle me montre et après avoir hésité une brève seconde en zieutant en direction de la porte je finis par accepter. Elle a raison. Je ne vais rester assise devant cette porte éternellement. Je fais ça pour elle, pour tenter de lui montrer que je l’écoute et que je suis là pour elle … Mon père ne devrait pas tarder alors je sais que pour lui aussi de voir sa fille un peu plus vivante le soulagera … Je me redresse en grimaçant, j’ai les jambes engourdies et endolories à force d’être restée assise ainsi … Je trébuche légèrement et prends appuie sur Su Ah pour avancer jusqu’aux divans. « Putain … » grognais-je en serrant de ma main libre ma bouteille d’eau et ma petite bombonne d’oxygène. Je me laisse tomber sur une des chaises lourdement et fait presque basculé la rangée de chaise qui se soulève sous mon poids. La surprise passée je ne peux m’empêcher d’éclater de rire de ma voix cassée en me rattrapant à Su Ah. Je me voyais déjà les quatre fers en l’air. Je l’attire alors à moi pour qu’elle s’assoit avec moi et me tourne vers elle en calmant doucement mon rire, comme si la pudeur m’empêchait d’avoir un semblant de bien être dans cet hôpital. J’ai toujours haïs les hôpitaux, mais pour Min Soo ça m’était bien égale et je passais au-dessus de tout ça pour lui. Et pour mes proches encore hospitalisés. Je viens poser ma tête sur l’épaule de Su Ah une fois que je suis confortablement installée et soupire doucement. « Ça me parait irréel parfois ... Tu sais comme si ce n’était qu’un cauchemar. » Soudain je vois mon père qui arrive au bout du couloir, surpris de ne pas me trouver devant la porte mais assise plus loin. Son sourire ne m’échappe pas et ça sera mon deuxième rayon de soleil de la journée. Il approche à grande enjambées et se penche pour me prendre dans ses bras. «  Ma chérie, comment tu te sens ? » Il se redresse pour mieux m’observer et caresse ma joue avant de se pencher vers Su Ah pour lui offrir la même étreinte. Mon père adore Su Ah, il la trouve très jolie et très classe, il l’aime savoir que c’est mon amie, autant qu’il aime voir que notre amitié dur dans le temps. Je lui parle souvent d’elle et je crois que n’importe quel parant se sentirait soulagé de savoir que son enfant a une amie comme Su Ah. Il se redresse et lui tapote la joue avec tendresse « Comment tu vas Su Ah ? » Ses pattes d’oies aux coins de ses yeux lui donnent un air doux et compatissant. J’ai envie de me jeter dans ses bras en soufflant d’aise. C’est mon papa le meilleur. Il rapproche une chaise du divan et s’assoit non loin de nous en veillant à ne pas gêner le passage. « Heureusement que j’ai ramené assez de nourriture pour tout le monde ! Ton frère va passer ce soir, Su Kyun. » Il commence déjà à déballer la nourriture en nous remplissant les bras avant qu’on n’est pu donner notre avis. « Ça va papa … pas la peine de faire venir tout le monde … » soulignais-je avec un sourire doux. J’avais de la chance de l’avoir, lui et mes frères, vraiment  beaucoup de chance.
 


 
CODES © LITTLE WOLF.


I repeated writing your name, ripping it off and crossing it off. My heart is messy just like the messed up paper. even if i smile it doesn't mean that everything is fine. i'm juste that kind of girl, fooling around to hide the truth.
#2SUSTAH #4LOREVER

Tu peux pas test ♥ #poupoushirei:
 

Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7105-lee-su-ah#250565 http://www.shaketheworld.net/t74-lee-su-ah-feeling-so-high http://www.shaketheworld.net/t156p20-lee-su-ah#271834


Re: 2SU ♥ I would go to your arms even if it hurts ☆  Mar 28 Juin - 16:58


You're the only one who stay with me
2SU ♥ tell me if it's wrong
Je n’ai pas envie de passer à côté de ce moment. J’ai besoin de le dire maintenant car je sais que dans quelques jours, je risque de devenir muette comme une tombe. Dès que je vis un moment douloureux, je finis par me braquer et je fais n’importe quoi pour oublier cet instant qui m’a fait peur. Et je doute pouvoir qualifier cet incendie comme d’un événement troublant ou marqué par la peur. Non. C’était bien plus. A l’intérieur des salles, je pouvais lire un sentiment encore plus fort dans les yeux des gens : la terreur. Combien de personnes ont pensé qu’ils allaient finir brûlé, rester bloqué entre les flammes ? Cette folie s’est accentuée par ce qu’on pourrait qualifier de précipitation. Car oui, le temps, c’est ce qui aurait pu finir par manquer à Su Nah. A défaut de l’avoir vue, j’ai vite compris qu’elle était prisonnière des flammes qui gisaient devant moi. Alors oui. Exprimer ma culpabilité, lui demander pardon est peut-être ridicule mais c’était devenu vital pour moi. Les conséquences de cet incendie criminel frappent la plupart de mes proches. Ce n’est pas un simple reportage aux informations. C’est quelque chose que l’on a vécu et que l’on va devoir affronter pendant des semaines voire toute une vie pour ceux qui ont le plus subi. D’ailleurs, mes pensées finissent par s’orienter vers toutes ces personnes qui n’ont pas réussi à avoir de l’aide avant qu’elles ne se concentrent sur ces types qui ne nous ont pas tendu une seule main.  Quand je lâche mon soupir douloureux, je sens que ce souvenir est le plus pénible. Sans ça, d’autres auraient pu réussir à s’en sortir sans blessures ou s’en sortir tout court. Su Nah n’aurait pas eu besoin d’intervenir, encore moins Min Soo, qui,  lui, s’est pris une balle. Enfin, les tons accusateurs ne peuvent pas nous aider. Employer des ‘’ si ‘’ serait une autre façon de nous torturer l’esprit. Et pourtant… Je n’ai que des remords depuis cette journée-là. Mes nuits sont caractérisées par des sueurs froides. Au moins, j’ai le droit à son pardon. C’est déjà un bon début. Me blottissant contre elle, je suis soulagée à l’idée de l’entendre parler après cette partie toute sauf marrante. Ses propos concernant sa famille arrivent donc à point nommé. Je discute alors un peu avec elle avant de proposer à la pyobeom de s’installer ailleurs. Personne ne veut la voir dans cet état, même si au fond je comprends sa position. Enfin, je pense pouvoir la comprendre mais je ne peux pas rester insensible face à ça. L’étudiante se fait du mal. D’ailleurs, son regard vers la porte me pousse à  penser que j’aurais le droit à un refus de sa part. Mais, finalement, ça se transforme en bonne surprise. Je la gratifie d’un sourire d’encouragement et l’aide ensuite à se lever et à marcher jusqu’aux divans que j’ai désignés un peu plus tôt. Son corps est endolori et ça se remarque encore plus au moment où elle tente de s’asseoir. Cette situation me provoque un rire mais je pense fortement que cela est dû à cette petite once de joie qui l’envahit. Me retrouvant assise à ses côtés, la belle me fait part de ses pensées. « Ouais… Et puis, après tes sentiments te ramènent toujours à la réalité. » Je pince doucement mes lèvres et aperçois déjà son père au bout du couloir. Il s’approche rapidement de nous et nous chérit un peu dès son arrivée.  Un sourire doux prend possession de mes lèvres  quand je sens sa main me tapoter la joue: « Bien et vous ? »  Ce n’est que la politesse contrairement à nos échanges habituels. Heureusement que Monsieur Cho est là pour nous rappeler que la vie a ses instants de bonheur aussi... Je me mets même à rire quand il nous met de la nourriture dans les bras. Son paternel est vraiment touchant. « Je suis certaine que les infirmières seraient ravies d’avoir le surplus. » Avec tout ce que l’équipe médicale a à faire. Puis, je m’amuse à jouer avec tout ce que j’ai dans les bras. Il a dévalisé le magasin avant de venir ou quoi ? « Ahhh mais Su, vu la quantité de nourriture, je crois que tu n’as déjà plus ton mot à dire. » J’échappe un léger rire. « Vous avez fermé le garage, Monsieur ? »
 
CODES © LITTLE WOLF.


i'm waiting for you ...
I’m still expecting something. Is this only happening to me ? I go back to you thinking about the time we had. Your scent makes me look back oh I am.  



Revenir en haut Aller en bas

PRESIDENT • i'm your leader
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t2632-cho-su-nah-if-we-re-talking-b http://www.shaketheworld.net/


Re: 2SU ♥ I would go to your arms even if it hurts ☆  Lun 18 Juil - 14:06


You're the only one who stay with me
2SU ♥ tell me if it's wrong
[TENUE] Je sais qu’on saura passer au-dessus de tout ça avec Su, qu’il nous faudra seulement un peu de temps, beaucoup surement, mais qu’on saura dominer nos peurs et le traumatisme de cette journée. La prochaine étape pour moi sera de sortir de cet hôpital et de retourner au dortoir. Mais je sais que mon père veut que je vienne dormir à la maison. Il est furieux contre l’établissement qui a manqué à son devoir de protéger es étudiants et je l’entends encore hurler contre l’administration de l’école. Je n’ai jamais vu mon père aussi inquiet … il faut dire qu’entre Su Wun et moi, il a eu de quoi se faire un sang d’encre. Jamais je n’ai vu mon père aussi désemparé en déboulant dans l’hôpital pour nous trouver mon frère et  moi. C’est d’ailleurs Su Kyun qui nous a trouvé le premier. Jamais il ne m’a serré aussi fort dans ses bras et je dois avouer que sans le soutien de ma famille j’aurais sûrement craqué bien plus tôt. Je m’en veux de leur avoir causé autant de soucis, quand bien même ce n’était pas ma faute à proprement parlé, j’aurais simplement p sortir chercher des secours et ne pas jouer les super héros, c’est d’ailleurs toujours ce qu’ils nous conseillent en cas d’accident … Mais j’étais incapable de laisser Su Ah toute seule dans cette pièce et encore moins Min Soo. Je baisse un instant mon regard sur mes mains désormais propre qui avaient pourtant accueilli le sang du jeune homme. J’avais frotté tellement fort que j’en avais la peau fragilisé qui pelait à certains endroits. J’avais tellement pleuré en voyant tout ce rouge se déverser dans l’évier mais je préférais ne plus y penser. Mon regard se porta sur la chambre de Min Soo quand mon père s’adressa à Su Ah et je me mis quelques secondes avant de reporter mon attention sur eux. J’aimerais tellement pouvoir entrer dans cette chambre et simplement le voir mais sa sœur guettait l’entrée comme un cerbère. Je ne pouvais que me plier à sa volonté, parce que je supposais que j’avais fait assez de mal déjà … Je déglutis et tente de sourire ce qui n’échappe pas à mon père qui voile son regard d’une légère inquiétude. Je frotte mon bras et me saisi du sac qu’il me tend. « Merci papa fallait pas … » je souris faiblement en me mettant à fouiller dans le sac à la recherche de quelques choses de facile à manger. Je ris à la remarque de ma meilleure amie et ce avec un naturel déconcertant. Un rire franc et sincère. Un rire léger mais tendre. Je lui lance un regard complice avant d’ouvrir une brique de jus de fruit pour boire sucré. J’avais faim je crois mais l’émotion me tordait le ventre avec tellement d’emprise que je ne me sentais pas de réellement manger. Je réalisais soudain que je n’avais rien mangé depuis hier matin et à cette idée l’envie de manger un petit sandwich ne me déplaisait pas. Je fouillais parmi la nourriture que mon père m’avait donnée alors qu’il s’adressait à Su Ah. « Malheureusement non princesse, les affaires sont les affaires mais je l’ai laissé aux commandes de deux de mes employés les plus compétents. J’ai pris quelques jours pour m’occuper de Su Nah. » Il pose d’ailleurs son regard sur moi et me prends mon sachet de sandwich que je n’arrive pas à ouvrir pour le faire à ma place. Une véritable assistée, mais j’aimais plus à croire que j’étais comme une petite princesse que mon père chouchoutait. Je me saisis du sachet ouvert, alors qu’il ouvre une bouteille d’eau pour Su Ah et la pose à côté d’elle. Il lui donne aussi de quoi se restaurer et elle non plus n’a pas l’air d’avoir le choix quant à manger ou non. Je souris en coin avant de me pencher vers mon père pour le prendre dans mes bras. Je ne voulais gêner personne mais là, tout de suite, j’avais besoin de mon papa et de lui faire un câlin. Je respire son odeur rassurante en ravalant mes larmes. Je me suis excusée auprès de lui pendant une éternité il avait fini par se fâcher si j’osais encore m’excuser alors je le gardais simplement contre moi comme une enfant désemparée et triste. Il caressait mes cheveux et me berçait doucement en me murmurant de sa voix grave que tout irait bien. Je savais que je lui faisais de la peine en agissant ainsi, mais ce n’était que parce qu’il tenait à moi et qu’il tenait son rôle de papa célibataire à la perfection. Il embrasse ma tempe et me murmure «  Allez mange ma chérie. » Je me redresse en acquiesçant et commence à manger du bout des lèvres tandis que mon père se met à parler avec entrain comme pour chasser l’humeur maussade qui traine au-dessus de nous. « Alors Su Ah, tu as prévu de partir quelques parts cet été ? »


 
CODES © LITTLE WOLF.


I repeated writing your name, ripping it off and crossing it off. My heart is messy just like the messed up paper. even if i smile it doesn't mean that everything is fine. i'm juste that kind of girl, fooling around to hide the truth.
#2SUSTAH #4LOREVER

Tu peux pas test ♥ #poupoushirei:
 

Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7105-lee-su-ah#250565 http://www.shaketheworld.net/t74-lee-su-ah-feeling-so-high http://www.shaketheworld.net/t156p20-lee-su-ah#271834


Re: 2SU ♥ I would go to your arms even if it hurts ☆  Lun 25 Juil - 0:39


You're the only one who stay with me
2SU ♥ tell me if it's wrong
Si je suis venue jusqu’à l’hôpital, c’est pour aider ma meilleure amie. Depuis l’incendie, la jeune femme ne quitte pas les lieux, préférant rester plantée devant une chambre où se tient un de ses proches. Je ne suis pas certaine de savoir ce qu’elle ressent, ce qu’elle subit mais je me doute que la situation est difficile pour elle. En plus d’être traumatisée par ce qu’elle a vécu, Su Nah a dû assister à des choses compliquées à gérer émotionnellement parlant. De mon côté, je n’ai pas le droit de me plaindre à côté d’elle mais honnêtement je ne risque pas de tenir si je la vois continuellement comme ça. J’ai besoin d’une bonne nouvelle et je crois que l’arrivée de son père me rassure un peu. Oh bien sûr, lui aussi a beaucoup souffert mais partager cette mission est un avantage. Je ne pourrais pas supporter de m’occuper de la brune, toute seule. Pas maintenant car même si j’ai eu l’occasion de prendre l’air, cette histoire est loin d’être derrière moi. Esquissant un faible sourire, je suis heureuse de la voir se décontracter. Ce n’est pas parfait mais cela change de la femme que j’ai pu voir dès mon entrée dans ce couloir. Elle était meurtrie et repliée sur elle-même. Devant son père, Su Nah tente de retrouver cette douceur qui a forgé sa réputation durant des années. Je sais qu’il ne faut pas trop en attendre d’elle mais ces brefs efforts sont importants pour la suite. J’en suis convaincue. Questionnant Monsieur Cho, celui-ci m’apprend qu’il n’a pas pu faire son garage et l’a confié à ses deux employés modèles. « Oui, la vie doit continuer malgré tout. » Et s’il y a des frais d’hôpitaux non pris en charge, il est préférable de gagner un peu d’argent en attendant. Je regarde ensuite Su Nah tandis que son père s’occupe de lui ouvrir son sachet de sandwich avant de m’offrir une bouteille d’eau. Je le remercie une nouvelle fois et affiche un sourire quand je vois l’étudiante se blottir dans les bras de son père. Un parent, c’est un soutien sans faille ? Tournant la tête, finalement un peu gênée de rester plantée-là, je me concentre ensuite sur la nourriture que j’ai dans les mains. Et sans tarder, je commence à prendre une première bouchée et lâche un soupir de satisfaction. « Non, je n’ai rien de prévu. Il est encore un peu trop tôt mais je ne suis pas certaine de vouloir partir cette année. Du moins trop loin. » En réalité, je dis ça mais je n’en sais rien. Si Jin Hyun se pointe avec une nouvelle idée de voyage, je pense que j’oublierais un peu mes attentions de base. « Trouver un travail ne me fera pas de mal. Vous ne voulez pas m’engager ? » J’échappe un rire, cherchant à m’allier avec lui pour détendre l’atmosphère. « Tu n’as pas peur que je prenne ta place ? » Je caresse doucement sa chevelure d’un air maternel avant de poser mon regard sur le père de Su Nah. Après avoir échappé quelques rires – il faut dire que n’importe qui peut savoir mon incompétence en matière de voiture -, mes mots semblent le faire réfléchir. Non pas qu’il risque de me choisir mais je commence à comprendre sa réflexion. En analysant un peu plus la situation, deux de ses enfants se sont retrouvés blessés et je ne parle pas évidemment du choc moral que l’incendie leur a prodigué. De plus, Min Soo travaille également au garage. Chacun a son importance dans son entreprise et certaines mesures vont devoir être prises. Su Nah n’est pas bien et Min Soo n’est toujours pas réveillé. Et quand il le sera, personne ne sait ce qu’il attend vraiment pour la suite. Plantant mon regard dans le sien, mon sourire s’efface petit à petit tandis que son père nous adresse quelques mots, un peu pensif : « Il est vrai que je devrais peut-être engager quelqu’un.  » Guettant un peu la réaction de Su Nah, je tente quand même de dire : « Et toi, tu as prévu quelque chose Su Nah ? »
 
CODES © LITTLE WOLF.


i'm waiting for you ...
I’m still expecting something. Is this only happening to me ? I go back to you thinking about the time we had. Your scent makes me look back oh I am.  



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞

PLUS D'INFORMATIONS


Re: 2SU ♥ I would go to your arms even if it hurts ☆  Aujourd'hui à 11:36


Revenir en haut Aller en bas

2SU ♥ I would go to your arms even if it hurts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Combat arms
» Heavy in your arms [Wyatt] -TERMINÉ
» Right Here in my Arms - V2 [Pv Lun]
» Combat arms.
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Digital City :: Zone Sud :: Hôpital-