15 194 points ♛
23 membres
4 355 points
11 membres
9 331 points
14 membres
6 062 points
12 membres



 
♡ LES NOUVEAUTES C'EST PAR >ICI< ♡ AMOUR, TENDRESSE ET CHOCOLAT, ON VOUS AIME PUTAIN ♡ | Les cloches sont passées (session 2 en cours) > viens voir ! <:hot: | >GROSSE SPRING PARTY QU'EST CE QUE TU ATTENDS POUR CLIQUER ?< :hot: :hot: :hot: ♡♡♡♡

Page 1 sur 4
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

avatar

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7968-lee-mi-ran-hit-me-baby-one-more-time#273826 http://www.shaketheworld.net/t7929-lee-mi-ran-c-est-trop-banal-d http://www.shaketheworld.net/t7967p10-lee-mi-ran-mes-rps
LEE MI RAN ☾ c'est trop banal d'être sentimentale ☆  Dim 1 Mai - 13:42


Lee Mi Ran
citation de ton choix

SOURIANTE
(★★★★✰)
VIOLENTE (a)
(★★★★★)
HONNÊTE
(★★★★✰)
NAÏVE
(★★★✰✰)
FONCEUSE
(★★★★✰)
MANIAQUE
(★★★★★)
MALIGNE
(★★★★★)
PATIENTE
(★★★✰✰)
SPORTIVE
(★★★★★)
SPONTANÉE
(★★★★✰)
nom : Lee (이) prénom : Mi Ran (미란) âge : 20 ans date et lieu de naissance : le 14 avril 1996, à Busan origine : coréenne nationalité : sud coréenne cursus universitaire : deuxième année de médecine métier : elle enseigne le taekwondo, l’aïkido et le karaté à des enfants orientation sexuelle : hétérosexuelle, elle aime le mâle classe sociale : moyenne puis de toute façon l’argent c’est surfait tsk tsk code du règlement : OK tu veux t'investir ? ouuuiiii ♡

Rumour has it...
Paraît qu’elle a la mémoire d’un poisson rouge (v : même si un poisson rouge a sans doute plus de mémoire qu’elle, le prend pas mal si elle met plus de six mois à retenir ton nom) + Qu’elle a jamais eu moins de 95% à un test de maths – de toute sa vie (v : et ça foutait la haine aux premiers de classe parce qu’elle était plutôt moyenne dans les autres matières... puis c’était surtout une vraie brêle en histoire, elle inventait des personnages historiques à force de se planter dans les noms, mais le prof était fan et ça faisait rire toute la classe) + Que c’est une maniaque du rangement (v : sa penderie, son bureau, son sac, sa chambre, ses affaires en général, tout est toujours à sa place et rangé par ordre de taille et par couleur) + Qu’elle est triple ceinture noire de taekwondo, de karaté et d’aïkiko (v : elle te met la misère en un record de temps et n’a aucune pitié envers ceux qui sous-estiment ses compétences) + Qu’il ne faut jamais jouer avec elle aux jeux vidéos ou jeux de société (v : non seulement elle triche tout le temps mais en plus elle gueule partout quand elle perd) + Que tous les mecs avec qui elle est sortie se sont barrés à cause de ses deux meilleurs potes (v : aucun commentaire) + Qu’elle est fiancée à un fils de chaebol (f : enfin elle serait pas contre hein) + Qu’elle collectionne les gommes kawaii (v : mais elle dit que c’est faux tu crois quoi, c’est une femme maintenant) + Qu’elle couchait avec son prof de sport pour avoir de si bonnes notes (f : sérieusement ? c’est si dur à croire qu’une fille puisse être douée en sport ET présidente de l’association sportive ?) + Qu’elle rêvait d’être Mulan quand elle était gamine (v : parce que c’est une fille et qu’elle est trop badass, avec de l’honneur, de la répartie et du courage, bim ! elle a même essayé de se couper les cheveux avec un couteau de cuisine mais ça a pas marché. et elle criait « Mushu » à chaque fois qu’elle voyait un lézard dans son jardin, c’est à dire tellement souvent que les voisins se sont plaint – gros relous) + Qu’elle aurait voulu être dessinatrice si elle n’avait pas choisi médecine (v : elle adore dessiner mais son entourage lui disait de ne pas choisir cette voie. du coup elle se contente du coin de ses feuilles de cours et des bras de ses camarades pour s’exprimer)
Survole l'avatar, petit coquin.
My character
Suite au rapport d'enquête réalisée le 20 avril 2014 au lycée Dong-Pusan, quant au renvoi temporaire de l'élève Nam Chung Su pour atteinte à la pudeur au sein de l'établissement.

Extrait du témoignage de Lee Mi Ran quant à l’incident.


La jeune femme entre dans la salle. Elle ne semble pas avoir sa langue dans sa poche et s’offusque qu’une telle histoire puisse aller aussi loin. Elle répètera à plusieurs reprises que ses meilleurs amis sont cons comme des citrons mais qu’ils ne pensaient pas à mal.

Elle soupire quand l’officier lui demande si elle était au courant du pari entre les dénommés Jin Hak Kun et Nam Chung Su mais elle n’a pas l’air étonnée. Elle hausse le ton devant la caméra, visiblement agacée de se voir poser la même question trois jours de suite. Elle raconte qu’elle a toujours été la cible de leurs paris débiles, qu’un milliard de fois ces deux crétin-ninjas ont tenté de dégrafer son soutien-gorge, mais qu’à chaque fois ils se sont mangés sa main dans la face. Elle poursuit en expliquant qu’au sein de l’établissement, on la considère un peu comme la Macédoine du lycée – le policier écarquille les yeux, elle voulait dire Madonna. Il ricane, elle plisse les yeux et l’officier admet s’être souvenu du témoignage de ses meilleurs amis qui ventaient sa maîtrise des arts martiaux et ses claques à répétition. Il reprend son sérieux et s’excuse auprès de la lycéenne.
A chacune de ses réponses, elle fait preuve d’une honnêteté troublante et malgré la situation elle reste incroyablement souriante – encore plus lorsque l’incident lui est rappelé. Le policier la rappelle à l’ordre. Il lui explique la gravité de la situation, les conséquences de l’acte et les sanctions encourues. Son visage se referme et elle déglutit avec beaucoup de difficulté. Elle reste silencieuse mais on peut voir dans ses yeux qu’elle n’est pas rassurée, qu’un rien la fait paniquer. L’officier lui fait remarquer qu’elle n’a pas à s’inquiéter car elle ne risque rien, contrairement aux deux autres. Dans un regard noir elle lui fait remarquer qu’avec une mentalité pareille, il ne doit pas avoir beaucoup d’amis. Il lui demande de surveiller son langage si elle ne veut pas être chargée pour outrage à agent public mais elle marmonne dans sa barbe qu’au moins elle ne se serait pas déplacée pour rien. Le moins que l’on puisse dire, c’est que derrière son visage de poupée et sa personnalité lumineuse, Lee Mi Ran n’a pas froid aux yeux. Elle avouera même sans remord que la trace rouge qui plane sur la joue de Jin Hak Kun depuis ces trois derniers jours est son œuvre : « parce que lui et ses paris à la con, sérieux ! » Elle s’empresse d’ajouter que ce n’est qu’une question de temps pour qu’il arrive la même chose à Nam Chung Su dès qu’elle lui mettra la main dessus.
Quand le policier lui demande si c’est la première fois que ce genre de paris se produit, Mi Ran ouvre de grands yeux et éclate de rire – du genre incontrôlable, au point que sa main vient frapper à plusieurs reprises la table. Elle répond fermement par la négative et leur prête « une tendance compulsive à la stupidité, un abonnement permanent à la connerie, quoi. » Elle affirme que si ce n’est pas la première fois qu’ils parient à tort que Nam Chung Su parviendra à coucher avec elle, lui glissera la main dans le décolleté ou lui tripotera les fesses en cours de sport, c’est bien la première fois qu’ils se retrouvent tous les trois au poste de police parce que monsieur a fait l’hélicobite au beau milieu du réfectoire.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’aussi populaire que cette fille puisse bien être auprès de ses camarades, il ne fait aucun doute qu’elle n’est pas de la trempe de ces filles hautaines qui vous jugeront au premier regard et moqueront vos différences.

Et pour ne rien vous cacher, ses aegyos auraient volontiers conduit l’officier à déchirer le rapport d’enquête et toutes ses conséquences si l’affaire n’était pas allée si loin – ah, les hommes. C’est qu’à tort à raison, on lui donnerait le bon dieu sans confession.
This is my story
citation de ton choix
Mi Ran a vu le jour à Busan et grandi dans la quartier Haeundae. Elle est la première fille de l’écrivain Lee Dong Chul et de la journaliste sportive Choi Eun Sae, accueillie à bras ouverts par le couple après avoir déjà mis au monde trois garçons turbulents. Comme il l’avait déjà fait avec ses trois fils, Dong Chul n’a pas manqué l’occasion d’enseigner à sa fille les arts martiaux qu’il avait lui-même appris des plus grands maîtres au cours des nombreux voyages qu’il avait entreprit, il fut un temps, avec son épouse. Et si la majorité des petites filles de son âge réclament à leurs parents des cours de danse ou de musique, Mi Ran a préféré signer pour quelque chose de plus casse-cou comme de l’Aïkido, du Karaté et du Taekwondo. La fillette sert sa ceinture d’un air redoutable. Elle est persuadée qu’un jour elle battra les méchants les plus chevronnés, mais en attendant les forces du mal elle s’entraîne sur une grosse peluche qui doit faire au moins deux fois sa taille et qui en a vu de toutes les couleurs. Mais tout ça, c’était le minimum vital que Mi Ran pouvait bien faire lorsque les aînés essayaient d’imposer leur loi à la maison en impressionnant par leur taille et leur imposante carrure leur petite sœur haute comme trois pommes. Heureusement elle pouvait compter sur Hyun Shik, le plus âgé d’entre tous et comme elle l’appelait, « mon oppa préféré ! » Quand Jae Hyung et Jun Hee n’avaient aucune pitié pour ce pauvre Pichu sans défense, il s’interposait et les mettait K.O. la tête dans la cuvette des WC. Et Mi Ran qui sautait partout en criant « vas-y oppa, vive attaque ! » comme dans un combat de catch – ou une arène Pokémon.

Y a pas à dire, c’était sympa les dimanches après-midi chez les Lee.

Le privilège de la petite dernière dura quatre ans (c’est toujours un de plus que l’amour) avant que la petite Je In ne pointe le bout de son nez et qu’elle vole toute l’attention dont Mi Ran bénéficiait. Du coup Mi Ran boudait, assise les bras croisés dans son coin. Elle faisait sa crise d’adolescence à 5 ans et puis c’est tout. C’est Jun Hee du haut de ses 7 ans qui est venu la réconforter en premier en disant qu’elle serait toujours sa petite sœur préférée. C’étaient sans aucun doute des paroles d’enfants qui n’avaient pas beaucoup de valeur, mais depuis ce jour Mi Ran et Jun Hee sont tout simplement inséparables. Quant à la jalousie passagère de Mi Ran, elle n’a pas mis longtemps à céder devant la bouille de cette adorable petite sœur dont on lui promettait qu’elle pourrait, quand elle serait un peu plus grande, jouer avec elle aux poupées et aux barbies. Regardez les yeux brillants de Mi Ran ! Elle n’avait absolument rien contre les jeux de voiture et les pistolets (sauf quand ses frères la décrétait cible vivante de leurs billes en plastique, mais du coup Mi Ran ripostait et elle a tiré une bille dans le nez de Jae Hyung une fois – c’était très très drôle) mais c’est qu’elle en avait assez de retrouver ses poupées pendues par les pieds à un arbre du jardin et les cheveux de ses barbies utilisés comme pinceaux par ses frères !

A l’école, Mi Ran menait son petit monde à la baguette sans même en avoir conscience. Elle recevait les déclarations enflammées de tout pleins de garçons de sa classe, acceptait de sortir avec chacun d’entre eux, puis les laissait se battre dans un coin de la cour de récréation pendant qu’elle échangeait des autocollants brillants avec ses copines – so girly, omg. C’était du Mi Ran tout craché, le genre qui ne prête pas la moindre attention aux idioties que les garçons pouvaient bien inventer pour attirer son attention. Ce petit jeu dura jusqu’au lycée lorsque deux crétins parvinrent (par la seule grâce du Dieu de la lourdeur) à renverser les lois de la gravité. L’histoire voulut qu’on les nomme Nam Chung Su et Jin Hak Kun, chevaliers virtuoses (et émérites) de la stupidité. Lee Mi Ran se retrouva malgré elle au cœur de leurs paris à la con. Le lundi, Chung Su glissait sa main sur l’assise de sa chaise pour lui toucher les fesses. Le mardi, Hak Kun trébuchait pour atterrir comme une fleur entre ses seins. Le mercredi c’était atelier dégrafage de soutien-gorge. Et le jeudi c’était une ambiance plus créative, à celui qui scorerait le plus de boulettes de papier dans son décolleté... Du coup le vendredi, c’était réunion de famille avec le proviseur. Anticipant la connerie de Chung Su à l’heure du déjeuner, Mi Ran lui a collé son assiette de purée dans la face. Hak Kun rigolait tellement qu’il en a laissé tombé son plateau. Et le trio s’est retrouvé à nettoyer de fond en comble le réfectoire après les cours. Qu’est-ce qu’elle en a distribué des coups de balai ce jour-là ! Mais visiblement pas assez pour leur remettre les idées en place parce que la semaine suivante, c’était rebelote.

Et sans jamais trop s’y faire, allez savoir comment ces deux là sont devenus les meilleurs amis de Mi Ran.

Sans transition (parce que c’est pour les faibles) Mi Ran se souvient de son premier jour à l’université comme si c’était hier. Elle avait méthodiquement tout organisé pour ne rien laisser au hasard, depuis sa tenue jusqu’à son emploi du temps. Mais entre Chung Su qui balance sa tartine sur son chemisier blanc et le vieux plan de l’université pas du tout actualisé que son grand frère lui avait refilé « pour que tu t’y retrouves », c’était pas gagné ! Surtout qu’une semaine plus tard, Mi Ran s’évanouissait en travaux pratiques au moment où le professeur incisait le thorax d’un patient fictif sous les yeux ébahis de la classe. Elle s’était écroulée sur le carrelage de la salle de classe comme une feuille morte à l’automne et serait probablement restée là tout le semestre si son voisin de table n’avait eu le déclic de l’amener à l’infirmerie. « Non mais vous pensez vraiment que j’aurais choisi médecine si j’avais peur du sang ? C’était une crise d’hypoglycémie, bon, bah ça arrive. » Et Hak Kun qui s’esclaffait sur Skype pendant que l’infirmière engraissait Mi Ran de barres énergétiques, tsk tsk... N’empêche, la pâté qu’elle leur a mis à tous, quand elle a reçu la meilleure note de la promo au premier rendu de l’année !

Malgré cette entrée en matière peu commune, Mi Ran ne regrette pas d’avoir quitté Busan pour s’installer à l’université Yonsei. Surtout que c’est là que ses frères ont aussi fait leurs études, sauf Jae Hyung qui s’est senti pousser des ailes en s’engageant à l’armée (allez savoir ce qui lui est passé par la tête à celui-là.)

« Mais franchement je vais pas vous mentir, Hak me manque beaucoup depuis qu’il est parti aux US. Je m’en suis rendue compte deux fois plus fort ce midi, quand Su s’est amusé à planter des petits pois cuits dans les pelouses du campus pour voir si ça aller faire pousser un < petit poisetier > Puis c’est pas comme si la distance les empêchait de faire des paris ! Y’a pas deux minutes j’ai entendu Su gueuler tout seul contre un arbre < CHALLENGE ACCEPTED >. »
About me
Je suis...

Fluttershy

Annyeong :hi:
J'habite à Paris - là où il paraît que se plaindre et faire la tronche, c'est une manière de se purifier. J'ai 21 ans et je suis en master de droit international des affaires (partez pas, c'est super fun le droit :perv: good try though)

Pour le reste.... :russe:  :russe:  :russe: trop la flemme, et en plus c'est l'heure du goûter.

Je vous aime déjà de tout mon petit kokoro :heart:  :heart:

PV pris

Code:
[url=http://www.shaketheworld.net/u814][b]▲[/b][/url][url=http://www.shaketheworld.net/t7605-yoo-yeon-joo-yooa-lee-mi-ran] <taken><upper>YU YEON JU (YOOA, OH MY GIRL)</upper></taken> ✎ <lower>lee mi ran</lower>




take me to the sky that resembles you. take me to the ocean. take me, this strange feeling is just very perfect. bang bang, the whole world in peachy colors.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar

VICE-PRESIDENT • i'll do my best
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9794-baik-mo-yeon-it-s-hard-to-console-those-who-are-heartbroken#369256 http://www.shaketheworld.net/t7912-baik-mo-yeon-reality-is-just- http://www.shaketheworld.net/t7927-baik-mo-yeon#272760
Re: LEE MI RAN ☾ c'est trop banal d'être sentimentale ☆  Dim 1 Mai - 13:42

j'éditerai après (c'était histoire d'être première ♥)

Tu es la plus laide de toutes les filles de ce forum et franchement je ne t'aime pas du tout parce que par ta faute j'en suis arrivée là.
Bye
.





























Non plus sérieusement, finis vite ta fiche aussi que l'on puisse se créer un lien, même si avec ton visage d'ange et mon visage de rebelle ça risque d'être compliqué, mais on va trouver, au pire on trouvera un lien qui parlera nourriture, ça sera plus facile pour nous #paf# Je te donnerai même un menu mcdo gratuit, tu seras la VVIP mcdonal's. On va se faire des tournées de nourriture, et des concours de celle qui réussira le mieux à faire des tteokbokki (okjemetais) #teamcuisinièrepasdouée#. On va finir par faire une overdose de nourriture (du moment que c'est pas uen overdose de drogue pour toi).

Allez je m'en vais loin de ta fiche.
Et Bienvenue au passage ♥
(et puis sois heureuse tu l'as finalement eu ton prédéfini qui te faisait de l'oeil, tu as été plus rapide que buzz l'éclair)
#keurkeursurtoi#
:06:


Sometimes I feel like no matter how hard I try, no matter how much I give, I will never be good enough for anyone

fire inside

♡ ♡ ♡

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
Re: LEE MI RAN ☾ c'est trop banal d'être sentimentale ☆  Dim 1 Mai - 13:48

bienvenuuue ♥ fighting pour ta fiche :02:
yooa est trop chou :han: et bon choix de pv :heart:

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
Re: LEE MI RAN ☾ c'est trop banal d'être sentimentale ☆  Dim 1 Mai - 13:49

ohhh mais elle est toute mignonne cette enfant !
il me semble que c'est une oh my girl right ?
je l'ai spotted dans liar liar. :russe:
bref bienvenue parmi nous, j'espere que tu vas t'amuser avec ce personnage. :hehe:

Revenir en haut Aller en bas
avatar

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7653-ahn-jayden http://www.shaketheworld.net/t7590-ahn-jayden-take-me-to-the-sky http://www.shaketheworld.net/t7612-ahn-jayden
Re: LEE MI RAN ☾ c'est trop banal d'être sentimentale ☆  Dim 1 Mai - 13:51

BAH ALORS HAKKUN, ON S'EST FAIT SUCRER LA PREMIERE PLACE, ON RAGE PAS TROP? :oo:
(chungsu tu peux remarquer que c'est pas toi que je nargue cette fois, admire l'effort :cute:)

en tout cas bon choix de pv, j'suis grave contente qu'il soit retenté aussi vite :hot: en espérant que tu le gardes hein!
le pv est grave perf donc j'viendrai sûrement te harceler pour un lien :perv:

edit': mdrrrrr j'en oublie la politesse
bienvenue parmi nous, j'espère que tu t'y plairas ! et bon courage pour ta fiche


    in my dreams ♒︎ 'cause I wanna close my eyes and sleep, run to the place we used to meet, 'cause I’d rather have you in my dreams than wake up without you, 'cause I’d sleep forever if you’d leave, give up the world so you would see, that I’d rather have you in my dreams than wake up without you© endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

VICE-PRESIDENT • i'll do my best
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t5002-bae-sam-yong-o-treasure#195449 http://www.shaketheworld.net/t4426-bae-sam-yong-o-playboy-s-diar http://www.shaketheworld.net/t670-bae-sam-yong
Re: LEE MI RAN ☾ c'est trop banal d'être sentimentale ☆  Dim 1 Mai - 13:52

elle est cute !! :heart:
bienvenue et courage pour ta fiche :cute:



i can hardly breathe when you are away, without you i might sleep away all day — The Black Skirts.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t2748-armani-nina-wonderland-is-a-piece-of-heroine#110689 http://www.shaketheworld.net/t4374-armani-nina-two-weeks http://www.shaketheworld.net/t2750p20-armani-nina-addicted-to-you
Re: LEE MI RAN ☾ c'est trop banal d'être sentimentale ☆  Dim 1 Mai - 13:56

bienvenue chez nous beauté, officiellement :hot: bon courage pour ta fiche :hot:


♡ amour dans le motu ♡

bouge ton corps de femelle


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
Re: LEE MI RAN ☾ c'est trop banal d'être sentimentale ☆  Dim 1 Mai - 14:01

Bienvenue ! Vu ton métier, il nous faudra un lien :aah: Amuse toi bien et bonne chance pour ta fiche ! ♥

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
Re: LEE MI RAN ☾ c'est trop banal d'être sentimentale ☆  Dim 1 Mai - 14:07

Bienvenue sur le forum ! j'édite après!

JAYDEEEEEEEN :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo:

Revenir en haut Aller en bas
avatar

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7642-ahn-dewei-glory-to-the-monkey http://www.shaketheworld.net/t7465-ahn-dewei-surprise-modafucker http://www.shaketheworld.net/t7558-ahn-dewei
Re: LEE MI RAN ☾ c'est trop banal d'être sentimentale ☆  Dim 1 Mai - 14:29

finalement :y:
bienvenue parmi nous demoiselle, avec ce pv plutôt sympatoche, tu vas te taper les deux ksos du forum, tristesse :plz: #dulovelesgars :emo:
dans tous les cas j'espère que tu te plaira dans le coin ! bon courage pour ta fiche :cute:

have fun :heart:


Kill me softly
Close my eyes with your caress.
My body mind and soul, know well that I am yours. This is a spell that will punish me. Kiss me on the lips, this is a secret between the two of us. I am addicted to prison that is you. #DESYR

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞
PLUS D'INFORMATIONS
Re: LEE MI RAN ☾ c'est trop banal d'être sentimentale ☆ 


Revenir en haut Aller en bas

LEE MI RAN ☾ c'est trop banal d'être sentimentale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)
» [Foret] Cette chasse est gardée et il y a un prédateur de trop ici... [PV: Len Tsukimori & Lena Carter]
» un site ke trop crampant XD
» Jeux vraiment trop drole!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Examen d'entrée :: Identification Information – Présentations :: Rescapés du Suneung-