88 947 points
17 membres
71 463 points
12 membres
133 771 points♛
19 membres
23 783 points
9 membres



 
MAJ DE NOVEMBRE TERMINÉE ! TU VEUX EN SAVOIR PLUS P'TIT CANCRELAT ? BAM C'EST ICI QUE ÇA S'PASSE !

Page 1 sur 1


CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6825-su-miso-hiding-the-truth-crashing-down http://www.shaketheworld.net/t6805-su-miso-let-s-run-away http://www.shaketheworld.net/


MISOO x HE'S FINE SO I DONT HAVE TO WORRY ANYMORE. ☆  Sam 7 Mai - 2:26


I KNEW YOU WERE SO STRONG
Min Soo &  Miso
[TENUE] Une semaine avait passé depuis l’incendie. Une semaine depuis que j’avais réussi à esquiver l’hôpital pour ne pas devoir faire face à ma situation sans papier. Une semaine où j’avais dû me remettre avec un médecin que Na Wei connaissait. Une semaine que je me faisais un sang d’encre pour Min Soo … une semaine que je n’avais pas pu prendre de ses nouvelles. J’avais encore le visage marqué par l’incendie, des blocs de pierre me sont tombés dessus et si ça n’avait pas été grâce à l’intervention de cet homme je serais surement encore sous la gravât … J’avais pu envoyer un sms à Min Soo pour lui dire que j’allais bien avant de réaliser que lui-même était dans un sale état. Il m’avait fallu que peu de temps pour faire le pour ou le contre. C’était risqué de me pointer à l’hôpital comme ça, mais je ne pouvais pas faire passer ma sécurité avant celle de mon meilleur ami … Nous n’étions peut-être pas la paire de meilleur ami la plus probable qui soit mais lui et moi nous ressemblions assez pour se comprendre. Si d’ordinaire c’était au poste de police qu’on se retrouvait aujourd’hui c’était les couloirs de l’hôpital que j’arpentais pour le retrouver. Le bras en écharpe à cause de mon épaule démise et quelques hématomes que je cachais sous mes vêtements il ne restait comme signe visible de l’incendie quelques bleus sur mon visage. J’avais pris le soin de les masquer sous du maquillage et sous mes longs cheveux noir. Je regardais les numéros des chambres défiler avant de trouver celle de mon meilleur ami. Je toquais doucement et veillais à ce qu’il ne dorme pas avant d’entrer avec mon ours en peluche géant, mon ballon flottant dans les airs que je tenais grâce à une ficelle, et sur lequel était marqué « Rétablis toi bien », ainsi qu’un plat de bouffe a emporté qu’il aimait que j’avais réussi à faire rentrer incognito dans l’hôpital. « Surpriiiise ! » lançais-je doucement avec un grand sourire en entrant dans la pièce en boitant légèrement. J’avais placé l’ours devant moi pour me cacher et passa malicieusement ma tête sous le bras de l’ours en peluche pour lui offrir un sourire doux. Je posais la peluche géante à ses pieds sur le lit et m’approcha de lui. Je déposai un baiser sur sa joue « Salut toi. » Déposant le plat de bouffe sur la table de chevet je m’assois sur le bord du lit pour lui dire en riant doucement «  Je t’ai apporté des rations de survie ! Ne me remercie pas ! » Je plisse le nez amusé et ajoute « T’as voulu me copier en te bousillant l’épaule avoue … je ne savais pas que tu m’idolâtrais autant chéri ! »


I'm on my knees, begging " Pretty Please ! " I'm so in love, drunk, stupid caught in this memory. Your shadow is hunting me. The Sun came up and I can't believe you're over me. #MIJUNG.  

Revenir en haut Aller en bas

PRESIDENT • i'm your leader
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t5688-kwon-min-soo-more-beautiful-than-an-angel-worse-than-evil http://www.shaketheworld.net/t5651-kwon-min-soo-i-know-you-want- http://www.shaketheworld.net/t5753-kwon-min-soo


Re: MISOO x HE'S FINE SO I DONT HAVE TO WORRY ANYMORE. ☆  Sam 28 Mai - 0:32


I KNEW YOU WERE SO STRONG
mi so & min soo

Cela fait plusieurs jours que je suis là, dans ce lit, et déjà l’ennui commence à se faire ressentir. Les premiers jours, ça allait. Je passais ces derniers à dormir alors je ne les voyais pas vraiment défiler. Mais, à présent, maintenant que j’ai repris un peu du poil de la bête, ou en tout cas récupéré les heures de sommeil dont j’avais besoin, j’ai l’impression que les jours s’allongent de plus en plus. Du coup, je tente de faire passer le temps comme je le peux, en traînant sur les réseaux sociaux via mon portable, en regardant la télévision, en faisant la causette aux gentilles et jolies infirmières… Mais rien à faire. Je me fais chier. Terriblement chier. Je ne suis pas habitué à rester plusieurs jours sans rien faire. Encore moins, cloué dans un lit. Si au moins je pouvais me balader, sortir de l’hôpital pour prendre l’air quelques minutes… Toutefois, les médecins me l’ont interdit. Et, si ce n’est pourtant pas mon genre d’obéir aux ordres, d’ordinaire, je n’ai pas le choix parce que même si je voulais n’en faire qu’à ma tête – et croyez-moi, j’ai déjà tenté l’évasion discrète, hier matin - mon état, lui, m’en empêcherait. Mon bras me fait toujours aussi mal et pour atténuer la douleur je suis obligé de m’injecter une dose de morphine toutes les heures. Morphine qui me fait pas mal somnoler, soit dit en passant. Alors, non… Je n’ai pas d’autres choix que d’obéir aux ordres des médecins. Heureusement, j’peux compter sur mes amis – voire même quelques connaissances – pour venir me tenir compagnie le temps de quelques minutes et qu’on le croit ou non, ça m’aide pas mal. Sans ça, j’aurais certainement pété un câble. D’ailleurs, alors que je laisse échapper un faible soupir, après avoir éteint la télé, désespéré par le manque de programmes intéressants, j’entends quelqu’un frapper à la porte de ma chambre. Levant alors la tête vers cette dernière, j’arque faiblement un sourcil quand je vois une énorme peluche ainsi que quelques ballons passer l’ouverture… Et il ne me faut pas longtemps avant de deviner l’identité de la personne qui se cache derrière… Une expression faussement blasée prend alors possession de mon visage et je lâche un « Salut... » à mon tour, lorsque Miso vient déposer ses lèvres sur ma joue. Je la juge cependant hard du regard lorsqu’elle finit par prendre place sur le lit, et laisse échapper, sans prendre la peine de répondre à sa remarque : « Franchement, Miso… T’es sérieuse ? » Je lâche ensuite un soupir et devant la bouille faussement innocente qu’elle arbore, je finis par ajouter : « Tu m’as pris pour un gamin ? C’quoi toutes ces conneries ? » Comprenez par-là, son ours en peluche et ses ballons, bien évidemment…



vous voulez que je vous parle de moi ? mais je n’ai rien à dire. et même si c’était le cas, vous auriez tort de me croire. la confiance est un mensonge. personne ne connaît jamais personne#satansuprême


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6825-su-miso-hiding-the-truth-crashing-down http://www.shaketheworld.net/t6805-su-miso-let-s-run-away http://www.shaketheworld.net/


Re: MISOO x HE'S FINE SO I DONT HAVE TO WORRY ANYMORE. ☆  Lun 6 Juin - 14:39


I KNEW YOU WERE SO STRONG
Min Soo &  Miso
[TENUE] Je ne peux m’empêcher de rire en voyant sa tête de blasée quand il me voit débarquer avec ma peluche et mes ballons. Je suis fière de mon coup et ricane moqueuse en agitant à nouveau la peluche sous son nez. « C’est de rester enfermé qui te rends grognon ? Ah non c’est naturel ça, c’est vrai. » Le taquinais-je en ajustant l’énorme ours en peluche que pied de son lit pour ne pas qu’il tombe au sol. « Tu ne l’aimes pas ? Regarde ses yeux craquant. » Lançais-je en me penchant pour mettre mon visage à la même hauteur que l’ours pour papillonner des cils avec un sourire amusé. Je me relève amusé et viens m’asseoir sur le bord du lit en tirant la petite planche sur roulette sur laquelle je pouvais déposer son plat que je commençais à déballer. « Je suis sûre qu’avec ce qu’il te donne ici à manger tu dois crever de faim … je n’ai pas le droit normalement mais je tiens quand même à te voir sortir d’ici vivant. » Comme si la bouffe était la chose la plus dangereuse contre laquelle il avait lutté. Mais je préférais ne pas penser à plus grave il allait bien maintenant et c’était tout ce que je voulais savoir. Je le poussais en prenant mes aises, veillant tout de même à ne pas lui faire mal, et m’assis en tailleur sur le bord du lit. Je manquais peut être de tact ? J’aurais dû m’assurer qu’il allait bien avant ? Mais j’étais du genre à minimiser la gravité pour me soucier des choses insignifiantes. Je lui tendais une boite remplie de tempura et salivait déjà rien qu’à l’odeur alléchante. « Goûte moi ça. » Assurais-je avec un grand sourire. J’avais eu peur en apprenant qu’il avait été grave blessé lors de l’incendie. J’avais moi-même encore des séquelles bien visibles sur les bras et le visage. Des égratignures et des hématomes que je cachais sous mes cheveux. J’avais quelques bandages sur les bras pour cacher le plus douloureux de mes blessures. Contrairement à Min Soo je n’avais pas pu, voulu, aller à l’hôpital, c’est un médecin peu scrupuleux qui m’avait soigné, comme chaque fois que j’avais besoin de voir un médecin. Mais j’allais bien, c’était le principal ! J’ajustais ma chemise blanche en lui jetant un regard malicieux. Tirant sur l’un des ballons je les tournais vers lui pour qu’il voie les petits messages que j’avais écrit dessus. Soigne-toi que je puisse te botter les fesses. Tu me manques beau gosse. Ou encore Ne drague pas les infirmières ^_^. J’aurais pu lui dire combien j’étais inquiète pour lui mais il lui suffira de regarder dans mes yeux pour se rendre compte que j’étais soulagée de le voir bougon et aussi aimable que d’habitude sur son lit d’hôpital malgré la pâleur de son visage. Je piquais quelques maki que je dévorais comme si j’étais affamée.


I'm on my knees, begging " Pretty Please ! " I'm so in love, drunk, stupid caught in this memory. Your shadow is hunting me. The Sun came up and I can't believe you're over me. #MIJUNG.  

Revenir en haut Aller en bas

PRESIDENT • i'm your leader
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t5688-kwon-min-soo-more-beautiful-than-an-angel-worse-than-evil http://www.shaketheworld.net/t5651-kwon-min-soo-i-know-you-want- http://www.shaketheworld.net/t5753-kwon-min-soo


Re: MISOO x HE'S FINE SO I DONT HAVE TO WORRY ANYMORE. ☆  Mar 5 Juil - 1:55


I KNEW YOU WERE SO STRONG
mi so & min soo

Un soupir, quelque peu las mais aussi, je l’avoue, un tantinet amusé, s’échappe de mes lèvres à ses paroles. L’étouffer sous son ours en peluche… Je ne vais pas mentir, ça m’a traversé l’esprit pendant une microseconde. Elle le mériterait bien d’ailleurs… Toutefois, mon état actuel ne me permettrait pas d’aller au bout de ma pensée. J’suis bien trop faible physiquement pour tenter quelque chose contre elle. Puis, j’vais pas mentir… C’est quand même ma meilleure amie. Même si elle est chiante et que, parfois, il m’arrive d’avoir des envies de meurtre à son égard, j’pourrais jamais me résoudre à lui faire du mal. D’ailleurs, j’suis sûr que de son côté, elle a également déjà eu envie de me faire la peau, à plusieurs reprises. La preuve… Cette syncope que j’ai bien failli avoir en la voyant débarquer dans ma chambre avec ces trucs tous plus ridicules les uns que les autres. Ça ne m’étonnerait pas que tout cela ait été prémédité. Bon, d’accord... J’exagère un peu, pour le coup. En plus, faut dire que la jeune femme sait comment se rattraper. En effet. Alors que je lève les yeux au ciel, suite à son manège des plus désespérants, Miso vient de nouveau s’asseoir sur le lit et dispose un peu de bouffe sur la table à roulettes qu’elle finit par tirer jusqu’à moi. Une expression légèrement moqueuse sur le visage, je ne peux toutefois m’empêcher de m’exclamer : « Comme quoi… Ça t’arrive de te montrer utile, quelques fois… » Ma façon à moi de la remercier ? Ouais, certainement… Mais peu importe. Contraint de me décaler légèrement lorsque ma meilleure amie décide de s’installer un peu plus confortablement sur le lit, et assurément à la recherche du plus gros beignet – en bon gros dalleux que je suis devenu depuis que je suis dans ce lit d’hôpital - je jette un regard curieux à la boite de tempura qu’elle me tend et finis par en attraper un dans lequel je croque rapidement. Pas besoin de baguettes. Comme vient de le dire la jeune femme à l’instant, je meurs de faim. Puis, c’est pas comme si les bonnes manières étaient de mise, entre nous. Dévorant donc mon beignet avec ferveur, je termine celui-ci assez rapidement et me ressers. Cependant mon attention est brièvement attirée par les quelques ballons que la jeune femme tourne vers moi afin que j’aperçoive les messages qui sont écrits dessus et un faible sourire amusé prend possession de mon visage, tandis que je me contente de laisser échapper un « Gamine… » Ouais, bon, j’suis mal placé pour la traiter de gamine. Il n’y a qu’à voir l’expression de p’tit garçon pas content que j’me traîne quand je la vois se servir des makis. « Eyyyyyy ! » Je l’observe se goinfrer comme une grosse, une faible grimace sur le visage, et finis par ajouter : « Tss… J’croyais qu’c’était pour moi… Morfale va ! » J’vous jure… « Tu peux parler de moi… On dirait que tu n’as pas bouffé depuis un mois… » Je laisse une nouvelle fois échapper un soupir devant cette vision que m’offre ma meilleure amie et croque finalement dans mon second beignet. « Au fait… Comment va ton épaule ? »



vous voulez que je vous parle de moi ? mais je n’ai rien à dire. et même si c’était le cas, vous auriez tort de me croire. la confiance est un mensonge. personne ne connaît jamais personne#satansuprême


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6825-su-miso-hiding-the-truth-crashing-down http://www.shaketheworld.net/t6805-su-miso-let-s-run-away http://www.shaketheworld.net/


Re: MISOO x HE'S FINE SO I DONT HAVE TO WORRY ANYMORE. ☆  Mar 11 Oct - 22:35


I KNEW YOU WERE SO STRONG
Min Soo &  Miso
[TENUE] « Tu oses encore en douter ? » raillais-je amusée de ces piques que lui lance mon meilleur ami. Je le regarde manger avec un appétit que je lui connais bien là. Mais à le voir aussi affamée je me demande si cet hôpital prend bien soin de lui. C’était presque un miracle qu’elle ait l’idée de venir aujourd’hui avec ce plat entré illégalement dans l’hôpital. J’éclate de rire en le voyant bouder ainsi de lui avoir piqué de la nourriture. « T’es vraiment radin. Tu peux partager quand même. Je t’ai gracieusement apporté ce plat ! » Lançais-je après avoir repris mon sérieux avec une mine faussement offusquée. Et pour bien insister je piquais un nouveau bout. C’est que moi non plus je n’avais pas mangé et avec tout ce que j’avais ramené – bien que pour lui ce soit l’équivalent d’un seul repas, alors que ça représentait deux repas pour moi – je pouvais bien lui retirer le pain de la bouche pour quelques bouchées. « Quoi ? Je fais un régime » le taquinais-je. Le prochain régime que je devais faire si je voulais perdre du poids c’était me couper les côtes, parce qu’il ne me restait plus que les muscles. Je souris, assez pour qu’il comprenne que je plaisante, de toute Min Soo me connait assez pour savoir quand je me fou de lui ou non. « Laisse-moi manger si tu veux pas que je te rejoigne ici ! Et crois-moi tu ne supporterais pas de m’avoir en coloc de chambre » Je riais à cette idée et imaginais déjà la scène, je ne sais pas lequel de nous deux craquerait le premier. J’étais aussi têtue que lui mais il avait des nerfs beaucoup trop solides pour moi. Il était capable  de tenir le coup et moi de me jeter par la fenêtre, parce qu’il ne faut pas se fier à son visage de petit ange. C’est un démon, un gamin chiant et insupportable quand il s’y met ! Mais je crois que je l’aime comme ça. Enfin, c’est même sûre, mais allait pas lui dire, il ne se sentirait plus. Je fais roule mon épaule avec un petit sourire « Super bien. Enfin mieux ! Me faut juste du repos et dès que tu sors je suis prête à reprendre les combats de catch. » Parce que c’était ma fâcheuse manie de toujours lui sauter sur le dos ou de tenter des prises - assez ridicules - je dois l’admettre, pour tenter de le mettre au sol. Inutile de vous dire que je suis celle qui mord le plus souvent la poussière. Mais au moins j’essaye et je suis tenace. Je le pousse un peu plus pour m’asseoir plus confortablement dans le lit, surtout en le poussant au niveau des jambes. De toute façon ne mange pas allongé, donc il peut pousser ses fesses en se redresse la princesse. « Et toi alors ? Tu vas enfin pouvoir m’expliquer ce qu’il s’est passé pour que tu te retrouves avec une balle dans l’épaule … ? On a rattrapé le connard qui a fait ça ? »


I'm on my knees, begging " Pretty Please ! " I'm so in love, drunk, stupid caught in this memory. Your shadow is hunting me. The Sun came up and I can't believe you're over me. #MIJUNG.  

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞

PLUS D'INFORMATIONS


Re: MISOO x HE'S FINE SO I DONT HAVE TO WORRY ANYMORE. ☆  Aujourd'hui à 9:00


Revenir en haut Aller en bas

MISOO x HE'S FINE SO I DONT HAVE TO WORRY ANYMORE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tarte fine abricots/frangipane
» Caaat powaaaaaaaa! /ZBAF/ Prèz' de Fine Patte :
» Reparlons de ce dont nous avons parlé... [PV]
» « Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien... »
» La fic' dont VOUS êtes le héros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Digital City :: Zone Sud :: Hôpital-