88 947 points
17 membres
71 463 points
12 membres
133 771 points♛
19 membres
23 783 points
9 membres



 
MAJ DE NOVEMBRE TERMINÉE ! TU VEUX EN SAVOIR PLUS P'TIT CANCRELAT ? BAM C'EST ICI QUE ÇA S'PASSE !

Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant


CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6825-su-miso-hiding-the-truth-crashing-down http://www.shaketheworld.net/t6805-su-miso-let-s-run-away http://www.shaketheworld.net/


MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Sam 7 Mai - 13:07


WHY DOES IT FEEL SO GOOD
BUT HURT SO BAD
Chu Jung &  Miso
[TENUE] Pourquoi tu t’obstines ? Pourquoi t’es là ? Encore. Mordillant sa lèvre la jeune femme jette son bâton de nicotine qu’elle écrase au sol. C’est plus fort qu’elle. Elle sait que ce n’est pas lui, elle sait qu’elle ne peut pas compenser son absence avec ce jumeau troublant … mais là encore c’est plus fort qu’elle. Nerveusement elle passe une main dans ses cheveux en détournant le regard ravagé. Elle s’adosse à cet arbre en pesant encore le pour et le contre. Elle voit de la lumière à travers la fenêtre, elle le voit d’ailleurs accoudé au rebord et elle l’observe. A l’abri des regards elle l’observe. Détail son visage. Elle sait que ce n’est pas lui mais … bon sang que le trouble est fort. Elle ferme les yeux refoulant sa colère et son envie furieuse de le retrouver. Pourquoi est-ce qu’elle s’accroche à lui ? Chu Jung. Rien que son nom lui colle la nausée pourtant c’est devant son dortoir qu’elle se trouve. C’est devant cette grande maison que ses pas la mènent à nouveau … son profil se découpe dans la nuit et Miso le fixe sans réaliser que son air féroce laisse place à un air plus doux, plus captivé. Il est beau. Lui autant que son frère. Elle l’a toujours trouvé beau … elle se perd dans sa contemplation et réalise qu’elle avait déjà fait son choix avant même de comprendre que c’était jusqu’à lui qu’elle allait. Ne soit pas stupide Miso. Pense-t-elle alors qu’elle ajuste sa tenue. Elle mentirait si elle disait qu’elle ne s’était pas faites jolie pour lui. Parce que malgré son air rebelle et boudeur dès qu’elle est avec lui, elle ne peut s’empêcher d’apprécier ses regards, d’apprécier ses mains sur son corps. Elle succombe comme une droguée en manque se contentant de cet autre double factice. Elle chercher en Chu Jung une image qu’elle a longtemps détesté. Elle cherche en Chu Jung un double qui n’existe plus dans sa vie et qui pourtant est là … chaque fois qu’elle ferme les yeux. Elle se réveille à l’instant où elle le voit s’éloigner de la fenêtre. Elle hésite, rien qu’un instant mais c’est trop tentant. Discrètement elle se faufile le long de la gouttière et arrive à sa fenêtre. Elle souffle sous l’effort et s’engouffre dans la pièce sans se demander si sa colocataire est là … Tant pis. Ce soir la Pyobeom devra composer avec la Citizen. Mais le champ à l’air d’être libre … Miso se glisse dans la chambre rapidement en trébuchant sur une paire de pompe. Elle grogne et se redresse en poussant un fin soupire. La chambre est vide, elle ne sait où pas parti Chu mais l’attendre l’agace. Parce qu’il lui manque. Parce qu’il n’est pas là quand elle trouve le courage de venir. Parce qu’elle veut le voir … Parce que de toute façon quoiqu’il fasse ça énervera Miso. C’est comme ça. Elle se laisse tomber sur son lit et pose sa joue sur le coussin du jeune homme. J’ai peut-être encore le temps de partir. Il ne remarquera même pas ma venue. Machinalement elle tend la main vers la table de lui et se met à fouiller sans trop vraiment savoir ce qu’elle cherche. Sa main touille dans ce tiroir alors que son regard se perd dans le vide.


I'm on my knees, begging " Pretty Please ! " I'm so in love, drunk, stupid caught in this memory. Your shadow is hunting me. The Sun came up and I can't believe you're over me. #MIJUNG.  

Revenir en haut Aller en bas

JEONGAL • my own way
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6158-han-chujung-you-re-my-heroin#224038 http://www.shaketheworld.net/t8008-chujung-x-living-young-and-wi http://www.shaketheworld.net/


Re: MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Lun 9 Mai - 20:46



You're a troublemaker
MiJung ♥



« why does it feel so good but hurt so bad ? »
Tenue | Chujung, il est là, accoudé à la fenêtre de sa chambre. Kelea n'est pas là, il sait pas trop ou elle est, alors il profite d'être seul dans la chambre pour fumer un pet. Il sait qu'elle aime pas trop ça en général. Le regard un peu dans le vide, il pense. Comme à son habitude, il se demande ou pourrait bien être son frère, celui qu'on lui a arraché à la naissance. C'est rageant de pas savoir. Il est là, perdu dans ses pensées, sans trop faire attention aux bruits qu'il peut y avoir dans les dortoirs. Chujung, il est quand même content d'être là, même si à la base, tous ces trucs de fraternités, c'est pas ce qu'il préfère. Mais bon, grâce aux panthères, il a trouvé une sorte de seconde famille, des gens qui le jugent pas. Ca lui convient bien finalement.

Chujung finit son joint avant de quitter la fenêtre. S'engouffrant dans sa chambre, il attrape son pull qu'il enfile, et fout son bonnet sur la tête. Un de ses potes Pyobeom vient d'arriver, il l'a vu en bas. Alors il part dans la cuisine pour aller le voir, discuter un peu, penser à autre chose. Il en a besoin. Pendant ce temps, il sait pas ce qu'il se passe dans sa chambre. Chujung en profite, traîne tranquillement dans la salle commune, emmerde un peu ceux qui jouent au billard. Puis il avale rapidement le burger et les frites que son pote lui a ramené, tout en se racontant leur journée, avant de retourner dans sa chambre. Pour une fois, Chujung a rien de prévu ce soir, pas de clients à voir, pas de soirée prévue, il veut juste se contenter de fumer un autre pet et continuer son livre, se disant qu'il risque bien de ne pas dormir de la nuit pour le finir. Ca lui paraît pas mal comme programme.

Le Pyobeom grimpe deux à deux les marches pour arriver rapidement au premier étage, traînant des pieds en déambulant dans le couloir. Il enlève son bonnet, se frotte un peu les cheveux tout en marchant, avant de finalement pousser la porte de sa chambre. Au départ, il fait pas trop attention, se dirige instinctivement vers sa commode pour poser son bonnet. C'est en se retournant qu'il découvre une forme sur son lit. Cette forme, il la reconnaitrait entre mille. C'est Miso qui est là. Sa Miso. Celle qui lui permet de croire encore qu'il va retrouver son jumeau. Sur le coup, Chujung est un peu surprit, mais il est aussi content dans le fond. Elle est là. «Miso ? Qu'est que tu fous là ?» Laissant rapidement s'estomper son étonnement, il va s'asseoir à côté d'elle, et attrape sa main. «J'm'attendais pas à t'voir ce soir. J'peux faire quelque chose pour toi ?» Il garde la main de Miso dans la sienne, la regarde allongée sur son lit. Les plans ont changés ce soir.


camo©015


feeling used, but i'm still missing you. and i can't see the end of this, just wanna feel your kiss against my lips; and now all this time is passing by, but i still can't seem to tell you why it hurts me every time i see you. realize how much i need you

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6825-su-miso-hiding-the-truth-crashing-down http://www.shaketheworld.net/t6805-su-miso-let-s-run-away http://www.shaketheworld.net/


Re: MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Mar 10 Mai - 22:50


WHY DOES IT FEEL SO GOOD
BUT HURT SO BAD
Chu Jung &  Miso
[TENUE] allongée dans son lit en laissant le temps défiler je repense à toute cette situation. un peu trop pour que je puisse le supporter. soufflant doucement pour chasser mes pensées et mes plaintes du coeur je ferme les yeux et éteint la lumière. Je me mets à jouer avec l'interrupteur de la lampe. j'allume et j'éteins en laissant des ombres inconnues se profiler les murs de sa chambre. je retire mes chaussures, signe que je compte rester même s'il refuse. je me redresse juste assez pour retirer son manteau et le lance au pied du lit. je remonte ma brassière et me rallonge en fixant le plafond. Est ce qu'il se plait dans cette vie qu'est la fraternité. il ne passerait pas autant de temps avec les autres panthères s'il trouvait ça pesant. Je n'arrivais pas à savoir si je pouvais moi aussi avoir ce genre de vie. le genre de vie d'étudiante classique qui s'ennurait presque ... Roulant sur le côté je pense à Yu Gyeom ... Ou peut être que je devrais l'appeler ChoYun. Un prénom qui sonnait si étranger et si familier à mes oreilles maintenant que je le connaissais. ChuJung était devenue comme une drogue ... je lui avais dit tout ce que je connaissais de son frère, je n'avais ni photo, ni souvenir que j'aurais pu lui montrer mais je pouvais lui assurer à quel point la ressemblance était troublante. chaque fois que je le voyais je le voyais lui ... Pourtant plus les jours passaient et dans ma tête ils semblaient se différencier. Si parfois ils ne faisaient plus qu'un, ce soir tout semblait différent. je ne savais plus ce que je devais penser de cette situation alors je me contentais de m'accrocher à ChuJung autant qu'il refusait de me lâcher. Nous étions loin d'être un couple parce que nous n'étions pas fan des conventions des sociétés. Et je n'étais pas sûr qu'il puisse un jour m'aimer. M'aimer d'amour, d'amour assez fort pour ne pas refaire la même erreur ... J'étais perdue quand j'étais avec lui et pourtant je ne me suis jamais senti aussi à ma place. C'était un sentiment auquel je n'arrivais pas à m'habituer. Quand la porte s'ouvre j'ai peur pendant une seconde que ce ne soit pas lui. Mon sourire s'agrandit doucement quand je le vois, il ne s'attend pas à me voir alors il mets plusieurs secondes avant de percuter. j'ai repris une expression plus neutre, cachant mon sourire le gardant pour moi comme un secret. il s'approche de moi et me prend la main. moi j'ai envie de me blottir contre lui. je le fixe sans parler, sans vraiment répondre à sa question. me redressant doucement pour m'asseoir je l'attire à moi et le pousse pour qu'il s'allonge à mes côté. ce lit une place est étroit pour nous mais je le trouve encore trop grand. J'éteins la lumière d'un geste las et m'allonge sur lui. mon souffle s'écrase sur le sien avant que je ne vienne embrasser sa mâchoire et son menton de plusieurs baisers. J'aimerais lui dire qu'il m'a manqué mais c'était trop douloureux de prononcer ces mots. "Ce soir je dors avec toi ..." murmurais-je comme si je connaissais déjà la réponse. Je glisse mes lèvres dans son cou et l'embrasse un peu plus, taquinant sa peau de mes dents avant de me blottir contre lui. "Il fait froid dehors." Comme les autres nuits. Il sait que je suis à la rue, il sait aussi que j'arrive toujours à me débrouiller pour squatter ou parfois vivre avec quelqu'un. Il sait que je suis indépendante et que je déteste qu'on m'aide. Mais ce soir c'est moi qui vient quémander ses bras, sa chaleur. Je ne bouge plus, restant mon visage dans le creux de son cou. Je ne sais pas vraiment ce que je fais, ni où tout ça nous ménera, mais ce que je sais c'est que ce soir je n'ai pas envie de le quitter. laissez moi rester encore un peu ... juste assez pour ne plus avoir peur du monde qui m'attend dehors.


I'm on my knees, begging " Pretty Please ! " I'm so in love, drunk, stupid caught in this memory. Your shadow is hunting me. The Sun came up and I can't believe you're over me. #MIJUNG.  

Revenir en haut Aller en bas

JEONGAL • my own way
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6158-han-chujung-you-re-my-heroin#224038 http://www.shaketheworld.net/t8008-chujung-x-living-young-and-wi http://www.shaketheworld.net/


Re: MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Ven 13 Mai - 20:55



You're a troublemaker
MiJung ♥



« why does it feel so good but hurt so bad ? »
Tenue | Miso. Elle était là, en face de Chujung. Un léger sourire se forma aux coins de ses lèvres, sans trop le montrer pour autant. Lui montrer qu'il était heureux de la voir était l'une des choses qu'il s'interdisait certainement le plus, par fierté peut-être, parce que c'était pas naturel pour lui. Toutes ces histoires de couple, de conventions sociales, c'était pas pour lui. Le vide en lui, l'absence de ChoYun étaient bien trop présents pour s'imaginer entrer dans les normes, ressembler à tous ces autres gens à la vie si bien rangée. La souffrance de l'esprit était trop forte pour s'imaginer un jour vivre comme eux, connaître même ce que toutes ces personnes pouvaient appeler bonheur. Chujung, il était persuadé qu'il ne serait jamais capable de découvrir ça un jour. Du moins, pas tant que ChoYun serait loin de lui. Pourtant, Miso... C'était Miso. Sa Miso à lui, qu'il serait incapable de lâcher. Alors à la voir en face de lui, son coeur battait un peu plus fort pendant quelques secondes.

Cette fille, c'était celle qui lui donnait le plus d'espoir. Et après tout ce temps, c'était de ça dont il avait besoin. D'espoir pur. C'était certainement la chose la plus stupide pour le commun des mortels, mais pas pour un gars des bas quartiers de Beijing. Du gars qui avait perdu son jumeau à cause de la connerie humaine. Miso, elle lui montrait qu'il pouvait être proche de ce but, de l'objectif de sa vie. Elle lui avait tant appris sur ce frère qu'il ne connaissait même pas, ce jumeau qu'il aurait voulu protéger plus que tout, qu'il aurait voulu aimer comme on aime un frère, celui qui partage le même sang. Qu'on lui dise qu'un jour, il rencontre cette fille, si troublée par la ressemblance, parce qu'elle connaissait celui qu'il recherchait, qu'elle l'aimait même, il n'y aurait jamais cru. Il avait fallut qu'elle le prenne pour ChoYun pour qu'il se dise qu'il avait raison d'espérer, qu'il avait raison d'y croire. Et rien que pour ça, il ne pouvait pas la laisser s'échapper.

Sentir le contact de Miso sur lui était parfois étrange. Pas dans le mauvais sens du terme, au contraire. Seulement, à certains moments, il pouvait avoir l'impression que son frère était tout prêt. C'était con, c'était terriblement stupide, mais Chujung y croyait. Il croyait qu'avoir Miso près de lui, c'était avoir un peu de ChoYun avec lui. Le sentiment que ce lien qu'ils avaient développé après ça ne pouvait le faire la lâcher. Alors, il s'installa plus confortablement pour acceuillir Miso dans ses bras. Sa main venait caresser la nuque de Miso, tout en fermant un peu ses yeux pour profiter des baisers qu'elle lui offrait. Chujung souffla un « d'accord » avant de venir déposer un baiser sur son front. Bien sûr, il aurait pu lui dire qu'elle pouvait rester autant qu'elle le voulait, qu'il l'acceuillerait à chaque fois qu'elle serait là, comme c'était déjà un peu le cas, mais il se contentait de ce simple mot pour approuver sa présence ce soir. Chujung la serrait un peu plus contre lui, profitant de ce moment que Miso lui offrait. Ce soir, elle serait là, c'était mieux que tout, mais ça, jamais il ne lui dirait. Peut-être qu'elle ne serait plus là le lendemain, alors il profitait de sa présence, de son corps contre le sien, continuant de lui caresser lentement le dos.


camo©015


feeling used, but i'm still missing you. and i can't see the end of this, just wanna feel your kiss against my lips; and now all this time is passing by, but i still can't seem to tell you why it hurts me every time i see you. realize how much i need you

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6825-su-miso-hiding-the-truth-crashing-down http://www.shaketheworld.net/t6805-su-miso-let-s-run-away http://www.shaketheworld.net/


Re: MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Ven 13 Mai - 23:46


WHY DOES IT FEEL SO GOOD
BUT HURT SO BAD
Chu Jung &  Miso
[TENUE]
Allongé sur lui je caressais son torse d’une main distraite encore perdue dans mes pensées, comme toujours, comme souvent quand j’étais avec lui. Parfois j’avais l’impression qu’on se comprenait à travers nos silences, qu’on s’avouait à demi-mots toutes ces choses qu’on ne sera jamais capable de prononcer. Toi et moi avions déjà la force de les penser c’était bien suffisant, à nos yeux, pour qu’on reste ainsi, blottit en silence l’un contre l’autre. Ce soir je n’ai pas envie d’être seule, ni demain, ni après-demain mais la vérité c’est que j’ai la trouille Chu. J’ai la trouille de comprendre. J’ai la trouille de me tromper. Si je me suis autant accroché à toi c’est parce que tu lui ressembles. Si parfaitement que j’ai le cœur bousillé chaque fois que tu te mets à rire. Si parfaitement que j’ai envie de te dire que je t’aime si cruellement. Chu … tu ne te rends pas compte du bordel que t’as mis dans ma tête. Moi je voulais l’oublier. Moi je voulais passer à autre chose mais t’es là … à me rappeler son existence, jour après jour … et jour après jour j’ai l’impression que son image se fan. Que c’est toi. Toi qui prends sa place. Est-ce que c’est mal ? J’enfouie mon visage dans le creux de son cou en fermant les yeux. Je me blottis contre lui à chercher sa chaleur. Je soupire discrètement de ce lourd fardeau que j’ai sur le cœur. « J’ai été viré aujourd’hui. » murmurais-je sans vraiment d’émotion. Je m’en foutais de perdre mon job. J’aurais dû m’inquiéter mais je vivais au jour le jour, j’avais assez de ressource pour toujours trouver de  quoi vivre alors … je ne m’en faisais pas vraiment. Je ressentais juste le besoin de lui dire, qu’il sache, connaisse ma vie de ce que je voulais bien lui donner … Je savoure ses caresses et la sensation de ses mains sur mon corps. J’ai l’impression que ça fait une éternité que je n’y ai pas eue droit. Il faut dire que ça fait une éternité que je ne suis pas passée par cette fenêtre. Je me redresse doucement pour croiser son regard. Je fixe ses lèvres goût nicotine que je n’ai pas embrassé depuis une éternité là encore … je caresse ses lèvres du bout du pouce, caressant sa joue en glissant dans son cou. Tu m’as manqué … Je pense ses mots et je crèverais pour qu’il les pense à son tour … Je me penche vers lui, plantant mon regard dans le sien, frôlant ses lèvres en retenant mon souffle. J’ai envie qu’il m’embrasse putain … je déglutis difficilement et frôle ses lèvres à nouveau comme une faiblesse, comme une interdiction contre laquelle je ne pourrais pas lutter. « Embrasse-moi … » soufflais-je dans un gémissement que j’ai du mal à contrôler. Je t’en supplie … embrasse-moi Chujung … j’ai froid sans toi.


I'm on my knees, begging " Pretty Please ! " I'm so in love, drunk, stupid caught in this memory. Your shadow is hunting me. The Sun came up and I can't believe you're over me. #MIJUNG.  

Revenir en haut Aller en bas

JEONGAL • my own way
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6158-han-chujung-you-re-my-heroin#224038 http://www.shaketheworld.net/t8008-chujung-x-living-young-and-wi http://www.shaketheworld.net/


Re: MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Dim 15 Mai - 0:56



You're a troublemaker
MiJung ♥



« why does it feel so good but hurt so bad ? »
Tenue | Il n'y avait pas besoin de mots entre eux pour qu'ils se comprennent. Il n'y avait pas besoin de tout ça pour comprendre qu'ils avaient terriblement besoin l'un de l'autre. Les raisons n'étaient peut-être pas les mêmes, mais il y avait malgré tout ce point commun, le centre de tout. ChoYun. L'un comme l'autre ne pouvaient littéralement pas vivre sans lui, mais ChoYun était absent de leur vie. Est-ce que ça y jouait ? Bien sûr. L'un l'autre, Miso & Chujung se rattachaient à ce qu'ils avaient perdu. Un amour, un frère. Des sentiments différents mais partagés par ce savoureux silence, laissant imaginer que l'un sans l'autre, ce n'était pas possible. Parce que Chujung ne serait jamais capable de lâcher Miso, comme Miso serait incapable de lâcher Chujung.

Certains pourraient croire que cette situation les bouffaient, mais au fond, tout ça avait fait naître chez l'un et l'autre des sentiments qu'ils ne connaissaient pas, ou plus. De l'amour, Chujung était incapable d'en donner. De l'espoir, peut-être, qui sait... Tout ce qu'il savait, c'était que tant que Miso serait là, ça irait toujours mieux. Parce qu'elle comblait un peu le vide, mine de rien. Parce que tout ce qu'elle lui offrait, c'était inespéré peu de temps encore avant qu'il ne la rencontre. Bien sûr qu'il aurait pu seulement récolter toute sorte d'informations sur son jumeau et la laisser là, mais son corps et son esprit lui avaient fait comprendre qu'il avait besoin d'elle. Plus que tout. Mais ça non plus, il ne l'avouerait jamais. Il préférait se contenter de la serrer un peu plus contre lui. De lui offrir quelques minutes hors du temps. Ou seuls eux pouvaient se comprendre dans leur douleur. Dans le souvenir - ou presque - de cette personne qu'ils aimaient autant l'un et l'autre. C'était ça, qui les faisait être ensemble, dans les bras de l'autre. Ils le savaient, mais parfois, Chujung préférait seulement se contenter de profiter de sa présence, tentant d'oublier que sans ChoYun, elle ne serait pas là.

Enlacés dans ce lit presque trop grand pour eux, Chujung se laissait aller à des caresses dans le dos de Miso. Leur lien était peut être devenu trop fort pour savoir si ChoYun était réellement ce qui les liait. Mais à ce moment précis, Chujung se laissait seulement guider par les gestes de celle qui partagerait son lit ce soir. Ses yeux se posèrent sur Miso. Il aimait la regarder. Il la trouvait si belle, qu'importe la situation. Miso, c'était sa force à lui. «Vraiment ?» Chujung n'avait pas besoin d'en dire plus. Il serait toujours là pour l'aider, il ferait n'importe quoi pour elle, mais ça, seul son regard pouvait le dire. Il savait surtout qu'il n'avait pas besoin de le dire à voix haute pour qu'elle le sache. Chunjung, il ne se voyait pas sans elle.

Sentir le pouce de Miso effleurer ses lèvres, cette proximité qui, pourtant, n'était pas si inconnue, était toujours des plus agréables. L'envie de l'embrasser était plus forte que tout. Alors, en entendant ces mots, Chujung ne pu s'empêcher d'esquisser un léger sourire, que l'on pouvait à peine deviner avec cette pénombre. Sans un mot, ses lèvres virent rapidement se poser sur celles de Miso. Elle n'aurait pas eu besoin de demander, qu'il l'aurait fait. Ses mains continuaient de se ballader dans son dos. Chujung serait là, si c'était tout ce qu'elle voulait. Il lui offrirait bien ça. Incapable de la laisser s'enfuir, il lui donnerait tout ce qu'elle voulait, si cela pouvait lui permettre de la garder un peu plus longtemps contre lui.


camo©015


feeling used, but i'm still missing you. and i can't see the end of this, just wanna feel your kiss against my lips; and now all this time is passing by, but i still can't seem to tell you why it hurts me every time i see you. realize how much i need you

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6825-su-miso-hiding-the-truth-crashing-down http://www.shaketheworld.net/t6805-su-miso-let-s-run-away http://www.shaketheworld.net/


Re: MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Lun 16 Mai - 2:00


WHY DOES IT FEEL SO GOOD
BUT HURT SO BAD
Chu Jung &  Miso
[TENUE]« vraiment. » murmure-t-elle dans un souffle, le même que le sien. Elle plonge son regard dans le sien avec l’envie furieuse de lui dire de rester, de ne jamais la quitter, parce qu’elle ne saurait pas comment faire sans lui. La colère, la fureur, elle sait doser, elle sait maitriser. La rage elle la côtoie tous les jours et la frustration rend ses lèvres plus acides. Mais la douceur, le bonheur, le bien-être c’est trop fragile. C’est trop fugace, parce qu’elle l’a et le jour d’après ça disparait. Parce qu’elle ne veut pas que lui disparaisse. Parce qu’elle a trop besoin de lui pour tenir, pour vivre. Parce qu’elle pourrait encaisser n’importe quoi s’il est là, avec elle. Parce qu’elle pourrait sombrer encore plus dans les basfonds de sa nouvelle vie s’il est là pour elle. Parce que la peur s’estompe quand il est là. Parce que la peur devient qu’une infime noirceur dans sa tête quand elle le fixe. Elle oublie tout. Elle veut rire, sourire, elle veut l’embrasser, coucher avec, lui faire l’amour. Parce qu’elle veut qu’il le garde contre lui et qu’il ne la lâche jamais mais ça … ça c’est trop compliqué à dire. Ça c’est beaucoup trop dur à accepter. Alors quand elle sent ses lèvres contre les siennes elle ne peut s’empêcher de lâcher un gémissement de plaisir. Parce que ça fait tellement de bien … parce que c’est tellement bon. Elle se met à sourire malgré elle contre ses lèvres et elle répond à son baiser sans avoir besoin de se calmer. Elle l’embrasse avec un plaisir qu’elle ne cache pas. Chujung n’a pas la moindre idée de ce qu’il peut représenter pour elle, mais à cet instant il peut sentir à quel point Miso se sent proche de lui. Si proche … Elle joue de ses lèvres sur les siennes, presse sa langue contre sa jumelle avec une timidité que sa fougue atténue. Elle se glisse contre son corps avec l’envie de fondre en lui pour ne plus jamais sentir cette sensation qu’elle ressent quand Chujung lui manque … Elle recule son visage à bout de souffle et ferme les yeux en pinçant ses lèvres sous le plaisir. Elle finit par croiser son regard et le temps se suspend et le temps n’existe même plus. Elle dépose un baiser sur ses lèvres, un baiser si chaste et si enfantin qu’il en devient craquant. Elle caresse sa joue de son pouce sans pouvoir quitter ses yeux qu’elle aime tant. Elle aimerait savoir décrypter la moindre émotion qu’elle lit dans son regard mais face à la vérité elle semble avoir oublié toutes ses convictions … « Chuj… » Commence-t-elle a murmurer avant que la porte ne s’ouvre brusquement sur Jun « Hé mec t’aurais pas un… oh, tu m’as l’air occupé à ce que je vois … » rit il alors qu’un coussin vient s’écraser sur son visage l’obligeant à sortir, amusé. « Que personne n’aille déranger Chujung, notre chinois est occupé ! » cri Jun dans le couloir d’une voix hilare. Miso soupire mais ne peut s’empêcher de lâcher un petit rire gêné avant de rouler sur le côté pour se glisser contre Chujung. Elle entremêle ses jambes aux siennes et glisse une main sous son t-shirt pour lui caresser sa peau, là où elle devine ses tatouages. Après quelques secondes de silence elle lui avoue «  J’ai été viré parce que j’ai giflé mon boss. » Elle soupire et détache ses cheveux noirs corbeaux qui encadre son visage d’un air soudain juvénile. « Il m’a encore mis une main aux fesses et a profité que je sois dans la réserve pour essayer de me tripoter. » Elle n’en est pas traumatisée, peut-être un peu agacée, encore un peu secouée mais surtout elle se désole de voir les hommes tous pareil avec elle. Profitant de sa situation précaire pour l’obliger à quelques faveurs sexuelles qu’elle se refusera toujours de donner. Au fond d’elle, elle espère réveiller des instincts protecteurs chez Chujung et un peu de jalousie. Mais quoiqu’elle puisse dire, elle n’osera jamais lui avouer qu’en réalité si elle avoue c’est qu’elle a eu peur, là aussi, quand son dos à heurter l’étagère et qu’elle a senti cet homme se jeter sur sa poitrine. Elle fait mine d’en rire en ajoutant «  Il a encore la trace de mes doigts sur la joue je suis sûre. » Oh oui, elle en rigole, comme si tout ça … ce n’était pas grave, comme si tout ça n’accentuait pas sa crainte du monde. Pourtant elle se blottit un peu plus contre lui. assez pour qu’elle se sente plus sereine.


I'm on my knees, begging " Pretty Please ! " I'm so in love, drunk, stupid caught in this memory. Your shadow is hunting me. The Sun came up and I can't believe you're over me. #MIJUNG.  

Revenir en haut Aller en bas

JEONGAL • my own way
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6158-han-chujung-you-re-my-heroin#224038 http://www.shaketheworld.net/t8008-chujung-x-living-young-and-wi http://www.shaketheworld.net/


Re: MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Sam 28 Mai - 16:25



You're a troublemaker
MiJung ♥



« why does it feel so good but hurt so bad ? »
Tenue | Chacun avait ses raisons d'être là. Si l'un ou l'autre aurait fait des choix différents, ils n'en seraient pas là aujourd'hui. ChuJung aurait voulu croire qu'il y ai une raison à ça, au fait que la vie ait voulue mettre Miso sur son chemin. Qu'il ne découvre un lien avec son jumeau, la raison pour laquelle il était venu en Corée du Sud. Au fur et à mesure, ce lien qui le rendait si proche d'elle avait changé. Il savait qu'il avait besoin d'elle, mais n'osait même pas se l'avouer. Son esprit légèrement embrouillé lui faisait se poser tout un tas de questions sur le sujet, mais jamais il ne se permettrait de demander des réponses.

Alors, plutôt que de réfléchir, ChuJung se laissa simplement emporter par un baiser. Il y avait toujours quelque chose de spécial lorsque c'était Miso dans ses bras. Une certaine douceur. Il voulait lui montrer qu'il ne la lacherait jamais. Il savait que ce n'était pas exactement de l'amour. Il n'arrivait pas à s'accepter entièrement, comment pouvait-il aimer quelqu'un ? Mais protéger une personne, lui donner de l'attention, être la pour elle quand elle en aurait besoin, ça il pouvait faire. Mais ça, c'était seulement pour Miso qu'il s'en sentait autant capable.

Sa main glissait sur la nuque de Miso, comme pour prolonger ce baiser, cette envie de lui montrer qu'il serait toujours là, qu'il lui offrirait ce qu'elle voudrait. Toute cette proximité avec Miso, c'était lui exprimer par les gestes ce qu'il serait toujours incapable de lui dire. Un pincement de lèvres, suivit de légères caresses dans sa nuque ponctuait cet instant. Et il pouvait bien se passer quoi que ce soit autour de lui, que ChuJung s'en foutait. Mais un bruit de porte surprit le jeune homme, qui se redressa, le regard noir pointé sur un des Pyobeoms. Mais l'autre panthère n'eu pas vraiment le temps de parler qu'un oreiller attérit sur lui, et qu'un très subtil «Ta gueule.» sortit-d'entre les lèvres de ChuJung.

La porte renfermée, le jeune homme s'allongea à nouveau plus confortablement, laissant Miso s'installer comme elle le voulait. Il l'écoutait, attentivement. Au fur et à mesure de ses paroles, ChuJung baissait la tête pour mieux l'observer, son pouce venant caresser sa joue. Un regard légèrement soucieux avait fait son apparition. «Tu veux que j'aille lui dégommer la tête ?» Ca l'énervait ce genre de chose, mais il cachait toujours ses émotions, ne voulant pas trahir ses mots. Qu'elle réponde oui ou non, il le ferait, par principe. Il détestait ce genre de personnes.

Bien que Miso en rit légèrement, ChuJung savait qu'au fond, elle n'avait pas apprécié, et que c'était pour cette raison qu'elle se retrouvait dans cette situation. Plus que tout, il savait qu'elle ne lui demanderait jamais de l'aide, mais qu'il ferait son possible si elle aurait besoin de quoi que ce soit. «Ca j'en doute pas.» Un léger sourire en coin s'affichait sur le visage du jeune homme, son pouce caressant toujours la joue de Miso. Il la serrait un peu plus contre lui, laissant parfois sa main parcourir son dos. Sans décrire comment ni pourquoi, il voulait lui montrer qu'il était là, et qu'il ne la lâcherait pas, il avait trop besoin d'elle.


camo©015


feeling used, but i'm still missing you. and i can't see the end of this, just wanna feel your kiss against my lips; and now all this time is passing by, but i still can't seem to tell you why it hurts me every time i see you. realize how much i need you

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6825-su-miso-hiding-the-truth-crashing-down http://www.shaketheworld.net/t6805-su-miso-let-s-run-away http://www.shaketheworld.net/


Re: MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Dim 29 Mai - 18:18


WHY DOES IT FEEL SO GOOD
BUT HURT SO BAD
Chu Jung &  Miso
[TENUE] J’ai envie de partir. De partir loin d’ici, avec lui. Je sais au fond de moi que je ne quitterais jamais cette ville, parce que mon frère s’y trouve, parce que je ne pourrais pas quitter le pays sans lui … Mais c’est quand je suis avec Chujung que je réalise à quel point je suis fatiguée de courir. J’en ai marre de chercher dans le vide, de fuir mon passé et de chercher mon présent. Je ne vis pas, je survis lamentablement et j’ai beau tenté de me convaincre que ce n’est que temporaire, j’ai bientôt 22 ans et c’est ma vie depuis ce qui me semble une éternité. J’ai toujours passé ma vie à fuir, à me cacher. Je n’ai pas la moindre idée de ce que ça fait d’avoir une vraie maison … d’avoir un endroit où venir en courant pour me réfugier quand je vais mal … Pourtant … les bras de Chujung me semble y ressembler fortement. Comme un roc, comme une promesse de lendemain, il est là. Il se tient toujours à mes côtés, même quand je m’y attends le moins … Je ne sais pas où on va tous les deux, ni même ce qu’on est réellement l’un pour l’autre, mais je sais que demain il sera là et tous les autres jours d’après … arrivera un jour où il retrouvera son frère, et ce jour … je ne sais pas ce qu’il adviendra de moi … mais je sais que rien ne pourrait nous séparer. Rien ni personne espérais-je au fond de moi. Je comprendrais qu’il puisse me délaisser après avoir retrouvé son frère, cette situation ne serait que trop étrange … mais ça me semble tellement irréel de voir à nouveau Yu Geom dans ma vie que son image se fane doucement quand je suis avec Chujung.

 
Je passe une main sur son torse en fixant le vide. Je souris à sa remarque et murmure tout bas « Peu importe il n’en vaut pas la peine ce pervers … » La vérité c’est que je ne voulais pas qu’il quitte mes bras ou qu’il aille se faire mal en cognant sur ce connard. Je voulais juste qu’il reste contre moi. Je me redresse sur un coude en déglutissant difficilement. Est-ce que tu me quitterais Chujung ? On est deux idiots à se sentir aussi bien l’un contre l’autre, il ne passerait aps son temps à me tenir contre lui si je n’étais qu’une vulgaire fille de passage … alors pourquoi ça me paraissait si compliquer de le lui faire remarquer ? Comme si avouer une vérité pouvait déranger. Comme si on pouvait tout perdre parce que la réalité serait trop effrayante pour nous. Je retire lentement mon haut pour être en sous-vêtements devant lui et retire mon pantalon sans un mot, le fixant du coin de l’œil. Je n’ai pas les sous-vêtements les plus sexy qui soit, ni même des allures de princesses. J’étais juste moi et parfois je me demandais si ça lui suffisait. Je me redresse et me met dos à lui en retirant lentement mon soutient gorge. Je le regarde par-dessus mon épaule, jouant un peu avec ses nerfs je l’avoue. Regarde moi Chujung … ne regarde que moi … J’attrape un de ses t-shirts qui traine et l’enfile en me tournant vers lui, ne lui offrant la vision de ma poitrine qu’une brève seconde. Je noue le t-shirt dans le creux de mes reins.
 
Mes cheveux détachés encadrent mon visage et je m’approche de lui. Est-ce que tu me trouves belle Chujung ? Avais-je envie de lui demander. Je me contentais de grimper sur le lit à califourchon et m’assois sur son bassin en caressant son torse sous ce t-shirt. « Tu n’as rien qui me pourrait nous faire planer ? » demandais-je inutilement en sachant pertinemment que Chujung trainait dans ce milieu … Il savait que je ne fumais pas alors j’espérais pouvoir avoir de petits cachets miracles. Juste pour avoir la bonne excuse de rester avec lui ce soir … juste pour me sentir libérer de toute cette pression, juste pour pouvoir planer avec lui. Je me penche vers Chujung et l’embrasse avec tendresse habituelle qui fait naitre un peu de chaleur dans le creux de ma poitrine. 


I'm on my knees, begging " Pretty Please ! " I'm so in love, drunk, stupid caught in this memory. Your shadow is hunting me. The Sun came up and I can't believe you're over me. #MIJUNG.  

Revenir en haut Aller en bas

JEONGAL • my own way
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6158-han-chujung-you-re-my-heroin#224038 http://www.shaketheworld.net/t8008-chujung-x-living-young-and-wi http://www.shaketheworld.net/


Re: MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Ven 10 Juin - 19:41



You're a troublemaker
MiJung ♥



« why does it feel so good but hurt so bad ? »
Tenue | C'était étrange, cette proximité entre eux. Et même si les raisons pour lesquelles ils étaient ainsi l'un envers l'autre n'avaient rien de banal, tout ça s'effaçait dans l'esprit de Chujung quand elle était là. C'était son réconfort à lui, et même s'il le voulait, il ne pouvait pas la laisser. C'était sa source d'espoir dans un monde qu'il ne voyait que remplit d'horribles choses et d'horribles personnes. Miso, elle lui donnait l'espoir qu'un jour, tout serait meilleur. Sans trop comprendre comment elle pouvait faire ça. Et lui... Il s'était déjà juré depuis un moment de tout faire pour elle, pour l'aider et être là si elle en avait besoin.

Pourtant, une question subsistait. Et si ChoYun revenait, comment allaient-ils tous les deux réagir ? Il ne savait pas ce qu'il pouvait bien en être pour Miso, mais lui, il savait que malgré tout ça, il ne pourrait pas s'empêcher de continuer à la protéger. Elle était trop importante pour lui. Tout comme son jumeau, bien sûr. Il avait juste peur que cette proximité qu'elle pouvait avoir avec lui disparaisse le jour ou il reviendrait. Ca le faisait flipper parce que, au fond, il avait terriblement besoin de sa présence. Miso, elle lui montrait qu'on pouvait se sentir bien dans les bras d'quelqu'un, et ça c'était déjà assez pour la garder près de lui, autant que possible.

Mais plutôt que de penser à tout ça, Chujung préférait profiter de l'instant, de ce moment que Miso lui offrait. Parce qu'il ne savait jamais vraiment quand elle allait venir, il était juste heureux qu'elle soit là, dans ses bras. Parce que c'était mieux de profiter plutôt que de penser au fait qu'un jour, elle puisse ne pas revenir vers lui. Et ça, c'était tout ce qu'il refusait. Alors, Chujung préférait se perdre dans ses bras, l'observer, mémoriser son visage à chaque fois qu'elle était dans ses bras. Il ne pouvait pas s'empêcher de la regarder. Elle était là, en train de se déshabiller juste devant lui. Son seul réflexe était de se mordre la lèvre.

Il la laissait faire ce qu'elle voulait, ne la quittant pas des yeux. Ce corps, il le connaissait, mais il avait du mal à s'en passer. Après tout, ne partageait-il pas son lit uniquement avec des filles qu'il trouvait à son gout ? Peut être, mais Miso, elle était au dessus des autres. Parce que Miso, il pouvait pas se passer d'elle, de sa façon d'être avec lui, de sa façon d'être toujours aussi  ... elle même avec lui. Il la laissait simplement s'installer à califourchon sur lui, et même s'il avait terriblement envie de l'embrasser, de l'avoir un peu plus près encore de lui, il se retenait encore un peu, toujours en se mordillant les lèvres.

Si Chujung avait de quoi planer ? Il en avait des réserves, mais il savait surtout qu'elle ne fumait pas, contrairement à lui. Tout en dégageant une mèche de cheveux de son visage, il continuait de l'observer. «Ce que tu veux.» Il le soufflait presque, il lui donnerait ce qu'elle voudrait, tout en faisant attention à elle. Sa main glissait dans la nuque de Miso pour l'approcher de lui, l'embrasser à nouveau. Ses mains s'étaient instantanément emparées de son dos, les faisant balader dans le creu de ses reins. Comme pour prolonger un peu plus ce moment.


camo©015


feeling used, but i'm still missing you. and i can't see the end of this, just wanna feel your kiss against my lips; and now all this time is passing by, but i still can't seem to tell you why it hurts me every time i see you. realize how much i need you

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞

PLUS D'INFORMATIONS


Re: MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Aujourd'hui à 11:37


Revenir en haut Aller en bas

MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER
» Party with a troublemaker ◓ ft. Solveig
» Little troublemaker ◄ Joelynn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Le reste du monde :: Espace temps :: Le passé a sa place-