88 947 points
17 membres
71 463 points
12 membres
133 771 points♛
19 membres
23 783 points
9 membres



 
MAJ DE NOVEMBRE TERMINÉE ! TU VEUX EN SAVOIR PLUS P'TIT CANCRELAT ? BAM C'EST ICI QUE ÇA S'PASSE !

Page 2 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant


CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6825-su-miso-hiding-the-truth-crashing-down http://www.shaketheworld.net/t6805-su-miso-let-s-run-away http://www.shaketheworld.net/


Re: MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Dim 12 Juin - 20:53


WHY DOES IT FEEL SO GOOD
BUT HURT SO BAD
Chu Jung &  Miso
[TENUE] Ça lui foutait le cœur en l’air de ne pas savoir ce qu’ils pourraient devenir tous les deux. Elle n’était même pas sûre de savoir où est-ce qu’elle sera demain alors il lui était difficile de croire qu’elle pouvait construire quelque chose avec lui. Il était son bonheur, son instant fugace de bien-être. Celui auquel elle se raccrochait quand ses journées étaient trop sombres pour qu’elle puisse avoir l’impression que tout ira bien. Elle entremêle ses jambes aux siennes quand elle le sent la tenir contre lui. Comme s’il refusait de la laisser partir. Comme s’il refusait qu’elle disparaisse. Et Miso elle était accroc à ce sentiment. Elle savourait cette sensation qu’elle savait trop éphémère et dont elle aurait surement beaucoup de mal à se passer par la suite. Mais ce n’est pas grave, ce n’est pas grave parce que ce soir il est à elle, et elle est à lui. Comme toujours. Et au fond d’elle, elle se persuade que rien ne pourra venir s’immiscer entre eux. Rien ni personne. Si ce n’est peut-être son jumeau mais elle ne pas y penser maintenant … Elle glisse son corps contre le sien et jamais elle n’a vu deux corps s’entendre aussi bien, se lover aussi parfaitement l’un contre l’autre. Il lui offrirait le monde. C’est l’impression qu’il lui donne dans cette petite chambre universitaire. Et elle, elle, elle le croit. Elle le croit parce qu’il veut lui offrir son monde. Ses doigts fins sur sa nuque délicate la rapprochent de lui. Sans se faire prier, elle dévore ses lèvres avec une passion qu’elle restreint doucement pour ne pas succomber à la tentation tout de suite … elle ferme les yeux, elle aime le goût de ses lèvres. Un goût parfois amer, un goût parfois âcre que les fumées et les drogues qu’il prend rendent plus acide. Elle aime ses lèvres, elle aime s’y perdre. Elle mentirait si elle disait qu’elle n’y est pas accroc, mais elle n’a pas besoin de le lui dire. Il le voit. Rien qu’à la façon qu’elle a de mordiller ses lèvres taquinent. Elle se redresse et tire le tiroir de la chambre. Un sachet de pilule qui lui promet une soirée détente. Ça elle sait que ce n’est pas fort. C’est toujours ce qu’il lui donne. Pas trop, pas assez pour la faire dérailler. Il prend soin d’elle, même dans les détails. Elle l’avale sans eau, en glisse un sur sa langue et embrasse Chu pour lui donner. Elle ne veut pas être seule dans cet instant de plénitude. Elle veut être avec lui. Elle se relève. Elle ferme la porte à clé et qu’importe si les autres auraient voulu entrer. Elle éteint toute les lumières pour ne laisser que la lumière de dehors filtrer à travers la fenêtre. Elle aperçoit une bouteille d’encre de chine sur le bureau. Ça doit être à sa coloc. Elle attrape un pinceau. Un fin. Comme toujours. Elle s’approche de lui et dépose ses affaires sur le rebord de la table de chevet, elle se saisie du poignet de Chu pour le redresser en position assise et s’assoit à califourchon sur lui. Elle l’embrasse tendrement, le cachet faisant déjà un peu effet. Elle lui retire doucement son haut en caressant ses côtes, son dos, et fait passer le tissu par-dessus sa tête. Elle caresse ce torse qu’elle aime tant avant de remonter son regard dans celui de Chu. Elle attache brièvement ses cheveux à l’aide d’un pinceau et vient lui voler un baiser doux. Elle sourire en caressant sa joue et fini par le plaquer doucement au lit. Sa peau est si douce sous ses doigts, elle est couverte d’encre noire qui la fascine toujours. Elle aime dessiner sur sa peau. Y continuant ses tatouages, laissant son imagination marquer la peau du garçon qu’elle convoite. Elle dessine son art, ses pensées. Un sourire aux lèvres, elle noirci la peau du Pyo avec des arabesques et des traits délicats. « T’es encore plus beau comme ça. » assura-t-elle dans un rire doux.


I'm on my knees, begging " Pretty Please ! " I'm so in love, drunk, stupid caught in this memory. Your shadow is hunting me. The Sun came up and I can't believe you're over me. #MIJUNG.  

Revenir en haut Aller en bas

JEONGAL • my own way
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6158-han-chujung-you-re-my-heroin#224038 http://www.shaketheworld.net/t8008-chujung-x-living-young-and-wi http://www.shaketheworld.net/


Re: MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Jeu 16 Juin - 4:06



You're a troublemaker
MiJung ♥



« why does it feel so good but hurt so bad ? »
Tenue | ChuJung, il savait qu'il était pas capable d'être en couple, de se plier qu'à une seule fille. Même s'il le voulait vraiment, c'était définitivement pas son truc. Il pouvait prendre soin de quelqu'un, il pouvait être là pour la soutenir, mais aimer réellement et sincèrement, c'était autre chose. Alors ChuJung, il donnait tout ce qu'il pouvait à Miso, sans forcément le dire. Il savait qu'avec elle, seuls les gestes suffisaient. Et ça aussi, c'était agréable. Y'avait pas besoin de mots entre eux pour se dire les choses. C'était plus facile comme ça, parce que tout ça, toute cette passion qu'il pouvait y avoir, il pourrait jamais l'expliquer, l'exprimer à voix haute. C'était toujours mieux de simplement le faire ressentir.

L'agréable sensation de sentir les jambes de Miso entremêler les siennes, et ChuJung la serrait un peu plus contre lui. Quand elle était là, il ne voulait penser à rien, et seulement profiter de sa présence. Parce que les moments avec elle étaient toujours trop courts, et jamais assez nombreux. Miso, c'était une drogue. Elle avait déboulé dans sa vie, et avec le temps, il pouvait simplement plus se passer d'elle. Ses lèvres embrassant celles de Miso, plus rien ne comptait. Il pensait plus à ses problèmes. Il aimait ce contact, quelque part, il lui exprimait ce qu'il ressentait. Passionnement, il mordillait ses lèvres, jouait avec sa langue. Et il se perdait, chaque seconde un peu plus.

Laissant Miso s'éloigner de lui, ChuJung l'observait. Ses yeux suivaient ses mouvements, il ne la lâchait pas du regard. Il la regardait seulement atrapper un sachet dans le tirroir de sa table de chevet, et sortir deux pillules. Elle prit la première alors qu'elle lui offrait la seconde, sur le bout de la langue. ChuJung ne s'était pas fait prier, et en avait profité pour l'embrasser, une nouvelle fois. Gouter à nouveau à ses lèvres, quelques brèves secondes. Lorsqu'elle se leva pour aller fermer la porte à clé, ChuJung laissa apparaître un léger sourire en coin, se relevant légèrement sur son lit.

Il faisait sombre dans la chambre. Seuls quelques rayons de lune parvenaient jusqu'à eux. ChuJung, il aimait bien cette atmosphère, il trouvait que ça le correspondait bien. Que ça leur convenait bien. A cet instant, Miso pouvait bien faire ce qu'elle voulait de lui, il lui aurait tout donné. Elle était allée chercher quelques affaires sur le bureau de sa coloc, et était revenue s'installer à califourchon sur lui. Il se laissait seulement faire, l'aidant à lui oter son tee shirt. Ce soir, il était entièrement à elle, si c'était ce qu'elle voulait. Il s'était finalement rallongé, et laissait Miso dessiner sur son corps. Ses mains s'étaient posées sur ses cuisses, comme pour lui dire de ne pas partir. ChuJung suivait du regard les mouvements de Miso, et ne pouvait pas s'empêcher d'esquisser un sourire à sa remarque. «Tu trouves ?» Il gardait un léger sourire en coin, tout en plaquant son regard dans celui de Miso. Etait-ce vrai ? Etait-il réellement beau à ses yeux ? Il ne s'était jamais trouvé beau de toute façon, ni physiquement, ni mentalement. Mais bizarrement, si ça venait d'elle, ça avait un minimum d'importance.


camo©015


feeling used, but i'm still missing you. and i can't see the end of this, just wanna feel your kiss against my lips; and now all this time is passing by, but i still can't seem to tell you why it hurts me every time i see you. realize how much i need you

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6825-su-miso-hiding-the-truth-crashing-down http://www.shaketheworld.net/t6805-su-miso-let-s-run-away http://www.shaketheworld.net/


Re: MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Mar 21 Juin - 15:16


WHY DOES IT FEEL SO GOOD
BUT HURT SO BAD
Chu Jung &  Miso
[TENUE] Si elle trouve ? Putain n’a-t-il pas la moindre idée de l’émotion qui lui retourne le cœur chaque fois qu’elle le fixe. Chaque fois qu’elle le voit. Garde moi putain. Aime moi. On s‘enfou de demain. Aime moi et si on crève alors tant pis, au moins on aura vécu ! Mais elle sait, elle sait que la seule chose qui les a uni pour la première et aussi la seule chose qui les séparera. Et ils ne pourront pas lutter contre. Ça les attire comme des amants, ça les repousse comme des aimants. Ils veulent plus mais se contente de l’interdit. Comment flancher et affronter l’avenir ? Ça serait trahir un être absent. Un être qu’on aime. Qu’on aime malgré tout. Malgré l’absence. Il n’est qu’un songe pourtant il existe. Il n’est qu’éphémère et pèse pourtant sur leur corps tous les jours. Je t’aime Chujung. Un peu de ça dans son regard. Je suis désolée Chujung. Un peu de ça dans ses baisers. Ne me laisse pas tomber. Dans ses gémissements plaintifs. Elle se ment avec lui, elle sait qu’à l’instant où elle quittera cette chambre elle pourra se convaincre que finalement, tout ça n’est pas vrai. Elle pourra se convaincre que ses sentiments ne sont que les conséquences de sa solitude. Non elle ne l’aime pas quand il est loin d’elle. Elle s’accroche à cette folie pour ne pas sombrer. Comment fera-t-elle si elle se rend compte que même loin de lui elle le veut ? Mais à cet instant elle ne pense à rien d’autre qu’à lui. Elle acquiesce en silence en levant son regard au sien. « Oui … » lui susurre-t-elle avant de mordiller sa lèvre inférieure. Elle fixe son torse et vient s’allonger sur lui. Pour imprimer l’encre de sa peau sur la sienne. Doucement sa poitrine écrase la peau de Chujung et elle frissonne. Elle imprime leur peau pour ne former plus qu’un. Juste elle et lui. Elle attrape sa lèvre inférieure entre ses dents et tire doucement pour lui mordiller, pour goûter à cet interdit auquel elle est accroc. Elle se redresse doucement pour regarder sa poitrine et son ventre couvert d’encre au motif de Chujung. C’est beau, ce miroir. Son inverse. Son opposé. Elle sourit, délicieuse et fière de son art. C’est eux. Elle repousse l’encre et le pinceau avant de finir de les mettre totalement nu. Sans pudeur. Sans secret. Ils sont bien plus que deux corps. Elle se glisse à ses côtés et l’attire sur elle. Se glisse pour coller leur bassin l’un à l’autre, alors qu’elle vient embrasser ses lèvres tendrement. Elle noue avec une délicatesse fine, ses cuisses sur ses hanches et lui sourit planant doucement grâce au cachet qu’il lui a laissé prendre. Elle ferme les yeux et se cambre contre lui dans un soupire d’aise. La peau de Chu semble si brûlante contre la sienne. Elle est fiévreux et son regard brillant qu’elle ancre au sien lui cri de l’embrasser. Elle griffe doucement sa nuque et sourit. « Tu es magnifique Chujung … là aussi. » elle pointe innocemment son cœur et le regard avec tout le sérieux enfantin dont elle fait preuve. Elle se redresse pour lui voler un baiser et frissonne alors qu’elle glisse ses mains dans le dos de Chu, puis dans le creux de ses reins avant de dessiner du bout des doigts le galbe de ses fesses.


I'm on my knees, begging " Pretty Please ! " I'm so in love, drunk, stupid caught in this memory. Your shadow is hunting me. The Sun came up and I can't believe you're over me. #MIJUNG.  

Revenir en haut Aller en bas

JEONGAL • my own way
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6158-han-chujung-you-re-my-heroin#224038 http://www.shaketheworld.net/t8008-chujung-x-living-young-and-wi http://www.shaketheworld.net/


Re: MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Sam 25 Juin - 18:25



You're a troublemaker
MiJung ♥



« why does it feel so good but hurt so bad ? »
Tenue | A y réfléchir, ChuJung aurait aimé rencontrer Miso dans d'autres circonstances. Que le lien qui puisse les unir soit différent, que ChoYun n'y soit pour rien. Mais il savait aussi que sans son jumeau, il aurait sûrement pas été aussi proche d'elle. L'espoir qu'il nourrissait en elle était bien trop important pour croire que dans d'autres circonstances, tout cela aurait été pareil. C'étrait frustrant, déstabilisant, parce qu'à cause de ça, il ne pouvait pas se permettre ce qu'il voulait. La vérité, c'était que si ChoYun apparaissait un jour dans sa vie, tout ça n'existerait plus. Non pas parce qu'il ne le voudrait plus, mais il savait que ça serait trop compliqué, que c'était une raison pour que l'un ou l'autre fuit si son jumeau venait à réappraître dans leur vie.

ChuJung, il aurait voulu donner son coeur à Miso, être capable de l'aimer du plus profond de son être. Mais ce vide l'en empêchait, bien qu'il soit moindre lorsque leurs corps se retrouvaient. Le contact de sa peau était esquis, à chaque seconde, il ne pouvait pas s'en passer. Mais il restait conscient que tout ça s'arrêterait un jour. Il ne savait pas comment, mais il savait pourquoi. C'était là tout ce qui le retenait de tout lui offrir. Il ne pouvait cependant pas la lâcher, c'était inimaginable pour lui. Qu'importe ce qui pouvait les éloigner, il savait au fond de lui qu'il ne la laisserait jamais. Avec ou sans ChoYun dans leurs vies, il serait toujours là pour Miso.

Son corps décoré aux motifs que Miso dessinait sur lui, ChuJung laissait échapper un sourire, à peine visible. Leurs corps recouverts des mêmes motifs étaient en parfaite harmonie, comme s'ils ne formaient qu'un. C'était dans ce genre d'instants qu'il savait, qu'il ne pourrait jamais la laisser partir loin de lui. L'idée même était bien trop douloureuse à son coeur. Leurs corps nus l'un contre l'autre, et il se perdait dans ce monde qu'eux seuls pouvaient partager. Il se glissait au dessus d'elle, se laissant hypnotiser par de nouveaux baisers, une façon pour lui de dire ce que son corps et son âme auraient été prêts à lui offrir à chaque instant. Ne part pas. Reste avec moi.

L'entendre dire qu'il était magnifique, sentir sa main sur son coeur, le faisait frisonner légèrement. Parce que c'était Miso, il avait envie d'y croire. Même si ces pensées s'évaporaient à chaque fois qu'elle disparaissait. Sans un mot, la main de ChuJung venait carresser la joue de Miso, avant de l'embrasser une nouvelle fois, mordillant ses lèvres, de simples gestes en réponse à ses dires. ChuJung, il arrêterait le temps si ça lui était possible, seulement pour profiter de cet instant, de ce contact lui réchauffant un peu plus le coeur à chaque seconde. Sa main libre s'était posée sur la hanche de Miso, la resserrant un peu sous ce nouveau contact avec sa peau.

Oubliant les raisons pour lesquelles Miso était entrée dans sa vie, ChuJung se laissait porter par l'instant. Il était là, dans cette petite chambre, recréant une fois encore leur bulle à eux. Et cette bulle pouvait bien exploser des milliards de fois, qu'il la recréerait à chaque fois. Parce qu'à chaque fois qu'elle reviendrait vers lui, il serait là. Il ne pouvait peut être pas lui offrir ce qu'elle voulait au fond d'elle, mais il l'attendrait, à chaque fois, pour leur bonheur à eux, bien que trop éphémère. Son corps accompagnant les gestes de Miso, il se perdait une nouvelle fois. Le monde pouvait bien s'écrouler autour d'eux que ça n'aurait pas d'importance, tant qu'il était avec elle.


camo©015


feeling used, but i'm still missing you. and i can't see the end of this, just wanna feel your kiss against my lips; and now all this time is passing by, but i still can't seem to tell you why it hurts me every time i see you. realize how much i need you

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6825-su-miso-hiding-the-truth-crashing-down http://www.shaketheworld.net/t6805-su-miso-let-s-run-away http://www.shaketheworld.net/


Re: MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Sam 25 Juin - 19:03


WHY DOES IT FEEL SO GOOD
BUT HURT SO BAD
Chu Jung &  Miso
[TENUE] Elle l’aime vraiment, d’amour, comme dans les films, avec cette même force dans la poitrine et cette même envie de partir au bout du monde. Mais ils n’ont pas le quotidien, les sorties entre potes, le statut, les photos Instagram et le sourire qui pourri le bonheur des autres. Mais ils ont bien plus que ça. Un secret. Une bulle. Des ombres qui les protègent et les rendent unique à chaque fois qu’ils se pressent l’un contre les autres … Elle sourit contre ses lèvres alors qu’il l’embrasse. Est-ce que le bonheur à ce goût ? Depuis le temps elle semble avoir oublié mais elle retrouve ces sensations de légèreté dans le corps, tout comme elle retrouve une certaine chaleur dans le creux du ventre et de la poitrine chaque fois qu’il pose son regard sur elle. Elle se sent unique quand elle le regarde et elle espère lui rendre cette même impression que Cho Yun disparaisse pour qu’il ne reste plus que Chujung et Miso. Chaque fois qu’elle pense à eux sont cœur se déchire. Parce qu’elle sait que Chujung attends l’arrivée de son jumeau avec impatience, une telle impatience qu’elle meurtrit les craintes de la belle. Parce que le jour où le jumeau sera là, elle sait que tout ça sera fini … fini et totalement fini … Ca ne sera qu’un souvenir auquel elle devra se raccrocher pour continuer … alors égoïstement elle espère que Choyun débarque un jour tout comme elle refuse l’idée de perdre Chujung. C’est si compliqué dans sa tête qu’elle voudrait pouvoir effacer tout son passé pour ne rencontrer que Chujung. No one’s gonna love you like I do. C’est ce que lui murmurent ses lèvres en silence quand elle s’accroche à lui et qu’elle l’embrasse pour se sentir vivante. Quitter Chujung fera mal. Si mal qu’elle ose à peine y penser et pourtant … pourtant elle est de celle qui le cherche. Qui cherche son adresse. Elle veut le retrouver, elle redoute de le retrouver, mais elle le veut pour Chujung. Pour qu’il soit entier. Heureux. Parce qu’à cet instant ils ressentent la même douleur. Celle de ne pas avoir de jumeau … celle d’avoir votre moitié qui est absente, dans le néant. Personne ne pourrait comprendre … Personne ne pourrait comprendre à quel point on se sent vide, triste, désemparé … On tient debout sans trop savoir comment. On tient debout dans l’espoir qu’il revienne un jour avec toutes les réponses à nos questions …

 
Alors ils se soutiennent, et ils s’aiment en silence pour tenter de combler ce trou dans la poitrine, comme un mensonge qu’on se répète en pensant que tout ira bien … Elle rouvre les yeux, croise le regard de cet homme qu’elle voudrait pouvoir sublimer à jamais. Le silence ne les effraie pas, bien au contraire, ils y sont habitués, comme le témoin de leur amour interdit. Elle soupire d’aise en sentant son bassin se mouvoir contre le sien et cette main qui s’accroche à ses hanches. Elle est sensuelle Miso, d’une beauté sauvage que peu de filles égales. Elle n’est ni arrogante ni folle de penser que sa beauté est captivante. Elle glisse une main brûlante entre leur deux corps pour fouiller la virilité de cet homme qu’elle connait désormais par cœur … Elle le glisse en elle en s’y reprenant plusieurs fois et soupire d’aise en fermant les yeux une fois qu’il est totalement en elle. Elle glisse ses doigts sur sa nuque et l’attire contre elle en soupirant d’aise. Elle embrasse son épaule et mordille son cou en soulevant doucement les jambes. Elle laisse échapper un gémissement et se contente de cette proximité délicieuse. Ils devraient se protéger, mais elle a toujours refusé. Elle n’est pas de celle qui se laisse aller à des folies avec n’importe quel homme et connait les contraceptions suffisantes pour ne pas risquer de tomber enceinte. Mais ce bout de plastique gâcherait tout de leur moment. Alors elle le serre contre en refermant ses jambes sur les fesses de son amant et embrasse sa joue puis ses lèvres en lui intimant d’un mouvement de hanches de bouger… parce qu’ils sont la perfection quand ils ne font plus qu’un.


I'm on my knees, begging " Pretty Please ! " I'm so in love, drunk, stupid caught in this memory. Your shadow is hunting me. The Sun came up and I can't believe you're over me. #MIJUNG.  

Revenir en haut Aller en bas

JEONGAL • my own way
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6158-han-chujung-you-re-my-heroin#224038 http://www.shaketheworld.net/t8008-chujung-x-living-young-and-wi http://www.shaketheworld.net/


Re: MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Sam 25 Juin - 20:47



You're a troublemaker
MiJung ♥



« why does it feel so good but hurt so bad ? »
Tenue | Parfois, ChuJung aurait aimé que tout soit plus facile, qu'il n'y ait pas de vide en lui, qu'il soit capable d'aimer aussi fort quelqu'un. Il aurait voulu lui offrir le monde, et au lieu de ça, il n'était capable de lui offrir que le comfort d'une pauvre chambre de dortoir. Alors il faisait de son mieux, pour que cet espace qui pouvait parfois sembler spartiate, soit leur petit coin de bonheur. Un bonheur doux, éphémère, qui laisse des cicatries invisibles sur le coeur à chaque fois qu'elle quittait la pièce. Non, il n'était pas capable de lui dire tout le bien qu'elle pouvait lui procurer, parce qu'il savait que le jour ou ChoYun réapparaîtrait, tout ça n'existerait peut être plus.

Tout se bousculait dans l'esprit de ChuJung, il était tiraillé entre l'envie de retrouver son jumeau, et celle de ne jamais lâcher Miso. Qui sait, c'était peut être là le dilemne de sa vie. Comment pouvait-il choisir ? D'un côté, il y avait son jumeau, celui qui cherchait, partout, celui pour qui il traverserait monts et marées. Et de l'autre, il y avait Miso, sa faiblesse, celle qui le comprennait, celle à qui il offrirait le monde s'il pouvait. Comment choisir entre deux êtres qui étaient le centre de sa vie ? Il ne pouvait pas, il ne voulait pas avoir à choisir entre les deux. Ca le briserait de devoir suivre l'un plutôt que l'autre. Il ne pouvait pas choisir entre deux âmes comblant ce vide en lui.

Dans la pénombre, il n'avait pas besoin de se cacher, il pouvait simplement laisser ses sentiments s'exprimer contre le corps de Miso. L'un comme l'autre avait ses raisons de rester silencieux, de s'avouer à travers les gestes ce qu'ils pouvaient ressentir l'un pour l'autre. Quelque part, ça leur suffisait, cette proximité bien trop enivrante, ce besoin de ne faire qu'un lorsqu'ils étaient seuls. Son seul besoin était de s'accrocher à Miso, de sentir sa présence tout contre lui. Le seul contact avec sa peau était brulant de plaisir. Lorsqu'elle était là, il oubliait tout. Comme si elle seule était le remède à tous ses maux. Rien ne pouvait briser cet instant, celui ou, enfin, leurs corps n'en formaient plus qu'un.

Un nouveau baiser, et un soupir de plaisir s'écrasait contre les lèvres de Miso. Rien n'était plus délicieux que cette sensation, ce plaisir qu'elle seule pouvait lui donner d'une façon aussi déstabilisante. Lentement, ses hanches commençaient à bouger sous l'envie de n'être qu'à elle. Perdu dans le temps, ses yeux restaient fixés sur la douceur du visage de Miso. Qu'importe l'instant, elle restait sublime et son regard ne pouvait pas se détacher d'elle. Sous leurs corps scellés, quelques râles s'échappaient d'entre ses lèvres. Rien ne pouvait être plus parfait. Son esprit se vidait laissant place à la seule vision de Miso, continuant de faire mouvoir ses hanches contre elle. Les mains de ChuJung s'accrochaient à elle, savourant ce moment, celui ou ils n'étaient plus que deux corps partageant les mêmes envies, les mêmes sentiments secrets.

ChuJung, il n'avait plus besoin de réfléchir, seul son corps réagissait à cet instant que Miso lui offrait une nouvelle fois. Secrètement, entre deux baisers, il espérait seulement que ce ne soit pas le dernier. Parce qu'il savait qu'elle pouvait partir, et peut être ne jamais revenir. Ses yeux se fermaient parfois, quelques secondes à peine, comme pour imprimer dans son esprit ce bien être qu'il n'était capable de ressentir que lorsqu'elle était là, et que leurs corps fusionnaient. Jamais, il n'arriverait à se passer de cette sensation. Jamais, il ne serait capable de la laisser s'envoler. Au fond de lui, la seule chose qu'il désirait était que la perfection de cet instant dure à jamais.


camo©015


feeling used, but i'm still missing you. and i can't see the end of this, just wanna feel your kiss against my lips; and now all this time is passing by, but i still can't seem to tell you why it hurts me every time i see you. realize how much i need you

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6825-su-miso-hiding-the-truth-crashing-down http://www.shaketheworld.net/t6805-su-miso-let-s-run-away http://www.shaketheworld.net/


Re: MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Lun 27 Juin - 10:44


WHY DOES IT FEEL SO GOOD
BUT HURT SO BAD
Chu Jung &  Miso
[TENUE] Elle frissonne sous sa coupe. Elle pourrait deviner le goût de sa peau les yeux fermés. Perdue dans l’essence du plus jeune, elle glisse ses lèvres sur son épaule et dans le creux de son cou. Elle aimerait parfois le marquer, montrer au monde qu’il lui appartient, mais elle arrive à se convaincre que leur secret, leur non-dit sont bien plus puissant que ça … Bien plus éternel qu’une trace sur sa peau. Mais pour Miso cet homme est le sien … et il le sera quoiqu’ils puissent devenir. Elle tremble sous sa coupe et lui sourit de bonheur. Elle n’est pas certaine d’en reconnaitre le goût mais elle sait que si elle doit être heureuse, le  bonheur prendra les traits de Chujung. Il se penchera vers elle pour l’embrasser et l vie deviendra soudain légère et pleine de couleur. De ses couleurs à lui. Le cachet fait effet, elle doit sûrement se perdre dans cette folie droguante et poignante. Elle presse son corps contre le sien parce qu’elle n’en a jamais assez de lui … On n’a pas besoin des autres, c’est ce qu’elle se convainc. Elle n’a pas besoin de grandes promesses, son regard lui suffit quand il le pose sur elle. Elle soupire de plaisir en s’enfonçant dans le matelas pour le sentir plus contre elle encore. Elle tremble, gémit de plaisir en mordant ses lèvres pour ne pas faire de bruit, comme un secret scandaleux qu’ils voudraient garder pour eux … mais elle n’a pas assez de retenue pour ne pas céder à l’indécence de ce moment. Et les Pyo pourraient entendre qu’elle s’en moquerait. C’est du plaisir à l’état pur que lui procure Chujung et dans sa tête de femme amoureuse qui succombe à son plaisir elle voudrait que la terre entière sache à quel point il est doué … A quel point ils s’appartiennent. Elle se cambre sous lui, collant leur ventre dans une folie salvatrice. Elle n’a pas besoin de plus qu’en cet instant. Elle s’empare avidement de ses lèvres en roulant sur lui. Ce petit lit d’université leur suffit amplement, il a connu tellement de leur fièvre qu’il deviendrait leur complice, leur cachette de leur amour interdit et inavoué. Elle laisse les draps se perdre dans la courbe d ses reins. Sensuelle et érotique, elle pose son regard dans le sien, ses lèvres frôlant les siennes avec fièvre en ondulant sur lui le corps couvert d’une fine pellicule de sueur. Miso ne sait si pas si c’est ce qui les entoure qui brûle ou si c’est son corps qui succombe au plaisir que lui inflige délicieusement Chujung. Elle se redresse en basculant la tête en arrière pour lui offrir une vision de tout son corps. Elle n’est pas de ces femmes pleines d’assurances et qui séduisent les hommes de leur sourire mais elle belle au naturelle Miso, de cette aura sublime qui touche le cœur de Chujung de plein fouet elle l’espère. Elle caresse sa poitrine et plante son regard dans celui du chinois en griffant d’une main son torse. Il lui appartient. Quoique le monde pourra lui dire … elle grimace de plaisir et suffoque, manque d’air, mais ne quitterait pour rien au monde ce qu’elle a avec lui … elle vient l’embrasser avec fougue gémissant contre ses lèvres, laissant sa voix remplir la chambre et même le couloir de la fraternité. Elle entremêle ses doigts à ceux de Chujung et les plaque doucement au-dessus de leur tête, sur le coussin qui subit les assauts de leur mouvement. « Chujung … » souffle-t-elle sans réussir à lui avouer ces mots qui bloquent dans sa gorge. Mais l’intensité de son regard et le supplice de sa voix la trahisse … Chujung putain, me quitte jamais.


I'm on my knees, begging " Pretty Please ! " I'm so in love, drunk, stupid caught in this memory. Your shadow is hunting me. The Sun came up and I can't believe you're over me. #MIJUNG.  

Revenir en haut Aller en bas

JEONGAL • my own way
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6158-han-chujung-you-re-my-heroin#224038 http://www.shaketheworld.net/t8008-chujung-x-living-young-and-wi http://www.shaketheworld.net/


Re: MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Dim 3 Juil - 3:21



You're a troublemaker
MiJung ♥



« why does it feel so good but hurt so bad ? »
Tenue | Miso et ChuJung, c'était deux corps, deux âmes qui, quand elles se retrouvaient, ne formait plus qu'un. Et même si cette pièce renfermait le poid de ce si lourd secret à avouer, ChuJung savourait chacun de ces instants, coupé du monde, coupé de tout ce qui pouvait bien se trouver dans son esprit. ChuJung, il était arrivé à un stade ou, quand Miso était là, ChuJung redevenait l'être si innocent qu'il était enfant. Miso, elle apaisait ce vide en lui, l'écrasait d'un sentiment qu'il n'avait jamais réussi à décrire. Il aurait aimé pouvoir le faire, mais il en était incapable. Ca le rendait fou, à un tel point qu'il savait plus quoi faire pour lui montrer tout ce qu'il pouvait ressentir.

Et quand leurs corps étaient entremêlés, ChuJung, il se laissait simplement aller, c'était certainement les seuls moments de tendresse qu'il pouvait apporter, mais ça tranchait tellement à celui qu'il montrait. Ca le déstabilisait lui même. Parce que Miso, c'était la seule capable de le rendre comme ça. Il était peut être pas du genre à dire ce qu'il pensait, mais dans cette bulle avec Miso, il se sentait pret à lui montrer l'effet qu'elle lui faisait par des gestes qui au fil des secondes, accentuaient le désir en lui. Cet instant hors du temps ou il était assez fort pour lui montrer qu'il ne la laisserait pas partir, qu'il lui offrirait le monde si elle lui demandait. Mais tout ça, il savait pas le dire ChuJung. Alors il se perdait dans des baisers, jouant avec sa langue, effleurant sa peau.

Sans s'en rendre compte, son corps s'était retrouvé sur le dos. Instinctivement, ChuJung avait posé ses yeux sur Miso, ses mains continuant de parcourir chaque parcelle de son corps. Comme pour le mémoriser dans son esprit, comme s'il y goutait pour la première fois. ChuJung, il observait les moindre détails du corps de Miso, parce qu'il avait peur que tout s'arrête un jour. Alors il se laissait entièrement faire. Lorsqu'il senti ses doigts s'entremêler à ceux de Miso, ChuJung pouvait pas s'empêcher de serrer un peu ses mains l'air de dire, je suis là, j'te lâcherais pas. Lorsqu'il entendit son prénom, son coeur se serra un peu, ses yeux plongeaient dans les siens. Il avait pas les mots pour répondre ChuJung, il arrivait seulement à laisser échapper son prénom, « Miso... » dans un souffle, attrapant rapidement ses lèvres pour l'embrasser, de toute la passion qu'il pouvait ressentir, tout ce bien-être, toute cette douceur qu'il apprenait à gérer dans ses bras. C'était une façon pour ChuJung de lui faire partager ça, de lui rendre un peu de ce qu'elle lui offrait.

A cet instant, ChuJung n'était plus en état de répondre de quoi que ce soit. Ses jambes s'entremêlaient un peu plus à celles de Miso, comme pour la capturer contre lui. Sous l'étreinte de Miso, il frissonnait. Sa voix résonnant dans la pièce était à ses yeux la plus belles de mélodies pour accompagner ce moment. Il en demandait pas plus ChuJung, du moins en apparence. Parce qu'au fond de lui, il y avait qu'une seule chose qui l'importait, c'était Miso. Son corps se cambrait volontier sous ses gestes, laissant leurs corps se mêler un peu plus. Tout en dégageant l'une de ses mains, ChuJung observait Miso, et glissa sa main dans ses cheveux, rapprochant un peu plus son visage, se perdant davantage dans un nouveau baiser. Ne me laisse pas Miso, j'suis perdu sans toi. Tout ça perdu entre deux gémissements et quelques baisers, imprimant l'odeur de sa peau sur ses lèvres.


camo©015


feeling used, but i'm still missing you. and i can't see the end of this, just wanna feel your kiss against my lips; and now all this time is passing by, but i still can't seem to tell you why it hurts me every time i see you. realize how much i need you

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6825-su-miso-hiding-the-truth-crashing-down http://www.shaketheworld.net/t6805-su-miso-let-s-run-away http://www.shaketheworld.net/


Re: MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Dim 3 Juil - 5:09


WHY DOES IT FEEL SO GOOD
BUT HURT SO BAD
Chu Jung &  Miso
[TENUE] La vérité c’est qu’elle est morte de trouille, elle crève à l’idée que ce qu’ils ont aujourd’hui puisse disparaitre un jour. Disparaitre définitivement avec ce gout amer qu’aura laissé leur souvenir sur leur passage. Parce qu’elle refuse de devenir cette femme aigrie de la vie, le cœur trop cabossé pour qu’on puisse encore en tirer quelques choses. Elle a la trouille de se réveiller un matin et de réaliser que tout lui échappe comme du sable entre les doigts. Qu’elle ne puisse plus compter le temps qui a passé. Grain par grain dans le sablier à écorcher son cœur naïf et impatient. Parce qu’elle sait qu’elle aura attendu, cru, espéré avant d’être finalement déchu. Petit ange s’est fait couper les ailes. Le cœur lourd et la rage au ventre elle s’imagine déjà regarder cette photo du bout des yeux. Le cœur aux bords des lèvres, se demandant où son passé ses années où elle aurait pu être heureuse. A se raccrocher à un démon du passé comme une drogue meurtrière. Derrière un battement de cil elle reconnaîtra ses traits si familiers que ça lui déchire le cœur.  Parce qu’elle ne pourra jamais lui avouer mais elle attend. En silence.  Et elle sait qu’elle attendra toujours, attendre qu’il lui revienne. Mais c’est peine perdue, c’est sans avenir que leur relation s’éclaire. Et ça lui bousille le cœur mais elle ne sait pas comment faire pour se détacher de lui … A à peine 23 ans, elle est déjà fatiguée. Si la vie c’est ça pourquoi vaut-elle la peine d’être vécu ? Elle n’a plus son frère, et chaque jour elle risque de perdre l’homme qu’elle aime …  Si seulement il savait à quel point elle l’aime ?

 
Mais cette nuit elle ne veut pas écouter ses peurs, ses craintes qui lui arrachent des plaintes gémissantes quand elle s’imagine sans lui. Elle l’aime comme il est aujourd’hui et si rien ne change ça lui suffira toujours … Si elle l’a lui, ça lui suffira … Elle soupire plus fort, s’accroche à ce corps brûlant qu’elle rêve de posséder entièrement. Mais elle n’est pas de celle qui peut avouer son amour si facilement. Elle n’est pas de celle qui assume pleinement cette façon de s’aimer. Les sentiments, les mots d’amour … Elle se contente de savourer ces instants avec lui, attendant les prochains dans une lente agonie douloureuse. Elle rêve parfois de comprendre ce qu’il y a dans la tête de Chujung, juste pour se rassure, se dire qu’elle n’est pas folle, la seule folle à l’aimer autant… dans ses moments de pures faiblesses, elle aimerait pouvoir croire qu’ils sauront se sortir de ça … trouver une solution. Elle veut … elle veut pouvoir croire en leur promesse silencieuse et leur supplique. Elle grimace sous le plaisir et l’effort. Frissonne et gémit plus fort alors qu’une vague de chaleur lui secoue le ventre. Elle suffoque et le plaisir qui éclate en elle lui fait atteindre l’orgasme alors qu’elle presse le corps de Chujung contre le sien. C’est si soudain et rapide qu’elle a l’impression de ne pas avoir pu profiter pleinement … mais une part d’elle lui souffle tu as toute la nuit, toute la vie. T’as oublié ? Chu et toi c’est pour toujours. Elle sourit à cette pensée en enfouissant son visage dans le creux de son cou. Je t’aime. Elle embrasse sa peau couverte de sueur et murmure « t’es à moi… » Comme je suis à toi … une promesse, une mise en garde, ça oscille entre les deux. Elle caresse sa joue et picore ses lèvres en fermant les yeux accompagnant les coups de bassins de Chujung de ses hanches en soupirant chaudement. Elle veut lui faire atteindre le plaisir et qu’il puisse ressentir lui aussi cette exaltation … Elle entremêle leurs doigts aux siens et serres leur paumes pour les soudés à jamais.  


I'm on my knees, begging " Pretty Please ! " I'm so in love, drunk, stupid caught in this memory. Your shadow is hunting me. The Sun came up and I can't believe you're over me. #MIJUNG.  

Revenir en haut Aller en bas

JEONGAL • my own way
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6158-han-chujung-you-re-my-heroin#224038 http://www.shaketheworld.net/t8008-chujung-x-living-young-and-wi http://www.shaketheworld.net/


Re: MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Ven 8 Juil - 17:23



You're a troublemaker
MiJung ♥



« why does it feel so good but hurt so bad ? »
Tenue | Ce qu'il avouait pas Chujung, c'est qu'il voulait pas avoir à vivre sans Miso. C'était pas concevable à ses yeux. Mais il était de ces mecs maladroits, qui arrivaient pas au croire au fait que tout le monde pouvait être heureux un jour. Pourtant, il l'était dans les bras de Miso. ChuJung, il était tellement sûr que ce genre de choses ne puisse jamais lui arrivait, qu'il se croyait souvent dans un rêve avec elle. Ca l'aidait pas à comprendre ce qui les liaient, ce qui faisait d'eux un ensemble si parfait, et si imparfait à la fois.

D'un autre côté, ChuJung avait peur de ce qu'il pourrait se passer, si ChoYun réapparaissait un jour. C'était sûrement ce qui le bloquait le plus à lui offrir plus, à montrer Miso aux autres. Ca et le fait qu'il voulait pas que les gens gâchent ce qu'ils avaient, ensemble. Il refusait l'idée que quelqu'un puisse venir briser leur monde, qu'ils construisaient chaque fois un peu plus. ChuJung, il acceptait pas qu'on puisse approcher Miso de trop prêt, elle était trop précieuse à ses yeux. Alors il concevait pas l'idée qu'on puisse la lui prendre, qu'il puisse la perdre.

Pourtant, comme à chaque fois qu'il se retrouvait seul avec Miso, il pensait pas à tout ça ChuJung, il préférait se concentrer sur le moment présent. Il savait jamais ce que pouvait lui réserver le futur, alors c'était mieux de pas trop y penser, de rester dans cette bulle, dans ce monde qui n'était qu'à eux. Alors il s'accrochait à son corps, plus fermement. Ses yeux se fermaient quelques longues secondes, comme pour puisser dans cet instant là, la force qu'elle lui donnait. Leurs corps valsaient en rythme, tel une mélodie dont eux seuls avaient le secret. Un râle de plaisir s'échappait contre les lèvres de Miso à la sentir s'accrocher davantage à lui. Ses bras s'enroulaient autour d'elle pour la serrer un peu plus contre lui, sa tête se perdant dans son cou.

Faiblissant chaque seconde un peu plus, ChuJung se laissait porter par les mots de Miso, cette vérité soufflée du bout des lèvres. Leurs mains entremêlées le confortait dans cette idée de n'être plus qu'à elle. Il serrait un peu plus fort ses mains alors qu'il pouvait sentir son corps frissonner aux caresses de Miso, laissant mouvoir son corps au rythme du sien, le plaisir s'intensifiant davantage encore. Ses lèvres capturaient celles de Miso. « qu'à toi... » - dans un soupire faisant crisper légèrement son corps. ChuJung, il donnerait tout pour que ce moment se fige, et ne s'arrête jamais.

Les yeux fermés, il capturait les lèvres de Miso, déposait de légers baisers sur sa joue, dans son cou. Ses mouvements plus rapides, seuls quelques râles sortaient d'entre ses lèvres, écrasées contre la peau de Miso. Rien ne pouvait être plus sompteux que cet instant, celui ou il en oubliait même qui il était. Il s'impregnait de cette odeur qui l'enivrait tant tout en se retournant pour se retrouver à nouveau sur Miso. Ses yeux se plongeaient dans les siens quelques longues secondes. Ne pars pas, Ne t'enfuis pas. Son regard s'exprimait pour lui, étant bien trop désorienté par toutes ces sensations pour le dire.


camo©015


feeling used, but i'm still missing you. and i can't see the end of this, just wanna feel your kiss against my lips; and now all this time is passing by, but i still can't seem to tell you why it hurts me every time i see you. realize how much i need you

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞

PLUS D'INFORMATIONS


Re: MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER ☆  Aujourd'hui à 11:38


Revenir en haut Aller en bas

MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» MIJUNG ♥ YOU'RE A TROUBLEMAKER
» Party with a troublemaker ◓ ft. Solveig
» Little troublemaker ◄ Joelynn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Le reste du monde :: Espace temps :: Le passé a sa place-