88 947 points
17 membres
71 463 points
12 membres
133 771 points♛
19 membres
23 783 points
9 membres



 
MAJ DE NOVEMBRE TERMINÉE ! TU VEUX EN SAVOIR PLUS P'TIT CANCRELAT ? BAM C'EST ICI QUE ÇA S'PASSE !

Page 5 sur 7
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant


SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7968-lee-mi-ran-hit-me-baby-one-more-time#273826 http://www.shaketheworld.net/t7929-lee-mi-ran-c-est-trop-banal-d http://www.shaketheworld.net/t7967-lee-mi-ran-mes-rps#320529


Re: Challenge accepted, let's play [Feat. Mimosa] ☆  Mar 23 Aoû - 13:16

Ca lui apprendrait à jouer en mangeant. Elle repensait beaucoup à ce que sa mère lui disait quand elle était encore à Busan « ma chérie, c’est l’un ou l’autre. » Avec ses frères et sa petite sœur, elle avait toujours vu cette remarque comme un flagrant délit de rabat-joie mais à présent elle en comprenait les conséquences. Et même si ce n’était sûrement pas le sens dans lequel sa mère aurait souhaité lui faire entendre raison, Mi Ran se disait que face à une adversaire comme Mo Yeon, les inattentions et moments de flottements étaient des pièges redoutables. Pas le temps d’avaler son kimbap, pas le temps de rigoler, juste assez de temps pour se concentrer sur la course et suffisamment d’énergie et de bon sens pour répondre aux piques acerbes du requin blond. « Merci pour ces précieux conseils, quand j’irai à l’auto-école la semaine prochaine je pourrais fièrement apprendre à mon moniteur que Mario Kart et conduire une voiture, c’est différent. » Le coin de ses lèvres s’emprunt faiblement d’un petit sourire forcé. A chaque fois qu’elle jouait avec Momo de toute façon, ça devait terminait comme ça alors... aujourd’hui n’allait pas faire exception. Elle balaya d’un revers du volant sa justification consistant simplement en un « j’ai pas triché. » Mi Ran trouvait pourtant ça logique de ne pas remettre le jeu sur PLAY sans en prévenir ses adversaires mais puisque Momo trouvait ça normal... ses codes sociaux étaient étrangement différents de ceux de la normale.

Et plus Mi Ran lui mettait une raclée, plus Mo Yeon elle en devenait vulgaire. Faut dire qu’elle venait de relancer les hostilités avec ses actes de tricherie et le bébé requin qu’était Mimi n’était pas du tout ça. Dans sa tête, elle avait même déjà mis Mo Yeon K.O. d’une multitude de façons différentes. Mais quand elle lâcha les manettes et se leva brusquement en tempêtant autour d’elle, Mi Ran comprit qu’elle avait poussé le dragon... un peu trop loin peut-être. Bien sûr que c’était des gamineries, mais est-ce que ce n’était pas tout le but des jeux vidéos ? « Oh c’est bon Mo Yeon, tu vas pas en faire toute une histoire ! » Il y avait dans sa voix un mélange d’incompréhension et de lassitude. Ca lui rappelait exactement la scène de la dernière fois, lorsqu’elle avait perdu et était partie pester dans sa chambre en laissant la rouquine seule dans le salon, savourant sa victoire avec un petit sourire aux lèvres. Elle était comme ça Mo Yeon, elle réagissait au quart de tour et Mi Ran avait juste un peu de mal à cerner ses limites. Parce que la foutre dans cet état, ça la faisait pas rire non plus, la preuve elle voulait même plus terminer la course ! Mais tout était tellement soudain qu’elle saisissait pas trop son agacement ordinaire de sa furie exceptionnelle. « Tu vas sérieusement partir pour ça ? Mais c’est un jeu, tu comptais quand même pas me voir rester les bras croisés, t’y es pas pour rien non plus ! » Elle soupira et tenta de calmer le ton un peu trop emporté de sa voix. C’est qu’il ne fallait pas réveiller les autres non plus, il était tard. « Ok je suis peut-être allée... un peu loin. Mais pour une fois essaye de t’amuser vraiment et pas seulement d’y voir  l’aspect négatif ! Tu rigoles jamais de temps en temps ? » En y réfléchissant bien, non, elle ne l’avait jamais vu rire en fait. Peut-être un sourire par-ci par-là mais ceux-là ne devaient pas résonner très sincères. « Au lieu de baisser les bras t’as qu’à réagir, c’était beaucoup plus drôle quand tu jouais le jeu que quand je me bats à sens unique. » Elle posa son volant sur ses cuisses et se renfonça dans le dossier du canapé en croisant les bras. Elle se pencha juste au dessus de la table basse pour attraper le plateau de poulet frit et retrouva sa position initiale pour se l’enfiler morceau après morceau. « En plus la course arc-en-ciel c’est la meilleure... » Il y avait un petit ton de regret dans sa voix, comme pour faire succomber Momo une dernière fois et la rappeler sur le terrain illico presto.


we should love not fall in love. because everything that falls gets broken.

le cas miran :
 

Revenir en haut Aller en bas

VICE-PRESIDENT • i'll do my best
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9794-baik-mo-yeon-it-s-hard-to-console-those-who-are-heartbroken#369256 http://www.shaketheworld.net/t7912-baik-mo-yeon-reality-is-just- http://www.shaketheworld.net/t7927-baik-mo-yeon#272760


Re: Challenge accepted, let's play [Feat. Mimosa] ☆  Jeu 1 Sep - 19:38


   
ft. Mi Ran & Mo Yeon

   
Challenge accepted, let's play

    
 

 Chaque fois que je finissais par jouer avec ma partenaire de jeune, la fameuse et intrépide Mi Ran, j'avais tendance à oublier le temps qui défilait à une vitesse hallucinante. Il ne faut pas croire que le fait de jouer fait ralentir les secondes, au contraire, le temps passe sans que l'on ne puisse réaliser le moindre petit moment. Je sens dans la voix de Mi Ran un certain sarcasme, signifiant bien l'utilité des informations que je viens de lui donner concernant le code de la route. Je sais pertinemment que la véritable de conducteur est très différente de celle que l'on peut avoir en cours, mais cela peut indirectement aider pour plus tard, alors qu'elle ne considère pas mon information comme dénuée de sens puisqu'elle verra rapidement que c'est l'information qu'elle va retenir le plus. « Ahah, j'aime ton ironie, tu le sais très bien Mi Ran », je fronce des sourcils et abandonne cette conversation qui n'a plus aucun sens pour me concentrer de nouveau sur la course poursuite qui se fait difficilement, aucune de nous ne souhaite céder la place à l'autre, acharnée par le désir de prouver à l'autre ses capacités. Toutefois la guerre se fait tellement intensément que j'en finis par être énervée par le comportement enfantin de Mi Ran qui ne cesse de m'enquiquiner pendant la course, m'empêchant de la réussir et me poussant un peu trop à bout, et je n'hésite pas à m'exprimer, abandonnant la manette que je tenais fermement. Je lui lance un regard noir alors que je suis levée, prête à m'en aller. Est-elle sérieuse ? Je suis certaine que si j'avais agi de la même manière elle aurait, elle aussi, perdu le sang-froid, quoi de mieux qu'une personne qui ne cesse d'arrêter et de redémarrer le jeu, même contre un adversaire de taille c'est quelque chose de puéril et de réellement agaçant. Je ris ironiquement quand elle ose dire que c'est de ma faute, maintenant, si elle agit comme ça. Je ne lui ai jamais dit de faire des pauses toutes les secondes, c'est elle qui en a pris l'initiative, je n'y suis pour rien. C'est facile de rejeter la faute sur l'autre lorsque l'on arrive à un moment crucial, lorsque l'on voit l'autre qui finit par perdre patience, parce qu'au fond, elle sait qu'elle est responsable de mon énervement et elle sait pertinemment qu'elle a mal agi, d'où sa réaction démesurée. « Hum . . . bien sûr, tu vas me dire que tu n'aurais pas abandonné le jeu si j'avais fait la même chose que toi ? Sincèrement, tu crois que c'est marrant que d'avancer une fois toutes les trois secondes tout ça parce qu'une fille s'amuse à arrêter et redémarrer le jeu, trouvant cela certainement drôle ? Je suis certaine que si j'avais fait la même chose tu te serais énervée aussi », je lui lance un regard, profond, attendant qu'elle me réponde positivement. Elle sait très bien la réponse. J'ouvre ma bouche quand elle avoue enfin y être allée un peu fort, mais oui bien sûr, autant relativiser et me demandant de m'amuser. Mais je m'amuse, enfin . . . je ne le montre pas, je jure, je crie, je hurle, je m'énerve, mais au fond, ne suis-je pas en général une femme froide, semblant ne pas avoir d'émotions, une femme qui reste impassible face à toute circonstance, alors que là, je peux m'exprimer, même un peu. C'est vrai que je ne ris pas beaucoup, voir jamais, mais ça arrive, et au fond, je l'ai fait, ce soir, mais elle ne l'a juste pas remarqué. Je ne suis pas une femme qui rigole pour tout, pour n'importe quoi, parce que sourire signifie que je vais bien, que je croque la vie en pleine dent, mais est-ce le cas ? « Non je ne ris jamais, mais tu le sais assez bien ».

J'ai réellement envie de partir, de rentrer dans ma chambre et d'oublier cette mésaventure mais quelque part je n'ai pas envie de partir comme ça, laissant tomber le volant et la laissant surtout gagner en déclarant forfait, la connaissant, elle risque de m'en faire payer le prix plus tard. Je pousse donc un long soupir, regarde plusieurs fois l'écran et reviens m'installer à ses côtés. « Je joue toujours le jeu, c'est juste toi qui fais tout pour me pousser à bout alors là, tu as intérêt à te tenir droite, sinon il n'y aura plus jamais de jeu entre toi et moi » dis-je avec un ton très sérieux. Je veux bien qu'il y ait une guerre entre nous quand cela concerne le jeu, que l'on essaie de se mettre des bâtons dans les roues mais il y a des limites qu'il ne faut pas franchir, qu'il est préférable de ne pas dépasser. Je me remets donc dans le jeu, espérant retrouver le rythme. « Allez, reprenons là où on s'est arrêtés ». Je me penche de nouveau. « Mets donc la course arc-en-ciel, que l'on finisse en beauté » dis-je après avoir fini la course, dans une position peu avantageuse, mais rien n'est perdu. La dernière course va déterminer la suite de l'aventure, mais va signer aussi la fin.
   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   




When you think you’re only strong because you’re pretending to be, remember that you’re already strong– because you have to be strong in order to pretend, too.





Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7968-lee-mi-ran-hit-me-baby-one-more-time#273826 http://www.shaketheworld.net/t7929-lee-mi-ran-c-est-trop-banal-d http://www.shaketheworld.net/t7967-lee-mi-ran-mes-rps#320529


Re: Challenge accepted, let's play [Feat. Mimosa] ☆  Lun 5 Sep - 23:04

 Entre ces deux là, c’était une affaire à base de “je t’aime, moi non plus” : Miran aimait en montrant tout son dévouement pour une cause que beaucoup jugeaient perdue d’avance et Moyeon repoussait parce qu’à chaque pas en avant de sa cadette elle reculait d’autant de pas vers l’arrière comme deux aimants posés l’un en face de l’autre. « Alors là, sûrement pas. » Elle posa la manette sur ses jambes et reposa le plat de poulet frit en guise de drapeau blanc parce qu’elle avait beaucoup trop mangé. « Je dis pas que j’aurais nécessairement apprécié hein, mais j’aurais certainement pas abandonné. » Elle lisait dans le regard de Moyeon tout le scepticisme que sa réponse lui inspirait et pourtant, Miran disait cela sans sourciller. « J’ai connu tellement pire que ça, comme technique d’antijeu, je pourrais t’en faire baver jusqu’à la fin des temps ! » Elle avait grandi entre autres avec trois grands frères aussi robustes qu’un Nokia 3310 et ses deux meilleurs potes, ils étaient au moins aussi chevronnés qu’un suricate sous ecstasy. « Perso j’aime bien les coups de manette dans la tête, mais… » Avec ses frères, c’était monnaie courante. Lorsqu’ils étaient d’humeur, Miran se servait même de sa manette comme d’un taser sauf qu’à défaut d’électricité elle leur envoyait un coup de pied tellement puissant qu’ils se retrouvaient en deux-deux le cul planté au tapis du salon. Le plus violent qu’elle ait fait, c’était un coup de poing-manette dans la tête de Kun… Oh merde, celui-là elle l’avait pas vu venir, c’était tellement pas fait exprès mais ça tombait tellement bien parce qu’il l’avait saoulé au possible avec ses ombres chinoises dans son champ de vision juste pour la déstabiliser. Elle riait un peu toute seule Miran du coup, mais voyant la tête de Moyeon elle se reprit rapidement. « …non mais espère même pas me coller la manette dans la tête, je sais que c’est tentant mais tu le regretterais. » Elle ne disait absolument pas ça sur le ton de la menace, plus comme un avertissement en toute légèreté. Elle venait de la sortir hors de ses gonds et en plus elle lui donnait des idées pour se faire battre, parfois Miran manquait vraiment de tourner sept fois sa langue dans sa bouche. Mais soit, toute cette démonstration était seulement destinée à montrer à Moyeon que, non, elle n’aurait pas abandonné. Parce que Miran n’abandonnait pas, jamais. Et elle n’avait certainement pas fait quinze ans d’arts martiaux pour se voir échouer au pied du podium d’une fichue course de Mario Kart – c’était trop pitoyable.

Elle semblait pas convaincue par les quelques explications du bébé requin, pourtant elle se réinstalla à sa place et reprit les commandes de sa manette. « OUI MON CAPITAINE » et avec ça elle se redressa comme un I sur le canapé, les épaules et le dos bien droits. Si on pouvait même plus rigoler… Mais elle se tassa assez rapidement en levant discrètement les yeux au ciel lorsqu’elle menaça de ne plus jamais jouer avec elle. Effectivement l’humour ça coulait pas dans ses veines à celle-là… elle était beaucoup plus marrante quand elle réfléchissait pas et qu’elle agissait sous le coup de l’adrénaline.

Finalement Miran reprit la course avec un certain sourire de satisfaction bien caché du regard tueur de Moyeon. Elle ne broncha même pas lorsqu’elle franchit enfin la ligne d’arrivée – à peu près dix minutes après Daisy vu le scandale qui venait de péter dans le salon des sango mais elle s’abstint de toute remarque. Alors que pourtant c’était pas les remarques qui manquaient hein, elle aurait pu lui en déballer à la douzaine. Mais elle perdit pas de temps et lança la course arc-en-ciel dans la foulée. « J’ai une idée. La première de nous deux qui franchit la ligne d’arrivée a le droit de donner un gage à l’autre. » Le compte à rebours des trois secondes s’enclencha et Miran appuya en synchro sur le bouton de vitesse.

Réussite : booster de départ et chouette négociation du premier virage
Echec : booster mais sortie de route au premier virage (comme un kk volant)


we should love not fall in love. because everything that falls gets broken.

le cas miran :
 

Revenir en haut Aller en bas

FONDATEUR • i see everything
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/ http://www.shaketheworld.net/ http://www.shaketheworld.net/


Re: Challenge accepted, let's play [Feat. Mimosa] ☆  Lun 5 Sep - 23:04

Le membre 'Lee Mi Ran' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION & ATTAQUE !' :

Revenir en haut Aller en bas

VICE-PRESIDENT • i'll do my best
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9794-baik-mo-yeon-it-s-hard-to-console-those-who-are-heartbroken#369256 http://www.shaketheworld.net/t7912-baik-mo-yeon-reality-is-just- http://www.shaketheworld.net/t7927-baik-mo-yeon#272760


Re: Challenge accepted, let's play [Feat. Mimosa] ☆  Lun 12 Sep - 20:12


   
ft. Mi Ran & Mo Yeon

   
Challenge accepted, let's play

    
 

 Scrutant ma partenaire du regard, je la défie presque d'avouer le contraire, ce qu'elle ne fait pas bien sûr, mais minimise toutefois la situation. Je suis certaine qu'à son tour, elle aurait abandonné la partie, laissant la manette sur place, s'en allant dans chambre pour laisser passer sa grande frustration. Bien sûr je ne peux pas être certaine à 100% non plus, qu'elle aurait agi de la même manière, mais en tout cas, je suis persuadée qu'elle aurait réagi, en mal, m'insultant très certainement de tricheuse alors qu'elle est certainement la pire d'entre nous. Que c'est beau de rejeter toute la faute sur l'autre, pour ne pas s'inclure soi-même dans de telles circonstances. Je laisse échapper un rire ironique. Vraiment ? Elle a connu pire ? Alors qu'elle me les liste, je peux patienter pour avoir sa liste, que je suppose longue, mais qu'importe, si elle désire s'entêter à croire que ma réaction est abusée, ça ne tient qu'à elle. Moi, je sais ce qui est vrai et ce qui est faux, c'est tout, « on va éviter, parce qu'au vu de ma réaction, si tu veux continuer le jeu, tu as tout intérêt à éviter des empiétements désagréables et des antijeux abusifs. A la prochaine erreur, je m'en vais », dis-je d'un ton très sérieux et avec ma manette dans son visage, mais ça, je préfère le garder pour moi, puisque Madame m'a menacé de ne pas le faire, risquant, selon elle, de regretter cette acte. Je fais tournoyer mes yeux, d'un air désespéré, lorsqu'elle m'appelle mon capitaine, comme si je lui ai donné des ordres alors que ce n'est guère le cas. Elle est d'un désespoir, déconcertant. Je reprends donc ma manette, prête à tout donner pour réussir la prochaine guerre qui s'annonce particulièrement ardue. Il faut dire que la dernière course n'est pas n'importe laquelle. Il s'agit de la course arc-en-ciel, de quoi nous tenir toutes les deux en haleine, jusqu'à la fin.

Tout en lançant le jeu, Mi Ran proposa une somptueuse idée, pour une fois. Quelque part, ça mettait une touche de challenge et de piment dans le jeu. Le fait que la perdante ait un gage est plus que plaisant et je ne peux refuser une telle offre. Mais malheureusement je n'ai pas le temps de dire un seul mot que la course démarre, me déconcentrant, « merde ! ». Je suis sûre qu'elle a fait exprès de proposer ce deal à ce moment précis, pour me faire perdre la notion de la course. « Deal » criais-je presque en démarrant enfin. A peine ai-je fait quelques secondes que je vois la voiture de Daisy qui sort de la route, de manière lamentable, alors qu'elle avait si bien débuté. Je ne peux m'empêcher de m'esclaffer, trouvant cela presque ridicule. « A force de jouer à la plus maligne, on finit par se brûler. Tchao bella ». Je continue mon chemin, passant devant elle et quelques autres ennemis, me retrouvant à la 6ème place, ce qui n'est franchement pas mal pour un début. Je dois juste rester prudente. Je ne préfère pas rouler trop vite, ni trop lentement au risque de tomber dans le précipice. Dans cette course, il n'y a aucun moyen de se retenir, aucune bordure, juste une ligne, un arc-en-ciel, bref, un véritable parcours du combattant. Les premiers cadeaux arrivent enfin et j'en attrape un de justesse alors que je vois Mi Ran reprendre de l'ampleur et surtout grimper les échelons. Je dois être prévoyante et attentive. Elle ne doit pas grimper plus haut qu'elle ne l'est déjà. Le sort fait que je tombe sur une banane, rien de bien utile, mais autant tenter.

Réussite : Mo Yeon lance la banane et Mi Ran dérape et tombe de nouveau, mais excitée par la réussite de cet acte, Mo Yeon ne voit pas le chemin et tombe, à son tour, dans le précipice, adieu . . .
Échec : Mo Yeon lance la banane mais Mi Ran l'évite de justesse, frustrée Mo Yeon donne un coup de volant et tombe dans le précipice, adieu . . .
   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   




When you think you’re only strong because you’re pretending to be, remember that you’re already strong– because you have to be strong in order to pretend, too.





Revenir en haut Aller en bas

FONDATEUR • i see everything
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/ http://www.shaketheworld.net/ http://www.shaketheworld.net/


Re: Challenge accepted, let's play [Feat. Mimosa] ☆  Lun 12 Sep - 20:12

Le membre 'Baik Mo Yeon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION & ATTAQUE !' :

Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7968-lee-mi-ran-hit-me-baby-one-more-time#273826 http://www.shaketheworld.net/t7929-lee-mi-ran-c-est-trop-banal-d http://www.shaketheworld.net/t7967-lee-mi-ran-mes-rps#320529


Re: Challenge accepted, let's play [Feat. Mimosa] ☆  Mar 13 Sep - 17:33

C’était pas le moment de faiblir ! Surtout pas pour la dernière course, surtout pas connaissant l’enjeu de la partie. Daisy s’élança sur la piste avec grâce et volupté, son booster faisait papillonner de petites étincelles bleues autour d’elle. Et Miran le sentait bien. Elle le sentait bien parce qu’elle avait envie de gagner, d’accéder au podium et d’asseoir définitivement sa victoire de la dernière fois sur Mo Yeon. Ce n’était pas la course à perdre. En jeu il y avait la couronne du vainqueur, son honneur à conserver et probablement le plus intéressant à partir de maintenant, un gage à lancer. Ha... elle avait lancé la proposition sur un coup de tête et un peu pour amadouer Mo Yeon. Après sa petite crise de nerf et ses grands mots sur la triche et l’antijeu, il fallait au moins ça pour la remettre dans le bain et faire comme si de rien n’était, comme si le jeu n’avait jamais cessé. Et puis, ça lui apprendrait à titiller le dragon, à Miran. Elle traînait un peu trop avec des cas sociaux de la vie (qu’elle aimait plus fort que tout, tout, tout) alors forcément face à une femme aussi irritable et irascible que Mo Yeon, elle avait pas tout de suite eut le déclic de se mettre à niveau et de se dire qu’il fallait moduler les fréquences selon les gens ! Mais soit, maintenant qu’elle avait testé les limites elle pouvait aisément dire quelles étaient les bornes à ne pas franchir. Et s’adapter, elle savait faire ça mieux que personne. Que ce soit pour Mo Yeon, ou pour d’autres.

Elle était tellement bien lancée qu’elle se vit même pas faire le grand saut dès le premier virage. Elle s’y attendait tellement pas qu’elle se regarda voler en dehors de la piste avec un air perdu à souhait. On la déposa à nouveau sur la piste et c’est là qu’elle s’insurgea. « HEIN ?? Mais je suis même pas tombée là !! Pourquoi il me remet quasiment au début celui-là ? » Non seulement elle perdait du temps à tomber comme une bleue à la première difficulté, mais en plus on lui faisait payer son erreur en la replaçant encore plus loin que le treizième joueur – et il n’y a que douze joueurs. Elle grogna dans son coin en essayant de rester calme. C’était pas le moment de s’énerver. Surtout que Mo Yeon elle fanfaronnait tranquillou à la sixième place. Elle était pas première, encore moins dans le top trois, mais si on s’en tenait au pari qu’elles venaient de conclure, elle était positionnée bien avant elle et en passe de franchir la ligne d’arrivée avant elle. C’était mal parti, très mal parti pour Mimi et sa jolie princesse jaune. Elle ignora royalement les moqueries de la blonde et mit le turbo. Enfin... mettre le turbo sur la piste arc-en-ciel c’était pas une super idée alors elle slalomait de bord en bord. Sa course se résumait à peu près à ça : elle virait à droite... trop à droite... du coup elle donnait un coup violent de volant à gauche pour redresser le cap, mais alors elle était à gauche... trop à gauche... et repartait à droite dans le même mouvement de balancier exagéré qui lui donnait des sueurs froides de dingue ! C’était comme marcher sur une corde tendue dans le vide et sans protection ! Même pas Miran elle essayait de jouer avec les objets, ce truc là c’était la perte assurée de son kart. Du coup elle gémissait à chaque fois qu’elle avait pas d’autre choix que de taper les petites boîtes scintillantes. Jusque là elle avait seulement récolté une peau de banane toute nulle et une carapace bleue qui avait fait explosé la tête de course... mais comme elle était nulle, pour le coup elle aspirait même pas à leur voler leur place. Parce que Miran sur la course arc-en-ciel, c’était un peu la promenade d’autoécole entre les plots, pas franchement le genre Formule 1 qui dépote tout sur son chemin. Parfois elle faisait la ouf, elle se sentait pousser des ailes et accélérait en mode YOLO. Mais l’absence de barrière lui rappelait assez rapidement le risque et... elle revoyait ses rêves de grandeur à la baisse.

Sauf que Mo Yeon, elle la voyait dans le coin de la télévision, elle était dangereuse. Elle balançait des trucs partout elle aussi, un peu comme Miran, au petit bonheur la chance. Et quand elle lui envoya en mille la peau de banane sous le kart, elle donna un coup de volant tellement violent par la gauche qu’elle l’évita de justesse (et manqua de se décrocher le bras au passage.) « BIM, PRENDS CA ! » qu’elle gueula quand Momo elle s’énerva si fort qu’elle envoya Skerelex dans les choux. Mais Mimi avait donné un coup si fort dans son volant qu’elle dut tempérer en donnant un nouveau coup de volant sur la droite et rejoignit Momo dans les limbes. Elle était tellement dépassée par la situation qu’elle bougeait même pas. C’était tellement prévisible aussi. « Et merde... bah voilà, t’es contente j’espère. » Elles étaient toutes les deux bonnes dernières et la distance se creusait. A peine étaient-elles reparties que Miran fonça dans non pas une mais deux boîtes objets. « Han non... » Et c’est là que miracle « LE CHOMP, LE CHOMP, OUAAAAAAIS ! » Elle était toute folle, enfin elle allait pouvoir revenir dans la course et laisser le petit kk Mo Yeon derrière !

Réussite Elle lance la fusée sauf qu’elle est tellement loin qu’elle remonte de la douzième à la onzième place, devant Momo quoi :russe :
Echec Elle se prend la barrière dorée qui la propulse à l’autre bout de la piste, la précipite dans le vide et lui fait perdre son objet :bago :


we should love not fall in love. because everything that falls gets broken.

le cas miran :
 

Revenir en haut Aller en bas

FONDATEUR • i see everything
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/ http://www.shaketheworld.net/ http://www.shaketheworld.net/


Re: Challenge accepted, let's play [Feat. Mimosa] ☆  Mar 13 Sep - 17:33

Le membre 'Lee Mi Ran' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION & ATTAQUE !' :

Revenir en haut Aller en bas

VICE-PRESIDENT • i'll do my best
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9794-baik-mo-yeon-it-s-hard-to-console-those-who-are-heartbroken#369256 http://www.shaketheworld.net/t7912-baik-mo-yeon-reality-is-just- http://www.shaketheworld.net/t7927-baik-mo-yeon#272760


Re: Challenge accepted, let's play [Feat. Mimosa] ☆  Mer 14 Sep - 13:18


   
ft. Mi Ran & Mo Yeon

   
Challenge accepted, let's play

    
 

Avec ce type de course, il faut obligatoirement manier la manette avec une grande prudence et une grande fermeté. Mais lorsqu'il y a une partenaire qui se prénomme Mi Ran, la délicatesse est une monnaie peu courante. Il est donc particulièrement difficile de rester en place et de ne pas donner des mouvements brusques avec la manette pour que celle-ci conserve un certain équilibre. Toutefois, je sais pertinemment que cette course va être décisive pour mon avenir, et que je vais pouvoir faire mes preuves en tant que gagnante du grand jeu, tout en expulsant Mi Ran de son trône. Je ne peux malheureusement pas crier victoire avant l'heure, surtout pas sur ce type de route, si sinueuse. La maîtrise est le maître d'ordre aujourd'hui. Le début se passe donc calmement, sans encombre, pour ma part, car du côté de Mi Ran c'est une toute autre réponse.  Je pressens une course plutôt réussite pour ma part, si je reste dans cette voie. Ce qui n'est malheureusement pas le cas. Le fait de voir Mi Ran à mes côtés, non loin de moi, me pousse vers une certaine adrénaline, celle de la destruction. Je dois à tout prix essayer de la faire ralentir car elle prend de plus en plus d'allure mais, forcément, en voulant faire ce geste de sauve-qui-peut, je finis la tête la première dans ce trou béant qui me fait tomber, encore, encore et encore. « Naaaaannnnn » criais-je, la main vers l'écran, désespérée de voir une telle scène qui se déroule sous mes yeux. Comment est-ce possible ? Pourquoi ? Maintenant en plus ? Alors que je désirais juste envoyer une pauvre petite peau de banane sous les roues de mon ennemi. J'ai la haine. Une haine qui se remplace rapidement par un petit rire sournois, me retenant de rire aux éclats car ma très chère et fameuse ennemie est tombée à son tour dans le précipice, entraînée par sa propre satisfaction de victoire. A cette allure, on est pas prêtes de finir, « bon allez avance la mémé ! Et tu sais que je suis toujours satisfaite quand mon ennemi tombe à terre ». Le moment idéal pour sortir un rire diabolique, mais on va éviter. Les boîtes magiques font leur apparition, semblant être le Saint Graal, la délivrance, une possible attaque ou défense. Je serre les dents quand Mi Ran m'annonce la couleur de sa boîte magique alors que moi, je n'ai que trois pauvres carapaces vertes et franchement sur ce type de chemin, c'est perdu d'avance. C'est alors qu'une chose incroyable se produit : elle finit sa course autre part que tout devant. Je suis tellement surprise par la scène, moi-même, qu'en voulant suivre la trajectoire de sa voiture je me retrouve à tomber, encore une fois, l'accompagnant dans les abysses. « Mais . . . QUOI ? Non !!! Arrête de me déconcentrer, je finis ma course comme toi par ta faute ». A cette allure on ne va jamais voir la ligne d'arrivée, qui semble bien loin, et encore très loin puisque de toute manière les tours n'ont pas encore été fait.

Je reprends rapidement de l'allure, fonçant comme une bête sauvage, tout en faisant attention de ne pas tomber. Après quelques coups de volant brusques, quelques obstacles, la première ligne finit par être dépassée, enfin le premier tour, toutefois, je ne garde pas une place très élevée dans le classement et je reste même en arrière, un peu trop. Arrive alors un morceau de route où il est nécessaire de sauter pour prendre de la vitesse, sauf que dans ma rapidité, je me retrouve à faire . . .  demi-tour !  Je ne comprends moi-même pas comment cela a pu se produire mais je fais la route dans le sens inverse. « Mais c'est quoi cette course de merde ! Franchement je comprends pas pourquoi on l'a inventé, elle sert à rien, juste à prendre la tête ». Je regarde Mi Ran qui elle, n'a pas fait d'erreur et commence à la pousser légèrement, avec mon volant, faisant mine de me coller à elle pour me laisser le temps de la rattraper. « Attends moi, t'es censée m'attendre, alors attends moi » dis-je en la collant presque, épaule contre épaule, et donnant quelques coups. La guerre n'est pas prête de s'arrêter.
   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   




When you think you’re only strong because you’re pretending to be, remember that you’re already strong– because you have to be strong in order to pretend, too.





Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7968-lee-mi-ran-hit-me-baby-one-more-time#273826 http://www.shaketheworld.net/t7929-lee-mi-ran-c-est-trop-banal-d http://www.shaketheworld.net/t7967-lee-mi-ran-mes-rps#320529


Re: Challenge accepted, let's play [Feat. Mimosa] ☆  Sam 17 Sep - 22:13

Son coeur bat à tout rompre, prête à appuyer sur ce foutu bouton qui allait enfin le sortir du merdier de la nullitude dans lequel elle s’était empêtrée en concourant pour le moment en bonne dernière de la course. Mais tout ne se passa pas comme prévu et elle heurta une barrière dorée qui fit tinter la manette d’un doux son féerique mais la propulsa loin du circuit arc-en-ciel et lui fit perdre sa position de… ha bah non, elle était déjà douzième. « NOOOOOOOOOOOOONNN ! » C’était le cri du cœur, un cri de douleur et un cri de haine. Elle était à deux doigts de lancer son chomp putain, qu’est-ce que la vie est mal foutue, parfois ! Son visage s’était décomposé, elle avait l’impression d’avoir raté la plus grosse opportunité de sa vie (ou au moins de la course) et bordel, elle était tellement frustrée qu’elle se serait donnée deux gifles plutôt que d’attendre le soi-disant bon moment pour lancer l’objet. C’était le meilleur objet purée ! Celui pour lequel tous les joueurs se damneraient, vendraient père et mère et donneraient même leur dernière part de gâteau au chocolat pour l’avoir ! Et Miran elle venait de le perdre comme un bleu en se jetant limite dans le vide. « MA FUSEE MAGIQUE !! MON CHOOOOOOOOOMMMP, » qu’elle pleurait en retournant sur le piste, slalomant comme si le conducteur du kart avait un peu abusé sur l’open-bar. « OH ET TOI ME DIS PAS C’QUE J’DOIS FAIRE, C’EST BON HEIN ! J’y peux rien si t’es tombée alors applique tes principes et assume tes erreurs ! » Fallait pas lui parler là Miran, elle était à fleur de peau comme vous imaginez même pas. Mais au moins Momo était tombée avec elle, ce qui voulait dire qu’elle prenait pas autant de retard qu’elle aurait pu sur elle. Elle était nulle, certes, mais au moins elles seraient deux à supporter le poids de la couronne du loser.

En plus ça la saoulait un peu parce qu’elle avait pas réussi à choper le tremplin pour secouer la manette et aller un peu plus vite. C’était un avantage qu’elle n’aurait pas sur Mo Yeon, sauf qu’heureusement, le destin en décida autrement. « Euuuhh… pardon mais du fait quoi, au juste ? » Elle disait pas ça pour l’embrouiller, mais c’est juste qu’elle venait de voir passer Skerelex en contre-sens juste en face d’elle sur l’écran alors y’avait de quoi se poser des questions. Un moment elle se demanda même si c’était pas elle qui était à contre-sens mais non, c’était juste Momo qui avait réinventé le sens de la course… mais qui du coup sauvait Miran de la dernière place. « Alors… c’est ça que ça fait de pas être dernière ? » lâcha-t-elle avec des étoiles dans les yeux en essayant de conserver sa précieuse avance en ne faisant aucune erreur. Et elle répondit même pas aux lamentations de Momo, parce qu’elle était trop contente de pas être la dernière pour une fois sur ce circuit. C’est vrai quoi, la piste arc-en-ciel elle est beaucoup trop belle pour la déshonorer en étant dernier ! Déjà qu’être avant-dernier c’est pas très glorieux… Et c’est là qu’elle se mangea l’épaule de Mo Yeon dans la mâchoire avant de sentir son bras la pousser, d’abord doucement puis de plus en plus fort pour la déstabiliser. « YAH ! Lâche-moi, reste là où t’es ok ? » Elle secoua sèchement sur ses épaules, un peu comme une danse orientale mais en beaucoup plus court parce qu’on n’était pas là pour ça non plus. « D’où j’suis censée t’attendre ? T’as cru qu’on franchissait la ligne d’arrivée ensemble et qu’on partageait le podium du bas ? LAISSE-MOI TRANQUILLE ! » Elle la poussa un peu plus fort en se jetant sur le côté pour repousser son épaule avec la sienne et protéger son territoire. « Va voir ailleurs si j’y suis. » Mais tu penses, ça marchait pas du tout. Un moment elle fut même obligée de lever le coude pour repousser Mo Yeon avec son avant-bras, sauf qu’elle se tourna vers elle et son volant suivit la même trajectoire… et elle sombra dans le néant. « HAAAAANNNN ! » Elle pointa l’écran du doigt comme si la plus haute trahison venait d’être révélée, puis se tourna vers Momo qui arrivait même pas à cacher sa joie correctement alors qu’elle gagnait du terrain et qu’elle rattrapait presque Miran. « C’EST MORT ! » La blonde avait du pressentir le truc parce qu’automatiquement elle plaça son volant hors de portée de Miran pour terminer sa course tranquillement. Sauf que Miran elle se jeta littéralement sur les genoux de Mo Yeon pour poser une main sur son volant et l’obliger à opérer un virage à 457° qui la fit sombrer dans les abysses au moment où Miran revenait dans la course. « Sale tricheuse ! » Elle avait pas intérêt à se plaindre la Mo Yeon parce que c’est elle qui avait commencé ! Et c’était que justice que Miran elle se venge en la faisant tomber à son tour. La véritable guerre venait de commencer, et elles venaient seulement d’entamer le second tour.


we should love not fall in love. because everything that falls gets broken.

le cas miran :
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞

PLUS D'INFORMATIONS


Re: Challenge accepted, let's play [Feat. Mimosa] ☆  Aujourd'hui à 4:55


Revenir en haut Aller en bas

Challenge accepted, let's play [Feat. Mimosa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Sujets similaires

-
» Deux bourrines peuvent-elles discuter sans se battre ou s'insulter? Challenge accepted. [PV Caelina]
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» 05. The games we play
» Guide pour étoffer votre rôle-play
» * Nano. Role Play !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Défouloir :: Boîte à souvenirs :: Rp clos ou abandonnés-