Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Concours de headers
C'est bientôt Noël et pour l'occasion, nous avons
besoin de vous pour embellir le forum, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ils sont attendus
playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ Abb95f28eb28847eb862d7cb9b027cb5f9b4c236_128playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Aller à la page : 1, 2  Suivant

playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥

Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ Empty Mar 5 Juil - 20:21
playing hide and seek with our hearts.
mayo
Outfit | hair + C'était qu'une idée comme ça. Une idée un peu stupide, une idée sur un coup de tête. Une idée de Mana. Et puis il s'était dit, pourquoi pas. Pourquoi pas tenter une couleur qui ne durerait qu'une seule journée, jusqu'à sa douche du soir. De la teinture en bombe, un mauve pastel sur ses cheveux crépus. Lui qui s'était dit ne plus faire de coloration avant un moment, épargnant à sa tête un autre traitement trop agressif... se retrouva à envoyer des snaps de sa nouvelle coiffure éphémère en croyant naïvement que cela resterait sans conséquence. Idiot. Parce qu'il trouvait pas ça si mal au final… Mais si Yo Han décrétait qu'il n'aimait pas, alors il changerait d'avis. Il cesserait de peut-être envisager une couleur dans ses tons. Il cesserait d'aimer le mauve. Parce que son monde était dicté par les goûts de Yo Han. Par ses attentions, son regard, ses choix, ses mots. Par lui, et pour lui plaire. Un idiot amoureux.

Il ne s'attendait pourtant pas à ce que ses quelques textos terminent par un jeu de cache-cache dans l'enceinte de l'université. Ce qui avait été à la base une demande muette d'opinion se retrouva être … bien plus que ça. Deux enfants, perdus dans la provocation et obnubilés par un pari à la clé. Si Yohan ne le trouvait pas d'ici une heure, il aurait le droit de lui demander ce qu'il voulait. Tout ce qu'il voulait. L'entraînement terminé et la pause déjeuner annoncée, il fut le seul à ne pas quitter la salle. Il le trouverait jamais… Trouvant un avantage, à ce désintérêt qu'il devait avoir pour sa personne. Le futur médecin ne devait connaître aucun intitulé de ses cours. Encore moins les classes où il se rendait, les horaires, et même l'aile du bâtiment. Il ne pouvait que compter sur son esprit de déduction. Esprit que Mana semblait sous-estimer, pour se croire déjà gagnant. Il s'assit, reposant son dos contre le mur derrière lui et sourit en imaginant déjà ce qu'il comptait lui demander. Un vêtement ? Il pouvait lui en piquer tous les jours, se servir dans son armoire. Une soirée ensemble ? Un rendez-vous à l'extérieur. Un week-end. Des vacances. Jusqu'où il pourrait aller, avant que Yo Han ne se renfrogne et ne dise non ? Il avait dit tout. Tout, c'était tout et sans limite. Arquant un sourcil à ses propres pensées, il tira de nouveau son portable de la poche de son pantalon, fixant l'heure, puis ses applications. Il avait une heure à tirer, avant de pouvoir aller manger.

Les yeux absorbés par son écran. Maudit soit les inventeurs de candy crush, pour avoir créer un jeu aussi inutile et addictif. Un biscuit en bouche et la bouille rapproché de son portable, il relève son visage au bruit de la porte. Bien trop tôt, annonçant le signe de sa défaite. Surpris, heureux, puis déçu. Adieu, week-end à la mer. Adieu, rendez-vous en tête à tête. De toute façon, son coeur aurait probablement lâché. Il se redressa, enfonçant le téléphone dans sa poche, attrapa la lanière de son sac pour la poser sur son épaule, et avala la fin de son pseudo repas.  « c-comment t'as fait pour me trouver ? » Se massant la nuque, il en oublia presque qu'il aurait du avoir peur. Après tout, Yo Han était rarement sérieux par écrit… Malgré son manque de smileys évident. Il plaisantait non ? Il plaisantait forcément. « t'as gagné du coup… tu veux quoi ? et t'as déjà mangé ? »
electric bird.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ Empty Mar 5 Juil - 20:28
playing hide and seek with our hearts.
mayo
Outfit + Il l’avait cherché, il l’avait trouvé. C’était tout Mana ça, de tenter de le rendre dingue. De jouer avec ses nerfs. Parce qu’il savait qu’il s’en sortait toujours. Qu’avec lui, je ne serais jamais aussi violent ou excessif qu’avec un autre. Il n’empêchait qu’il était toujours celui qui arrivait le plus à me mettre hors de moi. Le seul à réussir à m’énerver si vite, et pour des conneries qui plus est. Où s’était enfuie ma patience légendaire ? Bien loin. Face à un Mana, elle ne faisait clairement pas le poids. Et si je ne savais pas pourquoi il était le seul, ce n’était désormais plus vraiment une question que je me posais. Plus une évidence. Il avait le don de rendre les gens fous, et ça l’amusait. Ce ptit merdeux, je vous jure… Je savais pas ce qui m’avait énervé dans ses sms. A partir de quel moment ça avait commencé à se barrer en couille réellement. Non, tout ce que je pouvais dire, c’est que ça m’avait pas plus. Que son putain de snap m’avait clairement mis hors de moi. Alors qu’en soit, c’était juste une blague. Sauf que même pour ce genre de blague, j’avais besoin d’avoir le dernier mot.

Il pensait que je ne le trouverais pas ? C’était bien mal me connaître. Rejouant son snap, j’en déduisais qu’il se trouvait dans une salle de cours. Je demandais donc aux passants de m’indiquer où se trouvait les locaux des STAPS et arrivais finalement à destination. De là, j’agressais presque tous les élèves sortant du bâtiment en montrant mon fond d’écran avec sa tête de gland, demandant si on l’avait vu, et si oui, où il se trouvait. Après quelques refus, je me trouvais finalement face à quelqu’un qui semblait avoir eu cours avec lui il y a quelques dizaines de minutes, et m’indiqua la salle et l’étage. Bien. Mana, ne bouge surtout pas, j’arrive… Il avait cru quoi ? Que je le trouverais pas ? Qu’il serait à l'abri ? Cet idiot, il ne me connaissait toujours pas ? Qu’il se prépare… Il pouvait même déjà commencer à se déshabiller de lui même ! Sa défaite était proche. Et à chaque marche franchie, un sourire victorieux s’esquissa sur mon minois diabolique. Ouvrant la porte à la volée, je le vis relever le regard de son téléphone, sur lequel il jouait probablement, en gros geek qu’il était, appréciant le défilement d’expressions qu’il m’offrit. Affirmer ma supériorité avec lui, c’était jouissif. Je pouvais pas m’en empêcher. Je devais lui montrer… Que je le dominais ? Ouais, peut être bien. Peu importe en fait. Le fait est que j’avais gagné. Et qu’il était fini. « Comment j’ai fait ? J’ai utilisé ma tête. Il y en a qui ont un cerveau, tu sais… Tu croyais vraiment pouvoir m’échapper ? » A chaque mot, je me rapprochais, attrapant son sac, pour le foutre par terre, tandis que je le ramenais petit à petit contre la table sur laquelle il était assis plus tôt, positionnant mes mains de chaque coté, pour l’empêcher de fuir. « Comme si tu ne savais pas ce que je veux… Et non, je n’ai pas encore mangé. Mais c’est pour ça que je suis là, non ? Te dévorer ? » Et mon sourire s’accentua tandis que mon visage se rapprochait lentement du sien, nos hanches se frôlant tandis que je venais attraper le premier débardeur, noir, commençant à le soulever lentement. « Ne t’en fait pas… Je vais t’aider à enlever tout ce surplus. » C’était jouissif, d’avoir le contrôle. De savoir que je l’emmerdais, ce dernier étant pire que pudique. Et en même temps… J’avais envie de le déssaper. Le jeu était-il si excitant que ça ?
electric bird.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ Empty Mar 5 Juil - 20:30
playing hide and seek with our hearts.
mayo
Outfit | hair + Il ne l'avait pas cherché, tout c'était légèrement… Emballé. C'était contre sa volonté ? Peut-être pas. Peut-être aimant jouer de cette ambiguïté qu'il n'assumait jamais en face à face. Se retrouvant dans une situation qu'aucun des deux ne pouvaient expliquer. Et puis ne prenant plus ça au sérieux. Parce que ça pouvait pas l'être. Parce qu'il s'interdisait malgré tout à espérer trop de choses, pour son propre coeur, pour sa propre survie. Pour ne pas trop souffrir, et éviter d'être déçu, alors qu'il le serait forcément. Parce qu'il voulait pas croire que Yo Han accourait pour venir le déshabiller dans une classe vide par pure...envie. C'était forcément un défi, un pari idiot. D'un hétéro qui croira jouer avec un autre hétéro. Rien de plus.

Mana ne bougea pas. Attendant son heure, l'heure de sa victoire en imaginant déjà tous ses plans de rendez-vous parfait, mascarade idiote d'une sortie entre potes. Qui tombèrent à l'eau en entendant la porte s'ouvrir avec tant de force. A quelques minutes pourtant. Yo Han était un acharné, il aurait pas du douter de ce détail. Il aurait parcouru toute l'école en une seule heure si ça lui avait assuré de gagner. S'il pensait pouvoir lui échapper? Il y avait cru, oui, sinon il n'aurait pas accepté cette idée de jeu dangereux. On avait du vendre sa cachette… A moins qu'il n'ait abusé du bouton replay, pour analyser les décors des photos qu'il avait bien pu lui envoyer sur snapchat ? Allez savoir, c'était bien son genre. Il arque un sourcil, dans un sourire amusé et se gratte la nuque.  « J'étais trop fort à cache-cache quand j'étais petit ! alors … oui, un peu ? » Avec ses frères. Enfin, c'était jamais lui qui gagnait non plus… il aurait du se faire à l'évidence. Il cligna des yeux, en voyant son sac aussi rapidement écarter de son épaule, jeter, le suivant du regard et son corps reculer sans résistance jusqu'à la table derrière lui. Il voulait le manger ? Sa première réaction fut d'en rire. Un rire nerveux. Pourquoi il voudrait le dévorer ? Est-ce qu'il rêvait ? Oh mon dieu il rêvait. Un rêve qui tournait de façon étrange… Un fantasme inavoué ? Ou très avoué, au contraire. N'empêchant pourtant pas sa surprise. Figé, en sentant ses hanches frôler les siennes.  « Yo Han, qu'est-ce que tu fais ?! » Un hoquet de surprise, sa voix déraillant, ses mains accrochent le débardeur noir dans la direction opposée ; vers le bas, là où il devrait être. Et rester si possible. A moins qu'il ne voulait le tuer d'une crise cardiaque. Nouveau rire nerveux, alors qu'il lui propose son aide. Il avait pas besoin d'aide, pour une fois. Tout allait beaucoup trop vite pour son esprit, pour son coeur. Pourtant il le repoussait pas, il cherchait même pas à s'échapper. Juste à garder son torse couvert.  « Y-Yo Han, c'est un lieu public et quelqu'un pourrait entrer et … je t'assure qu'il y a rien à voir- » Il tente un sourire, et tente de défaire ses doigts du tissu par la même occasion.  « je pensais pas que t'étais sérieux, je- je croyais que tu me demanderais aussi un truc en échange, t-tu vois ?! tu veux pas qu'on aille manger quelque part plutôt ? C'est moi qui invite ! » Avec quel argent  ? aucune idée. Il s'en souciera plus tard, quand il se retrouverait face à la note. Là, il cherchait à gagner du temps.
electric bird.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ Empty Mer 6 Juil - 0:27
playing hide and seek with our hearts.
mayo
Outfit + Échec et mat. Il avait voulu joué, et il avait perdu. Comme toujours face à moi, en fait. Peut être était-ce pour ça que j’aimais autant parier avec lui ? Sans doute. Mais ce n’était assurément pas non plus la seule et unique raison. J’aimais le voir désarçonné. Savoir que j’avais le dessus. L’entendre bégayer ou rire nerveusement tandis que je fondais sur lui comme une proie. J’adorais voir que mes actes ne le rendaient pas indifférent. Sentir une résistance de sa part, pourtant si faible alors qu’il était techniquement plus fort que moi. Il n’en avait probablement pas conscience, mais tout dans ses actes me criait de continuer. Parce que quand on me disait “non”, je faisais en sorte qu’on me dise “oui”. Parce qu’il était bien trop appréciable de le torturer un peu. Parce qu’il avait ce don unique de rendre chacun des jeux que je commençais divertissants. Réagissant toujours contre toute attente, et me donnant un spectacle des plus délectables. Si j’étais sadique ? Oui. Mais il était celui qui faisait ressortir le plus ce défaut en moi.

Il était trop fort à cache-cache petit ? Si je m’attendais à une quelconque répartie… Ce n’était assurément pas celle là ! Néanmoins, elle eut le don non moins négligeable de me faire sourire de plus belle. Malheureusement pour lui, ça ne changerait rien au fait que j’avais la ferme intention de le déshabiller. Il avait pas voulu me chauffer ? J’allais lui montrer, moi, comment on chauffait quelqu’un ! Lui faire sentir au plus profond de lui cette flamme brûlée et transpirer par tous ses pores. Ou pas. Il était vrai qu’il était hétéro, tout comme moi. Alors sûrement ne ferais-je que le gêné. Mais ça me suffisait. Du moins, je le croyais. Après tout, je ne faisais pas ça pour le simple plaisir de le mater nu. Mais là encore, sûrement m’aveuglais-je un peu moi-même. Ce que je faisais ? Un hoquet de surprise passe la barrière de ses lèvres, et je me passe la langue sur les miennes, me délectant de sa réaction. « Ça ne se voit pas ? » Je vois ses doigts tentés d’accrocher le débardeur pour le faire redescendre, et mon sourire s’agrandit. Alors comme ça, il me défiait ? J’avais pourtant gagné, j’avais le droit à ma punition, non ? De toute façon, je ne lui demandais clairement pas la permission. « C’est la pause déjeuner, personne ne viendra… Pour te sauver. Ne bégaye pas comme ça mon agneau, je te promets d’être doux avec toi. » Écartant ses mains, je repose les miennes de chaque coté de la table, venant me coller à lui tandis que je me penche pour atteindre son oreille, frôlant ma bouche contre pendant que je parle. «Je suis toujours sérieux, voyons. Et je ne demande jamais quelque chose. Je l’obtiens. Vas-tu te refuser à moi ? Personnellement, je suis d’avis que je ne serais pas déçu par ce qu’il y a la dessous... » Comme si je voulais qu’il m’invite ! M’enfin, pour que ce radin propose, il devait être sacrément sous le choc. Tant mieux. Et sans plus de cérémonie, j’agrippais de nouveau son débardeur noir et le remontais d’un cou, le faisant passé par la tête avant de le dégager le long de ses bras. « Et un vêtement, un. » susurrais-je totalement fier tandis que je me reculais légèrement pour faire mine d’admirer le résultat, alors qu’en soit, on ne voyait toujours rien. « Je continue ? » demandais-je néanmoins pour la forme, me collant de nouveau à lui dans un frisson. Me laissant guider par mon instinct, mon souffle vint caresser un instant son cou avant que mes lèvres ne viennent à peine le toucher, le frôlant tout en remontant jusqu’à sa mâchoire, laissant finalement mon regard se perdre dans le sien. Et mes mains agrippèrent le second débardeur, commençant à le soulever, mes doigts traçant au passage un sillon sur sa peau. J'allais sûrement trop loin, et je savais plus moi-même ce que je foutais. Mais ce que je savais, c'est que je voulais pas m'arrêter.
electric bird.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ Empty Mer 13 Juil - 21:33
playing hide and seek with our hearts.
mayo
Outfit | hair + Coincé. Puni par sa naïveté et son habitude à plaisanter. Voilà où ça le menait, ces histoires. A un cul-de-sac, un chemin sans issu. Là où il pouvait pas se faufiler, parce qu'il était paralysé, totalement paniqué. Il aurait du le savoir. Oh, il aurait du… Jouer avec Yo Han avait toujours été dangereux. Un jeu pire que le feu, où il était forcément impuissant, où il finissait forcément perdant. Parce qu'il était faible, face à sa répartie, face à son envie de compétition. Face à son sourire, et ses yeux déterminés à obtenir ce qu'il voulait. Simplement face à lui. Une partie d'echec dont Mana était le premier pion à tomber.

Il avait toujours eu ce talent, de pouvoir raconter de la merde, et en quantité, quand il essayait de se sauver. De se tirer d'une situation qu'il gérait de toute évidence… Pas du tout. Pour gagner du temps, pour trouver un moyen de s'échapper. Pour le faire rire, peut-être. Non, franchement, il croyait quoi ?  Que Yo Han allait partir dans un fou rire, et le laisser tranquille en comprenant qu'il avait raison ? Non. Non, il le connaissait suffisamment. Il le connaissait depuis quatre ans, pour savoir qu'il lâcherait pas l'affaire. Et malgré tout, il se trouvait là, à essayer. A espérer qu'il se rende compte que sous son sourire, sous ses traits tirés, il était réellement mal à l'aise. Face à tout ça, avec ses doigts qui tiraient son haut, pour en découvrir son corps. Il y avait rien à voir… Seulement les traces de son passé. Rien qui ne devrait intéressé un hétéro. Bien loin de l'euphorie, à croire que peut-être, Im Yo Han serait curieux de voir son corps. Parce qu'il était bien trop nerveux pour y croire. Parce qu'il aurait été heureux qu'il s'intéresse à lui, tout sauf à ça. Alors si, malheureusement, ça se voyait, ce qu'il était entrain de faire… Mais il en saisissait toujours pas la raison. Pour un pari ? Personne ne viendrait le sauver, il avait raison. Personne ne traînait ici, surtout en temps de pause. Il était le seul qui s'était posé, en regardant les autres s'éclipser sans attendre un autre coup de sonnerie. S'il aurait tué pour passer du temps au possible ensemble, pour être proche de lui, à l'instant, l'agneau qu'il était se recroquevillait contre la table, tentant d'y trouver un peu d'espace pour fuir à l'effleurement de ses lèvres contre son oreille. Un contact électrisant. Grisant. Trop agréable, pour qu'il ne frisonne. Se refuser à lui ? S'il savait… Ca n'avait jamais été son but. Il ouvre la bouche, prêt à répliquer, mais il ferme aussi vite en sentant le débardeur lui échapper. « mais non, mais- mais Yo Han tu- »  Il bredouillait, encore. Toujours aussi déstabilisé, par cette situation qui lui glissait entre les doigts… plus que ses vêtements. Le coeur au bord de la crise, manquant de lâcher. Il allait vraiment le déssaper ?  « tu y gagnes rien à faire ça, alors pourquoi tu... »  Il se sentait déjà nu, face à ses yeux… alors qu'il s'éloignait, pour l'observer. Pourtant, il pouvait encore le lui assurer; il n'y avait rien à voir. Rien à envier. Surtout après avoir pu l'observer lui, nu, dans leur dortoir.   « non tu continues pas- »  Il déglutit, pouvant sentir son souffle, pire qu'une caresse, et sa main se crispe contre son épaule, en le sentant si proche. Il arrive même pas à bouger… ni le repousser. Parce que tout ça, c'était vile. Mais tout ça, il en avait envie. Il lève les yeux, tentant d'oublier, de détourner l'attention. « Il fait froid, je viens d'avoir sport et… ET J'AI PAS PRIS DE DOUCHE YOHAN »  Le cri du coeur, le cri de panique, alors qu'il sent ses doigts toucher sa peau, et son deuxième haut se soulever. Un nouveau frisson, un nouveau contact qui éveille ses sens. Ses mains s'emparent de ses poignets et il dit de la merde, encore. Il avait même changé de fringues depuis. « C'est mieux si tu t'éloignes. »  et le souffle de la raison. Ce qu'il pouvait être faible, face à ses yeux. Il tente cependant un sourire et glisse ses mains sur le haut du futur médecin, sur son torse… pour le repousser. Et puis il sursaute. Collé à la table, ses hanches contre les siennes et le téléphone qui vibre. Alléluia. Il a jamais été si heureux de recevoir un coup de fil. « t-tu vois on m'appelle ! alors heu … si tu voulais bien t'écarter haha… et je te donnerai autre chose ? Ce que tu veux ! »
electric bird.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ Empty Mer 13 Juil - 22:44
playing hide and seek with our hearts.
mayo
Outfit + Il n’arrêtait pas… De raconter de la merde. De tenter de fuir avec des excuses bidons. Pensant réellement que je l’épargnerais. Que pour une fois, dans ma magnanimité inexistante, je le laisserais en paix. Il avait de l’espoir… Il en avait toujours eu. Pourtant, il aurait du savoir, que c’était vain avec moi. J’étais le maître du jeu. Celui qui dictait les règles. Et je ne m’arrêtais que lorsque j’avais satisfaction. Ou lorsque je me lassais. Sauf que là, je ne savais pas vraiment quelle satisfaction je pouvais bien chercher. Tout ce que je savais, c’est que je voulais continuer. Je me posais pas de question. Je faisais pas vraiment attention à ses sentiments non plus, loin de me douter qu’un pauvre jeu pourrait lui faire du mal. Parce que j’avais toujours été aveugle pour les questions aux réponses les plus évidentes. Et que ça risquait pas de changer maintenant. On aurait pu me mettre l’évidence sous le nez, je l’aurais pas vu. Sûrement ne voyais-je aussi que ce qui m’arrangeait. Préférant mon petit confort aux sentiers en terre battue.

C’était grisant… De l’entendre bredouiller. De se rendre compte que… Bah ouais, je contrôlais totalement la situation. J’avais toujours aimé, avoir le dessus. Me savoir maître des choses. Avec lui encore plus, pour une raison inconnue. Mais le savoir là, à ma merci, gêné et bégayant… Me faisait frissonner, plus que je ne l’admettrais. Il me disait non, je lui répondais oui. Par pure contradiction. Par envie d’avoir raison. Je le savais, que j’aurais toujours le dernier mot avec lui. Qu’au final, je gagnais toujours et qu’en connaissant l’issue, pour une fois, j’aurais pu changer les choses en sa faveur. Sauf que ça, c’était pas moi. Ça avait jamais été moi. J’étais un ptit con. Arrogant, vaniteux, fourbe et vil. Mais ça, il le savait déjà, non ? Alors il n’aurait pas du être surprit par la tournure que prenait les événements. Ce que j’y gagnais ? Rien, c’était vrai. Et pourtant, même si la réponse était évidente, une partie de mon cœur ne semblait pas être du même avis. Comme mon corps, qui semblait apprécier un peu trop ce contact, n’admettant pas même la possibilité d’un prochain détachement. Mais j’y faisais pas gaffe. J’y avais jamais vraiment fait gaffe. C’était juste Mana. Y avait pas de questions à se poser. « T’as cru que je t’écouterais ? » C’est tout ce que je pu répondre à sa demande de me stopper, tandis que je souriais contre sa peau. Cet idiot avait vraiment trop d’espoir. Je le vois déglutir, sentant sa pomme d’adam sous mes lèvres, et une envie de le mordre me prend, que je refrène de peu, me reculant pile au moment où il me sort une connerie de plus, faisant dériver mes pensées. Oubliant ce qui avait failli se passer. « Tu ne t’es pas douché ? Vraiment ? » Un sourire narquois vint maquiller mon minois angélique tandis que je passe une main dans ses cheveux encore humide, me penchant pour humer leur parfum. « Mouillés… Et ce n’est pas l’odeur de mon shampoing. Tu m’as prit pour un con ? » Comme s’il pouvait l’avoir avec une tel mensonge. Il savait pas mentir. Il avait jamais su. S’il savait… Oh oui, si seulement il savait… Peu enclin à m’arrêter, surtout après si vaine tentative, je continue de soulever son haut lorsque je me sens arrêter dans mon mouvement. Puis repousser. Pourquoi ça m’énervait qu’il ne cesse de me dire non ?! Et ce putain de téléphone qui sonnait… Ahah. Rire amer qui ne signale rien de bon, tandis que j’attrape son téléphone et répond à sa place. « Désolé mademoiselle mais le blondinet… Enfin, le mec aux cheveux mauves à coté de moi est un peu occupé, alors tu vas nous laisser bien gentiment et rappeler plus tard. » Ou jamais. Oui, jamais, ce serait encore mieux… Je ne réalisais même pas l’ampleur de mes mots, encore moins de mes pensées lorsque je raccrochais et jetais le portable sur la table, le toisant de nouveau. Si j’étais un salaud ? Rien à branler ? « Où en étions nous ? » me passais-je une main dans les cheveux avant de me pencher en direction de ses lèvres… Et m’arrêter juste à temps. J’allais faire quoi, là ? Même moi, je le savais pas. Je regarde sa bouche, qui semble se rapprocher, comme par effet d’optique, serre mes poings, posés sur la table et m’éloigne, me passant une main dans les cheveux. « Nulle part. C’est plus drôle, je me suis lassé. » Me tournant de nouveau légèrement pour le regarder en traître de biais, je sens mon cœur dans ma poitrine s’affoler légèrement. Ne comprenant pas ce qui avait bien pu se passer dans ma tête.
electric bird.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ Empty Mer 13 Juil - 23:50
playing hide and seek with our hearts.
mayo
Outfit | hair + Yo Han ne l'écoutait pas. Ou rarement. Non, en fait, jamais. Yo Han n'écoutait personne. C'est ce qui faisait de lui quelqu'un sur lequel il pouvait se reposer, parce que sa confiance lui intimait qu'il prenait toujours les bonnes décisions. Du moins, les décisions pour lesquelles il était convaincu. Mana lui vouait une confiance aveugle, si aveugle qu'il l'aurait toujours suivi, peu importe le chemin emprunté. Mais pour le coup, il était bien moins certain de cette décision. N'en saisissant pas le sens, encore moins le pourquoi il le forçait à faire quelque chose qu'il ne semblait pas apprécier. Ou plutôt, dont il n'était de tout évidence pas très à l'aise. Il le connaissait, lui et ses défauts. Il l'aimait, lui et son sale caractère. Mais ça n'empêchait pas qu'il aurait aimé qu'il fasse un peu plus attention au sien, parfois.

Il avait peut-être un peu menti. Il avait peut-être pas vraiment réfléchi. Sortant ce qui lui passait par la tête, son esprit et ses pensées aussi chamboulés que son coeur à l'instant. Cherchant à se protéger, à refréner cette envie d'imploser. Parce que Yo Han le touchait. Parce qu'il avait cru, un instant, qu'il était entrain de rêver. Que tout ça n'était pas entrain d'arriver. Ça pouvait qu'être ça. Qu'un de ses rêves où le plus âgé l'aurait enfin remarqué. Son corps et ses doigts se crispent, en sentant les siens glisser dans ses cheveux, plissant un oeil. Comme si ce simple contact était plus désagréable, qu'il devenait plus craintif en oubliant presque qu'il y a deux minutes, ses lèvres se baladaient sur son cou… Et que tout son corps avait failli entrer en ébullition. Pour son souffle contre sa peau. Pour ses mots susurrés. Pour ses hanches dangereusement trop proches. S'il continuait comme ça, si il allait trop loin… Il allait comprendre que ça ne le laissait pas indiffèrent. Fermant les yeux une fraction de seconde, il tente un rire. Un rire aussi crispé qu'il ne l'est. « ah non, bien sûr que non, j'ai oublié haha… » Il avait pas oublié. Il avait juste pas eu le temps de réfléchir. Comme bien souvent. Cherchant un échappatoire, qu'il crut trouver en entendant la sonnerie de son portable. Son visage s'illuminant, comme un gosse qui venait d'être sauver de justesse. Il aurait presque cru défaillir, si son expression ne se décomposa pas aussi vite en le voyant répondre à l'appel. Son souffle se coupa, et pendant un instant, il crut être grillé… Voyant sa vie et ses mensonges défilés, jusqu'à s'arrêter en suivant la chute de l'objet contre la table. Soulagé, à présent, que ce soit fini… Enfin, pas tout à fait. Pourquoi il ne lui laissait que si peu de temps de réaction ?! Si peu de temps pour reprendre son souffle… Si peu de temps pour laisser à son coeur de reprendre un rythme normal. Il rêvait encore, pour croire que cela était possible. Lorsque Yo Han était dans les parages… Il ne battait jamais normalement. Il bredouilla, encore. Son prénom, des mots entrecoupés. Jamais rien de concret, rien de solide. Il venait de démonter son dernier argument, le mur de sa connerie. Pour le laisser sans voix, face à ses lèvres qui se rapprochaient des siennes. Il rêvait. C'était pas possible autrement. Ou il se méprenait forcément… Son coeur s'accéléra, laissant l'espoir se diffuser, presque agréablement. Jusqu'à en serrer l'étau, compressant sa poitrine lorsqu'il s'éloigna. Lui qui avait souhaité qu'il le fasse, en venait à regretter la proximité. Parce qu'elle lui embrouillait le cerveau. Peut-être même qu'elle embrouillait ses sens. Mais à la fois, elle lui avait permis de ne pas se rendre compte de l'évidence. Il se laissa retomber contre la table, dans un soupire, ses yeux fixant le plafond, pour se redresser plus lentement. Réalisant, tout s'éclaircissant. « Drôle … ? Lassé ? » C'était un jeu. C'était qu'un divertissement. Il était… Quoi lui ? un jouet ? Ça l'avait amusé, de le forcer, de le pousser dans ses retranchements, d'avoir titillé ses sentiments ? Il n'en avait certes pas conscience mais… Il était son meilleur ami, non ? « C'était pas vraiment drôle... » Il se massa la nuque en baissant les yeux, embêté. « C'était un pari stupide. » Et il s'était brûlé, à jouer aux idiots. A y croire, encore une fois. Il voulait même plus sourire. Il boudait. Il détestait ça… Alors tant pis. Il jouerait à l'enfant. Parce qu'il en était un. Il remonte sur la table, y croisant ses jambes pour s'y poser et récupère son téléphone sans plus le regarder, marmonnant juste tout bas. « tu devrais y aller, j'ai un coup de fil à passer… »
electric bird.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ Empty Jeu 14 Juil - 11:31
playing hide and seek with our hearts.
mayo
Outfit + J’avais jamais fait gaffe à ses sentiments, c’était vrai. Mais à bien y repenser, je n’avais jamais fait gaffe aux miens non plus. Les effaçant au moindre prétexte, les oubliant, les modifiant, les faisant passer pour ce qu’il n’était pas. Parce que j’avais beau connaître par cœur le fonctionnement du cœur, quand il s’agissait de choses plus abstraites à ce sujet, j’étais totalement largué. Je m’étais jamais intéressé à l’amour. A l’amitié non plus d’ailleurs, avant qu’il ne s’impose dans ma vie. J’aurais du m’en douter, que s’il avait réussi à faire exploser la première porte si facilement et avec tant de force, la seconde n’aurait pas du être un problème. Mais à ça non plus, je n’y avais jamais pensé. Préférant conserver ce que j’avais déjà. Le rôle d’aveugle me seyant bien. Après tout, comment aurais-je pu deviner ses sentiments ? Il se disait hétéro. Et c’est ce que je m’étais toujours dit aussi. Comme quoi, il arrivait que je me trompe. Sauf que j’étais sûrement pas encore totalement prêt à l’admettre, ça.

J’avais été trop loin. Même moi, je le savais. Et je m’étais embrouillé en chemin, m’apprêtant à faire quelque chose de stupide. Qui n’avait aucun sens. Et qui m’avait assurément fait paniqué. Pourquoi ? Moi même, j’étais paumé. Parce que… J’avais toujours eu le contrôle quel que soit le jeu que j’instaurais. Jamais mon corps ne m’avait trahi de la sorte. C’était bête mais… Ça m’énervait. Je comprenais pas. Pourquoi c’était toujours avec lui que ça partait en couilles. Pourquoi il avait ce don d’embrouiller pareillement mes sens. De me rendre si infâme comme si doux par moments. M’avait-il dompté ? Non, ou du moins, en partie seulement. Apprivoisé plutôt, comme le petit prince l’avait fait avec son renard. Mais… Ça me plaisait pas, de savoir ça. Tout comme j’haïssais savoir que je n’avais pas la situation en main. Situation qui m’échappait presque dès le départ. A partir du moment où ma bouche était venue effleurer sa peau pour une raison inconnue, tandis que mes hanches me criaient de se coller aux siennes. C’était totalement invraisemblable. Sauf que ce qui m’énervait le plus au fond, et que je ne comprenais guère, c’est qu’il me repousse. Je m’attendais à quoi sérieux ? Bien sur, qu’il aimait pas ça ! Et moi non plus… C’était évident, non ? Mais je savais plus ce qui était évident ou non, incapable de réfléchir alors que mon cœur s’affolait, un sentiment désagréable que je ne connaissais pas me tiraillant. Et ça me rendait d’autant plus dingue. Sauf que je pouvais pas m’énerver contre lui alors que dès le départ, c’était moi qui étais en tord. Encore moins lorsque je vis son visage après avoir sorti des mots si secs. C’était faux. Je m’étais pas lassé… J’avais fuit lâchement. J’avais eu peur de ce qui aurait pu se passer. De ce que j’aurais pu faire. Et regretter. Alors je m’étais éloigner, dans un élan de lucidité. Sauf que ça, j’allais pas lui expliquer. Plutôt crever. Pas drôle… Stupide… Mon cœur déjà anormal se serra, et je serrais les poings, me mordant la lèvre mais restant là, comme un con, sans savoir quoi dire. Ne sachant si je devais gueuler ou demander pardon. Jusqu’à ce qu’il sorte la phrase de trop, me laissant sur le cul avant qu’un regard meurtrier ne maquille mes traits, revenant vers lui et lui dérobant une fois de plus son téléphone, le coinçant dans la poche arrière de mon jean pour qu’il ne le récupère pas. « Tu viens de me dire quoi là ? Tu veux que je dégage ? Je passe au second plan ? Depuis quand ta meuf est plus importante ? » Je m’étais jamais énervé pour si peu. J’en avais jamais rien eu à carrer non plus de ses copines. Mais… Sûrement était-ce parce qu’au fond, j’étais toujours passé au premier plan. Et que cette place, je comptais pas la laisser. Pour rien au monde. Il m’avait voulu, il m’avait eu. Maintenant, il avait pas le droit de me laisser tomber. Je savais que gueuler n’était pas la solution, surtout avec la tête qu’il tirait, sachant pertinemment que quand il s’arrêtait de sourire, j’avais été beaucoup trop loin. Sauf que ça, il fallait le dire à mes nerfs… Je fais demi tour, je souffle, je reviens face à lui, et pose les mains de chaque coté de ses jambes, prenant mon temps, pour tenter de mettre de l’ordre. C’était pas facile de me mettre en colère, à part quand c’était lui. Le problème après, c’est que c’était dur de me calmer. Et souvent, j’en devenais violent. Mais c’était vraiment pas le moment, la. « Je suis désolé, ok ? Je sais pas ce qui m’a prit. Je sais que j’aurais pas du aller si loin. Tu as du détester que je te touche… Donc pardon. » Des excuses. Sincères. Je savais en faire quand il le fallait. Mais celles ci… J’avais vraiment pas envie de les faire. Parce que s’il les acceptait, c’est que ça serait vrai. Et j’aimais pas ça.
electric bird.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ Empty Jeu 14 Juil - 12:17
playing hide and seek with our hearts.
mayo
Outfit | hair + Il y avait ce goût amer, ce goût de trop. Ce goût qui vous fait faire demi-tour, celui qui vous fait regretter. Comme un rappel constant, comme la douleur qui vous fait garder les yeux ouverts, sur leur réalité. Yo Han était son meilleur ami, mais dans son monde plein d'illusions, d'un espoir vorace, il ne pouvait s'empêcher de prendre les petits détails du quotidien comme quelque chose de biens plus grands que anodin. Parce que Yo Han ne faisait pas que colorer son univers. Parce que ses émotions étaient accrochés à lui, à ses mots, à ses gestes. Parce qu'il était totalement dépendant, qu'il n'avait jamais vu son monde fusionné avec le sien. Son coeur s'accroche désespérément, sans demander l'accord du concerné. Il l'influençait, bien plus qu'il ne devait s'en rendre compte. Parfois, il n'avait pas l'impression de n'être que Mana et Yo Han. Parfois, il se sentait si proche de lui, qu'il se sentait comme un. Et parfois, il y avait ce putain de goût amer, qui lui faisait ouvrir les yeux.

Le sourire de Mana. Il en abuse. Sincère, ou mascarade. Mais lorsqu'il l'abandonne, il n'y a plus aucun doute. Mana boude, Mana n'en a plus rien à faire, de se montrer joyeux. Quand on le pousse à sa limite, quand on le force à faire ce qu'il n'aime pas, et qu'en plus on en joue… Il se moque de plaire à d'autres. De faire passer le tout avec son rire de crétin et ses vannes d'imbéciles. Il boudait pas souvent. Mais impossible d'ignorer ce pincement au coeur, et cette voix dans sa tête qui cherchait à le dévorer un peu plus chaque jour. La réalité contre le rêve. L'espoir contre le désespoir. Pourquoi l'aurait-il touché, si ce n'est pour se jouer de ses expressions peintes sur son visage ? C'était Yo Han, il aurait du s'en douter. Il aurait pas du paniquer, parce qu'il se serait arrêté, avant même que tout ça ne dérape trop loin. Il avait voulu le tester… Il ne savait même pas quel score il avait obtenu, à ce jeu-là. Pour l'une des rares fois depuis qu'il le connaissait… Oui, il aurait voulu qu'il s'en aille. Qu'il le laisse un peu, le temps qu'il boude, pour revenir plus tard comme une fleur. Quand cette sensation se serait dissipée et qu'il aurait fait mine d'oublier. Sauf qu'on dit pas à Yo Han de dégager. Ca aussi, il aurait du le savoir. Parce qu'il le connaissait. Il le connaissait trop bien. Cependant, Mana boudeur ne se souciait pas de quelqu'un d'autre, autre que sa personne. Sinon il sourirait, c'était bien connu, ça aussi. Il lève à peine les yeux, hausse les épaules en réponse alors qu'il n'a même pas cherché à retenir son portable. Le laissant lui confisquer. Puisque de toute façon, à quoi ça servirait ? Il se serait mis en colère et lui, il voulait pas se battre. Lui, il voulait qu'on le laisse tranquille. Juste un peu. Il s'attendait à ce qu'il s'énerve, au ton de sa voix. Préférant garder les yeux baissés, sur ses jambes croisées, sur ses mains qu'il retrouve posée sur la table alors qu'il l'entend s'excuser. Ça aurait du le soulager, alors pourquoi ça le soulageait pas ? Parce qu'il voulait pas accepter que ce soit une erreur. Que ça ne se produise pas. Il était coincé. Entre fuir la discussion, ou avouer. Laisser tout ça au passé, et effacer. Il prit une plus grande inspiration, et se pencha, venant appuyer son front contre son épaule. Il allait l'achever… Un jour il allait vraiment le tuer.  « je te touche bien tout le temps moi … j'ai pas détesté. » Il avouait, juste un peu. Pensant que ses simples mots se faufileraient, sans en révéler d'autres. C'était au delà de ses forces et de sa faible volonté, que de l'excuser. « et tu passeras toujours premier. » Sa pseudo copine inexistante… Il n'y aurait jamais personne qui lui volerait cette place, s'il savait.
electric bird.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ Empty Jeu 14 Juil - 13:16
playing hide and seek with our hearts.
mayo
Outfit + Je savais plus sur quel pied danser. Quelle posture adopter. Quelle émotion retenir ou laisser passer. J’étais… Je me torturais intérieurement, paumé dans un ouragan qui faisait rage sans que je n’en comprenne la cause ou le sens. Énervé, frustré, déçu… Mais aussi désolé. Je détestais ça, quand il abandonnait son sourire. Quand sa bouille d’ordinaire si joyeuse se fanait pour laisser place à la tristesse. C’était vraiment rare. C’était de ma faute, encore une fois. Parce que j’avais pas su m’arrêter. Parce que j’avais joué avec lui. Et que je savais qu’il avait horreur de ça. En même temps, n’était-ce pas normal ? Moi aussi, j’en aurais eu horreur. J’étais son meilleur ami et je… Ne cessais de le malmener. Mais je pouvais pas m’en empêcher. Il y avait quelque chose de bien trop jouissif à le bousculer. Bien trop tentant. Sauf que j’aurais pas du suivre mes pulsions. Pas si c’était pour faire face à cette tête là, de chiot abandonné.

J’avais voulu jouer, j’avais cru gagner… Mais au final, n’étais-je pas celui qui avait perdu ? Une victoire amère. Un goût ignoble. Des sentiments confus et désordonnés. Et une entente qui s’effrite. J’avais tout gagner ouais… A trop vouloir jouer, je m’étais fait prendre à mon propre jeu. Me rendant confus. Perdu. Embrouillé. Et tout ce que j’avais réussi à faire, ça avait été de lui crier dessus. De lui envoyer ma rancœur à la gueule. A cause d’une nana, putain ! Une pauvre nana qui avait rien demandé et à qui j’avais raccroché au nez. Sauf que je m’en foutais. Elle pouvait bien pleurer, c’était le dernier de mes soucis. Elle le méritait pas, de toute manière, qui qu’elle soit. Aucune ne l’avait jamais mérité. Et il avait bien fait de toutes les laisser tomber. Parce que j’étais le seul assez bien pour me tenir à ses cotés. Alors ouais, je m’excusais, même si je le voulais pas. Même si les mots que je prononçais m’écorchais la gorge, alors qu’ils auraient du être naturels. Qui pour une raison inconnue, me déplaisaient, mais étaient nécessaires. Parce que je supportais pas qu’il m’évite. Qu’il baisse la tête et ne me regarde pas. Qu’il fasse comme si je n’existais pas. Il allait juste me rendre dingue. Mais je pouvais plus, m’énerver de nouveau. J’en avais pas le droit, après ce que je lui avais fait. J’avais… Bafoué sa confiance. Alors que je savais à quel point il s’était toujours reposé sur moi. J’avais vraiment agit comme le pire des cons. Mais ça non plus, je lui dirais pas. J’allais abandonner. Partir et le laisser. Ne sachant plus quoi faire, que dire, pour me faire pardonner. Juste avant qu’il ne pose sa tête contre mon épaule. Que mon cœur se mette à battre de nouveau, moins douloureusement. Et que mon regard se perde dans sa tignasse mauve, posant une main contre sa nuque, écoutant ses mots. « Ouais tu me touches mais… » Mais ça n’avait rien à voir avec ce que je venais de faire. C’était pas un pauvre câlin. J’avais voulu le… Le déshabiller. Entièrement. Je l’avais caressé, j’avais embrassé sa peau… J’avais vraiment joué au con. Mais le pire dans tout ça, c’était qu’une infime partie de moi ne regrettait pas. Je soupirais, l’entendant dire que je serais toujours le premier, et au fond, le sachant pertinemment, avant de tilter ce qu’il venait de dire précédemment. « Pardon ? Tu as dis quoi ? » Sous le choc, je regardais sa tignasse mauve, incapable de voir l’expression de son visage, ne sachant si oui ou non j’avais rêver. Alors je l’attrapais par les épaules, pour le repousser légèrement, histoire de voir sa bouille. Me concentrant, pour cette fois ci lire la vérité. Pour être sur de ne pas mal interpréter. « Tu n’as pas détester… Ça veut dire quoi ? Tu… as aimé ? » C’était pourtant évident, mais je voulais vérifier. L’entendre de sa propre bouche. Avoir la confirmation réelle qu’il… Avait aimé mon touché. Touché que j’avais aimé lui prodigué. J’aurais du avoir peur. J’aurais pas du aimer ça. Pourtant, la sensation qui se propageait dans mon être n’était pas désagréable. Bien que le brouillard dans ma tête s’épaississe toujours plus. « Mana, tu… n’es pas hétéro ? » C’était stupide comme question. Et pourtant, pas tant que ça.
electric bird.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ playing hide and seek with our hearts. | mayo ♥ Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !