15 194 points ♛
23 membres
4 355 points
11 membres
9 331 points
14 membres
6 062 points
12 membres



 
♡ LES NOUVEAUTES C'EST PAR >ICI< ♡ AMOUR, TENDRESSE ET CHOCOLAT, ON VOUS AIME PUTAIN ♡ | Les cloches sont passées (session 2 en cours) > viens voir ! <:hot: | >GROSSE SPRING PARTY QU'EST CE QUE TU ATTENDS POUR CLIQUER ?< :hot: :hot: :hot: ♡♡♡♡

Page 1 sur 4
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

avatar

VICE-PRESIDENT • i'll do my best
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t8926-zhang-hera-i-m-so-happy-cause-today-i-found-my-friends http://www.shaketheworld.net/t8906-zhang-hera-wild-life-south-ko http://www.shaketheworld.net/t8925-zhang-heraEn ligne
Zhang Hera ~ Wild Life : South Korea Survival ☆  Dim 17 Juil - 22:50


Zhang Hera
Ange de glace au tempérament de feu

Perfectionniste
(★★★★★)
Capricieuse
(★★★★★)
Ambitieuse
(★★★★★)
Arrogante
(★★★★★)
Bornée
(★★★★★)
Dédaigneuse
(★★★★★)
Maligne
(★★★★★)
Possessive
(★★★★★)
Rancunière
(★★★★★)
EXTRÊME
(★★★★★★)
nom : Zhang prénom : Hera (like the déesse) âge : 19 ans. date et lieu de naissance : 9 avril 1997 à Singapour origines : Singapourienne d'origine chinoise (père) et sud-coréenne  (mère)nationalité : Singapourienne. cursus universitaire : Médecine, 2e année. métier : Aucun, mais commence à en  envisager la nécessité. orientation sexuelle : Hétérosexuelle. classe sociale : Famille très fortunée mais doit apprendre à se débrouiller seule. code du règlement : ok lolotu veux t'investir ? Oh oui ! ♥

Rumour has it...
Elle serait la fille d’un riche homme d’affaire ruiné (F) Son père est toujours à la tête d’une vaste fortune mais il l’a « punie » en l’obligeant à se débrouiller seule + Elle se ferait entretenir par un homme plus âgé qui lui verserait un paiement tous les débuts de mois (V/F) Cet homme mystère, c’est son père. Parce que s’il veut lui apprendre la vie, il ne peut pas se résoudre à l’abandonner dans la panade mais il refuse de la renflouer plus que ce qu’il lui verse chaque début de mois, c’est pourquoi, Hera est toujours en dèche à partir du 15 environ.
+ Elle serait trilingue (V) Le chinois (mandarin), l’anglais et le coréen sont comme des langues natales pour elle.
+ Elle aurait effectué sa première année d’étude de médecine dans la prestigieuse université de Cambridge (V) Après avoir obtenue son GCE – A Level à la fin du Junior College, elle a été accepté à Cambridge dans le cadre des liens étroits entretenus avec l’Université Nationale de Singapour.  + Elle aurait été renvoyée de Cambridge suite à un scandale (V/F) Scandale il y a bien eu - une petite vengeance personnelle… - mais sans la renvoyer l’administration lui a fait comprendre que son départ était vivement souhaité.
+ Sous ses airs angéliques, elle serait prête à faire les pires bassesses lorsqu’elle a une vengeance à accomplir (V) Son animal emblématique pourrait être un hybride de paon et de serpent, lorsqu’une certaine limite est franchie, la belle sait patienter tapie dans l’ombre pour mordre fatalement sa proie au moment opportun.
+ Elle penserait que tout peut s’obtenir grâce à l’argent (V/F) Elle commence se rendre compte que la vie n’est pas forcément si simple… + Elle s’obstinait même à vouloir que son père lui achète son idole masculine coréenne préférée jusqu’à l’âge de 13 ans (V) Sans commentaire.
+ Elle n’aurait encore jamais bu une goutte d’alcool (V) Hera redoute plus que tout de perdre le contrôle d’une manière générale, alors d’elle-même s’est inenvisageable (mais qu’est-ce que ça pourrait être drôle…) + ...
Survole l'avatar, petit coquin.
My character
Il existe de nombreuses façons de présenter une personne. Certains se décrivent eux-mêmes ce qui en soit ne peut quoi qu’on en dise être objectif et neutre. D’autres recoupent divers témoignages, alors qu’à la finalité il ne s’agit guère que d’un ramassis d’avis divergents aboutissant à une conclusion abstraite des plus douteuses. Enfin, il y a ceux qui font appels à une voix divine omnisciente censée tout savoir. Non mais vous croyez franchement qu’il y a une intelligence là haut qui  a que ça à faire d’observer vos moindres faits et gestes ? Alors qu’en vérité, qui est là, toujours près de vos tout au long de votre jeunesse ? Qui partagent presque chacune de vos nuits ? De vos moments d’ennuis, de joie, de rage et de pleurs ? Qui connait tout de vous ? De vos sentiments ? Qui mieux que moi peut connaitre l’intimité secrète de ma petite Hera ? Qui a subit ses machouillages baveux sans rechigner ? Euh… Je ne sais pas à quoi vous êtes en train de penser, et je suis pas sûr de vouloir le savoir, mais je préfère vous arrêtez tout de suite. Moi, je suis l’ours en peluche qui a accompagné la petite Hera tout au long de sa vie, celui qui repose au coin de son lit. Enfin, un ours en peluche, c’est assez agaçant cette façon de nous cataloguer nous autres peluches…en vérité, je suis plutôt son paon en peluche ! Ouais, ça en dit long sur les attentes de sa mère dès la naissance de Hera. Et je suis peut-être made in china mais je suis fait main et pas par un enfant, okay ?!

Quand on est la peluche officielle de la Petite Princesse Zhang Hera, on ne peut être qu’un objet unique ! Car oui, mon Hera, c’est une Princesse, elle a toujours été élevée comme telle. Pourrie gâtée, capricieuse, insolente, je ne vous raconte pas les sales quart d’heures que j’ai pu passé lorsqu’elle déchargeait sa rage à travers son immense chambre à coucher. Combien de mes comparses ai-je pu voir périr de ses mains dans son enfance ? Puis c’était un torrent de larmes et il fallait lui en racheter de nouveaux. Quant elle fut trop grande pour les jouets, ce fut au tour de sa garde de robe. Et ça, c’est quelque chose sa garde robe ! Une seule chambre des dortoirs de l’université ne suffirait pas à ranger ne serait-ce que sa collection de chaussures qui prennent désormais la poussière à Singapour. C’est pour vous dire comme ce changement de vie peut être difficile pour elle ! Il faut dire qu’elle n’a toujours connu que le luxe. Qu’il lui suffisait d’un claquement de doigts pour obtenir tout ce qu’elle voulait. Ou presque. Combien de fois l’ai-je entendu hurler jusqu’à l’adolescence parce que son père ne voulait pas lui acheter l’être humain de son désir ? Puis, elle prit conscience de quelque chose qu’elle mettait déjà en application depuis ses premiers pas dans une cour de récréation. Les gens s’achètent, mais d’une manière indirecte. Ils ont tous un prix. Du moins le pense-t-elle. Il suffit de trouver lequel. Ses amis ? Il y avait-il entre eux un autre sentiment que celui de l’appât du gain ? Mon Hera ne se berçait pas d’illusion. Elle savait parfaitement ce qu’il en était. Mais n’était-ce pas ainsi que fonctionnait le monde ? Ce mot amitié ne se définissait-il pas par une complémentarité des intérêts ? Et elle y trouvait le sien. Elle était populaire. C’était tout ce qui importait. Tout ce que sa mère lui avait appris. L’apparence, éblouir, séduire. Etre parfaite mais supérieure. C’est normal pour mon Hera de considérer que les êtres humains ne sont pas tous égaux. Il y a le haut du panier, et il y a les autres. Mais pour une femme, si elle veut rester en haut de la pyramide elle se doit d’être la plus belle, la plus populaire, la mieux entourée, tout en restant respectable ! C’est ainsi que sa mère l’a élevé. De combien de remontrances sur son accoutrement ai-je pu être témoin dans son enfance ? De reproches sur son corps ? Sur son alimentation ? Alors, je l’ai vu grandir. Grandir en se regardant chaque jour dans le miroir, en faisant du sport matin et soir dans sa chambre afin d’avoir le corps le plus parfait possible. À se coiffer, se maquiller, pour être belle, élégante et toujours distinguée en valorisant sa fraîcheur naturelle. C’est qu’elle est sévère avec elle-même mon Hera. Intransigeante avec les autres, mais avec elle aussi. Jamais elle ne le montrera, mais elle aura autant de mépris pour elle-même après un faux pas. Mon Hera, elle ne se pardonne pas l’erreur. Trop fière pour le reconnaitre.

S’amuser ? Oh oui, mon Hera le savait. Certes, je la voyais sourire lorsqu’elle était entourée de ses « amis » aux yeux émerveillés par la fête d’anniversaire somptueuse que son père lui avait organisé. Car aux yeux de son père, rien n’était jamais trop beau pour sa fille. De sa part, mon Hera n’a manqué ni d’amour, ni d’attention, ni de rien. Ah si ! D’autorité indéniablement ! Sans doute était-ce le rôle de sa mère, mais outre son obsession pour les apparences, Choi Na-Yung ne faisait guère plus preuve de fermeté avec la précieuse cadette de la famille. Oui, la cadette et de tous les plus beaux sourires, des plus mélodieux des éclats de rires que j’ai pu voir et entendre de la part de mon Hera se furent incontestablement ceux partager avec son demi-frère et ses deux demies-soeurs. Elles les aiment profondément. Sa famille est son plus précieux trésor. En être séparée fait saigner chaque jour son coeur pas si gelé que cela. Elle n’est pas qu’égoïste et avare en sentiments - même s’il faut reconnaitre qu’elle l’est, surtout égoïste, et égocentrique aussi - mon Hera, elle est aussi pudique. Comme l’une de ses soeurs, celle aux traits angéliques qui partagent ses gènes paternels. Pudeur des sentiments et pudeur physique aussi. Hera aime attirée l’attention, être admirée mais elle ne supporte pas très bien le véritable regard des hommes, les pensées impures qui traversent leurs esprits. Parce que ça la met mal à l’aise. Parce que c’est une chose qu’elle ne peut maitriser, qu’elle ne connait pas. Là-dessus, elle ne peut imiter son autre soeur, celle à la beauté sulfureuse qui tout en gardant sa dignité à toujours su jouer de son charme sensuel sur la gente masculine. Hera, elle ne le peut pas encore. Elle fut d’ailleurs plus populaire pour son sourire radieux et frais. Une innocence pure et angélique se reflète sur son visage. Ce n’est pas tout à fait vrai, mais ce n’est pas tout à fait faux non plus. Si elle sait se montrer perfide, son ignorance de la vraie vie peut la transformer en agneau au milieu d’une meute de loup. Méfiez-vous quand même, car le doux agneau à appris à se défendre grâce à son frère.   Objet de référence de sa jalousie et sa possessivité presque maladive. Lui, il incarnait le souffle de liberté au sein de la famille. Un esprit décalé avec lequel Hera partage sa détermination. Fonceurs, ils ne peuvent accepter l’échec et sont capables de repousser leurs limites. Cependant, mon Hera elle est encore plus enhardie dans la compétitivité. C’est simple, elle veut être la meilleure ! C’est ainsi qu’elle a assimilé l’éducation inculquée par sa mère. C’est ainsi qu’elle en est venue à se ronger elle-même car la concurrence ne serait-ce qu’au sein de sa famille est élevée. Surpassées en tout point ses soeurs qu’elle admire tant est devenue son but ultime.

Mais, il s’est éteint son sourire. Ce souffle de fraicheur, symbole de candeur. Ils sont partis. Abandonnée par ses frères et soeurs, mon Hera la princesse capricieuse a refroidi peu à peu son coeur. Elle est de glace mais garde un tempérament de feu, prête à démarrer au quart de tour si on la cherche. Sanguine et caractérielle, elle en oublie vite la retenue du langage dans ces moments là. Je l’ai vu pleurer aussi mon Hera. Avant elle ne se permettait d’être faibles qu’auprès de son frère et ses soeurs. Maintenant, elle est seule. Pesante solitude qu’elle comblait à achetant des amitiés de papiers. Et son coeur s’est envenimée. Je l’ai vu devenue de plus en plus mon fourbe mon Hera. Vicieuse. La lueur dans son regard m’effrayait parfois du haut de mon étagère. Elle s’est laissée corrompre par le venin de la solitude et du sentiment du trahison. Elle a franchi la limite.

Et sa vie à changer. Je l’ai senti se radoucir un peu mon Hera. Elle a détourné sa haine sur le chemin de la détermination, se concentrant presque exclusivement sur ses études, avec hardiesse. Elle n’est pas franchement sociable. Elle préfère éviter les gens, mais ne peut s’empêcher de leur répondre lorsqu’ils la cherchent, l’agacent. De toute façon, que pourrait-elle espérer sans argent pour les contenter ? Elle ne sait pas se faire de vrais amis. Alors, elle s’isole. Elle s’enferme dans un rythme quotidien rigoureux, planifié. Elle se montre forte. De marbre. De glace. Mais au fond, elle est triste. Elle est blessée. Je peux lire dans ses yeux lorsque le soir elle se tourne face au mur, face à moi, trônant au coin de son lit, à côté de son oreiller. Son regard se perd sur les vagues des plages de Singapour. Et elle s’endort. Elle oublie tous ses chagrins et ses maux. Elle rêve. Elle rêve à cet océan qu’elle aime tant. Lui et ses merveilles. Un amour dont elle n’a pris conscience qu’une fois qu’elle en fut éloignée au sein des terres de cette prestigieuse mais sinistre Angleterre.

Et moi je veille sur son sommeil dans l’attente de revoir un jour son sourire s’épanouir…
This is my story
L'argent ne fait pas le bonheur mais il en donne l'illusion. Quand un mirage se dissipe, que reste-t-il ?
5 : 45 a.m : Chambre du dortoir. Réveil matin

Une main à moitié inconsciente vint éteindre le vibreur du téléphone reposant sur lit à côté de l’oreiller.


6 : 00 a.m  :  Chambre du dortoir. Second réveil matin.

Cette fois-ci, un visage émergea de la longue chevelure sombre reposant sur l’oreille. L’éclairage de l’écran du smartphone illumina son joli minois angélique encore marqué par le sommeil. Hera coupa le réveil. Un simple vibreur comme chaque matin, afin de ne pas réveiller ses colocataires de chambres qui n’avaient pas forcément le même rythme de vie qu’elle. Non pas qu’elle s’inquiéter de les déranger, mais au contraire, elle souhaitait plutôt s’épargner d’être dérangée ! Rituel matinal quotidien : jeté de couette, descente du lit, direction pipi car pour un corps en bonne santé il faut s’hydrater et donc un bon drainage, premier lavage de frimousse, attachage de cheveux, enfilage de la tenue de sport. Pour bien commencer la journée, rien de mieux qu’une petite séance de gymnastique. Avoir un corps bien sculpté est un travail de tous les jours. Certains ont la chance d’avoir un métabolisme merveilleux leur permettant bien des écarts et une mauvaise hygiène de vie, mais pas Hera ! Sa taille de guêpe, ses fines jambes galbées étaient le fruit de ses efforts depuis le début de la puberté. Elle n’est pas comme son aînée Eun-Sun qui peut rester avachie toute la journée sur un canapé à grignoter sans rien perdre de son corps de bombasse ! Elle n’est pas non plus comme sa seconde soeur à la silhouette naturellement gracile. Hera a un peu plus de hanches, elle a aussi un peu plus de seins. Sans doute ne porte-t-elle pas le nom de la déesse de la fécondité pour rien ? Et son corps, elle est entrée en conflit avec dès la puberté, jeune puberté. Parce qu’elle était précoce. Parce que sa grande taille désormais stagner au mètre soixante-quatre, ses formes en avance attiraient regards et envies, jalousies et désirs. Elle voulait être parfaite, la plus belle, encore plus que ses soeurs, alors elle l’entretenait avec assiduité. Aujourd’hui, elle est assurément bien faite, avec des attributs féminins apparents mais délicats. Cependant, si elle accepte le regard des hommes sur son visage qu’elle sait extrêmement mignon, elle a toujours du mal à se faire à ses yeux qui se posent sur sa silhouette. Traumatisme d’enfance. Outre son tempérament qui accaparait son attention, son physique était l’objet de bien des curiosités de la part des garçons de son école en proie aux tourments de leurs hormones s’éveillant de leur torpeur infantile. Apercevoir les dessous de la très populaire Zhang Hera semblait être devenu le graal ! Flatteur ? Elle aurait aimé le ressentir de cette façon, mais la chasse à la culotte l’embarrassa bien plus qu’autre chose même si elle ne manifestait ouvertement que de la colère. A tel point que ce petit jeu de harcèlement avait fini par la pousser au bout, Hera avait fini par fondre en larmes dans les bras de sa soeur Liwei, entourée par les jumeaux Eun-Sun et Jae-Hwa, seul garçon de la fratrie. Pour l’aider à se changer les idées, son frère lui avait organisé un week-end en mer sur le yacht de leur père, rien que tous les quatre. Quant à Eun-Sun, dite Sunny, elle s’était vraisemblablement chargée de passer un savon mémorable aux oppresseurs de sa cadette, car par la suite, plus personne ne fit allusion aux sous-vêtements de Zhang Hera.


6 : 35 a.m. : Salle de bain.

Une douche après l’effort, puis, elle enfila ses vêtements. Ne jamais céder le pas quand il s’agit de l’apparence ! Sa mère lui a sans cesse répéter et Hera a bien retenu la leçon malgré la maigre garde-robe désormais à sa disposition. Une vie de pauvre méritait-elle vraiment d’être vécue ? Devoir remettre les mêmes vêtements d’une semaine sur l’autre… La « Princesse de Singapour » n’aurait jamais cru cela imaginable il y a moins d’un an auparavant. Ou si, pour les pauvres. Enfin, du moment que les apparences étaient à peu près sauves, n’était-ce pas le plus important ? Hera ne cherchait à exhiber son extraction sociale, au contraire, elle préférait largement taire - sans s’efforcer non plus à le cacher à tout prix - cette condition que son attitudes et ses manières trahissaient cependant, donnant cours à d’étranges rumeurs sur son compte. Elle voulait juste pouvoir garder la tête haute et pour cela, elle devait être belle. Belle et studieuse !


8 : 00 a.m : Début des cours

Une fois fin prête et après un petit déjeuner des plus légers – à savoir un thé et une pomme pour l’équilibre et parce qu’il n’y avait personne pour le préparer autre chose puisqu’elle ne savait rien faire par elle-même si ce n’était se faire servir –, Hera rejoignit les bancs de l’amphithéâtre. Toujours à la même place, à côté de la binoclarde mal sapée et introverti de son groupe, celle qui lui parlait parce qu’elle avait l’impression de se reconnaitre dans l’isolement de Hera. À la seule différence pour Hera qu’elle était belle et que c’était par choix et non pas par dépit qu’elle s’isolait ! Quand bien même, la jolie brune se montrait distante avec ses comparses, cela n’en empêchait pas certains de se montrer insistant, à l’instar de l’un des Sunbae inscrit à ce module et s’asseyant toujours derrière elle. Hera s’efforçait de l’ignorer avec mépris mais il ne semblait pas comprendre, ou s’acharnait justement parce qu’elle se montrait difficile peut-être ?

Peu importe ! Toute l’attention de la singapourienne se concentrait sur le professeur. Non pas qu’il soit sexy ni charmant, mais parce qu’elle suivait ses cours également avec un grand sérieux. Elle voulait réussir ! Absolument réussir ! Parce qu’elle avait plusieurs raisons d’être aussi obstinée : d’une part, une fois diplômée, elle pourrait à nouveau jouir allègrement de la fortune de papa, tel est le défi qu’il lui a lancé afin de la punir. D’autre part, pour montrer qu’elle est la meilleure de la famille ! Quoi de plus prestigieux que des études de médecine ? Ainsi, elle surpasserait aisément ses soeurs et aussi son frère ! Elle prendrait sa revanche sur ceux qui l’ont abandonné, ceux qui sont partis en laissant derrière, ceux qui l’ont trahi et ont brisé sa famille. En plus, ils ne sont même pas vraiment ses frères et soeurs. Juste des demis. Zhang Hera est bien la seule et unique enfant de l’union de Zhang Tsai Shen et Choi Na-Yung. Les autres n’étaient que la fille du premier pour Liwei et les aînés de la seconde pour les jumeaux.


12 : 30 a.m. : Pause déjeuner

Hera déjeunait seule, toujours à la même table, toujours à la même heure. Ou pas tout à fait seule, puisque son caniche de compagnie à lunettes s’était assise en face d’elle, comme d’habitude. À l’instar d’un chien de compagnie, Hera lui donnait sa viande puisque végétarienne, voire végétalienne dans la mesure du possible. Elle s’excusait, le caniche, parce qu’elle avait trop peur de son Sunbae pour le contrarier en lui donnant directement ses notes. Comme un peu trop souvent à son goût, Hera avait fini par s’endormir en cours. Elle avait beau lutter du mieux qu’elle pouvait, depuis quelques temps, l’étudiante manquait indéniablement de sommeil. À qui la faute si elle se couchait aussi tard ?  Résultat, son Sunbae lui proposait ses notes - qu’il ne prenait pas correctement d’où son année de retard, et donc lui transmettait en vérité les notes du caniche trop faible pour résister à ses menaces. Hera n’avait que faire de la défendre. Elle enverrait bien paitre son sunbae aussi, mais elle avait besoin de ces notes, alors elle acceptait. Manger avec lui à la sortie des cours en fin de journée ne la tuerait pas. Toujours moins que si elle ne récupérait pas les notes et ne parvenaient pas à valider son année. S’être fait cordialement inviter à prendre la porte de Cambridge avait été un détour bien assez désobligeant pour atteindre son objectif de grandeur. Hors de question qu’elle se permette le moindre échec ! Et puis, cela lui ferait toujours cela d’économiser alors qu’elle arrivait à la moitié du mois…


15 : 30 p.m. : Cours encore et toujours...

Les cours de son cursus avaient repris deux bonnes heures auparavant, puis, l’étudiante en médecine avait un trou dans son emploi du temps entre deux modules de médecine. Heureux hasard, la demoiselle n’avait en conséquence pas pu s’empêcher de s’inscrire en candidate libre à un cours du cursus science de la vie et de la terre spécialisé en biomes aquatiques. Sa véritable passion : l’océan. Si elle ne s’enfermait pas dans sa course à l’ambition, Hera aurait certainement choisi une filière océanographique. Certes, elle avait toujours aimé voguer sur les flots, mais son amour pour l’océan, la jeune fille ne s’en était rendue compte qu’une fois cantonné dans les terres à Cambridge. Tout au long de sa vie à Singapour, la mer avait toujours était là pour la border. Elle faisait partie de son quotidien. D’autant plus que son père avait bâti son immense fortune grâce à l’industrie navale et aux superstructures portuaires. Et combien de fois avait-elle arpentée les allées du S.E.A Aquarium à Sentosa Island ? Oui, l’océan était au coeur de sa vie. L’air marin et l’immensité de cette étendue d’eau infinie à l’horizon lui insufflait le sentiment de liberté qui faisait défaut à son existence. Elle l’ignorait et désormais, il lui manquait énormément. Presque autant que sa famille.


17 : 30 p.m. : Centre commercial

Elle ne faisait que passer, que traverser sans aucune intention d’acheter. Mais voilà ! Son regard, une superbe paire de chaussures avait croisé ! Sans réfléchir, elle était entrée. Des étoiles pleins les yeux, elles les avaient essayées. La perfection ! À la caisse, sa carte de crédit fut refusée… Cruauté de son existence ! Parce qu’elle avait soit disant dépassée les bornes des limites, son père avait décidé de la remettre dans le droit chemin en lui apprenant notamment la valeur de l’argent, l’ardeur du travail, les difficultés de la vies. Pour cela, suite à son retour de Cambridge après seulement une année d’étude, le Président Zhang avait envoyé sa précieuse princesse en Corée du Sud, pays natale de son épouse. Là-bas, Hera avait donc intégré la Yonsei. Indéniablement, on pourrait faire pire comme punition, mais se retrouvant livrée à elle-même avec un budget mensuel limité - trop limité ! -, la « Princesse de Singapour » avait l’impression d’être confrontée à une véritable épreuve de survie dans la jungle sud-coréenne parmi les créatures sauvages incarnés par le « peuple ».
N’était-ce pas injuste de faire une telle affaire d’une simple petite vengeance personnelle à l’égard d’une « amie » de Cambridge ? Edouard Whitaker était pour elle ! Sa rivale a voulu jouer à qui sera la plus garce des deux, si elle avait remporté la première bataille, la victoire finale de la guerre revenait sans l’ombre d’un doute à Hera. Échec et mat.
Sauf qu’à présent, c’était aussi la cadette Zhang qui se trouvait dans cette désagréable situation d’inconfort et de quasi-pauvreté. Paraît-il que cet incident ne fut que la goutte qui fit déborder le vase. Qu’elle aurait abusé de la bonté de son père alors qu’il avait pardonné sa tentative de sabotage du mariage de son frère. Hera ? Possessive ? Juste avec ce qu’elle considère qui lui appartient !


18 : 00 p.m : Invitation forcée

Les mains vides, elle avait donc dû se résigner à quitter la boutique pour se rendre à son « rendez-vous » en toute camaraderie. Si on puit dire. Elle avait certes accepté de faire acte de présence, mais à aucun moment elle n’avait promis de faire la conversation. De toute façon son silence et son regard presque méprisant ne semblait pas empêcher son interlocuteur de parler. Il devait vraiment être bien seul dans sa vie. S’il lui inspirait de la pitié ? Peut-être une once. De la compassion ? La page où figurait la définition de ce mot avait dû rester collée. Las, ses yeux n’avaient de cesse de glisser en direction de son téléphone portable posé sur la table à sa droite. Elle attendait. Triturant entre ses doigts le pendentif en or véritable à la forme de clé de fa ornée de trois petits diamants offert par son frère, elle l’attendait impatiemment, désespérément. Puis, enfin, il arriva ! Le message tant désirer. Ignorant totalement la présence de son sunbae, Hera se saisit de son téléphone pour lire ces quelques mots. Ceux de son frère. Elle ne lui répondrait pas. Elle ne lui avait jamais répondu depuis qu’elle avait décidé de rompre tout contact à la suite du mariage de celui-ci, et pas avec n’importe qui ! Avec son autre soeur ! Liwei. Parce qu’ils n’avaient aucun lien du sang, leur amour était permis. Parce que leurs parents ont divorcé pour eux, leur union fut rendue possible. Par ce bonheur qui les berçait, Hera vit sa famille se disloquer. Perdre toute logique. Abandonnée. Trahie. Pourtant, elle se raccrochait aux messages que son frère lui envoyait. Tout comme lui, il continuait de persévérer, calmement, inlassablement. Il la tenait simplement au courant des nouvelles du reste de la fratrie. Il lui envoyait des mots d’encouragements, de soutiens et de conseils. Lui qui la conseillait sur comment se socialiser ? C’était d’une douce ironie de la part d’un tel extraterrestre décalé ! Mais elle était heureuse. Heureuse qu’on pense à elle. Qu’on l’aime quand même. Car si elle leur en voulait terriblement à tous les trois, ils restaient extrêmement chers à son coeur. Hera avait simplement trop de fierté pour accepter de pardonner…


19 : 30 p.m :  Bibliothèque

Son calvaire terminé et après une bonne douche, Hera se rendait à la bibliothèque pour étudier, comme chaque jour de la semaine. Sans exception. Parfois, elle venait plus tôt. D’autre fois un peu plus tard. Souvent, elle y retrouvait son aîné, étudiant en médecine, Im Yo Han. Ils étudiaient ensemble. Peu enclin aux bavardages et tergiversions, issus d’une extraction sociale comparable, ces deux-là s’accordaient assez bien pour travailler leur cours. Ce soir-là, Hera ne l’aperçut pas. Ils n’avaient pas spécialement prévu de se donner rendez-vous. Elle n’avait pas non plus besoin de son aide tous les jours. Une fois de temps en temps suffisait. D’autant plus qu’ils ne penchaient pas toujours sur les mêmes sujets.
Le nez dans les livres et dans ses notes à recopier, les heures défilèrent. Une nouvelle journée commençait. Hera pourrait rentrer plus tôt, elle qui manquait tellement de sommeil. Pourtant, elle s’imposait de rester jusqu’à une certaine heure avant de quitter la bibliothèque.


2 : 07 a.m : Combini

Récente étape inclus dans son rituel journalier, Hera faisait désormais un détour systématique par le combini, à cette heure tardive, avant de retourner à son dortoir. Allez savoir pourquoi ! Elle n’achetait pas grand chose. Et toujours la même chose. Une petite bouteille d’eau et une barre allégée protéinée. En sortant, elle croisait très souvent le même groupe d’étudiants masculins, alcoolisés, venant chercher de quoi se ravitailler davantage. Ils la saluaient en l’appelant Princesse, par respect. Ils lui demandaient si ce soir, elle n’accepterait pas enfin de venir boire avec eux. Et comme toujours, elle refusait, poliment, calmement. Lorsqu’ils s’étaient croisés pour la toute première fois, à la sortie du combini, l’un des garçons avait voulu se montrer un peu trop entreprenant pour solliciter la compagnie de la demoiselle. Grossière erreur que d’avoir tenté de passer son bras par-dessus les délicates épaules de Hera ! Au delà de tout soupçon, l’ange brun avait appris quelques mouvements de self-defense et d’arts martiaux variés grâce à son frère qui en était un fervent adepte passionné. Cette réaction inattendue avait permis à la singapourienne de gagner le respect de ces comparses nocturnes, le temps d’une rencontre dans la rue.


2 : 30 a.m : Sous la couette

Sa bouteille d’eau posée sur son bureau pour sa séance de gym du lendemain matin, emmitouflée dans ses draps, sous le yeux en pierre de jade de son paon en peluche, Hera jetait un dernier regard sur les photos de sa ville natale et de ses plages enregistrées dans son smartphone avant de s’abandonner dans les bras de Morphée. Et demain, une journée semblable se répétera dans le cycle infernal d’un quotidien bien réglé. Intensif et pourtant monotone…
About me
Je suis...

Ruccian

Ou Paon ! Yep, ça annonce assez bien la couleur (BLEU ! /PAON/)
Bon et ça, ça annonce bien la qualité de l'humour... Personne ne peut être parfait, non ? Il faut bien laisser quelques miettes aux autres ne serait-ce que par miséricorde !

Je lustre donc mon plumage depuis une bonne vingtaine d'année mais pas encore un quart de siècle ! Mais de toutes, la plus belle de mes plumes est sans doute celle qui me sert à rp (notamment) depuis quelques années ! Ouais... Ça donne une image sacrément défraichie de ma prétendue magnifique queue... Comble de l'ironie pour un paon, je ne sais pas faire la roue. Tout au plus quelques galipettes... Quoique, ça peut déjà être bien sympa, les galipettes... /ifyouseewantimean/

D'ailleurs, c'est grâce à Mumuse que je suis arrivée ici ! Allez savoir pourquoi, j'ai choisi de faire ma transition sur elle ainsi...

Bref, le reste on s'en fout un peu ! Je suis contente d'être ici et j'ai hâte de rp avec vous les coquinous les copinous !!!!  :06:  :06:  :06:  :06:
Koeur sur vous et gloire sur moi !    :king:


Célébrité prise

Code:
[url=http://http://www.shaketheworld.net/u903][b]▲[/b][/url]▼ <taken><upper>Kim Yoo Jung</upper></taken> ✎ <lower>Zhang Hera</lower>




[

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
Re: Zhang Hera ~ Wild Life : South Korea Survival ☆  Dim 17 Juil - 22:51

PREUMS

EDIT :
C'EST QUOI CA ???
ELLE EST OU TA FICHE
TES IMAGES ET TOUT
D’OÙ TU ME LAISSES SUR MA FAIM, NON MAIS JE RÊVE !!!
:oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo:

plus sérieusement.
BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :hot: :hot: :hot: :hot: :hot: :hot: :hot:
aish, si tu savais comme je t'ai attendue :plz: (enfin tu le sais mais wesh, on va dire que je t'ai pas tyrannisé pour que tu te grouilles, hein //tousse)
je suis tellement contente que tu sois la, que tu reprennes enfin le rp. TTTTT ON VA POUVOIR RP ENSEMBLE ! ET PUIS HERA QUOI, HERA !!! c'est comme mon bb aussi :plz: :plz: :plz: :plz: :plz: :plz: :plz: (fais gaffe à ce qu'elle dira sur Sunny, je surveille :russe: je t'ai à l’œil :oo: ) puis au moins, je suivrais nos bbs de loin dans tes écrits... parce qu'ils me manquent ;;;;;;; ouais, MON chinois me manque- #maso :mdr: mais bon, c'est comme les autres, ils resteront de bons souvenirs :heart: :heart: :heart: (d'ailleurs, oublie pas ta fic, je veux voir le Chiyuro et la Naoki sinon je mords èé)

en vrai, ça me fait trop bizarre n'empêche de te voir débarquer avec une fille en premier perso XDDDD au moins, on te prendra pas pour un mec :russe: et j'aurais pas de problèmes non plus :russe: (et si tu me sors encore que de toute façon, tu ne vois que moi, je te tue-)

BREF
j'ai trop hâte de voir ce que tu vas faire de notre petite choute, encore plus de te lire parce que voila, j'aime tes pavés (de base, c'est un peu ta faute si j'écris des tartines, hein) et... qu'on puisse avoir de supers liens et rp ensemble ** (même si c'est déjà le cas pour yohan)

je finirais avec ce mot d'amour :
BOUGE TON CUL
JPP D'ATTENDRE MOUA

:cute: :cute: :cute: :cute: :cute: :cute: :cute: :cute: :cute: :cute: :cute: :cute:

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
Re: Zhang Hera ~ Wild Life : South Korea Survival ☆  Dim 17 Juil - 22:56

DEUZ !

Edit : T'es trop belle :plz: :cute: J'ai pas sorti Eli, désolé, mais il t'envoie des bisous tout doux :shy:

Revenir en haut Aller en bas
avatar

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/
Re: Zhang Hera ~ Wild Life : South Korea Survival ☆  Dim 17 Juil - 22:57

bienvenue parmi nous ma belle :plz:
laisse moi te dire que t'es canon :bave:


L’art de plaire est l’art de tromper !

#BEVERHEEHILLS #BOLIN

Revenir en haut Aller en bas
avatar

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t8783-kwon-olympe-nous-sommes-determines-a-etre-fous#309839 http://www.shaketheworld.net/t8686-kwon-olympe-elle-rote-elle-pe http://www.shaketheworld.net/t8782-kwon-olympe#309830
Re: Zhang Hera ~ Wild Life : South Korea Survival ☆  Dim 17 Juil - 23:27

4 #paf#
je suis le mouvement.
Bon alors lààààààààà moi je sais pas qui tu es donc je peux pas être enjouée comme les deux premières (si je me trompe pas)
BIENVENUE à toi donc ♥ et HAVE FUN sur le forum
très bon choix d'avatar, et ton avatar me fait succomber :O
FIGHTING pour ta fiche
des BISOUS de partout ♥


Enjoy the little things
• Happiness is like a butterfly; the more you chase it, the more it will elude you. But if you turn your attention to other things, it will come and sit softly on your shoulder.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

VICE-PRESIDENT • i'll do my best
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t8926-zhang-hera-i-m-so-happy-cause-today-i-found-my-friends http://www.shaketheworld.net/t8906-zhang-hera-wild-life-south-ko http://www.shaketheworld.net/t8925-zhang-heraEn ligne
Re: Zhang Hera ~ Wild Life : South Korea Survival ☆  Dim 17 Juil - 23:51

#5 //CAMION//

MUMUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUSE !
TU TEU CALME DIRECT SINON JE SENS QU'IL VA Y AVOIR UN FORT TRAFIC DE CAMIONS DANS LES PARAGES ! è.é
Et oui, je te laisse sur ta faim, mais qui m'a empêché de me rassasier à la mienne pour me presser de m'inscrire, hein ? hein ? HEIN ???? :oo:

MERCIIII ! Nyan, c'est quand même trop chou que tu m'aies autant attendu ! :cute:
(Azy maintenant, je vais me sentir coupable d'avoir lâché le rp il y a quelques mois ^^')
VOUIIIII ! HERA ! NOTRE PRINCESSE HERA ! :06:
Nos bb chéris, je vais pouvoir les tacler à ma guise ! MOUAHAHAHA !
(J'oublie pas, j'oublie pas ! D'ailleurs, je pense que tu vas vouloir me tuer quand tu liras le prochain chapitre >.>)
Toi ? Avoir des ennuis à cause de moi ? Je vois pas de quoi tu parles :y:  Et yep, une fille ! J'avais envie pour changer ! (en plus, c'est pas n'importe laquelle)
C'est trop gentiiiiiiiiiiiil ! Moi aussi j'aime mes pavés ! /PAN/ J'aime rp avec toi, le nombre de liens qu'on a pu avoir le prouvent et de nouveaux nous attendent désormais !!! :hot:

Mais ce sera tout pour ce soir ! :p



SAKUUUUUUU ! ENCHANTÉE !!!!!! :pls2:
Mille merci pour m'avoir permis d'être aussi belle !
J'ai hâte qu'on puisse rp ensemble !
Des bisous de Eli en plus ! :nosebleed:


Lin Yao (ou Pingu ?) : Merci beaucoup !!!!!!!!
Je sais que je suis belle, mais je dois avouer que tu n'es pas mal non plus


Olympe (Omija ?) : Merci à toit aussi !!!
Tu ne dois pas te tromper ^^En vérité, je ne connais vraiment que la première excitée un peu déjantée ^^
Tout le mérite revient à Saku pour le joli vava ! (J'ai juste choisi ma Kim Yoo Jung adorée !)
I FIGHT ! I FIGHT ! Ou plutôt, I fighterais mais pas ce soir ! (Mon lit m'appelle...)

MERCI À VOUS POUR CET ACCUEIL CHALEUREUX !  

Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t8685-jeong-kali-night-riders#30833 http://www.shaketheworld.net/
Re: Zhang Hera ~ Wild Life : South Korea Survival ☆  Lun 18 Juil - 0:03

au début je croyais que c'était un re, mais c'est un simple bienvenu apparement ? :han: bon courage pour ta fiche en tout cas, si t'as besoin de quoi que ce soit n'hésite pas :cute:


I'M SO WEST COAST IT'S A GODDAMN SHAME ☾ I'm from a different type of left land, old wild west land, nosebleeds, palm trees and tumbleweeds rustling. Outsiders say it's happy here, but it's depressing. You listening ? I grew up here, under the sun. In grade school I was the odd one out of the bunch and I don't mean I was the kid to eat bugs for lunch, I was the one who wasn't coming from where they're coming from, huh.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS
Re: Zhang Hera ~ Wild Life : South Korea Survival ☆  Lun 18 Juil - 0:16

:oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo: :oo:
//évite le camion èé

D’OÙ TU ESSAYES D'ATTENTER A MA VIE A PEINE ARRIVÉE TOI !!!!! :russe:
je suis tellement maltraitée, c'est abusé :plz:
NON JE ME CALME PAS
ET TU PEUX PAS RAMEUTER PLUS DE CAMIONS DANS MA ZONE, TU SAIS PAS OU JE SUIS :oo: //se cache
genre, je t'ai pas empêché de manger ! je t'ai juste dit de te dépêcher ! èé (comment ça c'est la même chose ???? :k: )

je suis pas chou, et c'est normal que je t'ai attendue, wesh ;;;;;
(te sens pas coupable, tu avais d'autres priorités :heart: )

PRINCESSE DE MES DEUX OUI :oo: elle fait qu'essayer de surpasser l'insurpassable Sunny :emo: mais enfin, je l'aime quand même :cute:
les tacler... pourquoi je m'en serais douté ? XDDDD ce serait pas la plume d'un certain paon sinon :russe: enfin, à quoi je m'attendais, vu le caractère merveilleux de mon bb ? u.u (et des tiens XDDD )
(te tuer ??? pourquoi ? quand ? comment ? tu m'as pas déjà assez choqué comme ça avec tes spoils ???? :cry: :cry: :cry: DONNE MOI CE CHAPITRE TOUT DE SUITE )

tu vois jamais de quoi je parle quand ça t'arrange, étrange, n'est ce pas ? :boude: (yep, je sais, puis, y a une autre raison aussi à cette fille >>)
le narcissisme en puissance u.u ça aussi, mine de rien, ça m'avait manqué ! XD et je crois que j'aurais ma dose avec Hera mdr  moooooh, t'es trop cute :cute:

ça me va pour ce soir, mais je t'attends... tout à l'heure (et ouais, il est déjà plus de minuit :y: ) :han:

EDIT :
Ruccian a écrit:
En vérité, je ne connais vraiment que la première excitée un peu déjantée ^^
wtf :russe:

Revenir en haut Aller en bas
avatar

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t10718-moon-ji-hoon-here-i-am-frozen-when-i-deserve-to-burn http://www.shaketheworld.net/t4733-moon-ji-hoon-a-man-chooses-a- http://www.shaketheworld.net/t1615-moon-ji-hoon-and-the-shade-fades-away
Re: Zhang Hera ~ Wild Life : South Korea Survival ☆  Lun 18 Juil - 0:45

Bienvenue sur le forum avec ce très bel avatar :plz:
Bon courage pour ta fiche, have fun surtout :han:


I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close. — .
Pablo Neruda , 100 Love Sonnets.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STUDENT • too many wars
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t8648-yang-seo-jun-lemme-hack-your-life http://www.shaketheworld.net/t8589p10-yang-seo-jun-nerdrone http://www.shaketheworld.net/t8647-yang-seo-jun
Re: Zhang Hera ~ Wild Life : South Korea Survival ☆  Lun 18 Juil - 9:07

bienvenue parmi nous ma jolie et bonne chance pour ta fiche :heart:


you don't understand me
i wonder what you could possibly know about breaking down that i don't. it's been awhile since i begged for anything but now i want more !



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞
PLUS D'INFORMATIONS
Re: Zhang Hera ~ Wild Life : South Korea Survival ☆ 


Revenir en haut Aller en bas

Zhang Hera ~ Wild Life : South Korea Survival

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» Zhang Hera ~ Wild Life : South Korea Survival
» [HISTOIRE] Wild Life ~ Le Roman du Loup
» LGDC - Wild Life
» Zhang Hera
» Tour de garde. [ShuiLong Zhang]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Examen d'entrée :: Identification Information – Présentations :: Rescapés du Suneung-