51 160 points ♛
24 membres
14 327 points
16 membres
36 701 points
19 membres
15 602 points
14 membres
Tweets by stw_gossip



 
// TU VEUX SAVOIR C'QUI SE PASSE CE MOIS-CI ? :hum: CHECK LES TOO FAB NEWS !! :hot: // N'OUBLIE PAS DE DONNER TON AVIS //

Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t11976-lee-su-ah-oulala-shake-it-shake-it http://www.shaketheworld.net/t11929-lee-su-ah-she-s-the-killer-f http://www.shaketheworld.net/t156p30-lee-su-ah
le retour de la déesse n°2 (pv) ☆  Lun 1 Aoû - 22:20


Le retour de la déesse n°2
song ji hae & lee su ah

Sur la route de l’aéroport, le retour de mon amie Ji Hae me redonne le sourire. Son départ m’a beaucoup peiné au lieu de me rendre fière. Cela est strictement dû à sa façon de partir du jour au lendemain. Heureusement pour elle, mon petit-ami s’avère être un ange et il n’a pas hésité une seule seconde à intervenir malgré ma crise d’hystérie. Car oui, je crois que mes sentiments ont dépassé un peu ma raison ce jour-là. Oh, je n’ai rien fait de grave mais je l’avais vraiment en travers de la gorge. Mais, maintenant, cette histoire relève du passé. D’autres problèmes rythment ma vie et notamment le siège vide à côté de moi. Montant le volume de la musique, je chantonne doucement et tente de faire preuve de patience pour trouver une place de stationnement près du grand hall d’entrée de l’établissement. Toutefois, il me faut plusieurs minutes afin de réaliser ce qui relève de l’exploit pour la majorité des personnes. Bref. Regardant ensuite le panneau d’affichage, je me dirige vers le hall qu’elle doit emprunter. Je suis arrivée à l’heure évidemment, mon amie a encore plein de choses à régler avant de me rejoindre. Néanmoins le temps passe plus vite que prévu. J’aperçois en effet Ji Hae au bout de plusieurs minutes d’attente. Arquant un sourcil d’un air malicieux, je croise son regard tandis qu’une barrière nous sépare l’une de l’autre. « Fais vite le tour si tu veux que je te dépose au dortoir. Moi aussi, je sais me faire la malle rapidement. » Je rêve de lui lancer un tel pic depuis que la jeune femme m’a demandé d’aller la chercher à l’aéroport. « A moins que tu préfères un câlin ? » Je lâche un rire et lui fais signe d’accélérer la cadence. Les retrouvailles n’attendent pas elles par contre !


#kerushirei


i'm waiting for you ...
I’m still expecting something. Is this only happening to me ? I go back to you thinking about the time we had. Your scent makes me look back oh I am.  



Revenir en haut Aller en bas
avatar

STUDENT • too many wars
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t2729-song-ji-hae-live-your-life-day-by-day#109749 http://www.shaketheworld.net/t2705-song-ji-hae-carpe-diem http://www.shaketheworld.net/t2728-song-ji-hae#109736
Re: le retour de la déesse n°2 (pv) ☆  Jeu 4 Aoû - 17:27


Le retour de la déesse n°2
song ji hae & lee su ah

Et voilà c’était fini. Son stage et séjour aux USA ont pris fin à l’instant où elle avait pris la passerelle pour rejoindre l’avion, direction la Corée du Sud. Elle avait rejoint Saera qui était dans les alentours durant quelques jours, rallongeant un peu son arrêt sur le continent américain, avant de finalement rentrer pour de bon. Depuis son départ il y a quelques mois, il y avait eu du changement et de l’évolution et Jihae était prête à entamer de nouvelles choses, pleine de volonté et d’objectifs à accomplir. Mais surtout la demoiselle était terriblement impatiente de revoir ses amis qui lui avaient énormément manqué, Suah et Jinhyun en première place. Elle avait d’ailleurs demandé à la jeune femme de venir la chercher, empressée de les revoir. Elle qui avait réussi à dormir tout le long du trajet lorsqu’elle était arrivée pour la première fois aux Etats-Unis, cette fois-ci, elle n’avait pas fermé l’œil une seule seconde. Et enfin elle se retrouva sur le sol coréen. Pour peu, elle aurait embrassé le sol. Suivant le flux de personnes qui avaient emprunté le même avion, elle passa plusieurs contrôles vu qu’ils étaient arrivés d’un continent étranger. Bon maintenant elle n’avait plus qu’à aller faire un gros câlin à ses amis et récupérer sa valise. Enfin elle aperçut Suah, elle lui aurait sauté dessus si une barrière ne les séparait pas. Sautillant de joie, elle lui tira la langue à sa remarque. Ça elle ne l’avait pas volé et elle le savait. « Je serais capable de te poursuivre en courant. » répliqua-t-elle avant d’hocher la tête, préférant amplement un câlin. Se dépêchant de faire le tour, elle atteint finalement son amie et lui sauta dessus à la façon des couples qui ne sont pas vus depuis des mois. « MON AMOUR JE SUIS RENTRÉE » Tout en discrétion bien sûr. Elle lui fit deux gros bisous sur les joues avant de la câliner, trop heureuse de la revoir. « Yaaah tu m’as trop trop trop manqué ! » C’est qu’elle en pleurait. Redressant la tête, elle regarda les alentours, certaines personnes leur jetaient de drôles de regard, mais Jihae n’y fit pas attention, elle venait de remarquer autre chose. « Bah ? Tu es toute seule Su ? » demanda-t-elle, surprise avant de se recoller contre son amie. Mode pot de colle activée.


#kerushirei



change your life, take it all. we gonna stick together know we get through it all. change, change your life, take it all. you're gonna use it to become what you've always known.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t11976-lee-su-ah-oulala-shake-it-shake-it http://www.shaketheworld.net/t11929-lee-su-ah-she-s-the-killer-f http://www.shaketheworld.net/t156p30-lee-su-ah
Re: le retour de la déesse n°2 (pv) ☆  Sam 6 Aoû - 22:33


Le retour de la déesse n°2
song ji hae & lee su ah

On vient à peine de se retrouver, et pourtant, j'oublie complètement la politesse pour pouvoir balancer un premier pic à la jeune femme. Celui-ci me démange depuis son départ et même si j'ai réussi à pardonner à mon amie, je tiens quand même à ce que cette histoire ne se reproduise pas de si-tôt. En tout cas, j'ai hâte de savoir tout ce qu'elle a bien pu faire durant tout ce temps-là. Ji Hae m'a donné de ses nouvelles mais j'ai besoin d'entendre sa voix et de voir son sourire radieux qu'elle affichera lors de son discours. Mais pour l'instant, je ne peux qu'apercevoir sa joie d'être de retour ici, quand bien même, elle risque d'être déçue de voir cette expérience s'achever. Je compte alors bien lui remonter le moral et ce, à ma façon. La regardant faire le tour, j'avance de quelques mètres  et ne retiens pas un rire quand ma tendre amie saute dans mes bras pour avoir le droit au câlin que je lui suggérais juste avant. La serrant doucement, je frotte également son dos alors que je sens encore la trace de ses lèvres sur mes deux joues. D'ailleurs, à la fin de notre étreinte, je décide à mon tour de lui déposer un bisou sur l'une des siennes. Au moins, cela va rassurer les personnes qui nous entourent. Il faut dire que Ji Hae n'a pas fait preuve de discrétion en m'appelant mon amour, et ce, devant les yeux de citoyens coréens qui n'aiment pas particulièrement ce genre de situations. Enfin, dans le sens que cela soit deux femmes. Mais bref. « Toi aussi. Ma vie est vraiment triste quand tu n'es pas dans les parages. » Surtout que le climat actuel ne semble pas encore propice à la bonne humeur. En tout cas, je suis contente de savoir que Ji Hae est de nouveau à Séoul. Un soutien sans faille en plus d'être une proche qui n'a pas été victime des derniers événements tragiques. Me séparant malgré tout de la jeune femme lorsqu'elle me demande si je suis toute seule, je me prépare à cette question depuis que Ji Hae m'a demandé de venir la chercher à l'aéroport. A mon avis, elle pensait que Jin Hyun serait lui aussi de la partie. Malheureusement, certaines choses ont un peu changé. Enfin, on va dire ça comme ça. « Il n'a pas pu se libérer. » dis-je, tandis que la jeune femme se colle de nouveau contre moi. Ou n'a pas voulu mais dans ce cas, je pense que cela est surtout du fait de ma présence. Enfin, n'exagérons rien.Je frotte doucement son avant-bras et me recule sans la lâcher pour autant. « On y va ? Il est temps que tu vois à quel point Séoul ne t'a pas attendu. » Je rigole doucement et ajoute : « Tu as fait bon vol, j'espère ? » Je lui adresse un sourire et regarde autour de moi. « J'ai des biscuits dans la voiture, il est censé être quelle heure aux Etats-Unis ? »


#kerushirei


i'm waiting for you ...
I’m still expecting something. Is this only happening to me ? I go back to you thinking about the time we had. Your scent makes me look back oh I am.  



Revenir en haut Aller en bas
avatar

STUDENT • too many wars
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t2729-song-ji-hae-live-your-life-day-by-day#109749 http://www.shaketheworld.net/t2705-song-ji-hae-carpe-diem http://www.shaketheworld.net/t2728-song-ji-hae#109736
Re: le retour de la déesse n°2 (pv) ☆  Mer 24 Aoû - 23:26


Le retour de la déesse n°2
song ji hae & lee su ah

Elle savait que Suah n’avait pas été enchanté par son départ si soudain. En y repensant, elle s’y était vraiment mal prise avec la jeune femme, mais aussi avec Jinhyun, même si ce dernier a été plus conciliant avec elle. Elle n’avait pas eu le courage de les affronter et était partie en leur laissant une lettre à chacun. Durant le voyage, elle avait été aux nouvelles et fort heureusement après un petit moment quand même, Suah avait fini par lui en donner et à réclamer. Néanmoins elle savait que la petite pique lancée par la demoiselle, à peine arrivée face à elle, était bien méritée. Elle ne perdit pas son sourire radieux de revoir son amie et se précipita sur elle dès qu’elle eut passé la barrière qui les séparait. Comme à son habitude – car au fond elle n’avait pas changé – elle se fit très expressive avec son amie, clamant son amour à tout va pour Suah, tant elle lui avait manqué, la câlinant de toutes ses forces et ne désirant pas du tout la lâcher. « Ah ne t’inquiète pas, je suis revenue pour de bon, prête à remettre du soleil, de la joie et des couleurs dans ta vie ! » Telle une armée de Télétubbies en folie. « Bon par contre tu me pardonnera, j’ai réussi à mettre aucun surfeur mignon dans ma valise ! Mais j’ai des souvenirs ! » Bah oui quand même, bon tout était dans sa valise, mais dès qu’elle défaisait celle-ci, elle avait des choses à offrir. Reculant un peu de la jeune femme, Jihae remarqua enfin l’absence de Jinhyun. Elle qui pensait qu’il viendrait aussi, elle n’était pas allée lui demander franchement, mais en demandant à Suah, elle avait pensé qu’il viendrait aussi. Exprimant son étonnement à son amie, celle-ci lui offrit une réponse qui la fit râler un peu, bah oui quoi, ça faisait trois mois qu’ils ne s’étaient pas vu. « Oh il aurait pu faire un effort le vilain ! Il va m’entendre râler ! » ronchonna-t-elle avant de retrouver son sourire. Mais ce n’était pas grave, la présence de Suah suffisait à la rendre joyeuse aujourd’hui. Retournant dans les bras de son amie un moment, cette dernière finit par reculer sans néanmoins la lâcher et Jihae hocha la tête à ses paroles. « Oui ! J’ai hâte de retrouver la nourriture coréenne ohlala. » Oui elle pensait directement à la nourriture, mais pour sa défense, c’était parce qu’elle avait faim et ce qu’on proposait dans l’avion était loin d’être bon, très loin. « Oui, j’étais toute seule sur une rangée donc du coup j’ai pu m’étaler de tout mon long. Et ils ont passé plein de films et de série, j’ai regardé toute une saison d’une série d’horreur top cool ! » Elle n’avait pris que très rarement l’avion dans sa vie donc ça l’impressionnait toujours autant. Prenant la main de Suah, elle se dirigea vers le hall des bagages pour récupérer sa grosse valise, l’emmenant avec elle . Dernière étape avant de pouvoir courir à nouveau dans les rues de Séoul. « Han, t’es la meilleure, tu sais comment parler à mon estomac mécontent Su’. » dit-elle avant de regarder sa montre et de clamer fièrement, même s’il n’y avait rien d’extraordinaire là-dedans. « 20h30 ! L’heure du dîner ! » Ou de l’apéro, ou qu’importe, l’heure manger en gros. « Ah ma valise ! » Elle alla vite la chercher et lutta plusieurs secondes pour tenter de l’enlever du tapis roulant avant qu’une âme charitable ne vienne l’aider. La remerciant, Jihae retourna vers Suah. « Ah que les gens sont polis ici ! Tu crois qu’on va réussir à la mettre dans ta voiture ? » C’est qu’elle était bien lourde et ses petits bras étaient tous faibles.


#kerushirei



change your life, take it all. we gonna stick together know we get through it all. change, change your life, take it all. you're gonna use it to become what you've always known.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t11976-lee-su-ah-oulala-shake-it-shake-it http://www.shaketheworld.net/t11929-lee-su-ah-she-s-the-killer-f http://www.shaketheworld.net/t156p30-lee-su-ah
Re: le retour de la déesse n°2 (pv) ☆  Sam 27 Aoû - 22:21


Le retour de la déesse n°2
song ji hae & lee su ah

Si les propos de la jeune femme sont censés être amusants, je dois avouer que je vois son retour comme une aubaine. J’ai besoin de fréquenter une personne comme Ji Hae, qui n’a rien vécu de grave et qui revient même d’une expérience plus qu’enrichissante. J’ai besoin qu’elle mette du bonheur dans ma vie, peu importe la méthode qu’elle utilise. Je lui adresse un sourire avant de lâcher finalement un rire quand elle me parle de souvenirs et de surfeurs absents. Ainsi, en usant le même ton que le sien, je lui réponds : « Je ne t’en veux pas. J’ai déjà assez vu de surfeurs pour une vie entière. » Et puis, au fond, je trouve ce style d’hommes moins intéressants qu’avant. Je pense que j’ai trop pris l’habitude de fréquenter un certain danseur. J’en oublie même ceux qui me faisaient battre le cœur avant de le rencontrer. D’ailleurs, mon amie finit par remarquer l’absence de Jin Hyun et je rigole légèrement, un peu blasée. J’espère qu’elle aura un peu plus de chance que moi car c’est vrai que ces derniers temps, je n’ai pas l’occasion de le voir aussi fréquemment qu’avant. Mais soit, je pense que je préfère ignorer le résultat du futur stratagème monté par la demoiselle elle-même. Me blottissant un peu contre Ji Hae, je ferme rapidement les yeux. Je veux profiter de ses retrouvailles du mieux que je pouvais. Cela me fait tant plaisir de la revoir après tout ce temps. Ji Hae semble être plus qu’heureuse et en parfaite santé. Je crois que ce constat me rassure plus que d’habitude. J’ai beau avoir beaucoup d’amis qui voyagent, revoir la jeune femme me procure un plaisir particulier. « Tu m’étonnes. » On prend la direction du lieu où se passe la récupération des valises. Puis, je la questionne sur un peu sur son vol. J’esquisse un sourire moqueur. « Pff ! Tu n’as pas osé regarder de films catastrophes ? Il y en a pourtant beaucoup… Tu sais généralement ils crèvent tous dans un crash d’avion. » Maintenant qu’elle est de nouveau sur notre terre natale, je peux me permettre de faire quelques blagues de ce style. En tout cas, je décide de me rattraper pour lui montrer mon besoin de prendre soin d’elle. En effet, je lui avoue que quelques biscuits l’attendent dans ma voiture. Evidemment, j’ai évité de prendre du chocolat vu la chaleur qui règne sur notre capitale depuis plusieurs jours. Peut-être qu’on pourrait se poser près d’une fontaine libre au public pour discuter, les pieds mouillés. « Dis-moi ce que tu as mangé là-bas. Tu t’es sentie bien accueillie dès ton arrivée ? » Je ne sais pas pourquoi je continue à poser ce genre de questions étant donné qu’on a déjà eu l’occasion d’en parler par le biais des réseaux sociaux. Certes, j’ai évité de lui parler pendant plusieurs jours pour me remettre de son silencieux départ mais dès que j’ai fini mon caprice, je me suis vite reprise et je me suis informée sur tous les sujets existants dans ce monde ! « Hihi, c’est que je commence à le connaître, à force ! » Je rigole doucement et observe finalement Ji Hae se battre pour récupérer sa valise. Et comme je suis une mauvaise amie, un inconnu se charge de l’aider, chose qui provoque comme une once de joie dans le cœur de Ji Hae. « Quand je te vois faire, Ji Hae, je me demande comment tu as fait survivre toute seule durant tous ces derniers mois ?! Tu as rencontré quelqu’un ? » Je lui donne un petit coup de coude au niveau de sa hanche et réponds ensuite à sa question. « N’importe quelle valise peut rentrer dans mon coffre. Excepté quand il y a un surfeur à l’intérieur de celle-ci. » Puis, j’attrape sa valise, désireuse de la soulager de ce poids. Elle a suffisamment passé son temps avec les papiers, la douane et toutes ces conneries. Enfin bref, après avoir réglé les derniers détails, on quitte le hall d’entrée de l’aéroport. « J’ai réussi à trouver une place assez près d’ici. » De ma main libre, je fouille mon sac à main pour récupérer mes clés de voiture et me sens ensuite obliger de me répéter. « Je suis tellement contente de te revoir, Ji Hae. » Je lui adresse un faible sourire. C’est que je pourrais presque en pleurer, ha ha. « Ma piscine t’a pleuré depuis ton départ. Tu sais ça ? Hein ?! » Je lui colle une fessée avant qu’on arrive devant ma voiture. « Les biscuits sont dans la boîte à gants. Evite de les écraser encore plus qu’ils ne le sont déjà. » De mon côté, j’essaye de mettre sa valise dans mon coffre mais bordel elle est lourde. « Yah ! Tu m’as ramené un gros cadeau ou quoi ? »


#kerushirei


i'm waiting for you ...
I’m still expecting something. Is this only happening to me ? I go back to you thinking about the time we had. Your scent makes me look back oh I am.  



Revenir en haut Aller en bas
avatar

STUDENT • too many wars
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t2729-song-ji-hae-live-your-life-day-by-day#109749 http://www.shaketheworld.net/t2705-song-ji-hae-carpe-diem http://www.shaketheworld.net/t2728-song-ji-hae#109736
Re: le retour de la déesse n°2 (pv) ☆  Sam 24 Sep - 22:31


Le retour de la déesse n°2
song ji hae & lee su ah

Eh oui malheureusement sa valise n’était pas assez grande pour lui permettre de ramener un ou deux souvenirs qui avaient été plutôt agréables à regarder sur la plage. Enfin, fort heureusement Suah lui pardonnait ! Et en plus elle n’oublia pas de lui rappeler qu’elle en avait sans doute vu bien plus qu’elle au cours de sa vie. « Tss, c’est ça vante toi ! Mais moi j’ai vu de beaux spécimens et pour la peine, je garderais les photos rien que pour moiii. » clama-t-elle avant de rire. S’étonnant ensuite de la non-présence de Jinhyun, elle demanda des explications à son amie qui la fit un peu râler. Comment ? Monsieur n’avait pas eu le temps de venir acclamer son retour ? Elle irait lui tirer les oreilles dans peu de temps pour le punir de cet affront. Mais pour l’instant, elle profita de la jeune femme, la câlinant, heureuse comme tout de la retrouver. Qu’elle lui avait manqué, elle aurait bien aimé l’emporter avec elle dans sa valise à son départ, mais Suah aurait sans doute préféré voyager en première classe, à moins de l’assommer avant. Jihae était vraiment contente de retrouver la Corée, les Etats-Unis, c’était vraiment sympa, mais retourner chez soi ça faisait du bien. Et puis, oui la nourriture lui avait manqué. Il y avait peu de restaurant qui étaient capable de faire un bon bibimbap ou un vrai bulgoki, du coup elle était restée sur sa faim. Les deux jeunes femmes prirent la direction de l’endroit où se faisait la récupération des bagages et en chemin, la demoiselle lui raconta comment elle avait passé le temps pendant les longues heures de vol. « HAHA, merci Suah, mais non. Si tu veux tenir tout un voyage, sans faire de crise de panique ou être parano et donc emmerder tout le monde, c’est LES films qu’il ne faut pas voir. Je ne prendrais jamais l’avion avec toi si tu fais ça, je te préviens. » dit-elle en lui tirant la langue. Elle la suivrait n’importe où sa petite Suah. Elle était ravie d’apprendre que son amie avait pensé à son estomac, quelle gentille attention. « J’ai tenté de diversifier un peu, car les fast-foods tous les jours, tu ne m’aurais pas reconnus à mon retour, j’aurais pris 10 kilos ! Mais du coup j’ai quand même essayé plein de choses là-bas, j’ai surtout mangé à l’extérieur, sauf le midi où je me préparais à manger. Bon par contre ils ne sont décidément pas doués pour la nourriture asiatique. Ils croient qu’on mange tous des sushi ou quoi ? » pesta-t-elle avant de rajouter, pour la rassurer, de nouveau. « Mais oui maman, tout le monde a été très gentil avec moi, ça les faisait bien marrer au pénitencier de voir un p’tit bout de femme comme moi face aux gros durs. » La demoiselle lui adressa un grand sourire, c’est vrai qu’elles se connaissaient presque par cœur depuis le temps. Hop, dès qu’elle aperçut sa valise, la jeune femme se précipita dessus, prête à en découdre pour la faire sortir du tapis roulant. Sauf qu’elle se fit presque entrainée par sa valise avant qu’un gentil monsieur ne vienne à sa rescousse. Jihae tira la langue à son amie avant de rétorquer : « Eh oui tu as tout deviné, j’ai rencontré Jason, 47 ans, mafieux de profession, une bonne vingtaine de tatouage sur le corps et qui a pris à perpétuité, mais c’est l’amour fouuuu entre nous ! » Elle se mit à rire avant de rajouter. « Je sais très bien attirer la compassion et la gentillesse. » Sans doute parce qu’elle était petite. Tout ce qui est petit est mignon. Rassurée d’apprendre que la voiture de Suah pourra accueillir sa valise, cette dernière fut la meilleure des amies en récupérant sa valise le temps que Jihae se chargeait de la douane et des autres papiers. Chose faite, elles purent enfin quitter l’aéroport. « Mais que tu es parfaite ! » clama-t-elle en l’entendant dire que la voiture n’était pas très loin. Elle lui sauta dessus de nouveau pour la câliner et lui faire un bisou quand celle-ci exprima de nouveau sa joie de la revoir. « Moi aussiiiiii tu m’as trop manqué, ne soyons plus séparés autant de temps à l’aveniiiir. » Sinon elle dépérirait. « Ah je savais que je lui manquerais, mon corps de déesse lui manque trop, c’est facilement compréhensible. » dit-elle en riant avant de se faire vilement frapper les fesses. « Je savais que mes fesses te manquerait ! » Alors qu’elle allait regarder dans la boite à gants, elle entendit l’appel à l’aide de Suah et se décida à aller l’aider avant de rassasier son petit ventre. « Comment t’as deviné ? Mais tu ne sauras pas ce que c’est ! SURPRISE ! » lança-t-elle en souriant avant de l’aider à mettre la valise dans le coffre. Mais où étaient donc les beaux messieurs musclés quand on avait besoin d’eux ? La jeune femme grimpa dans la voiture et récupéra les gâteaux avant de s’attacher.  Miam, un gâteau d’englouti, elle en prit un qu’elle tendit devant la bouche de son amie. « Tu en veux un ? » demanda-t-elle avant de rajouter. « Alors dis-moi qu’à tu fais de beau pour combler le vide qu’a créé mon absence dans ta vie ? » Non elle n’avait pas du tout la grosse tête.


#kerushirei



change your life, take it all. we gonna stick together know we get through it all. change, change your life, take it all. you're gonna use it to become what you've always known.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t11976-lee-su-ah-oulala-shake-it-shake-it http://www.shaketheworld.net/t11929-lee-su-ah-she-s-the-killer-f http://www.shaketheworld.net/t156p30-lee-su-ah
Re: le retour de la déesse n°2 (pv) ☆  Dim 2 Oct - 15:49


Le retour de la déesse n°2
song ji hae & lee su ah

Je suis un peu surprise par sa réponse. En effet, étant une grande trouillarde, il est clair que je ne pourrais regarder de tels films alors que je suis en plein vol. Mais, l’image que j’ai de mon amie m’a toujours poussé à croire qu’elle aurait le courage de faire ça, elle. Malheureusement, j’ai l’impression que je l’ai surestimé pendant tout ce temps. Affichant une faible grimace, je finis par lui demander ce qu’elle a pu manger là-bas. Plus jeune, il est vrai que je ne faisais pas attention à la culture du pays dans lequel je me trouvais. Avec le temps, j’ai cependant appris à me concentrer sur les traditions de chacun, un peu poussée au départ par le rôle que me confiait mon père. Par chance, ce devoir a fini par se transformer par une sacrée curiosité. Néanmoins, je ne suis pas certaine d’apprendre quelque chose quand j’entends mon amie évoquer les fast food. Il faut dire que la gastronomie américaine ne semble pas très fine mais je suppose qu’en creusant, on peut sûrement trouver quelque chose ? Pensive, je me demande si je ne devrais pas de nouveau y retourner un jour. Quand ? Je n’en sais rien. J’ai encore des projets de voyage mais au pire je pourrais toujours me tourner vers deux camarades sangos qui devraient être plus expertes sur le sujet. Enfin, plus que Ji Hae et moi. Je lâche un rire quand elle me fait une remarque sur les sushi. « Oh, et en plus ils pensent forcément que tu es chinoise ! » Les clichés ont la vie dure. « Tu t’es faite respectée dans un milieu composé essentiellement d’hommes. » dis-je, en secouant la tête d’un air fière avant de rajouter, en mimant des applaudissements. « Tu mérites d’être mon amie, félicitations. » Etudiante en sciences politiques, ce domaine connaît des défauts de parité même si on a la chance d’avoir une femme présidente dans notre pays. Je la gratifie d’un sourire. « Hou, alors il s’appelait Jason ? » J’agite doucement les épaules comme si je cherchais à lui montrer que cet aveu me fait glousser.

Après quelques nouveaux éclats de rire,  on arrive à hauteur de ma voiture. J’en profite pour lui rappeler ma joie à l’idée de la revoir et grâce à cette confidence, j’ai le droit à des gestes de tendresse de sa part. « Ah ah évidemment ! » Je ne voudrais pas la froisser, elle qui vante les mérites de son corps dès qu’elle en a l’occasion. Puis, je décide de m’occuper de la valise mais je peine à la charger convenablement. Ainsi, Ji Hae revient vers moi. « Aigooo, mais tu aurais pu me prévenir vraiment. Comment le garçon de tout à l’heure a réussi à ne pas s’écrouler ? Il n’avait pas l’air tellement musclé. » Je prends une mine boudeuse. Maintenant, je vais réfléchir à toutes les idées de cadeau qu’auraient pu avoir la jeune femme. Lâchant un gros soupir de soulagement quand la valise se retrouve dans le coffre de la voiture, je peux ensuite prendre place à la place du conducteur. Quant au co-pilote, celle-ci me nargue avec des biscuits. « Non mange. Régale-toi. » Me mettant en route, Ji Hae me demande comment j’ai pu occuper mon temps sans elle. « Ahhh, tu le sais déjà. Je t’ai averti de la moindre nouveauté sur skype. » J’échappe un rire avant de prendre un air faussement sérieux. « Eh bien, je crois que tu m’as pas mal inspiré. » Je prends une pause et explicite mes propos. « J’ai tenté de me concentrer un peu sur mon avenir. J’ai fait pas mal de stages comme tu le sais déjà. Et puis, j’essaye de m’intégrer chez les sangos. » Je hausse doucement les épaules. « Personne n’a vraiment le moral en ce moment mais je peux les comprendre. »



#kerushirei


i'm waiting for you ...
I’m still expecting something. Is this only happening to me ? I go back to you thinking about the time we had. Your scent makes me look back oh I am.  



Revenir en haut Aller en bas
avatar

STUDENT • too many wars
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t2729-song-ji-hae-live-your-life-day-by-day#109749 http://www.shaketheworld.net/t2705-song-ji-hae-carpe-diem http://www.shaketheworld.net/t2728-song-ji-hae#109736
Re: le retour de la déesse n°2 (pv) ☆  Sam 15 Oct - 23:18


Le retour de la déesse n°2
song ji hae & lee su ah

Ah les clichés. On peut dire que chaque pays à les siens sur tous les autres et malheureusement en étant asiatique, il y avait un bon nombre de clichés qui lui avait collé à la peau avant même qu’elle n’ouvre la bouche. Mais qu’importe, elle était passée outre tout ça, avait fait la sourde oreille et balayé tous ces préjugés. Accordant des petites anecdotes à Suah sur ces fameux stéréotypes, elle rit en l’entendant surenchérir avant de hocher la tête. « Eh oui, toujours, ils disaient que j’avais un sacré caractère pour une coréenne. Encore un cliché, on nous prend trop pour des personnes calmes et imperturbable, c’est fou ça ! » Elle sourit en l’entendant l’applaudir et mima des salutations exagérés comme si elle saluait devant une foule en délire. « Merci, merci ! » Alors que son amie l’interrogeait sur une possible fréquentation pendant son séjour aux Etats-Unis, l’étudiante ne put s’empêcher de lui conter une belle histoire d’amour avec un prisonnier mafieux et récidiviste. « Eh oui, mais vu que je ne suis pas trop pour les relations à distance, j’ai dû briser son pauvre petit cœur en miettes en partant ! » Aucune pitié. Après avoir récupéré sa valise bien lourde, elles partirent en direction du parking pour retourner à la voiture de son amie. Jihae avait vraiment hâte de retrouver l’université, même si un pas dans la vie d’adulte lui avait fait du bien, elle avait encore plein de choses à apprendre et à faire. Mais surtout elle avait envie de retrouver sa liberté et son indépendance ici, en Corée. Elle comptait bien s’acheter son premier chez-soi, et peut-être même une voiture si elle avait encore assez d’argent. Que de projet ! En tout cas elle était vraiment heureuse elle aussi de retrouver Suah et elle s’empressa de lui montrer de nouveau en la câlinant et en lui faisant un bisou. Elle avait hâte de se refaire des petites sorties, des soirées avec elle, qu’est-ce qu’elle s’amusait quand elles étaient ensemble. Les connaissances qu’elle s’était faite pendant son stage n’avait en aucun cas remplacé ses amis dans son pays natal. La demoiselle entendit la sango se plaindre du poids de sa valise et courut l’aider à la porter pour la mettre dans le coffre. « Il va falloir se muscler ma petite ! Peut-être bien qu’il cachait des muscles en bétons en dessous de sa veste ! » C’est qu’elle aurait bien tâté du coup, dommage. « Ne râle pas sinon je laisse ton cadeau ici ! » dit-elle en lui tirant la langue avant de grimper dans la voiture, côté passager. Après s’être attachée, elle récupéra le paquet de gâteaux et en proposa un à son amie qui refusa, du coup elle le fourra dans sa bouche, faisant plaisir à son estomac mécontent. « Un jour je suis tombée devant une boutique de cupcakes … OMG SUAH c’est la meilleure chose au monde crois-moi ! » Avec tout ce glaçage, elle n’aurait pu se nourrir que de ça et du coup elle aurait sans doute fait une overdose de sucre. Alors qu’elle grignotait, elle interrogeait Suah sur ses activités pendant son absence et hocha la tête à sa réponse. Heureusement qu’il y avait eu skype en effet ! La demoiselle la regarda curieuse en entendant la suite avant de sourire. « Je suis fière de toi ! Toi aussi tu as beaucoup évolué pendant ces quelques mois. Quelle couple de badass on forme, des superwoman ! » dit-elle, les vantant avant de rire doucement. « Et ça marche bien tes tentatives d’intégration ? Qui ne voudra pas de toi de toute façon. » rajouta-t-elle en hochant la tête. Son amie était géniale et ceux qui ne le voyaient pas étaient des idiots voilà tout ! Quand elle mentionna les derniers événements, elle eut une pointe de culpabilité, c’était bien le seul moment où elle avait regretté pendant quelques jours son départ. Si elle avait eu l’argent, elle serait rentrée immédiatement. Elle couva son amie d’un regard bienveillant et inquiet à la fois. « Oui j’imagine … Tu vas mieux toi ? Maintenant que je suis là, t’as le droit et le devoir de venir me voir touuuuut le temps que tu veux, surtout quand ça va pas. » lui dit-elle d’une voix douce en grignotant un autre gâteau. « Tu veux qu’on s’arrête quelque part pour fêter nos retrouvailles ? » S’amuser était la meilleure chose qu’elles savaient faire toutes les deux.


#kerushirei



change your life, take it all. we gonna stick together know we get through it all. change, change your life, take it all. you're gonna use it to become what you've always known.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t11976-lee-su-ah-oulala-shake-it-shake-it http://www.shaketheworld.net/t11929-lee-su-ah-she-s-the-killer-f http://www.shaketheworld.net/t156p30-lee-su-ah
Re: le retour de la déesse n°2 (pv) ☆  Ven 28 Oct - 15:29


Le retour de la déesse n°2
song ji hae & lee su ah

Mettant la valise un peu trop lourde de Ji Hae dans le coffre, je suis vite reprise par la jeune femme.  Je me retourne vers elle et prends un air faussement choqué quand j'entends sa remarque. « Mais qui a râlé ? Personne, personne ! » Je lève les mains en l'air pour montrer mon innocence avant de monter à bord de mon véhicule personnel. Puis, je commence à m'installer correctement et jette un coup d’œil au niveau des rétroviseurs pour reprendre la route prudemment. Toutefois, c'est difficile de se concentrer avec une personne qui me parle de son voyage de rêve mais encore de nourriture. Dans ce cas de figure, je ne suis pas certaine que les cours de conduite donnés par Su Wun risquent réellement de m'aider mais je vais au moins faire semblant d'être sûre de moi. Je ne voudrais pas faire pleurer tous les proches de Ji Hae, qui, ont déjà du supporter son absence pendant des mois. « Tu t'es vraiment payée du bon temps. Olalala. Tu insinues donc que mon cadeau est une boîte remplie du cupcakes ? » J'en connais un qui aurait pu être ravi par cette nouvelle. Hum. En attendant, je ne suis pas certaine d'avoir visé juste. Après tout, la jeune femme m'a bien dit que mon cadeau était plutôt lourd. Alors, à moins que l'étudiante faisait une image avec les calories bien grasses donc lourdes, je ne suis certaine d'avoir réussi mon coup. Une prochaine fois alors ! Puis, on commence à se donner mutuellement des nouvelles, et forcément, je n'ai pas forcément que de bonnes pensées vis-à-vis de ces derniers mois passés à Séoul. La jeune femme est déjà au courant mais je suis clairement soulagée de la voir de nouveau débarquer dans ma vie, surtout heureuse. Je suis certaine qu'elle pourra m'apporter un peu de clairvoyance. « Tu ne devrais pas le dire à voix haute. Nous sommes peut-être sur écoute et dieu sait que les justicières ne sont pas forcément aimer dans ce monde. » Je gratifie mon amie d'un sourire amusé avant de lui parler de mon envie de me sentir bien auprès des sangos. « Ah mais tu sais, en tant qu'ex pyobeom, je n'ai pas forcément que des amis là-bas. Je ne supporte même pas la tête de leur vice-président. » Mais par chance, la fraternité n'est pas constituée que de gens comme lui. Enfin, en attendant, je ne peux m'empêcher d'évoquer l'humeur générale dans la fraternité mais dans la faculté en elle-même. Au moins, Ji Hae sera prévenue pour son retour. « Parfois ça va, parfois ça va pas. Mais maintenant tu es là, alors je suis soulagée un peu. » C'est peut-être égoïste mais bon... Je crois qu'on a tendance à le devenir un peu tous à la suite de ces tragiques événements. Oh bien sûr, tout le monde parle de solidarité mais ce que j'ai vu dans la salle de théâtre était tout bonnement effrayant. Peu d'entraide et maintenant je vois les choses bien différemment. Il suffit de savoir que l'incendie est de type criminel. Alors non, on ne peut clairement compter sur les autres. « Je te propose d'aller manger des cupcake dans ce cas. » Me stoppant à un feu, je regarde Ji Hae avec le sourire. « A défaut d'avoir pu venir avec toi, autant clôturer ce séjour par ce souvenir ci ? » Je suis une véritable poète quand je m'y mets. J'ajoute également : « Par contre, je ne garantie pas les saveurs. »



#kerushirei


i'm waiting for you ...
I’m still expecting something. Is this only happening to me ? I go back to you thinking about the time we had. Your scent makes me look back oh I am.  



Revenir en haut Aller en bas
avatar

STUDENT • too many wars
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t2729-song-ji-hae-live-your-life-day-by-day#109749 http://www.shaketheworld.net/t2705-song-ji-hae-carpe-diem http://www.shaketheworld.net/t2728-song-ji-hae#109736
Re: le retour de la déesse n°2 (pv) ☆  Mer 30 Nov - 23:31


Le retour de la déesse n°2
song ji hae & lee su ah

Elle rit en entendant son amie. « Ah bah tiens, je crois que j’ai dit le mot magique hein ? » lança-t-elle, un grand sourire aux lèvres. C’est qu’elle avait un super cadeau pour Suah. Elle avait été plutôt fière de son idée quand elle avait cherché une idée. Malgré son stage rémunéré, Jihae ne roulait pas sur l’or, ses cadeaux n’étaient sans doute pas grand-chose par rapport à ce que pouvait s’offrir son amie, mais ce qu’elle allait lui donner venait de son petit cœur rempli d’amour rien que pour elle. Grimpant dans la voiture de son amie, elle s’empara de la boite de gâteaux pour grignoter, non sans en proposer un la jeune femme avant de commencer à manger. Jihae se mit à lui raconter des parcelles de son séjour, elle avait envie de tout raconter en même temps. Mentionnant des cupcakes qu’elle avait mangé là-bas, la curiosité de Suah revient au galop et la jeune femme lui sourit. « Ha Ha, … peut-être bien que oui, peut-être bien que non ! » L’étudiante préféra garder la surprise pendant encore un peu de temps, patience est le maître mot. Bien qu’elle sache l’essentiel, elle voulait quand même savoir comment la jeune femme allait. Et elle était vraiment fière de son parcours depuis son départ. « Big Brother ne nous aura pas ! Jamaiiis ! » clama-t-elle avant de sourire et d’écouter son amie lui parler de son intégration chez les sango. Ah les fraternités. Ça ne lui manquait pas vraiment, même si elle s’était bien amusée n’empêche. « S’il te pose problème, tu m’le dis et j’en fais mon affaire. » lui souffla-t-elle en se penchant vers elle, comme si elle était un agent secret sous couverture. « J’suis sûre y a plein d’autres gens sympa là-bas ! Tu t’es fait des copains et des copines quand même ? » demanda-t-elle en la couvant d’un regard de maman inquiète après la première journée d’école de son enfant avant de rire. Elle déposa un baiser sur sa joue avant qu’un sujet un peu moins joyeux ne fut mis sur la table. L’incendie de l’université. Le seul moment qui l’avait rendu mal d’être si loin, si loin de ses proches. Elle sourit tendrement à son amie. « Mais oui maintenant que je suis là, tout ira mieux ! » De la vantardise ? Pas du tout voyons. « N’hésite vraiment pas. » rajouta-t-elle. Pour alléger de nouveau l’ambiance, Jihae lui proposa de fêter son retour et Suah venait de prouver qu’elle savait lui parler. « Tu es la reine de mon univers. » dit-elle, absolument pas dans l’exagération. « Je suis tout à fait d’accord ! On se trouvera bien quelque chose de bon. » Rien ne pouvait être mauvais quand on avait faim. Sauf la réglisse, cette création du démon. Laissant Suah conduire jusqu’à un salon de thé qui regorgeait de pâtisserie en tout genre, dont la façade aux couleurs pastels dépotait parmi les autres magasins autour. Elle la laissa se garer avant de se glisser hors de la voiture. « Attend ! Je récupère quelque chose. » dit-elle, mystérieusement en se dirigeant vers le coffre. « Non, non, non, tu regardes pas. » la prévient-elle en la surveillant du coin de l’œil. Ouvrant le coffre, puis sa valise, elle récupéra un sac sans inscription qui contenait son précieux cadeau. Se dirigeant vers son amie après avoir tout refermé, elle lui sourit innocemment avant de lancer : « On rentre ? » Et hop, ni une, ni deux, la voilà à l’intérieur. Jihae resta bloquée sur les photos des pâtisseries proposés, son regard s’attardant sur les cupcakes. « Regardeeee, un cupcake tout rose, et là un tout vert et … OH un multicolore ! » Un serveur vient les voir pour les placer à une petite table, interrompant la demoiselle. Une fois assise, Jihae trépigna d’impatience en regardant Suah. « T’es prête ? » Et sans attendre sa réponse elle récupéra ce qu’il y avait dans le sac et lui tendit.  « TADAM ! » clama-t-elle en lui mettant la jolie boite dans les mains. Elle avait réunis dans cette boite des souvenirs de toutes les villes qu’elle avait visité, lui achetant de petits souvenirs à chaque fois, une tasse, des magnets, des porte clef, un t-shirt, des cartes postales, des photos et plein d’autres petites choses qu’elle avait récolté. « Et ! » Elle attrapa une autre petite boite. « Comme ça tu pourras comparer avec ceux qu’on va manger ! » dit-elle en souriant.



#kerushirei




change your life, take it all. we gonna stick together know we get through it all. change, change your life, take it all. you're gonna use it to become what you've always known.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞
PLUS D'INFORMATIONS
Re: le retour de la déesse n°2 (pv) ☆ 


Revenir en haut Aller en bas

le retour de la déesse n°2 (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» L'instrument de torture - Lotus Lock - Retour d'une Déesse
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Le reste du monde :: Séoul :: Les alentours de la ville-