88 947 points
17 membres
71 463 points
12 membres
133 771 points♛
19 membres
23 783 points
9 membres



 
MAJ DE NOVEMBRE TERMINÉE ! TU VEUX EN SAVOIR PLUS P'TIT CANCRELAT ? BAM C'EST ICI QUE ÇA S'PASSE !

Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant


ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/


WE ARE SO CLOSE TO BE US. INAHEE ♥ ☆  Mar 2 Aoû - 2:20

Que la vie est belle quand on a 16 ans


⋆ INAHEE ♥.


[TENUE]J’aurais pu le dessiner si je savais tenir un crayon, les traits de son visage sont si parfait et finement dessiné que je ne lui trouve aucun défaut. J’ai toujours eu un faible pour ce genre de visage. Sa peau parait si douce et son regard remplie de mystère. Je devine la douceur de ses doigts en fermant les yeux et me perd dans un monde imaginaire où il n’existe que lui et moi. C’est fleur bleu, surement un peu ridicule, lui qui serait mal à l’aise de savoir qu’elles sont réellement mes pensées. Je me sens comme une enfant qui idéalise son prince charmant, n’est-ce pas ridicule de voir à quel point je n’arrive même pas à lui confier mes sentiments ? J’aimerais pouvoir être plus forte mais à quoi ça servirait ? In Ha est en couple avec un si jolie fille que je me sens encore plus mal dans ma peau. Des cheveux fins et d’un noir corbeau si intense qu’il fait ressortir l’intensité de son regard. Elle est si belle que je serais prête à la choisir elle plutôt que moi. Mon père me dit toujours que la beauté intérieure compte et qu’elle affecte beaucoup plus les gens que la beauté physique éphémère et superficielle. Mais j’aimerais pouvoir choisir entre les deux et prétendre à faire tourner quelques têtes sur mon passage. Alors à défaut de pouvoir dessiner ses traits sur mon cahier j’en noirci les pages de son prénom. Jouant bêtement à ces jeux d’enfants pour lier nos prénoms et les assembler pour créer de jolie combinaison. Encore une fois, s’il savait à quel point j’étais stupide d’agir ainsi … Mais qu’est-ce que j’y peux ? Tomber sous le charme d’un ami n’est pas chose aisé. Je le côtoie souvent, tous les jours être exact. On mange ensemble, le plus souvent le plat que je nous prépare. Je ne suis pas des plus douée pour la cuisine mais j’arrive à me débrouiller, assez pour lui plaire. J’apprends à reconnaitre ses goûts, lui préparant des repas que je sais qu’il aimera. Passant des heures dans ma cuisine pour que tout soit parfait, ignorant bêtement cette petite voix qui me rabâche sans cesse qu’il a déjà une copine et que je suis bien ridicule de vouloir lui plaire ainsi. Je prends du temps pour lui, et je prends le temps de le connaitre, si finement sur le bout de mes doigts que je me trouve parfois bien étrange. Je ne suis pas obsédée par lui mais je dois avouer que j’aime ses qualités comme ses défauts. Son silence ne me dérange pas et m’apaise, autant que son rire qui fait battre mon cœur un peu plus vite. J’essaye de me changer les idées et ne pas penser que ce garçon qui me plait tant a déjà une copine avec qui le temps file délicieusement. Il n’est qu’un ami et je ne suis pas prête de perdre ce qu’on a pour une quelconque révélation stupide. Je passe une main dans mes cheveux et tourne mon visage vers le groupe de garçon qui arrive, arrachant quelques gloussements à mes amies. Je souris en rougissant en le voyant arriver de son pas nonchalant et tranquille. J’aimerais être de celle qu’il aime, et plus encore, avec qui il vit une relation passionné et fusionnelle. Mais l’amour est chaste quand on a 16 ans. L’amour est sage, parfois taquin. Mais l’explosion dans nos cœurs est un crime que l’adulte ne veut pas voir. Je ne savais pas qu’ils viendraient aujourd’hui et je dois avouer que j’aurais changé de tenue si je l’avais appris plus tôt. Mais j’étais bien dans ma salopette. Triturant mon ras le cou en tentant de ne pas fixer mon regard que sur lui. Je m’approche à mon tour, restant dans mon coin, constatant que mes amies ont, elles, bien compris que les garçons de l’école nous rejoindraient. Je suis trop tête en l’air je crois. Je m’incline en replaçant ma mèche de cheveux correctement et reste légèrement en retrait avec mon éternel sourire doux et timide.

Revenir en haut Aller en bas

PRESIDENT • i'm your leader
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t1686-yoon-in-ha-real-wild-child http://www.shaketheworld.net/t8037-yoon-in-ha-la-musique-est-le- http://www.shaketheworld.net/t1685-yoon-in-ha-o-life


Re: WE ARE SO CLOSE TO BE US. INAHEE ♥ ☆  Mar 9 Aoû - 21:41


We are so close to be us
Rahee & In Ha



TENUE et STYLE | « In Ha, t’es sûr que ça ira ? Appelle-moi si il y a le moindre soucis, ok ? Je garde mon portable allumé. » Je souriais avec affection à l’intention de la voix grave à mon oreille qui s’inquiétait de mon sort. Joon-Ha, mon frère ainé, soucieux et papa poule envers moi et ma soeur, craignait de me voir aller au parc d’attraction avec mes amis, alors que la foule faisait toujours de mauvais dégâts sur mon cœur, mon souffle, mon stress.. Traumatisme persistant, sagement muselé avec les années par l’effet adoucissant qu’il exerçait sur moi, par ce bouclier psychologique qu’il avait créé pour atténuer le mal que je n’arrivais toujours pas à me débarrasser. Pourtant, en grandissant, je m’améliorais. Le choc demeurait mais était détourné, par une distraction, par un stratagème qu’il avait mis en place pour moi, à l’âge de huit ans. Me concentrer sur la musique, sur les notes, les tonalités, la voix, les variantes, et en oublier la peur qui s’intensifiait sans que je puisse la contrôler. Je ne savais pas comment il avait fait, lui non plus, mais sans le savoir, la musique devenait mon échappatoire. « Hyung, ça va alleeer ! J’ai mes écouteurs avec moi, concentre-toi sur ton prochain examen, sinon abeoji va te scalper. N’oublie pas que t’es le futur héritier de la dynastie des Yoon ! » Il avait ri, j’arrivais toujours à le détendre, à la rassurer, essayant de ne plus l’appeler quand une crise me prenait. Protecteur à souhait, et mature depuis la naissance, il était incroyable. Bien différent de moi, mais ça m’allait. Je suivais d’un pas nonchalant la bande qui marchait rapidement devant moi, les entendant s’extasier à l’idée que des filles de notre classe, et leurs amies allaient nous rejoindre. Regardez-les ces excités, ils n’attendaient que ça, comme si c’était un blind date ! Je levais les yeux en l’air, amusé, avant de raccrocher, apercevant au loin un groupe de filles qui avait provoqué un remue-ménage parmi les agités. Ils s’arrêtèrent brusquement, avant de faire volte-face et de détaler dans ma direction, me poussant littéralement vers l’avant pour que j’accélère le rythme. « Yah, elles vont pas s’envoler, relaxe ! » scandais-je en lâchant un rire, détaillant un instant le groupe qui arrivait à notre hauteur. Je les saluais en m’inclinant chaleureusement, avant que l’une d’entre elles ne retienne davantage mon attention, alors que la petite troupe commençait à rentrer dans le parc. « Ma Rahee ! » m’écriais-je, en levant ma main en l’air, mon sourire s’étirant naturellement. Je contournais les autres pour venir à ses côtés, passant affectueusement mon bras par-dessus ses épaules. Rahee et moi, on se connaissait depuis deux, voir trois ans maintenant, depuis le collège, alors ma familiarité dans mes gestes avec elle s’expliquait aussi simplement que cela. « Toi aussi t’es venue ? T’aurais pu le dire, je serais venu te chercher. Ran et Rin auraient pu venir avec nous ! J’ai des places gratuites, je t’en passerais la prochaine fois. » m’exclamais-je en penchant ma tête vers son visage, que je voyais peu à peu rougir. Elle rougissait souvent, c’était mignon. Je reconnaissais que je la taquinais là-dessus avec mes gestes pour revoir cette couleur sur ses joues de porcelaine. Je relâchais finalement mon étreinte pour ne pas la rendre plus mal à l’aise, alors que je n’avais pas vraiment fait attention aux autres qui nous regardaient du coin de l’oeil, comme surpris de notre affinité. Il était vrai que elle et moi n’étions pas dans la même classe, mais on se voyait assez souvent en dehors, pendant les pauses, les repas, et parfois, je la raccompagnais chez elle, renvoyant le chauffeur que persistait à m’envoyer mon père devant le lycée. « Allez viens on y va, sinon ils vont nous semer ! » continuais-je, avant de me mettre devant elle, marchant volontairement en arrière pour la regarder. « Tu veux commencer par quoi ? »          
 

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.



CHARMING, SMILING & ROCK'N'ROLL
• WHAT A LOVELY WAY TO BURN •




Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/


Re: WE ARE SO CLOSE TO BE US. INAHEE ♥ ☆  Lun 15 Aoû - 17:36

Que la vie est belle quand on a 16 ans


⋆ INAHEE ♥.




[TENUE]Parce qu’avec lui c’est aussi simple. Parce qu’avec lui c’est toujours doux et plaisant. Parce qu’on ne peut que sourire quand on le voit. Sa bonne humeur, son caractère si plaisant apaise et rassure. Parce que je me sens bien avec lui, comprise aussi. Et j’aime l’idée qu’il prenne soin de mes sœurs et qu’il ait toujours une pensée pour elles. Ran l’aime beaucoup. Parce que de nature plus réservée il semble savoir trouver les bons mots et comprendre ce qui pousse ma cadette à se confier et se livrer à lui. Je rougi doucement devant sa réaction en me voyant. Il semble si heureux que ça me touche. Brièvement je passe une main dans mes cheveux pour mieux dresser mes cheveux et être un peu plus présentable … Quand je compare les jupes de mes amies et ma salopette j’ai vraiment l’impression de dénoter, encore plus maintenant que je voyais In Ha en face de moi. « Je ne savais pas que tu viendrais non plus, si j’avais su … » j’aurais fait un peu plus d’effort, quitte à mettre un peu de gloss sur mes lèvres et du noir sous mes yeux. « J’aurais ramené Ran et Rin. » Mensonge, ou peut être que si finalement. De toute façon In Ha ne me proposera jamais de rendez-vous, jamais une sortie où nous ne serions que tous les 2. Sa copine ne l’accepterait pas je crois … Et je ne peux comprendre. Je me sens presque coupable d’avoir le cœur qui bat vite en étant près de lui … Je souris doucement et me met à le suivre en riant doucement de le voir marcher à l’envers. « J’ai envie de tout faire alors le choix est compliqué ! Je dirais … je veux commencer doucement pour ne pas me gâcher le plaisir ! » Si c’était pour faire une grosse attraction d’un coup et être malade tout le reste de la soirée très peu pour moi. « On peut commencer par les jeux au stand de tire … mais je dois avouer que je ne suis pas très … attention ! » J’attrape sa main et l’attire à moi en l’empêchant de justesse d’écraser un enfant qui courait après son ballon. Je relève mon visage vers lui et rougi en lâchant rapidement sa main « d-douée. Je ne suis pas très douée pour les trucs de tirs … » je ris légèrement avant de reprendre mon chemin en trottinant, fuyant, je l’avoue, notre proximité. Non pas qu’elle était désagréable, bien au contraire. Je lui jette un coup d’œil en souriant gênée et éclaircie ma voix pour tenter d’agir normalement – si ce n’est ce rouge à mes joues – « Et toi tu veux faire quoi ? »


On dit que je manque de courage, celui d't'affronter, celui d't'aimer. Mais ils savent pas eux, qu'on essaye d'abord de s'apprivoiser.  — YUKYUN.

Revenir en haut Aller en bas

PRESIDENT • i'm your leader
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t1686-yoon-in-ha-real-wild-child http://www.shaketheworld.net/t8037-yoon-in-ha-la-musique-est-le- http://www.shaketheworld.net/t1685-yoon-in-ha-o-life


Re: WE ARE SO CLOSE TO BE US. INAHEE ♥ ☆  Mer 17 Aoû - 0:23


We are so close to be us
Rahee & In Ha



TENUE et STYLE | Rahee était sans aucun doute l’une de mes amies les plus proches, en qui j’avais confiance, et à qui je pouvais facilement me confier si besoin, même si je conservais toujours en lieu sûr mes secrets les plus difficiles à dévoiler. Personne ne savait dans mes amis pour mes crises de panique qui me prenaient de temps en temps quand la foule se faisait trop dense, sauf Jun qui l’avait découvert pendant nos cours de musique au collège. Parfois, ce n’était pas par manque de confiance que l’on ne disait rien à nos proches, c’était juste de l’affection. De l’affection de ne pas les inquiéter inutilement. Rahee c’était le genre de filles avec qui j’étais sur la même longueur d’onde, surtout sur le plan artistique. Ce qui était étonnant, c’était que sa timidité disparaissait entièrement quand elle dansait, comme si chacune de nos passions nous donnait des ailes. Et là, la miss, elle ne dansait pas. Elle se cachait derrière ses copines et je voulais l’emmener sous la lumière en passant mon bras autour d’elle pour que les autres la remarquent tel que je la voyais vraiment. Jolie, mignonne, adorable, gentille, prévenante, courageuse et passionnée. Apparemment, le fait que j’évoque ses deux petites sœurs lui faisait plaisir. Ayant moi-même une petite sœur, j’avais l’habitude de les gérer, pas aussi bien que mon frère aîné qui était à leurs yeux un vrai prince charmant ambulant, mais j’étais pas mal quand même ! Soudainement plus enjoué d’aller au parc d’attraction, je demandais par quoi la jeune femme voulait commencer. « Que tu es sage dans tes choix, tu as bien raison ! Si on commence direct par le grand huit qui est tout au fond là-bas, je pense que j’aurais des cheveux blancs avant l’heure. » lui assurais-je, en lui tirant la langue, continuant à marcher à l’envers devant elle, sans trop regarder derrière moi. Quant tout à coup, elle me criait de faire attention, me tirant vers elle pour que j’évite.. un enfant qui passait derrière moi. L’enfant me regardait avec de grands yeux, et surpris, ma main se resserrant par réflexe dans celle de Rahee, je lui avais souri pour le rassurer, lui tapotant le haut de la tête avant qu’il ne reparte avec sa mère. « Bon, je vais marcher normalement moi hein. Ouais, le tir, bonne idée ! Dieu merci, tu n’as pas choisi le basket, car j’suis nul pour tirer dans un panier.. » affirmais-je, en remettant mon chapeau en arrière, calant mes mains derrière ma tête d’un air nonchalant, minimisant le fait que je m’excitais comme un dingue quand je ne réussissais pas à marquer. Le petit groupe n’était pas tenté par cette activité, choisissant de leur côté une attraction qui remuait davantage. « Bon, ça ne sera que nous deux. Tiens c’est là, regarde ! » m’écriais-je, sautillant légèrement sur place, avant que nous arrivions devant le stand. Je saluais l’homme qui s’occupait des lieux, avant de payer une première partie pour nous deux, attrapant l’une des armes pour la donner à Rahee. « Allez, voyons comment tu te débrouilles. Impressionne-moi ! » lui lançais-je d’un large sourire, alors que mes mains se refermaient sur les siennes pour redresser l’arme qu’elle tenait vers la cible, avant de me reculer d’un pas.           
 

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.



CHARMING, SMILING & ROCK'N'ROLL
• WHAT A LOVELY WAY TO BURN •




Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/


Re: WE ARE SO CLOSE TO BE US. INAHEE ♥ ☆  Mer 17 Aoû - 2:09

Que la vie est belle quand on a 16 ans


⋆ INAHEE ♥.


[TENUE]Je ris de son excitation qui est soudain plus communicative. Laissant le groupe s’éloigner je me libère un peu plus et reste moi sur ma réserve. Ce sont pourtant des amis que je vois tous les jours mais les filles de notre groupe sont tellement volubiles et exubérante que je m’efface pour les laisser attirer l’attention sur elle. Puis je mange rarement avec elle les midis. Et après les cours je file directement à l’école primaire récupérer mes petites sœurs. J’ai pas vraiment le temps de me lier avec elle si ce n’est pendant les temps de pauses … et encore pourtant on s’entend bien et je crois que tu du haut de mes 16 ans je peux les considérés comme des amies. Des amies qu’on a quand on a 16 ans. Je fais signe aux autres qui préfèrent faire des autos tamponneuses ce que j’ai toujours eut en horreur. Je n’éprouve aucun plaisir à me faire bousculer ou à bousculer les autres. Puis entre nous je n’arrive jamais à diriger la voiturette. Alors je préfère largement le stand de tir, encore plus en voyant In Ha prendre le temps de rester avec moi et de me montrer le fonctionnement de la carabine. J’ai du rouge aux joues je crois. Je me positionne comme il me l’indique et frissonnant malgré moi de sentir ses paumes chaudes se refermer sur mes mains. Un délice ? Ai-je le droit de penser ainsi ? Et puis je le trouve adorable d’avoir payé cette partie pour nous. C’est juré, si je gagne quelques choses je lui offre. « Je vais t’éclater tous ces ballons tu vas voir ! » riais-je en visant les ballons. C’était assez dur de les rater quand ils étaient tous les quatre dans leur truc en bois. Mais dès qu’on les éclatait et que l’espace grandissait, c’était de plus en plus dur. Après avoir éclaté les deux premiers ballons je soupire de voir que j’ai raté les deux derniers. « Raon est doué à ce jeu mais je ne dois pas avoir les gênes pour ça » Riais-je, je le lui tends la carabine «  Tu veux essayer ? Montre-moi ta puissance ! » Le taquinais-je plus à l’aise avec lui maintenant que nous étions deux.  Je m’écarte d’un pas pour lui laisser la place de se positionner confortablement. La grosse peluche qui nous fixe me fait de l’œil mais je ne suis pas dupe, je sais que pour l’avoir il nous faudra payer cher … mais je ne peux m’empêcher de la regarder avec envie. Je reporte mon regarde sur In Ha et sautille sur place en tapant dans les mains pour l’encourager « Vas-y In Ha !! » Je ris de son expression si concentrée et oscille entre les ballons et lui avec une certaine impatience.

 


On dit que je manque de courage, celui d't'affronter, celui d't'aimer. Mais ils savent pas eux, qu'on essaye d'abord de s'apprivoiser.  — YUKYUN.

Revenir en haut Aller en bas

PRESIDENT • i'm your leader
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t1686-yoon-in-ha-real-wild-child http://www.shaketheworld.net/t8037-yoon-in-ha-la-musique-est-le- http://www.shaketheworld.net/t1685-yoon-in-ha-o-life


Re: WE ARE SO CLOSE TO BE US. INAHEE ♥ ☆  Mer 17 Aoû - 19:00


We are so close to be us
Rahee & In Ha



TENUE et STYLE | Avant de nous séparer, mes deux potes m’avaient pris à part, bras dessus bras dessous en mode plan d’attaque. Qu’est-ce qu’ils voulaient ? « Yah In Ha, c’est laquelle qui t’intéresse ? Eun Won avec sa petite jupe courte là ? Naaaan Hyun Ji toi ! Elle a un corps de malade.. Choisis rapide mec, sinon elles vont partir sans nous ! » s’écria t-il, se retournant pour lancer des petits sourires au groupe de filles, resserrant son étreinte sur mes épaules et celle du second. « Celle à droite, c’est bien Rahee son prénom non ? On l’entend pas beaucoup et puis.. » Je l’interrompais. « C’est elle que je prends. » ponctuais-je directement, les faisant tous les deux se retourner vers moi, surpris. « Avec sa salopette là ? Sérieux ? Mais et Hyun Ji ? Tu vas le regretter, elle m’a dit qu’elle voudrait te- » « C’est Rahee la plus jolie. » concluais-je à nouveau, un large sourire enfantin se dessinant sur mon visage, leur lançant un clin d’œil alors qu’ils me regardaient les quitter pour la rejoindre en quelques pas. Ohh ils s’en fichaient pas mal de qui je choisissais, car au final, ils allaient repartir eux aussi en bonne compagnie. Une fois au stand de tir, je proposais à la jeune femme de commencer, l’aidant quelques secondes, mes doigts effleurant les siens, à orienter l’arme vers la cible. Ça y est, elle se lâchait vraiment, s’exclamant de pouvoir tous les éclater ! Je riais avec elle, alors que le premier tir fit mouche. « Yaaaah t’assures ! » lui lançais-je en levant ma main vers elle pour qu’elle puisse y claquer la sienne. Placé à côté d’elle, je détaillais de longues secondes l’étudiante dans une concentration extrême, effleurant un bref instant du regard sa bouche s’entrouvrir, lorsque le second ballon éclata, celle-ci s’étirant de plus belle. « Je crois que tu vas dépasser Raon à ce rythme ! » Mais les deux derniers étaient plus difficiles à atteindre, et le nombre de balles bien limité, si bien qu’elle n’avait pas eu de seconde chance. « Tu t’es bien débrouillée ! » lui affirmais-je avec douceur, tapotant le haut de sa tête d’un air affectueux, alors qu’elle me confiait l’arme. Yaaah, même si c’était faux, on se sentait tout puissant avec ça dans les mains ! Je montais ma main contre mon front, comme un soldat. « A vos ordres, madame ! Vous ne serais pas déçue, madame ! » criais-je un peu trop fort, quelques personnes se retournant vers nous. Je me mis à rire, avant de m’installer face à la cible, cherchant l’alignement parfait, quand tout à coup, la jeune femme se mit à sautiller à côté de moi pour m’encourager. Je me redressais, la regardant d’un air amusé, suivant d’un même mouvement de la tête ses petits rebonds. « Merci merci, mais il faut du silence madame pour que le maaaître puisse se concentrer. » enchaînais-je, en jouant le fort, levant mon menton en l’air d’un air plus comique qu’autre chose, me remettant en position. Comme pour elle, les deux premiers avaient été faciles à atteindre, et assez fier, je remuais mes épaules en une petite danse improvisée avant de m’attaquer aux plus durs. Je restais de longues secondes à fixer le trajet que suivaient les deux petits ballons qui tournaient en cercle, essayant d’en comprendre le rythme, avant de tirer, et d’atteindre le troisième de peu. Je serrais le poing en guise de nouvelle victoire, jetant un petit regard en coin à Rahee. J’adorais ce jeu, trop de suspense. Le quatrième, le dernier, le touuut dernier, je mettais un temps infini pour me décider à vraiment tirer, comme si ma vie en dépendait, tellement que le vendeur me disait qu’il fallait me lancer. Je faisais entièrement abstraction du bruit aux alentours, avant que la petite flèche ne parte, visant le ballon en plein cœur. Oh "paf", j’avais bondi sur place ! « Yaaaaah on a réussi, on a réussi ! On est les meilleurs ! » m’écriais-je comme un dingue, alors que je soulevais Rahee sans gêne entre mes bras, avant de la reposer en voyant que je m’excitais un peu trop face à la victoire haha. « Vous avez bien joué. J’ai vu que ta chérie reluquait le gros nounours là juste devant vous, vous l’avez gagné, allez-y ! » nous lança le vendeur, en me montrant le lot en question. J’attrapais l’ours pour le tendre à Rahee, et vu sa réaction, le monsieur avait vu juste ! Elle semblait assez contente, et ça me faisait plaisir, avant de tilter les mots du mec. « .. Mais en fait, on est pas- » « Hey ! Vous savez que ce soir, il y a un grand jeu pour les couples ? On vous lie avec un ruban à vos poignets et vous devez passer des petits défis dans le parc, sans vous lâcher la main. Il y a pleins de lots à gagner, dont des places de concerts, pour le parc d’attraction, des voyages etc.. Vous devriez tenter votre chance, vous êtes mignon ensemble ! » J’entrouvris la bouche, avant de la refermer, riant simplement en passant ma main dans mes cheveux, avant de regarder Rahee. Les lots avaient l’air cool, on pouvait tenter, ça pourrait être marrant ! Mais peut-être qu’elle trouverait ça bizarre.. Je tanguais la tête de droite à gauche, en faisant un petit sourire dans sa direction, en mode "T’en penses quoooi ? Il y a des trucs gratuits quoi !".            
 

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.



CHARMING, SMILING & ROCK'N'ROLL
• WHAT A LOVELY WAY TO BURN •




Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/


Re: WE ARE SO CLOSE TO BE US. INAHEE ♥ ☆  Mer 17 Aoû - 23:19

Que la vie est belle quand on a 16 ans


⋆ INAHEE ♥.


[TENUE] J’éclate de rire en couvrant ma bouche de ma main à ses bêtises. On attire les regards mais qu’importe, dans le pire des cas les gens verront deux jeunes ados à rire, à s’amuser, n’est-ce pas le but de cette fête foraine ? Je l’encourage en sautillant sur place et le temps qu’il prend pour tirer est comme si le temps se suspendait et me rend nerveuse. Je me surprends à retenir mon souffle en fixant ces ballons et les doigts d’In Ha qu’il presse lentement sur la gâchette. Je pince mes lèvres et ose à peine bouger de peur de le faire rater ou de troubler sa concentration. Quand le dernier ballon s’éclata je poussai un cri tout aussi fort que le sien et éclate de rire quand il me prit dans ses bras en me soulevant comme si j’étais un poids plume. Je n’y fais  pas attention sur le moment et m’accrocha à son cou avant de retrouver la terre ferme. « C’est trop génial ! T’es le plus fort ! Dès que mon frère rentre en permission je lui vanterais tes mérites ! » M’écriais je toute aussi joyeuse que lui. Mon frère faisait son service militaire alors il me fallait encore pas mal de patience avant de pouvoir e voir. Mais cette soirée avec In Ha méritait bien d’être racontée. Quand l’homme qui tient le stand eu la méprise de nous considérer comme un couple une part de moi apprécia le geste. C’était comme si l’idée pouvait même être envisagée … Je rougis doucement avant d’afficher un énorme sourire à la vue de l’ours en peluche qu’il me tendait. « Merci ! » Je serre la peluche contre moi en perdant un peu mon sourire, le fait qu’il amorce un début de … enfin qu’il veuille démentir me fait un peu de peine mais je ne lui en veux pas. Il a tous les droits, après tout sa copine n’apprécierait surement pas la méprise. Mais l’homme le coupe pour lui signifier qu’un jeu pour couple à lieux et au vu des nombreux cadeaux je dois avouer que l’idée est séduisante. Encore plus en compagnie d’In Ha … « Soyons fou ! » me contentais-je de dire alors. Je m’éloigne déjà en entrainant In Ha avec moi et m’incline pour remercier l’homme qui nous salut d’un air adorable. « Il était adorable … » assurais je avec une innocence déroutante. Je me dirige vers le par cet lui lance «  Près à tout rafler ! Je suis sûr que ça sera vraiment marrant ! » Assurais je les yeux remplie de malice. « Merci pour l’ours ! » J’aurais pu lui proposer de la garder pour sa copine mais … le cœur n’y était pas. On arrive rapidement au stand et je nous inscrit sur la liste, tenant le bras de In Ha pour faire plus vrai. « Approchez ! Je vais vous attacher, et ma collègue va vous expliquer le fonctionnement. » Docile et impatiente je tends ma main qu’elle m’oblige à nouer à celle de In Ha jusqu’à nous enlacer les doigts pour être plus à l’aise. « Je dois vous attacher une jambe aussi, pour corser les épreuves ! » Surprise je regarde In Ha, gênée. Je mordille ma lèvre et n’ose pas leur dire que je suis gênée, encore moins en voyant que In ha à des cuisses plus fines que les miennes … sans vraiment m’en rendre compte je resserre un peu plus ma main sur la sienne en me crispant légèrement mais me laisse faire docile. « Désolée … » soufflais je à In Ha ans trop savoir pour quelle raison d’ailleurs.

 


On dit que je manque de courage, celui d't'affronter, celui d't'aimer. Mais ils savent pas eux, qu'on essaye d'abord de s'apprivoiser.  — YUKYUN.

Revenir en haut Aller en bas

PRESIDENT • i'm your leader
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t1686-yoon-in-ha-real-wild-child http://www.shaketheworld.net/t8037-yoon-in-ha-la-musique-est-le- http://www.shaketheworld.net/t1685-yoon-in-ha-o-life


Re: WE ARE SO CLOSE TO BE US. INAHEE ♥ ☆  Jeu 18 Aoû - 13:03


We are so close to be us
Rahee & In Ha



TENUE et STYLE | Si je voulais concurrencer Raon, je pense que j’en étais encore loin, vu l’entraînement qu’il devait subir au cours de son service militaire. Mais le compliment fût tout de même bien apprécié par mon égo, alors que je soufflais sur le canon de l’arme en plastique, comme un vrai sniper. « Je devrais peut-être faire mon service militaire plus tôt que prévu ? J’ai des aptitudes on dirait bien ! » Le prix de nos efforts avait été donné à Rahee, qui serrait la peluche contre elle, un large sourire des plus heureux aux lèvres. Adorable. Les filles avaient toujours eu un penchant pour les trucs mignons, et les nounours avaient cette qualité. Et il était plutôt énorme, bien qu’il ne nous dépasse pas non plus. Le vendeur attira notre attention sur le fait qu’une petite compétition se tenait dans le parc d’attraction, une compétition spéciale couple, avec plusieurs cadeaux à la clé. J’avais beau être un fils de chaebol comme on me qualifiait souvent, je ne disais tout de même jamais non à des trucs gratuits voyons ! Et puis, un petit jeu, ça pouvait toujours être sympa, surtout en bonne compagnie. Jouer le petit ami de la jeune femme ne me posait aucun problème, c’était même assez simple, vu que nous étions assez proches pour cela. Elle était vraiment mignonne, et avait des charmes vraiment attachants. Un putin de cordon bleu d’ailleurs, j’vous raconte pas ! Parfois, voir souvent d’ailleurs, elle me préparait une petite boîte repas, sans avoir rien quémandé hein et la première fois que je l’avais ouverte, j’avais retrouvé des tas de choses que j’aimais. J’en étais étonné. Comment avait-elle su ? Avais-je dit mes préférences à l’oral et elle les avait retenu au vol ? Cette fille était très attentionnée, et à l’écoute, et cette attention m’avait particulièrement touchée, et marquée. Son futur petit-ami aura de la chance, d’ailleurs elle m’avait avoué, ou plutôt je lui ai fait craché le morceau, qu’elle était amoureuse de quelqu’un ! Elle avait tellement rougi en me le disant, qu’elle ressemblait à une jolie tomate cerise. Je lui avais conseillé de se confesser, d’attirer son attention, et le rouge à ses joues était devenu encore plus intense, surtout quand je lui en avais fait la remarque. Tellement innocente. Enfin, pas si innocente que ça, vu qu’elle n’avait pas beaucoup hésité à former un couple avec moi pour participer au jeu. Je lui souriais, amusé, la laissant m’embarquer. Ouuuh elle avait l’air motivée ! « On va être les meilleurs, fighting ! » lui lançais-je, avant qu’elle ne me remercie encore une fois pour sa peluche qu’elle tenait fermement contre elle, son regard malicieux. Je la dévisageais un instant, en silence, alors qu’on s’élançait vers le stand pour le jeu. « J’aime bien quand tu te lâches comme ça. T’es encore plus jolie ! » lâchais-je soudainement, lui adressant un sourire vrai et franc, avant de nous faire accueillir par deux hôtesses. « Ah, les fameux liens ! » On accola nos deux poignets, nous demandant de nous tenir la main, avant qu’elle ne noue un ruban assez serré entre les deux. J’avais pris sa main naturellement, mais je fûs un peu surpris par le fait que l’épreuve était plus corsée qu’on ne le pensait : on devait nouer une de nos jambes ensemble. « Quoi ? Et vous voulez qu’on marche comme ça ? J’espère que c’est pas une course vos épreuves ! » In Ha, il allait falloir que tu te concentres, car si tu te casses la gueules, tu vas entraîner Rahee avec toi ! ça n’allait pas être facile, mais c’était le but du jeu après tout. La main de Rahee se resserra instantanément dans la mienne, mon regard se reposant aussitôt sur elle. Après ces quelques années passées ensemble, je commençais à la connaître, elle était mal à l’aise. Bien qu’en réalité, je ne pensais pas à la même chose que l’étudiante. Je me penchais vers elle, alors qu’on nous liait les jambes. « Rahee, ça va aller, ne t’inquiètes pas ! Faudra juste suivre le rythme de l’autre, dis-toi que c’est comme des pas de danse, ok ? Bon.. J’suis un peu maladroit en danse, voir maladroit tout court.. Mais je ferais de mon mieux ! On va assurer ! » lui lançais-je, d’un large sourire encourageant. On nous indiqua le petit stand qu’il y avait en face, lieu de la première épreuve où l’on trottina d’une drôle de façon. « Bonjouuur à vous ! Oh joli couple ! Vous êtes prêts pour la première épreuve ? Eh bien, tenez ! » s’écriait la femme très enjouée, en tendant une pomme verte à Rahee. On se regarda tous les deux sans comprendre. La vendeuse souriait, en jouant faussement les gênées. « Ma chère, cale cette pomme entre toi et ton partenaire en partant de vos petits cœurs qui battent à l’unissons et remonte-la jusqu’à.. sa bouche ! Attention, tu ne dois la déplacer qu’avec tes lèvres. Si tu la touches, vous perdez, si tu la fais tomber, vous perdez ! A vous de jouer, mes amouuurs ! » enchainait l’extravagante, avant de lancer un chronomètre de deux minutes. Ohhh bon sang de bonsoir !
           
 

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.



CHARMING, SMILING & ROCK'N'ROLL
• WHAT A LOVELY WAY TO BURN •




Revenir en haut Aller en bas

ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/


Re: WE ARE SO CLOSE TO BE US. INAHEE ♥ ☆  Jeu 18 Aoû - 15:48

Que la vie est belle quand on a 16 ans


⋆ INAHEE ♥.


[TENUE« J’aime bien quand tu te lâches comme ça. T’es encore plus jolie ! » Mon cœur rate un battement. Et le rouge de mes joues s’intensifie. Il ne sait pas à quel point ces mots peuvent avoir un effet sur moi. C’est presque trop beau pour être vrai. Je sais que nous ne sommes que des amis, et qu’In Ha est d’une douceur sans fin. Qu’il dit ça pour me faire plaisir mais aussi parce qu’il y a un fond de vérité dans ses paroles. Il ne mentirait pas juste pour le bon plaisir de me voir sourire alors j’apprécie le compliment, le décortiquant dans mon esprit. Encore plus … plus que t’habitudes ? Alors ça veut dire que je suis jolie à ses yeux ? Je ne cesse de retourner sa phrase dans tous les sens et me cœur ratte battement sur battement, me faisant sourire niaisement. Je ne peux pas m’en empêcher. Je serre cet ours contre moi pour cacher mon sourire un peu trop resplendissant. Arrivé au stand je dois admettre que je m’attendais à tout sauf à ça. Et puis c’est super pas pratique comme façon de se tenir et de marcher … j’affiche une moue en claudiquant maladroitement vers la première épreuve. Je serre la main d’In ha et garde l’ours sous le coude en me tenant un peu maladroitement. Je zieutais vers In Ha qui avait surement cru que je n’aimais pas être attachée par lui parce que ça allait nous privée d’une liberté de mouvement, sa façon qu’il avait eue de me rassurer m’avait touché. Pourquoi fallait-il qu’il soit aussi parfait ? Pour notre première épreuve la jeune femme nous tendit une pomme et je dois avouer que je n’avais aucune idée de ce qu’on pourrait faire avec et vu l’expression du jeune homme on pouvait facilement comprendre qu’on était dans le même état. Bien quelques explications plus tard me voilà à la regarder les yeux écarquillée. Etait-elle seulement sérieuse … ? Je fixais In Ha puis la pomme puis In Ha puis notre cuisse espérant que ce lien nous empêcherait de mener à bien cette mission et qu’elle nous donnera autre chose. « Oh elle se trompe tout le temps ! Ce n’est pas tout de suite qu’il faut attacher vos jambes ! » Ah ? Mon plan échouait lamentablement. Elle nous détache mais laisse nos mains attachées. Elle nous tend la pomme. « Aller ! Vous commencez du front et vous faites rouler la pomme jusqu’au ventre ! » Facile  à dire. Je regardais In Ha avant de me mettre à rire nerveusement. J’osais à peine le regarder et il me fallut plusieurs secondes avant de trouver un semblant de calme. J’approche la pomme de nos fronts en baissant le regard. On est si proche que je peux sentir son souffle. Je retiens ma respiration et ferme les yeux ce qui n’est vraiment pas pratique. Je déglutis avant de finalement oser croiser son regard et relâche mon souffle brusquement sous la surprise de ses pupilles brillantes me fixant. Je crois même que sans faire exprès je lui ai postillonné dessus. Refusant pour autant de lâcher la pomme pour ne pas perdre je porte ma main à sa joue par réflexion « Pardon ! » Je souris en rougissant avant de me concentrer et commence à faire glisser la pomme. J’éclate de rire en enlaçant soudain IN Ha de peur de faire tomber le fruit. « Yah ! Sur la dr… attention ! » Je riais autant que je faisais tout pour réussir. Je me contorsionnais dans tous les sens en tentant de faire glisser cette pomme sur son torse. J’étais presque à genou devant lui quand je lui demandais «  Pause ! Attends j’ai une crampe » je riais de la position grotesque dans laquelle nous étions. « J’y suis presque en plus » je reprenais mon souffle doucement avant de faire l’erreur de me reculer un peu trop faisant glisser la pomme jusqu’à son ventre que je rattrapais de justesse avec ma bouche. « Plus que 45 secondes ! » S’écria la jeune femme. Je n’avais pas le temps de penser à ma gêne et me hissa jusqu’à In Ha en pressant mon corps contre lui, comme une sirène et ondule doucement pour me remettre sur les pieds. Jamais je n’ai été aussi physiquement proche de quelqu’un et je fuis son regard pas encore assez à l’aise pour ne pas être gênée en sentant nos corps se presser ainsi. La pomme a failli nous échapper plusieurs fois mais j’arrivais finalement à me remettre debout !

 


On dit que je manque de courage, celui d't'affronter, celui d't'aimer. Mais ils savent pas eux, qu'on essaye d'abord de s'apprivoiser.  — YUKYUN.

Revenir en haut Aller en bas

PRESIDENT • i'm your leader
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t1686-yoon-in-ha-real-wild-child http://www.shaketheworld.net/t8037-yoon-in-ha-la-musique-est-le- http://www.shaketheworld.net/t1685-yoon-in-ha-o-life


Re: WE ARE SO CLOSE TO BE US. INAHEE ♥ ☆  Jeu 8 Sep - 16:54


We are so close to be us
Rahee & In Ha



TENUE et STYLE | Elle était jolie. J'avais remarqué que je la trouvais de plus en plus jolie. Autant avant, je ne l'avais pas spécialement souligné, mais maintenant... En fait, si j'y réfléchissais bien, elle était la fille avec qui j'étais le plus proche au lycée. Biensûr, j'avais d'autres amies, mais c'était sans doute avec Rahee que j'étais le plus à l'aise désormais. Je connaissais même assez bien sa famille, elle était déjà venue chez moi aussi, elle avait vu Hana, et elle avait fait comme toutes les filles qui rencontraient mon grand frère, des yeux ébahis. Charmée. Je me disais toujours que je ne devrais jamais présenter ma petite amie ou ma future à Joon-Ha, rien que par sa présence, il me volerait toutes les filles ! Rhaaa j'vous jure. Moi jaloux ? Pouah non. Je l'admirais aussi, terriblement. Tout ça pour dire qu'on se connaissait maintenant assez bien tous les deux, on avait des passions en commun, et j'avais l'impression de pouvoir aborder n'importe quel sujet avec elle. C'était important ça, de se sentir bien avec une personne. Et je savais qu'elle avait, et qu'elle avait eu des moments plus difficiles que moi dans sa vie, alors je voulais la faire sourire le plus souvent possible. Ahhh.. Mes compliments étaient-ils culcul ? Je me détournais d'elle pour grimacer, elle avait dû trouver ça trop gniangnian... Mais c'était vrai qu'elle était encore plus jolie. Elle savait bien que j'étais pas un beau parleur, que les compliments étaient vrais chez moi, aucune fausseté. Si je les disais, c'était que je les pensais. Tu le sais, hein Rahee ?

Première épreuve ? Faire glisser à deux une pomme sur nous. Oh nom de dieu. Je crois que je ne l'avais jamais vu aussi près de moi, alors que la pomme était entre nous. Par réflexe, je m'étais mis à la fixer, oubliant la gêne et le fou-rire qui montaient en moi, car la jeune femme en avait aussi très envie. « ...Yah ! Yah, concentre toi haha ! » lui lançais-je, alors qu'elle passait la pomme de ma bouche vers mon cou, sa main s'attardant sur mon visage. Instinctivement, je m'étais crispé en sentant son corps un peu plus contre le mien, bien qu'elle ne soit pas entièrement collée non plus ! Je penchais ma tête en arrière, mon sourire étirait au maximum, me retenant d'éclater de rire, avant de reporter mon attention sur elle. Mais putin comment elle s'était retrouvée à genou ?? Une crampe !! Je portais ma main à ma bouche, étouffant mon fou-rire qui venait de sortir. Oh putain j'en pouvais plus ! Concentre toi In Ha, concentre toi. Malgré moi, je l'avais admiré se relever, et je m'étais surpris à trouver ça assez... sexy, me faisant monter instantanément le rouge aux joues, alors qu'elle me faisait à nouveau face. Un petit rire à côté de nous attira notre attention, c'était l'employée extravagante. « 40 secondes. Bon, mes mignons il faut que je vous avoue quelque chose. Vous devez mieux écouter les consignes ! J'ai dit du ventre jusqu'à la bouche et vous avez fait l'inverse ! A vous monsieur, tout seul, de corriger l'erreur. 30 secondes ! » J'écarquillais les yeux. « .. Quoi ? Vous vous foutez de notre- » Je m'étais interrompu, avant de m'accroupir devant Rahee, mes mains se posant naturellement dans le creux de ses reins. Ne pensons pas à la position dans laquelle j'étais, bon sang de bonsoir... Tout le monde nous regardait en plus, j'avais juste envie de rire, de partir en courant même. Pas à cause de Rahee hein, c'était juste embarrassant comme jeu quand même.. Elle m'avait tellement chatouillé avec cette pomme en plus ! En douceur, j'avais réussi à récupérer la pomme avec mon torse, la faisant glisser le long de son ventre, entrouvrant ma bouche quand celle-ci arrivait entre... sa poitrine. Je levais mes yeux vers Rahee, tous les deux soudainement superrrrrrs gênés, souriants, amusés. Bon... Bein... « Désolé si je... Enfin.. je ferais pas exprès... » Je récupérais comme je pouvais la pomme dans ma bouche, faisant passer la pomme  entre... les seins de Rahee... fermant les yeux un instant. Essayant de le faire le plus rapidement possible quand même, mes mains hésitantes dans son dos pour la garder contre moi, longeant lentement sa peau, glissant sous sa mâchoire... Joliment dessinée d'ailleurs... Je papillonnais des paupières, alors que l'autre nous disait qu'il nous restait dix secondes. Un juron d'impatience avait bien failli me faire perdre le fruit, qui peu à peu, atteignait le menton, puis les lèvres pulpeuses... Yah d'oû tu remarques qu'elles sont pulpeuses tout d'un coup ? Je maintenais la pomme entre nos deux bouches, avant que le coup de sifflet retentisse, nos regards replongeant l'un dans l'autre. « Épreuve réussie ! » Un immense soupir nous échappa en même temps, on se regarda à nouveau d'un air gêné, avant d'éclater de rire. Personne savait qu'on était un faux couple, et que notre gêne était pire qu'un vrai à cet instant. Mais c'était... plaisant. Marrant. « … Désolé. Ça va.. ? » demandais-je discrètement à Rahee. J'espérais ne pas avoir fait quelque chose, lui avoir fait mal, ou toucher sans m'en rendre compte. La femme nous donna une feuille que l'on devait faire tamponner une fois chaque épreuve réussie. « La suivante est dans cette direction, bonne chance ! »  
           
 

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.



CHARMING, SMILING & ROCK'N'ROLL
• WHAT A LOVELY WAY TO BURN •




Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞

PLUS D'INFORMATIONS


Re: WE ARE SO CLOSE TO BE US. INAHEE ♥ ☆  Aujourd'hui à 11:39


Revenir en haut Aller en bas

WE ARE SO CLOSE TO BE US. INAHEE ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Mÿ <3 __ Atelier [ - CLOSE - ]
» Attaque Close combat
» Close to the Edge ou le nouveau Floral Fascination
» lennon&noah → Feel so close
» Bug de close combat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Le reste du monde :: Espace temps :: Le passé a sa place-