88 947 points
17 membres
71 463 points
12 membres
133 771 points♛
19 membres
23 783 points
9 membres



 
MAJ DE NOVEMBRE TERMINÉE ! TU VEUX EN SAVOIR PLUS P'TIT CANCRELAT ? BAM C'EST ICI QUE ÇA S'PASSE !

Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant


CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7662-seo-jin-hee-uc-je-fais-au-plus-vite#264432 http://www.shaketheworld.net/t7621-seo-jin-hee http://www.shaketheworld.net/t7660-seo-jin-hee#264420


triste ivresse (miran) ☆  Sam 3 Sep - 23:34


triste ivresse
Mi Ran & Jin Hee

Quelle merde. Ce divorce va me demander beaucoup plus d'énergie que je ne l'aurais imaginé. Pourtant, je sais que la vie est loin d'être facile surtout dans ce milieu que j'aime autant mais tout de même … J'aurais pensé avoir plus de moyens pour obtenir ce que je veux. Malheureusement, il est désormais clair qu'il m'en manque pas mal afin de pouvoir exercer une quelconque pression sur mon futur ex-mari. Vivre sans argent est quelque chose qui me dépasse et il est clair que je ne me laisserais pas abattre aussi facilement. Par chance, et surtout par évidence, je sais très bien que Yi Jung gagne beaucoup plus d'argent qu'il ne le dit. D'ailleurs, je n'ai pas hésité une seule seconde à l'annoncer à mon avocat lorsqu'on s'est retrouvé de nouveau seul tous les deux. Et depuis, je me creuse la tête dans l'unique but de trouver la meilleure démarche qui me permettrait de réunir une somme loin d'être inscrite sur son compte bancaire. La malhonnêteté, c'est normalement mon domaine. Je devrais avoir un coup d'avance sur lui, mais, je ne peux le sous-estimer. Il reste un businessman. Lâchant un court soupir, ma main agite doucement le liquide alcoolisé présent dans mon verre. Je n'ai aucune tactique en tête et cette situation me frustre d'autant plus. Ce n'est que le début et je ne devrais pas être pessimiste pour l'avenir. J'ai toujours survécu et cela ne risque pas de changer du jour au lendemain. Et pourtant... J'ai peur de ne pas parvenir à tout faire. J'ai besoin de plus d'argent et je me répète cette phrase depuis plusieurs minutes. Je suis loin d'être encore pauvre mais je suis comme une droguée qui en veut encore et encore. Mais, à défaut de me faire plaisir, je me contente de rassasier ma soif autrement. Le bar dans lequel je me trouve n'est pas digne de moi sauf que je ne peux nier que leurs alcools forts sont vraiment à mon goût. Je le prouve d'ailleurs une nouvelle fois quand je siffle le reste du verre en une seule gorgée, une longue gorgée... Puis, je fais claquer le contenant sur le comptoir avant de tourner, remarquant la présence d'une demoiselle à mes côtés. Arquant un sourcil, je lâche un faible rire quand j'ai l'impression de voir un soda posé juste devant elle. Enfin, je crois. Mes yeux voient flou. « Ahhh ce n'est pas comme ça que tu vas t'amuser, ma petite. » Moi non plus. Je m'étire légèrement et penche la tête vers le côté, un sourire faussement amusé sur les lèvres. « La vie réserve son lot de surprises. Profite avant qu'il ne soit trop tard. »

Code by keruhirei


 
money, money, money
So if you’re gonna hold me. Baby don't let go of me. Give me all of you got I want everything. My heart is a treasure . One that can't be measured. Let me teach you how to love me.  


Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7968-lee-mi-ran-hit-me-baby-one-more-time#273826 http://www.shaketheworld.net/t7929-lee-mi-ran-c-est-trop-banal-d http://www.shaketheworld.net/t7967-lee-mi-ran-mes-rps#320529


Re: triste ivresse (miran) ☆  Dim 4 Sep - 23:39

Elle reçu le dernier message de son frère et laisse échapper un petit rire nerveux. Elle devait bien se douter qu’après une telle soirée, il ne serait pas en état de passer la récupérer. Dire que toutes ses amies de l’équipe de cheerleading étaient déjà parties depuis au moins dix minutes, elle n’avait plus la moindre de chance de les rattraper maintenant. Elle se leva de table et décrocha à la première sonnerie. « Jun Hee-yah ! Tu mériterais des coups de balai mais je me contenterais de venir me plaindre demain, quand ta tête te fera si mal que ma voix sera ton seul supplice. » Puis elle le rassura. Elle ne lui en voulait pas, elle préférait qu’il prenne soin de lui plutôt que de tenir sa parole et jouer les inconscients sur la route. Quant à elle, elle lui promit de faire très attention en rentrant et d’appeler un taxi sans perdre plus de temps. Dans un second coup de fil, elle fit la moue lorsqu’au bout du fil, une voix automatique éleva à vingt minutes le temps d’attente avant qu’un taxi ne rejoigne les environs. Soit, elle n’était pas à la rue au moins. Elle se fraya un chemin jusqu’au comptoir et commanda un nouveau cocktail, mais sans alcool cette fois. Elle comptabilisait déjà deux bières et un mojito à son palmarès, Miran se trouvait dans l’état rêvé pour terminer un vendredi soir en beauté, l’air joyeuse mais tenant encore parfaitement sur ses deux jambes. Elle régla l’addition et s’apprêtait à retourner à sa place lorsqu’une voix féminine l’interrompit. Bien habillée, teint soigné et allure à s’en donner les moyens, Miran s’autorisa à penser que dans ce bar à l’ambiance casual, la grande brune faisait mouche. Elle était plutôt le genre qu’on apercevait dans les salons de thé, les cocktails en grande pompes et, surtout, les vitrines de ces restaurants hors de prix. Elle s’inclina respectueusement et jeta un œil au verre vide devant elle. Sans doute un alcool fort, songea-t-elle, pas tant à la forme particulière du contenant mais surtout à la voix égarée, un peu nasillarde de la jeune femme. « Mes amies sont rentrées, je ne vois pas l’intérêt de boire seule. » Elle jeta un rapide coup d’œil autour d’elles, pas certaine que la brune soit davantage accompagnée qu’elle. Elle se pinça les lèvres et comprenant qu’elle n’était pas dans son état, s’inclina une nouvelle fois et lâcha la paille de son cocktail de fruits. « Vous devez sûrement attendre quelqu’un, je ne voudrais pas vous déranger plus longtemps. » Elle s’attarda un moment sur la finesse de sa robe. Cette fille-là devait avoir de sacrés moyens ! Finalement elle lui adressa un dernier sourire, elle en fit de même avec l’adorable barman. Elle ne se sentait pas de lui dire quoi faire à son âge mais… elle lui aurait quand même conseillé un verre d’eau ou un jus pour ne pas avoir de mauvaises surprises le lendemain, justement.


holiday hugs & mistletoe kisses
the fluttering wishes, the confessions i never made, i will visit you with the white snow and tell you. i will tell you while looking into your eyes « the love that remains in me, i wanna give it to you now. » you who glowed my heart in white, you who melted my heart warmly.

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7662-seo-jin-hee-uc-je-fais-au-plus-vite#264432 http://www.shaketheworld.net/t7621-seo-jin-hee http://www.shaketheworld.net/t7660-seo-jin-hee#264420


Re: triste ivresse (miran) ☆  Jeu 29 Sep - 19:21


triste ivresse
Mi Ran & Jin Hee

Seule devant mon verre d'alcool, toutes mes pensées sont orientées vers cet homme que j'ai fait semblant de chérir durant des années. Seule devant mon verre désormais vide, mes pensées s'estompent pendant plusieurs secondes, le temps que je digère cette boisson forte. Puis, je tourne la tête comme si je m'attends à avoir une personne à côté de moi. Cependant, ce soir, je n'ai pas l'impression d'attirer la curiosité de certains. Je crois que ma mine à la fois réfléchie et pensive font fuir la plupart des personnes qui se tiennent dans ce bar. Alors, face à ce constat, mon regard cherche quelque chose à se mettre sous la dent ou alors cherche à s'occuper un peu avant de commander une nouvelle boisson. C'est notamment à ce moment que j'aperçois une demoiselle avec un visage ressemblant étrangement à celui d'une poupée. Des petites joues qui nous donneraient envie de croquer dedans, des yeux un peu plus grands et ronds que la moyenne. Toutes ces caractéristiques lui donnent un air d'enfant mais cela ne m'empêche pas de la trouver plutôt mignonne. Cependant, je ne m'attarde pas trop sur son visage, remarquant son verre de soda juste en face d'elle. Rien de hasardeux. Après tout, nous ne sommes pas tous obligés de boire des boissons qualifiés de forte. Non, certains s'avèrent plus responsables ou alors n'ont simplement aucune envie de déguster autre chose. Pourtant, je ris faiblement de la situation dans laquelle elle se trouve, qualifiant ce manque d'audace comme une soirée purement ennuyeuse. Et, à cette remarque des plus idiotes, la demoiselle ne manque pas d'y répondre, après s'être montrée polie, me saluant avant toute chose. Néanmoins, elle ne tarde pas à montrer son envie de prendre congé et j'avoue que cela me provoque une grimace. Non pas que sa présence change quelque chose à ma vie mais au fond de moi, cette situation m'amuse. Elle m'amuse parce que j'ai trouvé bon de lancer une conversation avec une demoiselle qui doit sûrement me prendre pour une pauvre ivrogne avec laquelle il ne faut pas discuter. C'est vrai que je n'ai pas lésiné sur ma consommation d'alcool mais tout de même … Lâchant un faible soupir, j'aperçois l'inconnue prête à quitter le comptoir et de ce fait, je me surprends à lui parler de nouveau, voire pire : m'excuser. « Désolé, je ne voulais pas que tu te sentes importunée. » Je lui adresse un faible sourire, priant au fond de moi que j'oublierais cette soirée dans laquelle j’apparais comme une femme gentille... Ou ivre en fait. « C'était surtout histoire de nous occuper. Vu que tes amis sont partis, je suppose que tu n'as pas encore l'occasion de rentrer chez toi. »


Code by keruhirei


 
money, money, money
So if you’re gonna hold me. Baby don't let go of me. Give me all of you got I want everything. My heart is a treasure . One that can't be measured. Let me teach you how to love me.  


Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7968-lee-mi-ran-hit-me-baby-one-more-time#273826 http://www.shaketheworld.net/t7929-lee-mi-ran-c-est-trop-banal-d http://www.shaketheworld.net/t7967-lee-mi-ran-mes-rps#320529


Re: triste ivresse (miran) ☆  Dim 2 Oct - 16:53

Elle s’arrêta, incapable de tourner le dos à cette jeune femme qui venait de s’excuser alors qu’elle n’en avait pas besoin. « Je ne me sens pas importunée, à vrai dire... » Elle avait pivoté sur elle-même. Elle préférait s’adresser aux gens en voyant leur visage plutôt que de parler à qui voudrait bien l’écouter, et elle poursuivit doucement « je n’ai nul part où aller, c’est vrai. » Elle l’avait concédé en riant légèrement, ses yeux rivés sur sa paille qui tanguait contre son verre de jus. Elle n’avait pas l’air d’une mauvaise personne, pas plus qu’elle n’avait l’air d’être accompagnée. C’était l’heure à laquelle le bar se vidait, approchant la fermeture en attendant que les derniers clients vident leurs verres et débarrassent le plancher. Mais cette femme-là faisait exception, un verre vide face à elle et pourtant résolument vissée sur son tabouret. Elle faisait jeune, Miran ne voulait pas la vexer, mais elle faisait déjà plus âgée qu’elle. La jeune sango était bien au courant des règles de politesse envers les aînés, cette règle qui incitait le plus jeune à ne jamais laisser le verre d’un aîné vide. Mais à cet instant, elle se demandait si la laisser boire était une bonne idée. Déjà qu’elle n’avait pas l’allure d’une femme qui assistait souvent à la fermeture des bars de la ville. Mais elle ne voulait pas non plus lui donner une leçon de morale sur l’alcool, son abus et ses méfaits. Elle doutait que le message passerait bien, d’autant plus qu’elle n’était pas ce genre de personne foncièrement moralisatrice. « Je peux m’asseoir ? » Elle n’attendit pas la réponse et fit comme elle l’entendait. Elle doutait qu’on la repousse après l’avoir abordé une première fois et rappelé une seconde fois. Alors elle tira le siège devant elle et posa sa boisson sur le comptoir en même temps qu’elle posait ses fesses sur la chaise haute. « Je n’aime pas me retrouver seule en fin de soirée, j’ai l’impression que toute l’agitation dégonfle trop vite comme un ballon de baudruche et... » elle garda sa phrase en suspend pour fixer la grande brune avec de petits yeux impressionnés. « Excusez-moi, j’ai un peu bu... je parle beaucoup, quand je bois. » Elle ne voulait pas non plus l’assommer avec son flot de paroles incandescentes. « Vos amis sont partis, eux aussi ? » demanda-t-elle naïvement en aspirant dans sa paille. Elle ne savait plus trop si elle attendait quelqu’un, à vrai dire. Elle semblait tellement mystérieuse.


holiday hugs & mistletoe kisses
the fluttering wishes, the confessions i never made, i will visit you with the white snow and tell you. i will tell you while looking into your eyes « the love that remains in me, i wanna give it to you now. » you who glowed my heart in white, you who melted my heart warmly.

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7662-seo-jin-hee-uc-je-fais-au-plus-vite#264432 http://www.shaketheworld.net/t7621-seo-jin-hee http://www.shaketheworld.net/t7660-seo-jin-hee#264420


Re: triste ivresse (miran) ☆  Ven 14 Oct - 20:02


triste ivresse
Mi Ran & Jin Hee

De manière plus que spontanée, j'ai adressé quelques mots à cette jeune inconnue au visage terriblement innocent. D'habitude, je ne suis pas forcément une personne qui apprécie la compagnie de manière incessante. J'aime profiter du calme, prendre du recul afin de mieux rebondir par la suite. Sauf que ce soir, j'ai décidé de me surprendre. Discuter avec une demoiselle de son âge ne risque pas de résoudre mes problèmes mais je ne la rejette pourtant pas quand elle me demande si elle peut s'installer à mes côtés. Acceptant sa proposition par un simple geste de la main, un sourire un brin moqueur prend possession de mes lèvres. Je ne me moque pas d'elle. Non, elle s'avère plutôt polie et douce mais est-ce que j'apprécie ce type de comportement ? Il est vrai que, dans le milieu dans lequel j'ai évolué, les apparences priment sur le reste. Mais, dans ce bar qui pourrait paraître miteux selon mes critères, ma vision des choses se doit d'être changée. Je continue alors de jouer avec mon verre tandis que la demoiselle me propose une magnifique comparaison. « C'est vrai mais je n'ai rien contre le calme personnellement. Je préfère ça à l'agitation inutile. » Et pour le coup, si je n'avais pas bu autant ce soir, je crois que je n'aurais pas tenu le coup ici. Je me tourne finalement vers elle et la gratifie également d'un sourire. « Je trouve que tu es plutôt discrète malgré ce que tu penses. » Comparé à d'autres personnes qui se trouvent au comptoir, la jeune femme ne fait pas énormément de bruit. Il faut dire que l'état dans lequel elle se trouve n'est même pas comparable à celui des autres. Je commande un nouveau verre, ignorant les remarques du barman. « Non. Je suis venue seule. » Je lâche un profond soupir et ajoute. « J'ai passé une longue soirée et j'ai ressenti le besoin de boire quelques remontants pour me changer les idées. » Pourtant, ce n'est pas forcément la meilleure solution au monde. J'ajoute donc, d'humeur à plaisanter. « L'alcool ne résout pas nos problèmes mais ça peut nous soulager momentanément. » Je croise de nouveau son regard. « Tu as déjà ressenti ça ?! »


Code by keruhirei


 
money, money, money
So if you’re gonna hold me. Baby don't let go of me. Give me all of you got I want everything. My heart is a treasure . One that can't be measured. Let me teach you how to love me.  


Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7968-lee-mi-ran-hit-me-baby-one-more-time#273826 http://www.shaketheworld.net/t7929-lee-mi-ran-c-est-trop-banal-d http://www.shaketheworld.net/t7967-lee-mi-ran-mes-rps#320529


Re: triste ivresse (miran) ☆  Mar 18 Oct - 18:40

Elle réfléchit chacun de ses mots en regardant le fond de son verre. Les fins de soirée ne lui font pas peur mais ils lui donnent un drôle d’effet. Sa comparaison semble amuser la jeune femme puisque ses lèvres s’éprennent de ce sourire propre à la naïveté. Face à elle, Miran n’a peut-être pas bien fait de dire qu’elle a un peu trop bu. La brune en est déjà à commander un nouveau verre à peine celui qu’elle a entre les mains est vidé. Elle a raison, Miran n’est pas trop à attirer inutilement l’attention sur elle. Alors elle reste discrète en attendant que son taxi arrive. Entre les ivrognes étalés sur les tables et ceux qui boursicotent sur pas grand chose, elle n’a l’envie de se mêler à aucune conversation pour passer le temps. Mais cette jolie femme qu’on croirait sortie des podiums lui inspire la confiance. « Seule ?! » Ca lui a échappé, elle ne s’y attendait pas. Pourtant il n’y a aucun mal à sortir sans être accompagné, se changer les idées autour de quelques verres juste pour se poser un moment et réfléchir sans être dérangé. Ce n’est pas une coutume courante mais Miran regrette un peu sa réaction et, les lèvres pincées, elle lui sourit doucement. « Est-ce que ça marche ? ...les remontants, je veux dire. Ca vous change les idées ? » Miran vient à peine d’arriver qu’elle en est déjà à son deuxième verre. A ce rythme là et si sa méthode marche vraiment, elle devrait réussir à se changer les idées en un rien de temps ! « Ressenti quoi ? » Si elle parle de la gueule de bois qu’on se paye les lendemains de soirée, Miran pourrait acquiescer sans relâche. Et ce n’est pas quelque chose qu’elle trouvait spécialement agréable, encore moins salvateur. « Sur le court terme, je suis certaine que votre méthode marche ! » Même si ce n’est pas le genre de remède qu’elle utiliserait pour panser ses propres blessures. Elle rit doucement. « Mais... une fois que l’alcool est parti, c’est quoi votre secret ? » Elle fait mine de réfléchir d’un air espiègle. Parce qu’enchaîner cuite sur cuite c’est moyen comme hygiène de vie. « On m’a dit que ça faisait du bien d’en parler ! Ca permet de mettre des mots sur ce qui va pas et... c’est quand même mieux que de tout garder pour soi jusqu’à s’en rendre malade ! » Elle acquiesce comme si elle en était certaine et que c’était une vérité bien connue. Alors elle regarde son téléphone : c’est le chauffeur de taxi qui vient de lui envoyer un message. « Oh ! Je ferais mieux d’y aller, si je ne veux pas avoir à commander un autre taxi. » Et elle se prend déjà à réunir ses affaires et aspirer d’un coup tout le jus qui reste dans le fond de son verre.


holiday hugs & mistletoe kisses
the fluttering wishes, the confessions i never made, i will visit you with the white snow and tell you. i will tell you while looking into your eyes « the love that remains in me, i wanna give it to you now. » you who glowed my heart in white, you who melted my heart warmly.

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7662-seo-jin-hee-uc-je-fais-au-plus-vite#264432 http://www.shaketheworld.net/t7621-seo-jin-hee http://www.shaketheworld.net/t7660-seo-jin-hee#264420


Re: triste ivresse (miran) ☆  Sam 22 Oct - 22:28


triste ivresse
Mi Ran & Jin Hee

C’est bien ce qui me dérange chez la plupart des gens. Ils ne sont pas assez ouverts d’esprit, surtout les jeunes. Le monde est à nous mais peu d’entre eux ont l’audace de s’accorder quelques plaisirs. Regardant la demoiselle, je me demande si le fait de boire un verre seule est un véritable crime à ses côtés. A moins que sa réaction soit provoquée par autre chose ? En attendant, si ma voisine de comptoir n’est pas comprise dans le lot, certains sont vraiment aptes à juger les personnes qui décident de profiter d’une solitude, plus ou moins supportable, selon les situations. Dans mon cas, je suis soulagée de pouvoir affronter mes pensées brouillées par l’alcool. Je perds un peu de ma personnalité, trop observatrice, trop calculatrice. Je ne dis pas que c’est un fardeau, étant donné que je suis allée là où je voulais grâce à ces traits de caractère. Toutefois, ce triste retour à la réalité me fait bien plus de mal que de bien. Alors, oui. J’ai besoin de boire un verre ou deux, me fichant si je ne trouve pas une compagnie masculine ou non, ce soir. D’ailleurs, je pense qu’il est préférable pour moi de rester sage. Ainsi, traîner avec cette gamine aux yeux ronds pourrait m’empêcher de commettre l’irréparable. Et non, je ne souhaite pas me suicider même si quitter l’élite est comme une mort pour moi, équivalent à la perte de mon identité s’il faut utiliser des mots moins forts pour les âmes sensibles. « Plutôt, oui. » Je me contente de lui répondre de cette manière avant de prendre connaissance de ses quelques expériences passées. Toutefois, la jeune femme me rappelle immédiatement que cette sensation s’effacera dans plusieurs heures avant de me demander quel est mon secret ?! Sa question me provoque un rire un peu forcé. Est-ce que j’ai le secret de l’invincibilité aussi ?! Parfois, il vaut savoir reculer pour mieux rebondir et dans mon cas, je sais très bien que je le ferais. Je suis peut-être abattue ce soir mais j’ai toujours réussi à reprendre du poil de la bête. Je n’inspire que pour le succès. « Je reprends du poil de la bête et je cherche la solution la plus avantageuse pour moi. » Or, ma cadette semble avoir une autre vision de la chose. Arquant un sourcil, je me demande si cette situation avec mon mari risque de me rendre malade. Généralement, ce n’est pas mon genre mais dans mon état, la demoiselle arrive à me faire douter. Malgré tout, j’ignore sa question, n’étant pas du genre à parler mais c’est sans compter sur le nouveau départ de l’inconnue, qui tient vraiment à me fausser compagnie même si elle tente de me bassiner avec ses belles paroles. Tournant alors ma tête vers elle, je la regarde récupérer l’ensemble de ses affaires. « Tu penses que ça fait vraiment du bien de parler ?! » Je ne vais pas non plus passer ma soirée à la rattraper. Plongeant de nouveau mon regard sur le fond de mon verre, j’esquisse un bref sourire. « J’essayerai. »


Code by keruhirei


 
money, money, money
So if you’re gonna hold me. Baby don't let go of me. Give me all of you got I want everything. My heart is a treasure . One that can't be measured. Let me teach you how to love me.  


Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7968-lee-mi-ran-hit-me-baby-one-more-time#273826 http://www.shaketheworld.net/t7929-lee-mi-ran-c-est-trop-banal-d http://www.shaketheworld.net/t7967-lee-mi-ran-mes-rps#320529


Re: triste ivresse (miran) ☆  Jeu 27 Oct - 13:10

Elle est prête à partir mais quelque chose l’en empêche. Ce n’est même pas une question de conscience, elle n’est pas là pour remplir son quota de bonnes actions, encore moins pour offrir un moment de charité à qui ferait le mieux l’aumône des bons sentiments. Simplement elle n’aime pas se mêler des affaires des autres lorsqu’elle n’y a pas été invitée et cette femme, elle peinait à lui trouver un air incisif. C’est tellement bête de se sentir coincée entre un taxi pour rentrer et une parfaite inconnue accoudée au bar. Miran ramasse le reste de ses affaires, s’incline pour la énième fois devant elle, le barman, puis elle rejoint la sortie du bar.
Mais cette histoire ne quitte pas ses pensées. « Ah… ahjusshi… » Ses petits yeux tout ronds lui expliquent qu’elle est confuse parce qu’elle n’a plus besoin de taxi. Elle se fait vraiment passer un sale savon la Miran, elle se demande même si ça vaut le coup et si elle ne doit pas rejoindre son dortoir. Mais le pauvre monsieur, ultra en colère en plus, fonce déjà à tout allure sur la grande rue et la voilà qui retourna à l’intérieur. « Aaaaah Miran-ah ! qu’est-ce que tu fais… » Elle descend les petits escaliers, salut de nouveau le barman et reprend sa place à côté de la jeune femme qui, par chance, n’a pas bougé. « Hmm… » Tel qu’elle est partie, elle se reprend une bière. « Et c’est quoi, la situation la plus avantageuse pour vous, maintenant ? » Elle l’avait bien interpelé pour une raison et c’était pas le genre de Miran de partir comme une voleuse.


holiday hugs & mistletoe kisses
the fluttering wishes, the confessions i never made, i will visit you with the white snow and tell you. i will tell you while looking into your eyes « the love that remains in me, i wanna give it to you now. » you who glowed my heart in white, you who melted my heart warmly.

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7662-seo-jin-hee-uc-je-fais-au-plus-vite#264432 http://www.shaketheworld.net/t7621-seo-jin-hee http://www.shaketheworld.net/t7660-seo-jin-hee#264420


Re: triste ivresse (miran) ☆  Ven 28 Oct - 15:20


triste ivresse
Mi Ran & Jin Hee

Après le départ de ma seule compagnie de la soirée, mon regard se porte de nouveau sur mon verre désormais vide. Je ne suis pas certaine de devoir continuer à boire. Ma tête commence à se faire lourde. Je masse notamment ma nuque comme si je tentais de chasser mes courbatures. Je crois que la fatigue  se fait ressentir à moins que cela soit dû à l'ennui ? Je dois avouer que je ne suis pas en état de trouver un plan de secours pour sauver les apparences vis-à-vis de mon mariage. D'ailleurs, mon rendez-vous avec mon futur ex-mari lui donne déjà un point. Mais est-ce que je devrais me laisser aller si facilement ? J'ai beau avoir dit à cette gamine que je reprendrais du poil de la bête dans quelques heures mais pour l'instant, je me trouve bel et bien devant une impasse. Et, cette pensée me stresse ou pour être honnête, me ferait presque peur. J'ai tellement tout donné pour me faire une réputation, tenir compagnie à des hommes que je n'aurais jamais pu fréquenter si je m'étais contentée d'être une femme parmi tant d'autres. Mais au fond, la triste réalité, c'est de constater à quel point je me suis volée la face. Je vais devenir une femme plus ordinaire dans quelques semaines ou moins, selon la durée de la procédure de divorce. Il m'a jeté comme j'ai pu en jeter des hommes plus ou moins malintentionnés. Devrais-je remonter sur le ring ? Perdue dans ce genre de pensées, j'aperçois finalement une silhouette s'asseoir à mes côtés. Un peu surprise de revoir ma cadette au comptoir, j'esquisse un sourire amusé quand elle me pose sa question. « Si tu veux tout savoir, je serais partie depuis longtemps si j'avais trouvé cette fameuse solution. » Puis, je demande finalement au barman de me servir la même chose qu'elle, c'est-à-dire une bière. « Il s'est passé quelque chose avec ton carrosse de minuit, ma jolie ? » Je rigole doucement avant de l'inciter à trinquer avec moi. « A nous ? » C'est à se demander si la jeune femme ne s'est pas sentie obligée de revenir. A moins que ce soit de la curiosité ? « Si un minable te fait du mal, tu aurais tendance à vouloir te venger ? Ou à lui rendre un minimum la monnaie de sa pièce ? » Mais, je n'ai pas envie d'entendre un non de sa part. « Mon mari a lancé une procédure de divorce et celui-ci est bien déterminé à me priver une partie de mes droits alors que je suis la seule à l'avoir retrouvé en compagnie d'une petite jeunette. » De mes droits... Ou de ma part d'argent venant de fonds complètement illégaux. Pas sûre d'avoir des possibilités de l'avoir avec l'aide d'un simple avocat.


Code by keruhirei


 
money, money, money
So if you’re gonna hold me. Baby don't let go of me. Give me all of you got I want everything. My heart is a treasure . One that can't be measured. Let me teach you how to love me.  


Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7968-lee-mi-ran-hit-me-baby-one-more-time#273826 http://www.shaketheworld.net/t7929-lee-mi-ran-c-est-trop-banal-d http://www.shaketheworld.net/t7967-lee-mi-ran-mes-rps#320529


Re: triste ivresse (miran) ☆  Sam 5 Nov - 13:04

Elle marque un point et Miran se sent un peu déstabilisée. Elle ne sait plus vraiment à qui elle a affaire. Une partie d’elle est persuadée qu’elle est une femme forte, froide et calculatrice. Par-là même, la plus jeune ne se permettrait jamais de juger. C’est juste que son aînée transpire un je-ne-sais-quoi qui donne envie de tourbillonner autour d’elle lorsque l’on est avide pouvoir et de belles choses. Alors à quoi cherche-t-elle la solution, Miran se le demande bien. Et comme elle ne sait même pas de quoi elle parle, elle avance à tâtons, essaye de démêler avec elle le champ des possibles et… échoue misérablement parce qu’elle n’a pas la traître idée de tout ce que cela recèle. « Il repassera bien, ce n’est pas trop important. » Elle regarde le fond de sa bouteille avec un petit sourire, elle se sent un peu stupide à jouer les girouettes depuis tout à l’heure mais c’est une fille très indécise, parfois. « Quelqu’un vous a fait du mal ? » Cette fois-ci elle la prend aux mots et les courbures au coin de ses lèvres disparaissent. Mais elle n’a pas le temps de répliquer que les ombres au tableau se dissipent sans qu’elle n’ait rien eu besoin de demander. « Oh ?!! » Le connard, qu’elle a envie de rajouter… mais elle n’est pas du genre à se permettre ces écarts. Après tout, elle est encore sa femme, ce n’est peut-être pas ce qu’il y a de mieux à dire. Elle réfléchit un instant parce que tout prend forme mais rien ne fait sens. « Mais, c’est lui qui est en tort n’est-ce pas ? Comment est-ce qu’il pourrait vous priver de vos droits ? » Evidemment, quelques données du problème lui échappent, et ce n’est pas comme si elle était la mieux placée pour dispenser des conseils matrimoniaux. A défaut de ça, elle peut prêter une oreille attentive, ça elle sait faire. Et… donner son avis, pour le peu qu’il valle. « Un homme comme ça ne doit pas s’en sortir aussi facilement, vous ne devez pas le laisser prendre ce qui est à vous ! » Elle repose fermement sa bière sur le comptoir après en avoir pris une longue gorgée. Et puis elle repense à tout ça, ce qu’elle a dit, la manière aussi dont elle l’a dit, et elle laisse échapper, tout naturellement : « mais… unnie… est-ce que vous avez envie de divorcer ? » Parce que Miran elle saisit pas trop l’expression dans son regard. On dirait qu’elle a envie que son mari parte… mais qu’il reste… ou alors qu’elle n’en a rien à faire… est-ce qu’elle est blessée ? Elle en a l’air mais pas pour les raisons qu’on pourrait imaginer… toute cette histoire a l’air décidément compliquée.


holiday hugs & mistletoe kisses
the fluttering wishes, the confessions i never made, i will visit you with the white snow and tell you. i will tell you while looking into your eyes « the love that remains in me, i wanna give it to you now. » you who glowed my heart in white, you who melted my heart warmly.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞

PLUS D'INFORMATIONS


Re: triste ivresse (miran) ☆  Aujourd'hui à 9:00


Revenir en haut Aller en bas

triste ivresse (miran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Une nuit d'ivresse humaine
» Caniche mâle 9 ans triste état Béthune (62) ADOPTE
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]
» RP triste...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Le reste du monde :: Espace temps :: Le passé a sa place-