88 947 points
17 membres
71 463 points
12 membres
133 771 points♛
19 membres
23 783 points
9 membres



 
MAJ DE NOVEMBRE TERMINÉE ! TU VEUX EN SAVOIR PLUS P'TIT CANCRELAT ? BAM C'EST ICI QUE ÇA S'PASSE !

Page 1 sur 1


JEONGAL • TEAM SARKO BAE
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t10718-moon-ji-hoon-here-i-am-frozen-when-i-deserve-to-burn http://www.shaketheworld.net/t4733-moon-ji-hoon-a-man-chooses-a- http://www.shaketheworld.net/t1615-moon-ji-hoon-and-the-shade-fades-away


here i am frozen, when i deserve to burn. ♞ #keehoon ☆  Lun 5 Sep - 1:37

 
J'avais la tête qui tournait, et je ne parvenais même pas à marcher droit. C'était une catastrophe, cette sortie de bar. Très mauvaise idée de fêter l'obtention du master en boîte, très très mauvaise idée. Encore un verre de plus, et je rendais toute ma bile sur le trottoir. Heureusement que j'étais accompagné, sinon je risquais le coma éthylique en plein milieu de la rue blindée de jeunes. Kee Young était aussi émêchée que moi. Elle riait pour rien. Elle s'extasiait devant la lune qui était bien claire ce soir. Et moi, pauvre demeuré, j'avais levé la tête pour confirmer ce qu'elle disait: c'était bien beau là-haut. Elle tenait toujours la bouteille de whisky presque vide dans la main, alors qu'elle me tirait du plus fort qu'elle pouvait sur le côté pour rejoindre l'hôtel du coin. Elle avait eu une bonne idée, parce que nous n'étions pas du tout en état de rejoindre nos dortoirs respectifs avec ce taux élevé d'alcool dans le sang ! Réserver la chambre fut des plus laborieux mais ça se voyait dans le regard du réceptionniste qu'il avait eu à faire à plus bourré que Kee Young et moi. Il nous guida jusqu'à l'étage, au bout du couloir. Une fois dans la chambre, je me déchaussai et m'effondrai littéralement sur le lit, hoquetant un peu à cause de l'alcool. « J'ai encore un défi pour toi, je suis sûr que tu vas perdre cette fois ! » annonçai-je d'un ton très enthousiaste, agitant ma main dans l'espoir que la brune me rejoigne au bord du lit. Mon dieu, cette honte intergalactique. Demain, j'allais me réveiller avec un sérieux mal de crâne et j'allais devoir appeler In Ha pour qu'il vienne me chercher, en espérant ne pas me mettre dans de beaux draps. Mais hé, j'avais mon master putain ! Ca se fêtait, et pas avec n'importe qui ! Kee Young était la partenaire idéale quand il s'agissait de l'alcool ! Elle était aussi à croquer, avec son corps de pécheresse. C'était la chose que je pointai d'ailleurs du doigt, tanguant dangereusement en tentant de me redresser. « Je parie que t'es même pas assez sobre pour commander des pizzas, ah !» fis-je tout fier, alors que le défi en soit était vraiment puéril et ridicule. Bonjour la réputation le lendemain. Il y avait vraiment peu de jours où je me laissais aller à une telle ivresse, parce que je le regrettais toujours, mais pour l'occasion, j'avais tenu à briser ma routine habituelle en doublant, voire triplant mes verres.  Et voilà que je m'étais transformé en véritable compétiteur aguerri ! Et gare à Kee Young, refuser mes défis, c'était renoncer au jeu. Le jeu dans lequel nous deux étions passés pros depuis qu'on se connaissait: gagner, ou perdre, au bout du compte il n'y aurait qu'un seul vainqueur. Et j'avais bien la ferme intention de décrocher le gros lot.

HERE I AM FROZEN, WHEN I DESERVE TO BURN.
#keehoon | 05.05.2012

& ethereals


I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close. — .
Pablo Neruda , 100 Love Sonnets.

Revenir en haut Aller en bas

STUDENT • too many wars
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t5908-shim-kee-young-we-are-young http://www.shaketheworld.net/t5859-shim-kee-young-life-is-a-joke http://www.shaketheworld.net/t5900-shim-kee-young


Re: here i am frozen, when i deserve to burn. ♞ #keehoon ☆  Lun 5 Sep - 2:16

 
elle a l'habitude de boire, kee young. les fêtes, tout ça, ça la connait bien. et elle aime sortir avec ji hoon, parce que c'est drôle, qu'elle s'amuse bien - elle en oublie même les soucis accablant qui pèsent sur elle. alors, la bouteille encore en main, la rousse elle la porte à bouche et elle en avale plusieurs gorgées. ça lui brûle tant la gorge, qu'elle continue ; encore et encore. enfin du peu qu'il reste. c'est vrai qu'ils sortent souvent, mais rarement ils en arrivent à boire autant et ça lui plait alors elle en profite, elle ferme les yeux et hop ! cul sec encore. puis elle rigole, on ne sait pas trop pourquoi, ni même comment elle arrive à garder un rire agréable, mais c'est pas plus mal, parce qu'elle ne s'arrête pas. elle fait des gestes qu'on ne comprend pas trop, mais si adorable qu'on ne lui en veut pas plus que ça et puis, là, sur la route, elle marche comme elle peut. elle tourne sans savoir, et elle regarde en l'air (elle pense avoir vu un pégase)(mais tout ce qu'elle rencontre c'est la lune) er celle-ci est ronde. elle est belle la lune, elle est blanche, si blanche qu'on la pense pur, qu'on admire ce qu'elle accompli dans les chansons ou les contes. « wouuuuuah tu as vu un peu ça, hahahahaha elle est plus blanche que ta chemise ! hé, attends, c'est pas une chemise, si ? ahahah bien joué pour ton truc bidule, c'est la lune, elle te sourit regarde, regarde. le ciel il brille pour toi. » elle ne sait plus, n'a jamais su et ne saura pas non plus demain, ce qu'elle dit, ce qui lui arrive de raconter quand elle boit comme un pompier (elle n'est même pas sûre de l'expression pour tout dire). comme elle ignore comment elle a atterri dans cette chambre et aussi, elle ne comprend pas ce qu'il fait, avec sa main. alors elle s'approche, plus par curiosité que par nécessité d'avoir été appelé. ce n'est qu'en entendant le mot défi que son corps ce met en alerte, elle ne laissera pas passer une aussi belle victoire. sauf qu'il lui faut dix minutes, dix longues minutes pour comprendre enfin ce qu'elle doit faire. « je vais même te commander une bouteille de caco ! » elle ignore ses erreurs, elle attrape - comme elle le peut, ce qui rend pas très bien - son sac à main et vide son contenu à même le sol pour trouver son téléphone. elle doit s'y reprendre à cinq fois avant de tomber sur le monsieur des pizzas, alors elle inspire et balance d'une traite « BONJOUR MONSIEUR JE VOUDRAIS UN MENU BIG MAC FRITE CACO ET ... quoi vous faîtes pas ? je paye alors vous faîtes. des quoi ? AH... ahahahaha, bah je vais prendre un hot dog ! quoi ? oh.. ben mettez six pizz.. six quoi ? écoutez ! mettez ce que vous voulez de votre carte bisous ! » et elle raccroche en regardant ji hoon, un sourire énorme aux lèvres. jusqu'à ce que le téléphone re-sonne, et qu'on percute tous - sauf elle - qu'elle n'a pas donné d'adresse. « HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII c'est quoi ça ! AH LES TRUCS RONDES LA ! euh tiens attrape ! c'est à ton tour de défi ! » elle ne sait pas quoi, juste que la sonnerie l'a bien fait sursauter et qu'elle lui a probablement balancer le portable dans la gueule ; mais son contrat est rempli, elle a commandé des pizzas.

HERE I AM FROZEN, WHEN I DESERVE TO BURN.
#keehoon | 05.05.2012

& ethereals


Never knew that it could mean so much, So love me like you do, Touch me like you do. Fading in, fading out What are you waiting for ? My head spinning around I can't see clear no more. Only you can set my heart on fire

Revenir en haut Aller en bas

JEONGAL • TEAM SARKO BAE
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t10718-moon-ji-hoon-here-i-am-frozen-when-i-deserve-to-burn http://www.shaketheworld.net/t4733-moon-ji-hoon-a-man-chooses-a- http://www.shaketheworld.net/t1615-moon-ji-hoon-and-the-shade-fades-away


Re: here i am frozen, when i deserve to burn. ♞ #keehoon ☆  Lun 5 Sep - 2:32

 
Ok, je l'avouais, j'avais été très vache avec Kee Young. Avec un état d'ébriété aussi avancé que le nôtre, on n'était même pas foutu de tenir la conversation avec quelqu'un d'autre. Pauvre livreur, il subissait nos conneries avec tellement de calme, même si je pouvais distinguer dans sa voix un brin d'agacement. Ah les jeunes, tous les mêmes, à boire comme des trous pour la moindre occasion. Je l'entendais penser d'ici, foi de Ji Hoon ! J'avais beau me moquer ouvertement de Kee Young, explosant de rire dès qu'elle délia sa langue pour commander des hamburgers plutôt que des pizzas, mais je devais moins faire le malin car la riposte de mon amie était féroce. Les défis, c'était ce qui nous caractérisait le plus, à tous les deux. Nous étions capables des pires crasses entre nous. Je me souvenais, une fois, Kee Young m'avait mis au défi d'avaler une brochette de scorpions miniatures, une coutume originaire de Chine. Je l'avais fait. Mais je l'avais amèrement regretté le soir en vomissant tout mon repas dans les toilettes. Raconter les détails serait inutile, mais j'avais bien appris une chose de cet incident: ne jamais manger de scorpions, même en brochette. Au moins, j'avais eu l'intelligence de faire commander des pizzas à Kee Young cette fois-ci, même si elle galérait grave pour dire ce qu'elle voulait. Elle restait butée sur les hamburgers et les hot-dogs, même si en soit cela ne me gênait pas de manger cela à la place des pizzas. Lorsqu'elle raccrocha, toute fière, je haussai un sourcil, perplexe, essayant de me retenir de rire un maximum. Mais la sonnerie de son téléphone retentit à nouveau et Kee Young me passa le relai sous prétexte d'un autre défi à me lancer. Alors je bondis sur mes genoux, toujours installé sur le lit, et je pris le téléphone pour parler au livreur à la place de Kee Young. « OUI EUH BONJOUR ALORS ON EST... On est... Putain merde Keen on est où ?» fis-je subitement en décalant la téléphone de mon oreille. En regardant la fenêtre qui donnait sur la rue, je reconnaissais le quartier de Hongdae, et j'enseigne du noraebang où j'allais à chaque sortie avec In Ha m'aida à répondre au livreur. « Hongdae, là ! A l'hôtel entre le Millénium Bar et le Singing Bang !» Je sautillai, ravi de ma victoire déjà assurée, tirant la langue de façon puérile à mon amie. Le livreur récapitula la commande, et j'eus le réflexe de corriger la rousse sur le nombre de pizzas. Deux pizzas, ce serait mieux que six n'est-ce pas ? Je finis par raccrocher et je posai le téléphone avec les affaires éparpillées de Kee Young, fouillant sans gêne son sac au passage. « Sérieux tu fous quoi dans ton sac qu'il soit aussi rempli ? Des tampons ? Des capotes ? Aish, ça sert à rien tout ce maquillage là !» Etait-ce ma façon à moi de dire que Kee Young était plus jolie au naturel ? Mystère.

HERE I AM FROZEN, WHEN I DESERVE TO BURN.
#keehoon | 05.05.2012

& ethereals


I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close. — .
Pablo Neruda , 100 Love Sonnets.

Revenir en haut Aller en bas

STUDENT • too many wars
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t5908-shim-kee-young-we-are-young http://www.shaketheworld.net/t5859-shim-kee-young-life-is-a-joke http://www.shaketheworld.net/t5900-shim-kee-young


Re: here i am frozen, when i deserve to burn. ♞ #keehoon ☆  Lun 5 Sep - 2:57

 
elle aimait pas qu'on se moque d'elle. avec sa réputation de princesse, elle préfère largement qu'on la respecte, mais elle avait bien compris - et ce, depuis des années - que le respect n'avait pas sa place dans leur relation. puisque chaque défi avec pour but de ridiculiser l'autre. tant et au point, qu'il valait mieux pour eux qu'ils soient effectivement aussi déchirés que possible. pour la simple et bonne raison, qu'ainsi, il avait une bonne excuse pour défendre leurs comportements. et croyez-le ou non, c'était bien plus que rien. un argument, aussi insignifiant que possible a toujours la première place pour un duo aussi bourré que des éléphants qui termine un lac d'eau douce. à cette vision, et pendant que ji hoon est au téléphone - elle ignore même sa question, pas parce qu'elle ne l'a pas entendu mais bel et bien parce qu'elle ne l'a absolument pas compris (c'est vrai, c'est qui aunet ?) - bref, elle l'ignore et se met à imiter la trompe (et pas autre chose) de l'animal, en lui criant « devine qui je suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis ~~ » et elle enchaîne sur le lièvre (oui elle trouve que ça fait plus cultivée que lapin ok) puis sur le cerf, mais en faisant les corne elle se cogne le coude contre le vase et se le fait tomber sur le pied. du coup, doutons-nous bien qu'elle finit par se casser la gueule comme un bébé qui apprend à marcher. le seul truc qui est plutôt cool, c'est qu'elle continue à rire, mais râle quand il redescend le nombre de pizza à deux « jamais tu nourris d'éléphant dans ta vie toi ? ». et elle rigole à nouveau, mais parce qu'elle a mal au coude cette fois. et après un temps de réaction (parce qu'elle le vaut bien, évidement) elle se relève d'un coup (tangue beaucoup) et se retrouve à nouveau sur les fesses en le pointant du doigt (enfin c'est ce qu'elle croit, mais en fait il est beaucoup plus sur sa gauche) « on est pas à l'hôpital ! tu confonds les patients avec les animaux, c'est mal ! » et elle raconte n'importe quoi, elle-même ne comprenant pas le moindre mot qui sort de sa bouche. qu'on aille lui acheter du filtre à café, afin de retenir le minimum de connerie, s'il-vous-plait. la bouteille de whisky n'est pas encore fini, et toujours pondu - par on ne sait quel miracle - à sa main. alors elle boit à nouveau, mais la moitié coule sur son menton. puis quand il fouille dans son bordel, elle est fière dès qu'il montrer ses capotes, parce que la boite est presque vide, donc c'est montrer qu'elle a du succès. ce qui est pas tout à fait vrai, mais pas complètement faux. ils sont juste tombés de leur boite et caché sous son bazar. « pohpohpohpohpoh je me maquille pas ! EN FAIT C'EST STRATÉGIQUE tu veux connaître mon astuce, dis dis dis dis dis. » elle se fiche qu'il ne veuille pas, parce qu'elle va le raconter quand même, de toute manière. « déjà j'ai pas besoin d'animaux sur mon visage, je suis trop belle sans en faire des cartons ok » (c'est des caisses, mais c'est pas grave, on lui en vaut pas) et tandis qu'elle s'apprête à s'élancer dans son récit, elle frappe d'un coup dans ses mains. genre, au calme, comme ça, elle fait peur à tout le monde (bon ils sont que deux) et elle s'en excuse pas. « RETIRE TON HAUT ! je vais te faire des seins ! EUH NON UN DESSIN PARDON » et aussi maladroite que possible, elle se penche pour retirer ce qui lui gêne, mais elle se vautre comme une tourte (laissez libre court à ses expressions) et s'étale la tête la première sur ses cuisses, avant qu'elle ne se relève vite - et avec un bon tournis - en s'appuyant contre ses jambes (même si elle est pas lourde, elle a des ongles, coucou). « SINON ON COLORIE TON CÔNE A GLACE ET ON LE MONTRE AU PORTIER ! » et ça, c'est trop l'idée la plus fantastique au monde.
HERE I AM FROZEN, WHEN I DESERVE TO BURN.
#keehoon | 05.05.2012

& ethereals


Never knew that it could mean so much, So love me like you do, Touch me like you do. Fading in, fading out What are you waiting for ? My head spinning around I can't see clear no more. Only you can set my heart on fire

Revenir en haut Aller en bas

JEONGAL • TEAM SARKO BAE
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t10718-moon-ji-hoon-here-i-am-frozen-when-i-deserve-to-burn http://www.shaketheworld.net/t4733-moon-ji-hoon-a-man-chooses-a- http://www.shaketheworld.net/t1615-moon-ji-hoon-and-the-shade-fades-away


Re: here i am frozen, when i deserve to burn. ♞ #keehoon ☆  Lun 5 Sep - 3:11

 
C'était vraiment n'importe quoi. Nous n'étions que deux, et nous faisions un boucan d'enfer, pire qu'une jungle ou qu'un zoo. En même temps, quand Kee Young reproduisait les animaux auxquels elle pensait en premier, comment faire autrement qu'être bruyants ? J'avais énormément de mal à rester sérieux et lucide avec le livreur de pizza, mais une fois que la conversation se termina, je pus enfin me laisser aller à de nouveaux rires spontanés, l'ivresse me faisant grave tourner la tête. Je ne savais pas qui de nous deux était le plus déchiré, mais en voyant Kee Young aussi saoule que possible, j'avais du mal à me convaincre que je pouvais faire pire qu'elle. Les idées fusaient dans sa petite tête et elle passait du coq à l'âne en un rien de temps. Madame prétextait que le maquillage ne se pratiquait pas à haute dose chez elle, j'avais vraiment envie de la croire pour le coup, mais son attitude de princesse cassait un peu la véracité de ses propos. Mais je ne fis rien d'autre que de sourire à sa remarque, ceci avant de bondir de surprise en voyant mon amie tenter un nouveau truc avec moi. Mon dieu, mais elle ne s'arrêtait jamais ! Je levai les bras en signe de rédemption, clignant plusieurs fois des yeux alors que mon haut direct à l'autre bout de la chambre. « Oh wow mais t'es chaude ce soir ! Tu veux déjà qu'on finisse à poil ? Come on, on n'a pas encore fini de jouer !» Et la preuve, Kee Young avait bien compris mon message et elle proposait ni plus ni moins que de s'amuser avec mon corps. Plaquée contre mes cuisses, je baissai la tête et tentai de la redresser, mais elle s'accrochait fermement à mes jambes, quitte à me griffer avec ses ongles impeccablement vernies. « Ah non hein ! Tu vas pas colorier mon zgueg Keen ! » m'exclamai-je, m'offusquant face à l'idée surréaliste de Kee Young. Faire de mon anatomie un chef-d'oeuvre de bourré et l'exposer à tout le reste de l'hôtel ? Non, jamais, il en valait de ma propre réputation ! Je reculai prestament en rouspétant, secouant vivement la tête pour lui montrer que j'étais carrément contre sa proposition. « J'ai pas envie de colorier moi ! Par contre, parler de cornet de glace m'a donné faim. Putain, on a oublié de demander des glaces au livreur ! » Je me jetai sur le téléphone pour empêcher Kee Young de rappeler ce pauvre homme. Il ne fallait pas abuser des bonnes blagues. Je cachai le téléphone sous le lit, tout sourire, tirant ensuite la rousse vers moi. « Mais tu as de la chance, il y a un cornet de glace pour toi juste là !» fis-je en tapotant ma cuisse, joueur et taquin. Je n'y allais pas par quatre chemins moi. Bourré, je rebondissais sur chaque propos que pouvait émettre Kee Young. Et manger une glace, c'était bien la première chose à laquelle elle avait pensé, non ?

HERE I AM FROZEN, WHEN I DESERVE TO BURN.
#keehoon | 05.05.2012

& ethereals


I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close. — .
Pablo Neruda , 100 Love Sonnets.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞

PLUS D'INFORMATIONS


Re: here i am frozen, when i deserve to burn. ♞ #keehoon ☆  Aujourd'hui à 3:09


Revenir en haut Aller en bas

here i am frozen, when i deserve to burn. ♞ #keehoon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Rep. Bob Barr Says Haiti Ex-Dictator JCD Seeks to Unlock Swiss Funds
» Frozen Golden Leaves. [PV KIARA]
» 03. Where I deserve to be
» M i s t e r P r i s m v e r ││ Dedicate yourself and you can find yourself
» A Frozen Rose (song-fic)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Le reste du monde :: Espace temps :: Le passé a sa place-