88 947 points
17 membres
71 463 points
12 membres
133 771 points♛
19 membres
23 783 points
9 membres



 
MAJ DE NOVEMBRE TERMINÉE ! TU VEUX EN SAVOIR PLUS P'TIT CANCRELAT ? BAM C'EST ICI QUE ÇA S'PASSE !

Page 1 sur 1


Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS


L'histoire d'un cupcake. ft Kwon Olympe ☆  Sam 10 Sep - 17:55


L'histoire d'un cupcake.
SUN HEE & Kwon Olympe

Recette, ingrédients, ustensiles, tout est prêt! Je peux enfin commencer à préparer mes cupcakes. J'avais reçu une commande de 320 cupcakes il y a une semaine pour la fête (une méga fête j'imagine )d'anniversaire d'une petite fille et je dois les rendre demain! Vous allez me dire " Mais t'aurai dû les faire avant! ". Sauf que j'avais pas le temps les amis, j'avais pas le temps... (si mais j'avais pas envie...) Puis je me retrouve maintenant, à me dépêcher  d'en préparer. Farine, oeufs, mélanger, lait, mélanger, je suivais la recette  devant mon nez en essayant de ne pas me tromper. (Sinon j'allais pas recevoir mon argent et ça va pas être cool...) Le four n'était pas assez grand pour mettre 320 cupcakes à cuire mais seulement 100 donc je devais mettre bouchée double! 18:03 première tournée de 100 petits cupcakes. 18:56 deuxième tournée. 19:32 troisème.... Non! C'est pas possible, mes cupcakes, non! Ils ont tous disparus, même le plateau! J'étais restée planté là, la bouche grande ouverte me demandant ce que j'allais faire maintenant. Miamch! Ch'est trop bon! Une voix? Tout près? Je tournai en rond dans la cuisine , un ustensile à la main, j'allais punir la personne qui avait ruiné mes efforts! Là! Une brune! L' oeil gauche fermé, ma main prête à lancer... Bam! J'ai raté mon coup, l'ustensile a atterrit dans ma dernière fournée. c'est quoi cette malchance! Je vais devoir recommencer! Tout ça à cause de la brune. Elle se retourna d'un air indifférent, ignorant le fait qu'elle avant mangé 200 cupcakes sans glaçage. Yah! Pourquoi tu manges ce que j'ai préparé! Ils sont pas pour toi! Je dois tout recommencer maintenant! Elle regarda le dernier bout qu'elle tenait en main puis leva sa tête vers moi. Un petit hoquet s'échappa de sa bouche. J'attendais sa réponse et j'étais impatiente de l'écouter. Mais rien ne sortit de sa bouche. Le silence était aussi lourd que tout. Alors je m'approchait d'elle, et ma plaça devant elle, juste devant elle, sans la quitter des yeux. Pourquoi tu les as mangés? demandais-je d'un air insistant. Elle recula plus loin, je m'avançais plus près. Elle recula jusqu'à faire tomber ma dernière fournée par terre. Elle me sortit une fable arrangé à sa façon. Marquant une pause, elle entama avec: désolée, désolée. J'avoue que j'ai légèrement, un peu, craqué ! Mais en même temps, l'odeur, le goût . . . Moi je ne résiste pas. Il faut savoir que de la nourriture perdue sur une table, c'est de la nourriture dans le ventre d'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t8783-kwon-olympe-nous-sommes-determines-a-etre-fous#309839 http://www.shaketheworld.net/t8686-kwon-olympe-elle-rote-elle-pe http://www.shaketheworld.net/t8782-kwon-olympe#309830


Re: L'histoire d'un cupcake. ft Kwon Olympe ☆  Lun 12 Sep - 19:50


L'histoire d'un cupcake.
Feat Sun Hee

Allongée sur mon lit, mon portable en main, jouant à un jeu de cuisine, je grogne plusieurs fois et injure même celui-ci, lorsque, encore une fois, j'échoue à avoir la totalité des étoiles. Je déteste devoir refaire, encore et encore, le même jeu, tout ça pour être la meilleure, pour avoir un jeu fait parfaitement bien. Si je dois le finir alors il doit être fini de la façon la plus parfaite qu'il soit, pour ne pas rester sur ma faim ou me dire qu'il manque quelques morceaux du jeu que je n'ai pu débloquer. Certes parfois, j'abandonne, mais je reviens toujours à la charge. Alors que je suis concentrée sur ma tâche au restaurant imaginaire, je sens brusquement une odeur douce, sucrée, qui enivre mes narines. Je ferme quelques secondes les yeux pour prendre plaisir à avoir cette odeur dans le creux de mon nez, profitant de chaque saveur qui parfume ma chambre. Mon ventre ne fait qu'un tour, grinçant de tout côté et je ne peux m'empêcher de laisser mon portable, pour m'en aller jusqu'à cette odeur qui devient de plus en plus intense. Lorsque j'entre dans la cuisine, je les vois. Si beaux, si envoûtants. Alors, sans même que je puisse avoir le moindre contrôle, mes doigts s'en vont vers ces petites choses posées en face de moi, ils les prennent et les amènent jusqu'à ma bouche. A l'intérieur, c'est comme un feu d'artifice, l’apothéose. Je me sens renaître, revivre, respirer. Le sucre pétille dans ma bouche. Je suis en extase. Ils sont bons, agréables. Je ne peux m'empêcher de faire des bruits avec ma bouche si remplie, telle une morfale, avide de sucre. J'ouvre brusquement les yeux lorsque j'entends un bruit, un fracas, qui me fait sursauter et rompt le charme. Je cligne plusieurs fois des yeux, ma bouche encore remplie de morceaux de gâteaux, fixant la jeune femme en face de moi, ne comprenant pas ce qu'il vient de se passer, mais je sais une chose, elle est vénère. J'avale rapidement les restes dans ma bouche, et m’essuie la bouche, un sourire qui se veut mignon au coin des lèvres. Je prends une grande inspiration, me mets en positon théâtrale et dis simplement,
« Maître Olympe, par l'odeur alléché, lui tint à peu près ce langage : et bonjour monsieur le requin, que vous êtes jolie, que vous me semblez beau ! Se rapport à votre langage,, vous êtes le Phénix de ces bois ». Je m'arrête, cligne plusieurs fois des yeux, et me remets en position normale « désolée, désolée. J'avoue que j'ai légèrement, un peu, craqué ! Mais en même temps, l'odeur, le goût . . . Moi je ne résiste pas. Il faut savoir que de la nourriture perdue sur une table, c'est de la nourriture dans le ventre d'Olympe » dis-je en donnant un petit coup sur mon ventre, fière de le désigner, alors que je ne devrais pas.








Lorsque mon regard atteignait par hasard le sien, je me sentais obligée de le détourner avec confusion.

Revenir en haut Aller en bas

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS


Re: L'histoire d'un cupcake. ft Kwon Olympe ☆  Dim 25 Sep - 17:10


L'histoire d'un cupcake.
SUN HEE & Kwon Olympe

Ces phrases me faisaient tellement rire que j'en ai mal à mon petit ven-ventre. Je ne pouvais oublier le fait de devoir tout recommencer. Et puis, je ne sais vraiment pas s'il reste encore assez d'ingrédients. Ce n'est pas bien grave, il y avait un supermarché pas très loin d'ici.  La cuisinière ne va rien remarquer. Je proposait ensuite un marché du genre si tu m'aides je te donne des gâteaux. Mais j'allais pas attendre sa réponse, je devais grouiller mes fesses. Je me mis alors à tout peser puis mélanger, etc... Une dernière fois j'espère sinon je déclare forfait. Il faisait tard dehors. Les lampadaires du parc en face ne fonctionnait plus et pourtant, il y a quand même des gens avec une lampe torche entrain de promener leur chien. J'ai horreur du noir et d'ailleurs je dors toujours avec une veilleuse. Remarquant alors que la fille n'avait toujours pas bougé, je lui dis:"Bon, tu les veux tes gâteaux ou pas?". Fallait que quelqu'un m'aide sinon j'allais vraiment pas y arriver. Et même si elle n'acceptait pas, je lui proposerai bien autre chose.  


Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t8783-kwon-olympe-nous-sommes-determines-a-etre-fous#309839 http://www.shaketheworld.net/t8686-kwon-olympe-elle-rote-elle-pe http://www.shaketheworld.net/t8782-kwon-olympe#309830


Re: L'histoire d'un cupcake. ft Kwon Olympe ☆  Lun 26 Sep - 18:48


L'histoire d'un cupcake.
Feat Sun Hee

Je tente de faire une toute petite tête, avec un visage se voulant innocent, et cela semble fonctionner puisque la jeune femme ne s'énerve finalement pas contre moi. Je suis sauvée. Je lui fais donc un grand sourire et encore plus lorsqu'elle propose de l'aider, en guise de pardon. Je dois avouer que sur le moment je suis quelque peu surprise par une telle offre mais je ne peux refuser, surtout que faire des gâteaux c'est quelque chose que j'apprécie, même si j'apprécie plus de les manger, en règle générale. Je ne sais pas vraiment ce que je dois faire et je reste quelques secondes sans bouger une seconde car je ne sais vraiment pas où en donne de la tête. Je fronce des sourcils, la fixe, mais finalement elle décide à me relancer, prenant enfin en compte mon existence, « oui, oui mais, je ne sais pas vraiment ce que je dois faire ? Parce que tu es tellement rapide, que je suis un peu perdue avec ton activité si soudaine ». Je lui fais une grimace, me rapproche d'elle et écoute ensuite ses instructions pour pouvoir, au mieux l'aider. Je ne suis certainement pas la meilleure partenaire en terme de cuisine, au vu de ma maladresse, mais je pense que je peux y arriver. Juste un peu. Elle me demande alors de manipuler le batteur, ce que je tente de faire, avec quelques difficultés. Je fais plus éclabousser la pâte sur le plan de travail, « YAHAHA AU SECOURS !! la pâte s'en va, je répète, la pâte s'en va ». A ce rythme, il n'y en aura plus assez pour faire des gâteaux. « Mais attends . . . en fait on fait un gâteau à quoi ? Et c'est pour qui ? Tu m'arnaques pas au moins en disant que tu vas m'en donner hein ? Ce n'est pas pour me faire travailler ? ».








Lorsque mon regard atteignait par hasard le sien, je me sentais obligée de le détourner avec confusion.

Revenir en haut Aller en bas

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS


Re: L'histoire d'un cupcake. ft Kwon Olympe ☆  Ven 11 Nov - 13:54


L'histoire d'un cupcake.
SUN HEE & Kwon Olympe

 Elle me demanda alors ce qu'il fallait faire. J'ai encore passé cinq minutes de ma vie à lui expliquer ce qu'il fallait qu'elle fasse. Je la laissais un moment seule pensant qu'elle arrivait à se débrouiller sans moi mais visiblement non. Je l'entendais crier disant que la pâte allait s'en aller. Je me retournais affolée et me jeta sur la prise du batteur pour l'enlever de la prise. Après avoir bien secoué la pâte, elle se méfia de moi en me jeta en plein visage des questions débiles. «On fait pas des gâteaux, on fait des cupcakes et c'est une commande d'une dame. Puis tu vois bien que je fais plus que prévu pour que ton ventre soit content !». Il n'y a plus assez de pâte maintenant. Comme c'est cette fille qui à gâché toute la pâte, je lui demanda si elle pouvait chercher les ingrédients au supermarché pas très loin d'ici. Je lui remis une feuille avec tout ce qu'elle devait acheter. J'espère juste qu'elle ne la perdra pas. Si la cuisine n'est pas son fort, je me demande si le shopping arrangera tout. Bon, OK, c'est pas vraiment du ''shopping''. Je prendrai ça comme une sorte de corvée. Je profitais de son absence pour nettoyer la cuisine. Elle a mis de la farine partout... La laisser partir seule me met dans une angoisse profonde. Ça fait exactement huit bonnes minutes qu'elle est partie. Il fait tard et qui dit tard dit noir. Depuis que je la connais, (même pas trente minutes) elle n'attire rien de bon. Je devrai juste attendre patiemment qu'elle revienne. C'est pas si difficile de faire les courses après tout... Je sortis de mon sac un livre et commençais à lire attendant son retour. J'ai bien failli m'endormir plusieurs fois mais le mouvement de la tête qui part dans un côté me réveilla. Pourquoi c'est si long? Qu'est-ce qu'elle fout? Sur ses pensées je m'endormis pour de bon.
 



Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t8783-kwon-olympe-nous-sommes-determines-a-etre-fous#309839 http://www.shaketheworld.net/t8686-kwon-olympe-elle-rote-elle-pe http://www.shaketheworld.net/t8782-kwon-olympe#309830


Re: L'histoire d'un cupcake. ft Kwon Olympe ☆  Dim 13 Nov - 14:44


L'histoire d'un cupcake.
Feat Sun Hee

Je me sens quand même coupable d'être si peu douée de mes doigts et grimace lorsque je comprends que ma voisine n'a pas l'air de prendre tout cela sur le ton de l'amusement. Ce n'est pas de ma faute, j'ai tendance à avoir les yeux plus gros que le ventre mais à ne pas savoir faire ce genre de choses, encore les plats ça va, je me débrouille relativement bien, même très bien, mais les gâteaux, ça dépend. Les cupcakes exigent une certaine technique, un certain temps, une minutie que je n'ai pas toujours. Mais je vais apprendre, un jour ! « Pardon, pardon, je vais immédiatement me rendre au supermarché ». Sans même attendre une seconde de cours, j'accours avec la liste des courses pour prendre ce qu'il faut, mais malheureusement lorsque la tentation est forte, surtout venant de moi, les courses risquent de prendre plus de temps que prévu. Non pas que je ne sache pas les ingrédients qu'elle m'a demandé, je ne suis pas idiote non plus, mais le fait de voir toutes ces choses, qui me tendent les bras et que je peux déguster, a tendance à me ralentir. Pourtant, j'ai fini de prendre les achats qu'elle m'a demandé, mais ce n'est pas pour autant que je suis à la caisse. Je traîne encore quelques minutes, prenant, déposant, reprenant, redéposant, quelques achats supplémentaires. Je ne me rends même pas compte du temps qui passe et ce n'est que lorsque je regarde, une dizaine de minutes plus tard, l'horloge du supermarché que je réalise mon retard. Elle va me tuer, c'est certain. Je retourne rapidement jusqu'au dortoir et lorsque je vois ma partenaire qui m'attend, je fais comme si de rien n'était et tends alors le sachet rempli, une glace dans la bouche, « vlcha, chui arrichée ». Je dépose le sachet sur la table, tout sourire, « voilà, désolée j'ai pris plus de temps que prévu, petit contre-temps », dis-je sans donner plus d'explications. On retourne alors à la confection des cupcakes, et cette fois-ci, je suis plus attentive. Je sais qu'elle est assez angoissée, je ne veux pas ajouter une couche supplémentaire. Une heure plus tard, les cupcakes sont fin prêts, heureuse d'avoir pu les faire convenablement. « Woah ! T'as vu comment ils sont beaux ! On a quand même fait du bon travail. Ça sert un commis de cuisine quand même ». Ok elle a pris plus de temps que prévu, mais quand même. C'est réussi.








Lorsque mon regard atteignait par hasard le sien, je me sentais obligée de le détourner avec confusion.

Revenir en haut Aller en bas

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS


Re: L'histoire d'un cupcake. ft Kwon Olympe ☆  Dim 27 Nov - 19:25


L'histoire d'un cupcake.
SUN HEE & Kwon Olympe

Pendant que je rêvais que quelqu'un me jeta des chaussures en plein visage, je fus réveiller par des pas d'éléphants. Il n'y a rien à deviner, c'était elle. Elle était enfin revenue! Je cligna plusieurs fois des yeux et remarqua qu'elle avait une glace à moitié mangé dans la bouche. Tout ce qu'elle fait ne m'étonne plus. Elle s'excusa de son retard puis on se remet au travail. Tiens, ça m'étonne. Elle m'a l'air beaucoup plus docile qu'au début. Enfin bon, on ne va pas se plaindre non ? Une fois le travail achevé, elle les regarda d'un air envieux et venta ses talents de commis de cuisine. Je lui en fourra deux dans la bouche et en mangea moi aussi. Ils sont délicieux. «Tu peux en manger que vingt seulement!». Il faut toujours lui rappeler, on ne sait jamais. Oui, on ne sait jamais rien avec elle. Il faut toujours se méfier quand il s'agit de nourriture. Cacher son bento avant qu'elle ne fourre son nez dedans. Elle est mignonne quand elle aime la nourriture quand même. Je n'aurai pas oublie un truc par tout grand hasard? Je pense que j'ai oublié de lui demander son prénom. Depuis tout à l'heure je dis «fille» dans ma tête (ça peut pas être un mec non plus). C'est vrai quoi. Elle se ramène avec sa grosse bouche gourmande puis me fout dans le caca et après elle me laisse m'endormir. Je devrai lui demander comment elle se prénomme. J'ose pas... Si on l'interromps pendant qu'elle mange, on sait jamais ce qu'elle est capable de faire. Alors je me contente de la fixer. Mais je peux pas la fixer comme ça, c'est pas moi la psychopathe, c'est elle! Je regarde autour de moi et emballa les cupcakes. Je vais nettoyer la cuisine, toute seule, sans aide. Si je lui demande, elle va sans doute tout foirer et renverser le seau d'eau propre. Faut toujours la surveiller. Je me demande si elle a pas un baby-sitter ou quoi. Que c'est énervant! Je veux trop savoir comment elle s'appelle quoi! Bon allez, je me lance et tant pis si je m'en sors pas vivante. «C'est quoi ton nom?»
 



Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t8783-kwon-olympe-nous-sommes-determines-a-etre-fous#309839 http://www.shaketheworld.net/t8686-kwon-olympe-elle-rote-elle-pe http://www.shaketheworld.net/t8782-kwon-olympe#309830


Re: L'histoire d'un cupcake. ft Kwon Olympe ☆  Jeu 1 Déc - 18:33


L'histoire d'un cupcake.
Feat Sun Hee

Je suis bien heureuse d'être parvenue à faire ce type de gâteaux qui exige une certaine technique, il faut l'avouer. Je ne pensais pas pouvoir y arriver un jour mis il s'avère que c'est le contraire, ce qui me rassure dans mes capacités de future cuisinière en chef. Je devrai faire des émissions de cuisine, pâtisserie, ou même mieux encore, ouvrir ma propre boulangerie. Enfin, je suis encore certaine trop inexpérimentée dans le domaine pour pouvoir ouvrir une telle structure, mais cela ne m'empêche pas d'être fière de moi. A peine a t-on terminé les gâteaux qu'elle me les met dans la bouche, deux précisément. Je suis heureuse, les mâchant joyeusement, comme une enfant qui reçoit un cadeau sucré, ce qui est le cas. « Chons chop chons ! », dis-je avec difficulté, essayant de les dévorer et de parler à la fois. Je hoche vigoureusement de la tête comprenant ce qu'elle veut me dire. Je sais parfaitement que je n'ai droit de manger que 20 et c'est déjà beaucoup. Je suis certes une morfale mais ayant déjà mangé quelques gâteaux et autres sucreries, je ne peux pas me permettre d'en manger encore. Je n'ai pas un ventre autant surdimensionné. « C'est bon, je pense que 20 c'est déjà trop », quoique, je suppose qu'elle va en manger aussi, donc 10 chacune,ça devrait aller. Pendant que je mage, je la vois qui me fixe plusieurs secondes, sans un mot, semblant hésitante. Je n'ose pas lui demander ce qu'elle désire me dire, attendant d'avoir sa question. Elle se décide enfin à me questionner et je ne peux m'empêcher de sourire. Je m'essuie rapidement la bouche,m'éclaircis la voix, « je m'appelle Olympe et toi ? ». Je me penche en avant, pour la saluer, par respect. Je regarde rapidement les dégâts faits dans la cuisine, « il faudrait que l'on nettoie tout ça et après on pourra déguster, si tu le souhaites, les gâteaux, avec quelque chose à boire ». Autant être dans de bonnes conditions pour les manger.








Lorsque mon regard atteignait par hasard le sien, je me sentais obligée de le détourner avec confusion.

Revenir en haut Aller en bas

Invité ❞
Invité
PLUS D'INFORMATIONS


Re: L'histoire d'un cupcake. ft Kwon Olympe ☆  Sam 3 Déc - 14:59


L'histoire d'un cupcake.
SUN HEE & Kwon Olympe

Comme ça elle s'appelle Olympe. Olympe... L'univers des Dieux. Son prénom est très mal choisi... « Moi c'est Sun Hee, enchantée. ». Je me pencha également. Elle regarda autour d'elle et proposa de nettoyer les alentours pour ensuite bien manger. J’acceptai et lui tendis le balai. On commençait à nettoyer quand une idée me tortura l'esprit. Elle n'est pas si mal en cuisine. Je devrais dire qu'elle a un talent. Bon d'accord, un mini talent. Un tout petit, petit talent. Bien évidemment c'est moi la meilleure. Depuis quelque temps, les commandes fusent et c'est difficile pour moi de tout gérer. Surtout avec les cours et les tas de choses à faire dans la vie quotidienne. Et puis, avoir une aide en cuisine me sera bien importante. Je lui demanderai une fois qu'on aura terminé de nettoyer toute cette pagaille. Tout doit être propre ,sinon, la concierge ne me laissera plus entrer jusqu'à ce que je lui propose de l'aider dans son travail pendant deux semaines. J' espère juste qu'elle acceptera et qu'elle ne me laissera pas pourrir comme des pâtes dans un vieux placard. Je commençais à tout oublier et me mis à danser et à chanter avec mon balai tout en nettoyant et en secouant mon popotin partout. Olympe me regardais comme si j'étais dangereuse pour l' univers. Peu importe, c'est pas comme si j' étais plus bizarre qu' elle. Une fois que tout les ustensiles de cuisines sont remis à leur places et que tout est bien propre, je pris une bouteille de Soju et de Saké. Je versais un petit contenu de chaque dans un petit verre et les mélangea ensuite comme un cocktail. Après cinq minutes, je m'arrêta et parla à Olympe. « Hé! Olympopoto hipopotaaaame! Tu veux devenir mon alcoolique? Euh... Attends, c'est quoi encore? Alcoolique ou acolyte?». Je lui regardais droit dans les yeux et lui toucha les joues. « T'as de bonnes joues, toi ! C' est parce que tu manges beaucoup ou quoi?». Sur ces mots, je sentais ma tête vaciller et commença à fermer mes yeux. Je me suis endormie.
 



Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t8783-kwon-olympe-nous-sommes-determines-a-etre-fous#309839 http://www.shaketheworld.net/t8686-kwon-olympe-elle-rote-elle-pe http://www.shaketheworld.net/t8782-kwon-olympe#309830


Re: L'histoire d'un cupcake. ft Kwon Olympe ☆  Lun 5 Déc - 15:24


L'histoire d'un cupcake.
Feat Sun Hee

Je répète à voix basse le prénom de la jeune femme, essayant de trouver ce qui peut sonner avec. Je pense alors à de l'anglais et écarquille les yeux en frappant doucement dans mes mains, « oh alors tu es le soleil du dortoir. Ton prénom va bien avec sun, sunny ! ». Je lui fais un grand sourire et imite les rayons du soleil qui partent dans tous les sens. Oui, je parviens à les imiter, juste un peu. Je reprends un peu de sérieux en proposant de l'aider au ménage et elle ne se fait pas prier. Je prends donc le balai qu'elle me tend et commence alors à nettoyer, dans un calme olympien. Je ne sais pas ce que je peux ajouter d'autre, comment entamer une autre conversation, elle a l'air concentré dans ses pensées, je ne veux pas la déranger plus. En règle générale je fais le ménage en musique, mais ce n'est pas mon ménage, alors j'évite de proposer quoique ce soit.  Lorsque je la vois danser avec son balai, je reste, sur le coup, surprise, et esquisse un sourire en lui donnant un coup de rein, « fallait me dire que tu aimais danser en faisant le ménage, j'aurai mis de la musique ». Parce que moi aussi je danse en faisant le ménage, j'ai même tendance à faire n'importe quoi avec le balai. Mais je finis quand même par toujours finir le ménage à temps. Je la vois ensuite qui s'en va préparer un étrange cocktail et range ce qu'il y a à ranger, tout en gardant un œil sur elle. Je m'approche doucement d'elle et regarde son mélange, « outch, ça sent mauvais ton truc, tu veux qu'on meurt en buvant ça ». J'aime l'alcool mais l'odeur est parfois difficile et surtout, je ne tiens pas. Parfois, je bois juste un verre et je suis morte, noyée dans les bras de Morphée. « Et c'est acolyte, pas alcoolique, babo », dis-je en lui donnant une petite pichenette. Je fronce légèrement des sourcils quand elle vient me toucher les joues et les gonfle alors qu'elle ose les critiquer en disant qu'elles sont grosses. Oui je mange beaucoup et alors ? Est-ce que ça veut forcément dire que je suis grosse ? Absolument pas. Et puis les formes, c'est bien, je ne vais quand même pas me priver de nourriture, surtout quand j'aime. Je la vois alors qui s'endort soudainement. « Sun Hee ? Sun Hee ? ». Je ne peux m'empêcher d'esquisser un sourire. Elle doit être terriblement fatiguée. Je ne sais pas si je dois la réveiller. Je ne peux pas la porter, je ne suis pas douée pour ça, sauf avec les enfants, et je ne peux pas laisser comme ça non plus. J'hésite plusieurs minutes, et finis par aller prendre un plaid pour la couvrir avec. Je m'installe sur le canapé non loin de là et m'endors aussi, épuisée par toute cette préparation.








Lorsque mon regard atteignait par hasard le sien, je me sentais obligée de le détourner avec confusion.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞

PLUS D'INFORMATIONS


Re: L'histoire d'un cupcake. ft Kwon Olympe ☆  Aujourd'hui à 3:08


Revenir en haut Aller en bas

L'histoire d'un cupcake. ft Kwon Olympe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Kwon Olympe ☾ Nous sommes déterminés à être fous
» Kwon Olympe ➽ Elle rote, elle pète, elle fait du bruit en mangeant.
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Défouloir :: Boîte à souvenirs :: Rp clos ou abandonnés-