88 947 points
17 membres
71 463 points
12 membres
133 771 points♛
19 membres
23 783 points
9 membres



 
MAJ DE NOVEMBRE TERMINÉE ! TU VEUX EN SAVOIR PLUS P'TIT CANCRELAT ? BAM C'EST ICI QUE ÇA S'PASSE !

Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant


VICE-PRESIDENT • i'll do my best
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9794-baik-mo-yeon-it-s-hard-to-console-those-who-are-heartbroken#369256 http://www.shaketheworld.net/t7912-baik-mo-yeon-reality-is-just- http://www.shaketheworld.net/t7927-baik-mo-yeon#272760


Pas de câlin, pas de dortoir [Feat Jung Hwa] ☆  Jeu 15 Sep - 19:18


Pas de câlin, pas de dortoir.
Feat Jimmy-chou ♥

Cherchant, vainement, mes clés dans mon sac, je tente, avec difficulté, de garder un certain calme, me retenant de sautiller sur place face à tant de pression corporelle. Pour une fois, j'ai réellement la nécessité d'avoir mes clés mais comme à mes habitudes, je ne les ai pas, les oubliant encore une fois soit dans ma chambre soit au vestiaire de mon travail. Je suis décidément une femme étourdie mais uniquement pour ce détail de la vie. Frottant mes cheveux, je donne un coup de pied dans le caillou en face de moi et m’accroupis au sol, frustrée de ne pas pouvoir entrer. Je ne vais sûrement pas tenir très longtemps. Je regarde rapidement ma montre et constate que l'heure est bien dépassée et qu'il ne risque pas d'avoir grand monde dans les dortoirs, mais je ne perds rien à essayer, après tout. Je fouille de nouveau dans mon sac, à la recherche de mon téléphone, mais malheureusement, je fais le dur constat que celui-ci n'a plus de batterie et qu'il vient tout juste de s'éteindre, me laissant dans la déception la plus profonde. Je ne peux même pas faire appel à un bon samaritain. Je n'ai aucun moyen d'appeler et je doute qu'à cette heure-ci il y ait une personne dans la fraternité qui puisse revenir dans le dortoir. Quoique. Je fronce légèrement des sourcils et réalise que si, il y a bien une personne qui n'est sûrement pas encore rentrée, je l'espère. Cette personne qui se prénomme Jung Hwa, Jimmy de surnom. Lui aussi il travaille tard le soir et de ce fait, il peut, encore une fois, m'aider. J'espère juste qu'il n'est pas encore rentré, les circonstances tourneraient à mon désavantage. C'est le seul capable de m'aider à cet instant précis. Bien sûr je sais pertinemment que s'il n'apparaît pas dans les minutes qui suivent alors je n'aurai qu'à me cacher dans une petite ruelle, pour lâcher prise. Ma vessie est sincèrement en cours d'explosion. Je n'aurai pas dû boire ce thé avant de partir du travail, j'aurai dû prendre en conséquence mon acte. Le thé ça donne souvent envie d'aller aux toilettes. Certes je l'ai déjà fait maintes et maintes fois dans la nature, que cela soit en pleine ville ou en campagne mais si je peux éviter une situation aussi ridicule, je préfère l'éviter. J'attends donc patiemment la venue de mon partenaire, restant accroupie au sol, préférant cette position pour ne pas penser à ce qui se passe au niveau de mon bassin. Après quelques minutes à attendre, patiemment, ou non, la venue de Jung Hwa, je l'aperçois enfin, tel le sauveur venant d'une autre galaxie. Je me retiens de montrer à quel point je suis bien heureuse de le voir, j'ai bien cru que j'allais faire sur moi. « Salut » dis-je simplement, en me redressant, l'air ailleurs. « Tu tombes bien, j'ai justement besoin de to . . . d'entrer à l'intérieur et comme toujours, j'ai oublié mes clés je ne sais où ». Je me pose contre le mur , près de la porte, attendant, les bras croisés, qu'il daigne ouvrir la porte de la survie.






It's gonna be alright
Silence d’un mot, d’une larme. D’un frisson en dessous d’une trame. D’une rage enfermée tout au fond. Dans l’obscure, isolé, profond. Silence d’une décennie. De l’effroi qui les a unies. D’âmes lassées de tout. De dictateurs surtout.

Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7235-kim-jung-hwa-fiche-en-construction http://www.shaketheworld.net/t5561-kim-jung-hwa-la-jungie-attitu http://www.shaketheworld.net/t5645p10-kim-jung-hwa#318921


Re: Pas de câlin, pas de dortoir [Feat Jung Hwa] ☆  Lun 3 Oct - 21:14


Pas de câlin, pas de dortoir !
Moyeon & Junghwa

Encore au volant de ma voiture, j’arrive bientôt au dortoir à mon plus grand bonheur. Aujourd’hui, la soirée est passée plus rapidement que d’habitude. Ainsi, j’ai l’impression de ne pas avoir énormément travaillé ou au moins, je l’ai fait avec plaisir. Je baisse le volume de la musique, me contentant d’un faible sourire pour éviter de m’endormir en plein milieu du trajet de retour. Puis, au bout de plusieurs minutes, je me stationne à ma place préférée. Depuis le temps, je me suis attribué ma propre place de parking même si au final, j’ai décidé de jeter mon dévolu sur celle qui est certainement le plus ignoré par mes autres camarades sangos. Récupérant mon sac de sport, je joue avec mes clés de voiture mais également mon pass, lequel est fixé par mon porte-clés. Je me suis débrouillé comme j’ai pu pour ne pas me retrouver dehors. Le sourire aux lèvres, soudainement, j’ai une impression de déjà-vu qui me frappe. En effet, à la porte d’entrée, j’aperçois une blonde menue. Depuis la dernière fois, j’ai pu faire connaissance. Je connais même plus que par cœur l’identité de la jeune femme, même si c’est souvent à mes dépens. Il faut dire qu’elle ne ressemble pas à mes plus proches amies. Elle fait souvent la tronche et n’est pas forcément très douce avec moi. Oh, je ne dis pas que Mo Yeon est particulièrement méchante avec moi mais elle n’est pas avenante, encore moins tactile ! En effet, ce matin, lorsque je l’ai croisé au petit-déjeuner, celle-ci n’a pas daigné m’offrir un câlin qui me mettrait de bonne humeur. En même temps, le contraire aurait été plus qu’étonnant. Mais tout de même… « Salut !» Je m’arrête devant la porte et tourne la tête vers elle. Bizarrement, elle se montre plus mignonne quand elle a besoin de moi. J’arque ensuite un sourcil, faussement inquiet. « Ohhh. » Un sourire un peu plus taquin prend possession de mes lèvres. En même temps, je commence à vouloir passer le badge. « Tu devrais faire un peu plus attention. » J’entends ensuite le bruit, me signalant que la porte est désormais possible à ouvrir. Je pose alors ma main sur la poignée et commence à entrer à l’intérieur du dortoir sans manquer d’ajouter à l’intention de Moyeon : « Je ne sais pas si tu vas tomber sur quelqu’un qui pourra t’aider avant un petit moment. » Boum. Ne perdant pas une seule seconde pour fermer la porte d’entrée derrière moi, j’avoue que j’ai un peu honte de moi mais je devais lui apprendre les bonnes manières ! Puis, au fond, la jeune femme ne m’a pas demandé mon aide.



les requins ça mord

Revenir en haut Aller en bas

VICE-PRESIDENT • i'll do my best
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9794-baik-mo-yeon-it-s-hard-to-console-those-who-are-heartbroken#369256 http://www.shaketheworld.net/t7912-baik-mo-yeon-reality-is-just- http://www.shaketheworld.net/t7927-baik-mo-yeon#272760


Re: Pas de câlin, pas de dortoir [Feat Jung Hwa] ☆  Ven 14 Oct - 0:34


Pas de câlin, pas de dortoir.
Feat Jimmy-chou ♥

J'avoue que je ne suis pas une femme facilement abordable et qu'il me faut souvent un certain temps avant d'apprécier une personne, avant d'être quelque peu chaleureuse, mais c'est dans ma nature. J'ai appris à être méfiante, quelle que soit la situation, laissant peu de chance aux étrangers. Toutefois je dois avouer que depuis quelques temps je suis moins rigide que par le passé, laissant l’opportunité à certains de s'approcher un peu plus de moi, devenant plus flexible. Il faut dire que certains événements dans ma vie ont eu un certain impact quant à ma personnalité actuelle. Entre les élections, le kidnapping et plein d'autres petits événements, j'ai changé. Juste un peu. Je reste, certes, la même mais je suis devenue moins sévère, peut-être. Je ne sais pas. C'est l'impression que j'ai. Le simple fait d'être joyeuse en la présence d'un autre membre de la fraternité est bien signe d'un changement, même si, extérieurement je ne le montre pas. Je cligne plusieurs fois des yeux, fronçant légèrement des sourcils, ne comprenant pas immédiatement les dires de mon partenaire. « Pourquoi est-ce que je dois faire attention ? ». Je tente de comprendre le sens de ses mots et regarde autour de moi, pour voir si je n'ai pas manqué une information mais rien ne me vient, pas de suite en tout cas. Je n'ai pas le temps de le suivre à l'intérieur que déjà il referme la porte en précisant que personne ne risque de m'aider. Médusée, je reste quelques secondes, inerte, les yeux braqués sur la prote fermés, mon cerveau ayant du mal à assimiler ce qu'il vient de se passer. Il n'a quand même pas refermé la porte sur moi ? Il n'a pas osé faire ça ? C'est une blague n'est-ce pas ? Je viens d'avoir une hallucination visuelle ? Je prends la poignée de porte entre mes mains essayant de la tirer vers l'avant, gardant espoir. Il l'a fait. Il m'a vraiment enfermé à l'extérieur. Enfin, ok, ce n'est pas possible d'être prisonnière à l'extérieur mais en tout cas je ne suis pas en mesure de rentrer dans le dortoir, moi qui avais mis tous mes espoirs sur lui. « Jung . . .  hwa ? ». Je m'approche de la porte, essayant de voir s'il est toujours derrière. J'inspire profondément, tentant de prendre la situation assez bien. «  YAAAAHHH !! Esp . . . .Jung Hwa . . . . Fais moi le plaisir d'ouvrir TOUT DE SUITE ! ». Oui bon j'avais dit que je devais rester calme mais il faut avouer que c'est difficile alors que je viens de recevoir la porte en pleine figure. Je frappe doucement à la porte, reprenant mon calme, « Jung Hwa . . . .pourquoi tu . . . m'as mise à la porte ? ». Il a fumé quelque chose ce soir pour agir comme ça ?






It's gonna be alright
Silence d’un mot, d’une larme. D’un frisson en dessous d’une trame. D’une rage enfermée tout au fond. Dans l’obscure, isolé, profond. Silence d’une décennie. De l’effroi qui les a unies. D’âmes lassées de tout. De dictateurs surtout.

Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7235-kim-jung-hwa-fiche-en-construction http://www.shaketheworld.net/t5561-kim-jung-hwa-la-jungie-attitu http://www.shaketheworld.net/t5645p10-kim-jung-hwa#318921


Re: Pas de câlin, pas de dortoir [Feat Jung Hwa] ☆  Mar 18 Oct - 22:46


Pas de câlin, pas de dortoir !
Moyeon & Junghwa

Pas forcément méchant, pas forcément mesquin, je ne suis pas non plus une personne qui n'a pas peur de montrer ses sentiments. Quand je suis déçu, je ne prends pas la peine de le cacher sauf circonstances exceptionnelles. Ainsi, lorsque j'ai vu la vice-présidentes des sangos plantée devant cette porte, j'ai finalement remercié le destin de m'offrir cette chance de me venger. En effet, ce matin, la jeune femme a refusé de m'accorder un peu d'amour et je dois avouer que je ne l'ai pas forcément bien pris. Pourtant, nous sommes loin d'être de véritables amis tous les deux. Enfin, je ne sais pas. Il faut dire que mes amis débordent la plupart du temps de l'énergie mais Mo Yeon est assez connue pour se montrer plutôt froide, et ce, à n'importe quel moment. Ainsi, je ne sais jamais sur quel pied danser avec l'étudiante. Tentant de dissimuler ce sourire amusé qui prend rapidement possession de mes lèvres, je récupère finalement le badge qui me permet d'ouvrir la porte d'entrée du dortoir. Je ne laisse d'ailleurs aucune chance à Mo Yeon de rentrer à mes côtés. D'ailleurs, un grand rire s'échappe de ma bouche quand je prends conscience de l'audace que je viens d'avoir à cet instant. Il faut dire qu'avec ses nouveaux pouvoirs, la jeune femme pourrait se venger à n'importe quel moment. Mais de quoi serait-elle capable ? De me jeter un sort ? Malheureusement pour elle, je sais très bien qu'il ne s'agit que d'une simple connerie. Et si c'était réellement le cas, Mo Yeon est tout simplement mauvaise. Je n'ai rien à craindre. Et puis, je vis dans la même chambre que le président. A sa place, je tâcherai d'être un peu plus gentille avec moi... Ah ah. Franchement, ce genre de personnalités ne me correspond pas. Je suis loin d'être un petit con profiteur mais parfois on se doit de faire preuve d'honnêteté. Collant mon dos contre la porte, j'entends la voix de Mo Yeon derrière celle-ci et en profite pour prendre un grand bol d'air. Le jeu ne fait que commencer et je sais que je risque de mourir de fatigue à force de rire. Mais bon sang, c'est vraiment amusant de la voir s'énerver au bout de quelques secondes. Finalement, je ne suis pas aussi mignon que je l'imaginais. Certains pensent quand même que je suis capable du pire. « Je ne peux pas te donner la réponse, Moyeon. Tu dois réfléchir. » Je prends une courte pause et ajoute d'une voix sortie tout droit des films d'horreur. « Tu dois trouver le mot de passe. Mouhahaha. »



les requins ça mord

Revenir en haut Aller en bas

VICE-PRESIDENT • i'll do my best
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9794-baik-mo-yeon-it-s-hard-to-console-those-who-are-heartbroken#369256 http://www.shaketheworld.net/t7912-baik-mo-yeon-reality-is-just- http://www.shaketheworld.net/t7927-baik-mo-yeon#272760


Re: Pas de câlin, pas de dortoir [Feat Jung Hwa] ☆  Mer 19 Oct - 15:13


Pas de câlin, pas de dortoir.
Feat Jimmy-chou ♥

Je dois avouer que je suis totalement confuse par la réaction que Jung Hwa vient d'avoir, lui qui est habituellement si gentil, si doux, si chaleureux, voilà qu'il me montre un autre de ses visages, bien plus mesquin. J'ai l'impression d'avoir été prise pour une idiote, moi qui pensais qu'il allait pouvoir m'aider, moi qui pensais qu'il allait me faire entrer, je me suis lourdement trompée. Ça m'apprendra à attendre une personne. En même temps, je me doute bien que derrière cette action il y a une raison, il ne l'aurait sûrement pas fait juste pour m'embêter, n'est-ce pas ? Et puis, au vu de ses précédents mots, je suis certaine qu'il y a quelque chose derrière tout ça,mais quoi ? Telle est la question. Avec mon cerveau embrouillé et inapte à comprendre, je doute pouvoir saisir ce qu'il veut de moi. J'inspire profondément, me sentant déjà rassurée qu'il ne soit pas totalement parti. Ça veut bien dire qu'il attend quelque chose de moi. Je fronce des sourcils et croise les bras, tapant doucement du pied, essayant de retrouver, dans ma profonde mémoire, un souvenir qui pourrait m'éclairer. Mais rien. Aucune lumière, juste le noir complet. Je suis censée me souvenir de quoi exactement. Je dois réfléchir et trouver la solution, je doute qu'il puisse m'éclairer là-dessus. Je m'étrangle presque alors qu'il me demande, soudainement, de trouver le mot de passe. « QUOI ? Comment ça ? Quel mot de passe ? ». Déjà que trouver la solution était complexe, la tournure prend une dimension encore plus compliquée. « Bon alors euh attends . . . ». Venant de Jung Hwa, quel peut bien être le mot de passe ? Je dois réfléchir en fonction de lui, mais c'est difficile, surtout pour une personnalité comme la mienne. « S'il . . .  te . . . plaît Jung Hwa, ouvre moi la porte » dis-je tout en serrant les dents. Je doute que cela soit ça le mot de passe, c'est bien trop simple pour lui. J’enchaîne alors, avant même qu'il ne puisse me répondre, « Jung Hwa le mei . . . ». Ah non, je ne peux quand même pas lui dire que c'est le meilleur et le plus beau, je refuse. J'ai trop de fierté, pour le moment, pour dire de telles choses. « Bon donne moi un indice, juste un tout petit indice que je sache sur quoi porte le mot de passe. C'est un mot ? Une phrase ? », je ne sais même pas pourquoi je perds mon temps à jouer à ce jeu, sérieusement, je serai mieux à rester dehors non ? Et bien, malheureusement non, il vient, indirectement, de me lancer un défi, et je refuse d'échouer.






It's gonna be alright
Silence d’un mot, d’une larme. D’un frisson en dessous d’une trame. D’une rage enfermée tout au fond. Dans l’obscure, isolé, profond. Silence d’une décennie. De l’effroi qui les a unies. D’âmes lassées de tout. De dictateurs surtout.

Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7235-kim-jung-hwa-fiche-en-construction http://www.shaketheworld.net/t5561-kim-jung-hwa-la-jungie-attitu http://www.shaketheworld.net/t5645p10-kim-jung-hwa#318921


Re: Pas de câlin, pas de dortoir [Feat Jung Hwa] ☆  Ven 28 Oct - 15:24


Pas de câlin, pas de dortoir !
Moyeon & Junghwa

Si mon comportement a l'air de surprendre la jeune femme, elle semble l'être tout autant au moment de la découverte d'un mot de passe. En tant qu'ancien sango, on n'a jamais mis une telle possibilité en place pour des questions de pratique. D'ailleurs, l'absence de sécurité au niveau du dortoir a causé énormément de dommages. C'est désormais pour cette raison qu'on peut apercevoir des pass qu'on ne peut prêter à aucune personne. Du moins, en pratique, je ne suis pas certain qu'on respecte tous cette part du marché. Affichant un sourire en coin, je prends quelques secondes pour réfléchir. Je ne devrais pas la faire tourner en bourrique trop longtemps car je ne pourrais pas obtenir ce que je veux plus tard. Mais, si je ne lui donne pas une bonne leçon, elle risque de reproduire son erreur. Franchement, c'est dans ces moments-là que je comprends à quel point je ne sais pas être manipulateur avec les gens. Rares sont les fois où j'obtiens réellement ce que je veux. Enfin, autant prendre le tout avec humour. Ainsi, je réponds à la jeune femme. « M-O-T D-E P-A-S-S-E, mot de passe, oui ! » Évidemment, je prends Mo Yeon un peu pour une idiote mais la tentation s'est avérée trop forte. Puis, je suis de nouveau silencieux pour lui montrer que je ne compte pas changer de tactique. La jeune femme semble notamment le comprendre puisqu'elle tente de m'amadouer en devenant polie. Certes, il y a une amélioration mais l'objectif est loin d'être encore rempli. Faisant claquer ma langue contre mon palais, ceci montre à quel point je peux encore être déçu par ses tentatives. Décidément, entre nous, on ne peut jamais y arriver du premier coup. D'ailleurs, la blondinette finit par montrer quelques signes d'impatience. M'étirant doucement, je ne sais même pas quel est le mot de passe que je tiens à inventer. Mon imagination pourtant débordante peine à trouver satisfaction. « C'est un aveu. Tu peux utiliser n'importe quel mot, n'importe quelle phrase. Ça doit aller juste dans le sens que je veux. » Je me force à échapper un rire satanique avant d'ajouter : « Tu penses pouvoir y arriver ? » Je vais le payer, un jour. Je vais le payer... Mais, cela ne m'empêche pas d'enchaîner : « Tic tac. Tic tac



les requins ça mord

Revenir en haut Aller en bas

VICE-PRESIDENT • i'll do my best
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9794-baik-mo-yeon-it-s-hard-to-console-those-who-are-heartbroken#369256 http://www.shaketheworld.net/t7912-baik-mo-yeon-reality-is-just- http://www.shaketheworld.net/t7927-baik-mo-yeon#272760


Re: Pas de câlin, pas de dortoir [Feat Jung Hwa] ☆  Ven 4 Nov - 17:49


Pas de câlin, pas de dortoir.
Feat Jimmy-chou ♥

Réfléchissant quelques secondes, je tente de trouver une solution à mon problème qui n'est autre que Jung Hwa. Il insiste, réellement, pour avoir son mot de passe, alors que je n'ai aucune idée. Je peine à trouver une illumination et surtout, ce n'est pas dans mes habitudes d'être face à ce type de situation, étant prise au piège par un membre de la fraternité, qui est le seul à pouvoir m'ouvrir mais qui me laisse enfermer, dehors. Si ce n'est pas de la malchance ça ? Je ne sais pas ce que c'est. En plus de cela, au lieu de m'aider, il m'angoisse plus qu'autre chose, à insister sur son mot de passe. Je tente quelques uns, mais rien à faire, ça ne semble pas lui plaire. J'ai au moins essayé, on ne pourra pas dire que je ne l'ai pas fait. Et puis, tout compte fait, cela ne semble pas si difficile que ça à trouver, je dois juste trouver un mot de passe qui lui convienne, il n'y en a pas un de défini, de prêt. Je me frotte le visage, pose ma paume contre mon menton, me mettant accroupie face à la porte, comme ci elle est capable de m'aider. Heureusement que personne n'est présent pour me voir dans une telle situation, il est certain que l'on me prendrait pour une folle. Je serre des dents quand il commence à dire tic tac, ayant l'impression d'avoir un temps défini, me stressant légèrement. Pas de panique, je ne vois pas pourquoi je paniquerai, ce n'est qu'un stupide mot de passe, rien d'alarmant et puis si je n'arrive pas à rentrer tant pis, mais il risque de payer très cher demain, ça, je le promets. « Pas besoin de rajouter de compte à rebours, tu vas plus me déconcentrer qu'autre chose, laisse moi réfléchir quelques secondes ». Est-ce que je ne devrai pas envoyer un message à quelqu'un d'autre pour m'ouvrir ? Ou alors je n'ai qu'à faire comme l'autre fois et donner quelques coups contre une vitre. M'enfin, déjà qu'il y a quelques craintes au sein de la fraternité, je n'ai pas envie d'en rajouter une couche. « Jimmy aime cindy ? », ah non, c'est censé être l'inverse ? Mais je peux pas dire ça. Hors de question, encore une fois. Après, je ne dis pas son prénom donc je peux ne pas forcément parler de lui n'est-ce pas ? C'est un moyen comme un autre de m'en sortir. « Jimmy c'est le meilleur ? Le plus beau ? Le plus . . . », rupture d'idées. « Jimmy pourra demander ce qu'il veut à Cindy s'il lui ouvre gentiment la porte », je ne sais pas dans quoi je me lance. La dernière fois que j'ai proposé un deal, je me suis retrouvée à faire une vidéo où je sautille de joie, avec un grand sourire, telle une nymphe des bois. Je tente quand même, « tu ne sais pas quel sacrifice je fais en te disant ça ! ». J'espère qu'il se rend bien compte que je lui offre quelque chose d'inestimable.






It's gonna be alright
Silence d’un mot, d’une larme. D’un frisson en dessous d’une trame. D’une rage enfermée tout au fond. Dans l’obscure, isolé, profond. Silence d’une décennie. De l’effroi qui les a unies. D’âmes lassées de tout. De dictateurs surtout.

Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7235-kim-jung-hwa-fiche-en-construction http://www.shaketheworld.net/t5561-kim-jung-hwa-la-jungie-attitu http://www.shaketheworld.net/t5645p10-kim-jung-hwa#318921


Re: Pas de câlin, pas de dortoir [Feat Jung Hwa] ☆  Dim 13 Nov - 14:41


Pas de câlin, pas de dortoir !
Moyeon & Junghwa

Jouant avec ma langue contre mon palais, j’entame ce compte à rebours, qui, est uniquement présent pour lui mettre la pression. Pourtant, la jeune femme connaît désormais la technique à utiliser pour entrer dans le dortoir. Haussant doucement les épaules, je me dis que la demoiselle doit compter sur ma gentillesse. Je peux le comprendre… Je suis un amour la plupart du temps mais certaines choses peuvent me dépasser et me rendre très sournois. Par exemple, je déteste quand on rejette mon amour et c’est clairement le délit qu’a commis la sango, quelques temps plus tôt. D’ailleurs, en parlant de temps, si Mo Yeon n’accélère pas le mouvement ou ne trouve vraiment pas l’inspiration, elle va devoir se contenter des nuits qui deviennent de plus en plus fraîches dans notre pays. Je m’amuse toujours à prononcer des tic-tacs. J’ignore alors clairement sa remarque, car, après tout, c’était le but de l’opération. Un sourire en coin sur les lèvres, je campe derrière la porte et parviens finalement à entendre le son de sa voix un peu plus agréable que précédemment. Apparemment, l’étudiante fait ses premiers pas dans le domaine de la concentration. Elle n’a pas réellement le choix mais en attendant, je suis ravi de savoir qu’elle se prête au jeu, plus ou moins volontairement. Toutefois, je ne peux m’empêcher de me montrer inquiet quand j’entends sa première proposition. C’est à croire qu’elle cherche à se moquer ouvertement de moi. Comment le mot de passe pourrait être une déclaration d’amour vis-à-vis d’elle ? De toute façon, Cindy et Jimmy n’existent plus maintenant. Mo Yeon a brisé notre duo en me rejetant de la sorte. Le pire, c’est qu’elle ne se rend pas compte de ce qu’elle fait. Ce n’est pas pour autant une raison pour la pardonner. Sinon ? La jeune femme continuera de faire cette erreur et je ne pourrais le supporter. Je lâche un rire un brin teinté de frustration. « Cindy est vraiment bête comme ses pieds ! » dis-je en signe de protestation avant que Mo Yeon tente de flatter mon égo. Malheureusement, je ne suis pas ce genre de personnes qui aiment particulièrement ça. La laissant encore réfléchir, une phrase plus intéressante me parvient mais je ne suis pas certain de vouloir entendre. Je veux des excuses, pas une esclave. Néanmoins, j’ai bien envie de la faire patienter à ce sujet. Je croise les bras bêtement, sachant qu’elle ne peut pas me voir dehors (ou alors faut dépasser les lois de la physique ou je ne sais pas quoi d’autre). Je racle ma gorge. « Ça te coûte quoi exactement ? » Je m’éloigne de la porte. « Je dois en parler à mes partenaires, patiente quelques instants. » La pauvre va maintenant croire que plusieurs personnes sont liguées contre elle. Je retiens un rire et me mets finalement à la fenêtre pour surveiller sa réaction. Peut-être qu’elle va trouver une astuce pour s’échapper de mon piège… Qui sait…  



les requins ça mord

Revenir en haut Aller en bas

VICE-PRESIDENT • i'll do my best
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9794-baik-mo-yeon-it-s-hard-to-console-those-who-are-heartbroken#369256 http://www.shaketheworld.net/t7912-baik-mo-yeon-reality-is-just- http://www.shaketheworld.net/t7927-baik-mo-yeon#272760


Re: Pas de câlin, pas de dortoir [Feat Jung Hwa] ☆  Jeu 17 Nov - 18:06


Pas de câlin, pas de dortoir.
Feat Jimmy-chou ♥

Je ne sais pas du tout dans quel merdier je me suis mise, à croire que je ne suis bonne qu'à ça. Mais je vais réussir à trouver la solution, je suis bien plus déterminée qu'au tout début. Il faut juste que je fasse preuve de stratégie et que j'essaie de comprendre ce qu'il désire de moi, même si en vérité, je n'en ai, actuellement, aucune idée. J'ai très certainement fait quelque chose de déplaisant mais aucune illumination ne me vient à l'esprit, à croire que je suis innocente dans l'histoire et qu'il a peut être mal interprété mes dires ou mes actes. Je tente donc quelques mots de passe, mais échoue, encore une fois. Je fais mine de donner un coup contre la porte, sans la toucher, imaginant avoir la tête de Jung Hwa juste à côté, parce qu'il a osé dire que Cindy était une idiote. Je sens que dès que j'aurai accès à l'intérieur, je vais lui en faire voir de toutes les couleurs, quoique, peut-être pas. S'il agit de nouveau ainsi, je risque d'être prisonnière assez souvent donc on va éviter toute menace. Je tente encore quelques mots de passe, me sacrifiant presque en me donnant comme esclave. Voilà à quoi je me rabaisse pour pouvoir entrer à l'intérieur et éviter le froid. « ça me coûte ma fierté ! » et il ne sait pas à quel point elle est cruciale. Je fronce des sourcils dès qu'il me parle de partenaires. « Hein ? Comment ça ? », mais plus personne ne me répond derrière la porte, me faisant comprendre qu'il n'est plus là. Non mais il est sérieux ? Il y a plusieurs personnes qui sont remontées contre moi ? Qu'est-ce que j'ai bien pu faire pour que tout le monde soit rallié à lui ? Comment je vais faire pour rentrer s'il y a plusieurs personnes ? Pas de panique. Je dois juste réfléchir. Je accroupie contre la porte, réfléchissant rapidement, en me prenant la tête dans les mains. Je me lève ensuite, la tête vers le bas, la main sur le menton, réfléchissant à une quelconque solution. « Une contre plusieurs . . .  je ne peux pas être l'esclave de tout un groupe, mais alors si plusieurs sont concernés, ça veut dire que j'ai forcément fait quelque chose pendant que tout le monde était là, mais quoi . . . ? ». Est-ce que c'est quand j'ai refusé de manger avec les membres la dernière fois, bien trop occupée à faire autre chose ? Ou est-ce que parce que je n'ai pas été très sympathique avec eux certaines fois demandant presque le calme au sein du dortoir ? Ou alors parce que je suis moi tout court ? Je regarde ma montre, me demandant quand est-ce qu'il va revenir, « Jung Hwa, t'es là ? ». Pas de réponse. Peut-être qu'il attend que je dise quelque chose de plus, « tu veux pas me donner un indice sur ce que j'ai fait ? Est-ce que ça concerne tout le monde ou juste toi ? », je colle mon oreille contre la porte, essayant d'entendre un souffle, un bruit, n'importe quoi. « Jung Hwa ????????? ». Non mais il est parti ? Vraiment ? Définitivement ? Oh le con ! Oh le con ! Tout ça pour finalement partir et ne plus revenir . . . Je suis coincée jusqu'à demain !






It's gonna be alright
Silence d’un mot, d’une larme. D’un frisson en dessous d’une trame. D’une rage enfermée tout au fond. Dans l’obscure, isolé, profond. Silence d’une décennie. De l’effroi qui les a unies. D’âmes lassées de tout. De dictateurs surtout.

Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7235-kim-jung-hwa-fiche-en-construction http://www.shaketheworld.net/t5561-kim-jung-hwa-la-jungie-attitu http://www.shaketheworld.net/t5645p10-kim-jung-hwa#318921


Re: Pas de câlin, pas de dortoir [Feat Jung Hwa] ☆  Lun 21 Nov - 10:22


Pas de câlin, pas de dortoir !
Moyeon & Junghwa

J'embrouille son cerveau plus ou moins volontairement. En effet, si j'ai évoqué l'idée d'avoir des partenaires pour la laisser enfermer dehors, ce n'est pas pour qu'elle finisse par penser qu'elle a fait une erreur envers l'ensemble du groupe. Je suis la seule victime de notre fraternité et j'avoue que je ne peux pas m'empêcher de me mordiller la lèvre inférieure. Il y a plus grave dans la vie mais franchement, je n'ai pas non plus envie de passer ma soirée à rester devant la porte. Je dois quand même surveiller qu'elle ne meurt pas d'impatience, et surtout, je ne dois pas prendre le risque de la laisser seule. Qui sait... Je connais ses compétences en matière de casse et à cette heure-ci, il y a encore du passage, contrairement au jour de notre véritable première discussion devant le dortoir. Mais soit. M'éloignant malgré tout de la porte d'entrée, je ne sais pas quoi lui répondre, de peur de vendre la mèche. Il est même préférable de la voir se creuser la tête. D'ailleurs, c'est pour cette raison que je me mets au bord de la fenêtre afin d'admirer la blondinette. Le mot est peut-être un peu fort mais je suis connu pour être un homme assez extravagant. Encore plus que la moyenne. Il faut dire que nos concitoyens sont complètement coincés par rapport aux américains que j'ai pu fréquenter lors d'un séjour mémorable, il y a quelques mois de cela. La laissant toute seule dans son coin, je récupère ensuite une bouteille d'eau pleine sur la table de la cuisine avant de courir pour monter au premier. Devant la grande baie vitrée, je scrute les alentours pour voir si je ne vois pas un camarade proche de Mo Yeon, car, à mon avis, je risque de me faire défoncer si j'ose vraiment renverser la bouteille d'eau sur la jeune femme. Affichant un sourire en coin, j'ouvre la fenêtre et me penche, rassuré de ne pas avoir le vertige à cette faible hauteur. « Cindy ! » J'agite mes bras pour lui faire comprendre où je suis et crie à nouveau.  Puis, une fois que je suis dans son champ de vision, je lui montre ma bouteille d'eau qui est évidemment fermée. « Tu as réfléchi ? Tu connais ton crime, ohhhh mon beau Roméo. » Cela me rappelle la première pièce de théâtre que j'ai faite au collège. Quel doux souvenir... Peut-être que ma partenaire sera moins minable que je l'étais à l'époque ? Affichant un sourire, je croise les bras pour me donner des allures de roi. « Tu as été méchante avec moi. Voilà ton indice. »



les requins ça mord

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞

PLUS D'INFORMATIONS


Re: Pas de câlin, pas de dortoir [Feat Jung Hwa] ☆  Aujourd'hui à 23:11


Revenir en haut Aller en bas

Pas de câlin, pas de dortoir [Feat Jung Hwa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» [pris] Cho Hyo Rin feat. Jung Soo Jung (Krystal) - Demi-soeur
» Un dortoir particulier [Pv]
» dortoir de cinq ( pv:Manel, Lilian , Lily Siofra et Lyra)
» Le dortoir des filles de première année
» Soirées au dortoir [Eli, Lou et Ashley] [Carrie en PNJ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Digital City :: Zone Sud :: Dortoirs Sango-