88 947 points
17 membres
71 463 points
12 membres
133 771 points♛
19 membres
23 783 points
9 membres



 
MAJ DE NOVEMBRE TERMINÉE ! TU VEUX EN SAVOIR PLUS P'TIT CANCRELAT ? BAM C'EST ICI QUE ÇA S'PASSE !

Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2


SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t8783-kwon-olympe-nous-sommes-determines-a-etre-fous#309839 http://www.shaketheworld.net/t8686-kwon-olympe-elle-rote-elle-pe http://www.shaketheworld.net/t8782-kwon-olympe#309830


Re: Good time with you [Feat Syu] ☆  Mer 19 Oct - 15:17


Good time with you
Feat Syu - bff/cousine de moi ♥

J'aimerai bien la croire, croire en ses mots, croire qu'elle se méfie de lui, mais je sais pertinemment que la femme peut être faible lorsqu'il s'agit d'hommes. Je ne dévalorise pas la gente féminine, car je fais partie de cette catégorie, mais c'est juste une terrible vérité. La femme a plus de faiblesses qu'un homme lorsqu'il s'agit de l'autre genre, même si l'homme a aussi des faiblesses cachées. Lui, il sait comment ne pas les montrer, c'est tout. J'aimerai donc croire que ma cousine se méfie de cet homme, de son ex petit ami qui lui a tant brisé le cœur. Je ne connais pas la raison de la rupture, je ne sais pas vraiment ce qu'il s'est passé, mais je l'ai vu attristée et c'est quelque chose que je ne peux pas oublier. « Si tu le dis, alors je vais faire te croire, enfin faire celle qui le fait en tout cas », j'arque un sourcil, même si elle ne le voit, un sourire ironique sur les lèvres. « Woah, joli coup », m'exclamais-je alors qu'elle vient de tuer quelques uns des voleurs qui nous ont pris en guet-apens. Je colle mon personnage à elle et m'engage dans une lutte sans merci à ses côtés pour tuer le maximum de voleurs, assez en tout cas pour avoir le champ libre. Et en quelques secondes on parvient à tous les tuer, certains s'enfuyant en voyant nos performances. « Non ce n'est pas un interrogatoire, c'est juste de la curiosité ». Je dis ça de la manière la plus innocente possible, battant rapidement mes cils, mon visage tourné vers elle. Je ne peux m'empêcher de sourire alors qu'elle avoue enfin qu'elle a confiance en lui alors que juste avant elle tentait de me prouver le contraire. Je la connais bien trop ma cousine et meilleure amie. « C'est vrai que c'est peut-être mieux qu'une baby-sitter et si ton fils l'aime bien alors pourquoi pas, mais est-ce que ton fils est le seul à aimer Jae ? Parce que si le fils aime alors la mère aime, et si la mère aime, alors le fils aime ». Une phrase qui risque de l'embrouiller, mais j'insinue au final que c'est sûrement elle qui l'aime et qui grossit les choses. J'ai le sentiment qu'indirectement, elle veut me dire qu'il serait un père parfait car après tout, juste avant, elle me disait que l'on souhaitait qu'elle trouve un mari pour son fils et comme par hasard, Jae apparaît, au bon moment. Mais apparaît aussi juste après dans la discussion. De quoi éveiller quelques soupçons.

Je la vois qui s'en va prendre une bouteille de soju, mes lèvres s'agrandissant soudainement. Elle doit en avoir des choses à me dire et des choses qu'il n'est pas simple d'avouer sinon, elle n'aurait jamais pris cette bouteille. Je la regarde simplement faire, ne disant pas un seul mot, gardant mes pensées pour moi, pour le moment. Quelque chose de bien profond la perturbe, je le sens, et elle ne sait comment aborder le sujet. Elle a juste engagé les prémices, pour me donner un avant goût de ce qu'elle souhaite me dire. « Bien sûr que si c'est important et tu sais pourquoi ça l'est ? Parce que tu n'aurais pas eu l'envie de me le dire et tu n'aurais sûrement pas pris cette bouteille de soju ». Je lui fais un sourire, rassurant, et prends la bouteille de soju pour en boire un peu, à mon tour. Il est hors de question qu'elle soit la seule à boire ce soir, moi aussi, je veux en prendre, mais juste un peu, histoire de rester assez lucide. Je sens qu'elle est inquiète, de savoir qu'il a potentiellement une copine, une autre femme dans sa vie, et qu'elle est particulièrement attristée à cette idée. Je pousse un long soupir et dépose quelques secondes ma manette sur la table basse, me tournant totalement vers elle. « Et alors ? S'il a une femme dans sa vie, qu'est-ce que ça te fait ? Réellement ? Est-ce que tu es gênée ? Jalouse ? Qu'est-ce que tu ressens en imaginant une telle situation ? Qu'est-ce que ça te fait ? Réellement et pas ce que tu aimerais me dire, mais ce que tu penses franchement ». Je veux qu'elle me le dise. Sincèrement. Et qu'elle ne passe pas par plusieurs chemins pour me dire qu'elle a encore des sentiments pour lui et puis, même si elle ne veut pas le dire, je le sais. Je le ressens.








Lorsque mon regard atteignait par hasard le sien, je me sentais obligée de le détourner avec confusion.

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t8092-kwon-syu-2-0-you-build-me-up-and-then-i-fell-apart http://www.shaketheworld.net/t6698-kwon-syu-i-hate-being-wrong-i http://www.shaketheworld.net/t6704-kwon-syu


Re: Good time with you [Feat Syu] ☆  Mer 19 Oct - 18:23

Syu jette un regard entendu en direction de sa cousine. La jeune femme est la seule dont Syu accepte ce genre de commentaire sarcastique. Venant de quelqu’un d’autre, elle aurait sûrement réagi de manière beaucoup plus agressive. A la place, elle se faufile plus proche de sa cousine afin de se blottir contre son épaule. Elle n’aime pas que sa cousine la harceler de questions de la sorte. Elle peut déjà sentir une boule d’angoisse se former au creux de sa gorge. Elle se sent acculée dans son mensonge. Olympe ne peut pas s’imaginer les papillons qu’elle a senti voleter dans son ventre quand elle l’a vu à son chevet en se réveillant à l’hôpital. Tête baissé, mine renfrognée, trop occupé à triturer un ridicule origami en forme de fleur, fait avec un ticket de caisse, pourtant il était venu. Elle a même cru être en plein rêve sous morphine au début, jusqu’à ce qu’il se comporte de manière aussi détestable que d’habitude et la fasse redescendre sur Terre. Elle hausse les épaules. Moi, je suis juste contente pour mon Shin. Arrête d’insinuer des choses qui ne sont pas vraies. Tu mets juste des mots dans ma bouche alors que je ne les ai pas prononcés. Je ne les pense même pas. Je suis très contente d’avoir retrouvé Jae, mais c’est tout.

La jeune femme a recommencé à se triturer la peau autour des ongles, ce qu’elle ne fait en général que quand elle commence à stresser ou à angoisser. Elle attrape alors de nouveau sa brique de soju et aspire une longue gorgée par la paille. En entendant Olympe sous-entendre qu’elle a besoin d’alcool pour s’ouvrir et se confier, elle lâche un espèce de gémissement désabusé et lève les yeux au ciel, ne parlant pas avant d’avoir décidé de lâcher la paille. Ce n’est pas important parce qu’il ne se passera rien entre nous ! Il vient juste voir Shin Bom de temps en temps. Je n’ai pas besoin d’alcool pour parler, mais j’aime juste en boire. En général je n’aime pas boire devant toi. Enfin, tu n’es encore qu’un bébé. Mais… Bon. Ce soir. J’ai soif. Elle hausse les épaules et ajuste ses lunettes sur l’arête de son nez. Ce à quoi elle ne s’attendait pas, c’est voir Olympe, l’air grave, poser sa manette. Il ne leur arrive jamais, jamais, de s’arrêter pour discuter. Ce n’est jamais assez grave. Et pourtant, cette fois… Syu hausse les sourcils et pose très lentement sa propre manette, presque comme une enfant qui s’attend à se faire gronder. Elle joint ses mains et les poses sur ses genoux. Réellement. Pas ce qu’elle aimerait lui faire croire, mais ce qu’elle pense au fond d’elle-même. Syu observe sa cousine d’un air perdu. Mais qu’est-ce qu’il se passe Olympe ? Tu veux lui faire avoir une crise d’angoisse ? Tu sais que ce n’est pas drôle d’avoir à gérer ça.

Soudain, elle n’a plus l’impression de faire partie de son corps. Elle se remet à sourire doucement, mais de manière tellement forcée qu’on pourrait croire qu’on lui a agrafé les coins des lèvres aux oreilles. Non. Je suis juste contente pour lui. Mais si c’est le cas, je ne voudrais pas que Shin Bom s’attache trop à lui, parce que s’il a une petite amie, il va forcément partir pour faire sa vie. Et je ne veux pas que mon bébé soit déçu. Le mensonge est tellement flagrant qu’une Syu plus lucide lui collerait des gifles. Pour l’instant, elle ne se rend pas compte de combien elle est pathétique, à se renfermer dans sa bulle, à refuser de voir les choses en face. Cependant, elle est légèrement plus lucide que ce que n’a l’air de penser Olympe. Elle plisse les yeux et se penche vers elle. Aigoo ! Je ne vais pas lui demander de m’épouser juste pour Shin. Non. Je sais ce que tu penses. Sinon j’aurais demandé à Bom Chan, depuis le temps. Je ne suis pas désespérée à ce point. Je trouverais un autre petit boulot pour arrondir nos fins de mois. Elle hausse les épaules. Je ne veux pas épouser quelqu’un que-que-que-que-que je n’aime pas. Il lui en a fallu du temps pour le sortir. Et même sur sa langue, ces mots ont le goût du mensonge. Mais il est hors de question qu’elle se laisse aller à aimer un homme qui a fait tant de mal autour de lui, même s’il a l’air déterminé à ne plus faire que de bien, au moins avec elle.



   
   
And on and on we'll go.
C'est mon premier amour, je penserai toujours à lui ☽ Et un jour elle a arrêté de sourire, sans raison; juste comme ça. Elle a perdu cette lumière qui logeait dans ses yeux, qui faisait d'elle quelqu'un d'heureux.

Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t8783-kwon-olympe-nous-sommes-determines-a-etre-fous#309839 http://www.shaketheworld.net/t8686-kwon-olympe-elle-rote-elle-pe http://www.shaketheworld.net/t8782-kwon-olympe#309830


Re: Good time with you [Feat Syu] ☆  Ven 21 Oct - 21:54


Good time with you
Feat Syu - bff/cousine de moi ♥

Je cligne plusieurs fois des yeux, répétant dans ma tête les mots de ma cousine, ceux-ci sonnant si faux à mon oreille. Elle croit réellement que je suis en capacité de croire qu'elle est juste contente de l'avoir vu, rien de plus, c'est tout ? Elle sait pertinemment que je ne crois pas en ses paroles, que je suis certaine que derrière se cache autre chose, un amour encore ancré en elle, quelque chose d'inoubliable. Je ne sais pour quelle raison il a tant marqué sa vie et pourquoi elle est encore éperdument amoureuse mais je sais qu'elle en est amoureuse, réellement amoureuse, et qu'il ne peut s'effacer de son esprit comme on peut effacer une marque de crayon sur du papier. Je ne veux pas l'empêcher d'être amoureuse, je veux juste l'empêcher de souffrir de nouveau. Mais elle s'entête à me dire le contraire, je ne peux pas non plus insister et lui faire voir la vérité qui est si visible, même pour un étranger. « Ok, pardon. C'est juste que je m'inquiète pour toi, tu le sais très bien. Je ne veux pas voir ma cousine être blessée par un homme ou par qui que ce soit d'autre », j'esquisse un sourire, essayant de la rassurer, même si j'ai quelques doutes sur ses véritables sentiments concernant Jae. Je vois bien dans ses comportements qu'elle n'est pas rassurée par rapport à ce que je lui dis, et je sais que je ne devrai pas la pousser à bout, au risque de l'angoisser bien trop, surtout qu'elle est à peine sortie de l'hôpital, mais je sais que renier la vérité, ce n'est pas non plus bien, en tout cas, cela a quelques conséquences psychiques. J'ai longtemps essayé de refouler la mort de ma mère et je me suis longtemps enfermée dans ce monde virtuel qui m'a toujours apporté quelque chose de faux, mais j'ai rapidement réalisé que je ne pouvais pas vivre qu'à travers ça, que le monde réel était différent. Et que je devais surtout y faire face. Certes, ce n'est absolument pas la même chose, mais je ne veux pas que ma cousine vit avec certains regrets. Je rigole et lui tire la langue, essayant de détendre l'atmosphère, devenant de plus en plus gênante. « Yah ! Tu sais que je ne suis plus un bébé et que je peux désormais boire, alors tu peux boire ce que tu veux devant moi. Le bébé il a grandi depuis », je lui fais une grimace, faisant mine d'être vexée par ses mots. « Et si tu dis que mon neveu est heureux comme ça, alors tant mieux. Il a pu trouver une figure masculine avec qui il peut s'amuser, de temps en temps ». Je me demande quand même à quoi ressemble ce fameux Jae que je n'ai pas encore eu l'occasion de croiser.

Je me frotte quelques secondes le haut du crâne, perdue dans les paroles de ma cousine. Ce n'est pas très logique que de ne pas vouloir que son fils s'attache s'il a une petite amie, parce qu'il risque de faire sa vie, de son côté. Les enfants ont l'habitude de voir des personnes qui partent et qui reviennent, sans forcément s'attacher. C'est certainement elle qui a peur de s'attacher à lui, parce qu'il risque de partir, de faire sa vie, et qu'elle ne veut pas être blessée. Elle a raison de se méfier, de vouloir prendre ses distances, mais en est-elle capable ? Après tout, s'il a une copine, elle n'a aucune raison d'être déçue, si elle ne l'aime vraiment pas. Les femmes sont parfois d'un complexe terrifiant. « Hum c'est vrai qu'il risque de s'y attacher et donc d’être blessé, indirectement, si celui-ci se met à partir voir ailleurs. Quand on a l'habitude de voir une personne, c'est toujours frustrant de la voir s'en aller, faire sa propre vie, sans nous sur son chemin. On se sent délaissés ». Je hausse des épaules, faisant référence à elle mais préférant utiliser son fils pour détourner ma phrase, même si je me doute bien qu'elle sait que je ne parle pas réellement de son fils. Je ne peux m'empêcher de sourire en entendant l'hésitation de ma cousine quand elle me dit ne pas l'aimer. Ça semble avoir été une épreuve pour elle. « Oh tu sais, de nos jours, on ne se marie plus forcément par amour ou alors ça ne dure pas assez longtemps, mais c'est vrai que tu avais d'autres possibilités pour trouver un père pour ton fils. Et puis comme tu n'aimes pas du tout ce Jae, c'est normal que tu ne le vois pas comme un futur père ». J'arque un sourcil, mon regard s'ancrant dans le sien. « De toute manière, je pense que tu sais assez bien ce que tu ressens pour lui, n'est-ce pas ? », je reprends ma manette, reprenant progressivement le jeu, m'enfuyant de nouveau au dos de mon cheval, accompagnée du personnage de ma cousine, essayant de trouver le chemin jusqu'à la sortie de cette fameuse forêt. « Les sentiments partent et viennent, sans qu'on ne puisse les contrôler, tu sais. C'est dur d'être une femme parfois », soupirais-je.








Lorsque mon regard atteignait par hasard le sien, je me sentais obligée de le détourner avec confusion.

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t8092-kwon-syu-2-0-you-build-me-up-and-then-i-fell-apart http://www.shaketheworld.net/t6698-kwon-syu-i-hate-being-wrong-i http://www.shaketheworld.net/t6704-kwon-syu


Re: Good time with you [Feat Syu] ☆  Lun 28 Nov - 19:34

Syu observe sa cousine et lui adresse un regard entendu. Si elle croit que Syu n’est pas capable de comprendre l’analogie qu’elle fait entre elle et son fils, elle se met le doigt dans l’œil jusqu’à la moelle. Mais elles ne sont pas meilleures amies pour rien et ne sont pas dupes du jeu de chaque. La blonde est obligée de se mordre la lèvre pour ne pas encore démentir ses sentiments et s’abaisser encore plus dans le mensonge. A la place, elle préfère laisser couler. Je n’aime pas Jae, se dit-elle, mais même cela sonne faux dans sa tête. Foutaises. Elle l’avouera plus tard. De toute façon, elle est persuadée qu’il a une petite amie, alors ça n’a absolument pas la moindre importance. Elle sirote sa brique de soju et sourit à sa cousine avec la paille dans la bouche. Eh bien, je veux encore croire aux mariages d’amour. C’est tellement romantique ! Et puis je ne veux pas que mon fils grandisse en pensant que maman et papa ne s’aiment pas. Elle secoue la tête, ignorant royalement la remarque qu’Olympe a encore fait sur Jae. Cependant, ses joues ont viré au rouge carmin. Aigoo, arrête ! Oui, oui, je sais ce que je ressens. Omo, ce que tu es chiante, toi, des fois. Elle ne peut s’empêcher de rire à ses mots et reprend sa manette pour sauter sur le cheval du personnage de sa cousine et le lui voler en la faisant tomber dans les hautes herbes. L’assassin talonne son canasson et ils détalent à fond la caisse, juste pour l’embêter. Ils tournent un peu autour d’elle au galop avant que Syu le freine et descende. Tiens, reprend ta mocheté. Le mien est plus badass. Elle se dirige vers son cheval noir et remet le pied à l’étrier.

Tu parles pour toi, là ? C’est ton beau blondinet ? Evidemment, elle a entendu parler de ce beau blond. Impossible de se souvenir de son nom alors qu’elle est sûre de l’avoir entendu. Pourtant, il n’est pas si commun que ça. Pendant qu’elle se creuse les méninges, Syu fouille la forêt à la recherche de la sortie, un peu nerveuse à cause de l’ambiance de plus en plus sombre et glauque. Est-ce que tu ne penses pas que nos deux cas sont un peu similaires ? Je veux dire… Tiens, essaye par-là, il y a un début de chemin. Je veux dire, il me semble que toi aussi tu sais assez bien ce que tu ressens pour lui, n’est-ce pas ? Elle fronce le nez doucement et jette un regard hésitant à l’attention de sa cousine, pour vérifier sa réaction. Elle a bien compris, à force d’entendre Olympe en parler, qu’elle ressent des choses assez explicites envers lui. En tout cas, c’est assez évident pour que même Syu ait immédiatement décelé quels sentiments taraudaient la jeune femme, alors que même elle n’est pas prête à les voir et les assumer. Lâchant un long soupire, elle passe un bras autour des épaules de sa belle cousine. C’est dur l’amour, hm ? Mais tu es jeune et libre, ma belle, alors ne te fais pas trop de soucis pour ça, d’accord ? Si ce n’est pas lui, c’en sera un autre. L’amour, c’est comme la marée, ça fluctue. Un coup tu aimes, un coup tu n’aimes plus.



   
   
And on and on we'll go.
C'est mon premier amour, je penserai toujours à lui ☽ Et un jour elle a arrêté de sourire, sans raison; juste comme ça. Elle a perdu cette lumière qui logeait dans ses yeux, qui faisait d'elle quelqu'un d'heureux.

Revenir en haut Aller en bas

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t8783-kwon-olympe-nous-sommes-determines-a-etre-fous#309839 http://www.shaketheworld.net/t8686-kwon-olympe-elle-rote-elle-pe http://www.shaketheworld.net/t8782-kwon-olympe#309830


Re: Good time with you [Feat Syu] ☆  Jeu 1 Déc - 18:36


Good time with you
Feat Syu - bff/cousine de moi ♥

J'écoute la détresse et les mots de Syu, mais je sais pertinemment que ses mots sont contradictoires, en tout cas, pour certains. Je la connais assez bien pour savoir la vérité, mais je ne préfère pas m'attarder trop là-dessus puisqu'elle semble vouloir fermer la discussion sur cet être qui a fait partie de sa vie et qui fait encore partie de sa vie. Malheureusement. Je ne peux m'empêcher de sourire lorsqu'elle me précise qu'elle croit encore en un mariage fait d'amour. Moi aussi, j'y crois encore et je souhaite toujours y croire. Je ne veux pas m'arrêter d'y croire. J'ai, certes, connu, quelques petits amis, dont un qui m'a particulièrement marqué et je dirai même que c'est le seul à mes yeux, mais pour autant, je n'ai jamais lâché l'idée de pouvoir me marier avec un homme que j’aime. Il est d'autant plus normal qu'elle pense ainsi au vu de sa situation. Je doute qu'elle ait le désir de trouver un père pour son fils juste pour en trouver un. Il faut que cela forme une réelle famille, heureuse et amoureuse. Elle-même elle risque d'en pâtir si son mari est non désiré. Je ne peux que la comprendre. « Tu trouveras un mari et un père, je n'en doute pas. Je suis même certaine qu'il y a toute une queue d'hommes qui t'attendent en bas de ton appartement » dis-je avec un large sourire, « il suffit juste que tu les laisses entrer dans ton cœur ». J'esquisse un large sourire lorsqu'elle semble gêner de parler encore de Jae. Je fais mine de me coutre la bouche et m'exclame, « motus et bouche cousue, je n'oserai plus prononcer le prénom de Jae, c'est fini ». Même si je sais que c'est pertinemment faux.Et Syu ose se venger en me faisant descendre de mon cheval, dans le jeu ; « Yah !!! » dis-je en faisant une horrible grimace, lui pinçant l'avant bras, « saleté ! Tu oses me trahir de cette façon ! ». Heureusement que nous jouons pendant que nous parlons.

La conversation dérive pour parler cette fois-ci de moi et je ne peux m'empêcher de rire lorsqu'elle me demande s je fais référence à ''mon'' beau blondinet. Je rougis légèrement, sans même m'en rendre compte, faisant mine de ne pas y prête une très grande importance. « Ce n'est pas le mien déjà, et oui je parle de lui ».Je ne contredis pas le ''beau'', par contre, parce qu'il faut dire ce qu'il en ait, Tamaki a beaucoup de charme. Je fronce des sourcils en entendant le début de phrase de Syu, mais me concentre de nouveau sur le jeu et suis ses instructions, « ok je te suis ».Je fais avancer ma monture, prudemment, restant sur le qui-vif. Ceci dit, je m'arrête quelques seconde,s interloquée par ce que Syu vient me dire. « Mais absolument pas ! », je fronce tellement les sourcils que j'en ai presque mal, « ce n'est pas la même situation ». Je n'aime pas Tamaki, en tout cas je ne pense pas. Je me suis attachée à lui, c'est une vérité, mais ce n'est pas pour autant que cela peut être considéré comme des sentiments amoureux. J'y suis attachée comme je suis attachée aux personnes qui me sont proches, c'est tout. « Tu sais Syu, il y a une différence entre tenir à une personne et en être amoureuse. Je vois Tamaki très souvent, parce que je suis son coach en terme de femmes, mais je ne ressens rien pour lui, pas à ce point-là ». Je réfléchis quelques secondes, mais secoue vigoureusement de la tête. Non, je ne suis pas amoureuse. De toute manière,ce n'est pas possible, je ne suis que son coach. Je dois l'aider à être en couple avec une femme et pas avec moi. Je rigole quand même à la métaphore de ma cousine, trouvant cela presque vrai et repensant à Won Ho, mon ex petit ami, avec qui cela aurait pu durer s'il ne s'en était pas allé et s'il n'était pas majeur à cette époque. « Tu as raison, l'amour ça part, ça vient, mais je crois toujours qu'il y a une personne faite pour nous sur cette planète. Nous ne sommes pas certains de la trouver mais elle existe ». En tout cas je veux y croire.








Lorsque mon regard atteignait par hasard le sien, je me sentais obligée de le détourner avec confusion.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞

PLUS D'INFORMATIONS


Re: Good time with you [Feat Syu] ☆  Aujourd'hui à 17:35


Revenir en haut Aller en bas

Good time with you [Feat Syu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» This is the time and place feat.Maxie [Event Eclipse]
» Good morning, sunshine ! ☆ feat. Heaven
» louiséa and ilhan + spend a good time together.
» everybody just have a good time.
» « Everybody just have a good time ! » | LIBRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Digital City :: Centre Ville :: Résidences :: Appartement de Kwon Syu-