Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Concours de headers
C'est bientôt Noël et pour l'occasion, nous avons
besoin de vous pour embellir le forum, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ils sont attendus
Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Abb95f28eb28847eb862d7cb9b027cb5f9b4c236_128Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥]

Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Empty Mer 21 Sep - 15:49

Pratiquons, échouons, continuons
Feat Tamaki - Tamalympe ♥

Mes cheveux ramenés en queue de cheval, le regard sérieux et déterminé, j'avance jusqu'au lieu de rendez-vous, attendant patiemment l'arrivée de mon ami. Aujourd'hui est un grand jour, un jour important et crucial pour la suite de l'aventure. Il va être déterminant, décisif. C'est un grand pas en avant que nous faisons, mon ami et moi-même. C'est le chemin vers la réussite, la liberté. J'ai confiance. Je sais que nous allons vaincre. Je sens le changement de direction. Le vent se lève vers un nouveau jour. Inspirant profondément, je ferme les yeux quelques secondes, profitant de ce court instant d'avant gloire. Je reprends tout de même rapidement mes esprits, préférant ne pas trop me réjouir d'avance. Je ne sais pas exactement comment est-ce que tout cela va se dérouler et avec le peu de chance que j'ai, il risque d'y avoir une catastrophe. Je ne dois pas non plus trop penser négativement car je risque d'apporter la poisse au sein de cette journée. Ce qui risque de me contrarier. Après tout, nous avons longuement travaillé, nous avons longtemps étudié, j'ai donné maints et maints conseils, alors je ne vois pas pourquoi aujourd'hui serait un échec ? Ne suis-je pas une femme ? Ne suis pas capable de donner des conseils sur mon propre genre ? Je sais pertinemment comment les femmes fonctionnent, quelles sont leurs réactions. Je peux prévoir, ressentir. C'est comme ça entre femmes. Certes, certaines ne réagissent pas toujours de la même manière que les autres mais elles n'en restent pas moins faibles et ont parfois les mêmes pensées, comportements, malgré des différences. J'ai confiance en mes qualités de conseillère. Maintenant est-ce que j'ai confiance en mon élève ? Normalement oui, c'est bien pour ça que l'heure de la pratique a sonné. Cela fait déjà plusieurs semaines que je forme, enfin tente de former, Tamaki pour qu'il en sache plus sur les femmes, pour qu'il soit apte à les charmer, les envoûter. Lorsque j'ai fait sa connaissance, il n'y connaissait absolument rien, désormais, il en sait un peu plus. Il n'avait eu aucune expérience non plus et craignait les femmes, aujourd'hui . . . c'est toujours le cas mais ça va changer. Je suis déterminée à faire de lui un homme à femmes. Enfin, pas non plus un coureur de jupons, un connard que l'on a envie de frapper, mais un homme qui plaît aux femmes, qui attire. Il suffit juste de lui donner confiance et je suis certaine que le tour est joué.

Lorsque j'aperçois Tamaki, je lui fais de grands signes, lui sautant littéralement dessus, « Oppaa !! ». Oui depuis notre premier soirée il m'arrive de l'appeler ainsi. Je suis une fille après tout et coréenne, alors il est normal d’appeler les hommes plus âgés oppa. Non ? Je le relâche et lui fais un clin d’œil, « alors tu es prêt pour ta première séance de pratique ? ». Je n'attends pas longtemps pour le mettre directement dans le bain. Je lui avais pas dit en quoi cette journée allait consister, mais maintenant il le sait. J'avais craint qu'il ne fasse demi-tour.



Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Empty Jeu 22 Sep - 22:53
# How high is too low, we're not that young. So we're never gonna stop

Le coeur battant, je manque au moins 2 fois le trou de la jambe gauche en essayant d'enfiler mon pantalon pour ce début de soirée. Stressé, moi? Nooon, à peine. En même temps, il s'agit là de mon 3ème cours avec Olympe mais... 1er cours de pratique, et quand je voyais l'avancée des choses, je me faisais clairement du souci pour moi et mon avenir amoureux. 3 cours avec elle et toujours rien de bon à l'horizon. Alors je me mis à regarder l'heure qu'il était, et j'étais déjà mal barré pour être à l'heure. Rapido, j'enfilai une chemise sombre, des chaussures et partis me mettre un peu de gel dans les cheveux. Ouais, les cours d'Olympe, c'était des cours de drague, alors je devais être un minimum présentable si je ne voulais pas faire fuir les filles à vitesse grand V.

Quand j'arrive au lieu de rendez-vous en centre ville, je me retrouve pris au piège d'une foule de jeunes étudiants (comme moi) qui se rende presque tous au même endroit que moi: le bar lounge le plus classy du coin. Quand je vis le monde qu'il y avait dedans, je compris pourquoi Olympe avait choisi ce terrain là et non un autre.

Je poussai un soupir et me mis à la chercher à travers ces nombreuses tables prises. Puis, une fois que je l'eus repéré, j'avançai à grands pas vers elle. Je pensais qu'elle serait un peu en colère à cause de mon retard mais même pas. Au contraire, elle me sauta dessus sans que je ne puisse comprendre ce qui m'arrivait. Olympe dans mes bras, oui, oui. Autant vous dire que pas mal de mecs nous regardaient. Non pas du tout, je suis pas confiant, mon Dieu. Je passai une main sur mon front. Et c'est quoi ce monde là? Au moins, il ne manquait pas de jolies filles ici. De quoi m'entraîner, mais j'étais effrayé, surtout qu'Olympe n'était pas une fille sympa dans ses notes, alors voilà... Fallait que je sois très bon, sino,, elle allait me foutre dehors à coups de pied au cul.

Je m'assis face à elle et commande tout de suite une bière pour faire descendre la pression. Attends, d'abord, je m'imbibe d'alcool. Je me sentirai mieux. Elle me fit de gros yeux mais là, qu'importe son avis, j'avais besoin d'alcool pour me sentir plus capable d'aller à l'encontre des jolies femmes de ce soir. Quelques minutes seulement plus tard, le serveur revint avec nos commandes. J'entamai ma bière quasi aussitôt et en bus quelques grandes gorgées. Aaah. lâchai-je, soulagé aussi de la fraicheur de la boisson. Alors, quel est le programme du cours d'aujourd'hui, Olympe-sensei?
 
© kristen
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Empty Ven 23 Sep - 21:18

Pratiquons, échouons, continuons
Feat Tamaki - Tamalympe ♥

Je pousse un long soupir, de désespoir, et fais mine de masser les épaules de Tamaki, pour lui redonner un peu de courage. « Je ne comprends pas pourquoi tu angoisses autant, tu n'as aucune raison. Et puis, tu n'as pas à être confiant ou pas, il faut se lancer ». Je lui donne une tape sur les épaules, assez forte, pour tenter de lui donner de l'énergie. Ce n'est qu'un entraînement après tout, ce n'est pas la fin du monde. Il n'est pas en situation réelle de séduction, ce n'est qu'une simulation. Alors qu'il échoue ou qu'il réussit, ce n'est pas grave. Il n'y a pas mort d'homme. « C'est un bar Tamaki, tu voulais qu'il soit vide ? Tu voulais qu'on fasse ta pratique sans personne aux alentours ? », ça n'aurait aucun sens. Bien sûr, il aurait pu tester une première fois sur moi mais je ne suis pas le cobaye idéal pour ce type de pratique, surtout que c'est moi qui l'ais formé. A peine ait-on assis que Monsieur commande à boire. « Mais . . . », je ne peux pas lui faire le moindre reproche puisqu'il m'explique qu'il en a absolument besoin. Je peux comprendre qu'il ait envie de boire pour sa première séance de pratique, mais il doit bien saisir le fait que ça ne va pas être toujours le cas. L'alcool n'est pas un échappatoire, c'est une fuite de la réalité. Et puis, il n'aura pas toujours de l'alcool à ses côtés. « C'est la dernière fois que je te laisse boire alors qu'on pratique, profite pour cette fois-ci ». Je le laisse donc boire sa bière tandis que moi je me contente d'un cocktail sans alcool. Je préfère éviter tout alcool, surtout lorsque je suis là pour guider une personne, mais aussi à cause de la dernière fois, en présence de Tamaki. « Bon alors, c'est simple. Ce soir, tu vas parler à une femme et lui demander son numéro de téléphone. Elle ne va peut être pas te le donner, mais au moins tu apprendras à demander à une femme son numéro ». Je sais que c'est très précoce comme action, mais je préfère faire avancer les choses, rapidement, même si cela ne devient pas un succès. Avec Tamaki, je préfère le mettre directement dans des situations complexes. J'observe la salle et remarque une femme, seule, semblant attendre une personne ou que quelqu'un vienne. La proie parfaite. « Celle-là ! Tu dois parler à cette femme ». Je lui fais un grand sourire, mettant toute ma confiance en lui, « ce n'est pas compliqué. Mets juste en pratique ce que je t'ai dit et puis même si elle s'en va ce n'est pas grave. Déjà tu auras fait le pas de te rendre jusqu'à cette femme et de débuter une conversation. C'est déjà une mise en pratique ». Je joins mes poings vers lui et le regarde dans les yeux, « Fighting Oppa ! Tous les espoirs reposent sur toi ». Je tente alors de le pousser en avant pour qu'il quitte sa place et s'en aille jusqu'à cette femme.



Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Empty Dim 25 Sep - 11:45
# How high is too low, we're not that young. So we're never gonna stop

OK bon, elle avait raison, c'était un bar, un soir de week-end, toujours fréquenté par des étudiants donc évidemment, il y avait foule. Mais au point d'être obligé de pousser les gens pour se frayer un chemin? Quand même pas. Enfin, j'allais pas râler pour ça, Olympe était déjà assez sympa de s'occuper de mon cas désespéré comme ça, j'allais pas en plus me plaindre de là où elle me menait pour pratiquer.

Elle me dit que c'est la dernière fois que je bois pendant un cours. J'acquiesce plusieurs fois, concentré à regarder le serveur me servir la bière au loin. Elle va croire que je l'écoute pas mais je sais faire deux choses en même temps, heureusement. C'est quand je bus une seconde gorgée de ma bière qu'Olympe m'annonça le plan de la soirée. Je manquai de m'étouffer. Je posai une main sur mon cou tandis que je reposai la bière sur la table. Je la regardai avec de gros yeux. Quoi déjà? Un numéro, là, ce soir? Je soufflai et regardai si je trouvais déjà des potentielles proies, alors que la pression monte encore. Je n'avais pas envie de me trouver une fille tout seul, alors je laissai la professionnelle m'en trouver une.

Son dévolu se jeta sur une brune, assise à un table, seule, semblant attendre quelque chose. Elle était en train de jouer à Candy crush sur son téléphone. Je me mordis la lèvre inférieure et lançai un regard furtif à Olympe. Elle? je la pointai discrètement du doigt. Pour moi, cette fille n'était pas célibataire mais je ne savais pas comment expliquer ce pressentiment que j'avais. J'allais pas rechigner, sinon, Olympe allait finir par me mettre un coup de pied au derch. J'assimilai ses derniers conseils avant de me lever de la chaise, de souffler un coup, de secouer les épaules et de me lancer à sa conquête.

Bonsoir. lui lançai-je, un sourire charmeur aux lèvres et les mains dans les poches de mon pantalon. Elle me regarda un instant, le regard interrogateur. Je me tournai et fis signe au serveur de venir. Laisse moi deviner... je fis mine de réfléchir. Une margarita! ma proie me lança un regard surpris, avant de sourire timidement. Le serveur esquissa à son tour un large sourire et partit me préparer ça tandis que je m'assis face à la demoiselle. Tu es étudiante à la Yonsei? Je ne t'ai jamais vu avant... Elle se mit à sourire, timidement, et secoua la tête.  Moi c'est Tamaki. Je lui fis un sourire et elle me donna son nom: Mee Yung. Finalement, ça se passait plutôt bien. Mais je la trouvais coincée, est-ce qu'elle avait un problème?

Le serveur nous apporta la margarita et alors que je m'apprêtais à trinquer avec elle, ses yeux s'arrondirent alors qu'elle regardait par-dessus mon épaule. Son regard me fit peur, alors je me tournai, et me retrouvai nez à nez avec un grand gaillard. Haha. Malaise. ... Vous êtes... Son... Copain? Il m'attrapa par le col de ma veste et me releva de force de la chaise avant de me balancer vers la table où j'étais assis avec Olympe. Tire toi de là, c'est ma copine. Je remis ma veste en place dans un geste, énervé, puis retournai à leur table sans rien dire. Ok ok, juste je récupère la margarita parce que c'est moi qui l'ai payé quand même. Je fis un sourire à ce monsieur avant de retourner m'asseoir face à Olympe. J'étais encore tout décoiffé et débraillé de ma petite aventure. Alors, il était bien ce premier essai non? J'avais envie de rire. J'espère que t'aime les margaritas. je poussai le verre jusqu'à elle, mais vu sa dernière expérience avec l'alcool, on allait peut-être éviter.
 
© kristen
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Empty Lun 26 Sep - 18:43

Pratiquons, échouons, continuons
Feat Tamaki - Tamalympe ♥

Je hoche vigoureusement de la tête, pour confirmer le fait que oui, il doit choisir une fille, faire son numéro de charme. De toute manière il est clair que je ne pouvais pas le faire pratiquer autrement. Il pensait qu'on allait faire quoi sinon ? Pour quelle raison je l'aurai fait venir jusqu'ici ? Tamaki se lance quand même dans l'aventure. J'esquisse un sourire en le voyant autant intimidé. Il en devient presque mignon quand il agit de la sorte. Je suis sûre qu'il peut en faire succomber plus d'une à cette soirée, je n'ai aucun doute là dessus. Je m'approche juste un peu plus pour écouter ce qu'ils disent et savoir comment se déroule l'échange. Ça n'a pas l'air d'être une catastrophe. Tamaki s'en sort plutôt bien, pour un début et une première pratique. Il parvient à faire une courte conversation mais semble presque à l'aise, même si je doute que cela soit réellement le cas. Je suis fière de mon élève. Je ne sais pas s'il va réussir à avoir son numéro, mais c'est un très bon début. Buvant mon cocktail je m'étouffe presque quand je constate qu'un homme, plutôt grand, s'approche d'eux, semblant être quelqu'un peu énervé par la présence de Tamaki. Je comprends rapidement que cet homme est le copain de la fille. « Oups » dis-je à moi-même avec une grimace. Au final, je doute être une très bonne coach pour choisir les proies idéales. Je ferme un œil, craignant qu'il ne se fasse frapper. Dois-je intervenir si cela arrive ? Ou dois-je simplement le laisser faire pour qu'il apprenne à se tromper sur ses proies ? Je ne vais quand même pas le laisser comme ça ? Mais avant que je n'ai pu faire un pas de plus, l'homme pousse Tamaki jusqu'à moi, l'éloignant de sa précieuse petite amie. Ça aurait pu être pire quand même. Je fais un grand sourire, innocent, à Tamaki, et lui donne une petite tape sur l'épaule. « Ce n'est pas grave. Ce sont des choses qui peuvent arriver quand tu essaies de séduire une femme. Au moins tu auras fait l'expérience. Mais en tout cas, de ce que j'ai pu entendre, et voir, tu t'es très bien débrouillé pour un premier essai. Elle n'aurait pas refusé tes avances si elle avait été célibataire et t'aurais sûrement donné son numéro ». C'est un bon début en tout cas. Je repousse la margarita qu'il me propose. « Je préfère éviter, mais bois-la si tu veux, pas trop quand même ». Je regarde de nouveau la salle, à la recherche d'une autre proie. Je repère de nouveau une fille seule. Elle m'a l'air plutôt étrange mais autant essayer, « bon suivante !!! ». Oui je sais, j’enchaîne sans lui laisser le temps de se reposer, mais il ne faut pas perdre le rythme. Tant qu'il n'a pas eu de numéro, on va continuer. Je lui prends la margarita, pour boire une gorgée, et pointe du doigt une autre femme. « Celle-là ! Par contre fais attention, elle m'a l'air un peu spécial ».

Quelques minutes plus tard, il revient, la trace de la main de la fille sur sa joue, « oups, oups, oups, désolée Tamaki », dis-je en m'approchant de lui et en prenant son visage entre mes mains, « ça va ? T'as pas trop eu mal ? ». A force, il va me détester . . . Pour le moment il n'y a pas vraiment d'exploit, à croire que je ne suis pas si douée que ça pour donner des conseils. Pourtant, en général, ça fonctionne bien. Mes conseils sont d'une grande aide, mais là . . .  c'est l'échec total. Je me sens vraiment coupable pour le coup.  



Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Empty Jeu 29 Sep - 19:35
# How high is too low, we're not that young. So we're never gonna stop

Je venais de me prendre un revers par un mec qui me dépassait de 10cm, chose rare pour un asiatique. Pourtant, c'était le cas. Il était pas bien beau mais il était grand et il avait une jolie copine qui avait pas dit non à mes avances. Oui oui, je vous le garantis, elle n'a pas dit non à ma technique de drague. S'il n'arrivait pas, elle aurait fini dans mes bras et j'aurais rempli ma mission du soir. Quoiqu'après, pour dire à une fille "désolé c'était juste pour m'évaluer", c'était encore plus dur...

Alors Olympe essayait de me rassurer, de me réconforter, mais ça ne marchait pas vraiment, ce mec m'avait ridiculisé devant tout le monde et j'avais même plus envie d'essayer une autre fille. Franchement, je prenais vraiment sur moi pour le coup parce que je voulais faire mes preuves mais... C'était dur. Finalement, Olympe m'envoya vers une autre fille. Je l'avais simplement observé, depuis ma chaise. Elle avait l'air spécial, en effet, et à peine j'avançai vers elle que je la vis me lancer un regard méfiant. Bonsoir... Je m'installai à côté d'elle. Mais je restai peut-être deux minutes, le temps de lui dire qu'elle était pas très agréable, avant qu'elle me mette une sacrée baffe qui fit un bruit dans tout le bar. Assommé, je me levai de la chaise, et retournai m'asseoir à ma table. Ma joue était rouge écarlate. Non ça va pas. répondis-je, dégoûté, avant de boire deux gorgées de margarita. Si, j'ai eu mal, mais je l'ai mérité. Je bois encore une gorgée du cocktail alcoolisé avant de reposer le verre. Je lui ai dit qu'elle était agréable comme une porte de prison. En même temps, je n'aimais pas les filles qui manquaient de joie de vivre comme ça. Alors voilà, je ne voulais pas la draguer, ça ne servait à rien.

Après quelques minutes de repos et à me poser le verre contre la joue pour me soulager la gifle, il fallait repartir à la chasse. Cette fois, je trouvai une fille très intéressante et plutôt charmante. Allez, elle. J'me lance. Je quittai ma chaise pour me diriger vers elle. Aussitôt, elle lança la conversation avec moi. Vous êtes vétérinaire? Surpris, je lui souris. C'est ça, ouais. Un silence, elle me sourit à son tour. J'ai vu votre macaron sur le pare-brise de votre voiture. Voilà une fille observatrice... Vous êtes vétérinaire aussi? C'est une question logique. Oh, non, non... Mais j'aime beaucoup les animaux. Décidément, cette fille était vraiment intéressante. Ah vraiment? Vous avez une préférence je suppose? Elle secoua la tête. Non non, je les aime vraiment tous. Je bus une gorgée de mon verre de margarita. Moi aussi, enfin, normal quoi. Sinon je serais pas vétérinaire. Et, en se regardant, on se mit à rire ensemble, avant qu'elle me lâche: mais je ne les aime pas comme vous... Et là, malaise. Comment ça? je sentis mon coeur accélérer. Je n'irai pas plus loin dans mes confidences. OK. ... Bien, ce fut un plaisir de vous connaître. Bonne soirée. Et je me précipitai vers Olympe, le verre vide à présent. Olympe, habille toi, on s'en va! Là, c'était vraiment mauvais... C'est une zoophile! m'écriai-je.
 
© kristen
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Empty Ven 30 Sep - 20:46

Pratiquons, échouons, continuons
Feat Tamaki - Tamalympe ♥

Je me demande vraiment si je suis une bonne conseillère pour Tamaki, peut-être que je devrai abandonner mon rôle et le laisser entre les mains d'une autre personne plus compétente que moi ? Pourtant, je ne suis pas si incapable que ça étant moi-même une femme, je connais forcément le fonctionnement de chacun, malgré quelques différences individuelles mais quand même, et puis, je parviens facilement à juger une personne, en général. Mais ce soir semble être un soir très différent, mon analyse me faisant faux bond. J'ai envie de lui dire d'abandonner, que ce soir n'est sûrement pas le bon soir car deux échecs de suite, ça en fait quand même beaucoup, mais quelque part, je ne veux pas abandonner, car ça serait dire qu'il n'y a aucune chance pour lui, que je ne suis pas une bonne conseillère et je refuse de penser ainsi. Je refuse que cela se passe ainsi. Il faut continuer, persévérer, à force, il va finir par trouver quelqu'un. Il le faut. Je suis quand même inquiète et en plus il ne dit rien pour me rassurer. Je lui donne une petite pichenette sur le front, « non mais . . .  Tamaki . . .  t'es idiot ou tu le fais exprès ? ». J'écarquille les yeux et hoche négativement de la tête, « ce n'est pas comme ça que ça fonctionne. Tu ne peux pas dire ça à une femme, même si elle te déplaît. Tu n'aimerais pas qu'on te dit, par exemple, que t'es trop moche, ça te vexerait non ? Alors voilà, c'est la même chose. Tu essais de la jouer fine. Tu m'étonnes que t'ais eu ensuite une gifle ». Il est peut être trop . . . direct avec les filles qui ne lui plaisent pas. Je le laisse ensuite choisir la fille qu'il souhaite aborder et regarde de nouveau au loin. Je remarque quelques sourires échangés, ce qui semble être positif n'est-ce pas ? Oui mais . . . . je secoue mon visage, chassant quelques idées qui sont brusquement venues parasiter mon esprit. Ce n'est pas le moment de penser, je dois me concentrer sur mon rôle. Je suis ici pour l’entraîner, pour qu'il trouve une fille, un point c'est tout. Je suis tellement perturbée par mes pensées que je ne remarque pas de suite que Tamaki revient vers moi, l'air désespéré. Ce n'est que lorsqu'il revient jusqu'à moi que je constate sa présence, me concentrant de nouveau sur lui. « Quoi ? Non . . . mais attends . . . », je réfléchis plusieurs fois à ce qu'il vient de me dire et explose de rire, trouvant la situation drôle. « Elle était vraiment zoophile ? », je ne peux m'empêcher de continuer à rire, trouvant la situation particulièrement drôle. Je suis obligée de me tenir les côtes tellement je ris. « Ahaha . . . . . mais non . . . . ahaha . . . .continuons . . . .encore une fois ». J'inspire profondément pour reprendre mon calme. Il paraît que ce n'est jamais deux sans trois mais . . . on va essayer d'éviter la troisième fois. Je pose ma main sur sur épaule et pose mon regard dans le sien, « allez Tamaki . . . c'est ta dernière chance ! La dernière et après on part. Promis ». Je lui fais les yeux doux pour le persuader de recommencer, une dernière fois. « Et si vraiment tu échoues alors . . .  tu pourras changer de coach et je te paierai à manger ». Je lui fais un grand sourire, espérant le voir repartir.



Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Empty Dim 2 Oct - 23:29
# How high is too low, we're not that young. So we're never gonna stop

Je crois que cette femme, c'était le pompon. Le clou du spectacle, la cerise sur le gâteau de ma soirée passée à essayer désespérément d'avoir ne serait-ce qu'un numéro de téléphone appartenant à une fille. Quand je pense que j'avais eu le numéro de l'hôtesse de l'air que j'avais rencontré en allant au Costa Rica, ça me menait à me poser des questions... J'avais changé depuis? J'étais devenu moche? C'était cet été bon sang! Ce n'était pas si loin que ça... Pourquoi ce soir, alors que j'avais les leçons d'Olympe bien en tête, je n'arrivais à RIEN? Ironie du sort peut-être? Ouais, allez, on va dire ça, parce que pour mes trois premiers essai, ça avait été un total échec mais pour deux fois sur les trois, je n'y étais pour rien, je n'étais pas le fautif...

Et voilà que le fantôme des Sango voulait me renvoyer au front. Quoi?! m'exclamai-je, manquant de m'étouffer. J'étais en panique, encore secoué de ma rencontre et discussion avec la zoophile. Non non, ya que des tarés dans ce bar. Pitié... Je la regardai droit dans les yeux, je la suppliais, mais elle ne voulait pas abandonner. Bon ok, mais je la choisis. Quoiqu'après réflexion, j'avais choisi la dernière et ça ne s'était pas franchement bien passé... Si j'échoue encore une fois c'est promis on s'en va? Je la pointai de mon index. Quand elle acquiesça, je me redressai pour regarder autour de moi, à la recherche de mon ultime proie. C'était celle là, ou rien. Maintenant ou jamais.

Elle apparut tel un miracle, comme éclairée d'un rayon de soleil. Une fille, près de la baie vitrée du bar, donnant sur la rue, seule, en train de siroter un verre toute seule pendant qu'elle écrivait sur des papiers. Je ne dis rien à Olympe, je me levai simplement et allai vers elle de la façon la plus naturelle qui soit. Quand elle me vit arriver, son regard se posa sur le mien et à cet instant là, je compris qu'elle était la bonne. Elle n'était pas un canon de beauté mais avait un charme qui faisait d'elle une fille convoitée, je supposais. Mais bizarrement, elle était seule et semblait concentrée. Je me présentai à elle, elle m'invita à m'asseoir en face, et après quelques minutes de discussion à la faire baver sur ma vie de globe trotteur et vétérinaire spécialisé, je la coupai dans son élan. Ah, zut, le temps passe trop vite... Je vais devoir y aller. Elle avait jeté un oeil à Olympe, et m'avait demandé si c'était ma copine, alors j'avais joué franc jeu en lui répondant qu'Olympe était une amie que j'avais rencontré lors d'un safari en Afrique et que je voyais de temps en temps pour discuter de choses et d'autres. Et c'est avec un sourire rassuré qu'elle arracha un morceau de feuille sur lequel elle écrivit son numéro. Appelle moi, je serai ravie d'aller boire un verre avec toi à l'avenir. Et franchement? J'allais la rappeler, parce qu'elle avait été sympathique, et m'avait montré en quelques minutes qu'elle était une fille intelligente et qui réussissait tout ce qu'elle voulait, sans trop en faire. Le genre de fille que j'adorais, jolie mais discrète. Et naturelle.

Je repartis alors vers Olympe, après avoir rangé le papier dans la poche de mon pantalon. Je me penchai à son oreille. C'est bon. lui glissai-je discrétos. Et, d'un signe de tête, lui fis comprendre que l'on devait partir. C'est moi qui te paye le resto ce soir. Un sourire triomphant étirait mes lèvres: j'avais réussi, et j'étais fier. Je gardai tout de même à l'oeil la fille que je venais de brancher. Je la vis se lever de la table pour partir derrière le comptoir du bar parler avec les serveurs. Elle leur donnait des ordres, je compris ainsi que je venais d'avoir le numéro de la patronne du bar.
 
© kristen
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Empty Lun 3 Oct - 19:20

Pratiquons, échouons, continuons
Feat Tamaki - Tamalympe ♥

Je ne veux pas perdre espoir encore, pas tout de suite. Certes, peut-être qu'il y a eu 3 échecs, mais il n'y a jamais deux sans trois, alors la 4ème va sûrement être la bonne. Je le sens. Il le faut. Je sais que mon partenaire a de grandes capacités de séduction, qu'il est apte à dévoiler ses plus grands charmes aux demoiselles célibataires, et qu'il est possible pour lui de trouver une compagne. Je ne doute en aucun cas de lui. De toute manière, je n'ai pas vraiment de choix, je dois y croire, sinon, je ne suis pas un bon coach de séduction. « Promis, si la prochaine échoue, on s'en va », dis-je en hochant de la tête, tenant parole. Je ne vais pas lui faire faux bond et finalement changer d'avis, il risque d'être encore plus déprimé qu'il ne l'est déjà s'il enchaîne encore et encore les échecs. J'ai beau vouloir insister, à un moment, il faut savoir rendre les armes. Tamaki se laisse donc aller à une dernière tentative, s'en allant, sans même me tenir informer, jusqu'à une charmante demoiselle, qui semble totalement lui correspondre. Je ne sais pour quelle raison mais je pressens que c'est la bonne. Sauf que . . . je ne suis pas si joyeuse que j'aurai dû l'être. Je ne sais pour quelle raison mais cette fille ne me plaît pas, pas vraiment. Je n'ai pas à juger si elle est bien pour Tamaki ou non, c'est à lui de décider et puis, du moment qu'il ait un numéro. Je pense que cela va lui redonner confiance en lui. Je dois donc mettre de côté cette mauvaise impression que j'ai pour me concentrer uniquement sur la tâche qui m'a été attribuée. Je les regarde donc au loin, buvant mon cocktail non alcoolisé de mon côté, commençant à légèrement m'ennuyer. Il faut dire que Tamaki semble réellement avoir trouvé la fille idéale pour la soirée et que leur conversation dure un certain temps. Beaucoup trop de temps. Je sais que j'aurai dû prévoir le coup, que j'aurai dû me douter qu'en trouvant la fille idéale, cela allait durer plusieurs minutes, d'interminables minutes, mais je ne m'étais pas assez préparée, pas de cette manière. Je fais tournoyer mon doigt tout autour de mon verre, ayant fini celui-ci, attendant que leur discussion prenne fin. J'ai envie d'intervenir pour préciser à Tamaki que certes je suis là pour l'aider à avoir un numéro mais je ne tiens pas non plus la chandelle, de loin en tout cas. En plus, je ne suis même pas assez habillée pour me trouver des compagnons de beuverie. Injustice !

Lorsqu'enfin Tamaki revient, sourire aux lèvres, je me dis que c'est dans la poche. Je lui donne ma main pour qu'il tape à l'intérieur, heureuse pour lui, « tu vois que tu as fini par avoir le numéro d'une fille. Tu as déjà réussi cette première étape. Bon après, tu n'es pas obligée de la rappeler mais au moins tu as son numéro, c'est déjà ça ». Comment ça ne pas la rappeler ? Ça serait réellement idiot de sa part, mais le but de cette soirée était d'avoir un numéro, juste ça. Pour le reste, c'est à lui de voir, non ? Je saute de joie lorsqu'il me dit qu'il va me payer le restaurant ce soir. Normalement ça devrait être moi pour le récompenser, mais je ne vais pas me faire supplier plusieurs fois, surtout pas quand ça concerne de la nourriture. Je le prends par le bras et lui fais un grand sourire, « allons donc manger ! Je pense qu'on mérite du réconfort après tant de dur labeur. Je suis fière de toi mon petit ! Au final, mes conseils ne sont pas si mauvais que ça. Prochaine étape : le rendez-vous ! ». Je le pousse jusqu'à la sortie, ne voulant pas rester une seconde de plus dans ce lieu bien trop bruyant. « Tu comptes la contacter pour avoir un rendez-vous avec elle ? Tu sais comment elle s'appelle ? ». Je lui pose quelques questions pendant que nous avançons jusqu'au restaurant qu'il a choisi. Faut bien que je me renseigne, en tant que coach.



Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Empty Lun 3 Oct - 22:12
# How high is too low, we're not that young. So we're never gonna stop


Je ne la lâchai plus du regard à mesure que j'approchai de la sortie. Je tapotai alors l'épaule d'Olympe avant de montrer ma proie d'un geste du menton. T'as vu? Olympe se tourna alors pour la regarder. J'crois que c'est la patronne... Et, une fois la porte passée et le nez dehors, à respirer les odeurs des pots d'échappement et des fumées de cigarettes qui s'envolaient dans le ciel, je sortis le papier avec le numéro dessus. Je crois que j'ai tiré le gros lot. j'agitai tel un gamin le papier entre mon index et mon majeur, avant de le ranger. Si je vais la rappeler? Evidemment! J'espère qu'elle ne me posera pas de lapins par contre... Mais faut y croire. Je suis quasiment sûr qu'elle viendra, le courant est vraiment bien passé entre nous deux. Et nous voilà partis, alors qu'un sourire niais étirait mes lèvres.

Donnant le bras à Olympe, nous marchâmes jusqu'à la place de parking où j'avais garé mon bijou de X6. Grimpez dans le carrosse, demoiselle. lançai-je en souriant à la brune alors que j'ouvris la voiture depuis le bouton de la clé. Maintenant, le souci, c'était de savoir où j'allais l'emmener dîner. Je voulais un restaurant simple, pas trop prise de tête sans taper dans du mcdo non plus. Installé côté conducteur, je lançai un regard à Olympe. Je sais où je vais te mener. Je mis le contact et démarrai la voiture. Quittant le quartier où nous étions, je conduisis jusqu'à un quartier où étaient rassemblés tous les restaurants qui proposaient des saveurs du monde entier. Une fois la voiture garée non loin et une petite marche de quelques minutes effectuée, nous voilà dans un restaurant où pas mal de monde était venu manger. La spécialité? Des pizzas. Mais des bonnes pizzas, attention, je n'avais pas mené Olympe à n'importe quel resto.

Une serveuse nous fit installer à une table pour deux personnes, et, assis face à la Sango, je lui jetai un regard alors qu'un sourire vint soudainement apparaître sur mon visage, mais pour je ne sais quelle raison. Quoi qu'en fait, si, je crois savoir pourquoi je souriais comme ça à cet instant précis. C'était simple pourtant. Olympe me donnait confiance en moi, elle me permettait de croire en moi, et ça me faisait du bien, cela faisait longtemps que je ne m'étais pas senti aussi sûr de moi. Je lui devais pas mal de choses quant au changement opéré. Je devenais, progressivement, un nouveau Tamaki, pas beaucoup différent de celui que je suis depuis des années, mais une version bien meilleure. Tu le mérites, ce restaurant. Et bien plus encore à mon avis. Je commandai un apéritif pour nous deux, quelque chose sans alcool, j'en avais bu assez au bar juste avant. C'est pour te remercier de l'aide que tu m'offres. Ca porte ses fruits, t'es une vraie pro! ah ça oui, j'étais pas repartie bredouille du bar et ça, c'est parce qu'elle a cru en moi!
 
© kristen
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Pratiquons, échouons, continuons [Feat Tamalympe ♥] Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !