Revenir en haut Aller en bas

TROUBLE MAKER HAS SOME NEW FOR YOU




 

Aller à la page : 1, 2  Suivant

You were goin' farther every day and I couldn’t do anything about it.

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
avatar
Lee Su Ah
❝ GOLDEN ★ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 8 Oct - 22:48

You were goin' farther every day and I couldn’t do anything about it...


lee su ah
&
park jin hyun

17 juillet 2016 + La main sur la poignée de la porte, je ne sais pas si je me rends compte de ce que je vais faire dans quelques instants. Plaçant la clé à l’intérieur de la serrure, je n’arrive pas à chasser cette colère qui m’empêche de dormir depuis hier. La situation m’échappe et je suis clairement à bout de patience vis-à-vis de ce couple que j’ai toujours chéri. Sauf que malheureusement, les choses changent y compris moi. Alors que j’aurais tout donné pour assister au moindre de ses spectacles, j’ai décidé de lui faire faux bond pour ce week end. Weekend entièrement japonais, qu’il passe actuellement avec ses chers amis camarades danseurs y compris cette petite frimousse toute ravissante qui s’est affiché à côté de mon petit-ami. Dans un premier temps, j’ai pensé qu’il ne s’agissait que d’une petite blague mais… Mais, dans un second temps, j’ai fini par considérer cette photographie comme une pure provocation. Et clairement ?! Je n’avais pas besoin de ça, clairement fatiguée de me battre, clairement fatiguée de me voir empirer la situation de mon côté. En effet, alors que j’aurais pu trouver un moyen de justifier mon absence pour ce court séjour au pays du soleil levant, j’ai trouvé nécessaire de lui faire comprendre que je n’avais pas envie de m’y rendre tout comme je n’avais pas envie d’accorder ce plaisir à Jin Hyun. Pourtant, j’aurais pu interpréter les choses différemment. Oui, j’aurais pu croire qu’il cherchait juste à passer du temps avec moi. Mais bordel, j’en ai marre de devoir faire tout ça, de devoir accepter l’idée de passer en second plan. Les idées brouillées par l’agacement et la jalousie, je finis par pénétrer au sein de cet appartement du danseur qui sera certainement vide. Mais franchement, quel est l’intérêt de venir ce dimanche ? Tout simplement pour récupérer mes affaires sans avoir à le croiser. Jin Hyun doit certainement rentrer demain alors je n’ai pas réellement le choix. Ouvrant finalement mon sac de sport que j’ai embarqué avec moi, je commence à réunir quelques affaires personnelles. Ne fais-tu pas preuve de lâcheté, Lee Su Ah ?!  
CODE BY KERUSHIREI


My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
avatar
Park Jin Hyun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 22 Oct - 14:30

You were goin' farther every day and I couldn’t do anything about it...


lee su ah
&
park jin hyun

De retour sur le sol coréen, après un week-end nippon des plus mouvementés, je laisse échapper un soupir de soulagement lorsque je me retrouve devant la porte de mon appartement, mon sac de voyage reposant sur une épaule. Je suis crevé... Comme toutes les fois où je rentre d'un petit séjour exclusivement consacré à la danse, comme celui-ci, me diriez-vous. Mais plus le temps passe, plus je me demande comment je fais pour tenir. Tout du moins physiquement. Je suis cassé de partout et des courbatures, signe d'efforts intensifs continuels pendant deux jours, commencent à se réveiller. Je n'ai envie que d'une seule chose : faire la larve dans mon lit. D'ailleurs, je suis tellement fatigué que, sur le coup, le fait que la porte d'entrée soit déjà ouverte ne m'interpelle pas plus que ça. Pourtant je suis censé être seul à l'appartement. Tout du moins, il ne me semble pas que Su Ah m'ait dit qu'elle comptait y venir ce week-end et vu nos rapports ces derniers temps, je me doute bien que cette dernière préfère de loin rester au dortoir. Me disant tout de même que je ferais cependant mieux de l'appeler après avoir repris du poil de la bête, je me débarrasse de mes chaussures et de mon sac que je dépose dans un coin, à l'entrée, et me dirige vers ma chambre. Toutefois, sur le chemin, je finis par entendre des bruits en provenance de cette dernière et, arborant une expression quelque peu surprise, je pousse la porte de la pièce, celle-ci étant légèrement entrouverte, avant de découvrir la silhouette de ma petite amie. Cette dernière est de dos et, ne remarquant pas tout de suite ce qu'elle est en train de faire, je laisse échapper un « Coucou Princesse... » tandis qu'un sourire prend possession de mon visage. Sourire que je réprime cependant bien vite et qu'une expression pour le moins teintée d'incompréhension finit par remplacer, lorsque je vois le sac débordant de ses affaires, juste devant elle. J'arque alors un sourcil et le ton de ma voix se fait légèrement plus sec, malgré moi, tandis que je demande : « Je peux savoir ce que tu fais ? »
CODE BY KERUSHIREI


- ❇️ -
this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
avatar
Lee Su Ah
❝ GOLDEN ★ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 2 Nov - 9:55

You were goin' farther every day and I couldn’t do anything about it...


lee su ah
&
park jin hyun

Il y a un an, ma vie se déroulait à merveilles. Il y a un an, j'étais dans les bras de mon amoureux, profitant du bonheur qu'il m'offrait jour après jour. Maintenant, je ne sais plus quoi vraiment penser. Je ne suis même pas à réfléchir correctement non plus. Attrapant de nouveau un de mes vêtements, c'est tellement étrange, tellement étrange pour moi. Avec le temps, j'ai considéré cet appartement comme le mien. Jin Hyun m'a même laissé un double de ses clés, et ce, de manière tout à fait spontanée sans qu'on ait besoin de mettre des mots sur ce choix. Malheureusement, ce bon souvenir finit par se noircir au moment-même où je suis rentrée dans cette pièce. Mais, je crois qu'il est encore un peu trop tôt pour le réaliser. Je continue alors mon espèce de déménagement, faisant des vas et viens dans l'ensemble du logement. J'ai eu l'occasion de prendre mes aises depuis longtemps et j'avoue que ça me fait un peu mal au cœur. Tout a tendance à provoquer ce genre de réactions chez moi depuis plusieurs mois: me sentir un peu trop éloignée de Jin Hyun, ne plus pouvoir retrouver ces moments de bonheur mais surtout de revoir cet excès de jalousie qui me fait perdre la tête. En attendant, mon sac de sport commence à être plein mais il me reste quelques affaires, du moins, je crois, à récupérer. Dire que je ne laissais même pas une chance au jeune homme de s'expliquer... Mais, au fond, n'a pas-t-il déjà eu la chance de le faire ? Sur certains points, en tout cas. Nos disputes tournent tellement en rond... Mordillant ma lèvre inférieure, je suis finalement interrompue par une voix qui se veut chaleureuse. Je me tourne alors, peinant à dissimuler ma surprise avant de lui répondre, le temps de reprendre un peu mes esprits et de dire d'une voix dénuée de toute colère. Miracle. « Je suis venue récupérer quelques affaires. » Enfin beaucoup d'affaires, à vrai dire. Mais soit, je me mets à tirer doucement sur la fermeture éclair. « Ton séjour s'est terminé plus tôt que prévu ? » Pour finir, je lève le menton afin de le regarder. « J'ai eu quelques vents de ce dernier. Tu t'es bien éclaté, apparemment. » dis-je, un brin ironique.  
CODE BY KERUSHIREI


My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
avatar
Park Jin Hyun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 18 Déc - 0:08

You were goin' farther every day and I couldn’t do anything about it...


lee su ah
&
park jin hyun

Je dois avouer que je suis pas mal surpris par ce qui est en train de se dérouler sous mes yeux. Certes, je ne m'attendais pas forcément à ce qu'elle m'accueille à bras ouverts, étant donné les quelques semaines assez tendues qui ont précédé mon séjour au Japon, mais je ne m'attendais également pas à ce genre d'accueil de la part de la jeune femme. Car, si notre couple est sujet à quelques tensions, ces derniers temps, son comportement me paraît quelque peu extrême, pour le coup... Parce qu'à en juger le gros sac que je la vois refermer, on est loin des "quelques" affaires qu'elle dit vouloir récupérer... Lâchant donc un faible rire, mêlant contrariété et incompréhension, je fronce légèrement les sourcils à l'entente du ton ironique qu'elle finit par employer et m’exclame : « Ok, Su Ah, j'ai compris... Tu m'en veux... » Madame est contrariée, apparemment. Mais pour quelle raison ? Allez savoir... Ne lui laissant donc pas le temps de répondre, je finis par demander, sur un ton tout aussi ironique que le sien : « Par contre, va falloir que tu m'expliques pourquoi parce que j'ai beau réfléchir, là, je n'vois pas ce que tu pourrais m'reprocher ! » Très franchement, je ne sais pas quelle mouche l'a piqué, ni même ce que j'ai bien pu faire pour mériter un tel accueil. Moi qui étais particulièrement content de la savoir ici... Quelque chose me dit que ça ne risque pas de durer. D'ailleurs, plutôt blasé par la tournure que prennent les événements, je me permets même de laisser échapper, légèrement moqueur et un brin sarcastique : « C'est parce que j'ai, soi-disant, encore fait passé la danse avant notre couple, le temps d'un week-end ? Je t'ai pourtant proposé de venir avec moi, non ?! » Je ne sais pas si c'est réellement ce qu'elle me reproche mais, vu nos dernières altercations, ça ne m’étonnerait pas le moins du monde...
CODE BY KERUSHIREI


- ❇️ -
this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
avatar
Lee Su Ah
❝ GOLDEN ★ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 19 Jan - 14:17

You were goin' farther every day and I couldn’t do anything about it...


lee su ah
&
park jin hyun

Je lui en veux, c’est un fait. Je m’en veux également d’être toujours agacée et lassée à son sujet. Ce que je fais aujourd’hui ressemble à une fuite en avant mais j’ai aussi l’impression d’avoir fait mon maximum, d’avoir été assez compréhensive. Alors, quand le jeune homme me demande des explications, j’ai juste envie de lui rire au nez. Comme si mes sentiments avaient finalement leur influence sur lui ? J’ai beau avoir dit mes troubles à mon petit-ami quelques semaines plus tôt, rien n’a changé ou alors on pourrait même dire que cela s’est empiré. Vraiment ? Comment il a pu penser que j’accepterais ce séjour au Japon ? Clairement, notre couple n’en serait pas ressorti plus fort parce que j’en ai définitivement marre de me contenter d’être là, toute seule. Et oui, je me plains, avec ou sans raison légitime. Peu importe mais je ne peux pas ressentir autre chose que de la colère et de la frustration en ce moment-même. (Et si tu avais accepté, peut-être que ton couple serait moins affaibli à l'heure d'aujourd'hui, peut-être que tu ne te trouverais pas ici, Su Ah...) Je lâche de nouveau un rire jaune. « Tu t’attendais à quoi franchement ?! Que je te remercie d’avoir égayé ma vie en m’invitant lors d’un petit week-end durant lequel je me serais contentée de te regarder t’éclater ? » Un effort que je ne suis pas prête à faire. D’ailleurs, le danseur ignore même que je n’aurais pas pu me déplacer dans tous les cas. En effet, j’ai dû participer à un événement ce samedi et j'ai préféré lui cacher dans un esprit rancunier. Je rajoute de l'huile sur le feu, volontairement maintenant. Pourtant, je devrais savoir à quel point les flammes sont difficiles à éteindre. Cette histoire va définitivement me rendre folle. J’aurais pu accepter de l’accompagner mais lors de sa proposition, j’avais juste envie de lui faire comprendre qu’un week-end n’arrangera pas tout. Encore moins, si je dois le partager une nouvelle fois avec sa passion. Nous avons déjà essayé de discuter et malheureusement, nous n’avons pas trouvé une solution. A croire qu’à ses yeux, ce court séjour au Japon était un bon moyen pour que l’on puisse s’amuser, profiter de l’un de l’autre. Toutefois, d’après ce que j’ai pu voir de mon côté, je ne pense pas lui avoir autant manqué.  « Ce n’est pas comme si tes copains et des petites copines avec lesquels tu t’es affiché auraient pu changer quelque chose entre nous. »
CODE BY KERUSHIREI


My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
avatar
Park Jin Hyun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 16 Mar - 23:37

You were goin' farther every day and I couldn’t do anything about it...


lee su ah
&
park jin hyun

Je sais très bien que les difficultés que notre couple est en train d’affronter en ce moment sont en grande partie de ma faute. Je sais très bien que certains non-dits sont la cause des quelques tensions qui demeurent entre nous et je sais très bien, également, que la jeune femme vit de plus en plus mal le fait que je préfère m'enfermer dans ma passion plutôt que de lui parler de tout ce qui me tiraille l'esprit en ce moment. Mais je suis comme ça. J'ai toujours été comme ça. Parler n'a jamais été mon fort. Encore moins quand il s'agit de parler de moi, de mes problèmes ou de mes états d'âme… Je ne suis pas de ces gens qui se confient facilement, même aux personnes qui lui sont proches. Ce n’est pas par manque de confiance à l'égard de ces dernières mais juste mon éducation et une certaine fierté qui veulent ça. Alors, forcément, ce n'est pas quelque chose que je peux changer en un claquement de doigts. Ça prend du temps et ce n'est pas facile. Ce que la jeune femme ne semble pas comprendre. Ou ne veut pas comprendre. Je n’en sais rien... D'où le rire teinté de frustration que je finis par lâcher, à ses paroles. Honnêtement, est-ce que je pensais que ce weekend au Japon aurait pu arranger les choses entre nous, où tout du moins les apaiser ? Assurément. Je ne lui aurais pas proposé de venir, sinon… Mais visiblement, la jeune femme ne semble pas être de cet avis. Un brin d’ironie et de désinvolte dans la voix, je laisse donc échapper : « Je ne savais pas que me voir heureux te faisait autant chier… » Parce que je l'avoue... Ces mots m'ont vexé. À croire que les autres fois, la jeune femme faisait semblant d'être contente lorsqu'elle venait assister à l'un de nos shows... C'est ce que ses mots laissent entendre. Ou en tout cas comme ça qu'on pourrait les interpréter... Comme ça que JE les interprète. Mais hormis cela, j'ai surtout l'impression que ce n’est pas vraiment le fait que je m'éclate qui la saoule mais plus le fait que je parvienne à le faire sans elle. Ou, tout du moins, avec d'autres personnes qu'elle... Et ses dernières paroles n'ont pour effet que de me conforter dans ce genre de pensées. Dernières paroles qui ont d'ailleurs le don de m'agacer. Voire même de m'énerver... « Mes petites copines ? T’es sérieuse, Su Ah ? » Une nouvelle fois, je laisse échapper un rire. Un rire jaune. Un rire rempli de sarcasme, avant d’ajouter : « Alors c’est ça maintenant le problème ? Tu trouves que je suis un peu trop proche des membres de la troupe dont je fais partie depuis plusieurs mois ? Tu me reproches d’être potes et de m’amuser avec les personnes que je côtoie pratiquement tous les jours ? » Franchement, je ne m'attendais pas à ça. Pour de simples photos sur mon gns... Parce que je suppose que c'est de ça dont elle parle quand elle me dit que je me suis affiché avec "mes" petites copines. Quoi d'autre sinon ? « T'aurais peut-être préféré que je passe un mauvais weekend ? Que je me morfonde dans mon coin parce que tu n'as pas voulu venir ? Faut me le dire Su Ah, comme ça la prochaine fois je saurais comment me comporter. Je ne suis pas certain d'exceller aussi bien que toi dans l'art de faire semblant mais j'peux toujours essayer. Avoir l'air misérable ne doit pas être plus difficile que le fait de faire semblant d'être heureuse pour quelqu'un. » Ouais... Elle m'a vraiment vexé…
CODE BY KERUSHIREI


- ❇️ -
this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
avatar
Lee Su Ah
❝ GOLDEN ★ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 8 Avr - 20:57

You were goin' farther every day and I couldn’t do anything about it...


lee su ah
&
park jin hyun

J'avais tout fait pour éviter ce jour. Je n'aurais jamais pensé que le contenu de cette dispute concernerait un week-end au Japon. Mais si seulement ... Le problème est tellement plus profond. Vu ma réaction, il n'est pas difficile de savoir que son séjour a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Un vase déjà trop plein. Son ton ironique et désinvolte sonne comme le ring d'un lancement d'un combat de boxe. Devrais-je me vanter d'avoir vexé Jin Hyun en un seul coup ?! Il y a quand même plus intéressant que ça dans la vie. J'aimais le savoir heureux. Après tout, voir ses proches souffrir ne serait pas synonyme d'amour. Mais il y a un mais. J'ai du mal à me l'avouer. Il faut dire que le voir mettre autant de vigueur dans la danse et le voir sourire avec des personnes qui ne sont tout simplement pas moi m'ont profondément perturbé. J'en suis devenue jalouse et j'ai maudit toutes ces personnes qui rendaient mon homme heureux, là où je ne parviens plus à le faire. Je ne suis qu'une incapable qui n'a pas été fichu de lui tirer les vers du nez. J'ai tendu autant de perches qu'il les a rejetées. Une par une, ne me laissant aucune chance de me défendre. Car oui, ce n'est pas seulement un foutu week end qui est en cause. Je l'ai compris. Il n'est tout simplement plus heureux avec moi.

Dans de telles circonstances, il est difficile de ne pas être en colère contre le monde entier. Ma main serre vivement le tissu que j'ai entre les mains avant de mordiller ma lèvre inférieure et de chuchoter : " Et toi, tu t'en fiches pas mal de me savoir malheureuse. " Cette joie qui inondait mon coeur n'a cessé de se faire la malle jour après jour. Comment pourrais-je continuer sur cette lancée ?! Son rire jaune me donne la chair de poule. Il ne m'effraie pas, il m'énerve. Il m'énerve de faire semblant de tomber des nues et je le déteste encore plus d'évoquer cette histoire. Dès la moindre dispute, il ne peut pas s'empêcher de me rappeler à quel point j'ai joué avec lui, que je ne cesse de lui mentir. " Si j'avais su... " Un sourire en coin prend possession de mes lèvres tandis que je plonge mon regard dans le sien. " J'aurais commencé par là. C'est la première fois que tu réagis depuis des semaines et ce n'est même pas pour ... " Moi. Je lève les yeux au ciel. " Il suffisait juste de te parler de tes potes pour que tu t'emportes, pour que tu me dises quelque chose. " Je ris à mon tour, dépitée par ce constat. C'est vexant de faire une telle observation comme il est vexant de l'avoir vu le sourire aux lèvres alors que nous étions encore dans une impasse. Bien sûr, l'imaginer me pleurer toute la journée n'est pas quelque chose qui me plairait. Je n'ai jamais voulu faire de mal à Jin Hyun mais j'aimerais qu'il prenne conscience de certaines choses. Toutefois, je doute de faire preuve de sang-froid. Ne suis-je pas la fille qui a débarqué en trombe à son appartement pour récupérer toutes ses affaires ? " C'est déplorable de continuer à me dire des trucs pareils après tout ce temps. Je crois que je t'ai suffisamment prouvé le contraire. C'est plutôt à toi de t'expliquer. " Je ne reviendrais pas sur mon rôle que j'ai pu jouer ces derniers mois dans la vie de Jin Hyun. J'ai toujours cherché le soutenir, allant dans son sens quand il m'avait annoncé son départ pour une multitude de villes à des kilomètres de notre charmante capitale. Que veut-il de plus ? " Tu m'as invité à passer deux jours avec toi au Japon mais tu n'as pas cherché à me convaincre d'accepter, de me faire comprendre que c'est important pour notre couple. Et, d'un autre côté, tu postes une photo tout souriant sur internet, comme si finalement, ça ne te touche pas. C'était du vent alors ? Tu dis que je suis une très bonne menteuse. Mais merde Jin Hyun, regarde-toi dans une glace. " Ma voix s'emporte à la fin et j'en perds le fil de mon explication. Cette histoire me fait mal au ventre comme au coeur. " Tu n'en pensais pas un seul mot... Si ce séjour était si nécessaire, tu n'aurais pas agi comme ça. Tu n'aurais pas non plus affiché à quel point ça t'importe peu. Tu l'aurais eu mauvaise. " Ce n'est pas une question de fierté bien que celle-ci a été touchée. Pour moi, c'était logique. " Tu le sais autant bien que moi. Cette troupe, tes amis n'auraient rien pu faire pour nous. Nous ne sommes plus le couple qu'on était à Busan. Ce week end, tu aurais continué à me reléguer au second plan. Que ce soit à Séoul ou ailleurs de toute façon... "  
CODE BY KERUSHIREI


My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
avatar
Park Jin Hyun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 24 Jan - 18:02

You were goin' farther every day and I couldn’t do anything about it...


lee su ah
&
park jin hyun

Je suis fatigué. Exténué... Et, en rentrant d'un week-end, ma foi, plutôt mouvementé, j'espérais pouvoir me reposer. Profiter des quelques jours de repos qui m'étaient accordés... Par contre, je ne m'attendais vraiment pas à devoir faire face à une situation comme celle dans laquelle je me trouve en ce moment. Mais ne dit-on pas qu'après le calme vient la tempête ? J'aurais dû le prévoir, après tout. Ça fait des semaines que ça ne va plus entre nous alors il fallait bien se douter que cela allait exploser à un moment ou un autre. Surtout connaissant Su Ah... Mais je ne vais pas le nier. Ça me fait chier que ça me tombe dessus, là, maintenant. Et ça me fait chier de la voir monter sur ses grands chevaux pour une connerie tels que des photos postées sur un réseau social. De simples photos prises avec des potes mais sur lesquelles j'ai, apparemment, fait l'erreur d'être trop heureux... « Sérieux, Su Ah, arrête... Tu sais très bien que je ne réagis pas comme ça parce que tu me parles de mes potes... » Non, ce n'est pas parce qu'elle parle de mes potes que je m'emporte comme ça... C'est beaucoup plus compliqué que ça. Alors, certes, j'ai conscience d'avoir une grosse part de responsabilité dans nos problèmes et j'ai conscience de ne pas avoir agi en super petit ami, ces derniers temps. Pour toutes ces raisons, je comprends d'ailleurs qu'elle puisse m'en vouloir. Mais qu'elle rejette limite la faute sur ma passion ou sur des personnes qui n'ont pourtant rien à voir avec les coups durs que doit subir notre couple, ça m'énerve. Beaucoup. Peut-être même plus que je ne le voudrais... « Tu veux que je m'explique ? Mais à propos de quoi, exactement ? » J'ai l'impression d'être pris entre deux murs. Cette sensation est tellement désagréable. Une sensation que j'ai d'ailleurs déjà ressenti, il y a un peu moins de deux ans en arrière, lorsque nous nous sommes engueulés pour la première fois, elle et moi. A l'époque, nous n'étions pas encore ensemble... Mais, au vue des sentiments que l'on éprouvait déjà l'un pour l'autre, les paroles que nous avions échangé ce jour là avaient été particulièrement blessantes et vexantes. Les paroles que j'avais laissé échapper, surtout... Et aujourd'hui, nous revoilà de nouveau face à l'autre, à nous envoyer ce genre de paroles en pleine face. Paroles que l'on pourrait très bien finir par regretter une fois la tempête passée, cela dit... A croire que nous n'avons pas retenu la leçon, la dernière fois. « Tu sais quoi ? A t'entendre parler, sous prétexte que ça ne va pas entre nous, c'est limite si je ne devrais pas m'arrêter de vivre. "Ne souris pas. Ne t'affiche pas sur les réseaux sociaux avec tes potes. Ce n'est pas correct..." ! Mais pas correct pour qui, Su Ah ? Pour toi, c'est ça ? » Quelque peu contrarié, je laisse échapper un faible rire et reprends finalement : « Franchement, c'est vraiment ce que tu penses ? Tu crois vraiment que ça ne me tenait pas à cœur que tu viennes ? Tu crois vraiment que j'ai fait ça "pour la forme" ? » Pourtant, depuis le temps, elle devrait me connaître un minimum. Et depuis quand suis-je du genre à faire quelque chose contre mon gré ? « Bien sûr que je l'ai eu mauvaise que tu ne veuilles pas m'accompagner. Je ne te l'aurais pas proposé si je ne tenais pas à ce que tu viennes avec moi... Mais t'as refusé ! Et quoi ? Qu'est-ce que j'aurais dû faire ? Te supplier ? » Une nouvelle fois, je laisse échapper un faible rire dans lequel il est facile de déceler une certaine frustration, avant de poursuivre sans laisser à la jeune femme le temps de me répondre : « Sois honnête, Su Ah ! Si je t'avais supplié de venir, tu l'aurais fait ? Après tout, tu viens tout juste de me faire comprendre à l'instant que, pour toi, ce séjour était voué à l'échec pour notre couple, et ce, depuis le départ. Alors qu'est-ce que j'aurais dû faire ? Dis le moi ? A quoi bon essayer de te convaincre alors que de ton côté t'as déjà abandonné ? » Contrairement à moi qui pensais réellement que ce séjour pourrait nous faire du bien. Alors, bien évidemment, je ne m'attendais pas à ce qu'il règle nos problèmes mais j'espérais vraiment qu'on puisse... Je sais pas moi... Recoller doucement les morceaux... Du moins les plus petits... Jusqu'à ce que je sois capable de recoller le plus gros...
CODE BY KERUSHIREI


- ❇️ -
this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
avatar
Lee Su Ah
❝ GOLDEN ★ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 28 Jan - 18:04

You were goin' farther every day and I couldn’t do anything about it...


lee su ah
&
park jin hyun

Excédée, je ne pourrais plus faire la part des choses. Dans tous les cas, il est difficile de faire preuve de lucidité quand nos sentiments sont à l'épreuve. Je ne veux pas me maudire d'avoir rien fait pour sauver notre couple mais je commence à être court d'idées. Il est également évident que cette histoire va encore souligner nos plus grands défauts. J'ignorais ce qu'était la jalousie avant de tomber amoureuse de Jin Hyun, et ça a failli nous tuer avant même d'avoir commencé quelque chose d'officiel entre nous. Après avoir vu cette photo sur les réseaux sociaux, j'ai pu constater à quel point je n'ai pas évolué. Ce n'est pas une question d'infidélité. C'est autre chose. Un doute immense, un doute sur son besoin de m'avoir dans sa vie. Et dire que j'ai considéré ce séjour au Japon comme une proposition banale, pour la forme comme il le dit si bien.J'aurais aimé agir autrement mais ma fierté et ma réalité des choses m'ont poussé à lui dire non, bien que je n'aurais pas pu venir dans tous les cas. Un énième mensonge ou un énième secret entre nous. Ce constat rend mon coeur encore plus lourd alors que les mots de Jin Hyun semblent être des claques. Un rien pourrait me faire mal à l'heure actuelle. Si lui se vexe, si moi je continue sur ma lancée, que va t-on devenir ? Jin Hyun a toujours été celui qui pouvait m'aider à relativiser, à prendre les choses plus légèrement. J'ai été celle qui a essayé de l'imiter mais la différence entre lui et moi, ou du moins, je crois, c'est qu'il est difficile de savoir ce qu'il pense. " Qu'est-ce que je peux dire ? Ca me fait mal et trouve moi égoïste, je m'en moque. Je me sens juste prise pour une conne. " Si je réclame des explications, je ne suis pas sûre de lui en donner de mon côté. J'ai la décence de ne pas lui dire que tout va bien. " Bien sûr que tu aurais dû me supplier ou au moins faire quelque chose pour que je change d'avis ! Si tu étais aussi sûr de toi, si tu pensais vraiment être capable de faire quelque chose de bien pour notre couple, j'aurais peut-être pu... Je peux avoir tort mais si tu m'aides pas à ouvrir les yeux, je peux pas forcément le deviner toute seule. " Je retiens un soupir mais c'est sans compter sur ses derniers mots qui me reviennent en tête. " Et ne dis pas que j'ai déjà abandonné.J'en ai bien fait plus que toi.  " Je serais bien plus que vexée. " Ca fait des semaines que tu es distant avec moi. J'ai essayé de faire de mon mieux pour que tu te sentes de nouveau à l'aise, que tu essayes de me parler parce que je veux être là pour toi. La seule chose que tu m'as dit: c'est que tout va bien, ça passera. " Je lâche de nouveau un rire jaune tandis que je finis par jeter un de mes vêtements par terre. " Et finalement... Deux petits jours auraient pu solutionner le problème ou en moins une partie ? Mais quel problème ? Je pensais que tout allait bien justement pour toi. Il faut savoir accorder ses violons, hein. " Et après, il ose dire que je suis celle qui n'a pas voulu protéger notre couple. C'est lui qui n'a pas cessé de m'ignorer, de me poser des lapins à la dernière minute sous prétexte qu'il avait encore du travail. Et le pire c'est que je n'ai pas le droit d'accuser ses petits copains copines ? Qu'ils aillent tous au diable. Je tourne la tête et marmonne, la mâchoire serrée. " Tu es tellement têtu, ça me rend malade. "  
CODE BY KERUSHIREI


My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
avatar
Park Jin Hyun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 31 Jan - 19:06

You were goin' farther every day and I couldn’t do anything about it...


lee su ah
&
park jin hyun

En temps normal, je suis du genre très calme comme personne. Démarrer au quart de tour ou me vexer aussi facilement, ce n'est absolument pas dans mes habitudes. Mais si j'ai conscience que je suis, en grande partie, à l'origine de la crise que subit notre couple en ce moment, le fait que la jeune femme tente presque de se décharger de toute responsabilité et ne sois pas capable de voir qu'elle aussi n'a pas toujours agi de la meilleure façon qui soit dans cette histoire a tout simplement le don de m'énerver. Tout comme le fait qu'elle m'accuse presque, à demi-mot, de ne rien faire pour arranger les choses entre nous alors que c'est exactement ce que j'ai tenté de faire en lui proposant de m'accompagner jusqu'au Japon. Parce que même si c'était maladroit de ma part, même si je ne m'y suis peut-être pas forcément bien pris, c'était en quelque sorte ma façon à moi de faire un effort, aussi petit soit-il. Un effort qui aurait pu être le premier d'une longue liste... "Tu sais quoi, Su Ah ?! Moi c'est ta mauvaise foi qui me rend malade ! Tu me reproches de ne pas t'avoir assez montré que je souhaitais que tu viennes avec moi mais tu n'es même pas capable de me répondre quand je te demande si j'avais ne serait-ce qu'une infime petite chance de te voir accepter, si je l'avais fait." Ce qui en dit extrêmement long sur la réponse que j'aurais sûrement fini par essuyer dans tous les cas. Alors pourquoi me le reprocher ? Parce qu'au moins j'aurais essayé ? Parce qu'au moins elle aurait eu la preuve que je tiens à elle et que ça comptait pour moi qu'elle vienne ? Mais si la jeune femme me connaissait un tant soit peu, elle saurait que je ne lui aurais tout simplement pas proposé de venir si ce n'était pas le cas... "Pourquoi tu ne l'avoues tout simplement pas, Su Ah ?! Me balancer un non en pleine gueule, c'était un moyen pour toi de te venger, pas vrai ? Tu voulais juste me faire payer le fait d'avoir été si distant avec toi, je me trompe ?" C'est peut-être le cas. Peut-être que je me trompe... Mais, dans l'immédiat, à l'entendre parler, à l'entendre me reprocher avec autant de détermination le fait que je me sois montrée si peu présent pour elle me donne tout bonnement l'impression qu'il s'agissait là d'une vengeance pour me le faire payer. "Tu ne m'as même pas donné de raison. Pas d'explications... Un non, c'est tout ce à quoi j'ai eu droit. Alors en admettant que tu avais déjà quelque chose de prévu et que tu ne pouvais pas te désister, ce que j'aurais très bien compris... Pourquoi ne pas l'avoir dit ? C'était quoi ton but, au juste ? Me faire du mal en me faisant croire que t'en avais tout simplement rien à foutre ? Et après tu oses me reprocher de ne pas assez agir dans l'intérêt de notre couple ? Laisse moi rire..." M'accordant une courte pause, je laisse échapper un faible rire jaune et reprends, ironique : "Tu dis avoir essayé de m'aider ? Mais je vais t'apprendre un scoop Su Ah : tu t'y es très mal pris !  Tout ce que je te demandais, c'était de me laisser du temps. C'est tout ce que je voulais. Mais il faut toujours que tout aille trop vite avec toi ! Si tu voulais vraiment m'aider et faire en sorte que je me sente bien, tu n'aurais pas essayé de me forcer la main aussi souvent !" Parce que c'est clairement l'impression que j'ai eu... Celle que l'on me forçait la main. A chaque fois que ce sujet était ramené sur la table... "Je ne cherche pas à rejeter la faute sur toi. Je suis conscient d'en être pour beaucoup dans tout ce qu'il se passe. Mais tu sais très bien comment je suis ! Et parler de moi, de ce qui ne va pas, ce n'est pas quelque chose que je sais faire. Alors oui, peut-être que je me suis voilé la face. Peut-être que je n'ai pas été honnête, envers toi et envers moi-même, en te disant que tout allait bien. Mais je suis comme ça et tu le savais..." Une nouvelle fois, je me stoppe et ferme les yeux un bref instant, inspirant doucement pour me calmer. Sans grand succès cependant... "Bien sur que je ne comptais pas sur ces deux jours pour tout résoudre en un claquement de doigts. Je sais très bien que ça n'aurait pas été possible. Mais il ne t'est pas venu une seule fois à l'esprit que c'était ma façon à moi de faire un premier pas vers toi ?" Quelle question idiote. Bien sûr que non, cela ne lui est pas venu à l'esprit, puisqu'elle a l'air tellement convaincue que notre couple ne compte pas assez à mes yeux... "Et puis merde, tu sais quoi ? Laisse tomber ! Je ne sais même pas pourquoi j'essaye de me justifier. Si tu n'es pas capable de comprendre ça alors je ne sais même pas ce qu'on fait encore ensemble..." Et voilà, c'est dit. Ces quelques mots que je regrette déjà, a peine ont-ils franchi la barrière de ma bouche, je les ai pourtant bel et bien dit. Des mots incontrôlés, balancés sous le coup de la colère, de la fatigue et de la frustration. Et impossible de revenir en arrière, à présent...
CODE BY KERUSHIREI


- ❇️ -
this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : 1, 2  Suivant