Revenir en haut Aller en bas

TROUBLE MAKER HAS SOME NEW FOR YOU




 

Aller à la page : Précédent  1, 2

i've learned so much from my mistakes ☾ ft. no seyong

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
avatar
Han Ye Jin
❝ ULTIMATE QUEEN ♔ JUST BEWARE
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 9 Nov - 11:52
Le membre 'No Seyong' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION & ATTAQUE !' :
avatar
No Seah
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 9 Nov - 17:11



I've learned so much from my mistakes, I'm thinking about making a few more

Je pince l’arrête de mon nez, le jugeant sauvagement d’un regard embarrassé. « Oppa…! ah, oppa… YA ! HAJIMA ! » Je dis en chouinant, l’attrapant par le bras et le secouant comme un cocotier. « Laisse-moi tranquille. T’auras plus jamais de cadeau, voilà. Et en plus, t’as aucun talent d’imitateur. » La moue boudeuse, je fourre mes mains dans mes poches et m’engouffre dans la porte du restaurant qu’il tient grande ouverte.

Les baguettes menaçantes, je balaye avec arrogance la façon provocatrice qu’il a de me vieillir. « Tu devrais pas jouer à ça. Tu sais pourtant que t’auras des rides avant moi. » Je souris franchement, mes yeux arrondis en demi-lune qui disparaissent avec l’enthousiasme d’une gamine.

Mais s’il y a bien une chose que je n’ai jamais envie d’imaginer, ce sont les business privés de mon frère et quand je parle de business privé, je ne parle pas de ses petites affaires innocentes dans lesquelles j’adore fourrer mon nez de petite soeur… « NON. NON, CA NE FONCTIONNE PAS. » Je ferme les yeux, accoudée au bord de la table et mes mains qui frappent sans relâche le haut de mon crâne. Je me dis qu’en tapant un peu plus fort, les images se décrocheront comme des posters et iront brûler dans les enfers de ma conscience.

« RÊVE ! » Je démarre sans plan établi dans ma tête. Mes baguettes piquent un coup dans un bol, un coup dans l’autre. On pourrait croire que c’est de la compétition pure mais j’ai déjà eu l’occasion de rappeler à quel point les nouilles de ce restaurant sont fabuleuses. Je suis en extase culinaire et rien que pour ça, je me dois de faire honneur au chef des cuisines en gagnant ce défi.

ET QUAND J’Y SUIS PRESQUE, IL S’ESSUIT LE CONTOUR DES LEVRES ALORS QUE MOI J’AI ENCORE DE LA SAUCE PARTOUT AUTOUR DE LA BOUCHE. « QUCHOI ?! » Les nouilles retombent avec ô combien d’élégance dans le fond du bol. Les siens sont vides archi-vides et dans ma tête, ça tourne à cent à l’heure. « C’EST PAS DU JEU ! TU M’AS FILE TES DEUX ŒUFS ! DEUX ! ŒUFS ! Appelez-moi l’arbitre, je veux revoir la vidéo. » Je dis ça en même temps que je me renfonce dans le fond de mon siège, bras croisés et mine grognon. « Mon plat à moi, il était plus chaud que le tiens. » MAIS SI, PUISQUE JE VOUS L’DIS !


I can't forget the sound of your voice in the middle of the night. I can't forget the way your lips felt pressed against mine. I can't forget the way you looked when you were asleep right next to me. I can't unlove you and it's killing me.
TRULY. MADLY. SECRETLY. ♡
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 10 Nov - 13:58



I've learned so much from my mistakes, I'm thinking about making a few more

Un vrai duo de comique, heureusement que j'ai toujours son sac de cours, elle essayerait de m'assassiner avec. Au plus, elle me regarde, au plus je me marre. Seah, Seah, Seah, que vais-je faire de toi? Tu ne reconnais même pas mon talent. dis-je alors qu'elle me laisse seule sur le trottoir. C'est ça avoir le chic d'embêter sa sœur. Elle boude pour un rien, refusant de me reconnaître comme le meilleur des imitateurs du monde. Tss, sale gosse.

Alors là, elle me cherche, elle va me trouver. À qui la faute si j'ai déjà des rides et des cheveux blancs hein? Houla, je parle comme maman maintenant. Ça va pas du tout. Et puis, je suis très beau comme ça ! J'ai dû lui dire un millier de fois de ne rien montrer avec la baguette et je montre mon visage. Comme on dit, fait ce que je te dis pas ce que je fais. Sauf qu'on est pareil tout les deux. Trop très. Les mêmes mines boudeuse, les mêmes expressions. J'hausse un sourcil après mon lapsus, croisant les bras, gonflant les joues. J'aurai essayé. Mais y a l'image mental maintenant qui est là. Et comme elle, je ferme les yeux tout en me tapant pour oublier ça... Arf! Faut que je pense à autre chose que moi faisant... Bergh !

Le départ est lancé. Et en moins de temps qu'il faut pour qu'un grain de poussière tombe du plafond, je dépose les baguettes sur la table, prend la serviette pour essuyer ma bouche tout en lui lançant un regard de vainqueur. Elle me regarde laissant tomber les nouilles qu'elle mangeait dans son bol et j'eclate de rire. On parle pas la bouche pleine, je te l'ai déjà dit. Je prends mon temps, fier comme un paon. Et là, c'est du Seah tout craché, l'injustice, le deni ma sœur ne sait pas perdre en silence. Pendant qu'elle râle, je tends le bras au-dessus de la table pour récupérer un des œufs qui reste encore dans son bol. Tu aurais fait une vie si tu les avais pas eu. Allez, je suis bon prince. Qui est le meilleur des oppa ? Elle sait que je vais lui casser les pieds avec ça pendant une semaine. Tout va être bon pour la faire râler.

J'ai encore faim. Tu veux un désert ? Où on rentre ? Tu me dois un massage... Et je dois encore prévenir maman que je suis vivant.

avatar
No Seah
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 15 Déc - 18:26



I've learned so much from my mistakes, I'm thinking about making a few more

La gamine s’élance pour récupérer son œuf entre ses baguettes. « RENDS-LE MOI ! Tu voles ma victoire et en plus tu voles mon œuf ? » Les deux plats de nouilles seraient vite digérés, la défaite un peu moins. Elle jeta un regard terrible au meilleur des oppas, lui tirant sa langue rebelle et honora la table en allant jusqu’au bout de son repas sans rien y manquer.

Elle reposa ses baguettes et s’essuya les contours de la bouche. Gamine boudeuse qui ne lui avait toujours pas adressé la parole depuis le drame, Seah plaça son dos dans le fond de sa chaise et croisa les bras comme une enfant. « Oui je veux un dessert. » Sourcils froncés, elle fit la moue avant de se redresser et terminer son verre d’eau. « Mais pas ici ! Je veux des mochis, oppa ? Ceux qu’ils font à côté de la maison » et de rétorquer un peu plus bas « tu l’auras ton massage » en se levant et poussant sur sa chaise pour la ranger.

En sortant du restaurant, elle lui fit une confidence. « Maman sait que tu es vivant, je lui ai dit tout à l’heure que tu m’avais envoyé un message à moi ! » Un auréole lumineuse se dessine progressivement au-dessus de sa petite tête de mademoiselle-je-sais-tout avant qu’elle ne poursuive « mais il faut que je lui dise que je suis en vie… je lui ai dit ce que j’avais fait avec la porte et que si elle n’avait pas de nouvelles de moi, c’est parce que t’aurais décidé de m’éliminer pour redevenir enfant unique ! » Elle lève mon index comme si elle se faisait un monologue à elle-même. « Et tu sais ce qu’elle m’a répondu ? » Là-dessus, elle s’insurge en ouvrant les guillemets, deux doigts recroquevillés de part et d’autre de son visage « ha ha. » Elle ouvre de grands yeux « personne ne me respecte dans cette famille, ça devient vexant » le bout de son nez se fronce dans une adorable moue boudeuse.


I can't forget the sound of your voice in the middle of the night. I can't forget the way your lips felt pressed against mine. I can't forget the way you looked when you were asleep right next to me. I can't unlove you and it's killing me.
TRULY. MADLY. SECRETLY. ♡
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : Précédent  1, 2