Revenir en haut Aller en bas

TROUBLE MAKER HAS SOME NEW FOR YOU




 

Move this hand, we are stranger now ft. Matteo

 :: Le reste du monde :: Faille temporelle :: les histoires du passé
avatar
Bang S. Lyn
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 23 Fév - 18:57
Move this hand, we are stranger now
I’ll meet someone so much better I’ll make you regret it all
••••



Lyn n’arrivait pas à y croire. Comment avait-il osé ? Jamais elle ne l’aurait imaginé faire une chose pareille, jamais elle ne l’aurait rangé dans cette catégorie de pur connard et pourtant, la réalité la giflait aussi violemment qu’elle avait claqué la porte. Elle l’avait vu ou plutôt surpris avec une poufiasse jouant de son charme bien trop peu habillée pour que leur conversation soit amicale. Alors que ces images fraîchement enregistrée tournent encore et encore dans sa tête, elle a l’impression que son corps entier se contracte douloureusement. Jamais elle n’aura été aussi déterminée à quitter un lieu le plus vite possible pour ne plus jamais y revenir. Encore une fois son égo et sa confiance étaient réduits à néant. Tous ses sentiments se mélangeaient en un cocktail puissant. Est-ce qu’elle se sentait plus triste qu’énervée ? Elle ne le savait pas vraiment. Tout ce qu’elle savait c’est qu’elle avait été trahie, trompée juste sous ses yeux et que si elle n’était pas partie, elle les aurait très certainement tués. Pendant si longtemps elle s’était imaginée qu’elle était le point toxique de leur relation, la personne la plus à même de gâcher leur relation mais elle s’était trompée.

A la vitesse de l’éclair, la gumiho avait dévalé les marches des escaliers et quitté le dortoir des neugdae sans se retourner ni même y songé. Elle jouait la sourde oreille à tout appel, à tous les bruits, gardant son attention maintenue sur le chemin à prendre pour retourner au dortoir des bleus. Elle ne voulait pas lui parler, elle ne voulait pas entendre les conneries qu’il pourrait bien inventer pour expliquer ce qui lui semblait être évident. Ce soir pour la troisième fois de sa vie, on réduisait en miette toutes ses certitudes et ce qu’elle avait essayé de préserver précieusement.


••••

by Wiise


Follow the sound of the flute, follow this song
It may be a little dangerous but I’m very sweet
I’m here to save you, I’m here to ruin you



avatar
Leone A. Matteo
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 12 Mar - 1:22
]
Move this hand, we are stranger now
I’ll meet someone so much better I’ll make you regret it all
••••



Kerli m’avait surpris. Concentré sur la rédaction de mes nouvelles recettes, mon visage était penché au dessus de mon bureau où mon regard se plissait face à la tâche à accomplir. Je n’avais pas entendu la féline se glisser dans ma chambre, et encore moins derrière moi jusqu’au moment où elle bondit sur moi, me prenant au piège sur mon fauteuil noir. Je vis d’abord son visage, et je souris simplement en la voyant, car elle avait toujours ce don de me faire sourire, cependant, ce n’est qu’en posant ma main sur ses hanches pour la repousser doucement en arrière que je m’aperçue que la demoiselle ne portait pas grand-chose sur elle. J’écarquillais les yeux surpris. Il était vrai que nous nous étions laissé aller plus d’une fois à des jeux qui n’étaient pas pour les enfants autrefois, mais au grand jamais cela se produisait quand l’un de nous deux étaient en couple. Alors que lui prenait-il ? C’est âpres que je compris. J’avais beau la repousser, elle revenait à la charge sans cesse, prenant ses yeux de biche pour essayer de me faire craquer. Il n’en était pourtant rien, mon cœur appartenait actuellement à Lyn et personne d’autre. C’est là que je compris que Kerli n’avait pas pris ses médicaments, laissant libre cours à de dangereuses émotions. Quand j’en pris conscience, il était déjà trop tard, la silhouette de Lyn se dessinait dans l’encadrement de la porte avant que je ne la vois disparaitre aussi vite. Mon cœur ne fit qu’un bond. Un instant, je crus même qu’il s’était arrêté de battre une fraction de seconde. Il n’en fallut pas plus pour me faire bondir hors du canapé, repoussant sans ménagement la neugdae en arrière. Et commença une course poursuite dans la fraternité, suivie de l’extérieur. J’avais beau crier, hurler son prénom, elle faisait la sourde oreille, filant comme l’éclair. Malgré toutes mes tentatives, elle ne prit pas la peine de se stopper, dans un dernier élan d’espoir, j’accélérant, finissant par la rattraper. Je l’attrapais par le bras pour l’attirer a moi, pour qu’elle me voit. Je voulais qu’elle comprenne que tout ceci n’était pas ce que ca avait l’air, que ce n’était qu’un gros malentendu. « Lyn, ce n’est pas ce que tu crois, je peux tout t’expliquer… » Déclarais-je à bout de souffler malgré mon corps de sportif. Pas certain que je mettais toutes les chances de mon côté en commençant mes explications de la sorte…


••••

by Wiise