Revenir en haut Aller en bas



 

[FB] I'm so in love with you. ft sambb

 :: Le reste du monde :: Faille temporelle :: les histoires du passé
avatar
Hwang Alexander
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 20 Aoû - 9:57


close your eyes and take my hand
memories start flashing like a photobooth

 
kim samran  ϟ  hwang alec .

Yoonjae soufflait de plus en plus fort. Il s’agitait dans le lit alors que le corps rassurant de son amant n’avait plus aucun effet sur lui. Sa peau moite collait aux draps de la façon la plus désagréable qui soit. Il souffle, suffoque, cherche de l’air, s’en prive, se punit. Il fait une nouvelle crise de panique dans son sommeil et c’est le prénom de son frère jumeau qu’il gémit sans le vouloir. Hanté par ce fantôme il se persuade qu’il n’arrivera jamais à s’en débarrasser. Il ne veut pas l’oublier, ce n’est pas comme s’il pouvait oublier l’existence de son jumeau comme ça. Mais il aimerait terriblement pouvoir se débarrasser de cette douleur qui lui collait à la peau. De celle qui vous assomme et vous cloue au sol. Son cœur bat si fort dans sa poitrine que ça en devient douloureux. Lui aussi il aimerait pouvoir se l’arracher bon sang. Il souffre, beaucoup trop. Autant que Sam, peut-être moins ? Peut-être plus ? Ils étaient bien incapables de quantifié leur douleur. Surtout quand celle-ci était commune. Si ce n’était pas Yoonjae en proie à un cauchemar douloureux et violent, c’était Samran qui se réveillait en hurlant dans la nuit, couvert de sueur et le regard remplie d’une culpabilité et d’une peur panique. Tout se mélangeait dans leur tête et parfois Yoonjae avait l’impression de ne faire qu’un avec son petit ami. Tout semblait si dur. Ils étaient bien incapables d’oublier. Leur passé, la mort, leur torture leur collait à la peau. Trop violente, trop intense. Les jours passaient mais rien ne pouvait mettre de la distance avec ce qu’ils avaient vécu. Ils avaient fui la Corée, s’était réfugié en Angleterre, chez l’oncle du garçon et pourtant … rien n’y faisait. Ils souffraient et rie ne pouvaient les guérir. Rien si ce n’est la présence de l’autre. Yoonjae se réveille en sursaut et grimace, la bouche sèche et la poitrine en feu. Instinctivement il cherche la main de son petit ami qu’il trouve facilement. Il entrelace leur doigt et serre cette main pour mieux calmer les battements de son cœur. Il n’aura jamais autant regretté sa décision de l’avoir quitté que ces nuits de cauchemar où il se réveillait seul … 


avatar
Kim Samran
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 21 Aoû - 9:23
I'm so in love with you+ tenue +Il n’était pas rare pour Yoon Jae ou Samran de faire des cauchemars. On peut dire qu’il leur arrivait plus souvent qu’ils n’aimeraient le dire de se réveiller en sursaut, la sueur sur la tempe et le souffle court.
Parfois, des cris. Samran avait du mal à le dire, mais il s’agissait le plus souvent de lui. Ces nuits ou il ne supportait pas le contact de Yoon Joon ou de qui que ce soit, quoi qu’il se passe, ou la moindre chose le rapportait à cette nuit d’enfer, il y a un an.
Cette nuit cependant, ce n’est pas lui qui se réveilla en sursaut d’un cauchemar. C’est la pression sur sa main qui lui fit ouvrir les yeux.

Yoon Jae lui faisait mal. Il ne dit rien cependant, resserrant ses longs doigts sur sa main et se redressant dans le lit.
4h45 du matin. Ils se levaient tous les deux dans quelques heures. Il se tourne vers le visage livide de son petit ami.

“Yoon Jae… tout va bien. Penches toi.”

Il l’aide à se redresser et à tirer ses genoux contre lui, penchant sa tête entre eux pour lui permettre de se calmer, comptant à voix basse pour lui donner un point d’ancrage, comme leur avait appris leur psychologue.
Une fois qu’il fut certain que Alec se sentait mieux, Samran s’installa près de lui et posa sa tête contre son épaule, se demandant comment ils avaient pu en arriver la.

“Racontes moi…” souffle t’il. “Qu’est ce que tu as vu ?”

©️2981 12289 0


MONSTERS
   All the demons are gone
You can try and scare me now, but I ain’t scared no more.
avatar
Hwang Alexander
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 3 Nov - 22:08


close your eyes and take my hand
memories start flashing like a photobooth

 
kim samran  ϟ  hwang alec .



Il passe une main dans ses cheveux et souffle livide. Ce qu’il avait vu ? Toujours la même chose. En pire peut-être cette fois parce qu’il perdait aussi Samran. Il le perdait et n’avait rien pu faire pour l’empêcher de subir ces coups, ces violences … ces agressions répétés … Il était enchainé et le regardait se faire battre. Se faire violer. Il pouvait encore entendre ses cris et ses suppliques. Ses sanglots étaient peut-être pire que tout, si ce n’était pas pour ses gémissements … Tout et rien, non tout et rien était le pire. Et il revoyait sans cesse son frère exploser, il courait vers lui pour tenter de le sauver mais il se retrouvait plaquer au sol avec des chaines. Il ne pouvait que tourner son visage vers Samran qui tendait la main vers lui pour lui supplier de lui venir en aider … Mais Yoon Jae avait beau se débattre, tirer sur ses chaines il restait cloué à ce sol, parfois ce mur, parfois suspendu dans le vide. « Toi … je t’ai vu toi … » murmure-t-il alors qu’il retrouvait son calme en s’ancrant à la voix de son petit ami qui comptait doucement. Il revient se blottir contre lui et souffle « Je n’ai pas envie d’en parler … pas maintenant. » peut-être à leur prochaine séance chez le psychologue, celle où il serait seul, puis celle où ils seront en couple. Il colle son front au sien et gémit « Je suis désolé mon amour … pardonne moi … »
avatar
Kim Samran
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 6 Nov - 15:54
I'm so in love with you+ tenue + Le syndrome post traumatique avait des effets complexes et nombreux. Parfois, Samran ne supportait pas d'être approché ou touché sans être prévenu. Il avait été parfois à deux doigts d'arracher les yeux de Yoonjae en légitime défense.
Parfois, il ne pouvait pas se regarder dans le miroir sans avoir envie de faire mal ou de vomir, alors il s'empressait de recouvrir les miroirs pour ne pas avoir à se regarder.

Puis il y avait les rêves, les horribles cauchemars qui les réveillaient presque toutes les nuits, terrifiés et incapables de respirer.

« Toi … je t’ai vu toi … » Le jeune homme s'efforce de ne pas enfoncer ses ongles dans ses bras, mais de l'inciter à respirer calmement pour qu'il se calme.

« Je n’ai pas envie d’en parler … pas maintenant. » Très bien, moins ils en parlaient, mieux il se portait. Il ne pouvait qu'imaginer ce à quoi il faisait allusion. Il ferment les yeux et attire le jeune homme contre lui avec douceur. « Je suis désolé mon amour … pardonne moi … » “Shhh…” souffle t'il en caressant son dos. “Tu n'as rien à te faire pardonner, mon ange. Tu es la… Tu es avec moi et je t'aime.” Il repousse les mèches recouvertes de sueur sur son front. “Rien de tout ça n'est de ta faute, tu le sais, n'est ce pas ?” Ses yeux se durcissent visiblement. “C'est de la sienne.”
©️2981 12289 0


MONSTERS
   All the demons are gone
You can try and scare me now, but I ain’t scared no more.
avatar
Hwang Alexander
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 11 Nov - 14:13


close your eyes and take my hand
memories start flashing like a photobooth

 
kim samran  ϟ  hwang alec .



Yoon Jae s’en veut, culpabilise de voir qu’il ravive les souvenirs de son petit ami et pas forcément de la meilleure façon qui soit … il renifle en restant blottit contre lui. Ses yeux se ferment comme s’il pouvait oublier l’horreur qu’ils avaient vécue, mais la vérité c’est que son esprit ne le laisse jamais en paix. Sous ses paupières se rejoue les scènes, comme un disque rayé le ramenant sans cesse à cette lui-là. Crise d’angoisse, coup, cri, douleur incommensurable … Le jeune couple devait faire face à tellement de difficulté … mais au moins ils étaient ensemble, c’est ce que ne cessait de se répéter Yoon Jae. Parce qu’il savait que tant qu’ils seraient ensemble rien ne pourrait leur arriver. Yoon Jae arrivait à se convaincre que s’ils devaient couler ensemble … alors ils couleraient et que s’ils devaient … s’ils devaient s’en sortir, alors ça serait main dans la main. Il était loin de se douter, à cet instant, qu’il serait celui qui gâcherait leur vie plus encore et qu’il les plongerait dans le pire des cauchemars. Ce soir il était amoureux, et ce soir il voulait s’arracher à leur peine, de celles qui vous collent à la peau. Yoon Jae relève son visage vers celui de Samran et murmure avec une force de conviction poignante « Je t’aimerais pour tout le reste de ma vie … tu le sais ça ? » Parce qu’il tenait à ce que Samran l’entende, le comprenne et s’il fallait il lui répéterait tous les jours jusqu’à leur dernier souffle. Qu’il l’aime, qu’il l’aime à en crever … Il vient l’embrasser, parce qu’il a l’impression de périr s’il n’a pas cette bouche sur la sienne. Parce que c’est leur souffle qu’ils se partagent pour tenir debout … Yoon Jae entends ses mots, les comprends, mais ne les assume pas. C’est de sa faute, tout ce qui est arrivé c’est de sa faute … Et quoiqu’on puisse lui dire il n’arrivera jamais à se convaincre du contraire … Pourtant ce soir il veut protéger l’homme qu’il aime … il veut lui faire oublier, il a besoin de lui, de ses bras, de son corps, de cette chaire chaude contre laquelle il se presse … Il frémit et coupe le baiser en murmurant « Oublions … » comme une plainte, une promesse, une supplique, un rêve … qu’ils oublient … alors que sa main se glisse sur son torse et descend doucement jusqu’à son ventre qu’il griffe tendrement. 
avatar
Kim Samran
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 14 Nov - 9:23
I'm so in love with you+ tenue + On explique difficilement ce que peut être le traumatisme suivant quelque chose d'aussi éprouvant que le jeune couple. Il n'y avait pas de manuel de survie pour ce qu'ils avaient vécu. Ce qu'ils ne disaient pas, dans les films, c'était les cauchemars et la paranoïa constante. Ils ne disaient pas que le moindre petit détail pouvait les envoyer dans une spirale sans fin de douleur et de cauchemar. Le jeune homme se souvenait avoir vécu ça un jour, avoir entendu un homme rire dans la rue et avoir été projeté dans un cauchemar sans fin.
Il se souvenait avoir hurlé et pleuré jusqu'à ce qu'Alec ne soit appelé par la police, désemparés devant son désarroi.

Samran avait encore beaucoup de mal à imaginer sortir sans Alexander après cet incident. Il faut dire que les rues de Londres étaient encore très sinueuses et difficiles à repérer pour lui, et il ne parlait pas un très bon anglais.
“Je t’aimerais pour tout le reste de ma vie … tu le sais ça ?” Samran sourit doucement, caressant sa joue doucement. “Vraiment ? Alors peut être que tu devrais faire ta demande, je suis une édition limitée.” plaisante t'il avec douceur. Il vient l'embrasser et le jeune homme fond complètement dans le baiser. Dans ses bras. Il l'aime terriblement et c'est son amour sans doute qui lui permet de tenir encore debout. C'est son amour qui l'a forcé à se tenir la tête hors de l'eau alors que la vie tentait comme il pouvait de le submerger.
Il est prêt à tout pour Alec, y compris se lever toutes les nuits pour le rassurer quand les cauchemars se font trop intenses.

« Oublions … » Le baiser se fait un peu plus intense et laisse le jeune homme le souffle court et les joues rouges, mais aussi avec une incroyable peur… Une peur qui le glace et qu'il a encore été incapable de combattre suffisamment pour aller plus loin que quelques baisers.
Alec, cependant, semble désireux, et lui aussi. Sam aussi le voulait. Il voulait oublier et se lier avec lui à nouveau. Mais il avait peur, et il était meurtri, et il frissonnait de peur tout en lâchant un gémissement. “Alec… “

Il est pâle et se mord la lèvre. “Je suis… J'ai peur… J’ai peur mais j’ en ai envie. “

©️2981 12289 0


MONSTERS
   All the demons are gone
You can try and scare me now, but I ain’t scared no more.
avatar
Hwang Alexander
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 18 Nov - 23:30


close your eyes and take my hand
memories start flashing like a photobooth

 
kim samran  ϟ  hwang alec .

« Je sais mon amour … » murmure-t-il en caressant sa joue tendrement. Il savait tout de l’homme qu’il aimait … Yoon Jae serait capable d’attendre encore s’il le fallait. Il pourrait tout attendre pour lui … mais il voulait aussi l’aider à avancer … il pouvait encore se contenter de baisers tendres et parfois chauds, mais il savait au fond de lui que Samran devrait avancer d’avantage … se faire violence, retrouver confiance en lui, en son corps … Yoon Jae redoutait plus que tout de lui faire mal, physiquement, de ne pas s’arrêter à temps, d’aller trop loin … Il ne savait ni jusqu’où Samran était capable d’aller, ni jusqu’où il voulait aller … Mais Yoon Jae saurait se montrer patient et à l’affut du moindre signe … Il vient l’embrasser en frottant son nez contre sa joue et souffle « tu peux me dire stop à tout moment mon amour … » Il vient allonger son corps doucement sur celui de Samran et laisse leur deux torse s’unir pour respirer à l’unisson. Il occupe l’esprit de son petit ami en l’embrasser et caressant son cou du bout de ses doigts. IL pouvait sentir son cœur battre à tout rompre et il se fit plus doux. Il refusait de lui faire d’avantage  peur. Ce soir il pouvait se contenter de lui donner du plaisir, il n’avait pas besoin de venir en lui, il pouvait attendre, attendre une vie entière s’il le fallait … il prend le temps de lui retirer son pantalon de pyjama délicatement. Il admire le corps nu de son petit ami avec fierté et souffle tout bas « Tu es magnifique mon amour … bien sûr que je te demanderais de m’épouser … parce que je veux faire ma vie avec toi … » assure-t-il en y croyant dur comme fer. Ses mains douces viennent le caresser tendrement avec un sourire tout aussi amoureux alors qu’il retrouve les lèvres de Samran avec adoration. Il se montre doux et ne va pas trop vite, pour faire en sort que son petit ami s’adapte à chaque étape … il se presse contre lui restant habillé de son caleçon et s’empresse de toujours l’embrasser pour qu’il n’oublie jamais à quel point il l’aime … sa main libre vient frôler son membre et qu’il tente de prendre en main avec douceur. « Regarde-moi mon amour … je ne ferais que ça … je n’irais pas plus loin ce soir … je suis là pour toi … pour te donner du plaisir. Rien que pour toi … » Susurre-t-il avec un amour infime tandis que sa main se mouve délicatement sur son intimité. 



avatar
Kim Samran
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 20 Nov - 9:15
I'm so in love with you+ tenue + « Je sais mon amour … » Samran aimait Alec plus que tout. Ils étaient deux hommes en couplé et en parfaite santé, alors bien sûr qu'ils allaient avoir des envies charnelles. Samran était terrifié à l'idée de sauter le pas à nouveau, mais il ne pouvait pas en vouloir à son petit ami si doux et compréhensif d'en avoir envie.
Si seulement c'était aussi simple de dire que Samran n'en avait simplement pas envie ! Mais au contraire, ça faisait si longtemps qu'à chaque fois que le jeune homme le touchait, son corps démarrait littéralement au quart de tour.
S'en était réellement embarrassant, même si ça semblait plaire à son petit ami.

« tu peux me dire stop à tout moment mon amour … » Le cerveau de Samran lui criait “STOP”, mais son coeur, lui, avait besoin de ça. De se sentir à nouveau près de lui comme ils l’avaient été ces derniers mois. Surtout, il avait envie de lui faire plaisir. Alors malgré le fait qu’il soit terrifié, il s’allonge et tente de se calmer, de respirer.
Le visage d’Alec au dessus du sien était une ancre à laquelle il pouvait se raccrocher. Il était si doux, si patient, comme la plupart des gens n’auraient pas su l’être. Il savait bien sur que c’était en partie parce qu’il avait été là quand tout ca s’était passé, mais Alec était foncièrement une belle personne.
« Tu es magnifique mon amour … bien sûr que je te demanderais de m’épouser … parce que je veux faire ma vie avec toi … » Samran sourit doucement. “Je pourrais te croire…” souffle t’il. C’était presque trop beau pour être vrai. Mais maintenant qu’ils vivaient à Londres, ils avaient le droit de se marier. Ils avaient le droit de vivre leur amour au grand jour sans recevoir des quolibets. Bien sur, tout le monde n’était pas aussi ouvert d’esprit que la plupart des anglais, mais dans l’ensemble, ce pays était bien plus ouvert d’esprit que la Corée et la Thailande ne le seraient jamais. Et il aimait ses pays d’origine bien sur.
Peut être qu’il pouvait se permettre de rêver à un mariage.
Se mettre à nu devant son petit ami était encore une étape à la lumière qu’il n’avait pas franchi. Mais dans la pénombre, Alec ne pouvait pas voir ses cicatrices et ses bleus, alors il se détendit, laissant échapper un soupir en sentant ses mains s’aventurer entre ses cuisses meurtries.

« Regarde-moi mon amour … je ne ferais que ça … je n’irais pas plus loin ce soir … je suis là pour toi … pour te donner du plaisir. Rien que pour toi … » Le jeune homme sursaute à la sensation, si douce et pourtant s’écrasant contre lui comme une vague déferlante. Il attrape le t-shirt d’Alec pour se hisser et l’embrasser. “Je t’aime...j’ai confiance en toi, d’accord ?” Il avait confiance en lui, aussi lui donnait t’il le feu vert, les joues roses. Il l’arrêterait à l’instant ou ca deviendrait trop.
©️2981 12289 0


MONSTERS
   All the demons are gone
You can try and scare me now, but I ain’t scared no more.
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Le bal de Noël
Décembre rime avec fin d'année et fêtes de fin d'année. Pour l'occasion, tous les habitants de Séoul et de la Digital City sont invités à venir au bal organisé par la Yonsei. Tout le monde est le bienvenu que vous soyez seul ou accompagné. Il y a aura toujours quelqu'un pour vous tenir compagnie.

Pour en savoir plus, clique ici !