Revenir en haut Aller en bas



 
POUR LES NOUVEAUTÉS DU MOIS C'EST PAR ICI ! ♡ | NOUS AVONS BESOIN DE TON AVIS ALORS CLIQUE ICI
Petite pluie du matin en juillet est bonne pour le vin !

and they know, they fucked up ft. les gumihos en gav

 :: Digital City :: Quartier Est :: Le commissariat
Kwon Jae Sik
Kwon Jae Sik
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
and they know, they fucked up  ft. les gumihos en gav Empty Dim 7 Juil - 19:31
La colère, amie fidèle que Jae Sik avait connue pendant si longtemps, qu'il avait caché sous une montagne de silence et d'indifférence. Une amie dont il pensait s'être débarrassée quand il avait quitté Ulsan et son père. Il fallait croire qu'il suffisait d'un rien pour qu'elle revienne, cette traîtresse. La tête baissée, le sportif ruminait, les mains menottées alors qu'on le poussait lui et les deux gumihos qu'il avait entraîné vers la cellule de garde à vue. Il avait merdé, et bien. Mais le garçon n'était pas connu pour réfléchir avant d'agir, au contraire, il était beaucoup trop impulsif. Ça avait ses avantages. Clairement, cette fois-ci, ça n'en avait pas été un.

« Désolé les mecs. »

Assis à même le sol dans la cellule, le plus vieux s'excusait envers les deux autres gumihos. Il était sensé montrer l'exemple, bordel de merde ! Mais non, il avait été celui qui avait mis son poing dans la gueule d'un de ses connards. Au fond, il ne regrettait pas son action, estimant que le flic l'avait mérité pour être un tel connard. Non, Jae Sik, il regrettait d'avoir entraîné son président et le petit nouveau des renards avec lui, et d'avoir fait ça devant tous les autres membres de la fraternité. Ils allaient s'inquiéter maintenant. Un soupir lourd quitta les lèvres du plus vieux. Il était con parfois, vraiment. Tellement con qu'il finissait dans cette cellule avec deux camarades, à la rue pour un mois, sans affaires et torse-nu. Et on osait dire que la vie était belle ?
Kang Jiho
Kang Jiho
❝ DEMON SQUAD ✯ PRESIDENT
PLUS D'INFORMATIONS ?
and they know, they fucked up  ft. les gumihos en gav Empty Dim 7 Juil - 19:56
Comment un Dimanche qui avait pourtant si bien commencé peut soudainement si mal finir? Prenez des gumiho, prenez de la crimson, prenez un ou deux connards qui en ont semé partout dans le dortoir et puis surtout, surtout, prenez une brigade anti-stup et des Jaesik et Yeongcheol chaud bouillants Vous obtiendrez donc une belle garde à vue avec les deux zigotos cités ci-dessus ET Jiho, qui n'avait rien demandé ni rien fait. Transporté par la brigade, la fameuse qui avait effectué la fouille chez eux, Jiho était occupé à fixer le sol de la camionnette, pensant à tout plein de choses à la fois. Il n'a même pas eu le temps de récupérer des affaires, il se retrouvait en short claquettes et débardeur pour la journée, voire même pour les prochains jours puisqu'il ne savait même pas combien de temps ils allaient être coincés en prison.

Ils arrivent au commissariat, passent par les bureaux administratifs où ils déclinent leurs identités. Pour le reste, c'est la brigade qui explique les circonstances de l'arrestation. Ils ne savent toujours pas combien de temps ils vont rester en cellule et Jiho commence déjà à perdre patience en voyant ces murs sombres et en sentant cette odeur puante de transpiration. Pas étonnant, on les place dans une cellule à côté d'un gaillard, un colosse de 1m90 et 120 kg, dont du sang coagulé a coulé de son arcade. Gloups. Rassurant. Le flic ferme la cellule derrière eux et Jiho se laisse tomber sur un banc, ramenant ses mains entre ses jambes. Il fixe le sol, mais quand il entend la voix de Jaesik, il ne peut s'empêcher de soupirer. C'est un peu tard pour t'excuser. et il serre la mâchoire. C'est que le début de longues heures de solitude... le président se lève du banc, marche jusqu'aux barreaux et regarde le flic qui va monter la garde, visiblement. Un dimanche 12h en garde à vue, vous vous imaginez ça vous? On est là pour combien de temps? demande le chevelu au flic. Ce dernier regarde la montre à son poignet. Au moins 24H. Et Jiho fait volte face pour se tourner vers Jaesik. Un sourire sarcastique étire ses lèvres. Et on dit merci Jaesik!


J'me sens à la dérive ces temps-ci, on dit "l'univers infini", on dit aussi qu'il s'étend. Alors dans quoi s'étend-il? J'ai pas les pieds sur terre, j'ai besoin d'espace. J'ai peur de ta face cachée. J'ai pas les pieds sur terre, pour moi, terrien.
Kang Yeong Cheol
Kang Yeong Cheol
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
and they know, they fucked up  ft. les gumihos en gav Empty Dim 7 Juil - 20:11
Il s'en est fallu de peu, pour que je pète littéralement un câble et que je frappe l'enfoiré qui m'avait insulté de drogué. Bravo, connard, t'as gagné ta place en enfer. Jiho a perdu quelques peu patience en me plaquant au sol, et j'ai bien évidemment tenté de me débattre comme un diable pour que je n'en reste pas là, mais j'ai rien pu faire, parce que trois d'entre nous ont fini avec les menottes au poignets, direction le commissariat. Belle ambiance, vraiment. Maintenant, là, on est dans la cellule de garde à vue, à attendre comme des débiles qu'on vienne nous chercher pour nous passer un savon et plus si affinités. Je me suis calé dans un coin de la cellule, mon regard alterne entre Jiho, Jaesik et mon poing qui a fait la faute. Les bosses sont encore rouges suite à l'impact, et je n'ai pas encore retrouvé toutes mes sensations au niveau de la main.

Je garde le silence quand Jaesik hausse la voix pour s'excuser, encore plus quand Jiho met la faute sur ses épaules. J'ai aussi une part là-dedans « Hé, j'suis aussi fautif, met pas la faute que sur lui. Mais j'avoue que si tu lui avais pas collé une patate, j'aurais peut-être pu garder mon sang-froid. Manque de bol, tu l'as fait, alors j'ai relâché la pression. Alors on dit moitié-merci Jaesik, moitié-merci Yeongcheol. Ça me semble un peu plus fair-play. » Je hausse les épaules et j'allonge mes jambes sur le sol de la cellule. Grand soupir. J'allais devoir me balader en tank, jogging et claquettes pour les prochains jours. Trouver un hôtel à Séoul ne sera pas trop chiant, mais il faut juste que je mette la main sur mes papiers et mes cartes. Acheter des fringues fera chier personne. « Donc, les mecs, il serait peut-être temps de se remémorer la scène, savoir où ça a merdé. Celui qui met la faute sur le violon, je lui casse la gueule. »


boy meets evil;
My scene was not necessarily this or that, but it consisted of having shaken hands with the Devil. The Devil held me in its clutches, the enemy was behind me. He too was a tempter. He too was a link to the other second, the evil world with which I no longer wanted to have anything to do with.
Kwon Jae Sik
Kwon Jae Sik
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
and they know, they fucked up  ft. les gumihos en gav Empty Dim 7 Juil - 23:24
L'ambiance dans la cellule de garde-à-vue, elle est à couper au couteau. Si lourde qu'elle en devient étouffante. Pourtant, le plus vieux du groupe de gumiho enfermés, il prend ses responsabilités, il s'excuse de s'être laisser emporté. Faut dire que le sportif, il a jamais été très doué pour prendre des décisions sensées. Pour ça, en général, il se repose sur les autres. Là, il avait juste agi comme l'aurait fait n'importe qui sous la colère, sans personne pour le raisonner : avec ses poings. Et au fond, il était sincèrement heureux d'avoir put taper ce crétin de flic pour avoir fait pleurer un de ses camarades gumihos. Mais il était désolé d'avoir entraîner Yeongcheol et Jiho avec lui.

Le temps à passer dans cette cellule, il lui fait balancer sa tête en arrière, tapant contre le mur derrière lui. Il allait devenir fou, c'était certain. Un sourire ironique sur les lèvres, il ne répond pas à la provocation du président. Il est pas fier de les avoir emmené aussi, surtout pour une journée complète. Alors quitte à devoir se supporter pendant ce temps-là, le plus vieux, prend la responsabilité des actes sans problèmes.

« Non, c'est bon Yeongcheol, c'est ma faute.. »

Il secoua sa tête, un sourire désabusé sur les lèvres. Au moins, le dernier de la fratrie le prenait bien ce petit séjour forcé au vert.

« Le violon est pas en cause, je te rassure. »

Enfin, il l'était un peu. Mais plus que le violon, c'était le fait d'avoir été témoin du regard du flic envers Yeosang qui avait enragé le plus vieux. La façon dont il se délectait de la détresse du garçon, ça lui avait donné envie de taper et il l'avait fait. Mais il ne pouvait décemment pas expliquer, alors qu'il était au poste, que c'était les flics qui l'avait insupporté. C'était un coup à resté plus longtemps.

« Bon, Jiho, si je te laisse me frapper t'arrêtes de faire la gueule ? »

Pas qu'il aimait VRAIMENT se faire frapper. Mais il n'en pouvait plus de voir le regard pleins de reproches de son président. Oui, il avait merdé, oui il regrettait, mais c'était pas de sa faute quand même !
Kang Jiho
Kang Jiho
❝ DEMON SQUAD ✯ PRESIDENT
PLUS D'INFORMATIONS ?
and they know, they fucked up  ft. les gumihos en gav Empty Lun 8 Juil - 2:24
Son père lui disait toujours qu'il fallait profiter de sa jeunesse. Il lui disait ça lorsque Jiho était encore un garçon timide et presque casanier, qui ne faisait que 3 chemins dans son quotidien: maison-école, école-restaurant, restaurant-entraînement. Il ne sortait pas, il ne profitait pas trop, il se mettait trop la pression pour le restaurant et il a fallu que son père lui mette un grand coup de pied au cul pour qu'il vive les meilleures années de sa vie. Alors passer deux jours en garde à vue, ok, c'est chiant, mais dans 10 ans, quand il aura ces réflexions de trentenaire et de jeune père qui racontera ses plus grosses bêtises à ses enfants,  il y repensera avec le sourire. Allez, c'est un mauvais moment à passer Jiho. Relativise.

Il se laisse glisser contre le mur et se retrouve assis à même le sol. Il commence à jouer nerveusement avec la ficelle de son short avant de lever les yeux vers Yeongcheol qui prenait la défense de Jaesik. Ok. Il lève les mains quelques secondes. Merci Jaesik et merci Yeongcheol alors.  dit-il avec peu d'entrain. Normal, c'est de l'ironie. Il lève la tête vers Yeongcheol et l'écoute, le laisse terminer, avant de prendre la parole. Casse moi la gueule alors. Silence dans la cellule. Il reprend. Toi, t'as peut-être pas pété un plomb pour le violon, mais tout est parti de là. Il arque un sourcil. Tu peux pas dire le contraire. Il tourne la tête vers Jaesik. Vous avez littéralement pété les plombs alors que yavait des façons plus simples de résoudre le problème. La preuve! il se pointe du doigt. Il l'a récupéré son violon.   Et malgré ça, les voilà ici, comme trois cons. Et en plus, Jiho maintenait bien qu'il n'avait rien à foutre ici puisqu'il n'a frappé personne et il a, en plus, fait respecter la vraie loi concernant la réquisition des affaires personnelles. Donc, en d'autres termes, il se sentait encore plus baisé. Néanmoins, quand Jaesik lui proposa de le cogner pour passer ses nerfs, Jiho secoua la tête. Non, je sais me calmer sans user la violence, moi. OU PAS, ça dépend de la situation. Il pousse un soupir et regarde au sol, laissant un silence de quelques secondes s'installer. Bon, et si on parlait plutôt de ce qu'on va faire quand on sortira d'ici? c'est guère mieux comme sujet de discussion mais pourquoi pas?  


J'me sens à la dérive ces temps-ci, on dit "l'univers infini", on dit aussi qu'il s'étend. Alors dans quoi s'étend-il? J'ai pas les pieds sur terre, j'ai besoin d'espace. J'ai peur de ta face cachée. J'ai pas les pieds sur terre, pour moi, terrien.
Kang Yeong Cheol
Kang Yeong Cheol
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
and they know, they fucked up  ft. les gumihos en gav Empty Lun 8 Juil - 2:46
Jaesik semble pas vraiment d'humeur à partager la faute, là où Jiho n'en dit rien et approuve même, en un sens. Great, belle ambiance, encore et toujours. Évidemment, on se tape les beaux discours de morale et compagnie, le genre de truc qui veut juste te faire dire "rabâche pas ta merde, on la connaît, on a plus trois ans et demi", mais je me retiens très fortement d'ouvrir la bouche pour balancer ça. À la place, je lâche un long soupir agacé. Si c'était aussi simple, je l'aurais fait, mais la situation est particulièrement délicate. « Non mais mec, mec. Stop. Je t'ai pas raconté ce qu'il s'est passé là-haut. Cet enfoiré de mes deux m'a traité de drogué ! Bordel, j'suis un danseur, tu crois réellement que j'boufferais cette merde ? Il l'a mérité, putain ! C'était juste un retour du bâton, ou un boomerang qui repart dans la gueule de l'envoyeur. » Niveau comparaison, je repasserais.

Je me retiens presque de rire quand Jaesik propose à Jiho de lui casser la gueule. J'ai quand même l'impression qu'on cherche à faire dans le règlement de compte pur et dur. On est censés être une famille, bordel. C'est l'argument qu'on m'avait balancé, pour que je rejoigne la fratrie. Là, j'ai juste l'impression qu'on veut se canarder comme des pigeons. « Tu veux que je sois honnête ? Je récupère mon téléphone, j'appelle un type de la fratrie pour qu'il prenne mon portefeuille, j'me casse à Séoul, j'achète des fringues, j'trouve un hôtel, et quand je suis posé, je me torche la gueule. Pendant un mois. À coup de vodka. » Wow, bel exemple. « Parce que j'irais certainement pas chez mon père. » Nouveau soupir, je me masse le dos de la main droite par la même occasion, laissant le soin à Jaesik et Jiho de répondre entre deux. Le toucher est légèrement chaud ; je me demande quand est-ce que vais retrouver les sensations. « Merde. J'ai une question. C'est qui, qui va gérer la fratrie, pendant que t'es pas là ? Je sais que c'est le cadet de nos soucis, mais Kwansun est parti, et t'es viré temporairement. » Je fronce les sourcils à cette pensée. « En fait, faut presque espérer que la présidence des autres frats' ait subi le même traitement. »


boy meets evil;
My scene was not necessarily this or that, but it consisted of having shaken hands with the Devil. The Devil held me in its clutches, the enemy was behind me. He too was a tempter. He too was a link to the other second, the evil world with which I no longer wanted to have anything to do with.
Kwon Jae Sik
Kwon Jae Sik
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
and they know, they fucked up  ft. les gumihos en gav Empty Jeu 11 Juil - 2:03
Tête contre le mur de la cellule, assis à même le sol, Jae Sik ferma les yeux quelques secondes, juste pour essayer de remettre ses émotions en ordre. Depuis la descente des flics, depuis qu'ils avaient trouvés de la drogue dans ses affaires alors qu'il toucherait jamais à une merde comme, le sportif il bouillait de l'intérieur. Il voulait comprendre, trouver l'enculé qui lui avait fait ça. Certes, sa colère n'était pas sortie de la bonne façon. Mais d'un autre côté, il n'était pas connu pour sa patience légendaire, sa chambre n'ayant pas la plus mauvaise réputation pour rien.

Il avait bien essayé de détendre Jiho en lui proposant de le frapper et un léger sourire étira ses lèvres. C'était con comme idée, comme le lui disait si bien le président. Ils étaient plus que des brutes sans cervelle, même si à l'instant présent, ça ne se voyait pas trop. La question du boxeur, elle arrive à point nommé, détendant un minimum l'atmosphère. Même si pour le moment la préoccupation première de Jae Sik est de sortir de cette cellule de garde-à-vue.

« C'est... tout un programme ça Yeong. T'es sûr que tu veux pas du rhum, du whisky et du scotch tant que tu y es ? »

Il était presque désagréable là le sportif, mais il ne comprenait pas qu'on puisse se réfugier dans l'alcool dès que ça allait mal. Son père avait fait ça. Son père avait détruit sa mère à cause de ça, et son enfance avec. La cicatrice sur son torse, elle le prouvait assez. Donc non, Jae Sik, il ne comprenait pas cette réaction, mais qui était-il pour forcer le danseur hein ? Il passa une main dans ses cheveux, lâchant un soupir.

« Je vais essayer de trouver qui a planquer de la drogue dans mes affaires. Je touche pas à cette merde, alors j'ai forcément été piégé. On a été piégé et il est hors de question que je laisses les enflures qui ont fait ça sans sortir. »

Revanchard ? Tout à fait, mais il assumait. Il prendrait sur ses économies pour trouver un hôtel, demanderait à Yury de lui ramener des fringues – parce que s'il demandait à Jinyoung, il resterait dans cette tenue pour le mois et avec Raehyun, fallait-il qu'il soit là – et se démerderait. Il avait toujours réussi à s'en sortir, pourquoi ce serait différent aujourd'hui ?
Kang Jiho
Kang Jiho
❝ DEMON SQUAD ✯ PRESIDENT
PLUS D'INFORMATIONS ?
and they know, they fucked up  ft. les gumihos en gav Empty Sam 13 Juil - 22:58
Il tourne la tête vers Yeongcheol pour l'écouter. Une vraie pile celui-là, faut pas l'énerver, il cède encore plus vite que Jiho. Largement plus vite même. A vrai dire, Jiho avait su faire preuve de calme jusqu'à ce que ses deux camarades cèdent à leurs nerfs. Il lève les yeux au ciel en y pensant, s'ils avaient su se contrôler, ces bougres... Ouais, et tu veux que je te dise ce qu'il m'a dit à moi? Demande Jiho en tournant la tête pour regarder le rookie. Bravo M. le Président. répète-t-il avec le même ton provocateur. Je lui auras mis mon poing dans les dents... soupire le chevelu en levant la tête vers les cieux, collant son crâne contre la paroi froide de la cellule, mais il se souvient des conseils de son coach qui lui avait appris à réfléchir avant d'agir. Peut-être devait-il les mener le voir? Bon en tout cas, après tout ça, faites moi penser à vous présenter à mon coach personnel pour vous apprendre à garder le contrôle sur vos émotions. Ça vous servira beaucoup j'ai l'impression. il ne peut retenir un sourire malin sur ses lèvres. Place au programme à venir après la garde à vue. Une journée minimum de perdue dans sa vie. Une journée qu'il aurait pu passer à faire des choses bien plus intéressantes...

Au programme de Yeongcheol, Jiho acquiesce plusieurs fois à mesure qu'il liste ce qu'il veut faire. A la fin, Jiho affiche un air étonné. Ça en fait des choses. D'ailleurs, quand il y pense, Jiho se demande s'il pourra prétendre à être hébergé chez sa famille avec toute cette histoire. Son père ne voudra rien savoir. Il va le dégager temporairement de la maison. Il va falloir commencer à chercher où crécher. Il reporte son attention sur le rookie gumiho et fronce légèrement les sourcils en le regardant. Ben, ya Jihan. Je lui fais confiance. Il marque une pause. Même si elle a pas eu le temps de finir sa formation, mais bon... Mais bon ,quand t'es pas chanceux, c'est comme ça.

On cherchera avec toi. déclare le président en baissant le regard vers Jaesik. Ils sont dans cette merde ensemble, ils en sortiront ensemble. Il ne compte pas les laisser tomber en chemin. Et on va les trouver. Je vous le jure. Il se gratte nerveusement l'avant bras gauche. Ne serait-ce que pour les gumiho, faut qu'on le fasse. Ces charognards sont là-bas, avec le reste de la fraternité pendant que nous on moisit ici. Rien que d'en parler, les nerfs s'éveillent en lui. Il ne faut pas s'imaginer le pire. Il a bien l'intention d'être en contact avec Jihan tous les jours pendant un mois s'il le faut. Je les laisserai pas s'en tirer comme ça. Hors de question.


J'me sens à la dérive ces temps-ci, on dit "l'univers infini", on dit aussi qu'il s'étend. Alors dans quoi s'étend-il? J'ai pas les pieds sur terre, j'ai besoin d'espace. J'ai peur de ta face cachée. J'ai pas les pieds sur terre, pour moi, terrien.
Kang Yeong Cheol
Kang Yeong Cheol
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
and they know, they fucked up  ft. les gumihos en gav Empty Dim 14 Juil - 13:52
« Écoute, tu le proposes gentiment, alors je vais pas refuser. » Pourquoi pas partir dans l'idée d'un gros cocktail d'alcool bien dégueulasse, comme un saladier de punch sans punch dedans ? Si ça pouvait me permettre d'oublier tous mes problèmes, ce serait une affaire vite réglée. Au moment où je parle de qui va remplacer Jiho durant toute la durée de notre exclusion, il met un nom sur la table ; Jihan. Elle aussi, j'en entends parler, et en bien. J'apprenais à connaître toute la fratrie au fur et à mesure, et elle est probablement l'un des noms dont je me souviens particulièrement. Qu'est-ce qu'elle était gentille, cette fille-là.

Et voilà que le sujet de trouver les coupables qui nous ont fait ça arrive sur la table. Aux dernières nouvelles, Jaesik a envie de retrouver les coupables et de leur faire payer ce qu'ils ont fait, parce qu'ils sont toujours dans la nature et impunis. Je hoche sagement de la tête en fixant le sol de la cellule, sans vraiment faire plus attention que ça à ce qu'il se dit. Mon regard se pose sur l'autre colosse avec nous dans la même pièce. Il a beau me fixer, je hausse juste un sourcil en sa direction comme pour le provoquer. Je tourne la tête juste après. « Pas besoin de toute cette enquête à la con de mon côté, j'ai déjà ma petite idée de la coupable. Quand t'es un type comme moi qui s'amuse à zinguer et tringler beaucoup trop de nanas, il y en a forcément une qui finit par péter un câble. Je sais frannchement pas si c'est une gumi, je sais pas non plus son motif, mais ce sera facile à trouver. » La coupable ; l'une de mes ex, probablement, qui n'a pas supporté me voir traîner un peu plus avec Luna. Vous savez, ce genre d'ex détestable qui cherche toujours à vous récupérer quand bien même vous lui avez dit que ça servait à rien. Exactement ce genre-là. « Simple morale, les mecs, être un bourreau des cœurs et un dieu au pieu, ça aide personne. » Vraiment pas. « Mais je vais tout faire pour vous aider aussi. Moi, ça presse pas, elle finira forcément par se trahir à un moment ou à un autre. Et ce jour-là, elle va le sentir passer, cette salope. » L'élégance à son comble.


boy meets evil;
My scene was not necessarily this or that, but it consisted of having shaken hands with the Devil. The Devil held me in its clutches, the enemy was behind me. He too was a tempter. He too was a link to the other second, the evil world with which I no longer wanted to have anything to do with.
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
and they know, they fucked up  ft. les gumihos en gav Empty

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !