sombre


please entertain me i'm bored ((hak nyeon))

Bak Dae Hyun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Bak Dae Hyun
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : kim mingyu
Crédits : j-miki ((ava))
Messages : 92
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t25713-bak-dae-hyun-whatever-it-takhttp://www.shaketheworld.net/t25724-bak-dae-hyun#1007149http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003930
please entertain me i'm bored ((hak nyeon)) | Lun 15 Nov - 16:33
Citer EditerSupprimer


@Bae Hak Nyeon
Les lèvres poussées en avant, tu t'installas un peu plus confortablement – mais moins soigneusement – sur la plaque de bois sous la moitié de ton torse, poussant un léger soupir avant de faire claquer tes lèvres entre elles. Tu basculas le visage, restant parallèle au bureau, gardant ton regard fixé sur ton écran de téléphone penché à présent, ta position nouvelle t'obligeant à le tenir ainsi. Ton pouce venait faire bouger la page que tu regardais, faisant défiler les photos devant ton regard désintéressé et désinvolte, tes pupilles s'égarant dans la pièce autour de toi. Tu vérifias l'heure. Ta tête vint tomber contre le bois, le bruit sourd résonnant un peu trop bruyamment dans la pièce, ton pied tapant discrètement le sol. Tu devais attendre. Combien de temps ? T'en savais rien. Mais tu devais attendre. Alors tu attendais. Tu vérifias l'heure.
Une grimace et un souffle bruyant aux lèvres, tu te laissas dramatiquement tombé sur le bureau. Une minute était passée. Une toute petite minute. Tu te pinças les lèvres, reprenant ta contemplation peu instructive de photos diverses et variées. Tu voyais surtout des personnes que tu ne connaissais pas et tu te sentais peu concerné, ou curieux. Les doigts de ta main libre vinrent pianoter sur le bureau, créer une mélodie, un son d'ambiance qui remplissait le fond, faisant disparaître le silence qui résonnait à tes tympans. Le presque silence, plutôt. Tu lanças un air agacé vers l'extérieur – ils ne pouvaient pas parler moins fort ? Tu te penchas sur ta chaise, observant ce qu'il se passait comme un gamin qui découvrait le monde pour la première fois, plissant le nez quand tu entendis un « Mais je n'ai rien fait ! ». Tu secouas le visage : coupable – tu ferais un avocat vraiment nul. Tu te redressas, ton téléphone délaissé sur le bureau, une silhouette que tu connaissais s'approchant de la pièce. Un sourire large vint illuminer tes lèvres, un air soulagé éclairant ta frimousse – un peu comme un chien qui était content de voir son maître revenir à la maison. « T'es revenu », que tu déclaras, suivant indirectement cette pensée. « Je t'ai pas vu partir, certes. Mais t'as dû partir vu que t'étais pas là quand je suis arrivé. Donc... », ça faisait sens. Un peu. « Je m'ennuyais », ajoutas-tu dans un petit mouvement du visage. « Et je sais que je te manquais. Donc me voilà », et tu souris.
« Tu fais quoi ? », t'étais au courant que les gens normaux travaillaient ?? Alors oui, tu le savais. Mais toi tu travaillais pas. Tu t'ennuyais à l'appartement ou au dortoir. T'avais pas de cours à réviser non plus – enfin si mais... Plus tard.
vmicorum.

________________________________

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas