sombre


please entertain me i'm bored ((hak nyeon))

Bak Dae Hyun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Bak Dae Hyun
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : kim mingyu
Crédits : .Cyndel ((sign))
Messages : 149
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t25713-bak-dae-hyun-whatever-it-takhttp://www.shaketheworld.net/t25724-bak-dae-hyun#1007149http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003930
please entertain me i'm bored ((hak nyeon)) | Lun 15 Nov - 16:33
Citer EditerSupprimer


@Bae Hak Nyeon
Les lèvres poussées en avant, tu t'installas un peu plus confortablement – mais moins soigneusement – sur la plaque de bois sous la moitié de ton torse, poussant un léger soupir avant de faire claquer tes lèvres entre elles. Tu basculas le visage, restant parallèle au bureau, gardant ton regard fixé sur ton écran de téléphone penché à présent, ta position nouvelle t'obligeant à le tenir ainsi. Ton pouce venait faire bouger la page que tu regardais, faisant défiler les photos devant ton regard désintéressé et désinvolte, tes pupilles s'égarant dans la pièce autour de toi. Tu vérifias l'heure. Ta tête vint tomber contre le bois, le bruit sourd résonnant un peu trop bruyamment dans la pièce, ton pied tapant discrètement le sol. Tu devais attendre. Combien de temps ? T'en savais rien. Mais tu devais attendre. Alors tu attendais. Tu vérifias l'heure.
Une grimace et un souffle bruyant aux lèvres, tu te laissas dramatiquement tombé sur le bureau. Une minute était passée. Une toute petite minute. Tu te pinças les lèvres, reprenant ta contemplation peu instructive de photos diverses et variées. Tu voyais surtout des personnes que tu ne connaissais pas et tu te sentais peu concerné, ou curieux. Les doigts de ta main libre vinrent pianoter sur le bureau, créer une mélodie, un son d'ambiance qui remplissait le fond, faisant disparaître le silence qui résonnait à tes tympans. Le presque silence, plutôt. Tu lanças un air agacé vers l'extérieur – ils ne pouvaient pas parler moins fort ? Tu te penchas sur ta chaise, observant ce qu'il se passait comme un gamin qui découvrait le monde pour la première fois, plissant le nez quand tu entendis un « Mais je n'ai rien fait ! ». Tu secouas le visage : coupable – tu ferais un avocat vraiment nul. Tu te redressas, ton téléphone délaissé sur le bureau, une silhouette que tu connaissais s'approchant de la pièce. Un sourire large vint illuminer tes lèvres, un air soulagé éclairant ta frimousse – un peu comme un chien qui était content de voir son maître revenir à la maison. « T'es revenu », que tu déclaras, suivant indirectement cette pensée. « Je t'ai pas vu partir, certes. Mais t'as dû partir vu que t'étais pas là quand je suis arrivé. Donc... », ça faisait sens. Un peu. « Je m'ennuyais », ajoutas-tu dans un petit mouvement du visage. « Et je sais que je te manquais. Donc me voilà », et tu souris.
« Tu fais quoi ? », t'étais au courant que les gens normaux travaillaient ?? Alors oui, tu le savais. Mais toi tu travaillais pas. Tu t'ennuyais à l'appartement ou au dortoir. T'avais pas de cours à réviser non plus – enfin si mais... Plus tard.
vmicorum.

________________________________



can't think of being alone
I've been on my own for long enough, Maybe you can show me how to love, maybe. I'm going through withdrawals. You don't even have to do too much

Bae Hak Nyeon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Bae Hak Nyeon
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : JEON WON WOO (SEVENTEEN).
Crédits : AVATAR : asa ; GIF : ENCOURS ; SIGNATURE : .
Messages : 459
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t16855-bae-hak-nyeonhttp://www.shaketheworld.net/t16879p30-bae-hak-nyeon-rpshttp://www.shaketheworld.net/t22447-marion-fearless#942908
Re: please entertain me i'm bored ((hak nyeon)) | Dim 5 Déc - 19:43
Citer EditerSupprimer


@Bak Dae Hyun
Se massant les tempes, Haknyeon n'espérait qu'une chose que rien n'arrive entre son retour au commissariat et l'heure qui lui restait à faire là-bas. Il était fatigué et n'avait pas envie d'être mis sur un affaire qui l'épuiserait encore plus. C'était son dernier jour de travail avant de pouvoir se reposer pendant deux jours complets. Ça lui paraissait si loin et en même temps, il pouvait presque le toucher du doigt. Hak ne rechignait jamais à faire des heures supplémentaires quand il y avait des besoins. Seulement, là, son corps ne suivait plus. Entre son boulot et le fait qu'il devait s'occuper de Pepero en même temps le fatiguait plus qu'il ne l'aurait avoué. Alors, il était heureux que ce soit bientôt fini. Il soupira en se garant, lançant un regard à son collègue qui était dans le même état que lui. En même temps leur intervention n'avait pas été de tout repos. Ils avaient du faire face à une famille assez bruyante qui ne souhaitait pas discuter calmement et sans se hurler dessus. Tout ça parce que la mère de famille avait appris qu'elle se faisait tromper. Haknyeon comprenait l’indignation ainsi que la trahison qu'elle pouvait ressentir, mais si elle avait pu faire ça dans le respect des autres, ça l'aurait arrangé.
Le policier poussa un nouveau soupir et entra dans le bâtiment, priant de toute ses forces pour être tranquille. Il se figea quand il entendit un individu crier qu'il n'y était pour rien. L'envie de lui envoyer un gros « ferme la » le prit, mais il le retint de justesse et se rendit dans son bureau, pensant que la paix et la sérénité l'attendraient. Il se trompait lourdement et un soupir plus audible que les autres s'échappa de ses lèvres alors qu'il vit Daehyun contre son bureau. « Bien vu Sherlock. Je n'étais pas là... Tu ferais un super policier avec ton sens de déduction. » lança-t-il un poil sarcastique avec lui, se doutant pertinemment qu'il ne relèverait même pas le sarcasme de sa voix. Haknyeon allait s'installer derrière son écran et se massa une nouvelle fois les tempes. « Tu t'ennuyais... Donc t'as pensé que c'était une bonne idée de venir me voir... » Le policier venait à peine de rentrer qu'il avait déjà envie de partir. Pourquoi le destin s'acharnait-il sur lui ? Il ne rebondit pas sur le fait que Daehyun lui avait soi disant manquer pour ne pas se montrer trop méchant.
« Alors, je sais pas si tu sais où on se trouve ! Mais dans un commissariat où y a des policiers, policiers dont je fais partie hein, on travaille. Donc je suis en train de travailler Daehyun ! » Il avait presque dit ça en détachant chacune des syllabes qu'il avait prononcé comme s'il parfait à un enfant. « T'as pas autre chose à faire ? Genre je sais pas, des cours à réviser ? » grommela-t-il en dardant son regard noir sur lui.
vmicorum.

________________________________

:russe:
Bak Dae Hyun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Bak Dae Hyun
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : kim mingyu
Crédits : .Cyndel ((sign))
Messages : 149
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t25713-bak-dae-hyun-whatever-it-takhttp://www.shaketheworld.net/t25724-bak-dae-hyun#1007149http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003930
Re: please entertain me i'm bored ((hak nyeon)) | Ven 11 Fév - 21:04
Citer EditerSupprimer


@Bae Hak Nyeon
On te le disait assez : t'étais (parfois) le pire emmerdeur du monde. Tu le vivais bien. Plus ou moins. Une fois sur deux, tu le vivais pas trop mal. Tout dépendait qui le disait, tu supposais. T'étais un peu chiant, mais juste un peu. T'avais tes jours. Tu voulais parfois embêter quelqu'un. Comme ça. Pour rien. Parce que tu t'ennuyais. Parce que tu voulais qu'on t'occupe. Parce que t'étais qu'un chiot qui demandait de l'attention et qui râlait quand il en avait pas. Un chiot à qui on ne donnait pas le bon os à ronger. Si on arrivait à te trouver le bon, t'étais occupé un moment et tu laissais tout le monde tranquille. Mais sinon... Bien sûr t'étais pas non plus trop chiant. Tu savais doser. Parfois. Une fois sur deux ? Disons que généralement tu savais doser. T'étais chiant à petite dose – selon toi. Tu ne voulais pas blesser ou vexer les autres, et tu savais quand arrêter. Tu savais quand te taire et quand parler. Tu savais ce que tu pouvais dire et ce que tu devais garder sous silence. Parfois. Une fois deux ? Ca dépendait vraiment avec qui. Avec ton frère, tu t'en fichais comme de l'an 40 et t'étais chiant à souhait, dépassant les limites que tu te fixais. Avec les autres, tu essayais de mieux gérer, d'équilibrer le tout. « Ha Ha Ha », articulas-tu, mimant un amusement non existant avant de lui tirer la langue. « J'serais vraiment doué en plus ! Sarcasme mis de côté », en vrai non, t'étais pas du tout sûr que tu ferais un bon policier. Tu serais sans doute un peu nul ou peut-être un peu trop empathique. T'en savais rien, c'était pas vraiment domaine. Tu préférais le médical. Tu trouvais ça juste plus sympa de dire que tu ferais un bon flic. Tu confondrais ta gauche et ta droite – mais tu ferais un bon flic. « J'ai déjà réussi à déduire que le type là-bas est coupable alors excuse-toi », reniflas-tu, faussement vexé. Ou peut-être un peu. Tu désignas le type du doigt dans une grimace, comme un gosse accuserait son voisin d'avoir triché. « Coupable », affirmas-tu encore. « Yup ! », et tu souris, innocent, papillonnant des paupières. Tu l'observas un instant, une petite moue au visage, l'air déçu. « Cache ta joie de me voir surtout ça fait plaisir », tu tournas un peu le visage, bougon.
Les phalanges contre la bouche, tu fis semblant d'être surpris. « Dans un commissariat ??? Ici ?! », tu ajoutas même un petit son perturbé. « Et moi qui croyais que j'étais au ciné », tu secouas un peu le visage. Tu clignas des paupières, tes prunelles le détaillant, puis son bureau, puis lui. « Tu travailles pas, là », tu jouais sur les mots aussi. Tu plissas le nez. « J'ai révisé toute la journée », tu te calas contre le siège. « Ca épuise. Je voulais me changer les idées mais je savais pas quoi. Donc je suis venu. Pour te voir. Tu devrais être honoré franchement », c'était un privilège – ou pas, oui, t'en convenais. « J'ai pensé que ça te ferait plaisir d'avoir un peu de compagnie », qu'il était mignon. Tu lui offris un large sourire avant de te redresser subitement. « Alors ? Tu bossais sur quoi ? », le questionnas-tu. « T'as attrapé des vilains aujourd'hui ? Combien ? Ils iront en prison ? », tu posais beaucoup trop de questions. Tu gardas le silence un instant, ton dos retrouvant le dossier de la chaise avant de laisser ta tête tomber en arrière. « Tu finis à quelle heure ? », que tu le questionnas encore, bougeant un peu les jambes. « J'vais rester avec toi jusqu'à ce que tu finisses. Et non, je sais, me remercie pas, c'est avec plaisir », dis-tu la paume sur le cœur. « Mushu te passe le bonjour d'ailleurs, il m'a dit que ça faisait longtemps qu'il t'avait pas vu non plus. Tu lui manques »
vmicorum.

________________________________



can't think of being alone
I've been on my own for long enough, Maybe you can show me how to love, maybe. I'm going through withdrawals. You don't even have to do too much

Bae Hak Nyeon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Bae Hak Nyeon
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : JEON WON WOO (SEVENTEEN).
Crédits : AVATAR : asa ; GIF : ENCOURS ; SIGNATURE : .
Messages : 459
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t16855-bae-hak-nyeonhttp://www.shaketheworld.net/t16879p30-bae-hak-nyeon-rpshttp://www.shaketheworld.net/t22447-marion-fearless#942908
Re: please entertain me i'm bored ((hak nyeon)) | Lun 7 Mar - 22:24
Citer EditerSupprimer


@Bak Dae Hyun
Revenant au commissariat pour sa dernière heure, prêt à faire de la paperasse pour aller plus vite et enfin être en repos, repos bien mérité, Haknyeon n’aurait jamais pensé tomber sur Daehyun. Il était si prêt du bout d’avoir la paix pour ses deux jours de repos complet, qu’il n’aurait réellement jamais imaginé une seule seconde que sa dernière heure serait potentiellement un calvaire. Ce n’était pas que le jeune homme était particulièrement chiant, mais il était énergivore et c’était vraiment épuisant pour Hak. les deux hommes étaient l’opposé l’un de l’autre et si Daehyun était un extraverti, Haknyeon était l’introverti, celui qui aimait le calme et la tranquillité. Calme et tranquillité qui étaient mis à rude épreuve par la présence du koryo dans son bureau. « Je suis pas sûr que ce soit le cas… Encore moins quand tu te comportes comme un gamin. Un policier tire pas la langue quand ça lui plait pas ce qu’il entend. » souffla-t-il en prenant place derrière son bureau tout en se massant les tempes tandis qu’il reprit la parole. Hak regarda dans la direction qu’il lui donna et leva les yeux au ciel. « Bien sûr. Et moi je suis le roi Sejong. » Haknyeon ne pouvait pas s’empêcher d’être sarcastique avec Daehyun parce qu’il ne comprenait pas qu’il le gênait quand il était sur son lieu de travail. Il ne devrait pas venir quand c’était le cas. Il répéta ce qu’il venait de lui dire comme s’il avait mal entendu et quand il eut la confirmation que ce n’était pas le cas, Hak faillit se lever pour l’étrangler. Il se retint parce qu’il était sur son lieu de travail et que ce serait sûrement mal vu d’étrangler un innocent dans un commissariat. « Disons que quand je travaille, je n’aime pas forcément être dérangé Daehyun… » Ne comprenait-il vraiment pas ou faisait-il l’idiot ? C’était difficile à savoir pour Hak.
Une nouvelle fois, il se massa les tempes et serra les poings pour ne pas se lever et venir l’étrangler. Même les criminels lui donnaient moins de fil à retordre. Haknyeon ne prit même pas la peine de répondre à son ironie, préférant passer à autre chose, lui demandant s’il n’avait pas autre chose à faire, quelque chose comme réviser ou être ailleurs que dans ses pattes. « Non je ne travaille pas parce que quelqu’un m’empêche de le faire… Et avant que tu demandes, ce quelqu’un c’est toi. » dit-il, serrant quelque peu les dents. Le policier avait de la patience, peut-être pas assez, mais là, elle s’effilochait alors que l’étudiant venait juste d’arriver. Comment parvenait-il à être aussi chiant avec Hak alors que ça ne faisait même pas deux minutes qu’ils étaient ensemble ? C’était un de ses superpouvoirs c’était pas possible autrement. Daehyun reprit alors la parole et le plus vieux soupira en l’entendant. « C’est sûr que lire des livres c’est épuisant. Pauvre de toi. Tu devrais prendre des vacances. » Hak était prêt à lui payer pour ne plus l’avoir dans les pattes. Il se rendait d’ailleurs compte qu’il utilisait bien plus le sarcasme et l’ironie qui ne le faisait avec d’autres personnes. À croire que Daehyun était spécial pour assez lui casser les pieds pour qu’il le fasse. « Je préfère ta compagnie quand je ne travaille pas… » Et encore même là, ce n’était pas sûr. Il était bien trop bruyant, voyant, bavard pour Haknyeon qui lui ne l’était pas assez. Il reprit ses questions et un nouveau soupir s’échappa de ses lèvres. « Je dois faire mes rapports sur ce que j’ai fait aujourd’hui. Non je n’ai pas attrapé de vilains aujourd'hui et à part si tu continues de me taper sur le système… Personne n’ira en prison. » Est-ce qu’il pourrait le mettre en cellule le temps qu’il finisse son boulot et ensuite le faire libérer quand il serait parti et bien loin du commissariat ? Cette idée était alléchante et il apprécia le silence qui suivit ses questions. Malheureusement, avec Daehyun il ne dura pas longtemps et le policier le fusilla du regard. S’il avait eu son arme de service à la place des yeux, il y aurait fort à parier qu’il aurait très certainement mis trois balles dans la tête de Daehyun. La première pour le faire taire, la seconde en cas qu’il ait raté la première fois et la troisième pour s’assurer qu’il avait bien achevé sa cible. Malheureusement pour Haknyeon et heureusement pour l’étudiant, ce n’était pas le cas. « Je finis dans une heure… Et je suis joie de savoir que tu restes avec moi… » dit-il, sans aucune once de joie ne transparaisse sur son visage et dans ses yeux. Au contraire, il était complètement blasé de sa présence ici. « Je te l’ai déjà dit. Les chiens ne parlent pas alors arrête de parler de Mushu comme si c’était une personne. Les gens vont penser que c’est le cas et pas comprendre de voir un chien quand tu leur montreras… » Etait-il dur avec Daehyun, peut-être. « Tu t’en occupes bien au moins ? T’oublies pas de le nourrir ? De lui donner à manger ? De le sortir ? » Non parce que ça ne l’étonnerait même pas que ce soit le cas.

vmicorum.

________________________________

:russe:
Bak Dae Hyun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Bak Dae Hyun
Pseudo, pronom(s) : bambi ((elle))
Célébrité : kim mingyu
Crédits : .Cyndel ((sign))
Messages : 149
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t25713-bak-dae-hyun-whatever-it-takhttp://www.shaketheworld.net/t25724-bak-dae-hyun#1007149http://www.shaketheworld.net/t24569-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1003930
Re: please entertain me i'm bored ((hak nyeon)) | Ven 13 Mai - 16:55
Citer EditerSupprimer


@Bae Hak Nyeon
Bien sûr tu aurais éventuellement des choses à faire, comme réviser. Mais tu l'avais déjà fait. T'avais pas spécialement envie de faire les magasins ou de rester bêtement au dortoir ou chez toi en ne faisant rien. Donc t'étais ici. « C'est parce que t'as jamais vu un policier le faire. Ou que t'as pas voulu le voir », rétorquas-tu, l'index pointé vers lui. Puis tirer la langue ne voulait pas dire que tu ferais un mauvais flic, juste que t'étais un peu con mais sympathique. « Tu lui ressembles pas pourtant c'est bizarre », on t'aurait donc menti ?? Mimant un air innocent, tu lui offris un sourire satisfait, les prunelles observant avec attention le moindre de ses mouvements, comme un chiot trop intrigué par les allers et venus de son maître. Ca devait être délicat d'être policier tout de même. Un métier fort intéressant mais une vocation qu'il fallait probablement avoir dans le sang. « Ah. D'accord. Compris », que tu dis, levant le pouce. Tu jetas un regard vers la porte. « Personne ne vient, c'est bon. Je surveille, t'inquiète », le voilà bien rassuré – t'avais bien compris ce qu'il voulait dire. Et peut-être que, quelque part, tu t'en voulais un peu de le déranger. Peut-être que tu devrais partir et le laisser travailler. Mais t'avais pas envie d'être seul.

« Qui donc ? », demandas-tu, le ton faussement accusateur. Toi ? Mais tu faisais rien. « Je peux t'aider. Je suis doué pour ranger les dossiers et tout. Laisse-moi rester », tu fis la moue, les épaules basses, le nez retroussé. « Je devrais. Et toi aussi. Elles remontent à quand tes dernières vacances ? », que tu lui demandas, le sourcil levé. « Donc tu aimes quand même ma compagnie, j'ai eu peur pendant quelques secondes », soufflas-tu, la paume sur le cœur, soulagé. « Je peux me faire petit et pas faire de bruit pour te laisser bosser », promis-tu dans un mouvement du visage, pointant un bout de la pièce. Tu pouvais rester là-bas dans le coin et attendre et le laisser travailler. « J'suis trop mignon pour aller en prison, et tu le sais », lanças-tu. « Tu dois noter quoi exactement dans tes rapports ? », demandas-tu, curieux. Tu restas muet quelques instants, souriant de manière innocente au regard qu'il te lançait, lui envoyant un baiser dans une frimousse amusée. « Tu caches tellement bien ta joie que j'en suis époustouflé », marmonnas-tu, boudeur. « Est-ce que tu sous-entends que les animaux ne sont pas des personnes ? Dans le fond c'est ce qu'ils sont, non ? Puisque certaines personnes sont des animaux. Même pire que des animaux parfois. Bref. Si la comparaison va dans un sens, elle fonctionne dans l'autre aussi », tu t'installas un peu plus confortablement, le regard fixé sur lui. « Les animaux font preuve de bien plus d'humanité et d'émotions que certains hommes. Alors lequel des deux est l'animal, finalement ? », tu penchas un peu le visage, une esquisse fine aux lèvres. « J'ai toujours tendance à considérer les animaux comme plus méritant, et plus humain que l'homme lui-même. C'est pour ça que je les vois comme des personnes. Ils ont tout comme nous sauf la parole et c'est bien dommage », t'aurais de longues conversations avec Mushu si c'était le cas. « Et bien sûr que je m'en occupe bien, tu me prends pour qui ? », maugréas-tu. Avec le discours que tu venais d'avoir ce serait bien hypocrite de ta part. « Quand est-ce que tu reviens voir Mushu ? Ca fait longtemps. Il aime bien jouer à la baballe avec toi. Je lui en ai acheté une nouvelle d'ailleurs, elle fait un pouic pouic rigolo », tu ris quelque peu. « On pourrait s'organiser une petite promenade prochainement », tu souris doucement, le regard brillant et la frimousse enjouée. Tu gardas le silence, jetant quelques regards vers la porte. « Une femme s'approche. Avec des dossiers dans les mains. Je fais quoi, je lui dis de rester dehors parce que tu veux pas être dérangé ? », lui demandas-tu avant de décaler ton regard. « Fausse alerte, elle a tourné à droite. Gauche. Enfin ma droite ? Je crois. Ouais ma droite mais sa gauche mais du coup elle a tourné à... Bref elle est pas venue ici quoi »
vmicorum.

________________________________



can't think of being alone
I've been on my own for long enough, Maybe you can show me how to love, maybe. I'm going through withdrawals. You don't even have to do too much

Contenu sponsorisé
 
Re: please entertain me i'm bored ((hak nyeon)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas