sombre
Le Deal du moment : -22%
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming ...
Voir le deal
139.99 €


    :: Défouloir :: 2023

don't you know i'm a savage ? ((haknyeon))

Byeon Min Ji
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Byeon Min Ji
don't you know i'm a savage ? ((haknyeon)) T2sa

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : yoo jimin ∽ karina/aespa
Messages : 740
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26079-byeon-min-ji-i-can-t-run-awahttp://www.shaketheworld.net/t26105p30-byeon-min-ji#1077436http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038790
don't you know i'm a savage ? ((haknyeon)) | Dim 13 Fév - 17:27
Citer EditerSupprimer
don't you know i'm a savage.
Panique. Inspirant longuement, tu fixas d'un air perdu les grandes portes face à toi. Tu te sentais misérablement petite, observée de haut – jugée de haut. Comme si tous les doigts se tournaient vers toi. Comme si tous les regards étaient braqués sur ta frimousse un peu plus pâle que d'habitude. Ta poitrine se levait à un rythme irrégulier, les battements de ton cœur l'accompagnant, dansant une valse totalement désordonnée, la mélodie sourde, des tympans sifflant. Qu'allais-tu faire ? Qu'allais-tu devenir ? Tu passas nerveusement tes doigts sur ton front, essuyant une fine couche de sueur. Tu te sentais vraiment pas bien.... C'était horrible ce que tu avais fait. Tu te massas la tempe, le souffle tremblant contre ta bouche alors que tes prunelles se décalaient, observant ces hommes et ces femmes qui entraient et sortaient. Tu te mordis subitement la lèvre, l'air inquiète, perdue. A croire que tu venais là parce que t'avais perdu ta mère au rayon légumes au supermarché et que tu l'avais pas retrouvé depuis. Tu inspiras. Tes iris se levèrent, se posant sur ce bleu qui dominait au-dessus de vos têtes. Etait-ce la dernière fois ? La dernière fois que tu pouvais le voir. Tu allais être enfermée c'était sûr. A vie, même. Non ? T'étais en droit, tu savais tout ça – pourtant, là, maintenant, t'avais tout oublié. Même tes droits les plus basiques, comme celui d'avoir un avocat. Mais t'en voulais pas. T'étais fautive, coupable. Personne ne pouvait te défende. Personne ne le devait. Tu avanças, réunissant le peu de courage qu'il te restait, passant les portes dans des pas de plus en plus petits et discrets, des talons résonnant à peine contre le sol. Tu observas les alentours, ne sachant pas trop où aller, avant de t'adresser à la jeune femme à l'accueil.

Ce fut ainsi que tu finis là, fixant le policier face à toi, les yeux humides. « J'ai... », commenças-tu dans un chuchotement. « J'ai fait quelque chose d'horrible », articulas-tu, la voix tremblante, les doigts remuant. « J'ai commis... un vol », horrible. Tu avais volé. Toi ?? « J'ai pas... », tu secouas le visage, ne souhaitant pas t'aventurer par-là. Tu étais coupable, point. Tu fouillas maladroitement dans ton sac, déposant devant toi l'objet du délit. « J'ai volé ce stylo » ; qu'on enferme la grande criminelle que tu étais !!

________________________________


numb — i'm tired of being what you want me to be feeling so faithless, lost under the surface don't know what you're expecting of me put under the pressure of walking in your shoes
Invité
Invité
avatar
 
Re: don't you know i'm a savage ? ((haknyeon)) | Mer 9 Mar - 17:29
Citer EditerSupprimer
don't you know i'm a savage.

Un soupir s’échappa des lèvres de Haknyeon alors qu’il faisait entrer la jeune femme dans son bureau. Il ne savait pas pourquoi elle était là, mais son instinct de policier lui disait qu’elle n’aurait pas dû se retrouver dans son bureau. Cependant, elle était venue de son plein gré. Avait-elle une plainte à déposer ? Parce qu’il ne voyait que ça pour expliquer sa présence en ces lieux. Elle n’avait rien d’une criminelle et même s’il ne jugeait d’ordinaire pas au physique d’une personne, là, il était sûr de ne pas se tromper. « Je vous écoute. » lança-t-il pour la pousser à lui dire la raison de sa venue un peu plus rapidement. Il fronça les sourcils en l’entendant chuchoter. Il ouvrit la bouche pour presque la réprimander afin qu’elle parle plus fort. Même s‘il n’était pas vieux, il n’avait pas encore la trentaine, il n’avait pas de super pouvoirs pour entendre les chuchotements d’une personne. Il s'apprêta donc à lui intimer d’augmenter le volume de sa voix, quand elle reprit la parole. Elle avait fait quelque chose d’horrible. Ils avançaient. Il la regarda toujours impassible attendant la suite et quand elle avoua son vol, à nouveau il fronça les sourcils. Qu’avait-elle volé ?

Haknyeon attendit la suite et quand elle sortit de son sac un stylo avant de lui dire que c’était ça son acte affreux, il prit une grande inspiration. « J’espère que c’est une blague mademoiselle… » Malheureusement, vu sa tête et la façon dont elle s'était rendue d’elle-même au commissariat, il savait que ça n’en était pas une. Le policier se pinça l’arrête du nez et darda son regard noir sur l’inconnue. « Est-ce que vous avez conscience du temps que vous me faites perdre pour un simple stylo ? » Haknyeon leva les yeux au ciel, sa patience mise à rude épreuve ces derniers temps. Pourquoi ne tombait-il que sur des boulets ? A croire qu’il les attirait comme une lampe attirait des insectes. « J’ai de vraies affaires à traiter qu’un simple vol de stylo. C’est d’un ridicule… » Il n’était pas censé faire de commentaires sur les affaires qui lui étaient mises sous le nez. Mais là, il ne pouvait pas faire autrement. Depuis quand les gens étaient-ils devenus si cons ? Ça l’épuisait alors qu’il venait à peine de commencer son service.
Byeon Min Ji
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Byeon Min Ji
don't you know i'm a savage ? ((haknyeon)) T2sa

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : yoo jimin ∽ karina/aespa
Messages : 740
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26079-byeon-min-ji-i-can-t-run-awahttp://www.shaketheworld.net/t26105p30-byeon-min-ji#1077436http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038790
Re: don't you know i'm a savage ? ((haknyeon)) | Lun 16 Mai - 10:10
Citer EditerSupprimer
don't you know i'm a savage.
Le cœur tapait, cognait. C'en était presque douloureux, un rythme impossible à suivre. T'avais les mains un peu moites, tremblantes à cause des émotions, les prunelles fuyantes et sensibles. Tu devais sans doute être pâle, trop pâle. Mais t'étais toujours trop nerveuse face à une figure d'autorité. On t'avait toujours appris à les tenir en respect, ces personnes qui travaillaient pour le bien public. Pour offrir une belle ville, un beau pays. Du calme et de la sûreté mais aussi la santé. Tu les plaçais toujours au-dessus de tout – surtout au-dessus de toi. C'était la panique de te retrouver ici mais tu étais venue de ton plein gré. Car tu devais avouer. Tu ne supportais pas l'idée de continuer ta journée et tu n'allais plus être en mesure de te concentrer sur tes cours. Tu retins ton souffle, le regard sur lui, l'air totalement perdu au visage. « Non ? J'ai.. non. Je n'oserais pas », t'oserais pas venir ici pour blaguer. Et lui faire perdre son temps. « Mais j'ai... », tu clignas des paupières, inspirant bruyamment, les doigts serrés sur ce pauvre stylo. « Je suis désolée je pensais... je pensais pas que... enfin... », tu te pinças les lèvres, baissant le visage, ton regard humide se posant sur le sol. Comme une gamine qu'on grondait, tu écoutais sans rien dire, gardant le visage bien bas. « Désolée », soufflas-tu encore, clignant vivement des paupières, reniflant discrètement. Tu redressas le visage. « C'est juste... que j'ai paniqué », et tu paniquais toujours. « Je n'ai pas payé pour ce stylo, et il était dans mon sac. Ce qui peut être considéré comme du vol », tu te pinças un peu les lèvres, fixant le stylo. « Peut-être... peut-être que quelqu'un l'a glissé ? », tu clignas des paupières, relevant un regard surpris vers le policier. « Mais je suis tout de même celle en possession de l'objet volé et je n'ai rien qui peut prouver que quelqu'un l'a bien glissé dans mon sac », tu clignas encore une fois des paupières, déglutissant. Tu ne faisais que supposer et ça n'avait pas de poids, une supposition. « Qu'est-ce que je fais alors », tu te mis à mordre ta lèvre inférieure, inquiète, observant le policier, le vide, la porte, le stylo. « Est-ce que vous auriez un peu d'eau ? », que tu repris la parole après ce qui te semblait de longues secondes. Tu ne remarquais jamais quand tu parlais à voix haute.

________________________________


numb — i'm tired of being what you want me to be feeling so faithless, lost under the surface don't know what you're expecting of me put under the pressure of walking in your shoes
Invité
Invité
avatar
 
Re: don't you know i'm a savage ? ((haknyeon)) | Sam 8 Oct - 15:37
Citer EditerSupprimer
don't you know i'm a savage.

Le commencement de son service était un désastre. Il y avait cette fille devant lui qui se moquait clairement de lui. Haknyeon ne savait pas ce qu’elle cherchait mais au vu de son “affaire”, elle se foutait de sa gueule. Il ne se gêna pas pour lui demander si c’était une blague, tout en restant quand même poli. Hak était en uniforme et sur son lieu de travail, ce ne serait pas vraiment bien vu de jurer sur une personne, aussi stupide soit-elle. Il lui rappela qu’elle lui faisait perdre son temps et qu’il avait de réelles affaires à traiter. Non, se rendait-elle compte du temps qu’il lui accordait pour une broutille. Ce n’était qu’un stylo, un putain de stylo. Mais quelle personne saine venait se rendre d’elle-même à un policier parce qu’elle avait subtilisé un stylo ? Haknyeon était dépité, réellement. Encore plus quand elle reprit la parole pour lui assurer que ce n’était pas une blague et qu’elle n’oserait jamais faire ce genre de chose. Et pourtant, elle était bien dans le bureau de Hak. Il soupira fort quand elle recommença à s’excuser et à continuer de lui expliquer la situation. Mais était-elle stupide ou le faisait-elle exprès ? « Je crois que vous avez pas compris mademoiselle ! Je me fous complètement de ce stylo et du fait que vous l’ayez volé ou non. Il y a des gens qui ont de plus gros problèmes ou qui font de réelles infractions. Votre “vol” de stylo n’est qu’une broutille. » dit-il, mimant vol comme s’il se moquait d’elle. Il leva les yeux au ciel à sa question et se pinça l’arrête du nez avant de lui répondre. « Vous pouvez aller le payer ou alors, le garder et ne rien dire. Je m’en contrefous. Mais ne venez pas déranger un officier juste pour un truc aussi stupide. » Etait-il trop méchant avec elle ? Sûrement, mais il s’en moquait totalement. Si elle n’était pas contente de la façon dont elle était traitée, peut-être qu’elle comprendrait qu’il avait autre chose à faire que de s’occuper d’elle. Il poussa un nouveau soupir avant de se lever pour sortir lui chercher un verre d’eau. Elle n’avait pas parlé fort, mais il avait compris ce qu’elle voulait. Ou du moins, le pensait-il, puisqu’il n’avait entendu que le mot “eau”. Il revint quelques secondes plus tard, le verre rempli et lui tendit. « Ça vous arrive souvent de venir dans un commissariat pour de la merde ? » commença-t-il, avant de la regarder tout en reprenant derrière son bureau. « Franchement, si un jour une personne proche de vous commet un crime, vous n'êtes vraiment pas la mieux placée pour garder le secret. » Ça se verrait directement sur son visage.
Byeon Min Ji
☆☆☆ FIRST WIN SHAKER
Byeon Min Ji
don't you know i'm a savage ? ((haknyeon)) T2sa

Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : yoo jimin ∽ karina/aespa
Messages : 740
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t26079-byeon-min-ji-i-can-t-run-awahttp://www.shaketheworld.net/t26105p30-byeon-min-ji#1077436http://www.shaketheworld.net/t27487-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038790
Re: don't you know i'm a savage ? ((haknyeon)) | Jeu 22 Déc - 9:54
Citer EditerSupprimer
don't you know i'm a savage.
Tu pensais être horrible, en cet instant. Horrible et perdue et coupable et désolée. Tu ne savais pas comment ce stylo avait fini dans ton sac. Et tu ne savais pas comment tu pourrais finir la journée sans rien dire. Tu ne pouvais pas. Trop honnête, peut-être, ou juste trop bête. Toi-même tu ne savais pas vraiment mais ta conscience t'avait poussée à venir ici pour te dénoncer. Tu voulais pouvoir continuer ta journée sans te faire de souci à cause de toute cette histoire. Tu ne voulais pas alarmer tes parents si l'on venait à découvrir que tu avais volé un stylo. Ca commençait souvent par les stylos et ça finissait par bien plus gros. Ce n'était pas ton genre. Pas ton style. Pas du tout. Mais la peur qui te rongeait te rendrait tellement mal que tu n'en dormirais pas. Déjà que tu ne dormais pas beaucoup, à la base. Ouvrant quelque peu la bouche, tu observas le policier dans un air interdit, les mots te manquant. « Une broutille », que tu répétas doucement. Évidemment, ce n'était pas quelque chose de très grave. Ce n'était pas un grand acte criminel. Si tu t'étais déjà sentie horrible avant, c'était encore pire maintenant. Te dire que ce n'était pas grave de façon plus posée aurait été la bienvenue. Tu te pinças les lèvres, les prunelles glissant vers le sol, l'humidité s'y reflétant amèrement. Tu ne te sentais de plus en plus mal, de plus en plus perdue. De plus en plus coupable mais des raisons bien différentes maintenant. Tu voulais te cacher. Pire encore, tu voulais juste disparaître, et tout oublier. « Je... non », murmuras-tu doucement à sa question, la voix basse, tremblante. Tu le remercias pour le verre d'eau, avalant une gorgée, avant de fixer le liquide dans un air dévasté. Tu n'allais plus pouvoir te rendre dans un commissariat sans avoir honte, maintenant. Tu n'allais plus pouvoir mettre les pieds ici. « On m'a toujours dit de ne pas mentir », articulas-tu machinalement, la lèvre inférieure tremblant alors que tu reniflais discrètement. Tu te sentais juste nulle, et ridicule, et stupide. « Je vais... », tu redressas un peu le regard vers lui, le déviant rapidement, inspirant longuement. Ce n'était pas beau de pleurer devant les autres, Min Ji. « Je vais... retourner au magasin et... », et encore faire perdure du temps aux autres. « Désolée de vous avoir fait perdre votre temps. C'était stupide, je pensais... », bien faire. Mais non. Tu secouas un peu le visage, une larme frôlant ta joue, que tu essuyas instinctivement. « Je ne reviendrai plus pour... pour une broutille », tu fixas le stylo. Que considérait-il comme une broutille, finalement ? Tu n'allais plus revenir trop court, de peur de reproduire la même erreur. De peur qu'on se moque à nouveau de toi. « Merci pour.. », tu désignas le verre d'eau que tu venais de vider, déposant le verre avec délicatesse. « Est-ce que... est-ce que vous pourriez juste... les toilettes ? », demandas-tu sans oser croiser son regard, les joues chaudes.

________________________________


numb — i'm tired of being what you want me to be feeling so faithless, lost under the surface don't know what you're expecting of me put under the pressure of walking in your shoes
Invité
Invité
avatar
 
Re: don't you know i'm a savage ? ((haknyeon)) | Jeu 5 Jan - 12:28
Citer EditerSupprimer
don't you know i'm a savage.

Haknyeon ne savait pas où il trouvait la patience de ne pas la foutre à la porte de suite. Elle lui faisait perdre son temps pour une broutille. Qui venait se dénoncer d’elle-même au commissariat pour le vol d’un simple stylo ? Elle était soit terriblement naïve, soit complètement stupide et pour son bien, Hak espérait que c’était sa première hypothèse. Quoique le fait d’être naïve n’allait clairement pas l’aider dans la vie. Il hocha donc simplement la tête quand elle répéta ce qu’il venait de dire. C’était une broutille et il avait bien plus important et intéressant à faire. Il ne comprenait pas que la jeune femme soit venue le voir. Qu’espérait-elle qu’il dise et fasse en la voyant lui amener l’objet de son vol ? C’était totalement débile et il n’avait clairement pas le temps ni la patience de la rassurer. Se comportait-il comme un connard avec elle ? Peut-être. Mais au moins, comme ça, elle comprendrait que les policiers avaient autre chose à faire. Il lui proposa quand même de soit retourner au magasin pour le payer soit ne rien faire. De toute façon quoique la jeune femme choisisse, Haknyeon n’en aurait que faire. Après tout, il se moquait bien de ce qu’elle pouvait faire dans sa vie. Hak leva les yeux au ciel. « C’est bien de ne pas mentir. Mais faut aussi réfléchir à ce que vous faites. Venir déranger des officiers de police pour ça… Vous pourriez presque être poursuivie parce que vous nous faites perdre du temps. » Allait-il le faire ? Non et ce même si l’idée de le faire pour qu’elle se rende compte de ses actes lui avait traversé l’esprit. Seulement, ce serait bâtard de sa part, même pour lui, de le faire alors qu’elle semblait déjà à deux doigts de s'effondrer dans son bureau. Haknyeon n’avait clairement pas envie de s’occuper de la jeune femme si jamais elle se mettait à pleurer. Il n’était pas le meilleur pour aider les gens dont les larmes coulaient sur leur visage. Il n’était pas empathique, pas assez du moins. Elle reprit la parole et le fit soupirer. Cette fille était vraiment trop naïve. Hak garda son regard sur elle et se leva pour venir près de la jeune femme, posant délicatement sa main sur son épaule. Il ne savait pas pourquoi il prenait encore du temps pour lui venir en aide alors qu’elle lui en avait fait perdre bien assez. « Il faut vraiment que vous revoyez vos priorités. Je sais que j’ai été un peu brusque parce que je pensais que vous vous foutiez de ma gueule. Mais le vol d’un stylo ne nécessite pas la présence de la police. C’est un oubli de votre part qui peut être rattraper en vous rendant dans le magasin pour payer… Ou vous pouvez le garder, comme je vous ai dit. » Ce n’était pas un stylo qui allait faire baisser le chiffre d’affaire de l’entreprise. « Je vais vous conduire aux toilettes… Mademoiselle ? » demanda-t-il sans réellement le demander, attendant de voir si elle allait comprendre qu’il lui posait la question. Il sortit alors de son bureau, la jeune femme à ses côtés et il lui indiqua les toilettes, restant près de la porte, sans réellement savoir pourquoi il faisait ça.
Contenu sponsorisé
 
Re: don't you know i'm a savage ? ((haknyeon)) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide