sombre
Le Deal du moment : -42%
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable ...
Voir le deal
319.99 €


    :: Défouloir :: 2023

sweet like a childhood memory ❀ youngwon

Wang Makana
❝ Vitamin Sea
Wang Makana
Pseudo : Harmoney ❀ elle
Célébrité : Zhong Fei Fei
Crédits : Miki
Messages : 69
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t27875-makana#1044863http://www.shaketheworld.net/t27878-wang-makana?view=newesthttp://www.shaketheworld.net/t28684-harmoney#1059115
sweet like a childhood memory ❀ youngwon | Sam 15 Avr - 16:05
Citer EditerSupprimer

sweet like a childhood memory

outfit ⏤ Debout devant le miroir de la salle de bain, tu observes une dernière fois ta tenue, avant de laisser échapper un petit soupir. Bah. Tu ne pourras pas faire mieux, de toute manière. Tu n'as jamais été une grande férue de mode et tu regrettes presque de ne pas avoir laissé Yerim te traîner dans une séance de shopping, parce que tu aurais bien eu besoin. Aujourd'hui tu as décidé d'aller fureter en ville pour déposer ton CV, et tu n'as malheureusement pas de tenue "classe" dans tes valises. Tu as déterré ton sweat le plus neutre, et tu espères que ça suffira... rhaa, tu aurais dû penser à ça avant, tu t'es suffisamment renseignée que pour savoir que les coréens sont attentifs à l'apparence. Bon, au pire, tu n'auras certainement pas d'interview directement, ça te laissera le temps d'aller shopper quelque chose de potable.

Que tes parents te laisse chercher un petit boulot a été un véritable bras de fer, et tu es bien décidée à mettre la main sur un job, aussi bien par fierté que par envie de ne pas dépendre complètement de leurs comptes en banque. Non, tu veux ta part d'indépendance financière... tu serais restée étudier à Hawaï, sinon.

Replaçant une mèche bouclée derrière ton oreille, tu finis par admettre que rester devant ce miroir ne fera pas changer les choses, et tu quittes le campus, ta farde de CV sous le bras, ta liste d'endroit à visiter à la main. Tu as repéré plusieurs offres de boulots pour étudiants ainsi qu'un restaurant. Ce dernier t'intrigue tout particulièrement puisqu'il s'agit d'un restaurant hawaïen, c'est clairement ton joker si les autres endroits ne semblent pas ok pour t'embaucher.
***

Et te voilà donc devant ce fameux restaurant. C'est drôle quand même de voir que tous les endroits où tu t'es arrêtée pour déposer ton CV avaient déjà miraculeusement embauché quelqu'un. Tu jettes un coup d’œil à l'intérieur, histoire de voir si le personnel croule sous les clients... tu ne voudrais pas les déranger en période de rush. Ne voyant que quelques personnes attablées, et visiblement déjà en train de dévorer leurs plats, tu finis donc par entrer.
« Aloha kāua, tu salues la personne qui vient t'accueillir. Je viens pour la petite annonce... est-ce que le responsable est là ? » Les bonnes odeurs qui flottent dans le restaurant te donnent l'eau à la bouche. Pour tout avouer, même après avoir consulté le site web et ce que les gens disaient de l'endroit, tu ne t'attendais pas à arriver dans un établissement de grande qualité qui servirait une vraie cuisine traditionnelle, mais il semblerait que tu te sois trompée. Ça sent... la maison. Tu inspires avec délice les parfums familiers. Tu devrais peut-être manger un bout avant de repartir...

Mais d'abord, mission boulot ! Tu attends patiemment que la personne revienne, pour savoir si le ou la responsable est là, ou si tu vas gentiment te faire rediriger vers la sortie.

Dam Young Won
☆☆ DEBUT SHAKER
Dam Young Won
sweet like a childhood memory ❀ youngwon A-helphtml__9_

Pseudo : Lena
Célébrité : Xu Minghao (The8 ; Seventeen)
Crédits : jae. (avatar) / solosands (sign)
Messages : 422
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t19397-dam-young-won-begin-again#88http://www.shaketheworld.net/t19422p50-dam-young-won#1076084http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062518
Re: sweet like a childhood memory ❀ youngwon | Dim 16 Avr - 21:51
Citer EditerSupprimer

sweet like a childhood memory

outfits + Young Won avait deux endroits privilégiés au restaurant. D'abord, derrière le comptoir lorsqu'il y avait une forte affluence. Cela lui permettait de donner un coup de main au service si besoin ou de préparer les boissons et aider la présentation des desserts s'il le fallait. Ensuite, son bureau lorsque le lieu était plus calme. Une pièce avait été aménagée à l'arrière, avec tout ce que vous imaginez dans un bureau mais aussi un espace avec une table basse et un grand canapé sur lequel sa mère venait parfois se reposer, que les jumeaux venaient parfois squatté mais qui était principalement occupé par Asa pour roupiller. Les moments dans son bureau étaient évidemment pour suivre les comptes du restaurant au jour le jour, valider les commandes (qui étaient faites par sa mère, car la cuisine c'était son domaine), gérer les emplois du temps du staff (qui tournait en nombre réduit) bref le travail de l'ombre. Mais c'était plaisant, il savait que leur restaurant ne tournerait pas sans lui et que c'était bien le deal entre sa mère et lui.

Le problème le plus pressant actuellement était le fait que deux de leurs employés étaient partis. Leurs études étaient terminées et ils se lançaient dans le grand bain de la vie active, cherchant plus qu'un petit contrat en plus de leurs cours. Il fallait donc recruter de nouvelles personnes mais c'était difficile puisque sa mère mettait pas mal de veto, surtout lorsqu'il s'agissait de jeunes femmes. Certes, à cause de Young Won. Dans le passé, ils avaient eu des problèmes puisque mélanger business et officieusement sexe officiellement sentiments ne fonctionnait que rarement. Bref, plusieurs personnes qui avaient déposé des CV avaient déjà été refusées et les serveurs (car oui ils avaient majoritairement des serveurs) commençaient à fatiguer d'assumer autant de service par semaine.

Finalisant les chiffres de la veille, un des serveurs frappa à la porte de son bureau, Young Won l'invita à ouvrir (et Asa leva à peine la tête de son coussin). « Boss, quelqu'un pour l'annonce ! » Le dit boss (c'était plus une plaisanterie qu'autre chose) hocha la tête et se leva, amusé par la coïncidence d'y avoir pensé un peu plus tôt. Une caresse sur la tête de son chien et il rejoignit la salle du restaurant. Une jeune femme se trouvait dans la pièce, près du comptoir et comme pour montrer son appartenance au restaurant, il passa derrière et la salua. « Aloha. » Un léger sourire et il reprit en coréen (loin de lui l'idée de s'arrêter à une apparence pour parler en anglais). « Vous venez pour l'annonce de service en salle c'est bien ça ? Je suis Dam Young Won le co-gérant du restaurant, Madame Ambrose est occupée en cuisine pour le moment mais elle voudra vous parler après. » Il marqua une pause, s'assurant que la jeune femme parlait bien coréen. Elle lui apparaissait familière également mais misa sur le fait qu'elle semblait être métisse comme sa sœur et que ses traits lui apparaissaient donc familiers. « Vous avez déjà une expérience dans la restauration ? » Il pointa ce qu'elle avait en main. « Votre CV ? »


________________________________



 
scratched out ☩
some days it doesn't take much to bring me down, but right now I'm floating above it all. so you can call till your voice is running out but I can't hear you now. i'm somewhere far away where you can't bring me down so I can't hear you now

Wang Makana aime ce message

Wang Makana
❝ Vitamin Sea
Wang Makana
Pseudo : Harmoney ❀ elle
Célébrité : Zhong Fei Fei
Crédits : Miki
Messages : 69
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t27875-makana#1044863http://www.shaketheworld.net/t27878-wang-makana?view=newesthttp://www.shaketheworld.net/t28684-harmoney#1059115
Re: sweet like a childhood memory ❀ youngwon | Mar 18 Avr - 23:20
Citer EditerSupprimer

sweet like a childhood memory

outfit ⏤ La personne qui t'a accueillie te guide jusqu'au comptoir, où on te demande d'attendre. Déjà, on ne t'as pas détaillée de haut en bas avant de te dire que le poste était déjà attribué, c'est une sacrée progression. Le nez en l'air, tu observes attentivement le restaurant alors que le serveur disparait à l'arrière. Par tous les dieux, qu'est-ce que les odeurs qui flottent dans la salle te font saliver. Même si tu n'es pas embauchée, tu penses bien que tu reviendras dans les parages, quand tu te sentiras trop nostalgique de la nourriture hawaïenne.

Ton attention revient à tes préoccupations actuelles (à savoir, trouver un job d'étudiant pour ne pas piocher dans les comptes parentaux) quand quelqu'un se glisse derrière le comptoir. Un instant, tu t'immobilises, perplexe. Ce visage, cette dégaine, cette voix... impossible de ne pas reconnaître la personne que tu as en face de toi. Young Won. Quelle surprise ! Un sourire amusé vient étirer tes lèvres, mais quand il continue sa tirade, tu comprends vite qu'il y un problème. Enfin, un "problème", c'est fort comme mot... Il ne t'a pas reconnue. En même temps, la dernière fois que vous vous êtes vus, c'était avant qu'il n'embarque dans son avion en direction de la Corée du Sud, et tu avais seize ans. Sept ans plus tard, tu ne ressembles plus vraiment à l'adolescente rougissante que tu étais à l'époque.

C'est vraiment difficile de ne pas exploser de rire alors qu'il se présente et parle de sa mère comme étant "Madame Ambrose". Toi qui était venue pour postuler sérieusement... il rend les choses compliquées. Allez, tu peux bien jouer un peu le jeu, non ? Maîtrisant les trémolos rieurs de ta voix, tu t'inclines légèrement. « Aloha, tu répètes une nouvelle fois. Enchantée de vous rencontrer, Monsieur Dam. Je souhaiterais poser ma candidature pour le poste en salle, oui. » Kai serait en train de hurler de rire s'il savait que tu appelles ton crush d'ado "Monsieur Dam". Tu ne t'attendais clairement pas à tomber sur lui comme ça, et encore moins dans une situation pareille. Depuis quand il tient un restaurant, lui ? Ah, maintenant que tu y repenses, c'est vrai que Max t'avait peut-être dit quelque chose dans ce goût là, à l'époque où vous échangiez encore régulièrement sur les réseaux sociaux.

À sa question sur ton expérience, tu remets en place une mèche de cheveux. C'est maintenant que tu dois te montrer convaincante. « Officiellement, non, mais j'ai passé mes étés à aider à tenir le café saisonnier de mon club sportif. » Tu étais trop jeune que pour être officiellement embauchée mais tu adorais aider, c'était ton excuse pour passer tes journées sur la plage (enfin, à partir de 11h, faut pas plaisanter avec les grasses matinées), à proximité de ta planche de surf.

« Et ma lettre de motivation, tu réponds en lui tendant les deux documents. » Tu songes que tu ne t'es toujours pas présentée, d'ailleurs. Est-ce qu'il tiquera avec ton nom ? Oh, tu serais bien déçue s'il t'avait oubliée, après toutes ces années à te taquiner. « Étant étudiante, je suis en recherche d'un travail en soirée. Les horaires indiqués sur l'annonce fonctionnent parfaitement avec mon horaire de cours. Je sais que je manque d'expérience comme serveuse mais j'apprends vite. » Tu hésites à jouer la carte des origines qui pourraient être un atout pour conseiller les consommateurs, tout ça, mais c'est peut-être un peu trop. « Mes excuses, je ne me suis pas présentée. Je suis Wang Makana. » Ne pas sourire, ne pas sourire, ne pas sourire. S'il ne percute pas, tu ne peux plus rien faire pour lui.

Oh allez, le coup de grâce. C'est trop tentant. Qu'est-ce que tu risques ? Tu ne penses pas que tu seras engagée ici, étant la soeur de son pote, ce serait comme être pistonnée, non ? Tu n'es pas sûre que ça soit bien vu en Corée. « Excusez ma franchise mais... j'ai l'impression de vous avoir déjà croisé ? tu demandes avec une innocence feinte. »

Dam Young Won
☆☆ DEBUT SHAKER
Dam Young Won
sweet like a childhood memory ❀ youngwon A-helphtml__9_

Pseudo : Lena
Célébrité : Xu Minghao (The8 ; Seventeen)
Crédits : jae. (avatar) / solosands (sign)
Messages : 422
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t19397-dam-young-won-begin-again#88http://www.shaketheworld.net/t19422p50-dam-young-won#1076084http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062518
Re: sweet like a childhood memory ❀ youngwon | Mar 25 Avr - 14:52
Citer EditerSupprimer

sweet like a childhood memory

outfits + Young Won était habitué à ce qu'on lui reproche une certaine inconséquence émotionnelle. Lui-même ne savait pas vraiment l'origine de ce trait de personnalité chez lui. Il n'avait aucun mal à s'ouvrir aux autres, à offrir son amitié, son affection, son amour aussi on pourrait le dire, mais il n'avait aucun mal à s'en défaire. Il avait parfois du mal à comprendre les larmes de Maxine et Samuel après leurs déménagements ou lorsqu'ils souffraient de peine de cœur. Ce rapport aux émotions lui avaient causé des petits soucis dans la vie et aussi au travail, surtout à l'ouverture du restaurant avec les serveuses. Aujourd'hui, sa mère préférait engager des hommes, qu'elle appelait affectueusement « ses boys ». Cela avait amené Young Won a refusé la candidature d'étudiantes et personnes de la gente féminine sans réelle raison si ce n'était sa propre personne (pour des raisons évidentes, il ne l'avait jamais formulé de cette façon).

Une fois posté derrière son comptoir, avisant que la personne se présentant pour l'annonce était une femme (de ce qu'il voyait), Young Won s'intéressa quand même à sa candidature, plus par politesse qu'autre chose. D'un signe de tête, il libéra le serveur qui retourna à son service. Il devait quand même reconnaître qu'il était intrigué par la jeune femme parce que ses traits étaient familiers et qu'il se demandait quel était son parcours de vie vu que, comme les jumeaux, son apparence dénotait des coréen.ne.s lambda. Il pausa donc les questions habituelles, prenant le CV et la lettre de motivation qu'elle lui tendit tout en écoutant ce qu'elle avait à dire. Il hochait poliment la tête, une façon de lui montrer qu'elle avait son attention même s'il imaginait déjà sa mère s'opposer à son recrutement. Wang Makana, ce nom aussi était familier... Wait. What ? Il regarda la jeune femme avec surprise et vérifia son nom sur le CV. Il mit plusieurs secondes en mode blue screen, avant que les pièces du puzzle ne se mettent en place dans son esprit et qu'il reboot. Il se mit à rire et s'assit sur le siège derrière le comptoir, croulant soudainement sous le poids des âges. « Makana huh ? » Il secoua la tête en riant doucement. « T'es pas supposée être haute comme trois pommes à traîner sur la plage et sur les vagues ? » Techniquement, Makana avait le même âge que Max et si Maxine avait grandit, Makana aussi. Mais allez savoir, comme il ne l'avait pas vu depuis tant de temps, il avait presque l'idée que le temps s'était arrêté pour elle. « Ça fait tellement longtemps ! Je me sens vieux là. » Puisque logiquement, si elle avait grandi lui avait vieilli, triste réalisation. Il se releva, passant une main dans ses cheveux comme pour remettre de l'ordre dans ses idées. « Et qu'est-ce que tu fais ici ? » Il se reprit rapidement. « Ici la Corée pas le restaurant. » Ce serait la question suivante. Avant qu'il n'ait eut le temps de la poser, le claquement de la porte donnant sur les cuisines qui s'ouvre résonna pour laisser apparaître une Madame Ambrose aux joues légèrement rougis, son filet sur la tête et sa tunique de cuisinière encore impeccable (quel talent!).

« Oh Eomma ! You will never gu- » Mais il n'eut même pas la possibilité de finir que sa mère l'interrompit pour s'exclamer. « Oh my god, Makana sweetheart what are you doing here ?! » Légèrement stupéfait, Young Won se reprit rapidement et roula des yeux alors que sa mère prenait Makana dans ses bras. « Of course you recognized her immediatly. » Et sa mère se retourna, le sourire le plus fier qui soit collé aux lèvres. « C'est pathologique à ce niveau mon chéri. » Elle prit les mains de la jeune femme dans les siennes. « You became such a beautiful woman, Maxine is going to be thrilled ! » Mais Young Won avait dans les mains la preuve que Makana n'était pas venue pour retrouver Max, c'était une femme en mission. Il leva les documents pour attirer l'attention de sa mère sur eux. « Elle est venue pour postuler au poste de serveur. Et tu peux lui parler coréen, elle le parle maintenant. » Il avait hâte de lui demander comment elle avait appris d'ailleurs. Et Madame Ambrose se retourna vers la jeune femme. « Oh ! Bien sûr.  Young Won, emmène la dans ton bureau pour voir quand elle peut commencer et arranger tout ça. Je vais demander à ce qu'on vous amène du café. » Elle serra une nouvelle fois Makana dans ses bras. « Je vous retrouve tout à l'heure. Filez ! » Et comme elle était arrivée, elle repartit et Young Won resta figé un instant. Et la règle pas de femme dans l'équipe ? Il poussa un soupir en secouant la tête affectueusement, sa mère était irrécupérable. Le coréen sortit de derrière son comptoir et fît un petit signe de tête à la jeune femme. « Suis moi, ce serait mal vu de désobéir à la patronne. » Cela ne prit pas bien longtemps pour arriver à son bureau, il indiqua rapidement le sofa à Makana pour qu'elle puisse s'y asseoir. « Tu peux t'asseoir. » Il avisa Asa qui regardait la nouvelle arrivante avec curiosité. « Je te présente Asa, ma chienne. Tu peux t'asseoir à côté d'elle, elle est tout sauf méchante. » Il prit place dans le fauteuil en face d'elle, son CV et sa lettre de motivation toujours dans les mains. « Bon, bienvenue dans l'équipe ! »

________________________________



 
scratched out ☩
some days it doesn't take much to bring me down, but right now I'm floating above it all. so you can call till your voice is running out but I can't hear you now. i'm somewhere far away where you can't bring me down so I can't hear you now
Wang Makana
❝ Vitamin Sea
Wang Makana
Pseudo : Harmoney ❀ elle
Célébrité : Zhong Fei Fei
Crédits : Miki
Messages : 69
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t27875-makana#1044863http://www.shaketheworld.net/t27878-wang-makana?view=newesthttp://www.shaketheworld.net/t28684-harmoney#1059115
Re: sweet like a childhood memory ❀ youngwon | Sam 29 Avr - 10:35
Citer EditerSupprimer

sweet like a childhood memory

outfit ⏤ Tu vois la confusion s'installer dans ses yeux, puis la surprise quand il relis le nom sur ton CV. Ding ding ding, ça semble enfin tilter chez lui et il se met à rire. Tu t'appuies nonchalamment contre le comptoir, les yeux brillants d'amusement alors qu'il se laisse tomber sur un siège. Tu trouves ça adorable que l'image qu'il ait gardé de toi ce soit celle d'une petite fille qui court dans le sable et les vagues, même si penser au surf te serre un peu le cœur. « Je n'étais pas si petite, tout de même, tu réponds dans un rire. » Trois pommes, quand même, il abuse. Tu étais grande comme au moins trois ananas ! M'enfin, il a toujours été une grande perche, forcément tu devais lui sembler minuscule. « Ça fait... attends, tu es parti en 2016 je crois. Donc... sept ans ? Oh, c'était plus long que ce que je pensais. C'est vrai que la vieillesse te guette, tu approches de la trentaine, non ? » Ce qu'il est dramatique ! Tu n'avais pas ce trait de caractère en souvenir, mais c'est assez amusant de le voir réagir ainsi. Tu ne te serais jamais permise de titiller ainsi quelqu'un sur son âge, mais après tout vous êtes de vieilles connaissances.

Comme le monde est petit, quand on y pense. Sans être un "fantôme du passé", Youngwon et sa famille sont des personnes avec qui tu as perdu contact il y a quelques années maintenant, alors quelles étaient les probabilités pour que tu leur tombes dessus ainsi ? Proches du zéro. « Je suis venue étudier, tu réponds en toute simplicité. Ça fait deux ans que je voyage en Asie sur les traces de ma famille, la Corée et Séoul étaient ma dernière étape. J'ai tenté ma chance à Yonsei, j'ai eu une place, alors je pose mes valises pour un petit moment. » Et pour le "pourquoi ici le restaurant", la réponse devrait être simple à deviner : le poste de serveuse en salle que l'établissement propose. Il ne tiendrait pas ton CV entre ses mains, sinon.

Une porte s'ouvre dans le dos de Youngwon et celui-ci se tourne vers le nouvel arrivant... qui n'est autre que mama Ambrose, comme tu l'appelais à l'époque. Il n'a même pas le temps de parler et tu n'as pas le temps de répondre à sa question que tu te fais avaler dans un câlin d'ours, tel que dans tes souvenirs, et tu ris de bon coeur et la serrant en retour dans tes bras. C'est assez hilarant de constater que ton crush de jeunesse a eu du mal à te reconnaître mais que sa mère t'a repérée immédiatement. Mais visiblement, ce n'est pas nouveau vu comment ils se titillent l'un l'autre sur le sujet.

Tu rougis malgré toi à ses compliments, venant remettre une mèche bouclée rebelle derrière ton oreille. « Are you trying to make me blush, mama ? You're just as lovely as the last time I saw you. Oh, is Maxine here too ? I would love to see her again. And Samuel too. » Vous avez perdu contact il y a un moment déjà, en partie parce que tu as cessé de traîner sur les réseaux sociaux après ton accident. Tu ne supportais plus le côté "corps parfait" de ton feed alors que ta hanche est désormais zébrée de cicatrices. Pour le reste, tu peux être aussi humble que tu le veux, tu es consciente de ta beauté, même si elle n'est pas tout à fait conventionnelle sur le sol séoulien, mais tu es toujours gênée quand on te complimente là-dessus.

Youngwon vous ramène à l'affaire présente, agitant tes documents sous le nez de sa mère, qui t'a partiellement libérer, ses mains tenant toujours les tiennes, un geste que tu trouves étonnamment réconfortant. Tu souris largement quand il mentionne tes capacités en coréen. « Ma maîtrise n'est pas encore parfaite mais j'apprends assidûment. » Heu... la formulation te semble étrange... ce ne serait pas plutôt étudie assidûment, peut-être ?

Tu te prépares mentalement à te faire recaler au poste, sans trop savoir d'où te vient cette certitude. Mais c'était sans compter sur Mama Bear Ambrose, qui semble bien décidée à t'engager. Comme ça. Sans discussion supplémentaire. Comme si c'était une évidence que tu sois prise. Tu écarquilles légèrement les yeux, surprise, et tu enlaces la mère de Youngwon par pur automatisme quand celle-ci te serre à nouveau dans ses bras. Attendez, quoi, comment ça "quand tu peux commencer ?". Tu as le poste ? Vrai de vrai ? Tu lances un regard interrogateur au co-gérant quand celui-ci laisse échapper un petit soupir, mais tu le suis néanmoins jusqu'à son bureau, "comme la patronne l'a dit".  

Tu observes avec curiosité le bureau. C'est une chose de connaître quelqu'un en tant qu'ami (ou crush, ou connaissance, biffez la mention inutile), c'en est une autre de découvrir leur lieu de travail. Quand il te désigne le sofa, ton regard tombe sur l'animal qui s'y trouve et qui te regarde avec curiosité. T'installer directement à côté de son adorable toutou ? Il a confiance, lui. Ou est-ce une nouvelle forme de test, genre "si l'animal ne t'aime pas, c'est fishy fishy" ? Quoi qu'il en soit, tu viens te pencher à hauteur d'Asa, lui présentant ta paume ouverte, la laissant te renifler et décider ce qu'elle pense de toi. Pour les propriétaires, leur animal est toujours adorable ou gentil. Ne jamais faire confiance là-dessus à un proprio, pour le coup. Tu réprimes un rire quand sa truffe humide chatouille ta paume sensible et, prenant cela pour un accord de sa part, tu viens doucement lui gratouiller le haut du crâne, te retenant de justesse de minauder. « Bonjour Asa. Qu'est-ce que tu es jolie ! » Et toute douce. Tu viens finalement t'installer à côté d'elle sur le sofa, reprenant presque de suite tes gratouilles, qu'elle semble apprécier.

À ses mots, tu ne ressens pas la satisfaction que tu pensais avoir à l'idée d'avoir décroché un job et de pouvoir subvenir à tes envies sans compter sur le compte en banque de la famille. « Merci, tu finis par dire, avant de poser un regard déterminé sur lui. Est-ce vraiment ok de m'engager comme ça ? Je veux dire... je viens un peu de by-passer toute la procédure, non ? Et on se connait depuis longtemps... le reste du staff ne va-t-il pas penser que je suis pistonnée ? Je sais que c'est mal vu... je ne voudrais pas créer de tensions dans l'équipe. Je ne veux pas paraître ingrate, j'ai vraiment envie de ce poste, mais je veux être sûre... que c'est bon pour toi aussi. » Tu n'es pas convaincue qu'il soit ravi de la décision de sa mère, et tu songes vaguement que ton crush d'ado pourrait y être pour quelque chose. Bah. Si la question vient, tu lui diras la vérité, sans détour : ce n'était qu'un crush, et tu es désormais en couple.

De nouvelles odeurs (encore plus délicieuses) se rajoutent à celles qui embaument l'air, et c'est plus fort que toi, tu relèves le nez pour inspirer avec un petit soupir de contentement. « Un restaurant hawaïen, mmh ? Je devenais justement nostalgique des plats de chez moi... » Pas question que tu partes d'ici sans avoir mangé quelque chose.

Dam Young Won
☆☆ DEBUT SHAKER
Dam Young Won
sweet like a childhood memory ❀ youngwon A-helphtml__9_

Pseudo : Lena
Célébrité : Xu Minghao (The8 ; Seventeen)
Crédits : jae. (avatar) / solosands (sign)
Messages : 422
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t19397-dam-young-won-begin-again#88http://www.shaketheworld.net/t19422p50-dam-young-won#1076084http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062518
Re: sweet like a childhood memory ❀ youngwon | Dim 7 Mai - 22:29
Citer EditerSupprimer

sweet like a childhood memory

outfits + Impossible de lutter contre le temps qui passe et les années qui défilent. Loin d'être mélancolique, Young Won était plus surpris qu'autre chose. Il ne se sentait pas vieillir, il n'avait pas vraiment vu les jumeaux grandir non plus même s'il respectait les adultes qu'ils étaient devenus et les choix qu'ils faisaient. Voir des personnes de son passé et voir les effets du temps sur eux étaient toujours surprenant. Un peu comme s'il ouvrait une boîte et qu'un clown en était sorti, en lisant et entendant le nom de Wang Makana cette personne appartenant à une autre époque avait surgit et s'était ancrée soudainement dans sa réalité. Le choc passé, il regarda la jeune femme avec un sourire, elle était plus grande que trois pommes c'est vrai. Elle était encore adolescente lorsqu'il était parti, il devait reconnaître que la puberté avait été douce avec la jeune femme, une vraie naïade. « Oui on est parti fin 2016. » Il se mit à rire, rejetant légèrement la tête en arrière. Ah oui, la trentaine. « Ah c'est que pour toi pour qui tes vingt ans étaient hier, je suis vieux. » Il secoua légèrement la tête. « Il me reste encore trois ans avant de me retrouver avec un pied dans la tombe, ne t'en fais pas je suis encore là pour un moment. » Il lui fît un petit clin d’œil avant de lâcher un léger rire. « C'est fou de me dire que la petite ado est devenue cette belle jeune femme. » Le métissage rajoutait une couche de charme et de mystère au physique de Makana. D'ailleurs, l'aura qu'elle portait le rendait mélancolique, comme s'il pouvait sentir Hawaï en la regardant mais ne pouvait toucher l'archipel. Et c'était fou en connaissant à quel point le monde était vaste, avec des coins de paradis comme la Polynésie, comment ils pouvaient se retrouver là, au même endroit, si loin de là où ils s'étaient connus ? Les yeux de Young Won s'arrondirent légèrement. « Un tour du monde ! » Il était impressionné mais pas si surpris, Makana avait l'âme d'une aventurière, il suffisait de voir la façon qu'elle avait d'affronter les vagues et l'océan. « Oh tu vas à la Yonsei ? C'est là-bas que j'ai terminé mes études lorsqu'on est revenu ici. Y a eu quelques changements depuis que je l'ai quitté alors je ne te serais pas d'une grande aide, faudra voir ça avec les jumeaux. Tu étudies quoi ? » Il n'arrivait pas à imaginer dans quel domaine elle étudiait.

Au milieu de cette conversation, l'ouragan Mrs Ambrose débarqua, étreintes, taquineries, moqueries se mirent à tomber mais un vent de tendresse souffla fort. Avec un sourire en coin, Young Won regarda sa mère adopter Makana sous ses yeux. Était-il surpris ? Pas du tout. C'était vraiment un des traits de caractère de sa mère et Maxine en avait hérité. Il n'était pas surpris non plus que sa mère ait reconnu la jeune femme directement, il ignorait comment elle faisait. Makana avait changé et eux avaient rencontré tellement de monde ?! S'il avait croisé la métisse dans la rue, il ne l'aurait jamais reconnu (mais il l'aurait très certainement regardée). « Maxine n'est pas là aujourd'hui mais tu auras l'occasion de la croiser, elle sera ravie de te savoir ici, prépare toi au même accueil de sa part. » Si ce n'est pire, il espérait ne pas être là lorsque les deux jeunes femmes allaient se retrouver. « Je crois que Sam sera là en fin de journée. Max et lui filent des coups de main ici surtout depuis qu'on est en manque de mains pour le service. » Et l'aîné devait reconnaître que les deux monstres, entre deux âneries, étaient plutôt efficaces.

Mais ses retrouvailles si elles sont un heureux hasard ne sont pas sans but. Young Won n'avait toujours pas compris si Makana savait qu'elles allaient les trouver là ou non. Dans tous les cas, elle parlait assez bien la langue pour s'occuper des clients et Mrs Ambrose ne la laisserait jamais trouver un emploi ailleurs. Si elle était là avec son CV et sa lettre, c'était qu'elle avait besoin d'un job, besoin d'aide et la mère du coréen ne la laisserait jamais repartir bredouille dans de telles circonstances. Envoyés sans plus de cérémonie pour finaliser le tout dans le bureau de Young Won, ils s'y retrouvèrent mettant fin à la sieste tranquille d'Asa. La chienne ne semblait pas s'en plaindre puisque cela signifiait de nouvelles mains pour la cajoler. « C'est fini, maintenant que tu as commencé à la caresser tu ne peux plus t'arrêter. » La scène l'amusait presque alors qu'il prenait place en face de Makana dans un autre fauteuil, il voulait discuter avant de s'occuper des papiers.

Interpellé par la question de l'étudiante, il inclina légèrement la tête. « By-passer ? Je ne sais pas si tu as remarqué, il n'y a pas grand monde qui se précipite pour bosser ici. » Il se frotta la nuque sachant pertinemment que les personnes qui s'étaient présentées au début avaient été recalées car presque toutes de genre féminin. Évidemment, il ne l'annonça pas à la nouvelle recrue ne tenant pas à l'effrayer surtout que c'était une sur-réaction de sa mère si vous vouliez son avis. « Et les autres seront plutôt soulagés, les serveurs sont crevés de devoir faire des heures supp' pour compenser du manque de mains même si ça les arrange financièrement, la situation traîne un peu. » D'ailleurs, c'est le moment que l'un d'eux choisi pour frapper à la porte du bureau et, après y avoir été invité, entra un plateau en main avec deux cafés, un peu de lait coco à rajouter au besoin et Young Won sourit en remarquant que sa mère avait fait ajouter des barres Lilikoʻi. « Mahalo. Je te présente Makana au fait. Elle va rejoindre l'équipe pour que vous puissiez souffler. » En retour, Young Won lui présenta le jeune serveur qui fût plutôt chaleureux en retour mais ne s'attarda pas, illustrant le fait qu'ils étaient très occupés et pas assez nombreux. « Même s'ils sont coréens, ils ont bien compris le concept Aloha. » Il se pencha enfin pour attraper sa tasse, humant le café qui lui aussi venait d'Hawaï. « Ah ! Donc tu ne savais pas qui tu trouverais ici ? C'est purement le hasard ? » Il sourit derrière sa tasse. « Ma mère va y voir un signe du destin, sois discrète là-dessus ! » Il reposa sa tasse après encore une gorgée et se rassit au fond de son siège, croisant les jambes. « Si tu veux vraiment bosser ici, et t'inquiète que la nourriture de la maison ne va plus te manquer après quelques jours, il faudra que tu me donnes tes horaires de cours pour qu'on essaie de caler tes horaires ici dessus. Tu dois pouvoir continuer à étudier tout en bossant ici, ça sera à toi de nous dire combien d'heures tu peux faire par semaine. » Il la laissa digérer ces premières informations. « Do you want me to repeat in English ? » Parce qu'il voulait être certain qu'elle comprenne tout autant les horaires, que les conditions de travail ainsi que sa rémunération. Ce n'était pas parce qu'ils se connaissaient qu'il n'allait pas faire les choses sérieusement, c'était que dans l'instant, il était Dam Young Won certes mais il avait aussi sa petite casquette de patron (bon, co-patron).  


________________________________



 
scratched out ☩
some days it doesn't take much to bring me down, but right now I'm floating above it all. so you can call till your voice is running out but I can't hear you now. i'm somewhere far away where you can't bring me down so I can't hear you now
Wang Makana
❝ Vitamin Sea
Wang Makana
Pseudo : Harmoney ❀ elle
Célébrité : Zhong Fei Fei
Crédits : Miki
Messages : 69
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t27875-makana#1044863http://www.shaketheworld.net/t27878-wang-makana?view=newesthttp://www.shaketheworld.net/t28684-harmoney#1059115
Re: sweet like a childhood memory ❀ youngwon | Jeu 11 Mai - 20:44
Citer EditerSupprimer

sweet like a childhood memory

outfit ⏤ Tu n'avais pas le souvenir qu'il soit aussi dramaqueen, mais en même temps tu sais que tes souvenirs de Youngwon sont très probablement tronqués par le crush que tu avais pour lui à l'époque, et sept années peuvent changer complètement une personne. Tu ris de bon coeurs à ses bêtises, et accepte le compliment sur ta beauté de jeune femme avec un sourire humble. Il t'aurait fait le même compliment il y a sept ans, tu aurais rougis comme une tomate bien mûre, perdu tes mots et bafouillé comme... eh bien, justement, comme une ado amoureuse. Mais tu n'es plus cette adolescente énamourée qui rêvassait d'un prince charmant ressemblant au pote de son frère. « Si tu essaies de me faire rougir comme il y a sept ans, ne compte pas là-dessus, tu finis par dire avec un sourire amusé. Mais j'apprécie le compliment. Toi, tu n'as pas changé par contre, toujours aussi grande perche ! »

Tu ris doucement, alors que la conversation continue. « Je ne serais pas contre un tour du Monde, mais là je me contente de l'Asie. Le reste sera pour plus tard. » Pour... beaucoup plus tard. Même si ton couple semble tenir malgré la distance, tu n'es pas cruelle au point d'imposer ça plus en longueur à ton chéri. Toi-même tu commences à sérieusement avoir le mal du pays et le mal de lui, tu as vraiment hâte de ton prochain séjour sur ton île natale. « Oh, Sam et Max aussi sont à Yonsei ? Il faudra que je les recontacte... » Est-ce que tu oserais demander à leur grand-frère leurs numéros ? Tu n'as aucune envie de rallumer ton Instagram, tu n'as pas encore totalement fait la paix avec la perfection que l'application te balance à la figure en continu, une perfection que tu n'as plus, même si as accepté tes cicatrices comme faisant désormais partie de toi. « En communication internationale ! Je voulais une branche où mon bagage culturel et linguistique pourrait me servir, ça me semblait l'idéal. » Tu as beaucoup réfléchi aux études que tu pourrais faire, ou voudrais faire. Tu n'avais pas de grands rêves niveau diplôme, il faut dire que tu ne t'étais pas réellement vue faire des études non plus. Jusqu'à ton accident, tu prévoyais de rester sur ta planche, à surfer sur les vagues et les podiums, puis pourquoi pas devenir coach ou travailler au club de ton enfance, là où tu as tout appris. Mais tu as été violemment écartée de la voie des sportifs, et il a fallu que tu retombes sur tes pattes, d'une manière ou d'une autre.

Tu es à la fois impatiente de revoir les jumeaux, et en même temps un peu réticente. Si tu n'as jamais été réellement en contact avec Sam, tu étais très proche de Max et tu es parfaitement consciente que c'est de ta faute si vos prises de contact ont sombré. Tu admets avoir un peu peur de sa réaction après ton long silence radio.

Dans le bureau de Youngwon, tu as un réel coup de coeur pour la déesse dorée qui squatte l'un des canapés, et que tu commences à cajoler. Bon, ok, il avait peut-être raison, c'est une crème. Mais il n'empêche qu'il faut toujours se méfier un peu avant ! « Ça tombe bien, je n'ai pas envie d'arrêter. Hein ma toute belle ? » C'est foutu, tu as commencé à minauder.

Tu continues à gratouiller Asa alors que la conversation revient à la situation présente, à savoir ton embauche. Tu fais directement part de tes impressions à ton potentiel futur patron, parce que tu préfères mettre les choses à plat dès le départ, et tu penches légèrement la tête à sa réponse, songeuse. Les gens ne se pressent pas ? Pourtant ce genre de job est habituellement pris d'assaut par les étudiants, justement parce que ça permet de bosser en soirée... Ça n'explique toujours pas pourquoi il ne semblait pas particulièrement enthousiaste à l'idée de t'embaucher mais tu te satisferas de cette réponse. Tu as autant besoin qu'envie de ce job. « C'est tout bon pour moi, alors. » Timing parfait, puisqu'on toque à la porte et dès que celle-ci s'ouvre, une odeur de café te prend au nez. Tu relèves le menton, fermant les yeux avec délice en reconnaissant les arômes de caramel si particuliers du café hawaïen. Si le resto propose une carte de petits-déjeuners ou de brunchs, c'est foutu pour toi, tu seras là tous les matins. Tu zieutes avec une joie évidente les barres sucrées qui accompagnent le café et tu remercie chaudement le serveur alors que Youngwon fait les présentations. Il repart aussi vite qu'il est venu, et tu t'empares de ta tasse de café, retenant un petit soupir de satisfaction quand tu trempes tes lèvres dans le breuvage brûlant. « Je vois que Hawaï a laissé une forte impression sur toi, tu réponds avec un sourire. » Il aurait pu s'arrêter à la nourriture, mais il semblerait que le restaurant s'engage plus loin que ça dans les traditions polynésiennes. Ce qui n'est pas pour te déplaire, puisque tu as l'impression de retrouver un petit bout de ton chez-toi en ces lieux.

Tu ris doucement en secouant la tête. « Je ne m'y attendais pas du tout. Pour tout avouer, c'était le dernier lieu sur ma liste de potentiels jobs, je ne pensais pas devoir m'aventurer jusqu'ici, je ne me suis que vaguement renseignée. Le destin a décidé quece serait finalement le meilleur pour la fin. » Autant avouer tes méfaits plutôt que prétendre que tu n'as pas vu son nom sur le site internet, alors que tu ignores s'il est noté dans un recoin obscur ou si au contraire sa photo est affichée en grand en page d'accueil. « Motus et bouche cousue, c'est juré ! tu promets dans un sourire. »

Tu continues à siroter ton café, plissant légèrement les yeux alors que tu te concentres sur ce que Youngwon t'explique. À son changement de langue, tu clignes des yeux, un instant confuse. « Je crois que j'ai tout compris, tu énonces lentement, essayant de te rappeler de ce qu'il vient de te raconter. Mes horaires de cours, le nombre d'heures que je veux prester pour pouvoir gérer mes études sur le côté. J'ai bon ? » Tu souris, très fière de toi, tu es quasiment sûre d'avoir bon. Il faut dire que tu as sacrément bossé ton coréen ces dernières années, même si tes compétences en lecture laissent encore un peu à désirer... tu es un peu lente à déchiffrer les caractères, chose qui te frustre profondément. « But thanks, you're very thoughtful. » C'est étrange mais ça fait du bien de pouvoir parler anglais avec quelqu'un qui est lui aussi à l'aise avec la langue. Tu n'as évidemment pas une tête de coréenne donc la majorité des vendeurs et personnes que tu as rencontrées ont d'abord tenté de te parler anglais, et tu as parfois dû insister pour parler coréen et pratiquer.

Tu dégaines ton téléphone, ouvrant l'application de l'université. « Si tu me donnes une adresse mail, je peux directement t'envoyer mes grilles horaires. » Tu avales une dernière gorgée de café et inspectes ta tasse. Parfait, il ne reste qu'un fond. Abandonnant un instant ton téléphone sur tes genoux et tes gratouilles à Asa, tu viens ajouter du lait de coco au fond de café, ta petite habitude depuis toujours : tu bois ton café noir mais le fond de la tasse est toujours plus amère (selon toi), alors tu rajoutes du lait, du sucre, de la crème, qu'importe ce que tu as à portée de main, pour adoucir les dernières gorgées. Tout en cherchant dans ton application comment télécharger tes grilles horaires en pdf, tu mords distraitement dans une barre Lilikoʻi que tu as attrapée après avoir fait ton mélange, ne retenant pas ton petit soupir de contentement cette fois. « Mmh, ça m'avait manqué. » Puis tu te rends compte que ça fait facilement 3 minutes que tu t'es perdue dans ton mini périple gustatif, et tu rougis légèrement. « Oops ! Promis, je ne me ferai pas distraire aussi facilement par la nourriture pendant le service. » Gourmande un jour, gourmande toujours.

Dam Young Won
☆☆ DEBUT SHAKER
Dam Young Won
sweet like a childhood memory ❀ youngwon A-helphtml__9_

Pseudo : Lena
Célébrité : Xu Minghao (The8 ; Seventeen)
Crédits : jae. (avatar) / solosands (sign)
Messages : 422
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t19397-dam-young-won-begin-again#88http://www.shaketheworld.net/t19422p50-dam-young-won#1076084http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062518
Re: sweet like a childhood memory ❀ youngwon | Mar 16 Mai - 15:27
Citer EditerSupprimer

sweet like a childhood memory

outfits + Le crush que la jeune métisse avait nourri à son égard n'était un mystère pour personne, surtout pas pour Young Won. Kai, en bon grand frère qu'il était, avait ouvertement ris du fait que sa petite sœur s'était amourachée de son meilleur ami à l'époque. Et Makana n'étant qu'une petite fille à l'époque, le presque-coréen avait trouvé ça particulièrement drôle. Nombre de fois où il avait volontairement fait rougir la jeune fille qu'elle était... N'y voyez là aucune cruauté, c'était juste mignon et au fond flatteur. Young Won adolescent qu'il était se sentait assez cool qu'on lui porte un tel intérêt. Kai avait fait part du chagrin de sa sœur lorsque la famille Bae/Ambrose/Dam avait quitté l'archipel, au-delà de ces quelques mots sur un écran, le coréen ne s'était jamais vraiment demandé la suite pour elle. Nous ne reviendrons pas sur cet aspect de la personnalité de Young Won, sa capacité de « laisser le passé au passé » était bien trop exacerbée puisqu'il y rangeait les gens également. Tristement, il constata que sa capacité à faire rougir Makana était restée au passé aussi, c'était pourtant si amusant. « Loin des yeux loin du cœur, je vois que ton amour pour moi n'était pas éternel comme tu le promettais... » Il prit un air faussement attristé, ses propos étant bien hypocrites lorsqu'on le connaissait. « Pourquoi tu m'imaginais comment ? Bodybuildé ? » Lutter contre la génétique était vain, son métabolisme faisait de lui une grande targette, c'était inéluctable. À voir si les choses changeaient avec l'âge, est-ce qu'il finirait avec un « dad body » ? Seul l'avenir le leur dirait.

Tour du monde, tour d'Asie, le continent était déjà bien vaste, une partie était faite. Il était vrai, cependant, qu'il y avait une différence et il pouvait comprendre le sens que ce tour d'Asie avait pour elle. Elle était riche de toutes ses origines mais parfois il devait être difficile de les saisir. Il restait surpris qu'elle fasse un arrêt aussi long en Corée du Sud mais qui était-il pour remettre en question les décisions des autres ? Il se contenta donc de hocher la tête à la question de la jeune femme. « Oui ! Ils pourront t'aider pour t'intégrer si tu as besoin. Max est assez investie dans la vie de l'université. » Sam aussi dans un sens vu que les jumeaux étaient très souvent ensemble, mais il le faisait plus par solidarité avec sa jumelle que par réelle volonté. S'il était honnête avec lui-même, il aurait imaginé Makana rester sur l'archipel, obtenir des bourses sportives et la retrouver égérie de grandes marques de planches de surf car elle était une championne de la discipline. La surprise était visible sur son visage en entendant que la voie choisie était bien plus terre à terre. « Je ne t'aurais pas imaginer prendre ce chemin mais je comprends ta réflexion. » Cela dit, tout le monde était surpris aussi en apprenant le choix de ses études tant elles ne semblaient pas correspondre à sa personnalité alors... Il avait fini de se justifier à présent, la présence du restaurant semblant logique aux yeux de ceux qui le connaissaient bien que son poste d'importance laissait perplexe. Young Won assumer des responsabilités ? Et oui. Mais il avait son back-up system. Celui-là même qui avait surgis des cuisines comme une tornade, répandu mots doux et tendresse dans sa zone de frappe et avait engagé Makana en un battement de cils avant de les envoyer dans le bureau du « patron » pour finaliser toute cette histoire.

La presque vraie patronne du lieu était affalée dans le canapé à leur arrivée et, comme toujours, son charme opéra. Avec un petit rire Young Won regarda la jeune femme commencer à perdre sa santé d'esprit face à Asa. Elle avait cet effet là sur lui aussi, rien d'inquiétant au demeurant. Il reprit néanmoins la conversation, sa mère lui en voudrait s'il ne le faisait pas, surtout si elle leur envoyait de quoi recharger les batteries. Que ce soit la décoration, les plats ou même les snacks comme ceux déposés devant eux, Hawaï était un peu partout. Makana le remarqua aussi, ce qui fît un peu rire l'entrepreneur. « Avec la Corée, c'est l'endroit où on a passé le plus de temps. Je crois aussi que c'est l'endroit où je me suis le plus senti à ma place. » Il haussa les épaules, signe de sa désinvolture congénitale. « Je pense que tu as remarqué que la Corée a une certaine rigidité dans laquelle je ne me retrouve pas. » Et pourtant, c'était ici qu'il établissait sa vie, il était plus coréen qu'il n'aimait l'avouer. Mais il se demandait si c'était leur famille qui avait attiré Makana ici ou le manque de l'archipel. Et découvrir que c'était la seconde réponse et donc le hasard qui avait mené ses pas jusqu'à eux avait presque quelque chose de mystique. « Je suis à deux doigts de rejoindre ma mère sur le coup du destin attention ! » Mais destin ou pas, la paperasse ne se ferait pas par miracle.

Pour que les choses soient claires, Young Won avait hésité à parler anglais mais il n'en avait visiblement pas besoin. « No trouble, feel free to ask me to switch if you need. » Le niveau de langue de Makana le surprenait vraiment, depuis combien de temps s'était-elle mis à l’apprentissage du coréen ? Une autre chose taraudait Young Won aussi. « Tu as le droit de ne pas me répondre mais il me semblait que ta famille était plutôt à l'aise, il y a eu des soucis pour que tu ais besoin d'un job ? » Il leva les mains, lui montrant qu'il n'y avait aucun jugement et aucune obligation de réponse. « Après, même si j'ai du mal à l'admettre, tu es grande et tu fais ce que tu veux. » Il afficha un sourire plus espiègle sur le fait qu'il avait du mal à admettre que cette jeune femme était la petite adolescente de l'époque. Il leva les fesses de son fauteuil, juste assez pour passer sa main dans la poche arrière de son jean. Il en sorti son téléphone portable et en enleva l'étui, de cette petite cachette, il prit une carte de visite qu'il tendit ensuite à Makana. « Tu as toutes les infos pour me contacter ici. Je vais avoir besoin d'un document d'identité, de ton visa, il t'autorise à travailler tu en es sûre ? Et tes horaires que je puisse te faire un planning adapté. Ma mère ne me pardonnerait pas si je t'empêchais d'étudier correctement. » Il fît ensuite la démarche inverse, remit son téléphone dans l'étui, puis dans sa poche avant de se rasseoir correctement sur son fauteuil. Makana en avait profité pour attaquer le café et les douceurs envoyés par sa mère. Young Won prit une tasse à ton tour, regardant la jeune femme d'un œil amusé. Il se permit de la détailler, profitant de sa distraction, et nota les changements de son visage qui avait perdu une partie des rondeurs de l'enfance. Son corps aussi avait changé, malgré lui il ne pouvait s'empêcher de noter qu'elle avait la silhouette d'une femme maintenant et non plus celle d'une jeune fille encore en train de grandir. Il appréciait de voir qu'elle portait fièrement ses boucles, ce n'était pas toujours facile, surtout dans un pays comme le sien. Il retrouvait néanmoins cette aura si particulière, comme si elle portait en elle un morceau de l'archipel qui retrouvait dans ce qu'elle dégageait. Il était plutôt content de la revoir. Alors qu'elle sortait de sa transe, Young Won prit une gorgée de son café, continuant de la regarder avec amusement. « Je pense que tu auras ta dose. Mom a l'habitude de faire des portions pour le staff pour que vous puissiez manger avant ou après votre service. » Elle ne changeait pas mais ça Makana s'en rendrait compte rapidement.

Se repositionnant plus confortablement, une jambe croisée sur l'autre, la tasse posée nonchalamment sur celle-ci, il donna un petit cou de menton en direction de la jeune femme. « Et sinon Miss Wang, parle moi de toi. Normalement, si tu passais un entretien c'est ce que je te demanderais alors autant que j'en profite pour avoir une petite mise à jour. » C'était la moindre des choses non ? Il se devait bien de savoir qui il engageait, non ? « À part ce tour d'Asie et ton entrée à la Yonsei, qu'est-ce que j'ai raté ? »


________________________________



 
scratched out ☩
some days it doesn't take much to bring me down, but right now I'm floating above it all. so you can call till your voice is running out but I can't hear you now. i'm somewhere far away where you can't bring me down so I can't hear you now
Wang Makana
❝ Vitamin Sea
Wang Makana
Pseudo : Harmoney ❀ elle
Célébrité : Zhong Fei Fei
Crédits : Miki
Messages : 69
Âge : 24
 http://www.shaketheworld.net/t27875-makana#1044863http://www.shaketheworld.net/t27878-wang-makana?view=newesthttp://www.shaketheworld.net/t28684-harmoney#1059115
Re: sweet like a childhood memory ❀ youngwon | Dim 21 Mai - 11:50
Citer EditerSupprimer

sweet like a childhood memory

outfit ⏤ « Je suis quasiment sûre de ne jamais avoir promis une chose pareille... » Tu étais une gamine, tu n'avais certainement pas l'esprit pour ce genre de déclaration romanti-cringe. Et quand il te demande comment tu l'imaginais, tu ne peux pas t'empêcher de légèrement pencher la tête, faisant mine de réfléchir. C'est vrai que même si tu as dit ça, tu ne sais pas trop comment tu l'imaginais dans le futur. Tu n'imaginais même pas le revoir dans le futur, donc... « Mmh... Joker sur cette question ! tu réponds avec un sourire malicieux. »

Tu notes donc qu'il est fort probable que tu croises le chemin des jumeaux, ce que soit au restaurant ou à l'université. Tu espères vraiment que Max ne te tiendra pas rigueur de ton silence radio et qu'elle comprendra les raisons qui t'ont amenée à te détacher des réseaux sociaux. Tu souris doucement face à sa surprise. Tu mettrais ta main au feu que tu sais à quoi il pense, que tu aurais continué sur la voie de l'eau, tout ça... et c'était le plan, jusqu'à ton accident. Tu es assez soulagée qu'il ne pose pas de question sur le surf et ton parcours en compétitions, tu n'as aucune envie de parler de tout ça pour le moment. Ou bien le sait-il déjà ? L'annonce de ton retrait des compétitions avait été très vague sur les raisons mais tu sais que la presse sportive feuille de chou n'avait pas hésité à diffuser (mauvaise) infos et (horribles) photos. Peut-être que Max en a eu vent et en aurait parlé à Youngwon ?

Tes doigts dans le pelage soyeux d'Asa (on voit de suite qu'elle est chouchoutée, la belle), tu poursuis donc ton "entretien" d'embauche. « C'est vrai que tu te fondais bien dans le décor, tu réponds avec un petit rire. » Tes souvenirs sont bien évidemment tronqués quand il s'agit de lui, déformé par le prisme d'un amour d'adolescente et le temps, mais c'est bien une chose dont tu es sûre : Youngwon était particulièrement à l'aise à Hawaï, on aurait pu facilement croire qu'il y avait vécu toute sa vie. « J'admets que je ne suis pas ici depuis très longtemps, je n'ai pas encore réellement pu observer ça. » Tu t'es beaucoup renseignée avant de venir, évidemment, et tu as bien remarqué le caractère étriqué de certaines normes sociales ou habitudes locales, mais jusqu'à présent ton statut " d'étrangère " t'a quelque peu protégé, les règles s'assouplissant sous prétexte que "tu n'es pas d'ici". « Ma question est peut-être indélicate mais... pourquoi ne pas être revenu à Hawaï, alors ? » Tu es sincèrement curieuse.

Telle une élève fière d'avoir compris le contenu de l'exercice auditif, tu rayonnes quand il ne te corrige pas, se contentant d'insister sur le fait que vous pouvez changer de langue à tout moment. Tu hoches la tête en assentiment, toujours le sourire aux lèvres.

Sa question est légitime, et tout sauf indiscrète. Pour avoir autant côtoyé ta famille puisqu'il était particulièrement proche de Kai, tu es même touchée qu'il s'inquiète d'une telle possibilité. Face à sa prudence, tu agites la main, faisait par pure habitude un signe shaka pour lui dire de se relaxer. « Oh non, rien de tout ça. » Toi qui étais si fière de ton niveau de coréen juste avant, voilà que tu te retrouves à chercher tes mots pour exprimer exactement ce que tu souhaites communiquer. Tu reviens donc naturellement à l'anglais. « My journey and my studies were my own choice. As an adult, I thought it was not my parents' job to continue paying for everything I do. They were against letting me go without a stable income, indeed, you know how they are... so we made a deal. Mum and Dad cover all my scholarship costs and I take care of the fun stuff. So here I am, looking for a job to pay for my own food and hair products. » Évidemment, il y a de l'humour dans ta dernière phrase, tes cheveux ne sont absolument pas une priorité, surtout quand on voit le prix des produits destinés à l'entretien de tes boucles. Le jour où tu estimeras que ça te revient trop cher, surtout en Corée, tu diras adieu à tout ce joyeux bordel et vive les coupes courtes.

Tu le regardes gigoter comme une murène sur son siège avant de te tendre sa carte. La rangeant dans ton portefeuille, tu hoches la tête. « Je t'enverrai tout ça. Bien sûr que mon visa me permet de travailler, j'ai bien fait mes devoirs avant de venir. » Tout en savourant ton petit gâteau sucré, tu abandonnes ta chasse aux pdfs sur ton téléphone, ça sera bien plus simple depuis ton ordinateur portable, de retour à ton dortoir. Tu te rends compte avec un temps de retard que tu as complètement zoné en dégustant la douceur des îles. Tu bénis ton teint chocolat qui rend tes rougeurs moins flagrantes, alors que mentalement tu sautes de joie à l'idée de pouvoir déguster les petits plats de mama Ambrose en récompense après le service.

Essuyant le glaçage sucré que tu as au coin de les lèvres, tu reprends contenance après ton mini meltdown de bonheur gustatif, avalant ta dernière gorgée de café-crème de coco. Complètement inconsciente de l'inspection silencieuse de Youngwon, tu commences à jouer machinalement avec tes boucles. Parler de toi ? Zut, tu avais espéré pouvoir passer cette question, tu ne sais jamais quoi dire. Ceci dit, à la différence d'un employeur lambda, Youngwon te connaît déjà. Enfin, te connaissait. Ceci dit, tu vas pouvoir by-passer le moment awkward du "Bonjour, je m'appelle Makana, j'ai 23 ans, blahblahblah" et direct aller aux choses intéressantes.
Si seulement il y avait des choses intéressantes à dire... « Eh bien... il n'y a pas vraiment beaucoup de choses à ajouter. La vie a suivi son cours après ton départ, il ne s'est pas passé grand chose. J'ai continué les compétitions de surf jusqu'à mon retrait en 2019 puis j'ai commencé à préparer mon tour... » Tu essaies de faire passer ça comme si c'était ta décision, comme si c'était normal de se retirer aussi jeune. Tu te dis que la question aurait fini par sortir alors tu lui coupes l'herbe sous le pied, contrôlant ainsi la manière dont tu annonces la chose. « Oh, j'allais oublier le plus important aussi. J'ai un copain ! » Et tu rayonnes à nouveau alors que tu penses à ton homme. Il te manque terriblement malgré vos appels très fréquents, mais vous saviez dans quoi vous vous engagiez dès le début. « Est-ce que j'ai le droit de te retourner la question ? Sur la mise à jour, je veux dire. Il faut que tu me racontes l'histoire de ce restaurant ! »

Dam Young Won
☆☆ DEBUT SHAKER
Dam Young Won
sweet like a childhood memory ❀ youngwon A-helphtml__9_

Pseudo : Lena
Célébrité : Xu Minghao (The8 ; Seventeen)
Crédits : jae. (avatar) / solosands (sign)
Messages : 422
Âge : 28
 http://www.shaketheworld.net/t19397-dam-young-won-begin-again#88http://www.shaketheworld.net/t19422p50-dam-young-won#1076084http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062518
Re: sweet like a childhood memory ❀ youngwon | Dim 4 Juin - 15:32
Citer EditerSupprimer

sweet like a childhood memory

outfits + Était-ce le temps passé depuis la dernière fois qui faisait que les souvenirs de Young Won étaient ainsi déformés ? Textuellement, il ne pourrait pas pointer du doigt un moment où Makana lui avait ouvertement avoué son amourette pour lui ni de particulières promesses à son encontre. C'était peut-être Kai qui lui avait rapporté ce genre de propos, et avec le passage du temps, Young Won avait attribué ces propos à Makana même. C'était aussi une déformation d’ego probablement. Parce qu'il y avait quelque chose de flatteur derrière ce crush et ces déclarations imaginées pour un jeune homme. Il haussa donc les épaules avec une petite moue, refusant d'approfondir et préférant garder cette désillusion. Il était certain que dans un autre univers, elle l'avait dit.

Tout comme dans un autre univers, elle était sur tout les podiums et égérie de marque de planches et autres équipement de sports aquatiques. Bien que les choix de la jeune femme lui semblaient surprenants dans l'immédiat, il n'était personne pour les questionner. Il savait qu'elle avait fait une pause suite à un incident. Impossible de se souvenir si Max lui avait expliqué quoi mais sans doute Makana avait-elle trouver une autre voie pendant ce temps de pause et s'était naturellement retirée. Elle avait peut-être parlé de son parcours dans des interviews de presse sportive mais il n'était pas du genre à les lire. De son côté, elle pouvait questionner le parcours de Young Won, qui l'aurait imaginé en business man après tout ? Avec un sourire, il prit comme un compliment l'idée qu'Hawaï lui allait bien. Il ne saurait dire si c'était lui qui avait adopté l'archipel ou si c'était l'archipel qui l'avait adopté mais une partie de lui était toujours là-bas. Il espérait que la Corée soit aussi douce avec Makana mais connaissant son pays natal, il n'était pas si confiant. Alors qu'il buvait une gorgée de café, la question de la jeune femme lui fît hausser les sourcils, sans réelle surprise, et tout en hochant la tête, il reposa sa tasse. « Ma mère voulait rester ici pour s'occuper de mes grands-parents, on a ouvert le restaurant ensemble et je ne me vois pas l'abandonner alors qu'on est en plein essor. » Il haussa une nouvelle fois les épaules, une certaine désinvolture lui collait au corps mais il savait aussi qu'il se laissait porter par les événements. « Le vent tourne toujours et il m'y remmènera certainement d'une manière ou d'une autre – dit-il en souriant – j'y suis retourné l'été dernier, j'ai rencontré quelques partenaires mais c'était surtout pour passer un peu de temps avec notre ancienne Nanny. » Elle vieillissait et sa santé n'était pas au beau fixe suite à une mauvaise chute. Si Young Won avait bien gardé une personne proche de son cœur malgré la distance, c'était bien cette femme aux cheveux blanchis.

À défaut de retourner à Hawaï, c'était un petit morceau qui était là en présence de Makana. Young Won devait le reconnaître, vu ses compétences en coréen et ses connaissances, elle était la recrue parfaite. Il s'assurait donc juste que les choses étaient bien claires pour elle, qu'aucune mauvaise surprise ne les attende. Dans la même optique, il s'était permis de demander les raisons qui amenaient Makana à chercher du travail. De mémoire, ce n'était pas forcément une nécessite pour les enfants Wang. Il préférait savoir si elle avait des difficultés financières ou non. « Mmh. » Il hochait la tête au fur et à mesure que Makana expliquait son tour d'Asie. Il lâcha un petit rire à la conclusion qu'elle posa. « Well fair enough ! » Il sourit, plutôt rassuré de savoir que rien de grave ne se cachait derrière sa démarche, si ce n'était la survie de ses boucles. « Tu pourras demander à Max pour les cheveux. » Elles rencontraient sans nul doute les mêmes problématiques. Les choses mises au clair, il donna ensuite sa carte à Makana afin qu'elle puisse lui envoyer les documents qui lui permettraient de faire son contrat et déclarer son embauche. « Good girl. » Avec un clin d’œil, il fît un faux salut militaire et se rassit confortablement dans son siège. Il en profita aussi pour attraper une des douceurs sur le plateau et en prit une grande bouchée. Maintenant que les formalités semblaient plus ou moins bouclées dans l'immédiat, il voulait en savoir plus sur elle, le chemin parcouru. Comme si elle aussi elle voulait l'entendre, Asa se leva pour simplement se recoucher, la tête posée sur les jambes de Makana et la regarda avant ses grands yeux noirs.

Young Won l'écouta avec attention, sans l'interrompre même s'il fronça les sourcils à l’évocation de son retrait du surf. Il le savait maintenant et il savait qu'elle s'était intéressée à d'autres choses, ils venaient d'en parler mais malgré tout, ne pas imaginer Makana sur sa planche, c'était presque difficile. « Tour d'Asie que tu viens de terminer donc. » Et c'était ainsi qu'il la retrouvait ici. Elle compléta ce petit parcours par une annonce qui amena Young Won a ouvrir de grands yeux surpris. « Oh ! Tu m'as vraiment remplacé. » Il feignit de se tenir le cœur avant de se mettre à rire. « Congrats I guess ? » Il inclina légèrement la tête. « Et le pauvre t'attend... Où ? » Hawaï ? Ou était-ce un bougre rencontré pendant son tour d'Asie ? « Il prend comment ta décision de te poser ici ? » Parce que les relations à longue distance... Lui-même se savait absolument incapable d'en tenir une. Elle lui retourna la question et il haussa encore une fois les épaules. « Oh moi. Rien de bien fou, j'ai terminé mes études en arrivant ici, j'ai adopté cette boule d'amour et on s'est lancé dans l'aventure avec ma mère. » Ça semblait plutôt banal. « Et je prends un ferry ou un avion quand je peux et je pars en rando avec mon sac à dos. » Et il n'ajouta rien quant à sa vie amoureuse parce que ce n'était pas une priorité pour lui ni quelque chose de particulièrement notable. « Le projet est de solidifier la stabilité du restaurant et pourquoi pas en ouvrir d'autres plus tard. » Et il afficha un petit sourire espiègle. « Et maintenant tu fais partie de l'équipe, on compte sur toi pour atteindre ce but. » Pas de pression.


________________________________



 
scratched out ☩
some days it doesn't take much to bring me down, but right now I'm floating above it all. so you can call till your voice is running out but I can't hear you now. i'm somewhere far away where you can't bring me down so I can't hear you now
Contenu sponsorisé
 
Re: sweet like a childhood memory ❀ youngwon | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide