sombre
Le Deal du moment :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four ...
Voir le deal


    :: Défouloir :: 2023

STEAL, STEEL, STYLE † Taeyong

Invité
Invité
avatar
 
STEAL, STEEL, STYLE † Taeyong | Lun 6 Nov - 21:41
Citer EditerSupprimer

Steal, steel, style

outfit ⏤ « Nan mec, ça sert à rien d'insister. Sans l'accord écrit de l'artiste, je ne te tatouerai pas ça. » Tu es catégorique, étonnamment mordant devant l'énergumène qui s'échine depuis vingt minutes à te faire changer d'avis. Il faut dire que le dessin qu'il a ramené n'est pas de lui mais d'un artiste indépendant, et si certains n'ont aucun scrupule à tatouer des motifs récupérés sur internet, toi tu respectes le travail de tes pairs et des artistes. Ce qui signifie que tu ne tatoues pas quelque chose qui n'est pas de ta patte ou de celle de ton client sans l'accord du créateur original.

Malheureusement pour l'homme, c'est ici un coup de chance si tu as deviné que le dessin a été récupéré sur internet. Quand tu as vu ce qu'il t'a envoyé, tu avais froncé les sourcils, le style te disant quelque chose. Et après vérification... ouais, tu avais déjà eu un client qui t'avait fait tatouer quelque chose de la même patte, et les similitudes t'avaient fait réagir. Après une rapide recherche, tu étais tombé sur l'Instagram de l'artiste, qui n'était de toute évidence pas la personne face à toi. Tu avais donc refusé le projet, en expliquant tes raisons, ce que l'autre ne semblait pas vouloir entendre. Tu avais fini par réussir à le mettre dehors, après qu'il ait fait sa crise en mode "vous perdez un client ! je vais aller voir autre part !". Du vent, du balais, tu n'es clairement pas mécontent de perdre un client comme celui-là.

Une fois le calme revenu dans le shop, tu avais récupéré ton téléphone, revenant sur le profil Instagram de l'artiste en question. Un soupir aux lèvres, tu avais cliqué sur l'option DM, histoire de le prévenir. « Hey ! Just to let you know... je suis tatoueur et un client a voulu me faire lui tatouer l'un de tes dessins ; comme il n'avait pas de preuve de ton accord, j'ai refusé. Par contre, par le passé j'ai tatoué une de tes pièces sans le savoir -j'ai reconnu ta patte sur ce que mon client du jour a ramené, ça m'a fait tiquer. Comme j'ai horreur du plagiat et tout ça, je suis prêt à te reverser une partie du prix qu'on m'avait payé à l'époque. N'hésite pas à passer au shop pour qu'on en discute ! » En vrai, ça te coûte de faire cette proposition, mais t'es un mec clean. Puis tu l'admets, tu espères qu'il aura la flemme de bouger.

Invité
Invité
avatar
 
Re: STEAL, STEEL, STYLE † Taeyong | Dim 12 Nov - 13:53
Citer EditerSupprimer

Steal, steel, style

outfit ⏤ Tu connaissais parfois les risques de faire de la peinture et de vendre tes tableaux à des galeries, on pouvait prendre tes œuvres et les utiliser pour faire autre chose sans que tu le saches. À vrai dire, tu avais déjà compris cela quand tu étais tombé sur des photos de l'une de tes œuvres encore au Japon sur les réseaux sociaux, mais au moins la personne avait précisé ton nom dans la description, donc tu n'allais pas perdre l'essence de ton art à cause de quelqu'un d'autre. Néanmoins, tu savais, en entrant dans ce monde-là, que tout n'allait pas être rose. La seule peur dont tu étais était certainement qu'on utilise l'un des tableaux où elle se trouvait, ta muse encore aujourd'hui. Cela n'était pas acceptable à tes yeux, tu n'avais pas envie de voir quelqu'un utiliser son image d'une autre manière que la tienne. Mais, peu importe, tu avais quand même de l'image grâce à certains qui n'oubliaient pas ton nom et tu insultais intérieurement ceux qui utilisaient des choses sans préciser la provenance.

Alors, au moment où ton téléphone avait vibré pour t'indiquer que tu avais reçu une notification, tu n'avais pas pris le temps de regarder aussitôt, habituer à avoir des messages des membres de la famille de ton géniteur depuis quelques semaines déjà. Tu n'avais pas envie de te prendre la tête avec une quelconque histoire familiale alors que tu étais en plein cours de peinture et que tu n'avais pas envie de rater les traits. Quand tu avais enfin fini ce que tu avais à faire, tu avais pris le temps de regarder, fronçant les sourcils en voyant un nom que tu ne connaissais pas et surtout, venant d'Instagram. En ouvrant le message, tu laissais échapper un soupir sur le coup. Maintenant, c'étaient les tatouages ? Bon, d'un côté, c'était cool de voir que ton art était apprécié au point de le mettre sur sa peau, mais est-ce que la personne comptait dire que ça venait de toi ? Tu n'en savais trop rien, mais tu étais bien curieux de voir ce que le tatoueur avait fait avec la première œuvre qu'il avait tatoué, peut-être lui demander aussi la deuxième œuvre qui aurait pu subir le même sort ? Heureusement, tu avais fini assez tôt tes cours et tu avais regardé l'adresse du shop pour t'y diriger tranquillement. Ouvrant la porte, tu regardais autour de toi, endroit où l'art était omniprésent et qui te faisait chaud au cœur instantanément. Tu posais ton regard sur la personne à la réception. « Bonjour..., tu sortais ton téléphone sur le message, J'ai quelqu'un qui m'a contacté de ce shop pour me parler d'un incident qui concernerait l'une de mes œuvres tatouée sans un possible crédit. Je ne suis pas là pour demander dédommagement, je voudrais juste discuter avec lui si c'est possible ? », tu ne pouvais pas lui en vouloir, c'était le risque de chaque métier après tout.

Invité
Invité
avatar
 
Re: STEAL, STEEL, STYLE † Taeyong | Sam 9 Déc - 22:10
Citer EditerSupprimer

Steal, steel, style

outfit ⏤ Ton téléphone posé sur ton plan de travail, tu oublies très rapidement le message que tu viens d'envoyer. Après tout, il est assez rare que les artistes s'ennuient à venir réclamer leur dû, mais au moins tu as la conscience tranquille.

Tu viens de finir avec un client, t'essuyant les doigts sur une serviette jetable alors qu'il t'adresse un signe de la main en quittant le shop. Tu préfères de loin ce genre de cas où la personne vient avec son idée et que vous bossez dessus à deux. C'est ta patte, ton art, aucun problème de "à qui appartient cette image manifestement récupérée sur Internet". Un coup d'oeil à l'horloge et tu souris ; ta journée est pratiquement finie. Plus que quelques minutes, quelques toutes petites min.... et merde. Diling !, la clochette de la porte sonne joyeusement, t'alertant de l'arrivée d'un nouveau client. Un sourire un peu figé sur les lèvres, parce qu'à coup sûr c'est quelqu'un qui va te tenir la jambe largement au-delà de l'heure de fermeture, tu te tournes vers le nouvel arrivant. Ah, shit, il est vraiment venu. Bon, tu es un peu plus détendu lorsqu'il te dit qu'il n'est pas là pour le fameux dédomagement dont tu parlais dans ton texto. « C'est moi, tu réponds simplement en finissant d'essuyer l'encre de tes doigts, avant de lui tendre la main. Khun, enchanté. »

D'un ample geste de la main, tu lui indiques la salle arrière, aka la salle où tu chilles souvent avec Soobin ou Ryuu, là où vous faites un peu tout et rien ; il y a de la place pour s'asseoir autour de la table, ce sera toujours plus agréable que de rester planter au beau milieu du salon. « Donc, ouais, comme je le disais très rapidement dans mon texto, j'ai quelqu'un qui a insisté pour se faire tatouer un de tes dessins. J'ia su que ce n'était pas de lui parce que j'ai reconnu le style d'un ancien projet que j'ai tatoué y a quelques mois. En temps normal je vérifie la provenance de ce que je ne dessine pas pour les clients, mais ça m'a visiblement échappé sur celui-là. » Tu tires d'une boîte le dossier du client du jour ainsi que l'ancien, que tu fais glisser vers lui. « Ce sont bien tes oeuvres ? » C'était peut-être la question de base à poser, ouais.

Invité
Invité
avatar
 
Re: STEAL, STEEL, STYLE † Taeyong | Dim 10 Déc - 18:06
Citer EditerSupprimer

Steal, steel, style

outfit ⏤ D'habitude, tu étais le premier à laisser couler, bien que tu n'aimes pas que tes œuvres ne soient pas utilisés sans que tu aies eu le mot de cette utilisation. Sauf que là, tu avais vu une opportunité de connaitre des artistes dans la ville que tu venais de redécouvrir en quelques semaines. Alors, tu avais fait le chemin jusqu'à ce fameux shop de tatouage et tu t'étais adressé directement à la personne qui était à l'accueil sans comprendre que c'était lui que tu étais en train de chercher. « Oh... », tu étais surpris de le voir directement sous tes yeux, mais tu venais lui prendre sa main quand elle était tendue sous tes yeux. « Enchanté de même. », il était important d'avoir de bonnes relations avec les artistes locaux sous toutes ses formes, donc tu étais en quelque sorte heureux d'en rencontrer un... Bien que tu ne sois pas du genre très extraverti comme homme.

Tu le suivais alors quand il venait t'indiquer une pièce à l'arrière de la boutique, tu ne perdais pas de temps pour connaitre la suite de l'histoire qu'il avait bien pu te raconter par messages. Tu comprenais que certaines personnes ne se gênent pas quand il s'agit d'avoir un tatouage, mais c'était assez triste de voir que certaines personnes n'avaient pas de respect envers les créateurs comme toi ou le jeune homme qui était à tes côtés. Quand il venait à te parler, tu écoutais ce qu'il était en train de te raconter, grimaçant un peu quand tu voyais que la situation était assez désastreuse et qu'il avait quand même perdu un client en fin de compte. Tu regardais les dossiers avant de les ouvrir pour regarder ce qu'il avait bien pu faire et ce qui aurait pu être fait aujourd'hui s'il ne s'était pas rendu compte. Tu laissais échapper un soupir en reconnaissant parfaitement les dessins que tu avais faits, un tableau que tu connaissais sur le bout de doigt au vu du travail que tu avais fourni pendant des heures et des heures. Puis, le second, c'était un des dessins que tu avais fait en ayant Nanako en tête. « Oui, ce sont bien mes œuvres. Je suis un peu triste de voir que les personnes n'ont pas eu le courage de t'avouer leur provenance. », surtout que celui de Nanako était quelque chose de personnel, que tu gardais encore précieusement dans la galerie d'art où tu exposais par moment. Tu avais refusé tellement d'offres pour l'acheter en plus. Tu tendais de nouveau ta main vers le jeune homme. « Au passage, je me nomme Taeyong, Sang Taeyong pour le nom complet. Je n'ai pas de nom d'artiste au cas où. »
Contenu sponsorisé
 
Re: STEAL, STEEL, STYLE † Taeyong | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide