sombre
Le Deal du moment : -64%
-64% sur le Lot de 2 Enceintes bibliothèques ...
Voir le deal
199 €


    :: Le reste du monde :: Séoul :: Hongdae

you can't hide from your demons (ft ryuu)

Kwon Sun Mi
☆☆ DEBUT SHAKER
Kwon Sun Mi
you can't hide from your demons (ft ryuu)  Yr7a9s53 you can't hide from your demons (ft ryuu)  YxwiBKQ

Pseudo : jae.
Célébrité : ahn lina.
Crédits : poesiecendree.
Messages : 280
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t28436-sunmi-le-passe-fut-turbulenthttp://www.shaketheworld.net/t28442p10-kwon-sun-mi#1077434http://www.shaketheworld.net/t28443-jae-hopeminheesunmi#1054881
you can't hide from your demons (ft ryuu) | Jeu 16 Nov - 13:17
Citer EditerSupprimer
you can't hide from your demons
 @kobayashi ryuu  
((ootd) Quand on a été en proie à des démons qui vous font plonger avant même que vous y fassiez attention, sortir la tête hors de l’eau est un combat de tous les jours. Et même des années plus tard, quand on pense s’en être tiré, que tout est derrière soi, il suffit d’une seconde, d’une pensée, d’un rien pour vous ramener à cet état qui vous fait sentir si mal. Ce sentiment de honte de ne pas être aussi fort que l’on pense. Pourtant sun mi est quelqu’un qui n’a jamais hésité une seconde à prendre les mains que l’on lui tendait pour se sortir de là. A se faire aider, quoiqu’il arrive. Parce qu’elle ne veut pas reproduire les erreurs du passé. Pourtant, il y a des jours, comme aujourd’hui, où c’est dur. Très dur. Et elle serait presque incapable de savoir ce qui a enclenché ce cercle infernal. Ce qui a rendu cette journée de plus en plus difficile. A tel point que ses pieds l’ont trainé devant ce bar. Elle a tout tenté. Fait des heures supplémentaires au travail pour ne pas être seule. Elle est passée à la salle de boxe par la suite. s’est défoulée comme jamais. Mais ce poids sur sa cage thoracique n’a fait que s’alourdir. Ce sentiment d’être enfermée dans une cage qui se resserre de plus en plus. cette sensation d’étouffer chez elle. dans cette ville. Avoir besoin de se sentir libérée. Peut être le fait qu’elle n’a pas vu sa famille et ses frères depuis un moment n'a pas aidé. Le fait que tout la rattrape. d'avoir l'impression qu'on lui a arraché les ailes pour qu’elle ne puisse plus s’envoler. Alors qu’elle l’a choisi. Elle a fait ce choix. Mais les conséquences n’en sont pas moins durs. Les regrets et les remords moins forts. Elle s’est dit que marcher lui ferait du bien. Lui viderait l’esprit. Mais l’effet pervers est qu’elle a fini par croiser de plus en plus de bars. De plus en plus de gens complètement saouls. qui se permettent de boire pour oublier. pour être quelqu'un d'autres l'espace d'un instant. Que son cœur bat bien trop fort. Que l’appel est puissant. Que ses démons viennent frapper à sa porte comme de vieux amis. Et elle ne sait pas ce qu’elle veut. Un verre. Plus. parce que l’alcool a été un fléau, la drogue a été sa plus grande amie à l’époque aussi. et c’est ce cocktail explosif qui lui manque. Là. Maintenant. Une part d’elle à envie de franchir la porte. De se dire. rien qu’une fois. et l’autre ne veut pas faiblir. Elle a tenu si longtemps. Si loin. pour quelle raison stupide se sentirait elle contrainte de craquer maintenant ? les mains tremblantes, elle sort son téléphone et comme un rituel qui s’est déjà bien trop produit entre eux durant toutes ses années, sun mi appelle ryuu. Sa moitié. La personne qui est capable de la comprendre en un regard. En un silence. Et quand il décroche, sun mi ne parle pas tout de suite. et rien que ça, annonce la couleur. Il doit l’entendre respirer avec difficulté à l’autre bout du fil. « ryuu, je.. j’ai très envie d'un verre là... » murmure-t-elle. Et en mettant des mots sur son état elle sent la honte l’envahir. De se savoir si faible pour une raison futile. Juste parce que cette journée est l’une qu’elle n’a pas réussi à surmonter. Et elle se sent vraiment misérable.

code by kerushirei.
Kobayashi Ryuu
☆☆ DEBUT SHAKER
Kobayashi Ryuu
Pseudo : Lena.
Célébrité : Takamasa Ishihara (miyavi)
Crédits : jae. (avatar) / exordium (sign)
Messages : 106
Âge : 38
 http://www.shaketheworld.net/t27931-kobayashi-ryuu-time-for-redehttp://www.shaketheworld.net/t27980p10-kobayashi-ryuu#1077548http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062528
Re: you can't hide from your demons (ft ryuu) | Lun 20 Nov - 17:09
Citer EditerSupprimer
you can't hide from your demons
 @kwon sun mi  
((ootd) Le silence régnait à présent dans l'appartement. C'était presque troublant tant il avait été plein des cris et des larmes d'Aoi à peine une heure auparavant. Ryuu ne nierait pas que lui aussi avait rempli cet espace de ses cris et de son indignation. Il avait beau méditer et essayer de rester calme, il n'était pas parfait et il avait fini par exploser à son tour. La dispute avec sa fille avait été virulente. Il l'entendait encore lui dire « Non Ryuu tu n'as pas à me dire ce que je dois faire ! ». À chaque fois qu'il l'entendait l'appeler par son prénom, sa culpabilité l’étouffait. Il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même. Finalement, Aoi était montée dans un taxi pour aller retrouver Emi, elle allait passer la soirée avec sa cousine, loin de son père. Et lui ? Et bien il restait dans son appartement vide, après la tempête, avec des chats encore stressés par l'altercation. Méditer lui aurait sans doute fait du bien, dessiner aussi peut-être mais Ryuu n'avait envie de rien dans l'immédiat. Épuisé, le japonais s'était préparé des nouilles instantanées mais il n'avait aucun appétit. Elles étaient posées sur la table, à refroidir et à devenir spongieuses et remplies d'eau alors que le japonais regardait dans le vide. Son téléphone vibra sur sa table, il avait tellement peu d'énergie que le son de la vibration ne le fit même pas sursauter comme c'était parfois le cas. Il prit l'appareil et avisa qu'il s'agissait d'un appel entrant de Sun Mi. En étaient-ils au point où une sorte de radar s'était développé entre eux ? « Hey sunshine. » Sa voix était un peu basse, fatiguée et rauque après la dispute mais elle était presque vive comparée à la voix lourde de sa meilleure amie qui mit un moment à se faire entendre. Un léger laps de temps qui lui permit de commencer à s'inquiéter, à juste titre. Ryuu avait presque envie de jeter son téléphone à travers la pièce, en colère, ne parvenant pas à relativiser cette horrible soirée et l'injustice qu'était la maladie qu'ils combattaient au quotidien. Poussant un léger soupir, il s'accrocha au bord de la table comme pour se maintenir droit. « Envoie moi l'adresse, j'arrive. » Dans un jour meilleur, il aurait peut-être fait un trait d'humour pour désamorcer la situation mais il n'en avait pas la force ce soir-là. Il enfila rapidement une tenue et quitta l'appartement, presque soulagé de le quitter après ce qu'il s'y était passé. Il trouva rapidement un taxi et indiqua au chauffeur l'adresse envoyée par Sun Mi. Le trajet lui semblait long... Il se demandait si elle s'accrochait ou si elle avait fini par craquer maintenant qu'elle savait que quelqu'un serait là pour la récupérer. L'idée que la sobriété de sa meilleure amie puisse voler en éclat le rendait terriblement triste et à la fois, comme on leur disait régulièrement, ce pouvait être des étapes de la guérison. Lorsque le taxi arriva à destination, Ryuu s'empressa de payer et de descendre, ayant sans doute l'air très impoli, il s'en fichait. Il trouva Sun Mi devant le bar, devant la carte, un pas et elle entrait, un autre et elle s'enfuyait. Il arriva à sa hauteur et posa sa main sur son bras. « Hey. » Et il effectua un pression sur son bras, à elle de choisir si elle voulait être étreinte ou non et, dans un sens, si elle voulait entrer dans l'établissement ou non. Dans tous les cas, il serait là pour elle.

code by kerushirei.

________________________________

SCARRED BUT NOT BROKEN

Kwon Sun Mi aime ce message

Kwon Sun Mi
☆☆ DEBUT SHAKER
Kwon Sun Mi
you can't hide from your demons (ft ryuu)  Yr7a9s53 you can't hide from your demons (ft ryuu)  YxwiBKQ

Pseudo : jae.
Célébrité : ahn lina.
Crédits : poesiecendree.
Messages : 280
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t28436-sunmi-le-passe-fut-turbulenthttp://www.shaketheworld.net/t28442p10-kwon-sun-mi#1077434http://www.shaketheworld.net/t28443-jae-hopeminheesunmi#1054881
Re: you can't hide from your demons (ft ryuu) | Jeu 7 Déc - 18:50
Citer EditerSupprimer
you can't hide from your demons
 @kobayashi ryuu  
((ootd) sun mi a honte. Si honte. Elle déteste ces moments de faiblesses. Ces moments passagers qui la tirent vers le bas. Qui ont le don de la mener droite vers le point de rupture. Encore plus aujourd’hui quand il n’y a rien de particulier qui aurait pu engendrer un tel phénomène. Non, c’’est une guerre entre elle et elle-même. contre son humeur du jour. Cette accumulation de tout un tas de facteurs qui la mène là où elle en est à l’heure actuelle. Elle se déteste dans ces moments-là. Parce qu’elle se sent tout proche de commettre l’irréparable. Elle n’a jamais craqué une seule fois depuis le moment où elle a failli rester. Jamais. Et c’est un sentiment de fierté et de maitrise de soi qui l’accompagne à chaque fois qu’elle se le remémore. Et en même temps.. il y a toujours cette partie diabolique de sa personnalité qui tape contre les parois de sa prison. Qui hure.. juste une fois. c’est pas si grave. alors comme un réflexe, elle appelle ryuu. Et la voix de son meilleur ami au téléphone, dans un geste de survie plusieurs fois utilisés l’un envers l’autre a le don de la ramener un peu sur terre. parce qu’elle entend à la sienne qu’il n’a pas forcément l’air dans un état bien mieux que le sien. Le timbre éteint, rauque et las. Mais ses yeux rivés sur l’entrée du bar la font se perdre dans un entre deux étrange d’inquiétude envers lui et d’attirance malsaine pour cette entrée qui l’empêche de se focaliser dessus. Envoyant rapidement une capture de sa géolocalisation à ryuu parce qu’elle n’a même pas la force de chercher ni de taper l’adresse. Passant ses mains sur son visage fatiguée, elle est tiraillée entre l’idée de s’arracher les cheveux, partir en courant. Entrer, fuir. craquer, résister. Mais l’appel est si puissant aujourd’hui que ça la ronge. Elle sursaute violemment au contact de la main qui se pose sur son bras. Tellement plongée en plein cœur de son esprit qu’elle n’a pas du tout fait attention que ryuu était là. une notion du temps complètement faussée. Comme téléporté à ses côtés en quelques secondes. La surprise doit se lire sur son visage alors qu’elle le regarde complètement perdue. Elle se hait si fort de ressentir tout ça. de faire subir ça à son tour à son meilleur ami qui mène pourtant le même combat. Malgré le fait qu’ils ont toujours été là l’un pour l’autre, ça ne rend pas le sentiment de culpabilité moins important. et si quelques secondes planent le temps qu’elle reconnecte un peu avec la réalité, réalise la présence à ses côtés, elle finit naturellement par se laisser aller. finissant dans ses bras. Cherchant le soutien tant recherché. Ce point d’ancrage à cette tempête qui fait rage en elle. A ce manque si puissant qui lui ronge l’âme. « merci d’être venu.. » souffle-t-elle. elle se sent vraiment nulle. Tellement ridicule. Et ce sentiment d’échec qui l’accompagne est cuisant.  Elle ne sait pas vraiment combien de temps elle reste là avant de finalement se décoller. Tentant de lui offrir un micro sourire tandis qu’elle analyse le visage de celui qu’elle considère presque comme son double.  fronçant légèrement les sourcils. « ça va.. ? tu n’as franchement pas bonne mine non plus.. » finit-elle par dire doucement. Tentant de se focaliser sur ryuu plutôt que sur elle. essayant de trouver un objectif autre que celui de combattre ses démons.

code by kerushirei.
Kobayashi Ryuu
☆☆ DEBUT SHAKER
Kobayashi Ryuu
Pseudo : Lena.
Célébrité : Takamasa Ishihara (miyavi)
Crédits : jae. (avatar) / exordium (sign)
Messages : 106
Âge : 38
 http://www.shaketheworld.net/t27931-kobayashi-ryuu-time-for-redehttp://www.shaketheworld.net/t27980p10-kobayashi-ryuu#1077548http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062528
Re: you can't hide from your demons (ft ryuu) | Lun 11 Déc - 12:12
Citer EditerSupprimer
you can't hide from your demons
 @kwon sun mi  
((ootd)) Parfois, Ryuu avait la sensation que la sobriété était comme essayer d'échapper à un monstre ou à un ennemi dans un cauchemar. Vous savez, ces rêves où vous ne parvenez pas à courir, comme si vos jambes étaient faites de plomb et que, inexorablement, le monstre se rapprochait. Parfois, ce monstre était à deux doigts de les rattraper et parfois ils le devançaient d'une vie entière. Ce soir-là, le monstre était sur les talons de Sun Mi et à aucun moment le japonais ne l'autoriserait à reprendre sa meilleure amie. Certaines décisions ne demandaient aucune réflexion, rejoindre la jeune femme suite à un appel au secours était de ces « no brainers ». Il savait sa fille absolument enragée contre lui mais en sécurité auprès d'Emi (sa nièce lui avait confirmé que l'adolescente était bien arrivée), il pouvait donc partir sans un regard en arrière et sans hésitation. Une fois de plus, il était confronté à la facilité avec laquelle on pouvait se procurer de l'alcool dans cette société et à quel point personne ne voyait de problème à ce que ce poison (pour tant de personnes, dont eux) soit ainsi en libre service. Il détestait quand la colère de son addiction reprenait le dessus, il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même. Il rumina le long du trajet, ne cherchant pas à méditer ou relativiser ce qu'il pouvait ressentir, ce soir-là n'était pas le bon soir. Ce ne fût que lorsqu'il aperçu Sun Mi, toujours postée devant le bar, qu'il s’apaisa légèrement. Elle avait tenue, elle était là, et à deux ils seraient plus forts pour se battre contre le monstre. Il n'hésita pas un instant à resserrer ses bras autour d'elle lorsqu'elle se blottit contre lui. Il serra fort, pas assez pour l'étouffer mais assez pour s'assurer qu'elle était bien là et qu'elle ne risquait pas de s'échapper soudainement et de courir dans le bar (comme s'il ne pouvait pas la rattraper). Il posa son menton sur le haut de la tête de Sun Mi, la praticité de leur différence de taille. « Pas besoin de merci. » Elle aurait fait la même chose si c'était lui qui avait appelé. Après quelques instants à rester plantés dans cette étreinte au milieu du trottoir, ils se séparèrent juste un peu. Il lâcha un petit rire sans joie à la remarque de sa meilleure amie. « Engueule toi avec une ado de 18 ans. Tu verras que tu y laisseras des plumes aussi. » Il regarda ensuite autour d'eux, le bar qui avait tant tenté Sun Mi à quelques pas d'eux et tant d'autres aux lumières vives et ambiances accueillantes les appelaient. Quelque chose en lui se contracta, son ventre sans doute, douleur fantôme des « douleurs » de manque. Il prit une profonde inspiration pour essayer de se recentrer. « Ça te dit de marcher un peu ? Il y a un parc pas loin je crois. Ça ne sert à rien de rester planter là. » C'était même pire dans l'état où se trouvait Sun Mi. Il n'attendit d'ailleurs pas trop de réponse et passa son bras autour de ses épaules, la laissant de dos à ce fichu bar et prit la direction qu'il pensait la bonne. Les discussions pouvaient attendre encore un petit peu, il fallait d'abord se mettre en sécurité.

code by kerushirei.

________________________________

SCARRED BUT NOT BROKEN
Kwon Sun Mi
☆☆ DEBUT SHAKER
Kwon Sun Mi
you can't hide from your demons (ft ryuu)  Yr7a9s53 you can't hide from your demons (ft ryuu)  YxwiBKQ

Pseudo : jae.
Célébrité : ahn lina.
Crédits : poesiecendree.
Messages : 280
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t28436-sunmi-le-passe-fut-turbulenthttp://www.shaketheworld.net/t28442p10-kwon-sun-mi#1077434http://www.shaketheworld.net/t28443-jae-hopeminheesunmi#1054881
Re: you can't hide from your demons (ft ryuu) | Mar 19 Déc - 19:13
Citer EditerSupprimer
you can't hide from your demons
 @kobayashi ryuu  
((ootd) La présence de ryuu est comme la lumière d’un phare dans la nuit face à cet océan de noirceur dans lequel elle est complètement plongée. Dans lequel elle s’enfonce au fil des secondes. sun mi n’a jamais hésité une seule seconde à demander de l’aide quand elle se sent face à ses démons. Jamais. C’est peut être bien l’une des ses seules raisons qui font qu’elle n’a jamais rechuté une seule fois depuis le jour où elle a décidé qu’il fallait que ça cesse. Elle n’en a pas honte. Elle n’a jamais ressenti ce sentiment de culpabilité à l’idée d’afficher ses doutes et ses peurs face à quelqu’un qui est là pour lui tendre la main. pour la relever. Cela fait partie de ces choses que l’on ne peut pas faire seul. Du moins, en ce qui la concerne, et elle le sait. Pourtant ça ne l’empêche pas de s’en vouloir de ressentir tout ça. ce sentiment d’impuissance à chaque fois qu’elle est au bord du ravin. De ne pas réussir à tenir le coup. D’être à deux doigts de faire exploser toutes les barrières malgré toutes ces années. On a beau avancer, les démons eux, restent tapis dans l’ombre, prêt à surgir dès que l’on s’y attend le moins. s’incrustant dans les failles de la vulnérabilité à la moindre fissure. L’étreinte de son meilleur ami contre elle est tout ce dont elle a besoin à ce moment-là pour la ramener un peu sur terre. un point d’ancrage à ce désastre. Un soutien inestimable dans cette guerre de tous les jours. Que ce n’est pas la première fois. que ça ne sera sans doute pas la dernière. Que l’inverse est tout aussi vrai parce qu’ils se comprennent. Vivent la même chose. « oh oui, je vois. » un léger sourire forcé. Sans joie. Parce qu’elle sait que ça n’est pas facile tous les jours. et que ce genre d’altercation affecte ryuu bien plus qu’il ne veut bien le laisser paraître. Son regard encore hanté suit celui de son meilleur ami pour se reposer sur l’enseigne si attrayante. Celle qui a failli la faire flancher. Tout comme les autres à côté. la reconfrontant de plein fouet à ses doutes et ses envies addictives. Se mordant violemment la joue pour ne pas craquer, elle tourne vivement la tête de l’autre côté, acquiesçant avec peine. « oui.. s’il te plait. » rester ici est une torture de plus en plus difficile à résister. Bien que la présence de son meilleur ami lui permet de décharger un peu le poids qui la hante. Glissant son bras autour de lui, sa main sert le tissu de son pull comme si sa vie en dépendait. La fraicheur de la nuit permet d’apaiser un peu les âmes alors que le bruit de la ville s’amenuise au fur et à mesure qu’ils s’éloignent. Avec un soupir et une voix bien plus faible qu’à l’ordinaire sun mi ne sait pas trop ce qu’elle essaie de dire. ni de justifier. En réalité. « je ne sais pas pourquoi je.. c’est.. » ridicule. ridicule de se retrouver confronter à ça pour aucune raison valable et lourde de sens à ses yeux. mais elle ne parvient pas à finir sa phrase parce que ça ne fait que la confronter à la réalité. énième soupir. Elle préfère détourner son attention vers ryuu, trouver quelque chose à quoi se raccrocher autre que ce monstre qui lui court après à deux doigts de la rattraper. « tu veux en parler.. de ta dispute avec aoi ? » ses yeux se perdent dans la nuit tandis qu’ils marchent sans réellement qu'elle se rende compte de la direction.

code by kerushirei.
Kobayashi Ryuu
☆☆ DEBUT SHAKER
Kobayashi Ryuu
Pseudo : Lena.
Célébrité : Takamasa Ishihara (miyavi)
Crédits : jae. (avatar) / exordium (sign)
Messages : 106
Âge : 38
 http://www.shaketheworld.net/t27931-kobayashi-ryuu-time-for-redehttp://www.shaketheworld.net/t27980p10-kobayashi-ryuu#1077548http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062528
Re: you can't hide from your demons (ft ryuu) | Sam 13 Jan - 19:07
Citer EditerSupprimer
you can't hide from your demons
 @kwon sun mi  
((ootd)) Évidemment que la jeune femme, malgré la détresse dans laquelle elle était, avait lu sur le visage de Ryuu que quelque chose n'allait pas. Évidemment. Ils avaient comme un radar qui les maintenaient très attentifs aux émotions de l'autre. Et puis, il fallait se rendre à l'évidence, c'était tellement Sun Mi aussi, de s'inquiéter pour l'autre au milieu de son propre tumulte. Dans ces moments-là, c'était à Ryuu de faire attention à elle. La première chose dans leur situation, c'était de l'éloigner du bar. Dès qu'elle lui en donna la permission, il entraîna sa meilleure amie loin de ce lieu de tentation. Le japonais les entraîna doucement vers un parc qui se tenait non loin, tant pis s'il faisait un peu frais, la sensation de froid les ancrerait dans l'instant. Il savait que ce n'était pas le temps frais qui menait Sun Mi à se tenir autant à lui mais pour autant il ne fît rien pour la détacher, il n'en la tenait que plus proche de lui. Tout en marchant, il appuya sa tête sur la sienne, peu importe l'inconfort de leur différence de taille. « C'est normal. » Il finît cette phrase qui resta coincé dans la gorge de Sun Mi. « C'est normal. Et c'est effrayant que ce le soit mais ça fait parti de notre guérison. » Ils le savaient tous les deux, il n'y avait pas de guérison complète à ce mal dont ils souffraient. Ils n'avaient que des années de sobriété à enchaîner et à garder intactes mais au dessus de leurs têtes pesaient toujours la menace d'une rechute. « Tu veux que je te parle de ma dispute avec Aoi parce que tu veux penser à autre chose ou parce que tu veux éviter de parler de ce qui vient de se passer ? » Dans leur cas, Ryuu n'était pas certain que la fuite et l'évitement étaient une bonne solution. Alors qu'ils allaient finalement entrer dans le parc, le japonais remarqua une petite échoppe de café. Ce genre de petite boutique simplement composée d'une fenêtre ouverte sur la rue où la seule possibilité était de commander à emporter. Il en prit la direction, entraînant Sun Mi toujours accrochée à lui par la même occasion. « Boire quelque chose de chaud te fera du bien, viens. » La petite lucarne ne vendait que des thés plutôt basiques, sa spécialité étant le café, mais ils n'avaient pas besoin de plus dans l'immédiat. « Je vais vous prendre un chaï. » Parce que c'était réconfortant. Il se tourna vers sa meilleure amie. « Prend quelque chose, ça t'occupera les mains. » Parce que ce vide aussi, ce vide physique, demandait parfois à simplement être comblé. Évidemment, il fût celui qui régla le tout avant qu'ils ne reprennent la direction du parc, leurs gobelets trop chauds au creux de la main. « Je sais qu'on nous a bien dit de ne pas remplacer une addiction par une autre mais le thé vraiment... » Une pointe d'humour ne pouvait pas leur faire de mal.

code by kerushirei.

________________________________

SCARRED BUT NOT BROKEN
Kwon Sun Mi
☆☆ DEBUT SHAKER
Kwon Sun Mi
you can't hide from your demons (ft ryuu)  Yr7a9s53 you can't hide from your demons (ft ryuu)  YxwiBKQ

Pseudo : jae.
Célébrité : ahn lina.
Crédits : poesiecendree.
Messages : 280
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t28436-sunmi-le-passe-fut-turbulenthttp://www.shaketheworld.net/t28442p10-kwon-sun-mi#1077434http://www.shaketheworld.net/t28443-jae-hopeminheesunmi#1054881
Re: you can't hide from your demons (ft ryuu) | Mer 17 Jan - 21:39
Citer EditerSupprimer
you can't hide from your demons
 @kobayashi ryuu  
((ootd) Aggripée à ryuu comme à un pilier en pleine tempête, sunmi se laisse entrainer dans la nuit à travers les rues de la capitale. resserrant son étreinte comme une bouée pour ne pas couler. Leur pas les éloignant de ces quartiers bien trop festifs pour les mener vers des coins plus paisibles et tranquilles. Un calme nécessaire pour apaiser le chaos qui se joue dans son corps et son esprit. La simple présence de son meilleur ami à ses côtés jouant un rôle primordial dans son retour à la réalité. Et même si elle est totalement d’accord avec lui en temps normal. Qu’ils seront forcément confronter à cette envie de rechute, qu’ils auront toujours des guerres à mener, ça n’en reste pas moins difficile à assumer quand elle plonge la tête la première dans ces envies. Que les choses naturelles ne le sont plus. Qu'elle ne voit que le mauvais côté de leur combat. Comme à chaque fois avant le retour à la lumière. Un soupir franchit ses lèvres tandis qu’elle se pince les lèvres. Les yeux perdus dans le vague. Il lit bien trop facilement en elle, tout comme l’inverse est tout aussi vrai. Tel un miroir réfléchissant la même âme. Passant sa main libre sur son visage, elle ne peut s’empêcher de tirer une légère grimace avant d’avouer sur le bout des lèvres. « les deux.. ? » même si elle sait très bien que fuir le problème ne le résoudra pas. Mais elle ne voyait pas vraiment quoi lui dire. Perdue, incapable de comprendre le pourquoi du comment non plus. Pourtant elle finit par ajouter tentant de sourire un peu. « .. même si ça n’empêche pas que si tu veux parler de ce qu’il s’est passé avec aoi, tu sais que je suis là. » quoiqu’il arrive. Toujours. Dans le meilleur et dans le pire. Ses yeux accrochent l’échoppe qui a attiré l’attention de ryuu avant d’hocher doucement la tête. Même si ce n’est pas vraiment d’un café dont elle a envie.. « oui, sans doute. » Mais elle sait que comme à chaque fois, faire autre chose, diriger son attention sur d’autres sujets, ouvre la porte de sortie aux démons qui ont envahi son être. Les yeux de la jeune femme parcourent à peine la carte avant qu’elle ne demande au vendeur. « je vais vous prendre la même chose s’il vous plait. » elle n’a pas spécialement envie de réfléchir plus que ça. Quand elle constate que ryuu a réglé leur addition, sunmi lève les yeux vers lui afin de lui lancer un petit sourire. « merci. » si généralement elle mène toujours un combat pour payer ses affaires avec qui que ce soit, il y a presque une règle tacite entre eux dans les moments sombres comme ceux-là. Une dérogation à toute chose que ça soit pour l’un comme pour l’autre, s’appuyant totalement sur leur pilier respectif dans cet orage dévastateur. Reprenant le chemin du parc presque désert, sunmi se réchauffe les mains contre son gobelet avant de prendre une gorgée de sa boisson brûlante. Ryuu arrive à lui arracher un léger rire dans tout ça. « oui, je ne te le fais pas dire.. Et celui-là est délicieux. » leur pas les mènent vers un petit banc où ils finissent par prendre place. Le calme ambiant des lieux presque réconfortant. et le silence qui plâne n'a rien de pesant. Ses yeux rivés sur son gobelet avec lequel elle joue du bout des doigts, elle finit par remonter son regard vers son meilleur ami, légèrement gênée, comme à chaque fois qu’elle se retrouve dans cette situation, malheureusement. « j’espère que tu n’avais rien de prévu ce soir.. ? » parce que c’est déjà arrivé plus d’une fois que ryuu lâche tout pour elle, et elle n’a pas envie d’être un élément perturbateur dans la soirée du japonais.  

code by kerushirei.
Kobayashi Ryuu
☆☆ DEBUT SHAKER
Kobayashi Ryuu
Pseudo : Lena.
Célébrité : Takamasa Ishihara (miyavi)
Crédits : jae. (avatar) / exordium (sign)
Messages : 106
Âge : 38
 http://www.shaketheworld.net/t27931-kobayashi-ryuu-time-for-redehttp://www.shaketheworld.net/t27980p10-kobayashi-ryuu#1077548http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062528
Re: you can't hide from your demons (ft ryuu) | Mar 5 Mar - 18:07
Citer EditerSupprimer
you can't hide from your demons
 @kwon sun mi  
((ootd)) Face à la tentation, la première réaction de Ryuu fût de les en éloigner. Le problème, c'était que l'alcool était partout dans ce pays. La solution qu'il trouva fût le parc, il n'était pas au milieu de nul part mais cela les éloignait un peu des bars et des supérettes où ils n'avaient qu'à tendre la main pour prendre un verre ou une bouteille. Le temps de s'y rendre, le japonais essaya d'être un meilleur ami pour Sunmi mais aussi un des membres des cercles de paroles pour les addictions. Cela passait par être présent et lui dire qu'il était ouvert à l'écouter si elle le souhaitait même s'il voyait clair en son jeu et les évitements qu'elle avait fait. Avec un léger rire sans joie, Ryuu tourna la tête vers elle tout en effectuant une pression réconfortante sur son bras accroché au sien. « Il ne s'est rien passé de plus ou de moins que dans nos disputes précédentes, il n'y a pas grand chose à raconter. C'est juste ironique, j'ai joué devant des salles pleines sans sourciller et parfois je suis terrifié à l'idée de parler à ma propre fille. » Il fallait avouer que les colères de l'adolescente pouvaient être assez terribles. Sentant sa meilleure amie fébrile, comme fragilisée par ce qu'elle venait de traverser, Ryuu s'arrêta à un stand pour prendre un thé. C'était peut-être bête mais c'était un moyen de se réconforter autant que d'avoir les mains déjà prises et limiter l'envie de tenir autre chose. Ils se remirent en route vers le parc, Ryuu gardant une proximité physique avec sa meilleure amie pour lui assurer de sa présence à chaque instant. Et il resta proche même lorsqu'ils eurent trouver un banc. « Oui, le stand ne paye pas de mine mais le thé est bon. » Si au moins la boisson plaisait à Sunmi, cela enlèverait un peu de la frustration de ne pas avoir l'alcool qui lui avait tant fait envie. Reconnaissant le regard qu'elle lui lança lorsqu'elle leva les yeux vers lui après un moment, il lui sourit doucement. « Et bien, j'allais passer la soirée à repenser à tous mes échecs en tant que père, autant dire que ta compagnie m'est bien plus douce que celle de ma culpabilité. » Il eut un petit sourire mais il n'atteignit pas ses yeux. Ryuu joua à faire claquer le rebord du couvercle de son gobelet, utilisant l'ongle avec lequel il grattait habituellement les cordes de sa guitare. Le petit « clac » était le bruit le plus présent autour d'eux, il s'arrêta rapidement. « Tu veux que je trouve une réunion aa pour ce soir ? » Malheureusement, ils n'étaient pas les seuls à souffrir de ce mal et jusque tard le soir, il y avait des réunions pour s'adapter le mieux possible aux emplois du temps de ceux qui en avaient besoin mais travaillaient. Le parc était calme, comme une musique de fond le bruit de la nuit s'élevait autour d'eux accompagné de temps à autre par le bruit qu'ils faisaient en buvant leur thé. Devant eux, ils virent passer des jeunes qui allaient profiter de leur soirée et un couple qui promenait leur chien. Ryuu envia leur tranquillité apparente, pourtant il savait bien que les combats les plus rudes étaient souvent menés en silence. Finalement, le japonais poussa un léger soupir. « Il s'est passé quelque chose ou c'était juste un manque soudain ? » Ils savaient tous les deux qu'il n'y avait pas forcément besoin d'un énorme déclencheur pour se retrouver tenter mais c'était parfois dur d'avouer une telle faiblesse. « Tu te souviens quand je t'ai appelée en pleine soirée avec des potes quand simplement voir passer un de mes alcools préférés m'a mis dans un état pas possible ? » Sunmi n'avait pas semblé lui en vouloir de l'avoir appelée au secours et il ne saurait dire encore à ce jour ce qu'il se serait passé si elle n'était pas venue le chercher.

code by kerushirei.

________________________________

SCARRED BUT NOT BROKEN
Kwon Sun Mi
☆☆ DEBUT SHAKER
Kwon Sun Mi
you can't hide from your demons (ft ryuu)  Yr7a9s53 you can't hide from your demons (ft ryuu)  YxwiBKQ

Pseudo : jae.
Célébrité : ahn lina.
Crédits : poesiecendree.
Messages : 280
Âge : 30
 http://www.shaketheworld.net/t28436-sunmi-le-passe-fut-turbulenthttp://www.shaketheworld.net/t28442p10-kwon-sun-mi#1077434http://www.shaketheworld.net/t28443-jae-hopeminheesunmi#1054881
Re: you can't hide from your demons (ft ryuu) | Ven 22 Mar - 13:57
Citer EditerSupprimer
you can't hide from your demons
 @kobayashi ryuu  
((ootd) Un petit sourire contrit parvient à se dessiner sur les lèvres de sunmi malgré la lourdeur du contexte face à la confession de son meilleur ami. Et étrangement, c’est un fait qui ne l’étonne pas. Il est toujours plus difficile de parler à des personnes proches. La peur du rejet, du jugement ou la déception est telle que se livrer à des inconnus rend parfois les choses plus simples. « il n’y a rien d’ironique. C'est l’inverse qui serait surprenant. C'est ta fille ryuu, c’est normal.. Elle n’est pas pas juste une inconnue dans une foule aux milles visages.  » sa fille, son sang et surement la personne à laquelle il tient le plus au monde.  bien sûr qu’on finit rempli de doutes et de peurs quand il s’agit de ceux qu’on aime. elle le sait. « et puis, on est tous passé par la case de la rébellion de l’adolescence. Ne sois pas trop dur avec toi-même. » sa voix n'est pas aussi convaincue qu’en temps normal, un peu trop faible. une fatigue lourde dans l'intonation qu'elle n'arrive pas à masquer. Mais trouver une échappatoire aux démons qui rôdent autour d’elle ce soir n’est qu’une fuite bienvenue. Et la boisson chaude dans les mains a quelque chose de réconfortant aussi. Objet banal et anodin qui permet de reconnecter un peu plus à la réalité. À une normalité sans un risque de bascule immédiate vers la chute. Buvant une gorgée du liquide brulant, cela à le mérite de réchauffer un peu son corps glacial et le froid du vide qui l’habite en ce moment. Un petit soupir et un sourire peiné, ses yeux se relèvent vers ceux de son meilleur ami avant de secouer la tête. « tu n’es pas un mauvais père ryuu. » elle ne peut pas se permettre de juger sa culpabilité ou les erreurs qu’il a pu commettre. Chacun vit avec son fardeau et ses remords. En revanche, elle sait parfaitement à quel point le japonais est quelqu’un de bien et qu’il tient à sa fille. Et c’est la seule chose qui compte. Les actions de maintenant. Sunmi se pince les lèvres avant de secouer négativement la tête en soupirant. « non.. Je.. Non, ça ira. » ce refus n'est peut être la meilleure chose à faire en réalité, mais elle n’en a pas envie. Pas ce soir. la simple présence de ryuu étant déjà un remède d’une puissance inestimable quand le monstre tapi dans le noir menace d’enfoncer ses griffes en elle. Le calme ambiant à le don d’apaiser un temps soit peu la tempête qui fait rage en elle. Ryuu en guise de pilier contre les vagues à ses côtés. Ses yeux se perdant un peu dans le décor, un soupire s’échappe de ses lèvres avant de secouer la tête une nouvelle fois. Se passant sa main libre sur son visage elle met quelques secondes avant de répondre vraiment. « non.. Je sais pas. Je ne crois pas.. » et c’est ce qui renforce cette sensation de culpabilité. Le fait que rien ne soit venu frapper à sa porte pour la tenter. Que le manque est arrivé tel une gifle sans aucune raison valable et justifiable quelles qu’elles soient. Et ce sentiment de faiblesse la laisse toujours dans un état de vulnérabilité terrifiant. Clignant des yeux, sunmi met quelque seconde avant de se rappeler avec une précision troublante  l’évènement dont il parle. Une petite grimace gênée prend place sur son visage « oui, je m’en rappelle très bien. » et elle n’avait pas réfléchi une seconde, lâchant tout ce qu’elle était en train de faire pour se précipiter à la soirée où il se trouvait pour le ramener avec elle. Voyant exactement où il veut en venir elle relève les yeux vers son meilleur ami, ajoutant une nouvelle fois. « merci. » s’appuyant contre le dossier du banc, sa tête finit par retomber mollement contre celui-ci, son regard se perdant dans le ciel avant d’avouer du bouts des lèvres.. « c’est ce qui me rend dingue.. Le fait qu’il n’y ait pas besoin de déclencheurs, je veux dire. Je ne peux même pas rejeter la cause sur autre chose que .. moi-même. » et ça ajoute un poids de plus à sa culpabilité.

code by kerushirei.
Kobayashi Ryuu
☆☆ DEBUT SHAKER
Kobayashi Ryuu
Pseudo : Lena.
Célébrité : Takamasa Ishihara (miyavi)
Crédits : jae. (avatar) / exordium (sign)
Messages : 106
Âge : 38
 http://www.shaketheworld.net/t27931-kobayashi-ryuu-time-for-redehttp://www.shaketheworld.net/t27980p10-kobayashi-ryuu#1077548http://www.shaketheworld.net/t28808-lena-this-hell-is-better-than-you#1062528
Re: you can't hide from your demons (ft ryuu) | Dim 5 Mai - 16:04
Citer EditerSupprimer
you can't hide from your demons
 @kwon sun mi  
((ootd)) Avec un sourire, Ryuu écoutait sa meilleure amie essayer de le rassurer. C'était elle qui l'avait appelé au secours et c'était elle qui tentait de le rassurer suite à sa dispute avec Aoi. Il savait que c'était sans doute un moyen d'évitement, il le lui accorda pour commencer. « Oui et puis tu la connais, elle est impressionnante aussi petite soit elle ! » Et rebelle comme le souligna Sun Mi. D'ailleurs, Aoi avait mis quelques temps à être convaincue que son père et Sun Mi étaient simplement amis. Avec l'accord de la tatouée, Ryuu avait parlé de leur parcours assez similaires, ce qui leur permettait de se comprendre comme personne. Aoi avait fini par accepter que son père n'avait pas encore refait sa vie comme le voulait l'expres​sion(même si en réalité, ils avaient refaits leurs vies en Corée du Sud) et qu'il se consacrait à elle entièrement. Sentant la fatigue de Sun Mi dans le son de sa voix, Ryuu leur acheta une boisson chaude. Histoire de se réconforter mais aussi pour s'occuper les mains à tenir autre chose qu'un verre. Un rapide détour avant d'aller se poser dans un parc, loin des restaurants et bars où ils ne leur auraient fallu que quelques secondes pour se retrouver en possession de leur poison. Répondant une dernière fois aux questions de Sun Mi, voyant bien son évitement, le japonais lui sourit touché par ses mots. Malgré tout, il n'allait pas parler de lui et de sa fille davantage, souhaitant aider sa meilleure amie. Il hocha doucement la tête, acceptant qu'elle refuse la réunion chez les AA même s'il pensait bien que cela lui aurait fait du bien. À défaut, Ryuu serait celui qui essaierait de dénouer l'événement. Il n'était pas parrain aux AA mais aurait pu l'être s'il le voulait. Pour Sun Mi, il le serait ce jour-là. Et tant pis s'il devait utiliser de la psychologie inversée pour lui faire comprendre qu'il était là pour elle comme elle l'était pour lui. Son épaule contre celle de Sun Mi, il jouait plus avec son gobelet qu'il ne buvait dedans, trop occupé à laisser le temps à la jeune femme d'organiser ses pensées. « Je comprends. » Il la regardait regarder le ciel, se disant que les pensées dans sa tête devaient être terriblement agitées. « Et c'est frustrant parce qu'on sait que ce n'est plus notre corps qui a besoin, lui il est clean. Tout se passe dans notre tête dans ces moments-là, elle nous fait croire qu'on en a besoin, que la soirée sera mieux si on boit un petit verre. » Il prit une gorgée de sa boisson, chaude et réconfortante, loin de l'effet d'un verre d'alcool frais. « Mais on sait que ce ne sera pas mieux, on ne profiterait même pas. » Parce que la vie avec l'alcool n'était même pas la vie, c'était passer à côté. « Dans ces moments d'envie, je pense souvent à ce que j'ai raté à cause de mes addictions et à ce que je pourrais raté à nouveau si je retombais. » Il grimaça en regardant sa meilleure amie. « Je sais pas si c'est très sain mais ça a fonctionné jusque-là. » Il lui sourit tout en reprenant une gorgée de sa boisson. « Tu culpabilises mais tu oublies de te féliciter aussi. On sait à quel point c'est dur de tenir et plutôt que d'entrer dans le bar tu m'as appelé. C'est courageux, tu le sais parce que c'est que tu me dirais. Alors dis le toi aussi. » C'était souvent plus difficile d'avoir la même indulgence envers soi qu'envers ses proches, il était lui-même concerné par ce défaut.

code by kerushirei.

________________________________

SCARRED BUT NOT BROKEN
Contenu sponsorisé
 
Re: you can't hide from your demons (ft ryuu) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide