sombre
Le Deal du moment : -34%
-34% LG OLED55B3 – TV OLED 4K 55″ 2023 ...
Voir le deal
919 €


Highlight (Shin&Yuma)

Kataise Yuma Enoha
☆ ROOKIE SHAKER
Kataise Yuma Enoha
Pseudo : Alina.
Célébrité : Yuzuru Hanyu (Athlète)
Crédits : Sohaline.
Messages : 23
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t28673-kataise-yuma-enoha-the-lonelhttp://www.shaketheworld.net/t28727-kataise-yuma-enoha#1059858http://www.shaketheworld.net/t26076-alina-han-kikunae-oksana-ka-eul-hak-kun-jude#1013191
Highlight (Shin&Yuma) | Jeu 4 Jan 2024 - 19:08
Citer EditerSupprimer
Highlight
+ Flashback - Juillet 2017 - La saison des compétitions terminée en mars, c’est souvent l’occasion pour les athlètes de souffler, prendre du temps pour voir d’autres paysages. Cependant, c’est aussi une période de préparation importante pour la prochaine saison qui commence vers septembre/octobre. Les nouveaux programmes doivent être créés, assimilés, peaufinés. Il n’est pas rare de voir des patineurs quitter la patinoire où ils s’entraînent à l’année le temps de quelques semaines. Les raisons à cela son nombreuses. Il est toujours plus agréable d’apprendre un nouveau programme directement avec le chorégraphe qui l’a pensé. Alors quand cela est possible, on évite de le faire à distance. C’est arrivé plusieurs fois à Yuma. Sinon, certains patineurs vont profiter du savoir d’autres coachs selon les éléments qu’ils ont besoin de travailler, plutôt les sauts, l’expression artistique, la présence sur la glace… Si la plupart des coachs sont d’anciens patineurs, ils ont tous leur spécialité, si on peut dire ça comme ça, un domaine dans lequel ils sont particulières doués, assez pour transmettre leur savoir-faire à la nouvelle génération. Ainsi, c’est la deuxième fois que Yuma se retrouve à Séoul. L’année passé, il s’est entraîné quelques semaines dans cette même patinoire sud-coréenne. Un séjour enrichissant, bien que court. Il venait principalement pour apprendre un nouveau programme de gala et travailler sur son expression artistique. Il en garde un bon souvenir, suffisamment pour réitéré l’expérience cette année. Le coach qui l’a accueilli l’année passée a accepté que Yuma revienne s’entraîner dans ses rangs pour quelques semaines.

En réalité, il est là depuis une semaine et demie. L’entraînement à commencer dès le lendemain de son arrivée et le rythme a été dur à prendre. Même si Yuma patine pour le Japon, durant l’été 2014, il a quitté son pays natal pour aller s’entraîner au Canada. Alors le décalage horaire avec la Corée du sud le fatigue. Au moins, avant de repartir pour Toronto, il pourra passer au Japon voir ses parents... Cette première semaine a déjà été chargée. Après tout, il n’est pas là pour faire du tourisme, mais pour s’entraîner et Yuma a toujours mis toutes ses tripes quand il s’agit de patinage artistique. Pourtant ce soir, il est bien content d’avoir enfin une soirée libre. L’été dernier, son séjour en Corée du sud a aussi été l’occasion de faire des rencontres, avec ses collègues patineurs évidemment, mais pas que. Tout part d’une situation qui arrive vraisemblablement à toute personne ayant un minimum voyagé dans sa vie. Son premier séjour à Séoul s’est décidé en dernière minute et ses notions de coréen étaient bien maigres, voire inexistantes. Yuma pouvait se reposer sur son niveau d’anglais, mais la Corée du sud n’étant pas un pays anglophone, ça ne l’a pas tiré de toutes les situations… Au moins, grâce à cela il aura rencontré Shin, qui a volé à son secours alors qu’il peinait à commander un café. Ils ont passé de bons moments ensemble entre deux sessions d’entraînements. Shin lui a appris des phrases bien utiles en coréen et il lui a fait visiter les environs. Une amitié s’est naturellement créée entre eux. Ils ont même gardé contact. Alors quand Yuma a su qu’il revenait à Séoul, il allait de soi qu’ils allaient se revoir…

En fin d’après-midi, quand sa session d’entraînement se termine, Yuma prend une douche rapide. Il laisse la plupart de ses affaires de patin dans un casier qu’on lui laisse à la patinoire, comme il va directement rejoindre Shin, ce sera plus pratique. Il a hâte de retrouver son ami. Ils ne se sont pas vus depuis l’année dernière ! Ils sont censés se retrouver près de la rivière Han. Heureusement que Yuma n’a pas un trop mauvais sens de l’orientation, car il part plus tard que prévu et il risque d’être en retard… Il accélère le pas en apercevant Shin au loin.

- Shin ! Il s’exclame avec un sourire. Je suis content de te voir, ça fait longtemps ! Tu vas bien ?

C'est presque comme s'ils ne s'étaient quittés que quelques jours, alors que ça fait un an... Ils ont beaucoup de choses à rattraper !

________________________________

L'enfer
“Une fois le cœur brisé, pas besoin d'l'appeler. La solitude débarque, elle vient vite te trouver. Elle n'attend pas qu'tu ouvres, non, elle entre sans frapper. Tes coups d'blues sont, pour elle, un quatre heures à bouffer”

Une petite réponse rapide