sombre
Le deal à ne pas rater :
Manga Spy x Family Tome 13 édition Collector : où le précommander ?
14.50 €
Voir le deal


    :: Le reste du monde :: Séoul :: Hongdae

send help please ((soo bin))

Doh Eui Joo
☆☆ DEBUT SHAKER
Doh Eui Joo
Pseudo : bambi ((elle))
Célébrité : yang jungwon ∽ enhypen
Messages : 224
Âge : 22
 http://www.shaketheworld.net/t27477-cause-wings-are-made-to-fly-http://www.shaketheworld.net/t27488p10-doh-eui-joo#1058654http://www.shaketheworld.net/t27487p10-bambi-you-re-so-precious-i-can-t-take-it#1038799
send help please ((soo bin)) | Dim 21 Jan - 14:16
Citer EditerSupprimer
send help please
@Bae Soo Bin
Plein de bonne volonté mais aussi la reconnaissance dans le regard, tu avançais vers la boutique. La volonté te quittant quelques instants alors que tes doigts touchaient la poignée et que tu observais rapidement l'intérieur. La dernière fois que tu étais venu, tout ne s'était pas vraiment passé comme prévu. Il fallait dire que ce n'était pas le genre d'endroit où on s'attendait à te voir, toi qui fuyais les aiguilles en temps normal. T'en voyais assez quand tu allais à l'hôpital, te plaignant comme un môme perdu quand l'infirmière s'approchait de toi. Tu n'aimais pas ça, les aiguilles. T'en avais assez vu pendant plusieurs années, obligé de subir examens et piqûres diverses. T'avais jamais aimé ça, en soit. Mais à l'heure actuelle t'aimais encore moins. Tu avais parfois l'impression que même ta peau voulait refuser la chose, comme si elle cherchait à fuir – c'était toi qui cherchais à fuir, surtout. T'avais pas le choix cependant, étant obligé de te présenter à l'hôpital régulièrement. Tu avais peur des aiguilles mais tu avais aussi peur que tout redevienne comme avant. A choisir, tu ne savais pas ce qui t'effrayait le plus. Entrant dans la boutique, le sourire léger, tu venais surtout pour remercier une personne en particulier. Pour la dernière fois où tu étais venu ici mais aussi pour la fois suivante, où elle t'avait gentiment accompagné à l'hôpital. Tu ne t'étais pas senti bien ce jour-là et heureusement, Soo Bin avait croisé ton chemin. Et c'était elle que tu pensais voir en entrant – mais non. Son collègue. Il était bien gentil, son collègue, et il se souvenait de toi apparemment. C'était bien mignon – ce qui l'était moins, c'était agiter des aiguilles après une conversation plutôt banale. Le sachet de pâtisseries oublié sur le comptoir, tu n'hésitas pas un instant à venir t'accrocher au bras de Soo Bin une fois qu'elle fut présente dans la pièce. « Il veut me tuer ! », lâchas-tu, l'index désignant son collègue. « Je suis sûr qu'il veut me tuer », marmonnas-tu, venant te cacher derrière elle – un léger cri dans la gorge alors que son collègue s'approchait de toi. « Pas les aiguilleeeeees », vins-tu chouiner comme un enfant. « Soo Bin, sauve-moi », osais-tu dire en lui serrant le bras, t'y accrochant comme si ta vie en dépendant, le visage tourné vers le sien, la lèvre inférieure tremblante et le regard suppliant.

code by kerushirei.

________________________________

take chances, make mistakes. that’s how you grow. pain nourishes your courage. you have to fail in order to practice being brave
Bae Soo Bin
☆ ROOKIE SHAKER
Bae Soo Bin
Pseudo : Megxo
Célébrité : Han So Hee
Crédits : wrckedbunny
Messages : 49
Âge : 27
 http://www.shaketheworld.net/t27792-bae-soo-bin-you-catch-me-evehttp://www.shaketheworld.net/t27868-bae-soo-binhttp://www.shaketheworld.net/t25585-megxo-loving-you-is-a-losing-game
Re: send help please ((soo bin)) | Sam 29 Juin - 19:30
Citer EditerSupprimer
send help please
@Doh Eui Joo
Le crayon au bout des lèvres, Soobin était concentrée sur son croquis mais ça n'allait pas. Le rendu était trop basique il manquait quelque chose pour rendre le dessin intéressant, percutant. Elle avait l'impression de n'avoir rien mis de sa personne et ça ne lui plaisait pas. Elle posa son crayon avec un énième soupir et décida de jeter le croquis, insatisfaite. Ce n’était pas une catastrophe mais il était hors de question de proposer cette œuvre à qui que ce soit, elle voulait être fière de chaque proposition. Il était préférable d’abandonner pour le moment, ça ne servait à rien d’insister, son art ne voulait pas s’exprimer. L’inspiration n’était pas au rendez-vous alors autant marquer une pause pour éviter d'être davantage frustrée.

N’ayant pas de client, elle quitta le confort de sa chaise pour rejoindre et embêter son collègue qui devait accueillir les clients tout en nettoyant son matériel. « Oh ! » Elle fut surprise de voir que son collègue n’était pas seul puisque Eui Joo était lui aussi présent et ne semblait d’ailleurs pas très à l’aise. Soo Bin n’eut pas le temps de l’interroger qu’il accusa le tatoueur avant de venir se cacher derrière elle. « Tu lui as dit quoi ? » Elle demanda à son collègue en riant doucement, se doutant très bien de la raison derrière la réaction du jeune homme. « Je crois qu’il n’a pas encore de casier judiciaire. Depuis quand tu utilises ton outil de travail pour faire des victimes ? » Elle demanda à son collègue, peinant à ne pas rire. Ce fut un échec lorsque Eui Joo se sentit encore plus menacé et paniqua en voyant approcher les aiguilles dans les mains du tatoueur. « Tout va bien, tout va bien. » Elle avait à la fois envie de rassurer Eui Joo mais aussi le tatoueur qui, ne comprenant rien à la situation, faisait pire que mieux : « Il n’aime pas les aiguilles, tu devrais les cacher devant lui » Elle se tourna vers Eui Joo, le sourire habillant son visage. « J’ai une exclu’ à te partager… dans un salon de tatouage, il est fort possible d’y trouver des aiguilles » Elle le taquinait mais elle comptait aussi l’aider à se calmer en oubliant la présence de sa phobie. Son collègue n’était pas débrouillard à montrer aussi ouvertement l’objet de « torture » alors qu’il devait se souvenir de Eui Joo. « Il s’en va, regarde » Elle murmura à l’égard de Eui Joo, le tatoueur retournant s’installer. « Tu veux un truc à boire ? T’asseoir ? » Elle ne voulait pas le voir perdre connaissance, elle n’avait pas prévu un détour à l’hôpital. « On peut aller dans la salle de repos, il n’y a pas d’aiguille la-bas ». Elle lui proposa, se doutant qu’à tout moment un client pouvait arriver pour sa séance avec son collègue. « Qu’est-ce que tu viens faire ici ? Tu veux repartir avec un tatouage cette fois ? »

code by kerushirei.

________________________________

You pick me up when I feel down no matter how deep in the night. I got your back when we go out ; you know I'm always on your side. You make this world a little wild and we shout through crowded streets. Turn up the noise and make it loud and let the world fall at our feet▵ endlesslove.

Une petite réponse rapide