sombre
Le Deal du moment : -17%
PHILIPS Centrale vapeur HI5900/22 5,2 bar
Voir le deal
59.99 €


Sorry seems to be the hardest word ❋ feat. Jang Woo

Guk Sumin
☆ ROOKIE SHAKER
Guk Sumin
Pseudo : Loreley (she)
Célébrité : Park Junhee (A.C.E.)
Crédits : (c)loreley
Messages : 15
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t29228-ghost-from-the-past-suminhttp://www.shaketheworld.net/t29352-guk-sumin
Sorry seems to be the hardest word ❋ feat. Jang Woo | Ven 10 Mai - 12:17
Citer EditerSupprimer
sorry seems to be the hardest word
@Han Jang Woo
Ce changement d’environnement professionnel est exactement ce dont tu avais besoin pour commencer à aller mieux après ta rupture. Continuer de les voir quotidiennement, c’était pire que de la torture, impossible pour toi de faire le deuil de cette longue relation, plus encore que vous étiez sur le point de vous marier. D’un côté, tu te dis qu’il valait mieux te rendre compte de sa tromperie avant la cérémonie plutôt qu’après, mais ça n’enlève rien à la douleur. Mais maintenant que tu n’es plus en leur présence, tu te sens plus léger et tu peux enfin envisager l’avenir autrement, même si tu es encore loin de te sentir capable de te relancer dans quelconque relation. Le second point positif de ce changement, avoir retrouvé Jang Woo. Ça t’a fait un choc la première fois que tu l’as aperçu dans les couloirs de l’université. Toi qui espérais avoir un jour la possibilité de le revoir depuis que tu l’avais vu à la télévision, mais qui ignorait totalement comment le recontacter, le destin vient de te faire le plus beau des cadeaux, en le remettant ainsi sur ton chemin.

Alors non, tu ne l’as toujours pas abordé depuis cet instant, c’est pas aussi simple qu’il n’y paraît de resurgir dans la vie de quelqu’un qu’on a abandonné comme tu l’as fait, et qui doit te détester depuis. Plusieurs fois tu l’as croisé et tu ignores si lui t’a vu et si c’est le cas, s’il t’a reconnu, après-tout, tu as bien changé depuis qu’il avait déménagé, vous n’étiez encore que des gamins. Toi, tu sais qui il est, parce qu’il est célèbre, parce que tu l’as revu sur ton écran de télé, et que depuis tu suis assidûment sa carrière, fier de ce qu’il est devenu, mais toi, toi tu n’es plus rien dans sa vie, depuis bien longtemps. Pourtant, il va bien falloir que tu te lances à un moment où l’autre, au risque de finir par regretter de ne pas l’avoir fait le jour où il aura son diplôme, qu’il aura fini les études dans lesquelles il est et qu’il quittera l’université. Tu te retrouveras à nouveau, sans moyen de le contacter. Prend ta chance tant qu’elle est là. Chaque jour tu te dis que si tu le croises, cette fois, tu vas y aller, mais chaque fois qu’une occasion se présente, tu te trouves toujours une excuse pour ne pas le faire : tu n’es pas seul, il n’est pas seul, c’est pas le bon moment, y’a trop de monde etc.. Vraiment des excuses toutes plus nulles les unes que les autres. Tu es tellement tiraillé entre cette envie de lui parler, de t’excuser et l’appréhension de sa réaction devant toi. Tu t’attends à son rejet, mais t’es pas certain d’être prêt à y être confronté. Ce jour ne fait pas exception. Tu l’as aperçu en arrivant, mais t’as pas osé y aller, te prétextant devoir ne pas trainer pour préparer ta journée, passer tes commandes de matériel avant l’arrivée de ta collègue. T’as ruminé ta stupidité toute la matinée.

Arrive l’heure du déjeuner, tu décides d’aller juste rapidement te chercher quelque chose que tu mangeras directement à l’infirmerie. Là t’a pas trop la tête à te mélanger aux autres. Coup du destin, Jang Woo est là, seul, tout comme toi. Allez, prends ton courage à deux mains, tu n’as plus d’excuse pour ne pas y aller cette fois. Tu prends une profonde inspiration, afin de te donner le courage nécessaire de lui faire face après tant d’années. Tu t’avances vers lui n’en menant pas large et c’est avec la voix hésitante que tu te lances, t’adressant à lui pour la première fois depuis son déménagement. – Excusez-moi. Han Jang Woo ? Tu ne sais pas réellement comment l’aborder, ni si tu dois lui donner ton identité immédiatement. Finalement, tu optes pour attendre déjà de voir s’il est ouvert à la conversation sans savoir qui tu es. Au fond, t’as peut-être envie de voir s’il va te reconnaître, bien que ce soit peu probable.

code by kerushirei.
Han Jang Woo
☆☆ DEBUT SHAKER
Han Jang Woo
Sorry seems to be the hardest word ❋ feat. Jang Woo T2sa

Pseudo : Lauly
Célébrité : Lee Jae Wook
Crédits : skatevibetm (c) signa : pando (c)
Messages : 233
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t27571-jang-woo-we-all-become-what-http://www.shaketheworld.net/t27682-han-jang-woohttp://www.shaketheworld.net/t27567-lauly-shi-hyun-sun-ho-jang-woo#1039494
Re: Sorry seems to be the hardest word ❋ feat. Jang Woo | Ven 17 Mai - 22:49
Citer EditerSupprimer
sorry seems to be the hardest word
@Guk Sumin
Avec son emploi du temps chargé, c’était compliqué pour Jang Woo de venir à l’université régulièrement, cependant il essayait d’être assidu malgré tout. La fin de ses études n’était pas si loin, c’était donc primordial de rester sérieux, surtout qu’il aimait ce qu’il étudiait. Les astres avaient toujours été un sujet qui le passionnaient et, peu importait les années, cette passion ne l’avait jamais vraiment quitté. Il aimait les shootings en extérieur, loin de la capitale, puisqu’il pouvait parfois admirer les étoiles, et si on ne l’en empêchait, il resterait des heures juste à faire ça. L’acteur n’était pas capable d’expliquer pourquoi elles l’attiraient tant, pourquoi elles le détendaient et apaisaient son cœur souvent troublé par des tas de réflexions ; probablement était-ce à cause du fait que, pendant longtemps, à l’époque il avait su trouver réconfort auprès de ses astres qui recouvraient le ciel. Quand personne n’était là pour le rassurer et le prendre dans ses bras, les étoiles étaient toujours présentes dans l’espace, scintillant sous ses yeux, comme pour lui faire comprendre qu’il n’était pas seul. Et aujourd’hui encore, elles continuaient à lui offrir cet apaisement, le détendant tandis qu’il prenait soigneusement des notes sur son cahier.

Le cour terminé, Jang Woo jeta un coup d’œil à sa montre avant d’abandonner ses livres dans son sac, porter ce dernier sur son épaule, puis quitter la salle dans laquelle il se trouvait. Il n’avait pas d’autre classe dans la journée, toutefois il avait un tournage plus tard dans l’après-midi, et donc peu de temps pour se reposer. Hors, ça ne le gênait pas plus que ça, il aimait se tenir occupé, même si sa santé ne le lui permettait malheureusement pas toujours. En attendant son manager qui n’avait pas prévu d’arriver de suite, le jeune homme se cala tranquillement dans un coin de l’université, un coin sans trop de monde car il n’était jamais à l’aise avec ces gens qui l’abordaient, parfois sans raison particulière. Ils souhaitaient juste son attention et, n’étant pas de nature sociable, il avait plus tendance à les fuir que leur tenir compagnie. Pourtant, une personne parvint à perturber sa tranquillité. A l’entente de son nom, Jang Woo ne put que souffler intérieurement, se demandant ce qu’on lui voulait et si c’était si compliqué de juste le laisser se reposer en paix. Toutefois, lorsqu’il releva la tête, son visage se ferma aussitôt. Lui qui portait habituellement un masque d’arrogance, loin d’être agréable avec autrui, il n’avait pas besoin de l’enfiler en cet instant. Guk Sumin, il l’avait immédiatement reconnu. Comment l’oublier quand toutes ses blessures avaient commencé par lui ? Peut-être ne l’aurait-il pas reconnu s’il n’avait pas espionné ses réseaux sociaux, quelques années en arrière, l’acteur ne saurait le dire. Le fait était que, oui, il savait qui il était et son cœur manqua un battement en le reconnaissant. Des tas d’émotions le parcouraient, dévorant chaque parcelle de son être, à cause des douloureux souvenirs laissés, à cause de ses vieilles plaies jamais cicatrisées. Des années avaient beau s’être écoulé, Jang Woo n’avait jamais été en mesure de pardonner ; encore moins d’oublier. « Qu’est-ce que tu me veux ? » Cracha-t-il, acerbe. Toute son amertume s’entendait dans le ton de sa voix, elle se lisait également dans ses yeux qui, s’ils le pouvaient, enverraient des éclairs pour l’achever. Pourquoi Su Min revenait dans sa vie maintenant ? Ne l’avait-il pas assez piétiné à l’époque pour l’embêter encore à présent ? Souhaitait-il profiter sa célébrité maintenant qu’il était au plus haut de sa gloire ? Ou pire encore, la détruire entièrement ? « Je n’ai rien à te dire. » Ajouta ensuite l’acteur, sans même avoir attendu de réponse à sa question précédente. Il n’avait rien à lui dire, et il n’avait pas envie de l’écouter non plus. Le pourquoi, à peine avait-il prononcé ses propos, Jang Woo s’apprêtait déjà à s’en aller. Sa journée avait pourtant bien commencé, elle était complètement bousillée désormais.


code by kerushirei.

________________________________

I've made your misery my goal ♛ I see it fades, our light it's all gone. How it all began, if truth be told, had a master plan. Now I rule the world. Took 'em by surprise, worked my way up hill
Guk Sumin
☆ ROOKIE SHAKER
Guk Sumin
Pseudo : Loreley (she)
Célébrité : Park Junhee (A.C.E.)
Crédits : (c)loreley
Messages : 15
Âge : 29
 http://www.shaketheworld.net/t29228-ghost-from-the-past-suminhttp://www.shaketheworld.net/t29352-guk-sumin
Re: Sorry seems to be the hardest word ❋ feat. Jang Woo | Mer 19 Juin - 12:35
Citer EditerSupprimer
sorry seems to be the hardest word
@Han Jang Woo
Tu détestes cette sensation de culpabilité qui te ronge depuis des années, et dans l’immédiat, ça te donne la nausée, t’aurais presque envie de rendre ton lointain petit déjeuner, tellement tu ne te sens pas bien à l’idée de faire face à tes erreurs du passé. Tu détestes la sensation, mais tu n’as en aucun cas le droit de t’en plaindre, tu mérites tout ça, tu l’as cherché, en étant incapable de prendre la défense de ton meilleur ami et en réalité, tu te détestes encore plus pour cela, que tu ne détestes cette sensation qui te torture les entrailles. Avec un peu de chance, Jang Woo ne te reconnaitra pas et ça te laissera une opportunité de te défiler une fois encore. Mais avant même qu’il n’ouvre la bouche, à la manière dont son visage s’est fermé en te regardant, tu sais, tu as compris qu’il sait que c’est toi. Ses mots viennent confirmer qu’il t’a reconnu, il n’y aucun doute là-dessus et son ton acerbe te fige. Ce n’est pas tant son rejet qui te surprend, non, ça tu t’y attendais clairement. Ce qui te surprend, c’est vraiment la rapidité avec laquelle il a su que c’était toi. Tu as pourtant énormément changé par rapport à ce que tu étais enfant, enfin tu as l’impression d’avoir changé, mais visiblement pas tant que ça.

Tu restes con, là à le fixer sans savoir quoi dire. Pourtant, tu as longuement préparé ce que tu comptais lui dire, ça fait des années que tu t’y prépare même et là, tu es enfin devant lui, et il n’y a plus rien qui sort. Le fait qu’il te fasse clairement comprendre qu’il n’a pas envie de t’écouter n’aide en rien. Tu es qui pour aller contre sa volonté ? Personne. Tu n’es plus personne dans sa vie et c’est entièrement de ta faute. – Je… Je suis… désolé. Arrives-tu péniblement à articuler. Il n’a peut-être pas envie de t’entendre t’expliquer, mais ça au moins, il faut que tu lui dises, il faut qu’il sache que t’es sincèrement désolé de ce que tu lui as fait. T’as bien du mal à le regarder dans les yeux, tu t’en veux tellement, mais tu te forces à le faire, parce qu’il doit voir ton regard que tu penses réellement ce que tu dis et que ce ne sont pas juste des paroles en l’air, pour faire bien et te donner bonne conscience. Tu te doutes que ça ne va pas changer grand-chose sur ce qu’il pense désormais de toi, mais t’aimerais bien que ça t’ouvre au moins une porte sur la possibilité de te laisser t’excuser plus amplement, de pouvoir t’expliquer et de pouvoir lui dire surtout à quel point tu regrettes d’avoir été si lâche à l’époque. Un élan de courage s’empare de toi, maintenant que tu as entamé la démarche, tu ne veux plus laisser passer cette opportunité. – S’il te plaît Jang Woo, laisse-moi une chance de m’excuser. Je ne te demande pas de me pardonner, je suis impardonnable, seulement de m’écouter. Il n’y a plus qu’à espérer que malgré tout, des réminiscences de votre amitié passée ouvre une brèche dans la carapace de l’acteur, et qu’il te permette de continuer sur ta lancée.


code by kerushirei.
Contenu sponsorisé
 
Re: Sorry seems to be the hardest word ❋ feat. Jang Woo | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide