0 points
0 membres
0 points
0 membres
0 points♛
0 membres
0 points
0 membres



 
♡♥♡♥♡ NOUVEAU DESIGN, NOUVELLE RENTRÉE ET NOUVELLES NEWS ICI ♡♥♡♥♡ || THE PIE HOE VIENT DOUVRIR NHESITE PAS A VENIR GOUTER ♥

Page 1 sur 1

avatar

MODO • do as i said
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7689-lee-na-wei#264906 http://www.shaketheworld.net/t7578-lee-na-wei-i-am-the-architect http://www.shaketheworld.net/t7669p10-lee-na-weiEn ligne
Losing my mind ft Meina ☾ ☆  Sam 12 Nov - 13:25


Losing my mind
Meina & Nawei

Avant ma dispute avec Nuo,
avant ma prise de conscience,
avant ma tentative de suicide j'étais ça.

Nawei le gars qu'on ose pas r'garder trop longtemps d'peur d'perdre un bout de son âme ou d'sa vie. Parce que j'ai pas qu'les yeux qui sont révolvers, j'ai les doigts en acier et les veines pleines de balles qui n'aspirent qu'à prendre la vie et ça il le sait. Celui qui m'a donné rendez-vous. Ce type bizarre sans nom, sans visage mais avec un truc à dire. Vu que j'suis pas assez stupide pour ignorer ce genre d'appel, le genre qui succède de quelques semaines à peine le kidnapping de ma sœur, j'y suis allé mais pas seul. Niran est pas loin, il est arrivé peut-être deux heures avant moi pour tâter le terrain et que ça fasse pas suspect qu'on débarque à deux minutes d'intervalles car si ce gars sait à quoi je ressemble, il doit aussi savoir avec qui j'traine.
Je vais directement au bar commander un truc à la première fille que j'vois. Sa tenue est trop courte, trop près du corps mais c'est le jeu au Nymphea. Si Nuo venait à apprendre que j'ai traîné ici... J'veux même pas imaginer en fait, vaut mieux. « Meina ? » J'ai reconnu sa silhouette et son bijou au poignet, j'parle peu mais j'ai l'oeil pour les détails. Je prends le verre que la barmaid vient tout juste de poser devant moi et l'offre à Meina. « Tu peux pas refuser, un autre. » J'sais comment ça fonctionne ce genre de boite, si tu fais boire la fille autant que toi le patron est content et il ferme sa gueule. La barmaid réitère ma commande pendant que Meina prend place à côté de moi. « Pourquoi tu travailles toujours là ? » On sait que ça craint, être une femme objet c'est pas pour elle mais ça doit la purger d'être traité comme tel, comme si elle payait la dette de son existence. J'comprends, on aime tous les deux s'faire du mal mais dans l'fond ça aide personne. « Ça fait plaisir d'te revoir. » Sincèrement, je l'apprécie beaucoup. On se voit peu mais quand c'est le cas on arrive toujours à passer un bon moment. Ma boisson arrive, j'bois cul sec et en redemande une autre directement après. Quelqu'un me fixe à l'autre bout de la salle, j'fais semblant de l'ignorer. Si j'suis là j'suppose que c'est pour lui alors je l'attends mais qu'il s'attende pas à être reçu avec amabilité car j'suis loin d'être cordial encore plus quand on m'prend pour con.



come back but stay. ☾
My happy little pill take me away, dry my eyes, bring color to my skies. My sweet little pill tame my hunger lie within, numb my skin. « Nuo c'est mon bébé, Nawei c'est mon tout petit et le Nowei c'est ma vie. » By lila  

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STUDENT • too many wars
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9530-ito-mei-na-t-as-besoin-d-un-titre-emo#348595 http://www.shaketheworld.net/t9513-ito-mei-na-jealous-of-the-moo http://www.shaketheworld.net/t9535-ito-mei-na#349238En ligne
Re: Losing my mind ft Meina ☾ ☆  Sam 12 Nov - 14:47


Losing my mind
Meina & Nawei

On vient à peine d'ouvrir et déjà, un bon nombre de clients habituels sont déjà assis à leur table préférée. Ont-ils peur de perdre la meilleure place pour mater les danseuses sur scène ? Sûrement. Après tout, les hommes ne viennent pas ici pour le décor ou simplement pour boire un coup entre « gentlemen ». Oh non, ici ils peuvent se rincer l'oeil à outrance sans risquer de se faire taper sur les doigts vu qu'ici, chaque serveuse ou danseuse doit s'attendre à tout moment à ce qu'on lui colle une main au cul. Parfois je me demande pourquoi je reste ici et je me rappelle que y'a qu'une seule chose qui me retient de partir : la paie. Je ne peux pas négliger le fait que ça rapporte bien et même si j'ai l'impression de me prostituer, j'ai l'avantage de pas avoir à coucher avec ces gros porcs à la fin de mon service ou de leur faire de quelconque gâterie pour être sûre d'avoir de l'argent dans ma poche.

Je reviens au bar après avoir servi un client un peu trop insistant (heureusement que y'a des vigiles pour veiller sur nous) en vociférant entre mes dents une pluie d'insultes. C'est bientôt l'heure de ma pause alors je prends mon mal en patience. C'est là que j'entends mon nom et je prie tous les dieux existants (alors que je suis pas le genre à croire en quoique ce soit) alors que je me retourne avec un sourire de service plaqué aux lèvres. C'est avec surprise (et soulagement) que je découvre Nawei, assis au bar. « Ça alors ! Si on m'avait dit que je te reverrais ici ». Je lui souris sincèrement cette fois et le rejoint. Il fait glisser un verre jusqu'à moi en me disant que je ne pouvais pas refuser son cadeau et j'avoue que j'allais pas vraiment me faire priver. Je le remercie avant de porter le contenu à mes lèvres. « A ton avis ? », répondis-je à sa question. « C'est pas donné à tout le monde de devenir riche comme Crésus du jour au lendemain », continuais-je avec un regard appuyé qui voulait dire « comme toi ».

J'avale une nouvelle gorgée de mon verre tandis que lui le descend cul-sec, me laissant penser qu'il est pas vraiment là pour profiter du spectacle. « Je suis contente de te revoir aussi. Assez parlé de mon boulot de merde. Tu deviens quoi ? Et me dis pas rien, y'a des signes qui disent le contraire ». Je fais référence aux marques qui ornent ses mains et qui se cachent probablement sous les vêtements qu'il porte. Ça fait peut-être longtemps qu'on s'est pas vue mais je le connais assez pour savoir qu'il trempe dans des combines dangereuses. J'y ai pris part il y a quelques années mais qui sait ce qui lui est tombé dessus ces derniers temps.

Je me rapproche de lui et affiche un sourire taquin sur mes lèvres. « Et sinon, t'as trouvé quelqu'un pour combler le vide dans ton lit ou la place est toujours à prendre ? » Si je lui demande ça, c'est en souvenirs de notre relation mais aussi fort que je puisse apprécier Nawei, on n'a jamais eu les pièces du puzzle qui manquaient à l'autre et on ne les aura jamais.





And if you're still bleeding, you're the lucky ones 'Cause most of our feelings, they are dead and they are gone We're setting fire to our insides for fun Collecting pictures from a flood that wrecked our home. — daughter ; youth

Revenir en haut Aller en bas
avatar

MODO • do as i said
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7689-lee-na-wei#264906 http://www.shaketheworld.net/t7578-lee-na-wei-i-am-the-architect http://www.shaketheworld.net/t7669p10-lee-na-weiEn ligne
Re: Losing my mind ft Meina ☾ ☆  Mar 27 Déc - 2:58


Losing my mind
Meina & Nawei

« Ça alors ! Si on m'avait dit que je te reverrais ici. » Avant Nuo la nuit c'était pas simplement synonyme de « boulot », y'avait toute la débauche qui allait avec le pack du parfait connard : les filles, l'alcool, les clubs douteux. J'suis loin d'être devenu le mec parfait mais elle m'a jamais demandé de l'être, j'dois juste la respecter et l'un des pactes tacites qui régit notre relation c'est la fidélité. En venant dans ce genre d'endroit je viole pas vraiment le règlement mais j'irai pas lui dire non plus. De toute façon c'est pour le taff, elle a pas besoin de savoir. « J'aurais préféré te recroiser ailleurs. » Je lui donne toujours des réponses qui me dérobent à un éventuel interrogatoire, elle n'est pas stupide, c'est d'ailleurs pour ça qu'elle insiste rarement. Puis il est vrai que j'aurais réellement aimé la revoir dans un autre contexte que celui-ci. J'ai déjà collaboré avec elle par le passé mais c'était pour dépanner, elle risque moins sa vie en bossant là même si c'est dégradant ( j'pense qu'elle doit y trouver son compte sinon elle se serait démerdée autrement, fin j'espère pour elle. )

Je hausse vulgairement les épaules lorsqu'elle fait référence à mon argent sale, le sien est presque aussi propre que l'mien. Elle se vend même si y'a un contrat qui atteste le contraire, pourtant c'est loin d'être une traînée. Si s'en avait été une elle aurait pris le fric que j'aurais proposé au lieu de bosser pour moi ( c'est d'ailleurs pour ça que je ne lui en ai jamais donné, elle est trop fière pour accepter ce genre d'aide. ) « J'peux te filer du boulot. » Si ça va pas, qu'à la fin du mois tu réalises que tu pourras pas t'en sortir... Mais j'te le propose d'une façon qui sous-entends pas que t'es en galère, tu le prends comme tu veux. Peut-être que j'ai besoin de toi ? Peut-être que tu veux changer d'air ? Peut-être qu'avec moi ça sera moins compliqué qu'ici.
J'te prendrai jamais pour une faible,
t'es tout sauf ça.

« La routine. » Les guerres de gang, les blessures par balles, ma jumelle retrouvée puis kidnappée, une ex qui est de nouveau ma meuf, ma dépression qui m'fait régresser, qui m'donne des idées noires. Rien de spécial. « J'fume plus qu'avant peut-être. » J'souris pour moi-même, si elle savait... Mais j'dirai rien, elle a pas besoin de s'en faire, sa vie c'est tellement un chaos... Qu'elle s'occupe de réparer le sien avant de se soucier du mien ( j'aimerais tellement pouvoir être un bon ami pour elle mais si j'suis pas une bonne personne comment j'pourrais être un ami digne de ce nom ? ) « Toi ? » Mis à part ce monde qui nous lamine jour après jour, tu réussis à t'en sortir ?

Ses lèvres colorées m'abordent désormais avec séduction, j'aurais pu répondre par la négative, lui dire que j'ai personne dans ma vie et elle m'aurait cru car j'ai pas l'image du type qui compte se caser un jour, se marier, avoir des enfants... Personne m'aurait cru capable d'aimer Nuo comme je l'aime, moi le premier. « Elle l'est plus. » J'vais sûrement la surprendre et ça m'ferait peut-être rire si j'avais pas le regard de cet inconnu qui focus sur moi depuis mon arrivée. « Pourquoi le tien est toujours vide ? » Elle m'avait parlé d'un ex ou quelque chose comme ça, c'était compliqué ( avec nous c'est rare que ça le soit  pas. ) Je laisse planer ma question le temps qu'elle me réponde mais c'est là que mon rendez-vous se pointe. Il se place de l'autre côté de Meina, trop près. « J'peux t'aider ? » Elle se fait assez emmerder par ses clients pour qu'en plus ce connard vienne en rajouter une couche ( en plus devant moi. ) « Nawei ? » Malheureusement oui. En guise de réponse : le silence. Il a compris. « Va plus loin ma belle. » Il lui glisse un billet dans le décolleté, j'suis partagé entre l'envie de lui éclater la tête contre le bar et celle de lui faire ravaler son fric à la force des poings mais elle est assez forte pour se défendre, tant qu'il dépasse pas les bornes, j'interviens pas. « Tu peux rester. » J'lui lance juste un regard discret sur ma droite pour qu'elle bouge loin de cet enculé, si jamais.

« Bref, parlons affaire. » Je m'attends à le voir sortir une valise pleine de fric ( il a le costard et le gel qui va avec. ) « Peu loquace. » Je le scrute, lui, sa manière de bouger, de s'exprimer. Il est élégant, charismatique, on aurait presque envie de croire que c'est un prince charmant : un escroc. Il soutient mon regard comme pour me soutirer un mot, c'qui n'arrive pas. « D'accord, je vais faire la discussion dans ce cas. Comment vont vos blessures ? » Silence. « Vous avez survécu, j'espère que votre s... » Je le coupe. « Si tu veux pas que j'te crève, parle pas d'elle. » Il sourit comme s'il était fier de lui mais c'est surjoué, il est faux. « Disparaissez et ça n'arrivera plus. » Je jette un coup d'oeil à Meina avant de boire mon verre tout en ignorant complètement ce fouteur de merde. « Vous avez entendu ? » J'prends bien mon temps avant de le reposer sur le comptoir et d'en redemander un autre. « Nawei. » Son « Nawei » est autoritaire mais autoritaire chelou, j'le dévisage. « T'es qui putain ? » C'est à son tour de perdre la voix, mais pas longtemps. « Fais ce que je te dis, sinon tu vas le payer et je ne pourrais rien y faire. » Il se lève, prend la peine de dire au revoir à mon amie puis s'casse.
J'pensais pas retrouver mon père un jour,
encore moins ici et dans ces circonstances.



come back but stay. ☾
My happy little pill take me away, dry my eyes, bring color to my skies. My sweet little pill tame my hunger lie within, numb my skin. « Nuo c'est mon bébé, Nawei c'est mon tout petit et le Nowei c'est ma vie. » By lila  

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STUDENT • too many wars
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9530-ito-mei-na-t-as-besoin-d-un-titre-emo#348595 http://www.shaketheworld.net/t9513-ito-mei-na-jealous-of-the-moo http://www.shaketheworld.net/t9535-ito-mei-na#349238En ligne
Re: Losing my mind ft Meina ☾ ☆  Mer 11 Jan - 18:36


Losing my mind
Meina & Nawei

On m’aurait demandé où je me voyais dans dix ans, j’aurai simplement répondu : « morte ». C’est cliché de dire que les gosses comme moi, qui n’ont pas grandi avec l’amour des leurs ou dans un milieu favorable, n’ont aucun n’avenir et n’iront jamais nulle part sauf trente-six pieds sous terre. C’est faux. Tout le monde peut s’en sortir. J’avais juste choisi de le faire à ma manière. Je glisse un regard jusqu’à mon poignet entouré d’un élastique noir. Une pulsion me pousse à le toucher du bout des doigts, comme pour m’assurer qu’il est bien là, qu’il est réel. « J’aurai préféré aussi mais j’ai jamais cru au Père Noë, c’est pas aujourd’hui que ça va commencer ». Je le regarde avec un sourire que seul lui peut comprendre parce que niveau parents absents et incompétents, il a eu son lot. Et c’est pas le seul point commun qu’on a Nawei et moins. Pour le coup, nos histoires ressemblent un peu à celles qu’on raconte pour faire pleurer dans les chaumières mais qui se finissent toujours merveilleusement bien dans les deux dernières pages. On sait bien qu’on a vécu la merde mais à vrai dire, on a toujours connu que ça. Lui, il a juste l’avantage d’avoir trouvé une manière de se remplir les poches d’une autre façon. Peu avouable mais plus dangereuse.

Sa proposition de boulot me fait d’ailleurs sourire un peu plus. « Et reprendre comme au bon vieux temps ? Tu sais bien que je retourne jamais deux fois dans le même lit ». Je fais référence à notre passé commun, à ses nuits passés perdus dans les bras de l’autre sans rien attendre en retour. C’était simple et éphémère. Comme avec beaucoup d’autres. Nawei avait juste eu la particularité d’en savoir un peu plus sur moi. Il savait d’où je venais et c’était déjà … beaucoup. Lui comme à son habitude, il n’est pas très bavard. Comme si la cigarette était ce qu’il y avait de plus toxique dans sa vie… « Moi ? Rien. Pareil ». Je jette un coup d’œil autour de nous. Le bar commence à se remplir un peu plus. « Je fume un peu plus aussi ». Je ne surveille pas ma consommation de nicotine alors que ce soit vrai ou non, il n’a pas vraiment besoin de le savoir. Comme je n’ai pas besoin de savoir ce qu’il fait de sa vie. S’il le veut, il le fera. Il m’avoue pourtant que son lit est occupé, qu’il a trouvé quelqu’un pour rendre ses nuits moins longues. « Wow. Je serais curieuse de voir celle qui a réussi à faire fondre la glace autour de ton petit cœur ». J’étais … contente pour lui. Les gens comme nous, on est pas le genre à être aimé ni à aimer en retour. « Garde la bien au chaud ». Je suppose que c’est le genre de choses qu’on dit à un ami. « Et le mien est toujours vide. Ça me fait plus de place ». Et le restera. J’ai pas envie de m’encombrer d’une relation qui finira mal, qui n’ira nulle part.

Nos retrouvailles sont interrompues par un type à l’allure trop classieuse pour l’endroit qui me dit d’aller voir ailleurs en me glissant un billet dans mon décolleté. J’ai un mouvement de recul quand sa main s’approche de ma poitrine. Mais je ne dis rien, les clients avant tout … Je jette un regard à Nawei avant de passer de l’autre côté du bar, en face de lui. Je m’occupe en essuyant des verres qui n’en ont probablement besoin mais je ne loupe pas une miette de la conversation. Je ne sais pas ce qu’il se passe entre les deux et honnêtement, je ne veux pas le savoir. Je me contente de jouer la serveuse potiche, remplissant le verre de Nawei lorsqu’il me l’indique d’un regard. Une sorte de tension plane entre les deux hommes et ce n’est pas qu’une impression. Tous les clients assis sur les tabourets se sont éclipsés, pressentant l’orage éclater au-dessus de leurs têtes.

L’autre homme se relève, ne manquant pas de me saluer au passage. Je l’interpelle, le stoppant sur son chemin et une fois à sa hauteur, de la même manière que lui il y a cinq minutes, je lui remets son billet dans la poche de son costard. Un sourire aux lèvres, les yeux charmeurs : « Gardez ça pour vos putes ».

Je reviens sur mes pas pour rejoindre Nawei qui a la tête du gars qui préférerait se noyer dans son verre plutôt que de continuer à vivre. Je retrouve ma place à ses côtés et pose une main sur la sienne crispée autour de son verre. « Si tu le casses, tu vas devoir le repayer tu sais. En rajoutant le pourboire qui va avec ». Je suis pas douée pour rassurer, consoler ou tout ce qu’on est sensé faire quand quelqu’un a l’air au plus bas, je sais pas faire. Je connais pas la méthode, je sais pas comment on fait. « Tu veux aller t’en griller une dehors ? C’est ma pause et je pense que t'as besoin de prendre l'air ».






And if you're still bleeding, you're the lucky ones 'Cause most of our feelings, they are dead and they are gone We're setting fire to our insides for fun Collecting pictures from a flood that wrecked our home. — daughter ; youth

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞
PLUS D'INFORMATIONS
Re: Losing my mind ft Meina ☾ ☆ 


Revenir en haut Aller en bas

Losing my mind ft Meina ☾

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 01. Losing your mind
» i think i'm losing my mind (peter) / 100%.
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 03. "Losing my religion" # Ash
» 1.04 Where is my mind ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Le reste du monde :: Espace temps :: Le passé a sa place-