72 074 points ♛
22 membres
18 031 points
10 membres
45 151 points
16 membres
20 428 points
13 membres

TROUBLE MAKER HAS SOME NEW FOR YOU




 

Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar

STUDENT • too many wars
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9454-lee-hojoo-i-started-a-joke#341051 http://www.shaketheworld.net/t9392-kim-hojoo-take-my-hand-to-the http://www.shaketheworld.net/t9453-lee-hojoo#341041
hello darkness my old friend ft. rei ☆  Lun 28 Nov - 18:11

hojoo claqua la porte de l’appartement de rei, jetant son sac et ses talons dans l’entrée, emplie d’une rage qu’elle ressentait beaucoup trop souvent ces derniers temps. Comment pouvait-elle poursuivre le chemin de sa vie en compagnie d’un homme qui l’humiliait lorsqu’il flânait avec des donzelles qui passaient visiblement leur temps entre le bistouri et la salle de sport dans le but de mouler leurs formes inexistantes. Comment pouvait-elle croire qu’elle ne suffisait plus au garçon qu’elle avait chéri et dont elle continuait à se persuader que tout n’était pas terminé. Mais visiblement, les proches de la jeune femme étaient d’un bien meilleur conseil que son propre esprit. Mais hojoo n’écoutait pas, ne prenait garde qu’à ses instincts et ses certitudes, elle qui se convainquait chaque jour qu’elle ne pouvait compter que sur elle, et qu’elle n’avait besoin de personne pour être bien. Deux contrexemples se dressaient ironiquement sous son nez. oh, elle avait voulu rendre une visite à son petit-ami si torturé, mais elle l’avait surpris en plein marchandage de décolleté avec une pétasse qui lui faisait un peu plus courber l’échine. La sango était devenue folle de rage, n’hésitant pas un instant à attraper son homme par la peau du dos pour le ramener, éjectant sur lui ses paroles incontrôlées, calmes et empoisonnées de méchanceté. La jeune femme était mesquine, mais on ne pouvait pas dire que rei la ménageait. Mais, à son grand étonnement il avait accepté de la suivre, et même d’aller chez lui, probablement pour continuer la guerre qui se déroulait entre eux depuis quelques jours. hojoo tentait de contenir ses gestes, parlant toujours de cet air méprisable au visage, qui faisait bien sa particularité. Elle poussa un soupir alors que le salon se présenta à elle, et, toujours dans sa fausse sérénité, elle demanda à rei, d’un ton ironique « - paie moi une opération des seins si tu veux, j’aurai peut-être un peu plus ton attention. » elle le trouvait ridicule. Ridiculement séduisant alors que son regard continuait à s’assombrir au fur et à mesure que la danseuse lui crachait son dard. « - t’es vraiment ridicule mon pauvre. Si t’avais pu te voir. »


i live, i die and i live again ☾
© minori.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7089-urakawa-rei-feat-yoo-seung-ho http://www.shaketheworld.net/t5589-urakawa-rei-i-m-alive#209927 http://www.shaketheworld.net/t5599-urakawa-rei
Re: hello darkness my old friend ft. rei ☆  Jeu 1 Déc - 20:45

Wearing. | 2011년 ~ Il était avec une femme quelconque. Les médicaments et l'herbe suintaient presque par les pores de sa peau. Il ignorait le nom de cette femme. Il ne savait d'elle que son décolleté, ses lèvres rouges et son parfum qui donnait mal à la tête. Il n'avait pas besoin de plus, elle était sans intérêt, ça lui convenait tout à fait. Rei au fond, ne voulait qu'une seule chose, oublier et s'oublier. Plus le temps passait et plus il crevait sous le manque de sa passion pour le taekwondo (c'était tout ce qu'il connaissait, tout ce qu'il savait faire), et il crevait de ne plus ressentir l'euphorie de la victoire, d'être le meilleur. Il pourrait en crever, il voulait en crever. Maintenant qu'il avait essayé cette vie, il voulait crever, mais il était trop lâche. Pourtant au fond, sa vie n'était pas si horrible, certains étaient bien moins lotis que lui. Il avait un job, pas intéressant mais pas le bagne non plus, et il avait une petite amie jolie, qui l'aimait. Mais il y avait un trou béant dans sa vie, dans son cœur. Et il y avait cette douleur... Lancinante, inéluctable. Parfois la douleur dans sa jambe et sa hanche le clouait littéralement sur place, et c'était de pire en pire. Il avait de plus en plus mal, et avec cette douleur augmentait la dose de médicament qu'il prenait pour se soulager. Mais la douleur de son âme, rien ne semblait y faire, et c'était pire avec le temps qui passait. Son accident avait eut lieu il y a trois ans, mais il vivait comme un fantôme, il était mort en quelque sorte ce jour-là. Il essayait de vivre à coup de cachets, avec le sexe... Mais parfois Ho Joo n'était pas là lorsqu'il voulait se perdre, lorsqu'il voulait oublier. Et parfois, il détestait Ho Joo. Elle était magnifique, svelte, douée... Et sa plus grande erreur, c'était d'aimer Rei. Comment pouvait-elle aimer un homme comme lui ? Il n'était qu'une épave. Comme pour la punir, il se comportait de plus en plus comme un enfoiré alors qu'il sombrait davantage. Et aujourd'hui, alors qu'il travaillait, il avait flirté avec cette femme, avec son décolleté plongeant et ses ongles manucurés... Évidemment Ho Joo les avait vu en venant le rejoindre au boulot, et évidemment elle était en colère. Il avait fini de bosser et jusque son appartement il avait à peine répondu à sa colère. Lorsqu'il entra chez lui, précédé de Ho Joo, Rei poussa un profond soupir avant d'enlever ses chaussures. Il la suivit jusque son petit salon. « Et toi tu t'es vu ! T'as vu ton sketch là ! Sur mon lieu de travail putain ! » Le ton était monté rapidement. « C'est quoi ton problème sérieux ?! » La mauvaise foi, la colère... Il la punissait de l'aimer, autant qu'il se punissait en l'éloignant de lui.


bring me to life ♒︎ wake me up inside. call my name and save me from the dark. bid my blood to run, before i come undone. save me from the nothing i've become© endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STUDENT • too many wars
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9454-lee-hojoo-i-started-a-joke#341051 http://www.shaketheworld.net/t9392-kim-hojoo-take-my-hand-to-the http://www.shaketheworld.net/t9453-lee-hojoo#341041
Re: hello darkness my old friend ft. rei ☆  Dim 4 Déc - 11:55

rei avait paru bien trop calme et bien trop détaché à la furie qu’était devenue sa compagne lorsqu’elle l’avait aperçu, le cœur déchiré, l’esprit embrumé par la colère, séduire cette demoiselle qui n’avait rien de ce que hojoo pouvait offrir au garçon. Et plus les jours passaient, plus les larmes coulaient, et moins la danseuse comprenait ce changement d’attitude qui avait duré bien trop longtemps pour elle. elle avait pourtant eu l’impression d’avoir été suffisamment présente pour le soutenir ou le redresser. Mais ses jambes étaient trop frêles et elle ne pouvait plus que compter sur ses os solides. Seulement, plus l’homme lui faisait mal, plus son échine se pliait, et avec le temps, elle était devenue aussi fragile qu’une brindille. La sango savait pertinemment que le jour où elle se briserait, le coup serait fatal pour tous les deux. Elle était fatiguée hojoo, mais elle espérait au fond de son cœur que rei n’était pas fichu, et que son idylle autrefois si passionnée n’était pas terminée. Elle n’avait pas pu en faire le deuil, elle n’avait pas pu dire au revoir à son histoire. Alors voilà, elle insistait, quitte à s’attirer les foudres de son amant, au risque de déraper à tout instant. Ça lui faisait peur à l’acrobate, de jouer avec le feu, avec les nerfs de son aimé pour le faire réagir. C’était comme si quelqu’un lui avait retourné le cerveau contre elle, contre la vie. Elle claqua la langue, outrée des propos de rei, devenant de moins en moins tolérante à sa bêtise, le pire ressortait en elle. « - mon sketch ? tu parles de mon sketch ? non mais est-ce que t’as la moindre idée de la connerie que tu oses me sortir rei ? tu flirtes avec cette pouffiasse et t’as cru que j’allais t’applaudir ? t’en fais pas t’es suffisamment passé pour un con tout seul ! » elle grimaça, relevant sa lèvre supérieur comme si elle se moquait de lui. son problème ? c’était lui, et son comportement, le problème c’était le fait qu’il ne la scrutait plus qu’avec ce regard de haine, qu’il ne lui parlait plus que pour lui reprocher des choses. « - c’est toi mon souci rei. » elle glissa une main nerveuse dans ses cheveux ébènes alors qu’elle se démangeait de ne pas défouler sa colère sur rei. S’en servir comme d’un punchingball, peut-être pourrait-il enfin réagir à la situation et au chaos qu’il avait choisi de mettre dans leurs vies. Elle s’approcha alors du jeune homme le bousculant de la force de ses bras pour le réveiller « - t’es qu’un sale égoïste de merde tu le sais ça ? pourquoi tu fais ça ? pourquoi tu fais tout pour que je parte ? » hojoo, elle n’avait pas envie de partir, elle n’avait pas envie de le laisser, parce qu’elle l’aimait, parce qu’elle s’était entiché de lui et que jamais elle n’avait douté de ses sentiments, il était un poison, mais un poison devenu trop fort.


i live, i die and i live again ☾
© minori.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7089-urakawa-rei-feat-yoo-seung-ho http://www.shaketheworld.net/t5589-urakawa-rei-i-m-alive#209927 http://www.shaketheworld.net/t5599-urakawa-rei
Re: hello darkness my old friend ft. rei ☆  Mar 6 Déc - 20:54

Wearing. | 2011년 ~ La douleur et la colère que Rei pouvait lire sur le visage de la jeune femme lui procurait un plaisir malsain, tout en le dégoûtant en même temps. C'était étrange comme il arrivait à être profondément attaché à cette femme autant qu'il pouvait la détester par moment. Ils étaient heureux au début pourtant. Bien que Ho Joo soit jeune, il avait trouvé en la lycéenne qu'elle était à l'époque, ce qu'il cherchait chez une femme. Ils s'étaient apprivoisés, ils s'étaient rapprochés, Rei s'était dévoilé. Pendant quelques semaines, quelques mois même ils avaient vécu une belle histoire, mais les démons de Rei étaient nombreux et forts. Bien plus forts que ne le serait jamais le japonais. Il n'y avait aucune chance pour lui de gagner, ils allaient le dévorer, c'était aussi simple que ça. Il buvait la colère de Ho Joo comme un assoiffé, il s'en abreuvait, s'en enivrait. Il prenait les reproches et la colère de la jeune femme comme s'il s'agissait d'une drogue, ses cachets ne lui suffisaient plus, il avait besoin d'émotions intenses et violentes pour se sentir vivant. C'était la punition de Ho Joo. Et c'était aussi sa propre punition, celle qu'il se réservait pour avoir tout perdu, pour être devenu ce zéro lui qui avait presque été un héros. « Pourquoi je fais ça ?!! Tu peux pas le voir ?!! Parce que tu m'aimes putain !!! » Il se colla à elle, mais son aura n'était pas rassurante, elle était plutôt menaçante. « Ta putain d'erreur c'est de m'aimer ! » Il attrapa le visage de Ho Joo brutalement, plantant son regard dans le sien, ce qui dénotait complètement avec la tendresse dont il était souvent capable avec elle. « T'as pas honte ?! » Mais honte de quoi au fond ? Honte d'aimer un homme comme lui, ou honte de l'homme qu'il était devenu. Même Rei n'était pas certain de ce qu'il voulait réellement dire, il n'était plus sûr de rien.


bring me to life ♒︎ wake me up inside. call my name and save me from the dark. bid my blood to run, before i come undone. save me from the nothing i've become© endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STUDENT • too many wars
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9454-lee-hojoo-i-started-a-joke#341051 http://www.shaketheworld.net/t9392-kim-hojoo-take-my-hand-to-the http://www.shaketheworld.net/t9453-lee-hojoo#341041
Re: hello darkness my old friend ft. rei ☆  Mer 7 Déc - 17:43

Hojoo ne comprenait plus. Elle était déchirée entre la souffrance et le fait de se protéger de lui, et son entêtement à voir le meilleur chez les gens, à espérer. Oh oui, elle était pleine d’espoir, pleine de volonté quand elle était arrivée au lycée, et elle avait été davantage enchanté quand elle rencontra rei qui avait succombé à sa certaine maturité. Mais la belle n’était qu’une gamine, qui cachait sa tristesse derrière des colères passagères, bien vite abattues lorsque le japonais se montrait moins violent envers elle. mais il semblait qu’aujourd’hui, que leur situation les avait enfoncé sous la terre, pour leur faire comprendre qu’ils n’étaient que des erreurs tous les deux, et qu’ils n’avaient plus le droit de goûter à la tranquillité qui avait rendu hojoo heureuse. Maintenant elle en était là, à prier pour que tout s’arrange, à essuyer les déferlantes humeurs de rei aussi dévastatrices étaient-elles. Mais peut-être n’était-il pas le seul à blâmer ? peut-être que l’acrobate avait fait quelque chose de mal ? peut-être que quelque chose en elle avait déplu au garçon ? elle continuait de le fixer, pleine de rage, tentant de saisir ses mots qu’elle ne captait pas. que voulait-il dire ? que voulait-il qu’elle fasse ? elle sursauta en sentant sa main, et fit rouler ses pupilles sur le côté. Alors elle était châtiée pour son amour et sa fidélité. « - ça n’a aucun sens. » murmura la brune avant de se faire happer par un nouveau cri. Sa férocité se raviva aussitôt. Elle poussa un grognement avant de le bousculer à nouveau pour qu’il la lâche « - ça n’a aucun sens ! » elle cria cette phrase plusieurs fois à la suite, comme si elle devenait folle. Son échine se plia alors qu’elle glissa ses bras sur son propre estomac « - de quoi je devrais avoir honte rei ?! à part de l’homme que tu es devenu ! » l’homme qu’il était devenu. Ou plutôt la chose. Il était monstrueux. « - est-ce que c’est moi qui dois payer pour tes conneries ?! dis le moi ! » elle avait envie de filer. De le laisser seul. Mais elle avait l’affreuse impression que si elle le laissait, il serait heureux, et qu’il l’oubliera aussi vite qu’un mirage. Il fallait qu’elle reste ici. Elle serra la gorge, alors que les larmes commençaient à lui monter « - si je m’en vais est-ce que tu me pleureras rei … ? » murmura hojoo à bout de souffle pourtant assez fort pour que le jeune homme entende.


i live, i die and i live again ☾
© minori.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7089-urakawa-rei-feat-yoo-seung-ho http://www.shaketheworld.net/t5589-urakawa-rei-i-m-alive#209927 http://www.shaketheworld.net/t5599-urakawa-rei
Re: hello darkness my old friend ft. rei ☆  Ven 9 Déc - 20:10

Wearing. | 2011년 ~ Ho Joo avait raison, ça n'avait aucun sens. Rei lui-même n'avait aucun sens. La vie même n'avait aucun sens. Pourtant il en avait cherché du sens. Du sens, des sentiments, de l'espoir. Il avait surtout cherché de l'espoir. En lui, et en Ho Joo particulièrement. Elle en débordait en plus, mais il y était insensible. Les seules choses qu'il ressentait vraiment finalement, c'était la douleur de sa jambe, et ce trou béant dans sa poitrine et son existence. Pour se sentir vivant, Rei avait besoin d'émotions extrêmes. Ho Joo se rendait-elle compte qu'il prenait de plus en plus de risque, qu'il roulait de plus en plus vite avec sa moto, qu'il se mettait volontairement en danger ? Pour se sentir vivant, il se shootait à l'adrénaline, tant pis s'il risquait sa vie. Il se shootait à l'endorphine aussi, lorsqu'il se perdait en Ho Joo surtout, ou lorsqu'elle n'était pas là, avec des femmes sans importance. Et finalement, il se shootait à la rage, à la colère, ça le bouffait, ça le dévorait, il était tellement malheureux, tellement en colère. Et une fois encore, c'était Ho Joo qui essuyait les pots cassés. Le Rei qu'elle avait connu, qu'elle avait séduit était en train de s'éteindre, de disparaître, et le pire était qu'il n'avait même pas peur de se perdre comme il le faisait. Il relâcha la prise qu'il avait sur la jeune femme lorsqu'elle le repoussa, affichant un rictus de colère en réponse à ses cris. « Si je suis aussi monstrueux qu'est-ce que tu fous là hein ?! » Il frappa le mur à côté de lui pour évacuer de sa colère. Est-ce qu'il avait déjà pensé au fait qu'elle pouvait le quitter ? Oui, évidemment. Pour elle c'est ce qu'il lui souhaitait, qui voudrait d'un type comme lui ? Et en même temps... Il savait qu'il serait terriblement seul. Mais il se complairait dans sa solitude, dans sa souffrance, ça lui confirmerait que son existence était un enfer. Cependant dans son esprit tordu, il estimait avoir des droits sur elle. Elle n'avait connu aucun autre homme que lui, il était le premier homme qu'elle aimait, il était celui qui avait fait d'elle une femme. Loin de la tendresse de leur première fois, il avait changé, pour le pire. « T'oseras pas partir ! Tu peux pas partir ! Parce que tu m'aimes ! » Il afficha un sourire déformé, effaçant la distance entre elle et lui. Il lui releva le visage brusquement pour qu'elle le regarde. « T'as envie de me sauver hein... » Pourquoi son ton semblait si menaçant ? « Et si tu tombais avec moi hein ? On peut pas sauver tout le monde Ho Joo !! » Sa voix était plus basse, particulièrement rauque, chargée de tant d'émotion et de douleur qu'elle en tremblait. Son aura était menaçante au dessus de la belle, mais la dernière once de raison qui lui restait l'empêchait de la blesser avec autre chose que les mots et sa brusquerie devenue habituelle.


bring me to life ♒︎ wake me up inside. call my name and save me from the dark. bid my blood to run, before i come undone. save me from the nothing i've become© endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STUDENT • too many wars
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9454-lee-hojoo-i-started-a-joke#341051 http://www.shaketheworld.net/t9392-kim-hojoo-take-my-hand-to-the http://www.shaketheworld.net/t9453-lee-hojoo#341041
Re: hello darkness my old friend ft. rei ☆  Ven 16 Déc - 15:28

C’était la chute. Tout ce qu’avaient réussi à construire les deux jeunes gens s’était effondré en quelques mots douloureux et colères incontrôlables. Hojoo avait peur de l’après, du futur, de ce qui allait bien pouvoir arriver. Pourtant on ne pouvait pas daigner que leur situation allait s’arranger. Rien n’allait aller. Tout serait détruit par la folie et la volonté d’un seul homme. pourquoi la jeune fille ne s’en était pas doutée ? une gamine comme elle, avec un garçon indomptable et assoiffé de… de quoi était-il assoiffé justement ? ne lui avait-elle pas donner tout ce qu’il aurait pu rechercher ? elle ne s’immisçait pas trop dans sa vie, juste assez pour savoir où le trouver quand elle avait besoin de lui. la danseuse lui avait très vite fait confiance et avait su également lui laisser une part d’indépendance. Elle ne voyait pas ce qu’elle avait fait de travers. Peut-être que les colères de rei n’étaient pas contre elle après tout. Pourtant, c’était bien sa copine qu’il blessait. Hojoo fit à nouveau face à l’homme alors qu’il recommençait à tirailler les traits d’un visage autrefois si souriant, désormais grisé par l’anxiété. La belle grogna, sursauta et baissa le regard lorsqu’il prononça ses mots. Décidément il avait capté la faiblesse même de sa compagne. Le japonais avait deviné, sans grande difficulté, qu’il pouvait faire toutes les conneries du monde, la brune resterait un certain port d’attache, qui l’éclairera toujours de ses feux. On ne pouvait pas lutter contre quelqu’un que l’on aimait, et hojoo avait trop peur de voir rei la quitter pour une autre, bien qu’il avait déjà commencé visiblement. L’acrobate glissa ses deux mains sur son torse, sans répondre, poussant contre son poids pour le faire reculer. Elle n’était pas en colère, elle était anéantie. « - je veux pas sauver le monde. Je veux juste te sauver toi. » mais le sauver de quoi ? que pouvait-elle y changer ? s’il avait décidé de ne plus l’aimer, elle ne pouvait pas l’obliger à rester à ses côtés. Elle fronça soudainement les sourcils, alors qu’elle se recula de quelques pas, la lèvre défaite par sa peur et la ride du front creusée par la tristesse. Ses mains vinrent frotter ses bras. « - et toi rei ? pourquoi tu restes avec moi si tu as déjà tiré un trait sur nous ? » oui. Pour quelle raison ne la mettait-il pas dehors en lui faisant comprendre que tout était terminé ? encore une question qui restera certainement sans réponse. Hojoo soupira et passa une main sur son front ; elle n’arrivait plus à maintenir seule les pans de leur histoire, qui était en train de s’effondrer. « - je pense que… qu’il faut arrêter les conneries ici, et en finir avec tout ça. » la tigresse était épuisée de s’opposer à un mur, à un être qui, de toute façon, n’éprouvait aucuns remords à la faire souffrir. Elle haussa soudainement la voix et planta son regard dans celui de rei « - t’entends ce que je te dis rei ?! je vais te plaquer ! » du moins c’était ce qu’elle voulait faire, mais elle ne savait pas si elle en aurait la force. Pour se donner du courage, et pour mettre à bout son compagnon. La sango se redressa vivement et, dans un élan certain, écrasa la paume de sa main droite contre la joue du nippon, dans un claquement violent et sec. Elle venait de le gifler de toute sa haine, si bien qu’elle en avait mal au bras.


i live, i die and i live again ☾
© minori.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7089-urakawa-rei-feat-yoo-seung-ho http://www.shaketheworld.net/t5589-urakawa-rei-i-m-alive#209927 http://www.shaketheworld.net/t5599-urakawa-rei
Re: hello darkness my old friend ft. rei ☆  Lun 19 Déc - 19:33

Wearing. | 2011년 ~ Est-ce qu'il était possible de le sauver ? Rei n'en avait pas l'impression. A part si elle savait remonter le temps. Qu'elle empêche cette voiture de le percuter, qu'elle lui dise d'enlever ses écouteurs en sortant de l'entraînement (qu'il entende la voiture lui foncer dessus), qu'elle le retienne quelques minutes de plus, ou le fasse partir plus tôt. Si elle voulait le sauver qu'elle empêche sa vie de tomber en morceau, aussi vite que la carrosserie de la voiture ne s'était pliée sous son poids. C'était là la seule façon de le sauver, et il était déjà bien trop tard. « Trop tard pour me sauver Ho Joo ! A moins que tu ne saches transformer le métal en os ?! » Car le japonais avait l'impression que ça serait le seul moyen de le sauver. Lui rendre sa jambe, sa hanche, et surtout, lui rendre sa carrière, ses victoires, ses rêves et ses espoirs. Pourquoi restait-il avec elle ? Même lui se demandait des fois. Peut-être pour ne pas devenir complètement fou. Il avait des sentiments pour elle. Il aimait sa présence, et aussi, il aimait pouvoir prétendre à la posséder, comme si elle était la dernière chose qu'il avait vraiment. Ho Joo était la seule chose qui le raccrochait à l'homme plein de valeurs et posé qu'il avait été. Il ne voulait pas la voir partir, il lui interdisait, il n'avait aucun droit de le lui interdire mais il le prenait. Tout comme il n'avait aucun droit sur elle, mais se permettait d'en avoir, sans doute parce qu'elle était jeune, sans doute parce qu'il était le seul homme qu'elle ait connu. Elle était sienne, elle était la seule chose qu'il pouvait encore prétendre posséder. Il entendait ses menaces oui, il les entendait tout en refusant de les entendre justement. Ce n'était que des mots en l'air, comme à chaque fois qu'ils s'engueulaient. Même si un jour, il devinait qu'elle finirait par ne pas revenir et ne plus répondre à ses appels. Parce qu'il était voué à tout perdre. Mais ce jour n'était pas encore venu, il avait encore tant de choses à détruire. Tenant toujours le visage de la jeune femme, il encadra son visage de ses mains, plantant son regard dans le sien. « Tu peux pas. Tu m'aimes ! Et je te laisserais pas partir ! » Il ne criait plus, mais son ton restait autoritaire. Le regard de Rei changea, la lueur froide et la lueur folle dans ses yeux laissèrent place à son désespoir et à son profond chagrin. « Tu sais très bien ce qu'il se passera si tu t'en vas... Tu pourras vivre avec ça ? » C'était lâche de sa part, il lui donnait la responsabilité d'être la responsable de sa perte. « Moi j'ai pas envie. » Sa voix devenue plus posée restait rauque, il était tellement en colère contre tout, sa voix en restait le témoin. Finalement, il vint écraser ses lèvres contre celles de Ho Joo, forçant un baiser. Plus qu'agressif, son baiser était désespéré. Ce n'est qu'à bout de souffle qu'il quitta ses lèvres, ses mains perdues dans ses cheveux. Sa carrure la surplombait, sans aucune force il l'empêchait néanmoins de partir, il usait et abusait du pouvoir qu'il pouvait avoir sur elle. « Toi aussi t'es folle à lier. » Un grognement contre la bouche de la jeune femme, avant de posséder ses lèvres une nouvelle fois.


bring me to life ♒︎ wake me up inside. call my name and save me from the dark. bid my blood to run, before i come undone. save me from the nothing i've become© endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STUDENT • too many wars
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9454-lee-hojoo-i-started-a-joke#341051 http://www.shaketheworld.net/t9392-kim-hojoo-take-my-hand-to-the http://www.shaketheworld.net/t9453-lee-hojoo#341041
Re: hello darkness my old friend ft. rei ☆  Sam 14 Jan - 17:49

Le désespoir se lisait dans leurs yeux. Mais ce n’était pas la même peur, et cette dernière ne se traduisait pas de la même manière pour les deux jeunes adultes. Toute la personne de hojoo ne dépendait plus que de l’humeur et la façon d’agir de rei. S’il se levait en silence sans faire de remarques désagréables, osant même parfois un geste tendre, alors la belle arborait ce sourire triste. Mais si le japonais, comme beaucoup plus fréquemment ces temps-ci, était ingrat, alors elle ne pouvait passer sa journée qu’à pleurer, à dissimuler ses plaintes et à agir, comme elle l’avait fait quelques temps plus tôt en éloignant son homme de cette prédatrice en herbe. Elle fixait l’être qu’elle avait chéri longtemps, fronçant les sourcils comme si elle était en train de chercher une part de l’ancien lui. oh oui, la coréenne se sentait plus que responsable dans ce qui lui était arrivé, et elle s’était d’ailleurs pliée en deux pour lui faire comprendre qu’elle était désolée, qu’elle aurait dû faire quelque chose alors que c’était vain. Elle s’était dit que, si rei trouvait un responsable, peut-être qu’il apprendrait à se reconstruire, au détriment de ses sentiments à elle. mais ça n’avait fait qu’empirer les choses, et le plus vieux avait raison : elle n’était qu’une gamine, mais elle était amoureuse. Atrocement. Bêtement. Entichée de lui. quand l’homme la prévenait de son tragique destin si elle passait la porte, la brune ne pouvait s’empêcher de supporter ça comme une trahison, un coup de couteau au cœur, avant de finalement hocher la tête comme à cet instant. Hojoo était cependant, plus déterminée à le laisser tomber, si bien que ces mots la touchèrent beaucoup moins qu’avant. mais c’était sans compter sur la manigance du plus âgé, qui, dans un moment de perte certaine se rattrapa aux lèvres salées de la jeune fille. Et hojoo, naïve douceur étranglée, passa automatiquement ses bras autour de l’imposante carrure de rei. Son cœur se réchauffait de ce désespoir, de cette petite mort qui avait eu lieu en elle à cet instant. Elle ne put alors empêcher les larmes de tomber le long de ses joues, intensifiant même leur échange jusqu’au manque de souffle. Un soupir atteignit finalement ses lèvres avant de se faire reprendre de cours dans un second baiser qu’elle interrompit cependant. Hojoo savait que ce soir elle partirait. Mais il fallait calmer la bête qu’était devenu son compagnon, et ainsi l’endormir. Elle lui avait donné son être et elle avait envie de lui dire au revoir. L’acrobate glissa une main sur la joue du nippon, scrutant la beauté de sa rage et de sa colère avant de laisser tomber en premier son haut qui glissa au sol d’une légèreté paradoxale. Le corps du garçon n’était plus qu’une épave pour lui, mais pour hojoo il n’en était que plus beau. Elle glissa ses mains sur les épaules de rei avant de reculer de quelques pas pour se bloque d’elle-même contre le mur. « - je crois que… je t’aime trop. » avoua la princesse d’un air à la fois tendre et malheureux, comme si elle s’avouait vaincue. à ses mots, elle tendit le bras pour ramener l’homme contre lui, engageant cette fois, elle-même le baiser, plantant une canine dans la lèvre rosée du garçon pour le blesser.


i live, i die and i live again ☾
© minori.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t7089-urakawa-rei-feat-yoo-seung-ho http://www.shaketheworld.net/t5589-urakawa-rei-i-m-alive#209927 http://www.shaketheworld.net/t5599-urakawa-rei
Re: hello darkness my old friend ft. rei ☆  Lun 30 Jan - 16:49

Wearing. | 2011년 ~ Avec du recul, avec les idées claires, il aurait pu se trouver monstrueux. Mais en fait, Rei s'en foutait bien d'être un monstre. Il était un moins que rien à présent, une épave, alors en plus de ça, être un monstre, un connard, ce n'était pas grand chose. Ho Joo était une des dernières personnes à l'empêcher de sombrer totalement, mais la prise qu'elle avait sur lui s'amoindrissait au fil des jours. Parce qu'il s'enfonçait dans son amertume, dans son désespoir, et s'y complaisait. Il n'avait pas envie qu'elle le sauve. A contrario, il prenait trop de plaisir à l'entraîner avec lui, à l'abîmer, à la déposséder de qui elle était pour qu'elle soit à lui, rien qu'à lui.  Il savait qu'il avait l’ascendant sur elle, elle n'avait connu aucun autre homme avant lui. Il ne pensait même pas au traumatisme que cela pourrait lui laisser, égoïstement, il refuserait qu'elle parte, il la retiendrait... Il grogna contre ses lèvres en la sentant répondre au baiser, grognement de satisfaction. La satisfaction de l'autodestruction. Il passa ses bras autour de sa taille, l'attirant davantage à lui, comme pour la posséder entièrement, comme si son corps pouvait aspirer le sien, son énergie, sa jeunesse, sa folle beauté et cette envie d'y croire. Il voulait l'aspirer et la détruire, parce que c'était tout ce qu'il savait faire. Elle ôta son haut. L'air froid frôla sa peau avant que les mains chaudes de la belle ne s'y pose. Il se laissa guider, la laissant se coincer contre le mur, il se sentait prédateur. Il sourit, d'un air carnassier, presque cruel, mais surtout appréciateur  face à cette beauté fragile, cette beauté qu'elle lui offrait. Si seulement Rei avait des états d'âme, peut-être se serait-il sentit un tant soi peu coupable. Il ne répondit pas à sa déclaration, il se sentait à présent incapable d'aimer qui que ce soit. Les sentiments qu'il avait eu pour elle avaient pourris, ils étaient devenus nocifs, comme sa personne toute entière. Il se colla à elle, il répondit à son baiser avec voracité, tenant son visage au creux de sa main. De son autre main, il vint lever le haut de Ho Joo, et le lui ôta rapidement, collant la peau nue de leurs bustes l'une contre l'autre. Il retrouva rapidement ses lèvres, et de ses mains sous ses cuisses la souleva, l'aidant à nouer ses jambes autour de sa taille. Il appuya le dos de la belle contre le mur pour maintenir leur équilibre, il voyait la chair de poule que le froid du mur avait fait naître chez elle, mais se moquait un peu de son inconfort. Il se ferait pardonner, il le lui ferait oublier. Il garda une prise sur la taille de la coréenne, et de son autre main caressa la peau dénudée de son ventre, et sa poitrine au travers de son sous-vêtement. « Le sexe avec toi c'est aussi bon que l'effet des cachets... » Le même soulagement, la même dose d'endorphine qui calme ses démons et la douleur de son corps défoncé. Le choix de ses mots étaient révélateurs aussi, il ne lui faisait plus l'amour, c'était du sexe... Il griffa la hanche de Ho Joo avant de la décoller du mur, et tout en la portant, la mena jusqu'au canapé où il la posa tout en continuant de la dominer de sa carrure. Il la détailla, de son corps fin, à ses lèvres roses, à son regard triste... Rei eut une lueur étrange dans les yeux, un mélange d'émotions amères et douloureuses coincées dans sa gorge. « Boku no. » Sa voix était rauque, sombre, presque autant que son âme. Ho Joo était trop lumineuse pour un homme comme lui.


bring me to life ♒︎ wake me up inside. call my name and save me from the dark. bid my blood to run, before i come undone. save me from the nothing i've become© endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞
PLUS D'INFORMATIONS
Re: hello darkness my old friend ft. rei ☆ 


Revenir en haut Aller en bas

hello darkness my old friend ft. rei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» HEAVENSBEE ► hello darkness, my old friend
» Hello darkness, my old friend (Jackson)
» hello darkness, my old friend ► ash
» L'arrivée d'une Petite Bulle dans les airs..
» Présentation de Nuage d'écume

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Le reste du monde :: Espace temps :: Le passé a sa place-