Revenir en haut Aller en bas



 

lost my way (yohan)

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Gangnam
avatar
Bae Woo Hee
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 27 Mai - 15:28




on top of this ending tune, i am standing here alone.

tu remets une mèche de tes boucles noires en place, un dernier coup d'oeil dans le miroir de ta chambre, tu étais fin prête à sortir. une fois n'était pas coutume, tu sortais avec les rares filles de ton clan. les filles ou les nièces des hommes travaillant pour ton père, dont celle de son bras droit won shik. vous vous étiez toutes proches, le fait de grandir dans un univers essentiellement masculin, les courses illégales ne connaissant pas encore de nombreuses pilotes. pour l'occasion tu avais enfilé un jean noir et un haut type corset rouge sombre, tu avais laissé tes cheveux détachés ne souhaitant pas passer la soirée à remettre ta coiffure en place dès qu'une mèche déciderait de n'en faire qu'à sa tête. attrapant tes bottines favorites, tu choppes ton sac au passage, glissant les anses le long de ton bras et composant le numéro de ji yeon, la fille de won shik. une vingtaine de minutes plus tard, votre petit groupe poussait les portes de l'un des bars les plus populaires du quartier de gangnam, vos éclats de rire et vos conversation se perdant dans les bruits de la salle principale. la soirée s'annonçait bien, vous étiez toutes de bonne humeur et prête à faire la fête, ce bar n'était que le premier stop de votre virée nocturne. tu ne savais pas dans quel état tu finirais le lendemain, mais c'était pas grave, au pire tu décuverais chez ji yeon. te glissant dans les des box du bar, tes doigts liés à ceux de ton amie, vous continuez votre discussion, vous rapprochant l'une de l'autre dès que vous ne parliez plus assez fort pour être entendues. un serveur qui ne tarde pas à venir vous donner les menus, tu le parcours du regard un instant avant de faire ton choix. tu ne vois pas le temps passé après, entre les verres qui s'enchaînent, les sujets qui changent à tout bout de champs et les paris qui finissent par prendre le dessus sur tout le reste. tu éclates de rire en voyant une de tes amis s'éloigner en vous fusillant du regard, mimant un renvois alors qu'elle s'avance vers une des tables adjacentes à la vôtre. les applaudissements du reste du groupe qui explosent quand elle attrape un des mecs pour une session de baisers langoureux. tu ne retiens plus ton amusement alors que tu prends une nouvelle gorgée de ton septième verre de la soirée, tes yeux bruns tombant sur une silhouette familière accoudée au comptoir. fronçant les sourcils, tu te penches vers ji yeon pour lui murmurer que tu revenais, avant de te glisser hors du box, ton verre à la main. tu ne pensais pas le trouver seul, surtout dans un tel endroit, le nez plongé dans sa boisson comme s'il voulait s'y perdre. arrivant près de lui, tu poses ta main sur son épaule pour attirer son attention. « yo han ? » tu murmures à son encontre. « tout va bien ? » tu ajoutes quand tu croises son regard perdu, voilé par l'alcool qu'il avait dû ingurgiter. t'étais curieuse, indéniablement.

(c) SIAL




    i feel a little rush, i think i've got a little crush on you. i hope it's not too much. ☾ but baby when i'm with you, i hear my heart singing. ♡
avatar
Byun Yo Han
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 20 Aoû - 19:21




on top of this ending tune, i am standing here alone.

L'alcool a été fait pour supporter le vide de l'univers, le balancement des planètes, leur rotation imperturbable dans l'espace leur silencieuse indifférence à l'endroit de votre douleur. À l’époque l’alcool à lui seul suffisait à épancher ses peines. Il s’enfonçait dans l’ivresse, se réveillant dans les bras d’une demoiselle inconnue et recommençait à n’en plus finir. Mais tout cela ne lui donnait plus envie. Il buvait à présent à se faire gerber, se droguait à en perdre la mémoire, se foutait sur la gueule à n’en plus rien ressentir, ni la peine ni le désarroi. Mais c’était à chaque fois la même chose, une fois l’adrénaline du moment évaporée, une fois l’alcool dissipait, une fois ses sens retrouvaient. L’image de khaliyan réapparaissait, lui rappelant inlassablement ce qu’il avait perdu, tout ce que cette trahison révélait de l’être qu’il avait été et était encore aujourd’hui. Pourquoi était-ce si douloureux ? N’était ce donc pas ce à quoi il s’était amusé à faire durant de si longues années et ce, au détriment des sentiments de srey? Et voilà que la roue avait tourné, subitement, brutalement et impétueusement. Il ne récoltait que les fruits de ses actes, de cette manie vorace de repousser autrui par peur de ne souffrir. Cela avait-il fonctionné ? biensûr que non. À la fin il s’en sortait encore plus détruit qu’il n’avait cru l’être en s’offrant pleinement à la jeune femme. Ses maux ne venaient-ils donc pas de lui plutôt que d’elle. La fidélité n’aurait-elle su lui éviter de la voir aux bras de celui qu’il considérait comme frère.

Le nez plongé, il hume le parfum du whisky avant de n’en boire une énième gorgée. Celui-ci n’était plus aussi bon qu’il ne l’avait été à une époque, comme si tout finissait par se faner, s’éteindre. Les rires des clients de la discothèque lui parviennent alors qu’il expire bruyamment dans son verre, lapant le liquide d’un coup de langue, ses coudes sur le comptoir, le dos courbé, presqu’avachis. Pour une fois il en viendrait presqu’à envier ses jeunes adultes à la vie relativement banale, qu’une simple soirée en discothèque suffisait à divertir. Yohan aurait aimé être heureux mais pas un seul instant avait-il pensé ne pas l’être. Ses lèvres trempant dans l’alcool sans même qu’il n’en boive une gorgée, il cligne des yeux à l’entente de son prénom, son visage pivotant tout juste pour apercevoir celui d’une jeune femme. « ça se voit tant que ça? » il lâche un rire jaune tout en se redressant, ses yeux cernés observant la demoiselle qu’il ne tarde pas longtemps à reconnaître. « woohee. » souffle t-il son haleine alcoolisé ne manquant guère de se faire sentir. «  ça faisait longtemps. désolé je suis loin d’être présentable. » comme si il en avait quelque chose à faire d’être présentable. Cela faisait déjà un mois qu’il n’avait plus baisé, même ça lui semblait atrocement fade et dénué d’intérêt. « tu vois même les meilleurs finissent par se rétamer. Putain qui l’eût cru. » il semblait si loin du gérant de la discothèque, confiant, un brin prétentieux et séducteur. Il n’avait plus rien du jeune homme qui avait fréquenté woohee pendant plusieurs mois, celui qui savourait les courbes fines et délicieuses de son corps sans en demander plus le lendemain. Il n’était plus que l’ombre de lui-même. Méconnaissable, lamentable.

(c) SIAL




YOHAN
We're broken people now; We're burning out; So cold I'm bleeding now now now; Gonna let you down ! Tell me I won't ever be nothin', ain't that somthin'? I've risen from the bottom, I got 'em eyes on the prize and inside 'em. Damn right I overcame, y'all know the name. We similar but never been the same. Everybody, yeah they know the name. Right now, we'll make it some how; We'll make it some way...
avatar
Bae Woo Hee
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 21 Aoû - 15:40




on top of this ending tune, i am standing here alone.

la soirée était si prometteuse, vous alliez vous amusez sans vous prendre la tête, juste entre vous. ça changeait de l'univers dans lequel vous évoluez toutes, surtout ji yeon et toi, mais ça faisait du bien. de sortir des sentiers battus, ne serait-ce que l'espace d'un instant, d'une simple soirée à boire et à rire entre amies. les verres qui s'enchaînent alors que vous échangiez entre vous, les conversations qui déviaient tout aussi vite que les verres s'accumulaient sur votre table. ça te permettait d'oublier, de mettre de côté les soucis que tu avais. la situation avec ki hyun, surtout. tu ne savais toujours pas comment de sortir de cette histoire, tu avais peur des conséquences que ça aurait sur lui, sur vous, sur votre relation le jour où il apprendrait la vérité. tu ne voulais pas le perdre, c'était ta plus grande peur. tu l'aimais depuis si longtemps, mais durant toutes ces années tu n'avais osé exprimer tes sentiments à son égard, tu en étais incapable. tu ne le méritais pas, ki hyun n'était pas de ton monde, il méritait beaucoup mieux qu'une fille de mafieux. de plus sa famille ne t'acceptera jamais parmi elle, tu n'étais pas idiote, tu connaissais leur opinion à ton sujet. tu ne faisais pas parti de leurs beaux papiers. alors que tu échanges un sourire avec ji yeon, tu repères au loin une silhouette que tu connais, que tu connaissais bien. étonnée de le voir là, dans un tel lieu sans personne à ses côtés, même pas un des membres de son clan, tu t'excuses auprès de tes amies avant de te glisser hors du box, naviguant entre la foule pour le rejoindre. tu fronces les sourcils en voyant son état de plus près, retenant un soupir de glisser entre tes lèvres. qu'est-ce qu'il avait fait pour finir dans cet état ? posant délicatement une main sur son épaule pour attirer son attention vers toi, tu l'interpelles dans l'espoir qu'il porte son attention pour toi. haussant un sourcil à sa réponse, tu perds ton regard inquiet pour ne laisser qu'un masque froid, tu grimaces même quand tu sens son odeur alcoolisé arriver à tes narines. mon dieu, il fallait vraiment qu'il choisisse de meilleures boissons. « je suis ravie de voir que tu te soucis de ton apparence, t'as décidé de changer de look à ce que je vois. » tu commentes en l'observant de la tête aux pieds, il avait l'air de sortir du cimetière, et son état n'aidait pas les choses. il était loin le yo han que tu connaissais, l'homme qui te faisait face n'avait rien à voir avec ton ami. « t'as bu combien de verres, yo han ? » tu soupires, prenant place à ses côtés avant que le jeune homme ne continue de parler. haussant une nouvelle fois un sourcil curieux, tu prends la parole à ton tour. « qu'est-ce qu'il s'est passé ? » tu lui demandes, cette fois-ci plus doucement. yo han était ton ami, il était quelqu'un qui comptait pour toi, tu ne pouvais pas laisser le laisser sans essayer de comprendre ce qui l'avait poussé à venir ici et à boire autant.

(c) SIAL




    i feel a little rush, i think i've got a little crush on you. i hope it's not too much. ☾ but baby when i'm with you, i hear my heart singing. ♡
avatar
Byun Yo Han
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 22 Nov - 14:46




on top of this ending tune, i am standing here alone.

Dans la colère comme dans l'ivresse, la vérité s'échappe du cœur, brève et inattendue, avec nos plus secrètes pensées. il se noyait dans l’alcool pour en oublier des faits que son coeur n’était guère capable de supporter. quel médiocrité que d’admettre qu’il n’était pas bien mieux que les clients de son propre bras, tout aussi risible, les raisons de sa peine résidant, comme cela était le cas chez la majorité des mortels, dans une vulgaire amourette. pourtant non, cela n’avait rien d’une vulgaire amourette, il était décidément bien déterminé à appuyer sur le fait que lui et khaliyan n’avaient rien d’une amourette, c’était bien pour cela que la déception en était des plus douloureuses. elle n’était pas de ces femmes dont il ne se souciait guère ni même de celles avec qui il pouvait se contenter de s’amuser sans un regard en arrière. et c’était bien là que la trahison prenait sens. il n’avait que faire que ses conquêtes se fassent vulgairement prendre ailleurs. mais khaliyan n’avait jamais été une conquête. qu’y avait-il de pire ? qu’elle l’imite dans ses actes d’infidélités ou qu’elle ne se tourne vers ilkwon, son frère pour commettre cet acte irréparable ? « ouai, ça s’appelle le look j’en ai rien à battre. » lâche t-il avec ce sourire sarcastique et ce regard vide avant de plongé de nouveau ses lèvres dans le nectar d’alcool. « surement plus que mes doigts ne peuvent en compter mais surement moins que si j’y ajoute mes orteils, j’suis pas sur. » il était exécrable dans ses paroles sans pour autant que son attitude n’en soit irrespectueuse. yohan ne manquait pas de respect à woohee, il appréciait la jeune femme pour ce qu’elle eût été par le passé et ce qu’elle représentait pour lui à présent. l’amertume dans ses paroles n’avaient donc rien à voir avec elle. « ce qu’il s’est passé ? » répète t-il plus pour lui même que pour elle. il n’était pas bien sur qu’il se soit réellement passé quelque chose qu’il n’aurait guère pu prévoir, après tout n’avait-il pas passé ses dernières années à baiser dans le dos mais aussi sous les yeux de srey ? « le boomerang m’est revenu en pleine gueule. » il rit avec ironie alors que son index dessine le contour de son verre. si il avait envie de s’ouvrir à autrui ? pas réellement. habituellement c’était ilkwon qui écoutait sa peine et panser ses plaies. « mon frère s’est fait srey, srey s’est faite mon frère. j’sais pas même lequel des deux je hais le plus. » il rit nerveuse avant de finir son énième verre d’une traite. « mais je les haïrais jamais plus que je ne me hais. » qui sème le vent récolte la tempête.

(c) SIAL




YOHAN
We're broken people now; We're burning out; So cold I'm bleeding now now now; Gonna let you down ! Tell me I won't ever be nothin', ain't that somthin'? I've risen from the bottom, I got 'em eyes on the prize and inside 'em. Damn right I overcame, y'all know the name. We similar but never been the same. Everybody, yeah they know the name. Right now, we'll make it some how; We'll make it some way...
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Le bal de Noël
Décembre rime avec fin d'année et fêtes de fin d'année. Pour l'occasion, tous les habitants de Séoul et de la Digital City sont invités à venir au bal organisé par la Yonsei. Tout le monde est le bienvenu que vous soyez seul ou accompagné. Il y a aura toujours quelqu'un pour vous tenir compagnie.

Pour en savoir plus, clique ici !