Revenir en haut Aller en bas



 

Cuddling while talking - Joohoon.

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Gangnam
avatar
Sun Joo Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 19 Sep - 23:38

Cuddling while talking
ft. jihoon

La nuit est tombée depuis un petit moment, sur nos téléphones s'affiche l'heure à laquelle nous devons, normalement, coucher Saeeun. Par chance, notre petite princesse s'est finalement endormie dans mes bras depuis un petit quart d'heure, je dirais. Elle a cet air angélique qui fait toujours un peu plus fondre mon cœur lorsque je la regarde. Je lui souris, puis relève mon visage vers mon adorable mari. « Je devrais aller la coucher, je pense. » je chuchotte en me relevant doucement, prenant soin de ne pas réveiller notre merveille. D'un pas lent, je berce Saeeun en me dirigeant d'abord vers son papa. L'avant de mon corps se penche de manière à ce qu'il puisse lui déposer un petit bisou sur son petit front tout doux, avant de me diriger vers sa chambre. Je me résigne finalement à la coucher dans son petit lit à barreaux. On s'est toujours inquiété à l'idée qu'elle puisse tomber, et l'idée de changer son lit est encore bien loin de nous. Elle restera toujours notre bébé, même si elle est encore bien trop jeune pour ça aujourd'hui. Sans faire le moindre bruit, je referme la porte derrière moi. Il ne faut pas longtemps avant que je ne me glisse à nouveau sur le canapé, me collant littéralement contre mon chéri, en cherchant à me frayer un petit chemin entre ses bras et son torse bien chaud. Ces moments d'intimité me manquent depuis un moment, il est normal qu'après la naissance de Saeeun, ces petits moments privilégiés se font de plus en plus rares, aux moins, je les savoure beaucoup plus. « J'ai envie de profiter de cette longue soirée qui nous attend. Ca me manquait. » dis-je, premièrement sans arrière-pensée. « Bon alors, dis-moi ! Comment se passe ta formation en ce moment ? » je soupire, je finis rapidement par me rendre compte que ça me manque à moi aussi, d'avoir une activité autre qu'à la maison, travailler.



I love you to the moon and back, to infinity and beyond forever and ever
avatar
Moon Ji Hoon
❝ CRAZIEST ❣ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 20 Sep - 14:30

Cuddling while talking
ft. joohee

Cela doit bien faire cinq bonnes minutes que je regarde dans le vide, totalement avachi sur le canapé. La télé en bruit de fond, je ne me suis même pas rendu compte que Sae Eun s'est arrêtée de chouiner dans les bras de Joo Hee. Combien de temps a-t-elle pleuré déjà ? Je ne compte plus depuis qu'elle est née. Mais Joo Hee a réussi là où j'ai échoué. Rien n'est mieux que l'amour d'une mère pour son enfant. Je me redresse légèrement, surpris par la jolie brune qui s'est levée de son côté du canapé. « Oh euh oui, vas-y. » J'embrasse brièvement le front de Sae Eun et me tourne pour les regarder partir toutes les deux. J'écrase ensuite mon visage sur le canapé, épuisé par cette journée. Qui a dit qu'être parent était de tout repos ? Et encore, la chance veut que dernièrement, Sae Eun fasse ses nuits. Dans un était larvaire sur le canapé, je glisse mes yeux sur Joo Hee qui revient finalement dans le salon. Elle cherche automatiquement à se nicher dans mes bras alors je me réinstalle correctement et pose ma main sur son épaule, pour l'entourer de mon bras. « Longue, longue... tu n'as pas sommeil toi ? » Je pose ma tête sur la sienne en regardant la télévision, ne me focalisant pas sur ce qui se dit derrière cet écran. « Ma formation ? Bof, la routine. Mais le point positif, c'est que le groupe a enfin débuté. » Certes, je suis plus commis aux cafés de mon manager de formation, mais je fais aussi les tâches secondaires pour le soulager. Comme c'est un tout nouveau groupe sur le marché musical, les garçons doivent faire leurs preuves et leur emploi du temps est calibré à la minute près. Mais c'est ça le métier de manager: s'assurer que ses artistes se développent. « Dis, y'a pas des trucs que tu reproches à ton manager, toi ? » Je me redresse et baisse légèrement la tête pour croiser le regard de Joo Hee. Je suis bien curieux d'un coup. Je me demande ce qu'une actrice comme Joo Hee peut bien penser de celui qui est en charge de ses rendez-vous et de ses journées. Je sais que j'ai encore pas mal à apprendre, si je veux finir un jour titularisé. Mais je vois le bout du tunnel, je le vois très bien.


I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close. — .
Pablo Neruda , 100 Love Sonnets.
avatar
Sun Joo Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 24 Sep - 19:00

Cuddling while talking
ft. jihoon

J'ai toujours ce besoin de rechercher l'amour et la tendresse dans les bras de mon bien-aimé, alors que maintenant, sans que Saeeun ne s'en rendre compte, je reçois le double de l'amour que j'ai pris l'habitude de recevoir ces dernières années. Mes yeux se ferment alors que j'inhale le doux parfum de Jihoon. Il semble perdu, j'imagine que son travail lui demande beaucoup d'énergie. « J'ai fais une petite sieste de 2 heures cette après-midi avec Saeeun, après que je l'ai allaitée. » mon front caresse doucement les siens, alors que mes yeux s'ouvrent légèrement. « Il était temps, tu vas devoir redoubler d'efforts maintenant. » Un manager entoure son groupe ou ses acteurs avant, pendant et aussi après qu'il débute, il n'a eu qu'un aperçue de ce que cela allait donner jusqu'à la fin de leurs promotions. « Je te soutiens dans tous les cas, mon cœur. Et je pense d'ailleurs très fort à toi tous les jours. » Un petit sourire se dessine sur mes lèvres, alors que je me redresse à mon tour aussi, pour me retrouver juste en face de lui. « Des choses que je reproche à mon manager ? » Je me laisse tomber en arrière, le dos contre le dossier du canapé, et ma tête suit le mouvement, me décoiffant un peu au passage. « J'avoue lui reprocher quelques choses. Comme par exemple, lorsqu'il prend la parole à ma place, c'est rare, mais ça arrive lors de séances de dédicasses. » Je me frotte un sourcil. « Je pense que c'est tout ce que j'ai à redire. » Finalement, je me redresse à nouveau. « Ah non, il y a une chose que je lui reproche aussi. » Dans un rire légèrement grave, je balance ma blague qui, tout compte fait, ne rime pas vraiment comme telle. « Ce que je lui reproche le plus, c'est qu'il n'est pas toi. » Mes épaules se soulèvent à leur tout, alors que mes mains viennent chercher les siennes. « C'est une blague, bien sûr. » Je garde souvent en traver de la gorge le fait de devoir passer plus de temps avec mon manager qu'avec mon copain lorsque je tourne un drama, mais j'imagine que c'est ainsi et que je ne peux pas y faire grand chose pour le moment, c'est un mal à prendre en patience, de toute manière, je suis en congé maternité pour le moment, ce n'est même pas une chose à laquelle je devrais être en train de penser. « J'espère que tu as pris des notes ? » Je ponctue ma question par un clin d'oeil aguicheur, bourré de sous-entendu.



I love you to the moon and back, to infinity and beyond forever and ever
avatar
Moon Ji Hoon
❝ CRAZIEST ❣ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 25 Sep - 16:01

Cuddling while talking
ft. joohee

J'avoue que ma question est sortie de nulle part. A l'envolée, échappée de ma conscience fatiguée. Mes réflexions me poussent à passer du coq à l'âne alors que la minute précédente, on parlait de sommeil à la maison. Peut-être qu'il est temps pour moi de me mettre au lit. Demain sera un nouveau jour. Une nouvelle épreuve dans mon rôle de mari et de père. Joo Hee semble plus tenir le coup que moi alors que c'est la maman. Allaiter Sae Eun demande pas mal d'énergie, et je ne suis même pas étonné qu'elle se soit octroyée une sieste bien méritée. Alors franchement, je ne devrais même pas me plaindre. Peut-être que c'est pour ça que mon cerveau s'est dit de passer à un autre sujet de conversation. Maintenant que j'y pense, je n'ai jamais vraiment demandé à Joo Hee comment c'était à son travail. Comme elle est actrice et mannequin, elle a forcément un manager pour tenir son emploi du temps. Et sa réponse me décroche un sourire. Joo Hee est incorrigible. Elle déteste se faire mener par le bout du nez. Hélas, le rôle d'un manager est d'empêcher la célébrité de tomber dans les travers des médias. Tout ce qui peut appâter les journalistes est à proscrire. Et une célébrité trop "sauvage" ne décrochera jamais de contrats. Mais comment le lui dire sans qu'elle s'offusque ? Quoique, si c'est moi... D'ailleurs, la réflexion de Joo Hee adoucit mon regard. Je sais que ce serait différent avec moi, mais je suis encore en formation et il en faudra du temps avant que je puisse prétendre à être son manager. « Je prends note, oui... mais tu as conscience que ton manager est là pour t'aider ? » Je pense qu'elle le sait, mais Joo Hee est une femme particulièrement insaisissable. Il faut voir comment elle a pris en considération les conseils de son agence en voulant se marier... Elle l'a, sa bague au doigt. Et comme elle est particulièrement en vogue en ce moment, impossible pour son agence de se séparer d'elle. « Je ne dis pas que je suis un manager particulièrement imposant... mais je pense que le tien ne veut que ton bien. Tu lui as dit quand tu voudrais reprendre les tournages ? » En congé maternité, ça fait quelques mois maintenant que Joo Hee se fait timide dans les magazines. Ce n'est certainement pas moi qui vais la forcer à retravailler. Mais je me doute bien que son agence n'attend que ça.


I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close. — .
Pablo Neruda , 100 Love Sonnets.
avatar
Sun Joo Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 26 Sep - 23:10

Cuddling while talking
ft. jihoon

J'ai beau avoir passé de nombreuses heures à réfléchir à tout plein de choses. Mon travail, comment je m'y sens, si j'aime cet univers tout à fait différent et inconnu de ceux qui ne s'y baignent pas, je me suis même demandé si c'était finalement la voix dans laquelle je voulais me lancer. Cependant, ce questionnement n'a pas longtemps duré, puisque c'était finalement une évidence que la réponse était oui : aujourd'hui encore, je ne m'imagine autrement qu'actrice. Cependant mon cher et tendre appuie sur quelque chose qui n'a pas été sujet de mes nombreuses réflexions nocturnes. « Maintenant que tu me le dis... » je soupire. « Oui, je sais bien. Il est adorable, et même s'il ne me l'a pas dit, il n'a pas besoin de le faire, je le sais. » Je ne m'estime pas assez chanceuse d'avoir un manager comme celui-ci, même si je sais pertinemment qu'il ne suivra pas mes péripéties jusqu'à la fin de ma carière, je me rends compte que j'apprécie sa compagnie, et la manière de gérer tout ce qui m'entour. Même si c'est son travail, il m'aide énormément. « Finalement, être manager est tout de même plus épuisant qu'être acteur. » je souffle, à voix basse. C'est quelque chose que je me rends compte sur le moment. Et je me dis que bientôt, enfin, bientôt... encore un peu de patience, et Jihoon deviendra mon manager. Je l'admirerai toujours un peu plus que ce que je l'ai déjà admiré dans le passé, que ce que je l'admire aujourd'hui. Il m'assagit un peu, il me calme. Même si je n'aime pas mettre en péril ma carrière, je me rends compte qu'il m'arrive parfois de dépasser les bornes. Mes bras finissent par se croiser au niveau de ma poitrine, alors que mon visage se lève un peu. « Je t'avouerai que je n'y ai même pas encore pensé. » mon regard s'abaisse aussitôt. « Je me suis habituée à cette vie de "maman au foyé", bien que j'apparaisse toujours un peu publiquement. Je t'avouerai que laisser Saeeun à un ou une babysitter m'inquiète particulièrement. » l'une de mes mains cherche la sienne, pour la serrer doucement. « Mais bien sûr que je ne pourrais pas rester comme ça éternellement. Je pense juste que notre princesse est encore un peu jeune, je pensais l'allaiter encore un mois, après ça... je pense que je pourrais faire mon retour progressif. » je me sens particulièrement coupable de laisser la chair de ma chair à quelqu'un que je ne connais absolument pas, même si ce temps est "encore loin" d'arriver. Mon regard vient chercher celui de mon doux mari. « Qu'est ce que tu en penses ? »



I love you to the moon and back, to infinity and beyond forever and ever
avatar
Moon Ji Hoon
❝ CRAZIEST ❣ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 28 Sep - 14:01

Cuddling while talking
ft. joohee

Voilà qui me surprend de Joo Hee. Depuis quand se remet-elle aussi facilement en question ? Je n'ai fait que donner mon point de vue, sans la juger, et pourtant la voilà qui commence à penser qu'être manager requérait plus de courage qu'être acteur. Je ne sais pas si je suis du même avis qu'elle, je suis quelqu'un d'assez objectif et je serai très bien capable de dresser une liste d'avantages et d'inconvénients pour chaque métier. Mais nous n'en sommes pas là. Nous sommes de jeunes parents qui venons de mettre au lit notre fille. Je crois bien que ce qu'il nous reste à faire, c'est déplacer nos carcasses jusqu'à nos draps. Mais avant, cette conversation semble importante pour Joo Hee puisque aussitôt ma dernière question posée, elle me montre une facette inquiète d'elle. Je me redresse légèrement en fronçant les sourcils. Elle ne m'en avait jamais parlé, je suis un peu déstabilisé et je dois trouver les mots juste pour apaiser ses troubles. « Oh Joo Hee... bien sûr que c'est trop tôt encore. Sae Eun a encore besoin de toi, et c'est réciproque. » Moi, c'est différent, mais il ne s'agit pas de moi là. Cette inquiétude, je la partage, mais comme je l'ai dit: je suis quelqu'un d'objectif. Accorder sa confiance à une baby-sitter qu'on ne connaît ni d’Ève, ni d'Adam, c'est difficile, certes, mais d'autres pistes sont à explorer pour confier la garde de notre princesse lorsque nous travaillerons tous les deux. « On pourra commencer par confier Sae Eun à la famille, non ? Je sais que Sae Ra, ou même ma mère, seraient ravies de la garder quelques heures. » Je me doute bien que du côté de Joo Hee, on ne peut pas trop compter sur son frère, aka sa dernière famille. Son père, on n'en parle même pas. Je resserre la main de la jolie brune dans la mienne, comme pour lui montrer que je reste là pour elle. « Tu reprendras les tournages quand tu te sentiras prête. Ce n'est pas moi qui t'inciterai à retourner devant les caméras. »


I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close. — .
Pablo Neruda , 100 Love Sonnets.
avatar
Sun Joo Hee
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 18 Oct - 0:33
@Sun Joo Hee a écrit:

Cuddling while talking
ft. jihoon

Peut-être qu'avoir donné naissance m'a fait devenir un peu plus terre-à-terre que je ne l'étais avant. Je fonçais tête baissée à ne pas trop, voire pas du tout me remettre en question, et je pense que c'est toujours le cas, mais les choses sont différentes lorsqu'il s'agit là de notre petit bout de chou. Sae Eun, en si peu de temps, dès le premier jour où j'ai appris qu'elle s'était logée dans mon petit ventre, est devenue la personne la plus importante de toute ma vie à même titre que Jihoon. Je les aime probablement plus que je ne m'aime moi. Il me rassure, et je me détends lorsque je sens son cœur battre dans son coeur. "Tu as raison, que se soit Sae Ra, ou encore la mère de Jihoon, le moins que l'on puisse dire est que nous avons une confiance aveugle en elles. Je soupire, et garde en tête ce qu'il me dit en tout dernier. Je lui fais simplement un petit sourire et je hoche la tête, avant de finir par me lever en tirant mon mari vers moi. "Ce n'est pas tout, mais on a eu tous les deux une longue journée." mon sourire n'a toujours pas disparu de mon visage, et je lâche doucement sa main pour attraper le verre d'eau qui se trouvait sur la table. Je bois les deux dernières gorgées, et m'en vais le déposer dans le lave-vaisselle, il se mettra à tourner cette nuit vers deux heures du matin, et quand bien même il est si silencieux qu'on ne l'entendra même pas. A pas de loup pour ne pas réveiller notre Sae Eun, je me dirige vers notre chambre et m'élance dans notre lit douiller. Mes longues jambes sortent du matelas, mais je suis bien trop installée sur le ventre, que je ne bouge pas d'un pouce jusqu'à ce que Jihoon me rejoigne. [/color] »



I love you to the moon and back, to infinity and beyond forever and ever
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Cette année pour Halloween, la directrice Han Ye Jin, avec l'accord de tout le corps enseignant et de l'administration, a fait privatiser un parc d'attraction pour quelques heures. Le but de cette manœuvre est de rassembler les gens et leur permettre d'oublier le temps de cette soirée, toutes les querelles entre les fraternités.

Pour en savoir plus, clique ici !