Revenir en haut Aller en bas



 

(AU + futur) Journey into ghibli's movies — ft. Nami

 :: Le reste du monde :: Les mondes parallèles
avatar
Yu Sun Mi
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 27 Sep - 16:52
Journey into ghibli's movies
Sun mi & Il nam

« No matter how many weapons you have, no matter how great your technology might be, the world cannot live without love! » — CASTLE IN THE SKY
Cette après-midi en compagnie d'Ilnam, elle l'avait attendue impatiemment. Depuis quelque temps maintenant, ils s'étaient beaucoup rapprochés et jamais elle n'aurait pensé que son cœur battrait autant pour un autre que celui qui avait longuement hanté ses pensées. Elle ressentait toujours une petite pointe de tristesse lorsqu'elle songeait à Taehyun, mais elle le sentait, ce sentiment allait disparaître. Celui qui se tenait en ce moment à ses côtés savait faire battre son cœur de mille et une façons, à tel point qu'elle s'en sentait perdue. Ce qui expliquait que leur relation soit pour le moment un peu étrange. Ils se tournaient autour, ils sentaient qu'il y avait plus que de l'amitié, mais elle savait aussi qu'Ilnam lui laissait le temps dont elle avait besoin. Elle lui en avait parlé de ses petites difficultés et de sa peur des relations. Pour le moment, tous deux profitaient d'une relation sans trop de complications, sans vraiment de nom posé dessus. La brunette avait parfois des montées d'angoisse ne sachant pas trop comment se comporter ou ce qui allait advenir et elle chassait généralement bien vite ces pensées.

En ce moment même, ils se trouvaient assis confortablement dans le canapé du salon de la fraternité. Sunmi avait timidement posé sa tête sur l'épaule du jeune homme assis à ses côtés et tentait de retenir la bouffée de rouge qui lui montait aux joues. Devant défilait les images d'un film qu'ils appréciaient ; Le voyage de Chihiro. Ils avaient prévu un marathon Ghibli durant cette après-midi pluvieuse ou rien d'autre ne pouvait être fait. La brune releva doucement son visage vers celui d'Ilnam, un petit sourire aux lèvres. « Tu imagines si nous étions à la place des personnages principaux du film ? Ça serait étrange, mais amusant aussi je pense. » Son imagination avait encore frappé et elle n'avait pu s'empêcher de s'imaginer en jeune Chihiro. Vu les épreuves qu'elle devait traverser dans le film, finalement, il y avait peut-être plus amusant qu'être à sa place. Le temps dehors virait à l'orage et elle se rapprocha subtilement de lui n'aimant pas vraiment les gros coups de tonnerre. « C'est qu'il ferait presque froid. » Ajouta-t-elle pour cacher sa peur. Elle savait qu'il ne risquait pas d'y croire, mais qui ne tente rien à rien. Soudain, un gros flash de lumière passa devant la fenêtre et elle bondit encore plus sur Ilnam avant même que le bruit sourd ne résonne, puis plus rien. Une sensation de vide, de flotter, perdue entre réel et irréel.
(c) DΛNDELION


avatar
Seo Il Nam
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 1 Oct - 22:19
Journey into ghibli's movies
Sun mi & Il nam

« No matter how many weapons you have, no matter how great your technology might be, the world cannot live without love! » — CASTLE IN THE SKY
La pluie battait la mesure contre les vitres de la fraternité. Douce musique à mes oreilles, j’aimais les temps pluvieux, j’adorais ça. Je m’étais souvent étonné à resté comme un débile juste en écoutant le doux son des gouttes qui venaient s’écraser contre le verre, le sol et tout le bâtiment. Son doucement enivrant et hypnotisant, mais surtout appaisant pour ceux qui avaient tendance à se perdre dans les moindre sonorités. Pourtant aujourd’hui, malgré la pluie battante, j’arrivais aisément à me coentrer sur le film qui passait sur la télévision que nous squations sans honte avec Sunmi. Et… oui c’était aussi parce qu’elle était là, je l’avouais. Depuis que nous nous connaissions notre relation avait évoluée, nous étions proches, particulièrement proches, beaucoup trop que nous soyons simples amis.Nous le savions tous les deux, nos sentiments allaient plus loin que de la simple affection, c’était plus fort, plus profond. Mais par respect pour ma cadette et sapeur des relations, nous avions décidé resté cette relation sans étiquette et… ça tombait bien que je n’étais pas un aficionado des petites cases. Nous étions…. nous étions nous, sans nom et sans prise de tête. Juste deux êtres qui se tenaient compagnie sans chercher la complication, simplement vivre le moment présent ensemble. Elle et moi

Sa tête doucement posée sur mon épaule, j’avais passé mon bras autour de ses siennes pour la câliner avec tendresse. Mais alors je perçois son visage se relever vers le mien, je baissais mon minois pour croiser son regard, sa phrase m’arracha un sourire attendri. Dans le film, tu as un sacré imagination Sunny. Mais ça serait amusant oui, tu ressembles un peu à Chihiro en plus, courageuse et brave, avais-je dit en pressant mon index sur le nez de la jeune renarde. Alors que dehors le temps se gâtait, je me disais qu’on était vraiment mieux à l’intérieur quand même. Alors qu’elle se rapprocha de moi, je la serrai un peu plus contre mon torse. Viens ici que tu n’es pas froid, avais-je dit en me tournant pour entièrement l'encercler de mes bras, mais je supposais qu’il y avait un peu qu’un simple frisson pour le coup. Fait rapidement confirmé quand éclair péta, largement plus puissant que les autres et que ma cadette me sauta dessus, mais rapidement plus rien, ou si, ce flottement que je n’aurais su expliquer. Par réflexe j’avais resserré mon emprise autour de la Gumiho comme ne pas qu’elle parte à la dérive seule. Je fermai les yeux jusqu’à sentir …. un changement. Je n’aurais su l’expliquer, mais… je savais que nous n’étions plus au même endroit. Nous avions quitté le dortoir Gumiho. Et… j’avais changé moi aussi. En ouvrant les yeux je posais les yeux sur… hein ? Mais ce n’était pas Sunmi ça ? Mes mirettes s’écarquillèrent alors que je regardais autour de moi un peu perdu, puis de ne me regarder moi. mais c’était quoi cette tenue traditionnelle là ? Alors que j’ouvris la bouche je n’eus qu’un prénom qui s'impose dans ma tête. Chihiro ? j’étais étonné moi-même, elle était accroupie là dans l’herbe froide, perdue sous le ciel nocturne, son corps semblait doucement disparaitre et devenir translucide. Sunmi ? C’est toi ?
(c) DΛNDELION



   
You can fall to your knees and pray
'Cause I'm a sinner now and I won't be saved. I've been lying to you more each day. 'Cause I'm a sinner now and all my sins I've found, they won't wash away. I should be living the life and not tryna fight it.
avatar
Yu Sun Mi
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 11 Oct - 1:00
Journey into ghibli's movies
Sun mi & Il nam

« No matter how many weapons you have, no matter how great your technology might be, the world cannot live without love! » — CASTLE IN THE SKY
Ce qui effrayait la jeune femme ce n'était pas vraiment mettre un mot sur ce qu'ils vivaient, non, cela venait plus du fait que jamais avant cela, elle n'avait été en couple. Elle n'avait non plus jamais réellement osé parler de ces sentiments à un garçon qui lui plaisait, alors tout était si nouveau pour elle. Tellement nouveau qu'au moment où elle avait commencé à se rendre compte de ses sentiments, elle avait pendant quelque temps évité Il nam pour ne pas avoir à affronter ce qu'elle ressentait. De plus durant cette période-là, il n'était pas le seul pour qui elle éprouvait quelque chose, et la situation dans laquelle elle se trouvait lui avait tiraillé l'esprit pendant longtemps. Jusqu'à ce qu'elle se résigne à accepter ses sentiments et prenne son courage à deux mains. Choix qu'elle ne regrettait pas, mais elle était encore dans une phase où elle ne parvenait pas à lui dire qu'elle l'aimait. Leur relation avait évolué, mais elle restait ambiguë. Savant tout deux ce qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre sans que le pas ne soit franchi. En tout cas, cette après-midi, passée en sa compagnie, était un vrai plaisir pour la demoiselle qui profitait de ces contacts qu'ils avaient. La réplique du blond la fit rire. Oui, il était vrai qu'elle avait une imagination débordante. C'était un fait indéniable, mais à force de lire aussi... « Pff, ne raconte pas n'importe quoi, le jour où je serais courageuse, il se passera quelque chose d'absolument improbable. » Ajouta-t-elle en fronçant le nez, sous le doigt qu'il avait posé dessus. Si elle avait été assez courageuse, elle aurait embrassé ce doigt, mais encore une fois, elle ne l'était pas. L'orage ne cessait de l'effrayer alors ne pouvait s'empêcher de se blottir toujours un peu plus contre lui.

Si la soirée avait bien commencé, jamais Sunmi n'aurait pu imaginer la tournure qu'elle allait prendre. Ô grand jamais elle n'avait envisagé de se retrouver happée dans cette espèce de vite cotonneux et presque confortable. Il l'aurait été si elle ne s'était pas sentie aussi perdue et paniquée, elle ne comprenait pas ce qu'il se passait, pourquoi juste au moment où cet éclair avait éclairé la pièce tout ceci était arrivé. Malgré tout, quelque chose la rassurait. La présence d'Il nam. Elle ne sentait plus aucun contact physique avec lui, mais elle pouvait ressentir sa présence proche qui semblait lui dire que tout irait bien et que ce n'était rien. Soudain, alors qu'elle se perdait dans ce "monde" entre-deux, elle fut brusquement ramenée à la réalité. Accroupie dans un recoin, elle tremblait, sanglotait même, la tête cachée entre ses mains. Mains qui semblaient disparaître progressivement. Les redressant pour mieux les observer, prise d'une panique plus que palpable, elle aperçut soudain l'environnement autour d'elle. Tout avait changé... Mais en même temps, tout semblait si familier. Tout comme la personne à ses côtés, qui l'interpella d'une manière qui la fit tiquer. Chihiro ? Comment ça Chihiro ? Alors que des milliers de questions se bousculaient dans sa tête, le jeune homme qui n'était autre qu'Haku l'appela par son vrai prénom. Elle comprit enfin ce qui se tramait, elle le comprit, mais ne pouvait se résoudre à y croire. « Il nam... ? Mais qu'est-ce que.. Pourquoi on... ? » Comment avaient-ils pu se retrouver dans le film qu'ils étaient en train de regarder ? Ce n'était pas possible, irréel, ce genre de chose n'arrivait que dans les fictions et non pas dans la vraie vie. En plus de ça, elle était en train de disparaître. Qu'allait-il se passer si elle disparaissait réellement dans ce monde ? « Ha.. Il nam s'il te plaît fais quelque chose, je disparais ! » S'écria-t-elle au bord des larmes. Ses vêtements étaient humides, ses chaussures mouillées et par dessus le marché, elle était égratignée à plusieurs endroits. Si en temps normal sa seule pensée aurait dû concerner leur sortie de cet endroit, là, elle ne voulait qu'une chose, ne pas s'effacer complètement.
(c) DΛNDELION


Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Cette année pour Halloween, la directrice Han Ye Jin, avec l'accord de tout le corps enseignant et de l'administration, a fait privatiser un parc d'attraction pour quelques heures. Le but de cette manœuvre est de rassembler les gens et leur permettre d'oublier le temps de cette soirée, toutes les querelles entre les fraternités.

Pour en savoir plus, clique ici !