Revenir en haut Aller en bas



 
Au mois d'août, le vent est fou !
HAPPY BIRTHDAY STW !!!! VIENS FÊTER L'ANNIVERSAIRE DE STW, PAR ICI !

Meng Tan Jiu
Meng Tan Jiu
❝ VICE-PRESIDENT ♛ I'M YOUR LEADER
PLUS D'INFORMATIONS ?
humanoïd ✗ hakjiu Empty Sam 29 Sep - 0:23
(humanoïd)

ootd ✗ C'est difficile pour Tanjiu; de vivre, de se mêler à la masse, d'avoir des relations, peu importe leur nature. Il s'est souvent demandé pourquoi il était comme ça, n'a jamais pu trouver de réponses cela dit. Le contact avec les êtres humains l'effraie, il ne comprend pas les principes de base de la communication, est incapable de se faire des amis, d'avoir de la valeur aux yeux des autres, et que les autres aient de la valeur à ses yeux. C'est pas qu'il n'aime pas les gens Jiu, c'est qu'il en a peur. phobie et anxiété sociale qu'ils disent à l'hôpital, des maladies de plus en plus répandues depuis que l'ère de l'intelligence artificielle a changé le monde. Les robots sont créés pour se rapprocher de la perfection. Les humains eux ? Ils font des erreurs, sont des échecs de la nature. Et quand Tanjiu voit les horreurs que ses compères font à leur propre espèce, aux animaux, à la nature toute entière, quand il voit les guerres, les massacres, il n'a pas envie de se mêler à eux. Pas envie de créer des liens avec ces personnes. Alors il attend depuis des jours, des semaines même, qu'on lui livre ce qu'il a commandé. La vie est bien solitaire, bien silencieuse dans son grand loft où il vit seul, alors il a acheté un robot humanoïde. C'est étrange pour lui, la première fois qu'il l'a vu il ne savait pas comment réagir. Il semblait si humain, si...vivant. Et pourtant composé de pièces mécaniques, d'aucun coeur dans sa cage thoracique. Mais il dégageait quelque chose de beau, de doux, de vrai. Aujourd'hui le voilà qui arrivait enfin chez lui. Il lui avait coûté cher, si cher car Tanjiu ne voulait pas d'une intelligence programmée, il en voulait une authentique, un peu comme une vraie personne. Perfectionnée. Et lorsqu'il le revoit face à lui, il ne regrette aucun centime déboursé. Un sourire étire ses lèvres pendant qu'il signe les derniers documents avant qu'il ne prenne délicatement la main du robot pour l'entrainer chez lui. « Je m'appelle Tanjiu, et toi ? » il était hors de question pour lui de le traiter comme une machine ou pire, comme un objet lui appartenant. Il était son égal, son colocataire, son ami peut-être. « C'est ici que tu vas vivre, si tu veux bien. S'il te plait ne m'appelle pas maître ou... des trucs de ce genre. J'aimerais qu'on soit amis, si t'es d'accord.» c'est si sincère, comme une vérité évidente « Tu es magnifique » souffle-t-il en l'observant
© patr.onus


You're my nepenthe
you fill the spaces between my heartbeats
Bae Hak Nyeon
Bae Hak Nyeon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
humanoïd ✗ hakjiu Empty Ven 19 Oct - 22:40
(humanoïd)

ootd ✗ tu ouvres les paupières au moment où on te met en marche. tu ne sais pas où tu es, qui tu es et encore moins ce que tu fais là. ton logiciel n’a pas encore été totalement mis à jour et tu clignes des yeux plusieurs fois à la suite pour te réinitialiser. tu es enfin prêt pour le transport. un homme t’a commandé et maintenant il faut qu’on te livre à lui. tu resteras avec ton nouveau maître jusqu’à ce que tu sois déficient où qu’il n’y ait plus moyen de te réparer. normalement, toi et les autres machines présentes êtes fabriquées pour être fonctionnelles une dizaine d’années et c’est tout. ensuite vous cessez tout simplement de fonctionner. du coup, il n’aura que dix ans avec toi en sa compagnie. avant de partir, on te donne les informations que le jeune homme a rempli sur le site pour te commander. tu dois les apprendre pour ne pas dire de bêtises quand tu le verras. tu as juste le temps de t’asseoir dans la voiture et tu as déjà tout retenu. tu gardes cependant la fiche dans les mains, le regard bloqué sur la photo que les fabricants ont trouvé. il est beau, très beau même. tu as presque hâte de le rencontrer. heureusement le trajet est rapide et tu arrives devant sa porte avec le livreur. quand tu le vois en vrai tu ne peux pas t’empêcher de le trouver encore plus beau qu’en vrai. il signe des papiers et pendant tout ce temps, ta tête ne se détourne pas de lui. tu ne peux pas ne pas le regarder. une dernière signature et tu es enfin à lui. sa main se glisse dans la tienne et c’est la première fois que tu brises le contact pour poser tes yeux robotisés sur vos mains. tu ressens sa chaleur humaine alors que toi tu dois être froid. sa voix te sort de ta contemplation et tu relèves la tête vers tanjiu. tu sais qu’il s’appelle comme ça. tu connais également son âge, ce qu’il fait dans la vie et ce qu’il recherche en achetant un robot comme toi. « je suis le robot 1426 ! j’ai été programmé en fonction de ce que vous avez noté sur cette feuille. » tu lui tends le morceau de papier que tu as toujours dans les mains avant de pencher légèrement la tête sur le côté. tu ne comprends pas encore le concept d’amitié. tu es comme un nouveau-né. tanjiu te fait un compliment et tu lui réponds, mais sûrement pas ce qu’il voulait entendre. « la beauté est subjective. ce qui vous plait ne plait pas forcément à quelqu’un d’autre. et puis, je comprends pas l’amitié… c’est quelque chose de trop abstrait pour mon programme. » parce que même si vous étiez des robots plus évolués que les autres, vous ne compreniez pas les choses abstraites.
© patr.onus


† i look at you, and see the rest of my life in front of me. because, you're the one.
Meng Tan Jiu
Meng Tan Jiu
❝ VICE-PRESIDENT ♛ I'M YOUR LEADER
PLUS D'INFORMATIONS ?
humanoïd ✗ hakjiu Empty Jeu 25 Oct - 18:25
(humanoïd)

ootd ✗ Il l'avait tant attendue Tanjiu, la venue de ce robot dans sa vie. À vrai dire il ne pensait pas en arriver là un jour, mais la solitude était en train de le ronger, il avait de plus en plus de mal à créer des liens sociaux, à entrer en contact avec d'autres personnes. Même dans le cadre de son travail il ne sortait pas de chez lui, il ne saurait même pas dire quand était la dernière fois qu'il avait mis les pieds dehors. Le monde extérieur l'effrayait beaucoup trop et il se faisait même livrer sa nourriture et ses courses à domicile pour éviter de mettre les pieds dehors. Et l'idée d'un robot lui était venue en visionnant une énième publicité. Il voyait dans ces machines la solution à tous ses problèmes et s'était renseigné le soir même sur les conditions d'achat, les prix et tout ce que cela implique. Puis il avait passé le reste de la nuit à remplir les divers questionnaires sur ses attentes, dépensé une fortune et s'était couché avec un sentiment nouveau qui lui réchauffait le coeur. Et le jour de la livraison, Tanjiu était plus pressé et angoissé que jamais. Il avait nettoyé son loft de fond en comble pour faire bonne impression, s'était soigneusement coiffé, avait enfilé de beaux vêtements, c'était sans doute aussi ridicule qu'inutile pour accueillir un robot, mais il y tenait, il voulait que ce dernier se sente bien accueilli. Il lui avait même préparé une chambre rien qu'à lui avec un lit qui lui permettrait de se recharger par simple contact. Et tous ces jours d'attente, tout cet argent dépensé, tout ça était oublié dès la seconde où il l'avait vu en vrai, et Jiu ne saurait dire depuis combien d'années il n'avait pas été aussi heureux. Alors il s'empresse de signer les derniers documents avec d'enfin pouvoir s'adresser au robot face à lui en l'entrainant à l'intérieur du grand loft puis de s'asseoir sur le canapé en l'incitant à l'imiter. Cependant il grimace un peu face à la première réponse de son vis à vis. Il récupère la feuille et la lit rapidement en écoutant les nouvelles paroles du robot avec un petit sourire avant de relever les yeux vers lui. « Tu as raison, désolé. L'amitié c'est... je sais pas vraiment en fait, je dirais que c'est quand deux personnes s'apprécient et aiment passer du temps ensemble ? Quand elles veulent le bonheur de l'autre et partagent des choses en commun, tu vois ? J'aimerais qu'on soit comme ça, mais surtout j'aimerais que tu ne te sentes pas obligé de faire ce que je veux ou de répondre à mes besoins » Il soupire, l'observe encore avant d'activer l'écran holographique pour effectuer une recherche « Je vais te montrer ta chambre, mais avant qu'est ce que tu dirais de te choisir un prénom ? T'es bien plus qu'un numéro, alors je te laisse choisir dans la liste, prend celui que tu veux »
© patr.onus


You're my nepenthe
you fill the spaces between my heartbeats
Bae Hak Nyeon
Bae Hak Nyeon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
humanoïd ✗ hakjiu Empty Ven 2 Nov - 11:34
(humanoïd)

ootd ✗ dans le jargon robotique, tu étais un nouveau né. tu n’avais que ton programme de base et c’était tout. tu ne connaissais rien du monde extérieur et tout ce que tu avais vu jusque là, c’était l’usine froide et non accueillante où tu avais été fabriqué. et on t’avait déplacé jusqu’à une nouvelle maison, le programme spécialement conçu pour la personne qui t’avait commandé et acheté. tu connaissais toutes les informations sur lui parce que c’était implanté dans ta mémoire interne mais il avait quand même fallu que tu lises la fiche où il avait renseigné toutes les informations pour que tu puisses fonctionner correctement. pourtant, quand tu arrives chez lui, tu es totalement perdu. tu ne comprends pas ses attentes pas plus que la notion d’amitié qu’il emploie. c’est trop abstrait pour ton programme et tu ne sais pas si un jour tu arriveras à intégrer tout ça. tu t’assieds donc sur le canapé avec tanjiu et il t’explique le concept de l’amitié. tu ne comprends toujours pas tout, mais tu as plus ou moins saisi ce qu’il voulait. enfin tu crois. il veut un compagnon pour combler sa solitude, ton programme te dit. mais encore une fois, tu ne sais pas ce que c’est la solitude, alors tu laisses tomber pour le moment, parce que tu n’as pas envie de demander. « je suis censé faire quoi alors, si je ne dois pas faire ce que vous voulez ou avez besoin ? » parce que c’était ce que tu étais censé faire, le servir dans tout ce qu’il faisait et lui porter assistance. alors, si tu ne devais pas le faire, à quoi servais-tu ? à rien ! tu sens les rouages de ton cerveau se mettre en marche, littéralement tandis que tu cherches une réponse par toi-même. mais tu es coupé dans ton élan par l’écran holographique qui s’allume et tu fixes ton regard dessus alors que ton propriétaire te demande de choisir un prénom. pourquoi faire ? tu en as déjà un. tu es le robot 1426. cependant, encore une fois, tu ne dis rien et t’exécute. c’est ce qu’il veut alors tu vas le faire. tu analyses chaque prénom qui passe devant tes yeux de robot, jusqu’à tomber sur un qui te plait bien. tu aimes le son et la signification de ce prénom. « j’aime beaucoup haknyeon… » tu dis, tandis que tu reportes ton attention vers tanjiu. « est-ce que ça vous plait ? » demandes-tu, sans expression particulière sur le visage. mais c’était normal. les robots nouveau né apprenaient les expressions humaines en restant avec eux, en les observant et en reproduisant ce qu’ils voyaient comme un vrai bébé le ferait. donc, tu arriverais à ne plus avoir cet air impassible sur le visage avec le temps. plus tu passeras de temps avec le jeune humain et plus tu auras de chance d’avoir des expressions sur ton visage neutre. « pourquoi j’ai le droit à une chambre ? j’ai juste besoin d’une prise, d’un panneau solaire ou une surface sans contact, pour me recharger. je n’ai pas besoin de chambre. » demandes-tu, légèrement perdu. encore une fois, tu ne comprenais pas pourquoi il faisait tout ça. c’était trop abstrait pour toi.
© patr.onus


† i look at you, and see the rest of my life in front of me. because, you're the one.
Meng Tan Jiu
Meng Tan Jiu
❝ VICE-PRESIDENT ♛ I'M YOUR LEADER
PLUS D'INFORMATIONS ?
humanoïd ✗ hakjiu Empty Dim 3 Fév - 21:25
(humanoïd)

ootd ✗ Depuis que les robots dotés d'une telle intelligence étaient apparus sur le marché, beaucoup de grands riches s'en étaient procurés plusieurs pour s'occuper des tâches ménagères et tout ce qu'ils considéraient comme des contraintes. Ces humanoïdes sont si simples d'utilisation, si simples à exploiter. Ce ne sont que des machines après tout, il n'est pas nécessaire d'être gentils avec eux puisqu'ils ne comprennent même pas cette notion. Du moins, c'est ce que l'opinion générale pense d'eux. Tanjiu n'est pas de leurs avis. Oui c'est vrai, ce sont des robots qui n'ont pas de coeur ou bien d'âme à proprement parler, mais ils sont à ses yeux des êtres vivants à part entière, et de ce fait ils méritent amour et respect. Le jeune homme le sait, jamais il ne traitera son robot comme s'il était à son service, comme s'il lui était inférieur et sous ses ordres. Bien sûr c'est absurde, mais ça Tanjiu s'en moque, il ne changera pas sa morale pour autant. Puis chaque seconde qu'il passe à observer l'humanoïde lui confirme qu'il a pris la bonne décision et que jamais il ne sera capable de l'utiliser comme s'il n'était qu'une vulgaire machine à sa disposition. Et c'est ce qu'il lui explique sans hésitations, sans mensonges, il tente de lui faire comprendre qu'il est libre de faire ce qu'il veut ici, lui fait part de son espoir de devenir un jour son ami. C'est ce qu'il aimerait vraiment, mais pour que cette amitié soit sincère, elle doit se créer naturellement, le robot ne doit pas devenir son ami parce que Tanjiu le lui demande. Et il sait que cette notion risque d'être compliquée à assimiler mais qu'importe, il sera patient. Cependant sa question laisse le jeune homme perdu. Que pourrait-il répondre à ça ? « Je... vivre ? Tu.... tu es libre, est-ce que tu comprends ça ? Tu peux faire tout ce que tu veux, tu n'es pas sous mes ordres » Il se doute que le robot ne va pas comprendre, il est encore trop neuf, trop vide de connaissances pour comprendre mais pour ça aussi, Tanjiu sera patient. Et il détourne bien rapidement le sujet pour lui proposer de choisir un nom, profitant de sa concentration pour observer son visage, ne pouvant s'empêcher de le trouver magnifique. Ce sera donc Haknyeon. Il lui sourit en hochant la tête « C'est très beau, tu as bien choisi... Haknyeon » Seulement voilà, les questions si franches et directes continuent de fuser, et Tanjiu perd son sourire, totalement dérouté. Évidemment que le robot ne comprend pas, évidemment qu'un robot n'est pas censé avoir sa propre chambre. Mais il se fout des évidences. « C'est parce que.... » Parce que quoi maintenant ? « C'est plus confortable pour toi. Je sais que... tu comprendras pas cette notion, mais c'est pour ton bien tu vois ? Pour que tu sois heureux » Il sait que Haknyeon risque de lui poser encore plus de questions, alors il se relève rapidement, prenant délicatement sa main robotisée pour l'inciter à le suivre jusqu'à sa chambre « C'est ici » Il observe la pièce où tout est rangé soigneusement « Ça te plait ? »
© patr.onus


You're my nepenthe
you fill the spaces between my heartbeats
Bae Hak Nyeon
Bae Hak Nyeon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
humanoïd ✗ hakjiu Empty Dim 24 Mar - 22:43
(humanoïd)

ootd ✗ tu ne comprends pas les concepts qu’il énonce depuis ton arrivée chez lui. l’amitié t’es totalement abstraite. comment tu pourrais le comprendre alors que tu es un robot nouveau-né et que tu n’as pas encore développé toutes tes capacités pour appréhender la vie avec un humain. tu es encore vierge, comme un cahier. tu as toutes les propriétés mais il faut maintenant écrire à l’intérieur. la suite te perd encore une fois. tu as le droit de vivre et de faire ce que tu veux. sauf que tu n’es pas programmé pour ça. tu dois suivre ce que ton maître te dit et là tu ne comprends pas ce qu’il veut te dire. comment pourrais-tu faire ce que tu veux alors que tu n’as aucun besoin, aucune envie et que tu ne sais même pas ce que tu aimes faire. ta tête se penche légèrement sur le côté alors que tu essaies d’assimiler ce qu’il te dit. « je ne comprends pas. je suis programmé pour suivre vos ordres et tout ce que vous me demandez de faire. je n’ai pas de conscience propre… » c’est quelque chose que tu ne pourras probablement même pas développé parce qu’il te faudrait une vie entière pour le faire et que tu n’as qu’une dizaine d’années à vivre. ton propriétaire finit par changer de sujet et encore une fois, tu ne comprends pas trop. tu es le robot 1426, tu n’as pas besoin de prénom. pourtant il insiste et t’en donne un à choisir dans une liste. tu aimes bien haknyeon et c’est celui que tu prendras, si tanjiu l’aime bien. et apparemment c’est le cas. « enchanté tanjiu. je m’appelle haknyeon. » tu te représentes alors avec ce nom humain que tu as pris, laissant sans le contrôler un léger sourire s’afficher sur tes lèvres synthétiques. sauf qu’il est bien trop rapide pour être visible et c’est encore une fois l’incompréhension qui prend place sur ton visage. « pour mon bien ? pour que je sois heureux ? » que tu répètes doucement en cherchant les définitions dans ta base de données. cependant, encore une fois, ce sont des concepts bien trop abstrait pour ton programme débutant et tu n’en saisis pas le sens. « comment on fait pour être heureux ? » que tu demandes, plantant ton regard dans celui de tanjiu, cherchant les réponses à tes questions. le jeune homme finit par te prendre par la main et tu n’as pas le temps de dire quoique ce soit que tu es dans ta chambre. tu observes les lieux, les scannes et tu te retournes vers ton propriétaire. « ça devrait me plaire ? vous voulez que ça me plaise ? » tu ne sais pas trop ce que tu devrais répondre et tu continues de le fixer. « est-ce que je vous plais ? » finis-tu par demander sans les arrières pensées humaines. si tu avais été un homme ça aurait pu être pris pour de la drague. mais vu que tu es un robot, c’est simplement pour savoir s’il est content de la qualité de ton corps robotique, de ta voix, et du début de personnalité que tu montres.
© patr.onus


† i look at you, and see the rest of my life in front of me. because, you're the one.
Meng Tan Jiu
Meng Tan Jiu
❝ VICE-PRESIDENT ♛ I'M YOUR LEADER
PLUS D'INFORMATIONS ?
humanoïd ✗ hakjiu Empty Mar 28 Mai - 20:00
(humanoïd)

ootd ✗ Dès la première fois où Tanjiu a contacté l'entreprise d'humanoïdes,  des personnes censées lui ont fait comprendre que ce n'était pas une bonne idée. Leurs créations ne correspondent pas aux attentes du chinois qui ne les a malgré tout pas écouté, et eux n'ont pas insisté. Ils auraient été idiots de refuser la création de ce robot alors que le jeune homme était prêt à les payer une fortune. Mais ils ont raison, Haknyeon ne correspond pas à ce dont son nouveau propriétaire a besoin. Parce que dans le fond, ce qu'il faudrait vraiment à Tanjiu, c'est un ami, une personne sur qui compter, avec qui être proche. Et ce sont des fonctions qu'aucun robot ne pourra jamais avoir, car trop complexes a créer virtuellement. Et tous les concepts qu'il tente d'expliquer à Haknyeon ne font évidemment pas sens pour lui. C'est vrai après tout, comment un humanoïde pourrait comprendre et ressentir des notions aussi abstraites que la liberté, l'amour, le bonheur, l'amitié ? C'est impossible. Et Haknyeon est si franc, si direct et déroutant. Bien sûr Tanjiu sait qu'il n'a pas de conscience, seulement il préfère s'enfermer dans un déni confortable plutôt que d'accepter cette information. « Tu... es un nouveau né, tu développeras ta conscience avec le temps, ne t'en fais pas » Impossible. Aussi impossible que la notion de bonheur qu'il aborde juste après, lorsqu'il lui explique pourquoi il a droit à une chambre qui lui est entièrement réservée et aménagée plutôt qu'une vulgaire base de recharge. Comment fait-on pour être heureux ? « Je ne sais pas...» Réponse en tout point décevante, mais pourtant sincère. Tanjiu ne sait pas comment être heureux, sinon il ne serait pas là, à tenter de faire d'un robot son ami. « Je suppose qu'on est heureux quand... on se sent bien avec ce qu'on a, quand nos rêves sont devenus réalité ? Enfin c'est comme ça que moi je le définis, mais... c'est quelque chose de propre à chacun » Pour beaucoup, le simple fait d'être aussi riche que le chinois serait source de bonheur. Mais pas pour lui. Et une fois de plus, Haknyeon le déstabilise lorsqu'au lieu d'observer sa nouvelle chambre, il se tourne vers lui plutôt, et lui pose des questions d'une innocence sans faille, mais qui, comme à chaque fois qu'il en pause une, perd un peu plus Tanjiu. « Je... non enfin... je veux pas que ça te plaise, enfin je veux rien du tout... viens avec moi » Très délicatement il s'empare de la main de l'humanoïde et l'entraine jusqu'à son lit où ils s'assoient, rechargeant automatiquement ses batteries. « Je peux ? » après approbation, il observe l'avant bras de son vis-à-vis, presse doucement un bouton pour ouvrir un boitier duquel il retire soigneusement une petite carte en la déconnectant. « Tu n'auras pas besoin de ça ici... c'est la carte avec toutes tes options de corvées et tâches ménagères, t'as pas besoin de savoir faire ça. » Délicatement, il arrange quelques mèches de ses cheveux en lui souriant « Tu voudrais que je commande une carte loisirs ? Tu pourrais apprendre à jouer à des jeux par exemple, de quoi tu as envie ? »
© patr.onus


You're my nepenthe
you fill the spaces between my heartbeats
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
humanoïd ✗ hakjiu Empty

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !