Revenir en haut Aller en bas



 
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

in the blink of an eye :: woohee

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Les alentours de la ville
avatar
Lee Saek
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 4 Déc - 16:58

   in the blink of an eye  
 

   Tout souvenir perdu est un appauvrissement. Son regard posé sur le plafond, il inspire lentement, clignant des yeux de sorte à ce que ses yeux s’humidifient légèrement. il n’a pas la notion du temps, incapable de dire depuis combien de temps il est allongé ici. sous calmants, il semble apaisé, détendu et sous contrôle. pourtant ce n’était le cas quelques heures auparavant. lors d’une énième crise de panique, son regard ancré dans celui d’un homme qu’il ne reconnaissait guère, au visage vieilli, déconcerté et éreinté que son poing s’écrasant contre la glace du miroir avait fait s’évanouir en des centaines de morceaux de verres. La difficulté n'est pas l'incompréhension mais l'application de la compréhension. Les informations avaient affluées de tous les côtés, en l’espace de 48h sans même qu’on ne se soucie de savoir si il était prêt à emmagasiner tout cela. le souffle court, la gorge sèche et les poings serrés, il avait accueilli silencieusement les mots, les explications, les révélations de divers interlocuteurs. médecins, infirmiers, sa mère dont le visage si doux était à présent parsemé de petites rides et dont les poches sous les yeux avaient faites leurs apparitions puis sa soeur, enfin la jeune femme qui s’était présenté à lui, dix neuf ans, étrangère à ses souvenirs. elle n’avait rien de la gamine de dix ans qu’il aimait constamment taquiner quitte à la faire pleurer de frustration, elle, cette jeune femme, lui était littéralement inconnue, tout comme ses larmes qui roulaient le long de ses joues et ne lui procuraient strictement rien, ni chagrin, ni angoisse. tout ce que saek ressentait c’était l’incompréhension face à ses visages aux regards à la fois rassurés mais surtout inquiets. il aurait pu rester dans l’ignorance encore longtemps, s’enfouir dans l’obscurité et espérer se rendormir si seulement on ne l’avait guère forcer à se confronter à son reflet. si seulement ils lui avaient donné le temps, celui de récupérer ses facultés physiques, celui de réfléchir clairement sans cette sensation de fourmis quasi constante qui parcourait chacune des parcelles de son cerveau. si seulement ils avaient pris des pincettes, évitant de ne trop lui en révéler en un lapse de temps si restreint… peut-être n’aurait-il pas paniqué, peut-être aurait-il réussis à relativiser, peut-être et peut-être pas. immobile, allongé sur son lit, cela fait déjà deux jours qu’il refuse toute visite, obstiné et têtu et ce, quand bien même les calmants l’empêchaient d’extérioriser toute cette frustration qui l’habitaient. il ne veut pas avoir à faire face à cette réalité, il ne désire pas ingérer toutes ses paroles insensées que l’on lui déballent sans même se rendre compte que tout cela lui est impossible à encaisser.

expirant délicatement, il tourne légèrement la tête vers la gauche lorsque la porte s’entrouvre faisant place à une infirmière ou aide soignante, il n’en savait trop rien. tout ce qu’il savait c’est qu’il se trouvait dans une institution, le genre d’établissement s’occupant de patients n’ayant que très peu de chance de se réveiller ou étant incapable de s’occuper d’eux même. tel que cela était le cas pour lui. « monsieur lee, nous avons une demoiselle qui désire vous rendre visite. » il tourne la tête tel l’adolescent de seize ans qu’il est, refusant encore une fois de voir qui que ce soit. « ne m’appelez pas monsieur! et je ne veux voir personne capich ? » il aurait aimé se montrer plus dur, plus agressif, plus méchant mais il ne ressent rien d’autre q’un apaisement chimique offert encore une fois par les calmants. « il s’agit de woohee, ta meilleure amie. » il déglutit, sa tête se tournant de nouveau vers l’infirmière, dubitatif. saek n’avait vu aucun de ses amis depuis son réveil, et sa mère refusait strictement d’aborder le sujet de ces amis qui dataient selon elle du lycée et avaient d’hors et déjà fait leur vie. n’était-il pourtant pas au lycée encore hier ? « je veux la voir. » affirmait-il de cette voix grave qu’il ne se reconnaissait guère puis rajoutant. « mais d’abord, aide moi à m’asseoir. » il ne sentait toujours pas ses jambes, quand bien même il avait récupéré les sensations du bas de son corps et pouvait à présent contrôler ses besoins urinaires, chose qui n’avait guère était le cas les premiers jours ayant suivis son réveil, il ne pouvait toujours pas se déplacer de lui même ni même s’asseoir correctement. il grimaçait lorsqu’elle entreprenait de le manoeuvrer, serrant les dents face aux lancements qui le tirailler dans le bas de son dos. son corps avait encore besoin de temps pour se réveiller pleinement, celui-ci étant passé, d’après leur dire, d’un mètre soixante dix à un mètre quatre vingt six. encore des paroles qui ne faisaient aucun sens à ses yeux. « c’est bon j’suis bien, fais la rentrer » il n’avait jamais eu besoin de s’apprêter avec woohee, elle était sa pote, surement l’une de ses seules potes fille qu’il possédait et de loin la plus caractérielle qu’il connaissait. un vrai garçon manqué.


SAEK
Memories warm you up from the inside. But they also tear you apart. I don't want to repeat my innocence. I want the pleasure of losing it again.

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet
Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Le bal de Noël
Décembre rime avec fin d'année et fêtes de fin d'année. Pour l'occasion, tous les habitants de Séoul et de la Digital City sont invités à venir au bal organisé par la Yonsei. Tout le monde est le bienvenu que vous soyez seul ou accompagné. Il y a aura toujours quelqu'un pour vous tenir compagnie.

Pour en savoir plus, clique ici !