Revenir en haut Aller en bas



 
POUR LES NOUVEAUTÉS DU MOIS C'EST PAR ICI ! ♡ | NOUS AVONS BESOIN DE TON AVIS ALORS CLIQUE ICI
Petite pluie du matin en juillet est bonne pour le vin !

No competition in front of us [pv Watanabe Mio]

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
No competition in front of us [pv Watanabe Mio] Empty Dim 30 Déc - 4:00
No competition in front of usAujourd’hui, c’est une journée spéciale et si je n’étais pas habituée à ce monde, je pourrais être nerveuse. L’enjeu du photoshoot où je me rends est assez grand : devenir l’égérie de la marque pour laquelle plusieurs mannequins –dont moi- vont poser. Je sais que j’ai mes chances, ma popularité est de plus en plus grande, j’ai déjà joué dans plusieurs dramas et posé dans des marques assez connues. Mon rêve de devenir célèbre s’est réalisé mais je ne veux pas m’arrêter là. Cette occasion, je ne compte pas la rater malgré la concurrence qu’il va y avoir, je ne renoncerais pour rien au monde. C’est donc une Joo Hee déterminée qui se rend au lieu du photoshoot. J’y vais en voiture après avoir supplié –même si ça n’a pas été très difficile de le convaincre- mon mari de m’y conduire. Je me dépêche même si je suis en avance, de toute façon, je n’aime pas faire les choses lentement. Lorsque j’arrive sur le lieu du photoshoot, je remarque que je suis l’une des premières à arriver. Je ne m’attends pas à ce que nous soyons des dizaines de mannequins à faire ce photoshoot mais nous serons plusieurs. La compétition ne me fait pas peur, elle me stimule au contraire et je vais essayer d’être encore plus belle et radieuse que d’habitude.

Les maquilleurs m’accueillent presque immédiatement et on me présente les deux tenues que je porterais cette fois. Ce n’est pas vraiment pour un magazine mais c’est vraiment pour voir laquelle d’entre nous porte le mien la marque. Une autre jeune fille arrive quelques minutes après moi qui suis en train de vivre une séance coiffure aux mains de l’équipe. Je souris à la jeune femme aux cheveux bien plus courts que les miens et la regarde s’installer à côté de moi pour être elle aussi prise en charge. Il va y avoir de la compétition, je sais que ce sera peut-être elle qui sera choisie comme égérie à ma place… Mais ce n’est pas pour autant que je ne peux pas me montrer sympa.

-Salut ! Je m’appelle Joo Hee et toi ?

© 2981 12289 0
Watanabe Mio
Watanabe Mio
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
No competition in front of us [pv Watanabe Mio] Empty Ven 4 Jan - 23:52
Pousse toi la vieilleC’était un contrat important pour Mio. La première grande marque qui la contactait pour choisir son égérie. En venant dans le pays du matin calme, elle avait eu l’impression d’une remise à zéro. Elle restait connue mais qu’est-ce que sa popularité japonaise valait si elle n’était pas au goût du public coréen ? La jeune mannequin avait réenchaîné les petits boulots à peine rémunérer, à peine visible dans le flot de publicités qui influaient chaque jour dans ce monde médiatique. Son émission de radio lui avait permis de gagner en visibilité  et son travail passé avait fini par plaire à quelqu’un d’influent. Mais tout n’était pas gagné. La place qu’elle convoitait était cher. La jeune japonaise n’était pas la seule à vouloir décrocher le beau rôle. Une compétition, elle ne laisserait personne lui marcher sur les pieds. Elle l’arracherait cette signature. Ce ne devrait pas être bien compliqué. Après tout, elle avait confiance en ses compétences, elle était la meilleure.

Elle arriva légèrement en avance au lieu de rendez-vous mais sa rivale était déjà là. Elle tiqua. Pourquoi elle se présentait ? Elle la prenait pour une novice, une imbécile ?  Quand on était dans son métier, on savait qui était Sun Joo Hee, la mannequin/actrice. Elle l’enviait. Cette belle femme détenait le rêve que Mio avait toujours voulu attraper, même si elle n’avait pas eu de magnifiques occasions de montrer ses talents d’actrice jusque là, la plus jeune le savait. Joo Hee y arriverait. Elle décrocherait l’affiche d’un film primé, elle en avait les capacités. Merde. Non seulement elle se trouvait face une véritable pro, dans le métier depuis longtemps mais les deux femmes dégageaient des images opposés. Joo Hee était une femme un peu âgé, charismatique et sexy. Mio était la jeune étrangère aux airs angéliques et innocents. Qu’elle se casse. Elle avait besoin de ce contrat bien plus qu’elle. N’était-ce pas son rêve d’être actrice ? A son âge, pourquoi jouait-elle encore aux mannequins anorexiques ? Elle avait sûrement besoin d’une stratégie de communication. Un visage connu, ça faisait toujours bien. Une imagine jeune et inattendu marchait encore mieux. Tant pis pour elle.Qu’elle bouge de là, la vieille. C’était au tour de Mio de briller. Son visage souriant et remplie de bienveillance se tourna vers son aîné pour la saluer poliment en retour.

« Oh ! Enchantée ! Je m’appelle Watanabe Mio. C’est tellement un honneur de vous rencontrer ! » s’enthousiasma-t-elle.

C’est ça. Prend moi pour un bleu. Tu t’en mordras les doigts jusqu’au sang après.

© 2981 12289 0




My mind is an horror storyIf you read it, you'd be in tears  
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
No competition in front of us [pv Watanabe Mio] Empty Dim 6 Jan - 3:01
No competition in front of usJe regarde la jeune femme qui vient d’arriver et suis heureuse de faire sa connaissance. C’est certain que je suis quelqu’un de compétitif, je trouve même cela positif, stimulant. Mais je ne suis pas une mauvaise perdante, mon but dans la vie n’est plus de devenir mannequin, je suis déjà l’égérie d’une marque qui m’a fait connaître. À présent, je veux devenir actrice sur grand écran mais je n’abandonne pas les photoshoots, j’aime trop poser pour des marques pour arrêter cela. Elle se présente en tant que Watanabe Mio et j’ancre son prénom dans ma mémoire. Est-ce qu’elle sera meilleure que moi ? J’en doute un peu, elle est sûrement bien moins expérimentée que moi pour ce monde et l’expérience est appréciée pour une marque très connue. J’ai ensuite la chance malgré mon âge et ma première grossesse d’avoir toujours l’air jeune et d’avoir ce corps dont je suis fière.

-Enchantée, Mio ! Tu te sens prête pour le photoshoot ?

Les autres concurrentes arrivent et je les observe une à une mais leurs visages ne me sont pas familiers. Je suis probablement la plus populaire ici, le nom de ma voisine et son joli visage ne me disent rien, je me fais donc la remarque qu’elle n’est pas encore très célèbre mais c’est peut-être son rêve, comme moi ? Dans ce cas, je me sens un peu coupable d’être là alors que tout me réussit déjà et que ce contrat n’est pas vital pour moi mais la compétition chasse rapidement ces pensées coupables et je souris lorsqu’après de longues minutes d’attente, ils annoncent le début du photoshoot. Je me lève de mon siège, maquillée, coiffée et sur le point d’être habillée dans la marque pour laquelle nous allons poser et je me tourne vers Mio avant d’aller me changer.

-Je te souhaite bonne chance pour le photoshoot ! Et que la meilleure l’emporte !

Je lui offre un sourire gigantesque et sincère même si je ne compte pas la laisser remporter le contrat à ma place. J’espère que l’on fera toutes de notre mieux pour réussir, pour que l’on tente toute de mériter ce contrat malgré qu’il n’y ait au final qu’une seule d’entre nous qui ne soit gardée. On me passe alors les vêtements que je vais devoir porter et une fois habillée, je rejoins les autres candidates pour que l’on nous explique comment la sélection va se dérouler. Nous apprenons alors qu’ils ont pensé qu’au lieu de n’en garder qu’une, ils en choisiraient peut-être deux. C’est pourquoi nous allons poser par deux au lieu de passer une à une sous les flashs. Je suis surprise, n’aimant pas spécialement partager une place en tant qu’égérie mais il va falloir faire avec et je suis la première à être appelée… Avec Mio !

© 2981 12289 0
Watanabe Mio
Watanabe Mio
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
No competition in front of us [pv Watanabe Mio] Empty Jeu 24 Jan - 12:40
Pousse toi la vieilleLes paroles chaleureuses de l’actrice commence à sérieusement énerver la jeune japonaise. Elle peut garder son hypocrisie. Ici, c’est une compétition. Elle ferait mieux d’arrêter de lui parler comme une débutante et de la sous-estimer. Watanabe Mio ne perd jamais. Malgré son jeune âge, voilà déjà de longues années qu’elle fréquente le milieu du mannequinat. Alors si elle est prête ? Ce n’est que routinier pour elle, même si elle doit avouer que l’importance du contrat à la clé la rend légèrement nerveuse. Mais plus de l’anxiété c’est la hargne de vaincre qui motive chacun de ses gestes. C’est la plus grand force de la mannequin japonaise. Quand elle aime quelque chose, elle s’y donne à fond. Les autres devraient être stressé de la voir arriver, elle a confiance, personne ne peut la déstabiliser. Même pas la grande Sun Joo Hee. Qu’elle l’admire ou pas, quel importance puisqu’à la fin le résultat sera le même : Mio, première, le reste du monde deuxième. Il n’y a pas d’autre alternative. Cependant, tant qu’elle est ici. Il pourrait être utile de créer un bon contact avec sa sunbae. Si elle venait à la recroiser, si les deux femmes gardaient contact, peut-être pourrait-elle la manipuler pour rencontrer quelques personnes et qui sait ? Décrocher son premier rôle en tant qu’actrice ? Le mannequinat avait toujours été secondaire, rien que de penser aux plateaux de tournage qui l’attendaient lui donnait des frissons. Son vrai rêve était là. Pouvoir enfin montrer son vrai talent, et elle le savait qu’elle avait quelque chose à donner au monde. Du talent. Tous ses professeurs lui avaient dit, qu’elle détenait un talent remarquable. Ils la poussaient toujours plus loin, pour se dépasser. Et toujours, elle donnait tout d’elle-même. Mio oubliait tous les stratagèmes, les manipulations, les vices, la haine, les fausses images qu’elle se donnait. Quand elle jouait la comédie, elle pouvait enfin être elle-même. Elle ferait tout pour prouver au monde que loin de la fausse version de Watanabe Mio, elle méritait d’être aimé pour ce qu’elle était réellement.

« Oh je suis un peu stressée ! » répondit-elle mais en vérité elle était plus que prête. Si son corps montrait des signes inventés d’anxiété, son regard était déterminé.

Elle partit se changer en remerciant Joo Hee et en lui disant quelque chose comme « Oui, faisons de notre mieux ! Même si  vous allez gagner ! » . Des conneries tout ça et pourtant dit à voix haute ça ne sonnait pas faux. Ses mots collaient si bien avec l’image qu’elle se donnait, l’image que la marque attendait d’elle. Sinon ils ne lui auraient pas proposer de passer ce photoshoot. Quand elle entendit la nouvelle que deux égéries pourraient être choisis et qu’on l’a mettait en pair avec Joo Hee, un grand sourire s’étira sur ses lèvres. Elles allaient gagner, c’était plus que sûr. Et puis, elle voyait déjà le futur. Un avenir où son visage rafraîchissant apparaîtrait à côté de celui connu de la population coréenne. On prêterait attention à elle bien plus que si elle n’avait été seule. Bosser régulièrement avec la star lui permettrait de se rapprocher facilement d’elle, d’aisément rencontrer les personnes qu’elle souhaitait rencontrer. Quelle aubaine ! Elles n’avaient plus qu’à montrer le meilleur d’elles-mêmes et Mio était prête pour ça. Elles s’installèrent sur le set et elle se tourna vers sa partenaire.

« C’est génial qu’on puisse le faire toutes les deux ! » Mais à vrai dire ses airs de débutantes devaient inquiéter la plus vieille non ? A l’inverse, la jeune femme espérait qu’elle se donnerait à fond aussi et qu’elle ne se reposerait pas sur sa popularité même si elle savait que ce n’était pas son genre (enfin selon les réseaux sociaux). Allez la vieille, montre nous ce que tu as dans le ventre. Mais le shooting démarra et Mio eu enfin l’occasion de briller. Oublié la jeune fille timide et anxieuse, la novice. Les années d’expérience qu’elle avait derrière elle s’exposèrent aux yeux de ceux restés pour les regarder et elle lisait de la peur dans leurs yeux. Car naturellement les deux femmes travaillaient avec une belle alchimie. Intelligent pensa-t-elle. Les images opposés de deux concurrentes fonctionnaient si bien ensemble. Elle comprenait mieux cette histoire de double égéries. Si ces photos sortaient au grand jour, aucun doute qu’elles auraient un succès immense.
© 2981 12289 0




My mind is an horror storyIf you read it, you'd be in tears  
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
No competition in front of us [pv Watanabe Mio] Empty Mar 5 Fév - 22:09
No competition in front of usSi ma réputation n’est plus à faire, je tiens énormément à gagner la place d’égérie pour la marque qui va nous habiller aujourd’hui. Il y a certes des concurrentes intéressantes, comme cette Mio que je viens de rencontrer, mais je sais également qu’aucune n’arrivera à m’égaler. Dans le domaine du mannequinat, il est préférable et presque vitale d’avoir une confiance en soi infaillible sinon, cela se ressent sur les photos et on se retrouve à ne jamais être choisi. Je suis l’aînée dans le groupe de filles venues postuler aujourd’hui et je ne vois pas ça comme une faiblesse. Être plus âgée m’apporte une expérience que les autres n’ont pas encore acquis. Même si elles prétendent avoir une carrière plutôt longue derrière elles, elles ne m’arrivent pas à la cheville et j’ai cette chance d’avoir un physique qui ne représente pas mon âge. Je sais que je serais prise, je n’en ai pas vraiment le doute et j’espère, face à l’aveu de Mio, qu’elle arrivera à se reprendre sinon, elle sera une catastrophe devant les appareils. Nous nous souhaitons alors bonne chance et Mio me dit que je vais gagner. Je souris légèrement et ne nie pas le fait. Je sais que ce sera moi l’égérie. La beauté joue en ma faveur, l’expérience aussi et le plus fort des arguments : ma popularité. Je n’ai même pas un doute, ne serait-ce que le plus minime, sur cette place d’égérie qui sera bientôt mienne. Ce photoshoot n’est qu’un prétexte, une petite épreuve enfantine pour me hisser encore plus haut. J’ai un but et dès que c’est le cas, rien ne m’empêche d’y accéder. Rien.

Je pensais jusque-là être la seule possibilité, le seul choix. Jusqu’à ce que l’équipe nous annonce qu’il n’y en aura pas une, mais deux égéries et qu’ils ont formé des duos pour nous choisir. Le hasard fait que je me retrouve avec la jeune fille rencontrée un peu plus tôt et je la regarde avec un petit sourire sur mes lèvres. J’aurais préféré être la seule, ne pas partager, je ne suis pas d’humeur généreuse aujourd’hui mais il faudra s’habituer à cette nouvelle condition. Le seul objectif reste que j’obtienne le poste. J’espère que la jeune femme ne se montrera pas aussi anxieuse qu’elle l’est en ce moment et je souris doucement.

-Oui, c’est sûrement le hasard qui nous a fait nous rencontrer juste avant le photoshoot ! Allons-y !

Nous nous plaçons devant les appareils photos n’attendant plus que nous et la séance peut commencer. Là, tout change. Mio montre une facette d’elle totalement différente et je n’ai aucun mal à faire de même. L’habitude des gestes font que je suis professionnelle et tout simplement parfaite. Nous sommes parfaites, dans une harmonie qui fera des photos les plus belles de tous les duos. Je craignais que ma place ne soit remise en question à cause de la jeune femme mais il se déroule tout le contraire et nous brillons l’une avec l’autre, l’une grâce à l’autre. Les poses que nous prenons, sans concertation, sont malgré tout fusionnelles et nous parvenons à poser ensemble comme jamais je n’avais posé avec quelqu’un auparavant. L’équipe est subjuguée par notre beauté et les duos attendant leur tour dans l’ombre se rendent compte que leur chance de gagner le poste est réduite à néant. Si Mio n’est pas très connue dans le monde où j’excelle déjà, elle a une image à mes côtés qui me surprends agréablement et tout notre photoshoot se passe sans le moindre problème, je dirais même qu’il finit trop vite. Je ressens lorsqu’il prend fin la douce sensation d’avoir déjà obtenu le titre d’égérie. Nous quittons les spots et je me tourne vers Mio avec un gigantesque sourire.

-Tu as été brillante ! Pour être honnête, je ne te pensais pas aussi douée mais tu m’as impressionnée, je suis sûre que nous allons devenir les égéries ensemble !

© 2981 12289 0
Watanabe Mio
Watanabe Mio
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
No competition in front of us [pv Watanabe Mio] Empty Jeu 14 Mar - 19:37
Pousse toi la vieilleLe photoshoot se termine, les flashs des appareils  photo se raréfient et la jeune femme sait qu’elle doit désormais reprendre son masque de jeune débutante innocente.  Une immense satisfaction l’envahit. La déesse, comme on aime l’appeler, qui se trouvait à ses côtés à montrer à toutes leurs concurrentes qu’elle n’était pas en haut de la chaîne alimentaire pour rien. En étant sa partenaire et en brillant aisément avec elle, Mio leur a prouvé qu’elle aussi allait atteindre cette place rapidement et qu’il n’était désormais plus possible d’ignorer le nom de Watanabe Mio. Elle était entrée, jeune mannequin japonaise inconnue des radars du business coréen, elle en ressortirait égérie d’une des marques ayant le plus d’influence dans le pays du matin calme. Elle avait conscience que cette chance qui lui était donné de prouver ce qu’elle valait était en partie possible grâce à Sun Joo Hee. Sous ses airs de grande sœur attentionnée, pensait-elle tous les mots qu’elle prononçait ? N’était-elle pas un peu comme elle, portant un masque de courtoisie en permanence ? En tout cas, elle avait l’air de l’apprécier et Mio allait en profiter. Ce travail ne consistait que son entrée par la grande porte dans ce monde si fermé. Mais elle comptait bien rapidement évoluer jusqu’au sommet et ne laisser personne l’en détrôner. Cette grande dame serait simplement son marche pied. Son pion. Comme tant d’autres. Elle appréciait le travail qu’elle menait mais ne ressentait aucune sympathie envers elle. Cependant, ce visage là, personne ne devait le voir.

Son sourire angélique réapparut comme s’il n’avait jamais disparu, comme s’il était partie intégrante d’elle-même, naturel. Elle se tourna vers sa partenaire et tapa dans ses mains.

« Oh, merci, ça me fait vraiment plaisir d’entendre ça. C’était vraiment super, vous avez été super ! Merci pour cette expérience. J’espère que l’on décrochera ce contrat toutes les deux pour qu’on puisse encore travailler ensemble ! » s’exclama-t-elle, l’excitation se lisant dans ses yeux.

Quelle bonne actrice. Pas qu’elle n’en pensait pas mot, elle se réjouissait de pouvoir utiliser la popularité de sa concurrente pour se hisser à son niveau et dans un futur proche lui piquer les opportunités qu’elle avait attendu toutes ces années. La jeune japonaise était intelligente et sans scrupules. L’éthique ? Elle ne connaissait pas. Seul le résultat comptait, son projet, la seule chose qui ne l’avait pas fait quitter ce monde pourri plus tôt avec sa maudite fierté. Elle se détourna de la célébrité et reporta son attention sur les pauvres wannabe mannequins qui essayaient tant bien que mal d’atteindre un niveau convenable… bien loin du leur. Ils les ont dénichés où ces grandes nigaudes ? Elles ont vraiment l’air stupides à se tordre comme ça avec leurs sourires forcés. Allez, mets y un peu du tiens… Non, mais sérieusement c’est en étant timide comme ça qu’elle compte faire carrière ? Mais retourne faire des shootings avec tes copines, meuf, tu as aucune chance dans ce monde. Son regard qui scrutait leurs concurrentes détaillaient avec une exactitude affolante chacun de leurs gestes chaque expressions. Son joli visage se déforma peu à peu en grimace. Qu’était-ce ce spectacle comique ? Un massacre de leur profession. C’est cela que valait les modèles coréens ? Elle en était sûre à présent, elle avait toutes ses chances dans se démarquer de toutes ces filles bas de gamme, gamines n’ayant pu se détacher de leurs rêves de gosse ou cherchant à se faire de l’argent facilement grâce à leur physique. Il suffit pas d’être jolie dans ce métier, pauvre petite chose. Prostitue toi, tu feras de l’argent plus rapidement et plus facilement si tu veux mon avis. Elle se tourna vers Sun Joo Hee, sa bouche se tordant dans une expression plus sérieuse et alarmante.

« Je vous le demande parce que je ne suis pas encore bien habituée à ce milieu mais vous ne trouvzs pas qu’elles sont un peu… mauvaises ? » Elle avait émis ses mots avec une précaution absolue et un ton enfantin, jouant la carte de la jeune femme qui ne pouvait pas mettre une once de méchanceté dans ses mots et parlait seulement parce que ce constat s’accrochait à son esprit. Elle avait prononcé ce dernier mot « mauvaises » comme si elle avait dû se forcer à dire un gros mot, avec un certain dégoût qui était en réalité un dégoût rapporté à la scène de désespoir qui se déroulait sous ses yeux. Même les photographes semblaient désespérés.

Elle en aurait presque regretté ces anciennes compétitrices japonaises, il n’y avait rien de satisfaisant dans une victoire facile.
© 2981 12289 0




My mind is an horror storyIf you read it, you'd be in tears  
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
No competition in front of us [pv Watanabe Mio] Empty

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !