Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Beolsae.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
There's no mistletoe but... #NAMVY O1jeThere's no mistletoe but... #NAMVY O1jeThere's no mistletoe but... #NAMVY O1jeThere's no mistletoe but... #NAMVY O1je
Le Deal du moment : -60%
Samsung Disque Dur Portable SSD Portable T5 (1 TB)
Voir le deal
166.98 €

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
 :: Le reste du monde :: Séoul :: Les alentours de la ville

There's no mistletoe but... #NAMVY

Park R. Ivy
Park R. Ivy
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

There's no mistletoe but... #NAMVY There's no mistletoe but... #NAMVY Empty Mar 1 Jan - 16:19

There's no mistletoe but... & Outfits « Oh god ! Je suis gelée ! » S’exclama Ivy alors qu’elle et Nam Kyun arpentaient les allées entre les petits chalets en bois du marché de Noël. Elle était bien couverte pourtant, mais le marché était plus froid que ce qu’elle avait imaginé. Elle ne regrettait pas cette balade cela dit, il s’agissait de leur dernière soirée dans cet endroit, et elle aimait l’idée qu’ils en aient profité jusqu’au bout. Un sourire aux lèvres, Ivy repéra un stand de vin chaud à la française. Poussant une petite exclamation, elle attrapa le bras du coréen et l’y entraîna avec elle. L’homme du stand portait un gros bonnet rouge de père noël et les accueilli en lâchant un « ho ho ho », ce qui fît rouler les yeux à la néo-zélandaise complètement désabusée. Néanmoins, elle lui commanda deux grands verres avant d'ôter ses gants. Lorsqu’elle eut le breuvage fumant entre les mains, elle apprécia la chaleur qui s’en dégageait et réchauffait ses doigts gelés. Mais ce n’était pas la seule chaleur agréable, il y avait aussi celle ambiante entre elle et le coréen. Ces dernières semaines, elle avait retrouvé la complicité qu’elle avait avec Nam Kyung, appréciant le fait de pouvoir être elle-même, de le charrier, de le taquiner et juste de passer du temps avec lui. Ivy avait conscience de certains changements chez lui, chez elle et entre eux suite aux bouleversements dans leurs vies respectives. Mais elle se contentait de vivre dans l’instant plutôt que de trop penser, c’était bien plus simple de cette façon et bien moins périlleux, et l’instant présent était fort plaisant. « Cheers ! » Dit-elle avant de boire une bonne gorgée de sa boisson, il y avait bien longtemps qu’elle n’en avait pas bu. Mais Ivy refusait de penser à ces souvenirs de voyage en France avec sa famille et sa sœur, encore trop amère des évènements passés. Ce moment était trop agréable pour que sa noirceur habituelle ne vienne l’entacher. Serrant toujours ses deux mains autour du gobelet, elle se rapprocha un peu de Nam Kyung, cherchant par là à profiter de la chaleur qui pouvait émaner du coréen, mais soyons réalistes, c’était en vain. « Tu veux voir quoi après ? » Demanda-t-elle à Nam Kyung en relevant la tête pour s’adresser à lui. Elle n’avait pas oublié qu’il s’agissait qu’une grande première pour lui, et elle espérait qu’il puisse profiter de ces vacances à la montagne au maximum.  
 
code by solosands


fxxk wit' us
world has turned its back on us like this but everything’s gonna be okay cuz nothing can fuck with us. people are talking loud about us but don’t need to be afraid cuz nothing can fuck with us ♛♚

Lim Nam Kyung
Lim Nam Kyung
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: There's no mistletoe but... #NAMVY There's no mistletoe but... #NAMVY Empty Mar 15 Jan - 1:51

There's no mistletoe but... & Outfits Au début, je dois avouer que je n'étais pas très très chaud pour venir passer les fêtes de fin d'année ici. Et pour cause... Laisser ma mère toute seule pour Noël, jamais je ne l'avais fait avant ça. A vrai dire, c'était même quelque chose qui me paraissait inconcevable. Faut dire que je suis la seule personne qui lui reste et... Cuisiner nos plats préférés à tous les deux, me pointer à l’hôpital avec une tonne de sacs sous les bras, décorer sa chambre pour l'occasion en accrochant des guirlandes par-ci par là et passer des heures avec elle à se remémorer de bons souvenirs, c'est devenue notre petit rituel. Notre tradition à nous, en quelques sorte... Alors, forcément, on ne peut pas dire que cette décision, celle de passer les vacances de fin d'année loin d'elle, fut des plus faciles à prendre et, pour être honnête, si ma mère n'avait pas autant insisté pour que je profite, je ne serais sûrement pas ici en compagnie d'Ivy, à l'heure qu'il est... Arpentant d'ailleurs les allées de ce magnifique marché de Noël, aux côté de la jeune femme, je ne peux m'empêcher de laisser échapper un faible soupir à ses paroles. « M'en parle pas... Je sens presque plus mes mains ! » Pourtant, ces dernières, enveloppées dans des gants, n'ont pas quitté mes poches depuis que nous sommes sortis du chalet. Mais il fait tellement froid... Heureusement, bien vite, c'est vers un chalet proposant du vin chaud que l'on se dirige et si je doute que ce dernier suffise à nous faire oublier les températures particulièrement basses, il aura au moins le mérite de nous réchauffer un tout petit peu. Un léger sourire prend d'ailleurs possession de mon visage, aussitôt le gobelet en contact avec mes mains. « Ça fait du bien, putain... » Encore quelques minutes de plus et je crois que j'aurais pu m'arracher un doigt aussi facilement que l'on brise une petite branche d'arbre. Vraiment, sans déconner... Mais soit. Buvant une première gorgée de ma boisson, je ferme les yeux un bref instant, sentant le liquide chaud dévaler le long de ma gorge, mais finis par les ré-ouvrir, avant de répondre à la question de la Sango : « Hm, j'en sais trop rien... Je pense qu'on a déjà fait le tour de tout ce qu'il y avait à voir, non ? » Mais avant même qu'Ivy ne me réponde, je m'empresse finalement d'ajouter, en haussant légèrement les épaules : « Puis, pour être honnête, je ne serais clairement pas contre l'idée de retourner au chalet, de se faire un bon chocolat chaud et d'aller lire un bon livre, enroulé dans une couverture ! » Oh, oui... Une couverture et un bon chocolat chaud ! Il n'y a rien de mieux par un temps pareil... 

code by solosands


Bird in the storm ✧ When something bad happens you have three choices. You can either let it define you, let it destroy you, or you can let it strengthen you...
Park R. Ivy
Park R. Ivy
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: There's no mistletoe but... #NAMVY There's no mistletoe but... #NAMVY Empty Sam 9 Mar - 16:11

There's no mistletoe but... & Outfits Elle ne pouvait qu’être d’accord avec Nam Kyung, ce vin chaud faisait un bien fou, et elle hocha vivement la tête à ses propos. Elle serra ses mains autour du gobelet, essayant d’en absorber le plus de chaleur possible. « Merci l’Europe pour cette boisson. » Dit-elle en portant ses lèvres à son verre, buvant une gorgée en poussant un petit son satisfait. Elle avait du mal à imaginer comment elle allait tenir en retournant dans le marché de Noël sans son vin chaud. « Mmh... » Avaient-ils vraiment fait le tour ? Sans doute, en toute honnêteté, sur les derniers chalets, Ivy était plus concentrée sur le fait d’avoir froid, que sur ce qu’ils regardaient. Avant qu’elle ne puisse répondre, Nam Kyung continua, et un sourire franc étira les lèvres de la jeune femme. « Si tu comptais me séduire... C’est réussi. » Dit-elle en riant doucement. Elle avait soudain envie de finir son vin chaud rapidement pour rentrer et coller mot pour mot au plan du coréen. « Oh ! » Elle le pointa du doigt en pensant à quelque chose. « On devait continuer ce manga aussi ! Tu sais celui que j’ai rattrapé en quelques semaines. » Parce que oui, à force de faire pression sur elle (et elle insistait allègrement sur « faire pression ») il avait obtenu gain de cause, et Ivy avait commencé à lire des mangas, juste pour se faire un avis. Problème, elle avait commencé à adorer cette série, et était régulièrement venue dans la chambre du coréen pour lui piquer les tomes qu’elle avait de retard. Et maintenant ils en étaient au même point dans l’avancement de l’histoire, ils avaient pris l’habitude de le lire ensemble. « Tu l’as continué ? » Mais avec tout ce qu’il s’était passé dans leurs vies mutuelles et entre eux, Ivy n’avait pas eu l’occasion de lire davantage. Elle espérait quand même pouvoir retourner à leur petite habitude, elle était même prête à acheter les derniers tomes dans une boutique sur le chemin si jamais ils les trouvaient.   
 
code by solosands


fxxk wit' us
world has turned its back on us like this but everything’s gonna be okay cuz nothing can fuck with us. people are talking loud about us but don’t need to be afraid cuz nothing can fuck with us ♛♚

Lim Nam Kyung
Lim Nam Kyung
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: There's no mistletoe but... #NAMVY There's no mistletoe but... #NAMVY Empty Dim 16 Juin - 1:24

There's no mistletoe but... & Outfits Quand nous avons quitté le chalet un peu plus tôt, voulant profiter un maximum de cette dernière soirée à la montagne, j'étais loin d'imaginer que le froid serait aussi glacial. Aussi déchirant… Pourtant, je ne suis pas du genre frileux, en temps normal. Et ce n'est pas comme si nous, coréens, n'étions pas habitués à des températures particulièrement basses en hiver. Mais, pour le coup, je dois avouer avoir beaucoup de mal à ne pas trembler et, qu'on se le dise, ce n'est pas faute d'avoir pris soin de superposer les couches de vêtements, avant de songer mettre le nez dehors. D'ailleurs, maintenant que j'ai évoqué l'idée d'une petite soirée, enroulé dans un plaid avec un grand bol de chocolat chaud dans les mains, c'est complètement mort... Je ne me vois pas rester ici, en plein milieu de ce marché, une minute de plus ! Et, à en croire ses paroles, ce n'est certainement pas ma camarade, ici présente, qui tentera de m'en dissuader. « Te séduire n'était pas tellement dans mes intentions mais... J'suis content de voir que nous sommes sur la même longueur d'ondes. » Lui adressant un sourire en coin, un brin taquin, je vide le contenu de mon verre et jette ce dernier dans un poubelle qui se trouvait non loin de nous, avant d'arquer légèrement un sourcil à la question de Ivy. « Non, j'ai pas vraiment eu le temps de lire, ces derniers mois... » Mais la vérité c'est que, après notre dispute et le fait que nous ne nous parlions plus pendant X mois, je n'avais pas vraiment la foi de poursuivre la lecture de ce manga qui était alors devenue comme une sorte de rituel entre nous. « De toute façon, je doute qu'on puisse se procurer les tomes, ici... » Même dans la grande bibliothèque mise à notre disposition dans le chalet, il y a peu de chance que l'on y trouve ce manga. « Mais, dis moi ?! Ton roman, ça avance ? » Cela fait un petit moment que la jeune femme ne m'en a pas parlé. Alors, certes, nous étions en froid pendant plusieurs mois, ceci expliquant donc en grande partie cela. Mais même avant que des tensions n'éclatent entre nous, la Sango demeurait plutôt discrète à ce sujet. « Tu veux pas me faire lire ce que tu as fait ? » Je sens le stop arriver gros comme une maison. Après tout, je suis le premier à ne pas aimer partager mes projets avant que ces derniers ne soient complètement terminés. Mais comme on dit, qui ne tente rien, n'a rien, pas vrai ?

code by solosands


Bird in the storm ✧ When something bad happens you have three choices. You can either let it define you, let it destroy you, or you can let it strengthen you...
Park R. Ivy
Park R. Ivy
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: There's no mistletoe but... #NAMVY There's no mistletoe but... #NAMVY Empty Mar 9 Juil - 20:58

There's no mistletoe but... & Outfits Ivy ne savait dire si elle avait été présomptueuse avec sa tenue ou si le froid était bien plus fort que ce qu’elle avait pensé, mais clairement, elle se les gelait comme on dit. Elle aurait sans doute dû se couvrir davantage, mais voir que Nam Kyung souffrait du froid lui aussi la réconfortait quand même. Comme il le disait, ils étaient sur la même longueur d’ondes pour cet « after », et le programme qu’ils se préparaient s’annonçait savoureux. Leurs verres finis et jetés, ils se remirent en route, Ivy accélérant même légèrement le pas tant elle avait hâte de pouvoir enfin se retrouvée au chaud. Tout en marchant, ils continuaient de discuter, car les silences n’étaient pas ce qui les définissaient le plus s’ils n’étaient pas entièrement absorbés dans leurs bulles respectives, et la jeune femme préférait parler pour ne pas trop penser au froid. « Je vois... » Par les quelques mots de Nam Kyung, elle comprenait que, peut-être, lui non plus n’avait pas souhaité continuer cette lecture rituelle sans elle. Elle trouvait cette idée réconfortante, au risque de paraître niaise ou stupide, elle aimait l’idée qu’il n’ait pas continuer sans elle. Elle se demandait si elle lui avait manqué. Parce qu’à demi-mots et à sa façon (en le taquinant plus que d’habitude), ces dernières semaines, elle lui avait fait comprendre ou du moins essayer, que lui, lui avait vraiment manqué. Les mains dans les poches, elle lui donna un coup d’épaule, un mince sourire aux lèvres. « On arrangera ça en rentrant. » Et involontairement, son ton monta sur sa fin de phrase, la faisant ressembler à une question. Elle voulait juste savoir que les choses allaient redevenir comme avant après cette (trop longue) période de froid. « Mmh... » Elle prit un air plus pensif à la question du coréen. « On va dire que oui ? » Elle eut un petit rire presque gêné. « J’ai écrit quelques passages mais plutôt des idées pour l’avancée... Mais j’avais la tête ailleurs. » Avec ce qu’elle avait appris sur sa mère biologique et sa brouille avec Nam Kyung, sa plume avait quelque peu souffert. « Mais oui, je peux te faire lire ce que j’ai écrit, tu me diras ce que tu en penses. Si j’ai encore le modjo ou pas ? » Elle n’en doutait pas vraiment, les phases de creux arrivaient toujours à un moment. Elle eut un petit rire avant de voir leur chalet au loin et de pousser une petite exclamation de joie. Les mains toujours dans les poches, elle se mit à trottiner jusque la porte qu’elle poussa ensuite avec une certaine hâte. Ses joues rougirent rapidement une fois à l’intérieur, et elle poussa un soupir de contentement. « Je sens plus mes pieds ! » Elle remua ses orteils frigorifiés une fois déchaussée. « Je pense prendre une douche avant le début de notre programme, histoire de me réchauffer. Je fais vite ! » Elle voulait se réchauffer, et enfiler un pull chaud, être la plus cozy possible avant qu’ils ne profitent de la soirée comme ils aimaient le faire.
 
code by solosands


fxxk wit' us
world has turned its back on us like this but everything’s gonna be okay cuz nothing can fuck with us. people are talking loud about us but don’t need to be afraid cuz nothing can fuck with us ♛♚

Lim Nam Kyung
Lim Nam Kyung
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: There's no mistletoe but... #NAMVY There's no mistletoe but... #NAMVY Empty Ven 8 Nov - 22:56

There's no mistletoe but... & Outfits Ces derniers mois ont été particulièrement compliqués pour moi. En effet, après avoir décidé de mettre un terme au « contrat » qui me liait depuis pas mal de temps à certaines personnes que d'aucun jugerait peu recommandables, il a fallu que je trouve le moyen de ramener de l'argent pour financer à la fois les coûts d'hospitalisation de ma mère mais aussi mes études et ma chambre au dortoir. Et, bien évidemment, tout cela a eu un prix puisque n'ayant pas d'autre choix que de multiplier les jobs pas-ci par-là pour y arriver, j'en étais rendu à ne plus avoir une seule seconde pour moi. Pas même pour dessiner un peu... Sans parler de toutes ces heures de sommeil en moins accumulées pendant des semaines et que j'ai eu bien du mal à récupérer. Alors, très honnêtement, lire un manga ne faisait malheureusement pas partie de mes priorités. Et dieu seul sait à quel point cela m'a manqué. Cela dit, je mentirais si je disais que cela n'avait pour seule raison que les nombreux changements survenus dans ma vie dernièrement. Car ce n'est pas le cas et les quelques différents que j'ai eu avec Ivy ont également pas mal joué sur mon moral. Me contentant néanmoins d'un simple « Hm... » quand elle évoque l'idée de pouvoir reprendre nos petits rituels, une fois de retour à Séoul, mon visage se charge ensuite d'une expression quelque peu surprise à sa première réponse pour le moins évasive quand j'en viens à la questionner sur l'avancée de son roman. Mais ne mettant finalement pas longtemps à comprendre où elle veut en venir, je finis par hocher légèrement la tête et m'exclame, faussement hautain : « Compte sur moi ! Cela dit, ne t'attends pas à ce que je me montre indulgent. C'est pas parce que Madame a eu un p'tit coup de mou que je vais faire preuve de plus de clémence dans mes critiques ! » Laissant échapper un rire, nous arrivons finalement au chalet et j'adresse un rapide signe de la tête aux quelques Sango présents autour de la cheminée, avant de filer sans plus tarder vers la chambre que je partage avec Ivy. Je me débarrasse ensuite de mon gros manteau que je troc contre un gros pull bien sec et, profitant du fait que la jeune femme soit allée se doucher, je m'éclipse rapidement de la chambre pour aller nous chercher de quoi nous sustenter durant les quelques heures de lecture qui nous attendent. Je ne mets d'ailleurs pas longtemps avant de revenir, un plateau sur lequel j'ai disposé tout un tas de choses, à savoir nos deux tasses de chocolat chaud, des paquets de gâteaux et quelques chocolats de Noël, et alors que je dépose le tout sur le bureau de la chambre, la porte de la salle de bain finit par s'ouvrir. « Pile poil au bon moment ! » Je lui indique ensuite le plateau d'un léger mouvement de la tête, avant de me diriger vers ma valise dans laquelle je finis par fouiller. « Alors, on commence par quoi ? Ton roman ? » Et après quelques secondes à chercher, je finis par lui montrer le tome 1 d'un manga : Shikabane Hime. « Sinon j'avais emmené ce manga aussi. J'étais pas certain de trouver du temps pour le lire mais ça faisait un bail que je lorgnais dessus alors... On a qu'à le commencer ensemble ?! » Un manga qui parle de zombies, ça devrait lui plaire, non ?

code by solosands


Bird in the storm ✧ When something bad happens you have three choices. You can either let it define you, let it destroy you, or you can let it strengthen you...
Park R. Ivy
Park R. Ivy
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: There's no mistletoe but... #NAMVY There's no mistletoe but... #NAMVY Empty Jeu 6 Fév - 16:41

There's no mistletoe but... & Outfits Ces derniers mois n’avaient pas été faciles pour Ivy et pour Nam Kyung non plus. D’abord d’un point de vue personnel, la vie ne semblait pas vouloir leur faciliter les choses. Ivy avait d’ailleurs failli ne pas s’en remettre. Découvrir la vérité sur sa mère biologique, sa conception, son abandon... Elle avait été anéantie, elle savait très bien que la façon dont elle avait réagi lui avait fait frôler le pire. Si Nam Kyung n’avait pas été là et répondu à l’appel au secours de Hye Sun, elle ignorait si elle si elle aurait pu être là, avec lui, pour célébrer ce Noël.

Enfin arrivés au chalet, Ivy avait filé à la douche pour se réchauffer. La jeune femme accueillit tout ça comme un réel moment de paix et elle ne parlait pas seulement de l’eau brûlante qui coulait sur sa peau encore frissonnante, mais d’un tout sur ces derniers temps. Soupirant d’aise une fois sortie, Ivy enfila rapidement un legging et un sweat certes trop grand mais ô si chaud. Elle était encore en train de se sécher les cheveux quand elle sortit de la salle de bain. « Whoah c’est que tu fais ça bien ! » Siffla-t-elle en avisant le plateau que le coréen leur avait préparé. Elle ne perdit pas une seconde pour aller s’allonger sur le lit de Nam Kyung. Elle se poussa jusqu’au bord pour lui laisser assez de place, pour qu’il puisse s’allonger lui aussi. Elle attrapa un oreiller qu’elle plaça sous son buste alors qu’elle s’allongea sur le ventre. « Mmmh... » Réfléchit-elle quelques secondes en fixant avec intérêt le manga qu'i tenait à la main. Après un instant de réflexion, elle se releva pour attraper un carnet noir (qui ressemblait presqu’à un grimoire) posé au milieu de ses affaires dans sa valise. C’était dedans qu’elle avait écrit la plupart du temps sur ces dernières semaines. Elle se sentait plus à l’aise d’écrire à la main, de sentir le mouvement de son crayon sur le papier plutôt que d’écrire sur son ordinateur. « Commençons par le roman ! Je pourrais encaisser les critiques à coup de gâteaux et de chocolat. » Et pour illustrer son propos, elle piqua un biscuit dans le plateau avant de revenir s’installer sur le lit. Elle ouvrit le carnet, le feuilletant jusqu’à arriver à certaines pages en particulier qu’elle tapota du bout des doigts. « C’est le passage le plus abouti. » Dit-elle en regardant les pages noircies de textes, de ratures et d’annotations pendant que Nam Kyung s’installait à son tour. Elle avait un sourire assez énigmatique. Elle était certaine qu’il reconnaîtrait dans le comportement de l’héroïne quelque chose de familier. Il faut dire que la façon dont le personnage réagissait à l’origine de ses pouvoirs était assez similaire à la réaction d’Ivy quant à ses origines. Une sorte de mise en abîme qu’elle se sentait presque timide de montrer à celui qui avait été aux premières loges lorqu’elle avait amorcé ce cycle infernal dont elle luttait encore pour en sortir entièrement.
 
code by solosands


fxxk wit' us
world has turned its back on us like this but everything’s gonna be okay cuz nothing can fuck with us. people are talking loud about us but don’t need to be afraid cuz nothing can fuck with us ♛♚

Lim Nam Kyung
Lim Nam Kyung
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: There's no mistletoe but... #NAMVY There's no mistletoe but... #NAMVY Empty Dim 5 Avr - 0:57

There's no mistletoe but... & Si cette virée au marché de Noël avait été bien sympathique et clôturait superbement bien ce petit séjour à la montagne, je dois quand même avouer que je suis plutôt content de retrouver notre chambre, et encore plus de me dire que demain je serais de retour sur Séoul. Parce que tout ce froid... Je suis pas trop certain de pouvoir le supporter encore longtemps, tout comme je  pense avoir atteint mon quota de gamelles dans la neige pour au moins les dix prochaines années. Ceci étant dit, si à présent l'heure est à la préparation des valises pour bon nombre d'entre nous (quoique, en ce qui me concerne, je n'avais pas grand chose à faire puisqu'à notre arrivée je n'ai même pas pris la peine de ranger mes affaires dans les armoires mises à notre disposition), je compte bien profiter de cette dernière soirée dans ce chalet perdu au milieu des montagnes. Et quoi de mieux pour ça que de se goinfrer de gâteaux et chocolats en tout genre, tout en lisant quelques bons mangas ? La soirée de rêve, ça ne fait aucun doute... En plus, je ne suis pas seul pour en profiter. D'ailleurs, à la remarque de la jeune femme, je ne peux m'empêcher de lâcher un rire. « Evidemment, qu'est-ce que tu crois ? Je fais jamais les choses à moitié, moi ! » Sortant ensuite quelques tomes de ma valise, je balance doucement ces derniers sur mon lit, tout près de la jeune femme qui, à son tour, part fouiller dans ses affaires pour en sortir un vieux carnet presque tout droit sorti d'un vieux film de sorcières. « T'écris vraiment tes idées là dedans ou des sortilèges ? » que je ne peux d'ailleurs m'empêcher de lâcher, taquin, tout en récupérant finalement le plateau que je rapproche de nous, le déposant cette fois-ci sur ma commode. Je prends ensuite place sur le lit, me couchant à côté de la jeune femme, et attrape le carnet qu'elle me tend. Un silence s'installe alors dans la pièce, le temps de quelques minutes, et une fois que je viens finalement à bout de ma petite lecture, je laisse d'abord échapper un simple « Hm... » Est-ce que j'essaye de faire durer le suspense ? Faut croire... Jetant d'ailleurs un regard en biais vers la jeune femme, je me redresse finalement, m'asseyant en tailleur, et fais mine de réfléchir pendant plusieurs longues secondes. « C'est pas trop mal... » que je m'exclame alors, haussant légèrement les épaules. « L'héroïne me fait beaucoup penser à quelqu'un, d'ailleurs. Une certaine chieuse que je connais bien... » Une nouvelle fois, je lance un regard à la jeune femme et un sourire prend possession de mon visage, tandis que je referme le carnet. « M'enfin, y'avait pas trop de quoi s'inquiéter ! Apparemment, t'as toujours le modjo... » Et, sur ces mots, j'attrape deux chocolats, dont un que je tends à Ivy. «Tiens ! Ça mérite bien un chocolat !  » Et peut-être également une autre petite surprise, que je me garde toutefois d'évoquer pour l'instant, m'emparant finalement du premier tome de Shikabane Hime. « Prête ? »
code by solosands


Bird in the storm ✧ When something bad happens you have three choices. You can either let it define you, let it destroy you, or you can let it strengthen you...
Park R. Ivy
Park R. Ivy
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: There's no mistletoe but... #NAMVY There's no mistletoe but... #NAMVY Empty Mar 7 Avr - 23:32

There's no mistletoe but... & Outfits Il y avait deux sortes de douches, celles que l’on prenait pour se laver et celles que l’on prenait pour se réchauffer (Ivy rajouterait qu’il y en avait une troisième sorte : celles qui se partageaient, mais c’était un autre sujet). Sortant de la salle de bains la peau encore rougie par la température de l’eau, il était facile de deviner qu’elle avait tenté de se défaire de ce froid qui lui mangeait les pieds et les doigts jusque-là. Malgré tout, elle se sentait encore frissonner, mais une certaine chaleur l’envahit en voyant ce qu’avait préparé Nam Kyung. Assez rapidement, elle avait pris possession du lit du jeune homme, prête à profiter de cette soirée et de ce moment avec lui. Elle ne se releva que pour lui tendre son carnet de notes et se réinstalla de nouveau sur le lit du coréen, lui laissant juste assez de place pour qu’il puisse se joindre à elle. « Peut-être les deux ? C’est dedans que j’écris les recettes de mes filtres d’amour. » Répondit-elle sur le même ton de la taquinerie qu’il avait utilisé. Mais elle fît moins la fière en le regardant lire les pages noircies de son carnet. Les pensées d’Ivy avaient été assez chaotiques ces derniers mois. Elle avait souffert d’un manque total d’envie d’écrire et ensuite d’un manque d’inspiration comme si elle ne savait plus le faire. Pendant un long moment, elle avait eu la sensation que découvrir ses origines l’avait complètement changée, comme si Ivy n’était plus Ivy. Il lui avait fallu un moment pour sortir de cet état d’esprit dévastateur. Elle avait la crainte que son style d’écriture ou encore la façon qu’elle avait de porter son histoire ne soient plus les mêmes non plus. L’avis de Nam Kyung était important, probablement plus qu’il ne le pensait, alors ses compliments, bien qu’ils les déguisent, rassurèrent Ivy. Elle fût incapable de cacher le sourire que cela lui inspira ses mots mais ne comptez pas sur elle pour ne rien rétorquer. « Mais une chieuse qui t’a vachement manqué non ? » Elle était quasiment certaine de la réponse, la soirée qu’ils venaient de se prévoir en était la preuve mais elle avait envie de le titiller. Reprenant le carnet, d’un air songeur elle joua avec le coin légèrement corné. « Tu trouves que mon style a changé ? Ou la façon dont je mène l’histoire ? » Elle hésita quelques secondes. « Je sais pas, c’était comme si tout ça avait changé... Tout ce que j’étais. Jusqu’à mon écriture. » Elle aurait pu hésiter à lui dire ces choses-là, mais Nam Kyung l'avait vu des plus vulnérables. Il était là ce fameux soir où Ivy avait tellement voulu oublier qu’elle avait frôlé le drame. Néanmoins, rassurée par les mots du coréen, ce fût presque comme un chiot qui cherche les récompense qu'Ivy prit le chocolat comme s’il s’agissait d’un susucre, poussant une petite exclamation en le prenant en bouche. « Si à chaque fois j’ai le droit à un chocolat, je vais écrire tous les jours. » Si seulement elle en était capable. Finalement, elle posa le carnet au pied du lit puis revint s’allonger, un oreiller calé sous le ventre, son épaule contre celle de Nam Kyung. « Prête ! » Mais à peine un battement de cils plus tard. « Non attend ! » Juste le temps pour elle de prendre son bol de chocolat et le paquet de biscuits. Elle se replaça comme elle l’était quelques instants auparavant, prenant garde de ne pas renverser son chocolat. « Allez go ! C’est toi qui bosse. » Dit-elle en pointant le manga d’un geste du menton tout en tenant son bol d’une main, elle commença à ouvrir le paquet de gâteaux de l’autre pour se servir dedans. Mais les choses étaient plus compliquées lorsqu’on était occupé à lire un manga en même temps. Ils retrouvèrent leurs réflexes de lecture commune avec une rapidité rassurante et déconcertante, donnant à Ivy une sensation de confort et de sécurité troublante. Au bout de quelques pages, elle sortit un biscuit du paquet et sans quitter le livre des yeux, plaça la gourmandise contre les lèvres de Nam Kyung. « Fais « aah ». » Et bien oui, si lui bossait, elle pouvait au moins le nourrir, ça ne lui demandait pas trop d’effort. Frissonnant encore légèrement, elle n’arrivait définitivement pas à se réchauffer, elle se colla encore un peu plus au coréen, allant même jusqu’à poser ses pieds glacés sur ses mollets, attendant une réaction de protestation au moindre instant.
 
code by solosands


fxxk wit' us
world has turned its back on us like this but everything’s gonna be okay cuz nothing can fuck with us. people are talking loud about us but don’t need to be afraid cuz nothing can fuck with us ♛♚

Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: There's no mistletoe but... #NAMVY There's no mistletoe but... #NAMVY Empty

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet
Rejoins les colibris !
Les Beolsae sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !