Revenir en haut Aller en bas



 
Au mois d'août, le vent est fou !
HAPPY BIRTHDAY STW !!!! VIENS FÊTER L'ANNIVERSAIRE DE STW, PAR ICI !

Where are you now that I need you ? [Pv Park Jihye]

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Myeongdong
Phya Lamaï
Phya Lamaï
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Where are you now that I need you ? [Pv Park Jihye] Empty Mar 13 Aoû - 17:14
Where are you now that I need you?
ft. Park Ji Hye



J’étais soulagée et en même temps pas très à l’aise. C’est vrai, ce genre de situation est particulièrement gênant et je sens que je vais faire face à une rencontre assez bizarre. Mais je dois passer par là, après tout, tout ce qui compte c’est que je récupère mon carnet. Je ne me rappelle même plus qui était la fille assise à côté de moi quand, à la place de prendre mon précieux livre, j’ai pris le sien et elle le mien. Oh je prie pour qu’elle ne l’ouvre pas, dedans, j’y ai dessiné tous mes états d’âme, ce n’est pas un carnet de dessin scolaire. C’est comme mon journal intime mais à la place d’y écrire, je représente mes pensées en graffitis parfois assez étranges. Si elle l’a ouvert, qu’est-ce qu’elle va penser de moi ? Mais en même temps, j’ai jeté un coup d’œil dans le sien alors je ne pourrais pas vraiment la blâmer. Si je n’avais pas ouvert ce livre, je n’aurais jamais trouvé le numéro qui est inscrit en première page.

D’ailleurs, qui est assez responsable pour penser à écrire son numéro dans son carnet ? C’est une idée que je n’ai jamais eue et qui m’aurait épargné de racheter dix fois mon recueil parce que je l’avais égaré… Je devrais penser à le faire dans le futur ! Je marche vers le lieu de rendez-vous, drôle d’endroit puisqu’il se trouve être un magasin de mode. J’ai eu ses instructions par sms et google maps me guide jusque cette fameuse enseigne. J’ai préféré y aller à pieds, après mon passage journalier à Shake It Radio. Elle m’a prévenu qu’elle aurait un peu de retard alors je ne me presse pas, écouteurs vissés dans mes oreilles, je flâne tout en faisant attention à ne pas m’éloigner du chemin dicté par l’application.

J’avais décidé de rester en mode on pour aller la voir, je suis sûre qu’elle ne se rappelle pas non à quoi ressemblait la fille à sa gauche dans la salle d’études… Elle ne pourra donc pas savoir que je suis une switch girl et je préfère me balader en ville habillée correctement plutôt qu’avoir encore l’air d’une sdf. J’arrive finalement dans le bâtiment et m’appuie sur le mur de la façade pour plonger dans mes pensées rythmées de la musique qui résonne contre mes tympans. Il fait frais alors que la pénombre envahit déjà les rues de la capitale. Un frisson caresse mon échine et je sors mon téléphone de ma poche pour lancer un jeu qui pourrait faire passer le temps…

Et le temps passe... Mais aucune trace de la jeune fille. Elle m’avait donnée une heure approximative mais il est déjà 22h et je regrette de ne pas avoir pris de veste, je pensais qu’un peu de retard ne signifiait pas arriver 2h en retard. Je piétine sur place pour tenter de me réchauffer et serre le carnet de l’inconnue contre moi comme s’il pouvait me servir de couverture. C’est bien parce que mon carnet m’est très précieux que je reste. Je me demande une nouvelle fois si je ne me suis pas trompée d’endroit et pour la 15ème fois en une heure, je vérifie l’adresse qu’elle m’a fournie. C’est bien ici, je devrais cesser de douter. Je souffle sur mes doigts qui deviennent plus pâles que d’habitude, je ne les sens presque plus et en plus, je commence à avoir vraiment faim ! Je ne suis plus entourée que d’un léger halo de lumière dégagé par un lampadaire solitaire et la nuit s’est glissée partout, ne laissant place qu’à une drôle d’ambiance que je tente de casser avec une musique plus entraînante. Mais ce qui devait arriver arriva et mon téléphone, dépourvu de batterie, choisit son moment pour s’éteindre et me laisser dans un silence pesant. Je fixe ma montre. 22h21. Je tente de me rassurer en me murmurant à moi-même mais rien n’y fait, j’ai juste envie de rentrer chez moi et de me racheter un nouveau carnet. C’est toujours mieux que de finir congelée, non ?

Park Ji Hye
Park Ji Hye
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Where are you now that I need you ? [Pv Park Jihye] Empty Sam 17 Aoû - 18:52
Ji Hye, elle regarda l’heure sur la grosse horloge, avant qu’un énième soupir désespérée quitte ses lèvres parfaitement maquillées. Elle aurait dut se douter que donner rendez-vous à quelqu’un juste avant la fin de son travail était une mauvaise idée. Elle ne finissait jamais à l’heure après tout et histoire de changer, ses chefs lui avait refiler plusieurs tâches deux minutes avant de partir, des tâches que la jeune femme n’avait put refuser. Parce qu’elle savait qu’elle aurait eu le malheur de se plaindre, elle se ferait virer. Alors la coréenne elle faisait son possible pour finir ses coutures rapidement.

C’est finalement avec deux heures de retard, voir plus, que la Park put quitter l’atelier de couture. Dernière, histoire de changer. Si elle n’aimait pas ce qu’elle faisait, nuls doute que la gumiho serait partie depuis longtemps. Mais Ji Hye adorait son travail, donc, elle subissait en silence, et même le sourire aux lèvres. Un regard vers l’extérieur lui apprit que la nuit était tombée et que du même coup, la chaleur aussi. Un peu inquiète pour la jeune femme qu’elle faisait attendre, et après un message pour lui assurer qu’elle arrivait, elle prit la peine de prendre une vieille veste qui allait se faire jeter de l’atelier avant de descendre, fermant tout derrière elle.

Dehors, la future styliste ne peut s’empêcher de frisonner, essayant de voir si quelqu’un l’attend, ses talons hauts ne l’aidant même pas à voir au-dessus de la foule. Mais finalement, elle aperçoit une fille, accoudée contre un lampadaire, semblant attendre et très probablement excédée. Un pauvre sourire sur les lèvres, la petite jeune femme s’approche d’elle, une moue désolé sur les lèvres.

« C’est vous, May ? »

Un léger hochement de la tête suffit pour que la coréenne s’incline fortement, se rependant aussitôt en excuse.

« Je suis vraiment désolé, on m’a refiler une montagne de chose à faire, deux minutes avant de partir. Je n’ai même pas put vous prévenir comme il fallait. Excusez-moi. »

Elle voit bien que la jeune femme est frigorifiée et aussitôt, la styliste lui temps la vieille veste, qu’elle a rapidement retouchée au cas où.

« Tenez, pour ne pas que vous n’attrapiez plus froid. Je peux vous payer un repas pour me faire pardonner ? »


Elle s’en voulait vraiment la coréenne, ça se lisait dans ses yeux et sur ses traits, ses mains se tordant de gêne. Pour une fois, elle n’aurait aucune honte à dépenser de l’argent pour quelqu’un. Son cahier de dessin, elle pourra toujours le récupérer pendant qu’elle mangerait, et rendre le sien à l’autre jeune femme.
Phya Lamaï
Phya Lamaï
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Where are you now that I need you ? [Pv Park Jihye] Empty Dim 18 Aoû - 2:52
Where are you now that I need you?
ft. Park Ji Hye



Je me balance de mes talons sur mes orteils, puis de mes orteils sur mes talons en espérant sentir une quelconque preuve que mes pieds sont toujours au bout de mes jambes alors que plus la nuit tombe, plus il fait froid. Je désespère, c’est le cas de le dire, j’ai presque l’impression de devenir plus bleue qu’un schtroumf. Mais peut-être que je dramatise trop et que l’ennui + le froid me font complètement délirer ? J’aurais dû prendre une veste, quelle idiote de penser que le temps serait clément avec moi…

Je suis sortie de ma congélation par une voix féminine, je lève les yeux et observe la jeune fille qui s’approche vers moi. À peine ai-je confirmé que je suis bien May, elle s’incline avec application devant moi en s’excusant. Évidemment, ça ne fait pas disparaître le froid qui couvre ma peau depuis des heures mais ça me réchauffe le cœur et je souris légèrement. Elle semble plutôt jeune, je ne suis pas surprise qu’on lui ait refilé beaucoup de boulot, elle doit être stagiaire ou quelque chose comme ça. Je secoue la tête et je n’ai même pas le temps de dire quoique ce soit puisqu’elle me tend un manteau. L’attention me surprend comme elle me touche, ça doit se voir que je me les gèle… J’enfile le manteau et m’incline à mon tour.

-Merci pour le manteau, je crois que j’ai failli mourir de froid !Riais-je avant de reprendre mon sérieux. Ce n’est pas trop grave pour le retard et puis ça en valait la peine, non ?

Je fourre mes mains dans les poches de la veste que je viens d’enfiler et ancre mon regard dans la jeune coréenne. Ses simples yeux me hurlent qu’elle est désolée de m’avoir laissée si longtemps en plan. Maintenant qu’elle est là, je me sens déjà un peu mieux mais c’est surtout sa proposition qui m’intéresse pour le moment.

-Tu n’es pas obligée de me le payer mais je ne peux pas refuser un bon repas chaud !

Je crois que je serais plus à même de papoter une fois qu’on sera assises à une table et que j’aurais commandé une délicieuse spécialité coréenne. Je fais signe à la jeune fille de me suivre alors que j’ai repéré un petit restaurant pendant les heures où j’essayais de voir le temps passer. Je ferme la veste dans laquelle je suis emmitouflée et marche d’un pas plutôt pressé avec la propriétaire du fameux carnet.

-Tu t’appelles Ji Hye c’est ça ? Je me permets de te tutoyer, j’espère que ça ne te dérange pas ? Je suis désolée d’avoir pris ton carnet, on a les mêmes, ça prête à confusion !

Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Where are you now that I need you ? [Pv Park Jihye] Empty

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !