Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Beolsae.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Preum's [feat. Nam Kyu] - Page 2 Q58rPreum's [feat. Nam Kyu] - Page 2 Q58rPreum's [feat. Nam Kyu] - Page 2 Q58rPreum's [feat. Nam Kyu] - Page 2 Q58r
-62%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe à induction Samsung avec charge rapide sans fil ...
12.36 € 32.36 €
Voir le deal

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Aller à la page : Précédent  1, 2

Preum's [feat. Nam Kyu]

Kim Ye Jun
Kim Ye Jun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Preum's [feat. Nam Kyu] Preum's [feat. Nam Kyu] - Page 2 Empty Mar 16 Juin - 23:49
Gardons cette rencontre dans un coin de ma mémoire… Il semblerait que nous allons nous revoir ! Je ne le savais pas encore quand abandonnant la guerre, je propose une solution plus neutre : partager le repas… ou était-ce son idée ? Je ne me souviens plus. Mon estomac gronde beaucoup trop pour que mes pensées soient claires et nettes. Il me faut manger sinon je ne répondrais plus de moi. Le jeune homme prend des friandises, des desserts pendant que je paie le reste des achats. Je peux bien offrir le plat à ce Pikachu enragé. Il fait beaucoup de bruit mais il avait quelque chose qui m’intriguait aussi. Impossible pour le moment de mettre le doigt dessus !! Sa pique me fit sourire tandis que je ramassais mes emplettes. « Parce que tu crois en mériter une ? Celle du mec le plus bruyant du monde te conviendrait cependant. » Je conduisais cet inconnu vers mon appartement parce que la distance qui nous séparait du combini est plus courte. Depuis mon retour dans la capitale, il est bien le premier homme qui franchit le seuil de mon « chez moi ». On ne peut pas dire que ma vie sexuelle soit bien active en ce moment comme je passe des heures au salon de tatouages. Mon boulot est devenu toute ma vie, en plus de chercher un moyen de me rapprocher de ma sœur. Adieu le romantisme et le sexe !

Mon appartement propose un joyeux bordel d’esquisses en tout genre. Il y a parfois des dessins qui concernent mon travail, d’autres plus personnels mais qui mettent souvent en scène des couples tendrement complices ou enlacés. Je me précipite pour ramasser tout ça, de crainte que mon invité ne tombe dessus. Je ne me vois pas expliquer ce soir pourquoi je dessine des couples homosexuels dans des positions subjectives. Je balance une remarque sur mon voisin que je ne connais pas encore. Sa première remarque ne trouve aucun écho en moi. Je ne fais pas le lien entre lui et mes paroles… enfin il faut un peu de temps avant que cela percute dans un coin de ma tête. Observant le jeune homme se déplacer chez moi comme s’il connaissait par cœur mon appartement, je trouve cette familiarité déstabilisante. Quand les pièces se mettent en place dans ma tête et que ses paroles finissent par mettre les choses au clair, je me retrouve comme un abruti avec mes dessins dans les mains à regarder cet inconnu qui est finalement mon voisin. Ma mâchoire m’en tombe. Quelle est la chance pour que cette situation existe en faites ?! Impossible de croiser son voisin dans un combini, de se chamailler avec lui pour un plat. La bouche grande ouverte, je reste planté dans mon entrée. « T’es sérieux ? » Retrouvant peu à peu l’usage de mon corps et de mes esprits, je fais mon entrée dans la cuisine. « Sérieusement ? T’es mon voisin ? » J’en reviens pas de cette coïncidence. « Qui aurait pu croire que nous allions nous rencontrer de cette façon ? » Je sors des tiroirs les baguettes, des serviettes en tissu que je pose sur la table. « Je vais faire comment pour ne pas craquer pour mon voisin s’il est aussi beau. » Okay ! Je ne me rends pas compte que je parle tout haut. Je me faisais cette réflexion parce que ce type est canon. Il a un air de bad boy très attirant. Ses yeux sombres nous font imaginer des fantasmes inavouables tout comme sa bouche. Je secoue la tête pour reprendre mes esprits. Je prends place à la table, essayant d’avaler la pilule. « Tu le savais ? » Comme si monsieur avait des dons de voyance !! « Remarque débile sinon tu aurais su pour le dernier japchae. » Euh le rapport ? Il y en a pas mais j’ai faim ! « Tu devrais faire pardonner de ne pas être venu te présenter en me donnant à manger ou un massage. Tu préfères quoi Pikachu ? »

Yoo Nam Kyu
Yoo Nam Kyu
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Preum's [feat. Nam Kyu] Preum's [feat. Nam Kyu] - Page 2 Empty Mer 17 Juin - 9:03
Kyu s’amuse de la situation. Jamais, il n’aurait cru rencontrer son voisin d’une telle manière. Il a beau être surpris, il le cache plutôt bien, préférant agir comme s’il était chez lui. Après tout, cet appartement ressemble quelques peu au sien. Les pièces sont, à peu de choses près, agencées de la même manière. Il garde ce sourire sur les lèvres, attend finalement une réaction de son voisin. Réaction qui ne tarde pas à arriver, et qui le fait rire sans même le contrôler. « Bah ouais j’suis sérieux. » Il hausse les épaules à ses mots, continue de s’occuper du plat comme si de rien n’était. Kyu dans toute sa splendeur, à ne jamais réfléchir aux conséquences de ses mots, de ses gestes. Il se délecte de ce qu’il se passe, en fin de compte. Mais cette remarque l’électrise, fait pétiller ses yeux alors qu’il se tourne vers lui. Une main posée sur le plan de travail, il s’y ancre de cette allure nonchalante, ses lèvres étirées en un plus large sourire encore. « Qui te force à ne pas craquer ? » lance-t-il, amusé, alors qu’il se permet de poser une main sur son torse, quelques brèves secondes. Il approche son visage du sien, sans jamais réfléchir à ce qu’il fait, se laissant simplement porter par l’instant, par ces pensées qui le traverse. A aucun moment, il ne pense à ce que les autres pourraient penser de son attitude, même s’il devrait parfois le faire. « Moi ça m’dérange pas de craquer pour un voisin aussi canon que toi. » Et il se redresse, ses traits tirés dans un sourire qui se veut plus charmeur encore. Il ne dit rien de plus, récupère simplement le japchae réchauffé, et part s’installer à la table. Attendant que son voisin fasse de même, il observe ce repas qui l’attend, son ventre gargouillant déjà à l’idée de pouvoir manger. Il rit de cette question, se laissant tomber sur le dossier de sa chaise. Son regard ne le quitte pas, de cet air malicieux qu’il garde. « J’en avais aucune idée, sinon j’serais venu m’présenter avant. » Et voilà qu’il continue, ne pense pas au fait qu’il pourrait finir par paraître lourd. La situation est improbable, pour autant, il reste naturel. Ses yeux restent bien souvent tournés vers lui, en même temps, difficile pour lui de ne pas faire attention à un homme aussi canon à ses yeux. Peut-être que son vis-à-vis pourrait le lire dans son regard, mais il n’y fait pas attention. Il finit par tirer le japchae vers lui, toujours aussi amusé. Se redressant, il plante son regard dans le sien, prêt à faire des siennes une nouvelle fois. « Tu veux que j’te nourrisse ? Fais attention à ce que tu demandes, tu sais pas comment ça pourrait tourner avec moi. » Un sourcil haussé, sourire en coin, il lance le plat vers lui, reprend sa position initiale sur sa chaise. « J’te laisse commencer. J’crois que j’vais finir par avoir envie de manger autre chose moi. » En fait-il trop ? Clairement, oui. Mais finalement, même lui ne s’en rend pas toujours compte. Il a toujours été comme ça, ne se cachant jamais face à quelqu’un qui l’intéressait, qui était autant capable de jouer avec lui. C’est sûrement pour ça, qu’il continue sur cette pente. Pour voir jusqu’ou tout ça pourrait bien aller.


† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Kim Ye Jun
Kim Ye Jun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Preum's [feat. Nam Kyu] Preum's [feat. Nam Kyu] - Page 2 Empty Mer 17 Juin - 13:34
Ce type est mon voisin… MON VOISIN ?! Comment voulez-vous que je garde une contenance quand l’homme rencontré dans le combini du coin est aussi mon voisin ? Je dois bien avouer que son physique est avantageux. Je ne parle même pas de son regard de braise qui me fout des frissons chaque fois que je le croise. Je dois être fort ! Ne pas craquer sur mon voisin ! Pourquoi ? Vous trouvez que mon existence est simple ? Certes je possède un travail qui me permet de payer les factures mais les fins de mois sont difficiles. Je tente de renouer des liens avec ma frangine. Je n’ai aucun ami dans cette ville, je suis seul… Ma dernière relation amoureuse a été longue donc il me faut du temps pour accepter une autre personne dans une possible histoire. Je ne sais même pas ce que je compte faire de mon existence. Vais-je toujours travailler au salon de tatouages ? Aurai-je pas envie de reprendre des études pour faire quelque chose de plus reconnu dans le domaine des arts ? Allais-je pouvoir rester ici ? Dans quelles conditions ma sœur m’acceptera auprès d’elle ? Il y a beaucoup d’inconnus… en faites je crains de me retrouver encore seul. Chuuuuuuuut… mais Pikachu est pas mon type, sauf que monsieur a quelque chose qui m’attire vers lui. Je ne comprends pas pourquoi il me chamboule ainsi. Il n’a pas sa langue dans sa poche. On ne peut pas dire le contraire. Il ne connait pas l’expression « tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler » parce qu’il balance des propos comme s’il ne pensait pas aux conséquences. Cela me déstabilise, et en même temps ce comportement me plait. Bordel ! Ça ne va vraiment pas le faire ! Je pense même tout haut sans m’en rendre compte. Je comprends mon erreur quand il me pose la question fatidique : qui ? Mon cœur tambourine dans ma poitrine alors que mes yeux se posent sur lui. Mes joues virent au rouge pivoine, je le sens parce qu’elles chauffent. Je décède quand il pose sa main sur mon torse et se rapproche dangereusement. Vas-y ! Je louche maintenant sur sa bouche tentatrice. Je veux disparaitre. Au secours ?! Il y a la luxure incarnée dans ma cuisine !! Mes jambes tremblent devant ce rapprochement. Je déglutis péniblement et reste sans voix quand il me provoque. Pikachu joue avec le feu ?! Il prend des risques. Qui lui dit que je ne prendrais pas ses mots au pied de la lettre ? Ou que je ne lui collerai pas mon poing dans la figure ? « Moi… je ne peux pas… » Ma réponse parait honnête, et elle est. « Je pressens les ennuis débarqués avec toi… et en même temps, j’en ai envie. » Mon regard devient plus sombre. Je me sens électrisé par ses provocations. Me rendant compte de mon attitude, je m’accroupis pour cacher mon visage derrière mes mains. Ce diablotin va me rendre chèvre. Pourquoi je réponds à ses provocations de cette façon ? Je ne dois pas succomber ! Je suis venu pour renouer contact avec ma sœur. Il y a trop d’incertitudes pour que je laisse ce garnement mettre le bazar dans ma vie et me donner envie de me lier avec lui. Je ne dois pas perdre le nord pour ses beaux yeux sombres. L’odeur alléchante du japchae me tire de mon état. Je prends place en face de Pikachu puis lance une provocation. Moi aussi je devrais ma langue sept fois dans ma bouche avant de parler parce que je tends le bâton pour me faire battre. « Tu parles beaucoup mais tu n’agis pas beaucoup. » Je fis une moue boudeuse mais en même temps je suis curieux de voir si monsieur bouge. « Je me demande quel goût tu peux bien avoir. » Okay ! Donnez-moi un coup sur la tête. Je réceptionne le plat, me lève pour prendre une assiette et me sers avant de poser ce dernier devant lui. Je me penche pour lui murmurer « Je suis fou de chocolat surtout sur une peau aussi tentante que la tienne. » Ma main frôle son cou pendant que je retourne à ma place. « Alors Pikachu, tu fais quoi dans la vie ? Rassure-moi, je ne vais pas voir un défilé de coups d’un soir dans le couloir et entendre tes performances ? Les murs sont fins et mon sommeil est sacré. »

Yoo Nam Kyu
Yoo Nam Kyu
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Preum's [feat. Nam Kyu] Preum's [feat. Nam Kyu] - Page 2 Empty Jeu 18 Juin - 13:59
Kyu a toujours été joueur. Il a cette part de lui qui aime attiser l’attention, aussi. Mais surtout, il aime ce qui est inaccessible. Jouer avec, tout faire pour l’obtenir. Quoi qu’il en coûte. Est-ce que ce voisin l’est ? Il n’en sait rien, pourtant, il a envie de voir jusqu’ou ils pourraient aller. Ce serait mentir que de dire qu’il le laisse indifférent. Depuis ce face à face au combini, Kyu se perd dans ce jeu, s’en amuse, s’en délecte bien plus qu’il ne l’aurait cru. Alors il continue, va un peu plus loin à chaque remarque. Apprécie toutes les réactions qu’il provoque chez son vis-à-vis, toutes les réponses qu’il peut obtenir à ces avances si peu subtiles. Il se fout des conséquences, n’y réfléchit pas. Qu’il se mette une personne à dos, qu’il finisse pas se faire tabasser, ou pire encore. Jamais, il ne prend au sérieux de telles choses, même s’il devrait. Mais jouer avec les autres, c’est aussi jouer avec la vie. Avec tout ce qu’elle lui a prit. Et maintenant, il veut simplement voir ce qu’elle pourrait lui donner. « Si t’en as envie, pourquoi tu t’laisses pas faire ? » qu’il murmure à son oreille avant de quitter la pièce. Il a ce sourire de vainqueur sur les lèvres, installé à cette chaise. Son regard planté dans celui de son voisin, le scrutant, l’observant minutieusement. Et au fur et à mesure des minutes, il sent l’atmosphère changer, pour son plus grand bonheur. « J’agis quand tu veux. » qu’il réplique rapidement, de cette allure nonchalante, affalé sur cette chaise. Son rire ne fait que s’élargir à entendre ces mots, son regard se fait sûrement plus insistant aussi. Il se laisse faire, ce frôlement dans son cou. Pour une fois, il reste silencieux un instant, le laisse lui poser toutes ces questions. Il en rit légèrement, finit par se lever pour aller lui faire face. Poussant son assiette plus loin, il s’assoit sur la table, se penche légèrement vers son voisin. « Si c’est le cas, tu viendras les chasser ? » A cette question, il hausse un sourcil aguicheur, lâche un rire avant de se redresser. Il se doute que la réponse sera négative, mais ne compte pas encore s’arrêter là, au contraire. « Mais si te faire entendre mes performances te fait craquer et venir dans mon lit, j’vais p’t’être bien jouer à ça. » qu’il ajoute, haussant ses épaules. Tournant la tête vers le plat, il attrape un morceau de viande, qu’il mange rapidement. « T’as faim ? » qu’il demande en piquant un autre morceau, le coinçant entre ses dents. Ses mains qu’il pose sur ses épaules, il s’approche de lui, son regard pétillant. « Viens manger. » peine-t-il à prononcer, sans pour autant arrêter de jouer. Kyu n’attend désormais plus qu’une chose, voir si son vis-à-vis aura l’audace de continuer ce petit jeu avec lui. S’il sait qu’il n’a aucune limite, il est curieux de voir ou sont celles de son voisin, en fin de compte.


† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Kim Ye Jun
Kim Ye Jun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Preum's [feat. Nam Kyu] Preum's [feat. Nam Kyu] - Page 2 Empty Jeu 18 Juin - 19:41
Jouer avec ce bel Apollon taquin est dangereux ? Je pressens que ce voisin va mettre un bon coup de pied dans ma vie tranquille. Je ne suis pas franchement fan des imprévus. Je préfère savoir en avance ce qui va se passer sinon cela me donne l’impression d’être juste un pantin entre les mains de la destinée. Avoir un peu de contrôle me déplairait pas… je pourrais au moins anticiper certains évènements. Cette rencontre pourrait avoir des conséquences bénéfiques comme me pousser à me poser des questions sur mon avenir professionnel ou sur le plan sentimental, ou bien mon existence se transformera en une grosse pagaille digne de l’apocalypse. « Donne-moi de bonnes raisons pour me laisser faire aussi. » Je hausse un sourcil en lui répondant. Je me surprends dans mon audace parce que je suis un mec plutôt réservé en temps normal. Pourquoi Pikachu est capable de me pousser vers un terrain glissant mais grisant ? Son souffle caresse mon épiderme qui se hérisse immédiatement. Je retiens ma respiration alors que nos regards se croisent. Purée ! Je pourrais me perdre dans le sien. Il est intense, il transpire la luxure. Il promet des choses qui me tentent mais contre lesquelles je dois lutter parce que je ne suis pas ici pour ce genre de relation. « Même toi, tu te mets des barrières puisque tu n’agis pas quand tu le désires. » Je le pousse dans ces retranchements ? Je ne sais pas si on peut dire une telle chose. Je souhaite juste connaitre les limites de son jeu. Il possède toutes les cartes en main sans m’expliquer une seconde les règles. Il est perfide ! Cela lui donne encore plus de pouvoirs sur moi. « T’aimerais que je vienne jouer au mec jaloux et possessif ? N’oublie pas que j’ai sauté la maternelle alors je ne sais pas partager… encore moins mes amants. » J’appuie mon dos contre le dossier de ma chaise pour observer Pikachu. Je ne connais toujours pas son prénom. Je me marre en imaginant sa réaction s’il apprenait comment je l’appelais. « Peut-être que je vais passer mon tour parce qu’être un nom de plus sur une liste, très peu pour moi. » Je fais une grimace parce que je peux être un adepte des coups d’un soir mais au fond de moi je suis un mec fleur bleue qui espère trouver la personne faite pour lui. Il me surprend une nouvelle fois en me proposant de me nourrir directement à sa bouche. Une proposition des plus tentantes. Je manque de me casser la figure de ma chaise sous le coup de la surprise. Heureusement que mon voisin me tient par les épaules sinon je me serai ridiculisé devant lui. Que dois-je faire ? Repousser Pikachu ? Succomber ? Il ne vient pas de dépasser les limites ? Pas envie d’être un parmi le reste… et en même temps j’ai pas envie non plus de m’embarquer dans une relation. Bordel ! Quelle merde ! Je prends son menton entre mes doigts pour voler le morceau de viande. Ma langue vient titiller sa lèvre inférieure. Etonné par mon comportement, je le repousse alors que je me redresse. Je blague une main sur ma bouche en ouvrant de grands yeux ronds. Que viens-je de faire ? Mon cœur tambourine comme un fou dans ma poitrine. Pourquoi je dépasse mes propres limites ? Je me mords la lèvre en le regardant intensément. « T’es le diable incarné ! » Finalement on allait abandonner le surnom de Pikachu et opter pour Satan. « C’est à toi d’agir maintenant ! » Une invitation pour aller un peu plus loin ? Possible ! « Soit tu bouges tes fesses, soit tu finis le repas avant de rentrer chez toi. » Je tente de me montrer désinvolte mais cela risque de ne pas être gagné. « Mais tu vas peut-être te dégonfler ! » Non mais tais-toi, Yejun ! Ne le provoque pas !

Yoo Nam Kyu
Yoo Nam Kyu
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Preum's [feat. Nam Kyu] Preum's [feat. Nam Kyu] - Page 2 Empty Ven 19 Juin - 11:04
Kyu ne s’était pas attendu à trouver un compagnon de jeu ce soir, mais il faut dire qu’il apprécie bien plus qu’il ne le montre cette situation. Pour le joueur qu’il est, il a trouvé la proie parfaite, et ne compte pas abandonner de sitôt. Il mordille sa lèvre à ces remarques qui parviennent à ses oreilles, se fait plus entreprenant encore lorsque leurs regards se croisent. Il n’y a rien de plus grisant pour lui, que de voir son vis-à-vis lâcher prise petit à petit. Mais tout ça semble trop facile pour lui, en fin de compte. Ce qu’il préfère par dessus tout, c’est ces instants là. Là ou deux âmes se cherchent, se titillent au point qu’ils pourraient succomber, sans pour autant craquer la seconde qui suit. Même s’il ne dirait pas non à une soirée de luxure en la compagnie de son voisin. Il préfère continuer de le chercher. Semer le trouble, laisser à l’autre tout le loisir d’hésiter, se demander s’il serait capable d’aller toujours plus loin. Kyu le sait, il n’a aucune limite. Mais son vis-à-vis n’en a aucune idée, et ça lui laisse l’avantage. « Hmm… Dois-je comprendre que tu voudrais faire de moi ton amant ? » Appuyer sur les mots employés, trouver la bonne formule pour paraître toujours plus aguichant, il sait y faire, et ne s’en cache pas. Encore moins lorsque la personne en face arrive à attiser ses sens. Il rit une nouvelle fois, joue un peu avec cette nourriture qu’ils étaient censés partager. « Qui dit que tu serais qu’un nom sur une liste ? » Il hausse ses épaules d’un geste las. Ils n’ont même pas eu le temps de se présenter qu’ils glissent tous les deux sur cette pente. Qu’il entraîne son voisin avec lui, l’analyse encore pour voir jusqu’ou ils pourraient aller. Et finalement, Kyu se surprend de l’audace de son voisin. De la façon qu’il a de venir récupérer ce morceau de viande. Pourtant, il garde ce sourire sur ses lèvres, savoure ce bref contact qu’il lui offre. Il devient de plus en plus difficile pour lui de savoir ou seraient les limites de celui qu’il tient de ses mains, et ça l’électrise, lui donne davantage encore envie de jouer. « Moi, me dégonfler ? » A ces mots, il ne se ménage pas pour venir s’asseoir sur les jambes de son voisin, capturant déjà son visage de ses mains. Son regard ancré dans le sien, il se rapproche dangereusement, jusqu’à ce que son souffle s’écrase totalement sur sa peau. « Sache que je n’ai aucune limite, absolument aucune. C'est à toi d'savoir jusqu'ou t'es capable d'aller. » Sa voix se fait plus grave, plus chargée de cette tension qui commence certainement à naître entre eux. Et sans attendre de réponse, il vient déposer ses lèvres contre les siennes, avec désinvolture. Il l’embrasse avec une fougue certaine, celle qui pourrait bien montrer tout ce qu’il serait capable d’offrir à un amant. Un baiser qu’il lui offre, quelques secondes tout au plus, avant de se détacher, se relever et s’appuyer contre la table. « Hmm… J’me demande si t’aurais envie de franchir d’autres limites ce soir. » Il garde ce sourire ravageur, retourne s’installer à sa place comme si de rien n’était. Peut-être que c’est lui, qui en vient à se faire désirer. « On n’a qu’à voir si t’as le courage d’aller plus loin ? » D’un geste rapide, il tire le plat vers lui, attrape une paire de baguette et commence à manger, comme si de rien n’était. Une bouchée, avant qu’il ne se laisse retomber sur le dossier de sa chaise, un sourcil haussé. « Alors ? J’crois que c’est à ton tour de choisir. Soit t’agit, soit tu manges et j’repars chez moi tranquillement. »


† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Kim Ye Jun
Kim Ye Jun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Preum's [feat. Nam Kyu] Preum's [feat. Nam Kyu] - Page 2 Empty Sam 20 Juin - 0:48
Avais-je des limites ? Il ne me semble pas avoir été dans une situation similaire auparavant. Mes conquêtes amoureuses sont peu nombreuses en faites. Généralement je donne mon cœur pour une longue durée. Evidemment il arrive que je me laisse embarquer dans un plan temporaire mais souvent je ne croise plus jamais ces hommes. Ici, mon voisin… il est comme la sorcière de Blanche-Neige qui me tend une pomme empoisonnée. Est-ce que je serai faible en la prenant ? Il est tentant ! Pourquoi on me colle sous le nez Apollon ? Je dois beaucoup trop me prendre le chou. Comment gérer les moments où on se croise ensuite ? Bordel ! Pourquoi on ne nous fournit pas des modes d’emploi pour ce genre de situation ? Je vire au rouge pivoine quand il parle de devenir mon amant. Je devais reprendre du poil de la bête. « Cela se gagne d’être mon amant. Je ne suis pas un mec facile. » Okay ! Je me la joue un peu trop diva. Une nouvelle provocation ! Je devrais faire attention parce que je vais me retrouver coincé à un moment donné. Mon cœur tambourine comme un fou. Je me sens nerveux car mes limites ne semblent toujours poindre le bout de son nez. « Qui me dit que tu feras de moi ta priorité ? Avec ta gueule d’ange, me fait pas croire que ta liste est courte. » Il ne va pas me faire avaler que la petite marmotte met le chocolat dans le papier d’alu. Il est bien trop beau pour ne pas avoir une liste longue. Quoi ? Attendez ! Je vais bien de récupérer le morceau de viande de cette façon ? Je me surprends de mon audace. Comment vais-je faire ? Je voudrais réellement voir la terre s’ouvrir sous mes pieds. Pourquoi je ne peux pas disparaitre juste en clignant des yeux ? Cela me permettrait de ne pas subir son regard sombre. Je vous promets que je voudrais comprendre pourquoi ma langue va plus vite que mes pensées. Pikachu me retourne le cerveau. Je voudrais lui faire des choses inavouables. Il semblerait que mes paroles lui poussent à prendre des décisions folles, non ? Je panique quand il pose ses fesses sur mes jambes, et capture mon visage. Mon expression ? Un croisement entre Marin parlant avec des poissons et Dory parlant baleine. Vous voyez un peu le genre ? Les mots se coincent dans ma gorge. Pas de limites ? Oh noooooon ! Ne me dis pas ça ! Je me sens au bord du gouffre. Il est diabolique ce mec. Je souhaiterai bien me mettre des limites mais il me fait terriblement craquer. Purée ! Je devrais peut-être appeler… bah qui ? Je suis tout seul dans cette fichue ville. Ma frangine ne me parle pas alors vers qui pourrais-je me tourner pour discuter de cette situation ? Je suis franchement mal. Mon cerveau court-circuite lorsque ses lèvres se posent contre les miennes. La fougue dont il fait preuve me fait fondre comme Olaf devant une cheminée. Je me laisse embarquer dans ce baiser, essayant de lui faire comprendre que cela me renversait. C’est presque une promesse de passion de m’embrasser ainsi. Revenir au monde réel est une déception. Je boude quand il retourne à sa place. Sa provocation est une main tendue pour connaitre mes limites. MAIS JE N’EN SAIS RIEN ?! Ma conscience ? Elle est partie faire un petit tour à Kuala Lumpur ! « puis merde ! » Okay j’ai encore parlé tout haut ? Je le regarde manger tranquillement manger le plat. Mon estomac a carrément zappé sa faim parce que celle-ci est devenue autre. Je quitte ma chaise pour monter sur ma table. Oui oui je ne contrôle plus rien. J’avance vers lui – ne vous affolez pas car la distance parcourue est courte. Je tends la main pour prendre son haut et l’attirer vers moi. « Interdiction de rire ! » Je pousse le plat pour m’asseoir en face de lui. Je ramène sa chaise vers moi avant de m’emparer de sa bouche. Je dévore ses lèvres comme un mec affamé, ayant de traverser le désert. Il me plait grave ! Je descends prendre place sur ses jambes, mes bras passant autour de son cou. Je remonte son haut en tirant dessus. Je me sentais prêt pour déshabiller mon voisin dans ma cuisine. Comprenant ce qui se passait, je me décolle de sa bouche que j’avais gardée en otage. « T’es un vrai diable sexy ! » Je me redresse pour mettre un peu de distance entre nous. « Je ne devrais pas… » Je fais les cent pas dans l’espace de la cuisine. « J’ai jamais couché avec un voisin… On fera quoi si on se croise ? Tu seras du genre à faire comme si rien n’avait eu lieu ? Ou tu feras comme si je n’existais plus ? » On dirait fou, non ? Je réfléchis beaucoup trop. Je sais bien ! Je le fous dehors ? Non je m’en voudrais. Ma chance peut tourner définitivement. « Désolé… je dois te paraitre dingue. » Je passe une main sur mon visage. « Viens m’embrasser si tu ne veux pas te retrouver dehors avec le plat. » Mes yeux cherchent les siens. « Je devrais te mettre des barrières parce que tu pues les emmerdes à plein nez… mais t’es beaucoup trop sexy pour que j’y arrive… » Il y a quelque chose de rassurant dans son regard. « Remarque tu as peut-être tout planifié pour pouvoir manger seul le japchae. Si t’as faim, mange-moi ! »

Yoo Nam Kyu
Yoo Nam Kyu
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Preum's [feat. Nam Kyu] Preum's [feat. Nam Kyu] - Page 2 Empty Sam 20 Juin - 19:01
« Je ne suis pas un mec facile. » Kyu aime cette idée-là. Il en sourit, enjoué. Il ne peut que s’impatienter de voir ou sont les limites de ce dernier ce soir. Jusqu’ou il pourrait aller pour le faire craquer. Une vie entière à jouer ainsi, quand l’occasion se présente. Il ne s’était pas préparé à ça, pourtant il revêt rapidement cette cape, cette allure de mauvais garçon qu’il apprécie porter par moments. Et petit à petit, ça semble fonctionner. Il prend les devants, brise la glace, ose ce que son voisin ne pourrait faire. Et son attitude si désinvolte n’est que le fruit de cet amusement certain dont il fait preuve. Kyu ne pensait pas être autant surpris par le jeune homme en face de lui, ni même provoquer autant d’audace en lui. Il s’étonne de le voir grimper sur cette table, écarquille des yeux, mais ne bronche pas. Au contraire, il savoure cette scène qu’on lui offre, son sourire qui se fait plus franc sur ses lèvres. Celles-ci bien vite capturées par ses homonymes, pour son plus grand bonheur. Et il sourit contre sa bouche, l’embrasse avec avidité. Il n’est pas prêt d’oublier la vision de son cher voisin, grimpant sur cette table pour le retrouver. Une image qui le fait vriller intérieurement, qui laisse à ce nouveau baiser un goût plus tentateur, plus grisant. De ses bras, il le colle à lui, quelques secondes tout au plus, avant de le sentir se redresser, quittant sa place pour se mettre à tourner en rond dans la pièce. Il aurait pu s’en offusquer, en rire. Mais il reste focalisé dans ce jeu dangereux, encore un peu plus longtemps. « Pourquoi tu ne devrais pas ? » Il essaie de démolir chacune des excuses qu’il se trouve, à chaque fois, pour ne pas succomber. Un autre jeu auquel il joue, en fin de compte. Il se redresse, s’assoit sur la table pour lui faire face, pour continuer de l’observer. Et ce serait mentir que de dire qu’il n’aimait pas le voir aussi hésitant. A ne plus réellement savoir ou son ses limites, quelque part. C’est certainement tout ce que recherchait Kyu, et qu’il obtient, plus facilement qu’il ne l’aurait cru. Haussant simplement ses épaules, il garde ses yeux rivés sur son voisin, son sourire qui ne s’efface pas. « J’ferais ce que tu voudras. Tu pourras même venir tester mon lit en échange si tu veux. » Son regard se fait plus franc encore, comme pour accentuer ses propos. Mordille sa lèvre sans aucune honte à le voir s’excuser, pour lancer à nouveau cette perche qu’il attendait. Mais Kyu ne bouge pas, pas encore. « Et si j’veux que ce soit toi qui vienne à moi ? » qu’il demande, si sûr de lui. Même s’il aime l’inaccessible, il aime tout autant voir le doute planer chez l’autre. Être cette vilaine tentation à laquelle on refuse de céder. Et il est prêt à se battre pour que son vis-à-vis craque définitivement, n’a pas encore dit son dernier mot. Loin de là. Finissant par reposer ses pieds sur le sol, il s’approche de son voisin, gardant une certaine distance avec lui. Son regard est brûlant tant ce jeu arrive à le rendre fou lui aussi. Mais il veut voir par lui-même son voisin sombrer définitivement dans ce qu’il pourrait lui offrir. Un léger rire finit par s’échapper d’entre ses lèvres à sa dernière remarque, alors qu’il le toise une fois de plus. « Crois-moi que là, c’est autre chose que j’ai envie de bouffer. » Il en viendrait à se demander si son voisin ne fait qu’entrer dans son jeu, ou s’il préfère le laisser maître de ce qui pourrait se passer entre eux. Mais Kyu n’en a pas fini de le faire craquer un peu plus. Il tire un peu sur son tee-shirt, s’avance vers lui. Sans un mot, il retire son vêtement, attend une réaction dont il pourrait se délecter une fois de plus. « Et toi, qu’est-ce que t’as envie de manger maintenant ? » finit-il par demander, comme si de rien n’était. Kyu est fort pour jouer avec le feu. Il sait qu’il pourrait se faire mettre à la porte, mais il continue, espère obtenir ce qu’il veut, malgré les risques.


† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Kim Ye Jun
Kim Ye Jun
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Preum's [feat. Nam Kyu] Preum's [feat. Nam Kyu] - Page 2 Empty Dim 21 Juin - 8:11
Pourquoi ce jeune homme me pousse à faire des choses dont je ne me serai jamais senti capable dans d’autres circonstances ? Possédait-il de quelconques pouvoirs pour arriver à ce résultat ? Nous venons seulement de nous rencontrer mais il m’emmenait vers des contrées dont j’ignorais leur existence même. Jamais je ne pouvais imaginer grimper sur la table de ma cuisine pour le rejoindre. On dirait presque le remake d’un film des années 90. Cette audace me surprend, m’effraye et m’électrise aussi. Comment ne pas être pris au dépourvu quand en temps normal on est d’un naturel réservé ? Je ne me rappelle même pas d’avoir des gestes aussi spontanés avec mes petits amis dans le passé. Pikachu – ouais je ne sais toujours pas comment se prénomme mon voisin – est une intrigue à mes yeux. Il ne possède aucune limite. Il est une personne sans gêne. Il me provoque, probablement dans le seul but de connaitre mes limites, mais cela me donne envie également de connaitre cette facette de ma personnalité que je ne connaissais pas. Lorsque je me glisse sur ses jambes, une partie de mon assurance disparait mais heureusement ma curiosité est assez forte pour pousser vers un nouveau baiser avec lui. Ce tourbillon dans lequel cet échange m’avait transporté revient à la charge. Pourquoi un baiser provoquait de telles réactions ? Je me sentais embarquer dans une chose que je ne contrôlais pas. Sa bouche est une merveille de tentation. Je crois que je pourrais l’embrasser sans me lasser une seconde mais ma conscience tire la sonnette d’alarme. Que suis-je en train de faire ? Je me recule, et mets de la distance entre nous. Mes pensées fusent dans tous les sens. Que dois-je faire ? Ai-je envie de plonger dans un coup occasionnel ? Cela en valait-il la peine ? Est-ce que je ne m’éloigne pas de mon but premier ? Que va-t-il penser de ce voisin qui succombe ainsi à ses charmes ? Je me prends encore le chou alors Pikachu stoppe ce manège pour me ramener au monde réel. Sa question est simple, ma réponse aussi pourtant je sens qu’elle ne justifiera pas ma distance avec lui. « Je suis revenu dans cette ville pour renouer avec ma petite sœur. Si cela se passe mal, je n’aurai aucune raison de rester ici… alors je retournerai à Busan. » Est-ce qu’il comprendrait pourquoi je doute autant de succomber ? Que ferais-je si jamais mon cœur faible s’accroche à lui ? Je ne pourrais pas trouver alors la force de retourner à Busan, en le laissant derrière moi… mais comment pourrais-je gérer l’indifférence de ma frangine ? « Je suis venu réparer mes erreurs passées. » Cet objectif me poussait à refuser ses avances. Je tentais lui faire comprendre pourquoi je ne savais pas dresser des limites avec lui. Mes voisins ont jamais été aussi sexy alors je ne savais pas comment me comporter avec lui. Je ne savais pas quelle attitude adoptée. Il fout le bordel dans ma tête. « N’as-tu aucune volonté pour me dire une telle chose ? Tu n’as aucune envie ? Ou tu te fous simplement de ce qui se passe ici ? » Je sentais une sourde colère prendre possession de mes entrailles. Il paraissait dire que cet épisode ne devait pas être pris au sérieux. Bah désolé ! Je ne sais pas faire ça ! Sa provocation me donne la chair de poule parce que je me sens à deux doigts de succomber en courant presque dans ses bras. Je me voyais bien envoyer tout balader pour ce beau regard sombre. « Ça dépend… tu as du temps libre devant toi ? » Je lui adressais un sourire annonçant que je risquais de prendre du temps avant de venir vers lui. Divers sentiments se bataillent en moi. Je retiens ma respiration quand il descend de la table et approche. Il est réellement beaucoup trop sexy pour le bien de l’humanité. Je me mords la lèvre inférieure tandis qu’il parle de cette voix enchanteresse. Quoi ? Il veut bouffer quoi ? Le plat ou moi ? Mon esprit ne comprend pas le message envoyé. Je tends le doigt vers la table. « Je te le laisse… je me ferai autre chose. » Je lève les yeux vers lui, croisant son regard de braise. Je lâche un hoquet de surprise quand Pikachu se transforme en une tentation sur pattes. Il retire son t-shirt dévoilant un torse à la plastique de rêve. Mes yeux s’écarquillent devant cette vision. Ma langue passe sur mes lèvres alors que ma respiration devient plus bruyante. C’est horrible de me coller ça sous le nez.

Yoo Nam Kyu
Yoo Nam Kyu
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Preum's [feat. Nam Kyu] Preum's [feat. Nam Kyu] - Page 2 Empty Dim 21 Juin - 15:33
L’atmosphère se fait plus grisante dans cet appartement. Au point que Kyu arrive à en oublier ce japchae qu’ils étaient venus partager. Et pourtant, tout le monde sait à quel point la nourriture - et surtout son plat préféré - peut être importante pour lui. Mais sa faim a finit par se changer, et son voisin est finalement devenu le centre de son attention. Il joue de lui-même, de cette attitude qu’il se donne, alors qu’au fond, au fur et à mesure des minutes, il ne désire plus qu’une chose : faire succomber son voisin. Pour autant, il se doute que ça ne sera pas pour ce soir. Que ce petit jeu ne fait que commencer. Il se connait assez pour savoir qu’il ne lui donnera pas entière satisfaction ce soir, simplement pour laisser cette tension entre eux. Celle qui l’anime, celle qui le poussera à trouver d’autres moyens d’attirer son attention. Parce qu’il sait, qu’il ne lâchera pas l’affaire aussi facilement. Qu’il ne se laissera pas lui-même sur sa faim indéfiniment. Alors pour le moment, il se contente simplement de l’écouter, lui donner ces raisons qui le poussent à ne pas tomber dans ses filets. Il chasse bien vite ses pensées, celles qui le ramène à sa propre famille, décimée depuis longtemps. Lui fils unique, ne pourrait de toute façon pas totalement comprendre exactement ce que son vis-à-vis est en train de vivre. Mais il comprend au moins une phrase, aussi insignifiante puisse-t-elle paraître. « Je suis venu réparer mes erreurs passées. » Il ne pense pas à lui, dans ces paroles, mais à son père. Tout ce qu’il aurait aimé entendre mais qui n’arrivera jamais. Se raclant la gorge, il secoue simplement la tête, reprend rapidement son rôle. Ce n’est clairement pas le meilleur moment pour penser au patriarche, ni même à tout ce qu’il lui a fait subir. Kyu garde son regard ancré sur son voisin, continue inlassablement de le scruter. Peut-être même essaie-t-il de deviner ce qui se cache sous les vêtements qu’il porte. Mais il ne dit rien à ces dernières paroles. Tente simplement d’assimiler cette information, sans en demander plus - et ce, malgré sa curiosité maladive. « Si j’me foutais de ce qui pourrait se passer ici, je serais déjà parti. » lance-t-il simplement, de cet air nonchalant qu’il garde encore. « J’ai bien une envie, mais je suis pas certain qu’elle soit assouvie ce soir. » qu’il continue, lui offrant un nouveau sourire. Et sa question l’électrise. Le laisse à croire que même s’il partait maintenant, rien ne serait terminé. « J’ai tout mon temps pour toi. » Et il l’assure, en ancrant son regard dans le sien. Comme une promesse certainement, de ne pas lâcher si facilement. S’il faut lui courir après, il le fera sans hésiter. Après tout, Kyu est plutôt doué pour ces choses-là. Il mordille l’intérieur de ses joues en voyant la réaction de son voisin lorsqu’il ose retirer son haut, grave cette autre image dans un coin de son esprit. Cette façon qu’il peut avoir de passer sa langue sur ses lèvres. Kyu pourrait être le premier à craquer, mais il n’en fait rien. Tout devient plus flou autour de lui, lorsqu’il sent cette main sur son torse, davantage encore lorsque leurs lèvres se scellent une fois de plus. Il en sourit, se délecte un peu plus de ce contact si salvateur. Il aime cette façon qu’à ce cher voisin de succomber, de le faire flancher lui aussi. Sa main se perd rapidement dans ses cheveux, alors qu’il l’attire à lui. Un moyen d’appuyer un peu plus cette envie qui le prend au corps. D’ancrer mieux encore en eux ce qui est en train de se passer. Il pensait obtenir ce qu’il désirait le plus à cet instant, mais se surprend de la réaction de son vis-à-vis, le faisant reculer jusqu’à la porte. Cette même planche de bois qui claque devant lui sans qu’il ne puisse rien y faire. Il écarquille des yeux, fronce ses sourcils. Il n’est pas certain de tout comprendre, en fin de compte. Et c’est pire encore lorsque la porte s’ouvre à nouveau sur l’objet de son désir. Lorsqu’il se retrouve avec ce plat entre les mains, et ce dernier baiser, plus tendre cette fois, qu’on ose lui offrir. Il a besoin de quelques secondes, pour mettre un mot exact sur ce qu’il se passe : il vient de se faire mettre à la porte. Pourtant, il garde en lui l’idée que rien n’est totalement terminé. Pas encore. Kyu ne peut pas s’avouer vaincu de cette façon. Et ce, même s’il se retrouve simplement vêtu d’un pantalon, dans ce couloir. Encore un instant, avant qu’il ne s’approche de la porte, cette frustration certaine qui gronde en lui. « Qui te dit que j’suis là pour causer ta perte ? » ose-t-il simplement lancer à travers le bois, avant de partir, retrouver son appartement. Il a beau sentir ce corps bouillonner, il n’aura rien de plus ce soir. Il n’a aucun doute à ce sujet. Il était même prêt à laisser son voisin dans l’état dans lequel il se trouve finalement, mais ne pensait pas que ce serait aussi difficile pour lui de le vivre. Pour autant, son regard reste chargé d’émotions, et d’une idée qui ne le lâchera pas : ils succomberont l’un à l’autre, il s’en fait la promesse.


† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Preum's [feat. Nam Kyu] Preum's [feat. Nam Kyu] - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2

Rejoins les colibris !
Les Beolsae sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !