Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Can you feel my pain ? - Sun Hi S43aQ9Pc_oCan you feel my pain ? - Sun Hi S43aQ9Pc_oCan you feel my pain ? - Sun Hi S43aQ9Pc_oCan you feel my pain ? - Sun Hi S43aQ9Pc_o

 :: Digital City :: Quartier Ouest

Can you feel my pain ? - Sun Hi

Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Can you feel my pain ? - Sun Hi Can you feel my pain ? - Sun Hi Empty Mar 25 Aoû - 10:40
Je laissais mon regard s’égarer longuement sur ces quelques cartons. Ceux que j’avais préparés la veille alors que mon colocataire se plaignait. Il ne voulait pas que je parte. Mais je lui avais promis de revenir souvent au dortoir. J’avais besoin d’air, d’autre chose. Ça faisait des mois que je cherchais un appartement et j’avais finis par en trouver un. Parfait à mes yeux et au bon moment. Pile quand j’avais ce sentiment d’oppression. Un besoin de renouveau… ça faisait quelques jours déjà que j’étais rentré de Jeju, la boule au ventre, les idées noires. Plus rien n’allait à nouveau et je me rendais compte que ma vie se calquait sur notre relation. Si rien n’allait entre nous, j’avais l’impression que mon monde s’écroulait et que plus rien ne tournait. Je m’étais forcé, à avancer. A aller de l’avant. J’avais besoin de temps… c’est ce que je lui avais dit. Mais je ne savais pas à quoi il me servait vraiment. A prendre mes distances ? A faire ma vie de mon côté ? Trouver un appartement, c’était aussi quelque chose qui la concernait. Mais je ne lui avais rien dit, en réalité on ne se parlait plus vraiment depuis notre retour. Elle me laissait la distance dont j’avais besoin, et je n’avais pas le courage non plus d’aller lui parler. Tout tournait dans ma tête, j’avais pris de mauvaise de décision. Je voulais l’aider, mais je faisais tout de travers. L’envoyer en centre de désintox… c’était la pire idée que j’avais eu. Elle s’était sentie trahie… abandonnée une nouvelle fois. Et je maudissais chaque jour un peu plus, d’être trop lâche pour lui dire réellement ce que je ressentais. Soupir qui franchissait mes lèvres, je récupérais ce carton pour l’emmener à ma voiture. J’avais déjà fait plusieurs allers-retours. Mais ça m’occupait mon temps libre… j’avais la tête prise par ce déménagement. Et c’était tout ce qui comptait finalement. Retournant à nouveau prendre mes affaires. Je tombais en chemin sur un visage familier. Un doux sourire étirait mes lèvres, alors que je l’apercevais non loin de là. Sun Hi, ou la douceur incarnée. Comme une bouffée d’air frais dont j’avais besoin. Elle ne m’avait pas vu, j’aurais pu l’ignorer et continuer ce que je faisais. Mais j’étais incapable de faire ça. Pas depuis qu’on s’était vu. Tous les deux on se connaissait désormais, physiquement et à travers nos conversations. Approchant lentement vers elle, je venais tapoter son épaule avant de lui sourire « Hey salut toi ! » j’avais cette tension qui s’envolait déjà. Comme si elle avait été mise sur ma route pour me redonner la force qui me manquait. Je ne lui avais pas parlé de mes derniers problèmes. Surement parce-que j’aimais parler d’autre chose avec elle désormais. Nous savions avoir des sujets léger aussi, de simple échange d’opinion ou même d’avis. Parfois il nous arrivait même de partager des instants futiles de nos existences. Et j’aimais ce qu’on avait… par pudeur je n’avais pas eu envie de lui dire que j’étais paumé. Gêné aussi de savoir que ma petite amie que j’idéalisais tellement me mentait depuis des mois. J’étais en colère contre elle, parfois je voulais la comprendre, j’essayais, mais la trahison était trop présente à mes yeux. Je ne voulais plus de mensonges entre nous. C’était la seule chose que je lui avais demandé…  « Tu vas bien ? » douce euphorie qui m’envahie. Sun Hi avait ce pouvoir sur moi. « Tu fais quoi dans le coin ? » je l’observais, toujours avec ce sourire. J’aimais tellement lui parler… Sun Hi avait un effet bénéfique sur moi. Presque comme si elle était capable de pansée mes plaies. Juste les recouvrir le temps d’un instant où j’oubliais tout.
Byun Sun-Hi
Byun Sun-Hi
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Can you feel my pain ? - Sun Hi Can you feel my pain ? - Sun Hi Empty Ven 11 Sep - 8:42
« Déplacez-vous sur la droite et attaquez la tour ! » Sun-Hi était en pleine partie et continuait à donner les ordres grâce à son application qui faisait en sorte que personne ne la trace et ne puisse la hacker via le jeu. Surtout, il lui permet de ne pas avoir à parler à haute voix avec les autres joueurs bien que l’une d’entre eux, sache qui elle est. Elle n’en avait pas encore la force de sortir de sa peur, celle depuis qu’elle à perdu son ex petit-ami. Petit à petit la partie du sens et ils finissent par gagner comme à leurs habitudes. Elle avait réussis à se forger un petite équipes de joueurs plutôt bon et elle prenait un certain à partager ses victoires avec eux, surtout avec NaBi qui la soutenait toujours dans ces décision de tactiques un peu foireuses parfois. Elle avait toujours autant de plaisir a jouer après tout ce temps, mais pour le coup y avoir passé toute la soirée et une bonne partie de la nuit, n’avait pas jouer en sa faveur et elle avait une forte envie de caféine alors prévenant les autres qu’elle stoppait ses parties pour un moment, elle rangeait ses affaires et sortait du game center ou elle avait l’habitude de passer ses soirées.

Voyant enfin la lumière du jour pour la première fois aujourd’hui, elle s’étirait prête à aller boire son café quand elle sent qu’on lui touche l’épaule. Autant dire que c’est pas tout les jours que sa arrive alors par réflexe, elle sursaute en posant sa main sur son coeur avant de comprendre qu’il ne s’agit là que de son ami, Il Kang… « Tu m’as fais peur… » Elle sourit cependant finement en le regardant, bien qu’il ai l’air un peu fatigué. « Je vais bien et toi ? Tu as l’air fatigué. » Elle entre ses mains dans ces poches en regardant autour d’eux pour savoir s’il était accompagné ou bel et bien seul. Elle penchait la tête quand il lui demande ce qu’elle faisait dans le coin. Elle pince ses lèvres entres elle, il allait la connaître sous un nouveau jours, celui de la gameuse qu’elle était. « J’était au game center, j’y ai passé ma nuit à jouer avec des « amis » en ligne, je viens de finir. » Elle pensait qu’elle allait passé pour un gamine qui derrière son écran fait mumuse avec des inconnu mais en fait, c’était plus que ça. Elle avait rencontré des gens gentils, qui ne la jugeait pas pour ce qu’elle avait fait puisqu’ils n’en savaient rien, elle avait même rencontré NaBi en vrai et ça avait booster sa confiance en elle et au fait qu’elle pourrait petit à petit se remettre de son lourd passé. « Et toi Il Kang, tu fais quoi dans le coin ? Ça fait un moment qu’on s’est pas vus. » Oui, la dernière fois qu’il se sont vus, ils ont pleurée ensemble et il a chanté une chanson pour elle. Chanson qu’elle écoute presque tous les jours autant se le dire. Elle aimait sa voix et les paroles de cette chanson alors autant en profiter, ça avait le don de la détendre quand elle sentait une crise d’angoisse arrive. Elle était contente de la revoir et se demandait bien ce qu’il faisait par ici.


ok not to be ok.

Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Can you feel my pain ? - Sun Hi Can you feel my pain ? - Sun Hi Empty Dim 4 Oct - 10:25
L’observant, j’avais ce petit sourire au coin des lèvres. Loin de moi l’idée de vouloir la brusquer, mais elle avait l’air ailleurs. Encore dans son petit monde je pensais. Amusé par ses propos, j’arquais un sourcil curieux. Elle jouait donc... je savais que Sun Hi aimait ça. Mais je n’imaginais surement pas à quel point ça pouvait l’aider. J’avais tendance à croire que les jeux vidéo nous renfermaient sur nous-même avant d’être ami avec Young Min. Mais mon colocataire m’avait ouvert les yeux. Accro à ça, il m’avait montré un monde que je ne connaissais pas vraiment. Il faut dire que j’avais toujours vécu à l’extérieur, à toujours sortir… alors évidement pour moi c’était très loin tout ça. Est-ce que Sun Hi avait des amis virtuels ? La réponse me paraissait simple. J’en étais certains, ça devait surement l’aider à se vider la tête. Penser à des choses différentes… moins stressantes. Parmi ces communautés, peut-être y avait-elle-même une place importante. Une chef de guilde qui sait ? L’idée me faisait sourire, elle qui avait l’air si réservée. « Toute la nuit ? » demandais-je intrigué. Je l’enviais presque. D’avoir cette échappatoire à la réalité. Personnellement, j’étais trop ancré dedans. Trop conscient des problèmes que j’avais. Et j’étais épuisé… « Tu sais que mon ancien coloc est un vrai fou de jeux vidéo. Il m’a montré quelque truc. » Et j’étais plutôt fier de l’avoir déjà battu. « Peut-être qu’un soir je pourrais jouer avec toi. » une proposition comme une autre. Bien que j’étais loin d’être doué dans ce domaine. Mon truc à moi c’était la musique. Souriant, je replaçais mon carton dans mes bras avant de rire « J’ai volé quelques trucs dans une boutique plus loin. » la blague était foireuse. Mais je tentais comme je pouvais de détendre l’atmosphère. Enfin surtout me concernant. Elle avait raison, j’avais une sale mine. Je dormais à peine… tellement troublé par ces questions et ces disputes. « Non en réalité. Je déménage de la frat. » Inspirant doucement, je baissais les yeux, un peu abattu « J’ai trouvé un appart en ville. J’avais besoin… de changer d’air. » Et elle savait mieux que personne tout ce que j’avais vécu dans cette frat. J’aimais les gens avec qui j’étais. Ce n’était pas le problème. Mais peu importe où je mettais les pieds, j’avais des souvenirs douloureux. Je détestais ma chambre désormais. Me rappelant trop souvent la faute que j’avais commise sous les yeux de ma petite amie. Cette trahison trop présente entre nous. Tout me dégoutait… et puis ce salon, celui où je l’avais trouvé inerte après son overdose… tout ça tournait toujours trop dans ma tête. J’avais besoin de prendre l’air. De m’éloigner un peu de tout ça. De base, je voulais surtout murir un peu. Me prendre en charge et avoir un peu d’intimité avec celle que je pensais être la femme de ma vie. Mais… les choses s’étaient un peu bousculées. Et depuis je n’étais plus sûr de rien. Et à cette pensée, je grimaçais. Parce-que j’étais perturbé. Troublé par tout ce qui était arrivé ces derniers temps. J’étais en colère contre Ye Won. Contre ses choix… ces mensonges… je pensais qu’entre nous les choses iraient mieux mais… j’étais perdu. En relevant les yeux vers Sun Hi je tentais de sourire pour avoir l’air décontracté. Mais en réalité j’étais épuisé par toutes ces pensées et ces doutes qui m’assaillaient. 
Byun Sun-Hi
Byun Sun-Hi
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Can you feel my pain ? - Sun Hi Can you feel my pain ? - Sun Hi Empty Ven 9 Oct - 17:41
Sun-Hi voyait bien des choses, surtout dans le regard de son ami face à elle. Elle ressentait sa fatigue et son ennuie mais il essayait de garder la face et elle l’admirait pour ça aussi. Elle regardait la rue puis ensuite le carton qu’il tenait entre ses bras. Il semblait surpris de savoir qu’elle avait passé la nuit dehors qui plus est dans un game center non loin de là ou ils se trouvaient. Elle hochait la tête à sa question avant de lui sourire légèrement quand il ajoute que son colocataire de la fraternité était lui aussi féru de jeux vidéo, Il Kang lui proposait même de jouer avec elle un de ces quatre. « Pourquoi pas, mais mon équipe t’en voudra si jamais tu perds… » Elle lançait un petite blague comme ça avant même de le perdre à ces mots suivants. Elle regardait plus vivement à droite et à gauche en regardant le carton qu’il tenait tout en le regardant lui avec de gros yeux. « Tu n’a pas fait ça quand même, Si ? Si tu as besoin d’argent viens me voir au lieux de faire des bêtises ! » Elle lui donnait même une tape sur le bras avant de se décomposé devant lui… Foireuse la blague, oui en effet… « Idiot, je t’ai vraiment cru moi… » Elle remontait ses bras croisé sur sa poitrine et faisait même une moue en signe de boudage intense envers celui qui savait la faire passé d’une émotions à l’autre.

Elle écoutait tout de même sa phrase, celle où il disait qu’il avait besoin de changer d’air et au lieu de lui en vouloir elle lâchait ses bras le long du corps, elle se sentait mal pour son ami il avait su être gentil et attentionné envers elle quand elle en avait vraiment besoin alors elle se dit qu’elle serait là aussi pour lui. Elle s’approche de lui et pose sa main sur son avant bras en le regardant droit dans les yeux. « Laisse moi t’aider, Il Kang… Ne reste pas seul aujourd’hui. » Et puis faut aussi dire que leur relation est intense à tous les deux mais pas ambiguë non, rien ne l’était entre eux, juste… ça coulait de source voilà tout. « Laisse moi t’aider à déménager ? De toute façon je ne dormirais plus aujourd’hui et autant que je soit utile à faire quelque choses, non ? » Elle sourit en le regardant, il était l’un des seuls à la voire véritable telle qu’elle était alors elle arrivait à être plus décontracté quand elle était en sa présence, plus qu’avec n’importe qui. « Je pourrais même te raconter un des dernière soirée ou je suis sorti… je crois bien que ça va t’intéressé… » Elle laissait un suspense entre eux, histoire que sa lui donne envie d’en savoir plus sur cette fameuse soirée, qui a été des plus mouvementé pour la jeune femme.


ok not to be ok.

Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Can you feel my pain ? - Sun Hi Can you feel my pain ? - Sun Hi Empty Lun 12 Oct - 14:43
Elle était si douce, son rire si sincère. Ça me faisait du bien de la voir et d’entendre ses remarques. Je riais doucement à cette plaisanterie. Comme si j’étais capable de voler quelque chose. J’avais des défauts mais jamais je n’avais fait ce genre de connerie. Amusé, j’avais fini par lui avouer pourquoi j’étais là tout seul. Sun Hi me connaissait, peut-être un peu trop bien. Et ça se voyait que j’étais troublé. Tourmenté par quelques pensées qui me donnaient la nausée… comment faire pour me sortir de là ? J’avais cru bêtement que le pire était derrière nous. Mais j’étais trop naïf. Comment avais-je pu penser que tout irait mieux ? Lassé, j’inspirais doucement avant de voir Sun Hi m’attraper le bras. Et cette lueur que je voyais dans ses yeux… ses mots aussi. Tout me frappaient, trop cruellement alors que je tentais encore de sourire. Savait-elle déjà que j’étais anéanti ?  Baissant les yeux, je fis la moue quelques secondes avant d’hausser les épaules « Si tu veux. » en réalité j’étais plus que reconnaissant. Au moins je ne serais pas tout seul aujourd’hui. Et j’avais besoin de ça… incapable de parler à mon meilleur ami, je vivais le problème avec moi-même depuis des jours. Et je ne trouvais aucune solution à ces sensations qui me rongeaient… je savais qu’en parler pourrait m’aider. Mais… je ne savais pas vraiment à qui en réalité. Déglutissant, je lui offrais un nouveau sourire. Puis arquant un sourcil curieux « Une soirée ? » vu le caractère de Sun Hi je pensais que ça devait être difficile pour elle d’aller à des endroits pareils. S’était-elle motivée seule ? « Tu éveilles ma curiosité. » si au moins je pouvais parler d’elle. Ça m’allait totalement ! Je n’avais pas besoin de penser à mes problèmes quand je l’écoutais. Intrigué, je lui proposais d’aller à ma voiture que j’avais garé plus loin sur le parking. Ouvrant la portière j’y glissais mon carton, avant de relever le visage vers elle « J’ai préparé deux autres cartons dans ma chambre. Si tu veux m’aider à les ramener. » Nouveau sourire, avant de l’inviter à me suivre. Je me rendais compte que c’était la première fois que je l’emmenais ici au dortoir des pyos. Avait-elle déjà eut l’occasion de venir ? Enfin, plus passionné par ce qu’elle m’avait dit. Je préférais me concentrer sur le sujet, tout en grimpant les marches. « Alors c’est quoi cette soirée ? » j’imaginais un truc en rapport avec les jeux. Mais peut-être étais-je loin de la vérité ? Baissant les yeux, je continuais à monter les étages jusqu’à arriver au couloir qui menait jusqu’à ma chambre. Honnêtement, j’avais le cœur lourd. Je me sentais tellement vulnérable depuis cette histoire. En y repensant, je me rendais compte que je n’avais rien dit à Sun Hi. Qu’un pauvre si tu veux… mais en réalité j’étais ravi qu’elle m’aide. Assez pour venir lui dire « Sun Hi… merci. » d’être là surtout. Mais je ne savais pas pourquoi, j’étais encore trop réservé pour lui dire. Peut-être parce-que j’avais peur de devoir lui parler de Ye Won… pas maintenant. Je n’étais pas réellement prêt à tout ça. Tout ce que je voulais c’était fuir cet endroit… et oublier tout ce qui me tourmentait. 

Byun Sun-Hi
Byun Sun-Hi
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Can you feel my pain ? - Sun Hi Can you feel my pain ? - Sun Hi Empty Mar 13 Oct - 16:58
Sun-Hi lui devait beaucoup à Il Kang, il méritait tout l’amour qu’elle lui portait, encore une fois c’était un amour tout ce qu’il y a de plus sain, juste redevable envers lui parce qu’alors qu’elle était au plus mal, c’était sa voix à lui qui l’aider à tenir le coup. Elle voyait bien dans son regard que quelque chose n’allait pas mais elle se voyait mal essayer de lui faire dire ce qu’il n’avait visiblement pas envie de dire, non, elle serait là, elle s’occuperait de lui serait l’amie sur qui il pourrait compté et s’il se sent un jour assez à l’aise pour lui raconter alors elle serait là encore l’oreille qu’il l'écoutait. Qu’il se plaigne, se vante ou quoi que ce soit d’autre elle l'écoutait et lui donnerait son humble avis si encore une fois il le lui demandait. Il semblait assez content qu’elle lui vienne en aide et les voilà déjà en route pour sa voiture ou il plaçait le carton avant de lui demander quelle soirée ajoutant qu’elle piquait sa curiosité.

Elle mordille ses lèvres plus vraiment habitué à raconter ce genre de choses depuis presque quatre ans. « L’autre soir, je me suis laissé embarqué par NaBi en soirée avec elle, dans un bar. » Déjà là on sent que d’elle-même elle ne serais pas sortie, si ce n’est pour aller jouer mais non elle était bel et bien allée dans un bar. Elle montait les escaliers les regardant eux plutôt que son ami qui lui devait être plus que surpris qu’elle aille dans un bar. Il l’avait connu plus fragile que jamais à travers les réseaux sociaux où ils s’étaient parlé pendant des jours et des jours alors savoir qu’elle avait passé le cap d’aller boire un verre avec son amie dans un bar… Enfin tout ne s’est pas exactement passé comme ça. « Puis arrivé au bar, elle qui est plus sociable que moi à trouver un mec avec qui elle s’est sans doute amusé, me laissant seule avec mon verre au bar, tu me connais je suis pas aussi sociable que la plupart des gens… » Enfin là c’est surtout l’alcool qui l’as aidé à avancer dans cette soirée. « Puis un garçon est venu me parlé… » Alors là, pompon sur la Garonne, Sun-Hi à bel et bien parlé avec un bel homme pendant cette soirée, un véritable charmeurs d’ailleurs, charme sous lequel elle est bien tombé… Enfin… Surprises par les mots d’Il Kang elle s’arrête une moment et le regarde. « Ne me remercie pas, tu as été plus présent que n’importe qui avec ta voix alors ce n’est rien ce que je fait là, d’accord ? » Elle se voulait rassurante, il était un pilier pour elle et elle voulait l’être pour lui. Pour elle était une véritable fait, elle lui rendrait tout ce soutient quand elle en aurait l’occasion.


ok not to be ok.

Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Can you feel my pain ? - Sun Hi Can you feel my pain ? - Sun Hi Empty Jeu 15 Oct - 14:33
Un bar ? Le mot me surprenait, tellement que j’en restais un peu bouche bée. J’avais du mal à croire ça. « Un bar ? » répétais-je peu certain. Je ne voulais pas avoir l’air malpoli, ni encore insistant. Mais c’était dur à imaginer. Sun Hi était le genre de fille qui se complaisait dans son univers. Virtuel ou non, elle avait du mal à affronter le monde réel. Alors savoir qu’elle était sortie… ça m’effrayait un peu. Bien que je savais qu’elle en avait besoin. C’était une bonne chose pas vrai ? Intrigué, je continuais à l’écouter. Mais arrivé près de ma chambre je me stoppais. Surprit et à la fois nerveux tout à coup. Un garçon ? Je n’étais pas sûr de savoir quoi faire de l’information. Elle pouvait rencontrer des hommes. Mais… devais-je me faire des idées ? J’étais un peu perdu brusquement. J’avais trouvé ça bon de lui dire qu’elle me faisait du bien d’être là. Que je la remerciais… à ses mots je souriais. Entrant dans la pièce pour lui indiquer le carton qu’elle pouvait porter. Il n’était pas bien lourd. Que des carnets où j’avais noté des tonnes de chansons et d’idées. Finalement je repensais à ce garçon… « Et... c’était qui ce garçon ? » Enfin je ne voulais pas son nom ni son adresse mais… mais j’étais un peu inquiet. Oui, en réalité je l’étais même beaucoup. J’adorais Sun Hi, peut-être un peu trop d’ailleurs. Et j’avais ce sentiment de vouloir la protéger. D’être là pour elle quoiqu’il arrivait. Rencontrer un homme c’était une chose… parfois risquée et douloureuse. Bon sang… et si elle tombait amoureuse ? Je ne savais pas pourquoi tout à coup ça m’effrayait. Surement parce-que je savais ce qu’elle avait vécu. Et j’avais beau me dire que c’était une bonne chose pour elle, j’avais peur qu’elle ne prenne des risques. Qu’elle souffre encore plus. Ce garçon était-il bien attentionné ? « C’est un ami ? » ma question était brute. Je voulais savoir s’ils s’entendaient bien. S’il l’avait dragué surtout. Avait-il était lourd ? Non je ne pensais pas. Sinon elle ne me m’en parlerait pas de cette façon. Elle avait plutôt l’air… heureuse… Attrapant mon carton, je me mordillais la lèvre, avant de l’inviter à sortir à nouveau. J’avais envie d’en savoir plus. « Il s’est passé quoi ? » et s’ils s’étaient embrassés, je jugeais que c’était bien. Mais elle ne devait pas s’emballer trop vite. Ne sait-on jamais… si ce type était un coureur. Et merde ! Me voilà en train de refaire tout un monde. Pourquoi devrais-je m’inquiéter ? Elle était grande, assez lucide pour faire ses propres choix. Mais j’avais juste peur… tout comme je craignais d’être trop lourd si je lui disais de faire attention. « Je suis surprit que tu sois allée… dans un bar. » peut-être parce-que j’aurais aimé avoir le cran de le faire avec elle. Je veux dire, l’inviter à sortir. A une soirée par exemple, pour l’ouvrir davantage. Mais je prenais toujours trop de précautions avec Sun Hi. Peut-être en faisais-je trop ? Elle me paraissait fragile… trop marquée. Je voulais prendre soin d’elle. Mais je savais aussi qu’elle n’était pas une poupée de porcelaine. Et je détestais cette idée… j’étais du genre possessif, je l’avais compris avec le temps. Et même avec mes amis… surtout ceux qui comptait. Sun Hi était comme une petite sœur pour moi. Et je me devais de prendre soin d’elle… Me raclant la gorge, je restais un peu en retrait, ne sachant pas quoi penser. J’abusais surement un peu. Elle ne m’appartenait pas... « Il était comment ce garçon ? » dis-moi qu’il est gentil… c’est tout ce que j’avais en tête. Peut-être que je le connaissais ? « Il est étudiant ? » et voilà je posais beaucoup trop de questions. 

 


Byun Sun-Hi
Byun Sun-Hi
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Can you feel my pain ? - Sun Hi Can you feel my pain ? - Sun Hi Empty Dim 18 Oct - 18:18
Sun-Hi avait une relation particulière avec Il Kang, il l’avait sauvé bien des fois rien qu’en écoutant sa voix dans ses oreilles. était venu une soir ou elle n’avait su faire autrement que de lui dire combien elle adorait l'écouter mais alors qu’il l’avait répondu à son message, une amitié était née. Pas les simples amitiés banale sur internet, non, eux ils s’étaient surtout avouer leurs plus grand péché, leurs peur et leurs tristesse et ils s’étaient touché en plein coeur. Alors leurs relation elle est particulière, elle est forte et intense. Il s’occupe d’elle comme d’une petite soeur et elle suit ses conseil comme s’il avait parole d’or. Sun-Hi avait vu en lui un ange alors qu’il se décrivait démon, elle voyait en lui la lumière qu’il dégageait alors qu’il ne voyait que la noirceur autour de lui, ce qu’elle elle voyait autour d’elle aussi mais qu’il jurait du contraire en disant qu’elle avait vécu une tragédie. Voilà leur relation, voilà combien ils peuvent être proche, aucun tabou, aucun secret. Alors bien sûr au yeux des gens autour qui les voyaient ensemble pensaient qu’il y avait du sentiments, oui, mais pas le genre de sentiments qu’ils attendent d’eux, non. Elle le voit comme son grand frère celui qui est si proche qu’ils peuvent tout s’avouer et c’est pour ça qu’en ayant un petit aperçus de sa tristesse dont il ne parlait pas encore elle lui parlait de cette soirée où elle s'était rendu.

La curiosité se peignait déjà sur son visage à l’entente du lieu. Oui, elle s'était bien rendu dans un bar. « Oui, NaBi mon amie d’internet dont j’ai fait la connaissance en réel est venu me cherché l’autre soir, elle voulait qu’on sorte et tu me connais j’ai pas su lui dire que j’était une nulle qui avait peur de ça, alors j’me suis préparé et j’ai été avec elle. Je voulais pas perdre une nouvelle amitié encore, Il Kang. » Combien ils étaient ceux qui voulait plus rester en contacte avec elle, parce qu’elle était devenu ce que d’autres ne comprenait pas, introvertie. « Arrivé là bas, elle est partie avec un homme, me laissant là au bar avec mon verre. Et ce garçon il est venu me parlé. » Elle voyait encore plus maintenant son rôle de grand frère dans sa vie, il s'inquiétait et on le voyait sur son visage. Elle prenait le carton qu’il désignait en le suivant vers la voiture une nouvelle fois toujours en le voyant se posé des questions qui oserait ou pas lui poser. « Je me doute que tu sois surpris, ce n’est pas dans mes habitudes et je ne sais pas si j'aurai la force de recommencer avant un moment, surtout si la personne qui m’accompagne me laisse une nouvelle fois seule. Qui sait ce qui peut m'arriver, encore heureux le garçon avec moi était bienveillant. » Toujours en le suivant ses joues deviennent rose, elle trouvait mignon qu’il s’inquiète pour elle, si bien qu’il en posait quelques questions. « Il est étudiant, il s’appelle Joon Tae, je ne sais pas si tu le connait, mais si tu veux être rassuré il s’est tenu comme un vrai gentleman avec moi, il n’as rien fait que je ne voulais pas. » Parce que oui, il s’en ai passé des choses ce soir-là



ok not to be ok.

Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Can you feel my pain ? - Sun Hi Can you feel my pain ? - Sun Hi Empty Lun 26 Oct - 10:34
J’aimais la douceur de notre relation. Cette façon qu’on avait de se comprendre. De se dire les choses même les plus douloureuses. Je me rendais compte que je n’avais pas de secret pour Sun Hi. Je l’avais connu aux pires instants de ma vie, mais jamais elle ne m’avait jugé. Et cette facilité à tout partager me rendait peut-être un peu fragile. Elle avait une place particulière dans ma vie, alors je ne me voyais pas être peu soucieux d’elle. Avant tout je voulais prendre soin d’elle. Si je m’écoutais, je l’aurais même gardé dans un coin, juste là pour que rien ne lui arrive. Mais chacun de nous avions nos vies à gérer. A construire aussi… je pensais avoir pris le bon chemin en compagnie de Ye Won, mais je m’étais trompé. Peut-être avais-je peur que Sun Hi commette les mêmes erreurs que moi ? Souffrir à cause de la personne qu’on aime c’était le pire selon moi. J’avais accordé ma confiance à Ye Won. J’avais cru qu’ensembles on serait désormais sur la même longueur d’onde. Mais je m’étais trompé. Mais je méritais ce qui m’arrivait. J’avais été si égoïste avec elle… le cœur lourd, mais finalement tourmenté par les craintes que créait Sun Hi en moi. Je restais silencieux, descendant les marches jusqu’à arriver de nouveau sur le parking. Un bar… l’idée me déplaisait toujours autant. Mais il fallait admettre qu’elle était grande. Qu’elle avait changé depuis quelques mois. « Tu as eu raison. » je tentais de me rassurer surtout. C’était évident qu’elle devait sortir, voir du monde. Rencontrer des gens. Mais peut-être aurais-je aimé être là quand ça arrivait ? Oh bon sang, sérieusement ? Je pourrais être là, à quelque mètre si jamais quelque chose lui arrivait. Si ce type avait osé la toucher… ou bien essayer quelque chose je l’aurais…. Je l’aurais quoi ? Menacé ? Peut-être bien… à cette pensée, je détournais les yeux, essayant de calmer mes craintes. Mais ce qu’elle disait devait me rassurer. Je l’admets… ce garçon avait l’air. Gentil ? En déposant mes affaires, je relevais les yeux vers elle « Joon Tae tu dis ? » le même que je connaissais ? Et si c’était lui ? Savait-elle qu’il avait une fille ? Oh bon sang… devais-je m’inquiéter ? Non, bien sûr que non. Joon Tae était un type en or. Il faisait tellement pour nous. Puis il était mature. Pas le genre de rigolo à collectionner les filles. Alors à cette idée, je me mis à sourire. D’un air soulagé « Je crois que je le connais. Il est pyo non ? » Peut-être qu’ils n’avaient pas parlé de ça. « Si c’est lui, je suis plutôt rassuré. Je l’admets. Joon Tae est un type… bien. » Il était déjà papa, je ne savais pas si c’était un détail qu’elle connaissait. Mais je ne pouvais pas lui dire non plus. Et puis ça ne faisait pas de lui quelqu’un de mauvais. Il avait déjà eu un enfant, d’accord, mais il s’en occupait très bien. C’était lui qui avait pris les responsabilités… sa fille était presque une mascotte au sein des pyos. Amusé, je récupérais son carton pour le ranger avant de lancer « Et… il te plait ? » est-ce que j’étais trop direct ? C’était peut-être trop tôt pour ce genre de question. « Enfin, je ne sais pas... Désolé c’est un peu déplacé. » Parce-que je savais qu’elle avait encore quelque part son ancien amour en tête. Que jamais elle ne pourrait vraiment l’oublier. Alors était-ce mauvais de lui poser cette question ? Je n’en savais rien. « Grimpe. Je vais te faire visiter mon château. » Et je me mis à rire, montant à bord de ma voiture. Je l’invitais à me suivre jusqu’à chez moi. Je pourrais toujours lui offrir un café. Parler avec elle ça me faisait du bien. 


Byun Sun-Hi
Byun Sun-Hi
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Can you feel my pain ? - Sun Hi Can you feel my pain ? - Sun Hi Empty Lun 26 Oct - 12:08
On voyait dans le regard d’Il Kang que la curiosité c’était installé et c’était ce qu’avait voulu Sun-Hi pour qu’il pense à autre choses que ce dont il était en train de penser. Après tout, c’était vraiment pas dans ces habitudes de sortir et encore moins d’en bavardé plus tard avec ces amis. Non, Sun-Hi elle, elle était pas du genre à faire des ragots ou à raconté sa vie, mais Il Kang, elle y plaçait une confiance aveugle alors t’en mieux si ça pouvait en plus de sa lui permettre d’aller un peu mieux. Elle l’observait encore et encore trouvant marrant qu’il demande qui s’était, à en croire sa dernière question il devait connaître aussi un Joon Tae… Assurant ce qu’elle pensait il venait même de lui demandé si c’était un pyo… Elle en revenait pas et ouvrait grand les yeux en se tenant face à lui. « Non… Tu le connais ?! » Si les souvenirs de Sun-Hi étaient encore bons, ils s’étaient dit qu’il allaient dans la même faculté et qu’ils partagent respectivement les Pyo et Beolsae. Elle n’en revenait pas que son ami connaissait l’homme avec qui elle avait passé une si bonne soirée, ou pour la première fois depuis très longtemps elle c’était réellement amusé et pas pour faire plaisir aux autres. Il Kang assurait que s’il s’agissait bien de l’homme dont il parlait, c’était un type bien et Sun-Hi sentait son coeur battre dans sa poitrine, elle ne pouvait pas s’en empêché tout simplement parce qu’elle aussi avait eu la sensation ce soir-là qu’il était un vrai type bien qui avait des valeurs. Qui franchement ne chercherait pas ça. Reprenant ces questions Sun-Hi sentait ses joues chauffait quand il venait carrément à lui demandé s’il il lui plaisait. « Pour être totalement honnête, oui, il me plait bien et davantage quand toi tu affirme qu’il est quelqu’un de bien… Après… » Elle n’avait pas son numéro et n’avait aucune idée de quand est-ce qu’elle le reverrait, si jamais sa devait se produire. Elle plaçait finalement le cartons dans la voiture de son ami quand il propose d’aller chez son nouveau chez lui et sans même attendre la voilà déjà installé sur le siège avant prête à voir l’endroit où son ami se sentira le mieux. « montre moi donc ton nouveau château ! J’ai hâte de venir squatter chez toi ! » Elle souriait doucement en regardant la route qu’il empruntait avant de réagir. « Attends, est-ce que tu voudrais pas qu’on fasse deux trois courses puis comme ça je cuisinerai pour toi ce soir, en plus de te donner un coup de main pour les cartons, si t’en as envie… » La voilà gênée à nouveau, n’était-elle pas en train de s'inviter chez son ami ? C’était un peu la honte ça non ?  Surtout que pour de nombreuses personnes, il ne s’agissait pas d’amis mais bel et bien d’une femme avec un homme dans un nouvel appartement… Elle regardait la route gêné.. « Enfin, on est pas obligé de faire ça, c’était surtout une idée comme ça… » Ouais enfin Sun-Hi voulait juste être présente pour son ami, autant qu’il l’était pour elle.



ok not to be ok.

Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Can you feel my pain ? - Sun Hi Can you feel my pain ? - Sun Hi Empty

BIENVENUE À L'AUTOMNE !

Bon mois d'octobre à tous ❤
L'automne est arrivé et il a apporté le froid avec lui. On suppose que vous avez sorti les plaids polaires et les écharpes en grosse laine pour faire face à la situation~ (et peut-être aussi les imperméables). On espère que vous allez survivre à ce brusque changement de saison sans tomber malade ! Bon courage à tous ♡